N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 The first morning to the Young-Carter ~ Loar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 101
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: The first morning to the Young-Carter ~ Loar   Lun 3 Avr - 23:03

J'ouvre les yeux ce matin, il est un peu plus de 9h, après quelques minutes blottis sous ma couette je me décide à me lever. Comme tous les matins la première étape est de mettre un vinyle comme fond musical. Joplin, mon sphynx, monte sur mon épaule pour le câlinous du matin pendant que je me déhanche sur une vieille compilation de chansons françaises des années 80. Je mets en route la cafetière en chantant avec Joplin "Juste une mise auu poiiint sur les plus belles imaagees de ma vie". Je sors un bol que je remplis de corn flakes pour enfants.
On ne dirait pas qu'il y a encore quelques jours, j'étais un dépressif qui traînait dans ses vêtements de travail tout plein de café beurk rien que d'y penser j'ai la nausée. Nausée matinale? Je suis enceinte? Je me fais rire tout seul aah je suis génial! La musique change et je me mets à battre la mesure contre le bar séparant la cuisine du salon en chantant bien fort "Lalalaaa Couup de foliiie". Ah il n'y a pas à dire, avoir un meilleur ami qui vont remonte le moral ça fait du bien, surtout quand ça motive à sortir et trouver quelqu'un avec qui passer la Nuit...

Je sors de la confiture du frigo en souriant car je sais qu'elle vient de France et qu'elle a été faite par ma grand mère adoré. Je regarde l'heure et pense à l'heure qu'il est là bas ainsi qu'à Londres où habite ma grande sœur. Et soudain arrive la chanson que j'adore, Joplin descend de mon épaule comme si elle savait déjà ce qu'il allait arriver rien qu'aux premières notes de la chanson mais à peine a-t-elle posé ses pattes sur le sol de la cuisine que je suis en train de danser en chantant cette chanson bien connue d'Indochine. Mais bizarrement je me sens observé et soudain je me souviens... Mon coloc vit désormais avec moi et son premier réveil s'est donc fait à coup de musique française kitsch à souhait (sauf Indochine) par un coloc qui danse en caleçon avec une licorne dessus, des chaussons en forme de mouton, un pot de confiture à la framboise dans la main. Ca commence bien...



Là, tu vois, j'ai le sentiment qu'autour de nous,
Plus rien ne sera comme avant
Ne me laisse pas m'en aller seul dans les bois
Ne me laisse plus m'éloigner là éperdu
-Indochine, She Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: The first morning to the Young-Carter ~ Loar   Dim 9 Avr - 17:37

Lorsqu’il ne travaillait pas, Loar aimait dormir. Longtemps. D’habitude, lorsqu’il se levait, il était proche de quatorze heure, peut-être un peu moins selon ses envies. Avant qu’il ne se mette à véritablement travailler, Loar faisait partie de cette catégorie de gens qui ne vivait que la nuit et dormait la plupart du temps le jour. Il aurait d’ailleurs préféré se trouver un travail de nuit afin de pouvoir en profiter. Il n’aimait pas vraiment la journée, trop de gens, trop de monde, trop de stress. Non pas qu’il soit peu sociable, mais à un moment donné, il avait sa dose de gens. Seulement, avec l’activité qu’il avait choisie, ça n’était pas simple, voir même impossible, de se trouver des horaires nocturnes. Tant pis, il avait fallu changer les habitudes. En contrepartie, les jours de congé, il reprenait son rythme d’antan. Enfin, ça, c’était avant de se lancer dans la colocation.

Il avait longuement hésité à accepter. Depuis qu’il était tout jeune, il avait toujours vécu avec ses grands-parents et comme ils étaient la dernière famille qui lui restait, Loar voulait prendre des nouvelles de sa doyenne le plus possible. Elle n’était pas en mauvaise forme, heureusement, en cas contraire il aurait refusé de vivre sous le même toit que quelqu’un d’autre. Mais, ne savait-on jamais, tout pouvait arriver. Le jour où il la perdra, il se sentira véritablement seul au monde et pour l’instant, il n’avait pas très envie d’y penser. Mais c’était sa grand-mère qui l’avait poussé à s’en aller, lui assurant que ça allait bien se passer et qu’elle viendrait souvent prendre de ses nouvelles à son tour.

Une musique étrange l’avait tiré de son sommeil. Loar avait fini par ouvrir les yeux après plusieurs longues minutes, l’esprit vaporeux, pas du tout éveillé. La mélodie était redondante et bien qu’il y eût du chant, il était encore trop somnolant pour deviner la langue. Une chose était sûre, ça n’était pas de l’anglais. Il tenta de se rouler dans sa couverture tel une chenille dans son cocon mais à présent, il était trop éveillé pour se rendormir. Il poussa un grognement, se dégagea de ses couvertures et poussa un grand soupir. Après quelques minutes sans penser à rien, il finit par se redresser et se lever. Il rejoignit Cooper dans la cuisine et s’arrêta net lorsqu’il vit ce dernier en train de danser et chanter en caleçon au milieu de la pièce. Il plissa les yeux pour être certain de voir réellement ce qu’il était en train de voir, histoire d’être sûr qu’il n’avait pas trop bu hier soir. Lorsque leur regard se croisèrent, Loar resta muet les premières secondes jusqu’à ce qu’il ne brise le silence.

« … Salut ? » finit-il par dire d’une voix mal éveillée. « Il se passe quoi là ? Il est quelle heure ? »

Il n’avait pas l’habitude d’être là. Par conséquent, il n’avait pas non plus l’habitude de tomber nez à nez avec un type sans froc sous une musique qu’il ne connaissait absolument pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 101
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: The first morning to the Young-Carter ~ Loar   Lun 10 Avr - 22:18

Un regard, rempli de gêne et de confusion est échangé. J'ai actuellement très envie d'exploser de rire mais je me retiens de peur que mon coloc soit venu me tuer pour l'avoir réveillé. L'idée de sortir cette citation connue du film Kuzco "Eh tu m'as pourri mon groove" mais ne sachant pas comment il le prendrait si il n'a pas la référence, une nouvelle fois je m'abstiens. Je suis toujours figé en caleçon, la confiture dans la main. Bien bien bien, dans cette scène irréaliste, je m'attends au vu de sa tête à un fou rire, un coup de gueule ou alors une question étrange, en bref tout sauf un "salut" toutefois suivi de questions assez légitime certes, qui ont pour résultat de me faire exploser de rire avant de reprendre mon sérieux pour lui répondre.

"Il est 9h30 passé et il se passe qu'en fait j'ai oublié que tu étais là" je ris de nouveau de ma bêtise avant de continuer par des plates excuses. "Je suis vraiment désolé, je vais baisser la musique" chose que je m'apprête déjà à faire une fois la confiture posée sur la table. Je repris ainsi le cours de ma petite vie normale. La musique en fond, Joplin monte sur mes genoux puis mon épaule pendant que je commence à boire mon café. Je regarde Loar qui a surement encore du mal à ce remettre de cette scène. "Bien dormi? Moi super" lui dis je en souriant. "Je me dis qu'on devrait peut être instaurer des règles pour la coloc et même lui trouver un nom, ça serait fun non?" Je continue à me dandiner sur ma chaise en mangeant, avec mon chat qui reste bien gentiment en place, signe d'une certaine habitude entre elle et moi.



Là, tu vois, j'ai le sentiment qu'autour de nous,
Plus rien ne sera comme avant
Ne me laisse pas m'en aller seul dans les bois
Ne me laisse plus m'éloigner là éperdu
-Indochine, She Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: The first morning to the Young-Carter ~ Loar   Mer 19 Avr - 15:15

En fait, Loar ne savait pas comment réagir ni même comment se comporter. Il était encore très fatigué puisque sa nuit a été très courte et qu’il n’avait pas l’habitude d’un tel réveil. Par conséquent, lorsqu’il déboula dans la cuisine et qu’il y rejoignit Cooper, il ne savait pas s’il devait se fâcher ou non. En réalité, il était agacé et nerveux.
Il l’observa se mettre à rire et Loar resta silencieux tout le long. Qu’y avait-il de si drôle au juste ? Cooper n’arrangea pas son cas lorsqu’il lui confia qu’il l’avait zappé. Loar l’observa un instant sans rien dire, méfiant. Puis :

« Ah. » fut la seule réaction qu’il finit par avoir. Cooper présenta ses excuses avant d’aller baisser le volume de la musique. Premier réveil hors de ses habitudes, il avait du mal à s’y faire. Il ne fallait pourtant pas qu’il se décourage si tôt et se dire qu’au contraire, il allait falloir s’y habituer. Il espérait seulement que son intimité ne serait pas trop violée. Il n’avait jamais vécu avec quelqu’un d’autre que sa grand-mère et par conséquent, il était rempli de crainte. Cooper n’était pas méchant, au contraire, mais il se sentait… gêné.
Quoiqu’il en soit. Loar se concentra sur le pot de confiture que son colocataire avait déposé sur la table. Il en avait déjà vu, mais trop peu souvent. Il avait l’habitude du beurre de cacahuète ou de fruits à croquer au matin, mais pas de ça. Il leva vivement la tête lorsque Cooper revint et recula d’un coup brusque.

« Oui je… non. En fait j’ai pas assez dormi. » répondit-il à la question qu’on venait de lui poser. « C’est pas impossible que je fasse une sieste tout à l’heure. Même inévitable. »

Il se frotta les yeux, les cligna rapidement avant de reprendre une attitude normale.

« Et toi ? Ça a l’air de s’être mieux passé que moi on dirait. »

Peut-être, sans doute même, qu’il s’était couché plus tôt. A moins d’avoir un sommeil léger, c’était impossible qu’il se réveille avec autant de forme au petit matin autrement (oui, petit matin parce que Loar avait sa propre notion du temps). C’est alors que Cooper suggéra d’imposer des règles pour le bon fonctionnement de la colocation. Une idée que Loar approuva sans la moindre hésitation.

« Aaaah, c’est une excellente suggestion ! Plus de réveil sauvage aussi tôt, par pitié ! »

Cela risquait d’être sa seule réelle demande. Mais bien entendu, il n’y avait pas que cela. Ils étaient deux, et il y avait plein de chose à faire pour entretenir l’appart’.

« Tu as des exigences particulières ? »

Autant commencer par cela avant de parler ménage et tout ce qui s’en suivait. Il se demandait d’ailleurs comment cela n’avait pas plus lui traverser l’esprit plus tôt. Mais ils allaient bien finir par avoir un terrain d’entente, dans tous les cas. Loar n’était pas ‘trop difficile’, du moins, il l’espérait. Il savait qu’il allait devoir changer son quotidien, c’était même une des raisons qui l’avait poussé à accepter de vivre sous le même toit que ce garçon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 101
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: The first morning to the Young-Carter ~ Loar   Sam 22 Avr - 22:57

Assis sur ma chaise, le corps qui bouge au rythme de la musique, je regarde mon nouveau colocataire qui me dit qu'il va certainement dormir plus tard. "Oui tu as raison fais la sieste pendant que je suis pas là". Je commence à tartiner mon toast de confiture ce qui me fait sourire en pensant à ma grand mère. "J'ai pas assez dormi, je suis rentré à 3h" lui dis-je pensif. En effet j'avais passé une partie de la nuit avec un beau garçon mais au final le sommeil ne me manque pas et je me sens heureux, j'ai le sentiment d'avoir enfin guéri mon chagrin d'amour.

Nous passons donc au sujet du jour, les règles de la colocation. "Ne t'en fais pas ça ne se reproduira plus et je ferais en sorte que Joplin ne vienne pas te déranger dans ta chambre pour des croquettes par exemple". A la reconnaissance de son nom, la Sphynx s'était mise à se frotter contre ma tête en ronronnant. "Pour moi, il faut savoir qu'il y aura de la musique quasi tout le temps, j'espère que tu supportes ça" je lui sors mon plus beau sourire pour le convaincre de me dire oui. "Sinon partage des tâches ménagères, je m'occupe du chat et chacun gère sa chambre"

Une fois ces quelques "règles" mise en place, je commence à lancer une nouvelle discussion afin de l'informer de quelques petites choses. "Je suis Franco-Américain, du coup je reçois souvent des colis de France, si jamais tu en reçois signes pour moi. Sinon le soir parfois je rentre tard car je fais des concerts".



Là, tu vois, j'ai le sentiment qu'autour de nous,
Plus rien ne sera comme avant
Ne me laisse pas m'en aller seul dans les bois
Ne me laisse plus m'éloigner là éperdu
-Indochine, She Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: The first morning to the Young-Carter ~ Loar   

Revenir en haut Aller en bas
 
The first morning to the Young-Carter ~ Loar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: