N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 Morning Pillow Fight ~Zaïm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Ven 12 Aoû - 7:19



“ Morning Pillow Fight „


Mission District - Zaïm & Cody's flat - 6am

La voiture s'immobilise au coin de la rue et Cody s'en extirpe sous les éclats de voix de ses amis. Chancelante, la jeune femme s'efforce de garder son équilibre tandis qu'elle réajuste sa petite robe noire sur ses jambes nues. «T'es sûre que tu veux pas que je t'accompagne?». Penché vers elle depuis le siège passager, Noah lui lance son sourire le plus charmeur mais Cody secoue la tête et agite la main pour signifier son refus. Une mauvaise idée puisque presque aussitôt, l'étrange sensation de vivre dans une boule à neige que l'on s'amuserait à secouer lui vrille les timpans et lui donne la nausée. Elle inspire profondément pour calmer son estomac avant d'oser reprendre la parole.«Certaine, bonne nuit Noah! Salut les gars!» Cette fois c'est d'un petit signe de la main qu'elle salue la petite bande qu'elle regarde s'éloigner à vive allure. Lorsqu'elle se retourne pour parcourir la centaine de mètres qui la séparent de l'entrée de son immeuble, le soleil matinal la frappe de plein fouet. Aveuglée la jolie blonde est forcée de mettre sa main en visière devant ses yeux clairs pour les protéger des rayons ardents du soleil levant tandis qu'elle avance dans un équilibre précaire. Ses pieds sont douloureux après avoir passé la nuit à danser. Elle n'a pas l'habitude de porter des chaussures à talons, et chaque week-end lui fait l'effet d'une séance de torture lorsqu'elle troque ses leggins et ses baskets pour une paire de talons aiguille et une petite robe moulante. Arrivée dans le hall de l'immeuble, elle s'arrête un instant pour se débarrasser de ses chaussures qu'elle tient à la main tandis qu'elle gravit avec une lenteur exaspérante les deux étages qui la séparent de son lit. La porte d'entrée lui résiste quelques minutes. Légèrement alcoolisée, Cody peine à mettre la main sur la bonne clé et en essaye plusieurs dans la serrure avant d'enfin trouver la bonne. Un sourire triomphant éclaire son visage lorsqu'elle pénètre dans l'obscurité de l'appartement. Les volets du salon sont fermés et c'est à pas léger, du moins aussi légers que possible compte tenu de son état d'ébriété que Cody s'avance en direction de sa chambre. Elle n'est plus qu'à quelques mètres de sa porte, lorsqu'elle se prend les pieds dans un amas de tissus abandonné sur le sol et trébuche sans pouvoir se rattraper à quoi que ce soit. Ses genoux et la paume de ses mains rencontrent le sol au moment où la porte de la chambre de Zaïm s'ouvre laissant apparaitre sous son nez deux pieds menus reliés à deux jambes parfaitement lisses qu'elle distingue à peine dans l'obscurité jusqu'à ce que quelqu'un, probablement la personne à qui appartiennent ces jambes, allume la lumière du couloir. Les yeux plissés pour se protéger de la lueur trop agressive du plafonnier, Cody relève la tête et tente de distinguer le reste du corps de l'inconnue qui se tient devant elle. Aussi brune qu'elle est blonde, aussi voluptueuse qu'elle est fine, la jeune femme l'observe comme si elle débarquait tout juste d'une autre planète. « Tout va bien? ». Cody hoche la tête et se relève avec difficulté soutenue par cette fille qui ne porte qu'un t-shirt et une culotte. Un T-shirt qui ne lui appartient d'abord même pas, c'est celui de Zaïm. «Bordel, t'es qui toi encore? » Tant pis pour la politesse. Les yeux légèrement froncés, elle observe la jeune femme qui pointe la porte de la chambre de son colocataire du doigt. «Euh... Je suis avec lui... Et toi t'es qui? » Putain... Une vague de jalousie envahit Cody qui serre les dents pour accuser le coup. A quoi elle s'attendait hein? «Il se fout de ma gueule... » Marmonne-t-elle tout en dégageant la main de la jeune femme de son épaule d'un geste un peu brusque. «Zaïm! » Lance-t-elle tout en se dirigeant vers la porte close suivie de près par l'inconnue qui tente de la retenir. « Hey attend, il dort, t'es qui au juste? » Elle pose sa main sur l'épaule de Cody et l'étudiante a un bref mouvement de recul tandis qu'elle se retourne pour faire face à cette fille qui la regarde l'air mauvais. C'est vrai ça, qui est-elle au juste? Un petit sourire étire les lèvres de la blonde tandis qu'elle reprend la parole: «Sa petite amie... ». Le choc qui se lit sur le visage de cette fille est délectable et Cody le savoure l'espace de quelques secondes jusqu'à ce que la porte derrière elle s'ouvre dans un léger grincement...  


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Ven 12 Aoû - 15:27




❝ morning pillow fight . ❞
- Cody & Zaïm -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
 et voilà, une nouvelle nuit où zaïm se retrouvait seul à l'appartement. un appartement qu'il partageait avec cody. cody, c'est une fille avec qui il vivait depuis quelques années. une fille avec qu il avait dérapé. mais ce n'était pas comme les autres. ce n'était pas prévu. c'était arrivé comme ça. un soir sur le canapé alors que son film préféré passait sur l'écran de la télévision. ce n'était pas préu, mais zaïm ne l'a jamais regretté. même s'ils n'en ont jamais parlé. zaïm ne veut même pas en parler. ça serait gênant et selon lui, ça ne les mèneraient à rien. à rien puisque zaïm ne dirait rien. il ne dirait pas clairement qu'il ne supporte pas de la voir rentrer avec des gars. qu'il ne supporte pas de voir ses lèvres se poser contre celles d'un autre jeune homme. il n'en parlera pas. pas le premier. alors, il la provoque. il ramène des filles à l'appartement pour la voir criser. parce que lui, ça le fait marrer. alors le même scénario se produisit cette nuit. une sortie en boite de nuit et vers les trois heures du matin, il se retrouvait en charmante compagnie dans leur appartement. et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, leurs vêtements se retrouvaient éparpillés sur le sol de l'appartement. au moins cody sera prévenue de ce qui l'attend quand elle se décidera à rentrer. son corps ne fit plu qu'un avec la demoiselle dont il ignorait le prénom, s'endormant tout deux par la suite. inconsciemment, zaïm espérait que la demoiselle se fasse la belle au petit matin. mais malheureusement, au petit matin, tout ce qui le réveilla fut les voix de cette fille et celle de cody. il fronça alors les sourcils, se redressant simplement en écoutant leur conversation. il se mit presque à rire en entendant cody dire qu'elle était sa petite amie. elle n'avait pas cherché bien loin cette fois. oh oui, il savait très bien qu'elle avait du épuiser son stock de conneries pour faire fuir les diverses filles qu'il ramenait. zaïm sortit alors de son lit, enfilant simplement un boxer. il serait bien sortit nu, n'étant pas plus pudique que ça et sachant que les deux jeunes femmes avaient déjà vu ce qu'il y avait à voir, mais dans ces circonstances, il avait préféré se vêtir un minimum. il ouvrit alors doucement la porte, passant une main dans ses cheveux déjà en bataille. "alors comme ça, tu es ma petite amie ?" il posa simplement son regard sur sa colocataire, sans se soucier un seul instant de la fille qui était vêtue de son haut et qui espérait simplement entendre l'un ou l'autre démentir tout cela. le jeune homme s'appuya contre l'encadrement de la porte menant à sa chambre, l'un de ses sourcils s'arquant alors qu'un sourire venait étirer ses lèvres. un sourire amusé, ou moqueur. parce que ouais, cette fois, il l'avait pris la main dans le sac. il l'avait chopé à dire des conneries à cette fille pour la faire déguerpir. chose dont il se serait chargé dès leur réveil. parce que ouais, zaïm ne voyait rien de sérieux avec cette fille. c'était une fille de passage parmi tant d'autres. une fille à qui il avait peut-être promis quelques trucs. mais il n'aurait aucun scrupules à la faire redescendre. à la jeter après avoir eu ce qu'il voulait. "c'est bien. j'apprend des choses de si bon matin. ah oui, t'aurais pu faire moins de bruit en rentrant, ou rentrer plus tôt." du coin de l'oeil, il vit la fille dont il avait certainement oublié le prénom, afficher un sourire avant d'ouvrir la bouche. certainement pour prendre parole. mais zaïm l'en dissuada en un simple regard. c'était une mauvaise idée de prendre parole à ce moment là. tout simplement parce que tout pouvait déjà dégénérer entre cody et zaïm, alors si elle venait rajouter son grain de sel, tout allait exploser à coup sûr. la belle brune, puisque oui, il fallait reconnaître qu'elle était plutôt pas mal, finit par venir prendre place aux côtés de zaïm, juste pour montrer qu'elle était encore là. "ça te sert à quoi de mentir comme ça ? en plus c'est dommage puisque tu risques de me voir souvent." finalement, elle n'avait pas tenu sa langue bien longtemps. et là, zaïm posa son regard pour de bon sur la jeune femme, les sourcils haussés. heureusement qu'elle lui tournait le dos sinon le sourire qui étirait ses lèvres aurait sûrement fané.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Ven 12 Aoû - 20:30



“ Morning Pillow Fight „



"Alors comme ça, tu es ma petite amie ?" Zaïm apparait dans l'encadrement et Cody lève les yeux au ciel en entendant sa question. Evidemment, il n'entre pas dans son jeu. A quoi tu t'attendais ma pauvre? Ses lèvres forment un merde silencieux tandis que la brune en face d'elle arbore à nouveau son petit sourire suffisant. "c'est bien. j'apprend des choses de si bon matin. ah oui, t'aurais pu faire moins de bruit en rentrant, ou rentrer plus tôt." Le sourire de la fille s'agrandit et Cody pivote sur elle même pour faire disparaitre cette satanée brune et son sourire de son champs de vision pour se concentrer syr son colocataire à qui elle lance un regard faussement dégouté. «Prends pas tes rêves pour des réalités, qui voudrait être ta petite amie?» Elle imagine très bien l'idiote derrière elle lever la main. A vrai dire, elle imagine même très bien une centaine de filles lever la main à cette question. Elle même en ferait même d'ailleurs probablement partie, mais elle préfèrerait s'arracher la langue plutôt que de l'avouer ouvertement. «Et je rentre à l'heure qui me plait, t'es pas mon père... D'ailleurs je suis bien contente de ne pas être rentrée plus tôt, au moins j'ai pas eu à entendre cette charmante demoiselle couiner ton nom. » Elle insiste sur les mots "Charmante demoiselle" en les accompagnant d'une petite grimace. La seule pensée que cette fille ait pu ne serais-ce que soupirer le prénom de Zaïm lui donne la nausée. Elle ne se rappelle que trop bien la façon dont elle même a gémit son prénom quelques semaines auparavant. L'imbécile... Elle ferme brièvement les yeux pour chasser ce souvenir de son esprit et les rouvre juste à temps pour voir l'indésirable invitée du garçon se glisser près de lui pour leur faire remarquer qu'elle est toujours là, un sourire triomphant sur le visage."Ca te sert à quoi de mentir comme ça ? En plus c'est dommage puisque tu risques de me voir souvent." Le regard de Cody passe de cette fille à Zaïm qui hausse un sourcil peu convaincu face à cette annonce, et la jolie blonde ne peut s'empêcher d'éclater d'un rire sonore. Cette fille est trop drôle...«Parce que tu crois qu'il va te rappeler après cette nuit?» La brune perd à nouveau de sa superbe face à l'hilarité de Cody qui sent des larmes de rire se former au coin de ses yeux clairs. Elle sait pertinemment que Zaïm n'est pas le genre de type à s'encombrer d'une petite amie. Il n'est et ne sera jamais l'homme d'une seule femme.Alors tu t'attendais à quoi en couchant avec lui? Cette seule pensée met fin à son hilarité et le regard de Cody s'assombrit tandis qu'elle pose les yeux sur son colocataire. «Je suis sûre qu'il se souvient même pas de ton nom...» ajoute-t-elle en défiant Zaïm du regard avant de détourner son attention sur la jeune femme qui se tient près de lui le regard plein d'espoir. "Bien sûr qu'il s'en souvient, hein?". Elle tente d'avoir l'air sûre d'elle mais Cody voit bien qu'elle doute. A vrai dire, il ne serait même pas surprenant que Zaïm ne lui ai même pas demandé son prénom...


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Sam 13 Aoû - 12:58




❝ morning pillow fight . ❞
- Cody & Zaïm -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
 en prenant parole, zaïm imaginait très bien le visage de cody se décomposer. puisque ouais, il n'était pas censé l'entendre dire de telles choses à cette fille. ni même aux autres. mais lui, ça l'amuse de la voir se mettre dans de telles situations. ça l'amuse de l'entendre dire des conneries pour faire fuir les quelques filles qu'il ramène à l'appartement. mais lui n'est pas bien mieux. sauf que lui, il vite de le faire quand cody peut entendre. il se contente même parfois de sales regards, de menaces à peine voilées. ça ne fonctionne pas toujours d'ailleurs. mais il n'abandonne pas pour autant, il persiste et ils finissent par partir. pour de bon. du moins zaïm n'a plus jamais entendu parler d'eux par la suite. quand la belle blonde prit à son tour parole, il ne laissa rien paraître sur son visage. faisant comme s'il se moquait de ce qu'elle pouvait dire. il laissa alors simplement ses épaules remonter avant de retomber. "j'rêve pas de ça. et je sais pas trop. des tas de filles je présume." et comme pour confirmer ses dires, la brune hocha la tête. chose qui fit discrètement rouler les yeux de zaïm. elle l'ennuyait cette fille. mais il ne savait pas si la cause était son manque évident de sommeil. peut-être qu'elle avait été ainsi toute la soirée mais que dans l'ambiance, il n'y avait pas fais attention. il ne pouvait pas mettre ça sur le dos d'une trop grande consommation d'alcool puisqu'il n'avait quasiment rien bu la veille. deux ou trois verres. pas plus. en entendant les nouvelles paroles de cody, zaïm se retint de justesse de lui rappeler qu'il n'y a pas si longtemps, elle était à sa place. mais il ne pouvait pas évoquer ça. pas maintenant, pas de cette manière. pas devant cette fille qui d'ici quelques minutes, ou heures, le giflera et le traitera de tout les noms. eux-mêmes n'en ont jamais parlé depuis. c'est comme le sujet à éviter. pourtant, c'est à partir de là que tout s'est compliqué entre eux. "oh je te rassure. elle, elle n'a pas fais trop de bruit." subtilement, il y faisait tout de même référence. bien qu'elle pouvait comprendre par là bien d'autres choses. c'était vague et libre d'interprétation. et par la suite, zaïm se retint de rire alors que cody partait dans un fou rire, les larmes aux yeux. lui, il se retient juste pour ne pas rabaisser encore un peu plus la fille. elle tombera sûrement bien assez bas d'ici peu. mais là, il ne sait pas trop quoi faire. quoi dire. il ne pensait pas que cody lui aurait balancé ça à la figure. il ne pensait pas que cette fille allait passer ses nerfs sur lui alors qu'il était à peine réveillé. alors quand cody rajoute un couche en informant la fille qu'il ne doit pas connaître son prénom, il passa l'une de ses mains sur sa nuque, son regard se posant sur la jeune femme qui semblait attendre une quelconque réponse. mais au fond d'elle, elle savait qu'il ne le connaissait pas. ça se voyait dans son regard. "non, j'le connait pas. mais c'est pas quelque chose comme ivy ?" et là, la gifle était partit. chose qui fit que zaïm plissa le nez. il n'avait pas eu mal, bien que sa peau était marqué. mais c'était plus vexant qu'autre chose. surtout qu'il n'allait pas répondre à son attaque. il n'allait pas frapper une fille. il ne le ferait jamais. alors quand la fille, dont il ignorait toujours le prénom, s'éloigna pour récupérer ses affaires, zaïm déposa son regard sur cody. "ça va ? t'es contente là ? tu t'es bien amusé ?" maintenant, zaïm n'était clairement plus de bonne humeur. lui qui était si fier de lui il y a quelques instants. fier de jouer avec les nerfs de cody. le voilà redescendu. pas d'un étage. mais d'une dizaine. mais cette gifle avait au moins eu le mérite de bien le réveiller. ses yeux étaient bien ouverts désormais. c'est donc les yeux grand ouverts, la joue rouge qu'il croisa ses bras contre son torse dénudé, son regard ne quittant pas cody. "à cause de toi, j'viens de me prendre une gifle monumentale. tu sais que ça se paiera ?" et ouais, parce que si ça avait été lui qui aurait informé cette jeune femme de tout cela, il l'aurait fais par sms. c'est lâche, il le sait. mais ça lui aurait évité ce genre de scène.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.



Dernière édition par Zaïm Norwood le Dim 14 Aoû - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Dim 14 Aoû - 10:52



“ Morning Pillow Fight „

"J'rêve pas de ça. Et je sais pas trop. Des tas de filles je présume" Cody ricane et laisse couler un regard peu convaincu vers Zaïm. Elle sait qu'il a raison, mais une fois encore, elle ne tient pas à aller dans son sens, le contredire a quelque chose de plus amusant, de plus... Excitant. Ce qui n'a rien d'excitant en revanche, c'est de devoir supporter les démonstrations de voix des conquêtes de Zaïm. Les entendre était déjà agaçant avant, lorsqu'ils étaient de simples colocataires. Les entendre désormais relève de la torture psychologique maintenant qu'elle aussi a eu l'occasion de sentir les mains du garçon sur sa peau. C'est fou comme on peu vite prendre goût à quelque chose que l'on ignorait aimer jusque là..."Oh je te rassure. Elle, elle n'a pas fais trop de bruit." Les yeux clairs de la blonde s'élargissent et son sourire narquois disparait tandis que le rouge lui monte aux joues lorsque Zaîm évoque la nuit qu'ils ont passé ensemble. Elle pique un fard et baisse les yeux vers ses pieds nus. Elle est certaine que c'est à elle qu'il fait référence. C'est la première fois qu'il parle de cette fameuse nuit depuis qu'elle a eu lieu et quelque part, l'entendre mentionner son manque de discrétion alors qu'elle gémissait sous ses caresses rend les choses plus réelles. Parce qu'il n'en ont jamais reparlé, Cody s'imaginait pouvoir un jour oublier toute cette histoire, apprendre à vivre avec et faire comme si tout ça n'avait été qu'un rêve, le fruit de son imagination. Mais c'est impossible, parce que Zaïm, sa simple présence, suffira toujours a raviver le souvenir en elle. Et ces filles qu'il ramène à l'appartement, suffiront toujours à lui rappeler ce qu'elle a eu et n'a plus désormais. C'est d'ailleurs ce qui arrive lorsque la brune se glisse auprès de Zaïm et se comporte comme si elle était en terrain conquis. Mais curieusement, Cody ne se sent pas mal pour elle même, seulement pour cette pauvre fille qui s'imagine avoir droit après cette nuit à une histoire d'amour dans les règles de l'art alors que Cody sait pertinemment comment tout ça va finir. Après tout, elle parle par expérience. Son rire raisonne dans le couloir et elle ne peut s'empêcher de détruire les rêves de petit couple de cette fille. Elle essaye de se persuader qu'elle fait ça par gentillesse, pour que cette fille n'ai pas à réaliser comme elle même l'a fait, qu'une fois que Zaïm a eu ce qu'il voulait, il n'est pas le genre de garçon à faire des promesses d'avenir. Et pourtant, elle sait que seule la jalousie actionne ses lèvres. Elle veut faire mal à cette fille pour qu'elle s'en aille. Comme prévu le garçon ignore son nom et dans son coin Cody jubile. "non, j'le connait pas. mais c'est pas quelque chose comme ivy ?" La gifle part et Cody se mord la lèvre inférieure pour ne pas rire, en vain. Un rire étouffé s'échappe de ses lèvres tandis que Zaïm l'engueule: "Ca va ? T'es contente là ? Tu t'es bien amusé ?" Un sourire malicieux reste pendu à ses lèvres, mais elle se retient de rire à nouveau et hausse seulement les épaules lorsqu'elle voit la marque rouge qui se dessine sur la joue de son colocataire. La jeune femme n'y est pas allée de main morte, ses doigts sont parfaitement visibles sur la peau de Zaïm, Cody pourrait presque en tracer le contour du bout des doigts, chose qu'elle se retient de faire avec une certaine difficulté.  "A cause de toi, j'viens de me prendre une gifle monumentale. Tu sais que ça se paiera ?" La porte d'entrée claque signe que leur invitée vient de partir, enfin, et Cody reporte son attention sur Zaïm. Elle hausse un sourcil et le défie du regard lorsqu'il lui parle de vengeance. «C'est une menace? Tu devrais pas menacer les gens quand t'as les cheveux en pétards et que tu portes qu'un boxer... C'est pas très crédible...» Souffle-t-elle malicieusement en ébouriffant un peu plus les cheveux du garçon du plat de la main.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Dim 14 Aoû - 12:28




❝ morning pillow fight . ❞
- Cody & Zaïm -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
 il voit bien que cody prend un malin plaisir à le contredire. il sait qu'elle fait souvent ça. trop souvent à son goût d'ailleurs. mais il laisse faire. parce qu'il sait qu'au fond, elle sait qu'il a raison. elle sait que les filles qu'il ramène ici voudraient très certainement toutes, ou au moins la majorité d'entre elles, une relation sérieuse avec zaïm. lui, il s'en moque totalement. il ne veut rien de sérieux pour le moment. sûrement en partie parce qu'il n'a pas trouvé la fille qui lui en donnait l'envie. pour le moment, il préférait s'amuser à droite et à gauche. papillonner. faire diverses rencontres. profiter de sa jeunesse en fait. il fait comme ses potes. comme la plupart des personnes de son âge. comme cody aussi en fait.
quand il vit la réaction de cody suite à ses paroles, il sourit en coin. elle ne s'attendait pas à ce qu'il balance ça comme ça. elle ne s'attendait peut-être pas à ce qu'il parle de cette fameuse nuit. même de manière voilée. c'était clairement le sujet qu'ils avaient évités. zaïm, lui, ne voulait pas en parler clairement parce qu'il ne saurait pas quoi dire. mais là, elle l'avait cherché. elle lui avait tendu une perche. une perche pour lui rappeler qu'il y a peu de temps, elle avait aussi partagé une nuit avec lui. une seule et unique nuit. sans rien après. sans aucune promesse. la soirée avait juste pris un autre tournant à cause, ou grâce, à une main qui était restée caresser une cuisse un peu trop longtemps. lui, il ne regrettait rien. même si leur relation n'est plus la même. elle n'est plus aussi simple.
la gifle donnée, la brune fila par la suite. ne lâchant aucun mot. chose qui surprit presque zaïm. d'ordinaire, les insultes fusaient. mais ce n'était pas pour le déranger. ça lui changeait. la marque rouge sur sa joue, il observait simplement cody, cogitant déjà à sa vengeance. parce qu'il en aurait une. il n'allait pas la laisser gagner ainsi. alors en l'entendant rire, il souffla lourdement. la main de la demoiselle vint ébouriffer ses cheveux, alors il s'écarta quelque peu. et en quelques secondes, il fonça sur elle, la soulevant sans aucune difficultés pour la jeter sur son épaule. "que je sois en boxer ou non. coiffé ou non. j'ai ma vengeance." et il commença à marcher dans l'appartement. "et profites pas trop de la vue." il prononça ceci en parlant évidement de la vue qu'elle avait sur son postérieur. bien qu'il se moquait totalement du fait qu'elle puisse regarder ses fesses. ses mains tenaient fermement ses cuisses pour ne pas qu'elle tombe. il passa devant la porte de la salle de bain et là, un sourire se dessina sur ses lèvres. il rebroussa chemin et entra dans la salle d'eau. "la vengeance est un plat qui se mange froid, c'est bien ça ?" il la garda sur son épaule avec l'une de ses mains alors que son autre main vint allumer l'eau de la douche. de l'eau gelée, évidement. il régla le jet pour qu'il se retrouve contre le mur de la douche. mur où il vint coller cody une fois qu'elle fut descendue de son épaule. il la maintenait contre le mur en ayant ses mains sur ses épaules, l'empêchant alors de trop bouger. et un sourire triomphant venait étirer ses lèvres. il regardait alors l'eau venir faire couler les restes de son maquillage sur son visage et venir aplatir ses cheveux. et son regard finit par chuter sur ses lèvres. un petit moment. mais zaïm n'était pas connu pour sa discrétion. alors pour ne pas aggraver son cas, il reporta son attention sur ses yeux. il savait qu'observer ainsi ses lèvres n'était pas une bonne idée. parce qu'il serait capable de l'embrasser. même après ce qu'elle avait causé quelques instants auparavant. même alors que leur relation était déjà assez complexe. "au moins maintenant t'as totalement décuvé." mais il ne la lâchait toujours pas pour autant. il n'arrêta pas non plus l'eau.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Dim 14 Aoû - 13:45



“ Morning Pillow Fight „

L'indésirable a enfin quitté l'appartement et la tension semble redescendre entre les deux colocataires, comme si la gifle que Zaïm vient de prendre dans la figure avait suffit à faire éclater la bulle. Ils se retrouvent seuls à nouveau, comme souvent, et Cody le taquine sans se déparer du sourire malicieux qui étire ses lèvres jusqu'à ce que Zaïm l'attrape par la taille pour la hisser sur son épaule. Immédiatement, le rire de Cody résonne à nouveau dans l'appartement, rebondit sur les murs tandis que la blonde se débat dans les bras du garçon."Que je sois en boxer ou non. Coiffé ou non. J'ai ma vengeance." L'hilarité de la jeune fille se poursuis.«Zaïm, pose moi!» Son fou rire est nerveux, incertain parce qu'elle craint légèrement la vengeance de Zaïm. Elle tente de se défaire de l'étreinte de ses bras mais il la tient fermement par les cuisses et elle rit tellement qu'elle n'arrive à rien."Et profites pas trop de la vue." Cette seule remarque suffit à ce qu'elle jette un regard aux fesses de Zaïm provoquant l'espace de quelques secondes une pause dans ses éclats de rire. «Arrêtes de te croire irrésistible, pose moi!» Lance-t-elle alors qu'elle recommence à rire et à se tortiller pour tenter de lui échapper. Ils approchent de la porte de la salle de bain et Cody retient son souffle avant de soupirer de soulagement lorsqu'ils la dépassent. Un soulagement qui n'est que de courte durée."La vengeance est un plat qui se mange froid, c'est bien ça ?" Il fait demi tour et les rire et les cris de Cody reprennent de plus belle. Elle tape de ses petits poings contre les reins de Zaïm, agite ses jambes, mais rien à faire, il n'a pas l'air de vouloir la lâcher avant d'avoir mis son plan à exécution. «Je te demande pardon d'accords? Fais pas ça, s'il te plait!» Elle le supplie et rit en même temps jusqu'à ce qu'il la fasse descendre de ses épaules et la maintienne fermement contre le mur où l'eau glacée lui coupe le souffle. Elle ne rit plus. Sa poitrine se soulève lentement alors que l'eau épouse ses courbes imprégnant le tissus de sa petite robe noire qui s'alourdit et lui colle aussitôt à la peau. Elle halète le souffle court lorsque son regard croise celui de son colocataire qui la trouble. L'eau froide l'empêche de rougir lorsqu'elle constate qu'il observe son visage avec attention avant que les yeux du jeune homme ne se fixent quelques instant sur sa bouche. Inconsciemment, elle passe une langue humide sur ses lèvres comme si elle s'attendait à ce qu'il l'embrasse jusqu'à ce qu'il relève les yeux vers elle et ne la fixe."au moins maintenant t'as totalement décuvé." Elle souffle bruyamment frustrée par ce baiser qu'il ne lui a pas donné et esquisse un léger sourire avant de lever les mains en signe de rédemption. «Ok, t'as gagné. Je me rends.» souffle-t-elle à bout de souffle alors que l'eau continue de ruisseler sur sa peau. Zaïm semble relâcher un peu la pression sur ses épaules, il se montre moins méfiant et Cody en profite pour se dégager de sa prise pour tourner le jet d'eau glacé en direction du garçon. Le cris qu'il pousse en sentant l'eau l'atteindre provoque de nouveaux éclats de rire dans la bouche de la jeune femme qui empoigne le pommeau de la douche pour l'arroser sans la moindre pitié.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Dim 14 Aoû - 15:26




❝ morning pillow fight . ❞
- Cody & Zaïm -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
 zaïm ne peut jamais en vouloir bien longtemps à la jeune femme. parce qu'il suffit d'un sourire pour qu'elle lui fasse oublier leur précédent différend. mais la petite chaleur qui émane de sa joue lui rappelle ce que cody a causé. ça lui rappelle qu'à cause de cody, il vient de se prendre une gifle. une gifle monumentale. une gifle qui a laissé une belle marque sur sa peau. une gifle plus vexante qu'autre chose, il faut se l'avouer. mais ce qui l'a le plus énervé, ce n'est pas tant le geste de la brunette, mais plutôt le rire de cody qui 'avait suivit. il n'avait pas espéré qu'elle le défende puisqu'elle était la personne qui avait causé tout ça et qu'il était assez grand pour le faire lui-même, mais il aurait préféré qu'elle ne rit pas. par respect, ou quelque chose comme ça. le jeune homme se mit alors à rire quand cody lui demanda de la reposer. mais il ne le ferait pas. pas tout de suite. "non. je ne te reposerai pas." il la gardait alors sur son épaule, marchant dans l'appartement sans trop savoir où aller. il hésitait et réfléchissait à sa vengeance. il secoua doucement la tête de gauche à droite avec un petit sourire. "je ne suis pas irrésistible ? tu me brises le cœur là." le rire de zaïm s'accentua alors en entendant la jeune femme s'excuser, sans le penser sûrement, ainsi qu'en la sentant se débattre de la sorte. heureusement qu'il la tenait fermement d'ailleurs, sinon elle serait tombée.
cody sous l'eau, zaïm souriait grandement. il était fier de lui en fait. fier d'avoir eu sa vengeance. et aussi facilement surtout. il ne quittait pas cody des yeux et quand son regard chuta sur ses lèvres, il souffla faiblement en la voyant passer sa langue sur ces dernières. elle le provoquait. réellement. mais il ne devait pas céder. il n'avait pas le droit. il ne pouvait simplement pas. quand cody se rendit, levant les mains en l'air, il relâcha sa prise sur ses épaules, lâchant un cri par la suite quand cody prit le pommeau de douche pour l'arroser. "ah non ! cody ! reposes-le. j'vais choper la crève à cause de toi." il brandissait ses mains devant lui pour se protéger un minimum. et il s'avança vers cody, bataillant pour reprendre le pommeau. et finalement, il coupa simplement l'eau. "si je suis malade, tu devras t'occuper de moi." zaïm l'observait alors, passant une main dans ses cheveux pour les remettre en arrière. il laissait le reste d'eau ruisseler sur son torse, arrivant jusqu'à son boxer trempé. et son regard chuta sur le corps de cody, bien trop mis en valeur par la robe qu'elle portait. robe trempé et qui collait à ses formes. il se racla finalement la gorge en relevant son regard sur son visage. il avait définitivement eu une mauvaise idée de la mettre sous l'eau. il la regardait alors dans les yeux. se perdant presque dans son regard clair. ses yeux bien trop bleus selon zaïm. au début, il pensait qu'elle mettait des lentilles de couleur. mais non. rien. il resta bêtement planté devant elle un petit moment avant de se pencher pour prendre une serviette sèche, s'enroulant dans cette dernière pour se sécher un minimum. il tendit l'une de ses mains, laissant simplement son pouce essuyer une trace de maquillage sous son œil droit. chose faite, il se débarrassa de la serviette, la jetant sur la tête de cody avant de venir frotter vigoureusement son crâne avec le tissus. pour lui sécher les cheveux. mais surtout pour la décoiffer. comme elle l'avait fais un peu plus tôt. "t'es plus belle comme ça." il riait. il se moquait d'elle, évidement. puisqu'au moment où il prononça ceci, son visage était encore sous la serviette. serviette humide et qui ne devait franchement rien sécher du tout.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Lun 15 Aoû - 12:18

Cody Prätt a écrit:


“ Morning Pillow Fight „

Les éclats de rire emplissent à nouveau la pièce lorsque Cody s'empare du pommeau de douche pour arroser Zaïm. Bien décidée à lui faire payer la douche froide qu'il vient de lui imposer, la jeune femme ne montre pas la moindre pitié malgré les supplications du jeune homme:"Ah non ! Cody ! Reposes-le. J'vais choper la crève à cause de toi." Il finit par couper l'eau, et les rires se tarissent. Essoufflée, Cody s'accorde quelques secondes de répit, les mains sur les hanches pour reprendre sa respiration. Elle esquisse un petit sourire lorsque Zaïm reprend la parole: "si je suis malade, tu devras t'occuper de moi." Elle lève les yeux au ciel amusée et commence à essorer sa robe en tirant légèrement sur le bas du tissus pour laisser échapper l'eau qui s'est accumulée dans les mailles. «C'était ton idée la douche froide! C'est toi qui devras t'occuper de moi si je suis malade! Pour info, j'aime le bouillon de poule et les dvd disney quand je suis clouée au lit.» Elle abandonne l'idée d'essorer sa robe trop imbibée d'eau pour parvenir à quoi que ce soit sans avoir à l'enlever et reporte son attention sur Zaïm dont elle capte le regard sur elle. Ses yeux clairs glissent sur le torse du jeune homme où l'eau perle sur sa peau et elle déglutit nerveusement avant de passer une nouvelle fois sa langue sur ses lèvres. Elle a la bouche sèche et le souffle court à l'observer de la sorte Cody s'oblige à relever les yeux vers les siens pour chasser de son esprits les envies qui l'assaillent. Une mauvaise idée. Leurs regards se croisent et s'accrochent l'un à l'autre et Cody sent son coeur accélérer à nouveau, seulement cette fois la surprise crée par l'eau froide n'y est pour rien. C'est Zaïm qui lui coupe le souffle, la trouble plus qu'elle ne veut bien l'admettre. Il romps le contact de leurs yeux pour s'emparer d'une serviette et Cody semble revenir à la réalité. Elle inspire profondément pour reprendre ses esprits et retient malgré elle son souffle lorsque la main de son colocataire se dirige vers son visage. Par pur réflexe, elle ferme les yeux tandis que le garçon essuie du revers de son pouce la trace de maquillage laissé par son mascara sous son oeil droit. Waterpoof, tu parles.... Elle s'habituerait presque à ce geste tendre lorsqu'elle sent le tissus lourd de la serviette s'écraser sur son crâne et les mains de Zaïm qui lui frottent les cheveux à travers le tissus. «Non, Zaïm, tu vas me faire des noeuds!» Elle proteste jusqu'à ce qu'il s'immobilise lui laissant la serviette sur la tête."t'es plus belle comme ça." «Gnagnagna...»Gromelle-t-elle à travers le tissus trempé avant de le retirer pour lancer un regard faussement courroucé en direction de son colocataire. Un simple regard dans le miroir derrière lui suffit à Cody pour constater l'étendue des dégâts. Ses cheveux sont tout ébouriffés et quelques mèches folles encadrent son visage. Il va falloir plus d'un coup de brosse pour récupérer ce désastre. «Surtout, ne te reconvertit jamais comme coiffeur...» Plaisante-t-elle en passant les doigts dans ses cheveux pour essayer d'en retirer quelques gros noeuds. Elle lui adresse un sourire avant de lui jeter la serviette dessus pour l'embêter à nouveau. Elle préfère ça plutôt que d'avoir à l'observer encore quasiment nu...«Tu devrais aller t'habiller. J'ai pas encore totalement dessaoulé et j'ai peur de finir par vomir si tu m'imposes encore cette vision...» Lâche-t-elle en lui tirant la langue.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Lun 15 Aoû - 13:12




❝ morning pillow fight . ❞
- Cody & Zaïm -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
une fois l'eau coupée, zaïm passa une main sur son visage pour en retirer un peu d'eau. pas grand chose en soit puisque ses mains étaient tout aussi trempées. mais c'était le genre de choses qu'on faisait tous. un réflexe inutile dans de telles circonstances. le jeune homme remua vivement la tête. il ne s'occuperait pas d'elle si elle était malade. enfin, il le ferait sûrement un peu, mais il ne l'avouerait pas maintenant. "ah non. c'est mon idée, certes, mais toi tu es un minimum habillée et tu l'as mérité surtout. moi je suis quasiment nu et je viens de me lever en plus." évidement, il avait sourit quelque peu en entendant cody parler de ce qu'elle aimait quand elle était clouée au lit. et ce ne fut sans aucune surprise qu'il entendit qu'elle aimait les disney. lui même en regardait quand il était vraiment malade. il regardait des choses qui ne demandaient aucune réflexion, qui lui faisait penser à autre chose. zaïm l'observait essayer d'essorer sa robe avec un sourire amusé. "retires-là, tu n'arriveras pas à l'essorer si tu la portes." il prononça ceci sans aucune arrière pensée. pourtant, il lui proposait quasiment de se dévêtir sous ses yeux. enfin, il ne serait sûrement pas resté bien longtemps devant elle si elle venait à retirer sa robe. parce qu'il ne pourrait pas rester de marbre bien longtemps. alors il partirait simplement. ou il se retournerait bêtement alors qu'il l'avait déjà vu nue. les yeux dans les yeux, zaïm vint alors essuyer la trace de maquillage sous son œil, souriant quelque peu en la voyant fermer les yeux sous ce simple geste. il aurait pu laisser son pouce caresser ainsi sa peau pendant de nombreuses minutes encore, mais il retira sa main. simplement parce que la dernière fois que sa main avait traînée sur sa peau, tout avait dégénéré. en quelques instants, leurs lèvres s'étaient pressées l'une contre l'autre. zaïm se souvient encore trop bien de ce baiser. de cette nuit en règle générale en fait. il n'arrive simplement pas à l'oublier. et quand il se retrouve seul avec cody, chose qui arrive régulièrement, il lu arrive de repenser à tout ça. à visualiser certains moments de cette soirée. mais après, pour se sortir ces images de la tête, il lutte pendant de longues minutes. sans rien laisser paraître pour autant.
la serviette sur le crâne de la demoiselle, il frottait énergiquement avec le tissus les cheveux de cody tout en souriant. un sourire amusé. parce qu'il savait que cody allait râler. au moins un peu. et ça ne manqua pas. "mais non, tu n'auras pas de nœuds. je fais attention là." et quand la serviette fut retirée de son crâne, il rit en voyant le résultat. du n'importe quoi. ses cheveux partaient dans tous les sens et des nœuds étaient déjà bien visibles. cody le charrie ensuite en lui disant de ne pas se reconvertir en coiffeur. et là, il prend un air faussement offusqué. "tu brises mes rêves là. je pensais ouvrir mon salon d'ici peu." il se prit par la suite la serviette en plein visage et il la rattrapa juste avant qu'elle ne rencontre le sol. il se sécha alors vite fais les cheveux. vraiment vite fais avant de poser la serviette par terre pour essuyer l'eau qui s'y trouvait. heureusement que leur sorte de bataille d'eau n'avait pas duré plus longtemps puisqu'ils auraient finis par inonder la salle de bain. zaïm posa alors ses pieds sur la serviette, avançant dans la salle de bain ainsi, faisant glisser le tissus sur le sol pour essuyer toute l'eau qu'il trouvait. il rit ensuite quand la demoiselle lui demanda d'aller se vêtir pour qu'elle évite de lui vomir dessus. il ne peut que rire. un rire qui dura quelques instants. "tu dis n'importe quoi. si j'dois aller m'habiller c'est juste pour que tu ne me sautes pas dessus." et il attendait sa réponse. il l'attendait avant d'aller possiblement s'habiller. parce que ouais, il n'était pas spécialement décidé à aller s'habiller. peut-être juste à aller changer son boxer trempé. et encore. finalement le seul inconvénient de cela est sûrement que le tissus collait un peu plus à sa peau. mais il s'en moquait totalement. il n'était nullement gêné par ça.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   Mar 23 Aoû - 22:51



“ Morning Pillow Fight „

"ah non. c'est mon idée, certes, mais toi tu es un minimum habillée et tu l'as mérité surtout. moi je suis quasiment nu et je viens de me lever en plus." Cody lui lance un regard peu convaincu. Peu importe ses arguments, elle est loin d'être d'accord avec son colocataire. Zaïm a beau être moins vêtu qu'elle, la jolie blonde n'ai pas vraiment l'impression d'être beaucoup plus protégée que lui par sa petite robe totalement trempée. Peu de choses résistent à l'eau, et ce n'est clairement pas le cas de ses vêtements qu'elle tente d'essorer tant bien que mal."retires-là, tu n'arriveras pas à l'essorer si tu la portes." Elle secoue la tête. Elle ne compte pas retirer sa robe, pas tout de suite. Pas tant qu'il sera là à l'observer comme il le fait, ses yeux dans les siens comme s'ils étaient beaucoup plus intimes qu'ils ne le sont en réalité. Il effleure sa joue du bout des doigts pour retirer son maquillage et Cody se laisse envahir par cette démonstration de tendresse qui éveille tous ses sens et ravive dans son esprit les souvenirs de la fameuse nuit qu'ils ont passé ensemble. Par chance, Zaïm ne lui laisse pas le temps de trop y penser puisqu'il lui jette la serviette sur la tête pour sécher vigoureusement ses longues mèches blondes sous les protestations de l'étudiante. mais non, tu n'auras pas de nœuds. je fais attention là. Attention?! Cody a du mal à y croire lorsqu'elle aperçois sont reflet dans le miroir. Une chose est certaine, le garçon n'a aucune chance de percer dans le métier. tu brises mes rêves là. je pensais ouvrir mon salon d'ici peu. Elle éclate de rire et tente de mettre un peu d'ordre dans ses cheveux du bout des doigts tandis que Zaïm essuie le sol couvert d'eau, son seul boxer pour tout vêtement, une tenue qui trouble profondément Cody qui tente malgré tout de garder une attitude détachée en se moquant de lui. tu dis n'importe quoi. si j'dois aller m'habiller c'est juste pour que tu ne me sautes pas dessus. Une rire nerveux s'échappe des lèvres de la jeune femme qui se lève en secouant la tête un peu trop vigoureusement pour que ça puisse paraitre naturel. Ses joues prennent une teinte légèrement rosée et Cody plante son index dans la joue de Zaïm pour le forcer à regarder ailleurs que dans sa direction dans l'unique espoir de lui cacher les réactions naturelles de son corps. «Te sauter dessus? T'es un grand malade... Comme si je pouvais avoir envie de te sauter dessus....» Elle évite son regard avec soin tout en lui mentant de façon éhontée. Après tout, elle lui a déjà sauté dessus en quelque sorte cette nuit là après qu'il ait commencé à caresser sa cuisse. Et une chose est sure, l'envie ne lui manque pas de recommencer, mais elle préfèrerais s'arracher la langue à main nue plutôt que d'avoir à le lui avouer. «Surtout après que t'ai couché avec cette fille...». A peine a-t-elle prononcé cette phrase que Cody regrette déjà de l'avoir dite. Elle dégluti nerveusement et chasse le chat qui s'est sournoisement installé dans sa gorge tout en regardant partout autour d'elle sauf dans la direction de Zaïm. «Si tu te changes pas, moi je vais aller me changer... J'ai froid...» Ajoute-t-elle rapidement dans l'espoir de changer de sujet.  


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: Morning Pillow Fight ~Zaïm   

Revenir en haut Aller en bas
 
Morning Pillow Fight ~Zaïm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quotations Fight
» Bleach 325: Fear for the fight
» [FIGHT] GoogleChrome vs Mozilla Firefox
» [Happening] Good Morning/Merry Christmas Walt Disney Studios
» FIGHTING CLUB - FIGHT CLUB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: