N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 Boring evening in perspective {ft. Barbie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Myrtle Montgomery
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 16/07/2016
☆ messages : 521
☆ pseudo : V.
☆ avatar : Emma Watson.
☆ crédits : © tearsfligh
and more
MessageSujet: Boring evening in perspective {ft. Barbie   Dim 25 Sep - 0:44

Boring evening in perspective
Barbara&Seeley.

Dix-neuf heures. Après avoir franchi les portes de l’hôtel, dans l’est de la ville, je me dirigeais automatiquement vers une salle qui nous était réservée, suivant, bien évidemment, les panneaux indicateurs. Le San Francisco Chronicles avait décidé d’organiser une soirée entre journalistes, de tous horizons. Et je n’avais pas eu le choix d’accepter l’invitation, après le succès que j’avais récolé suite à un article, signé de ma part, datant d’à peu près un mois. Pour l’occasion, j’avais sorti mes plus beaux vetêments, et, pénétrant dans la pièce, déjà bien rempli, les coupes de champagnes en main, je me composais un visage. Je n’avais aucune envie d’être là, à devoir faible semblant, comme si tout allait bien, ni de discuter avec d’autres gens. Je devenais légèrement antisocial. Ma journée étant finie, je n’avais aucunement de poursuivre le sujet jusqu’à tard le soir. Ce qu’il m’aurait fallu là, tout de suite, était juste de rester chez moi, affalé sur mon fauteuil, un verre de whisky dans la main, et essayer de démêler tout ce qui m’arrivait. C’était comme si une tempête s’était déchaînée dans ma tête, et qu’elle avait tout laissé en désordre.  Ida. Qui avait fait son grand retour. Et qui avait chamboulé ma vie plus de ce qu'elle pensait.  Et en même temps il y avait Barbara. Jeune femme rencontrée lors de mon séjour dans le Vermont, avec qui j'avais passé la nuit et ensuite une matinée plus que mouvementée, avec laquelle j'avais, malgré tout, gardé le contact, par mail plus qu'autre chose.

Je me faufilais parmi la foule, me promettant de ne pas faire tard, juste me montrer un petit moment et filer en douce par la suite, et me retrouvais au comptoir du bar, ou je commandais une bière. Ayant la voiture, je ne pouvais pas vraiment me permettre plus, même si j’étais dans un hôtel. Je doutais juste qu’il y ait encore des chambres disponibles, vu la saison, et je me voyais mal appeler Ida à l’aide. Je lui avais déjà fait voir de toutes les couleurs, je n’allais pas rajouter une couche. Accoudé, je regardais autour de moi, un sourire de circonstance en place, saluant les gens que je reconnaissais. Il faut dire que, à part mes collègues, les autres je ne les avais jamais vu. Préférant me trouver une place loin de tout, je fis le chemin inverse, me cherchant un petit coin tranquille, quand j’aperçus au loin une tignasse rebelle, brune. Familière. Je m’approchais, lentement. Une fois à sa hauteur, à quelques pas, je pus distinguer son visage. Et mon cœur rata un battement. Merde, ça en devenait une habitude à force. Barbara. Je me demandais vaguement ce qu’elle faisait là, mais étant une soirée privée, regroupant des journalistes, sa présence était plutôt logique. Je m’approchais, sans me faire voir, et une fois derrière elle, je penchais la tête vers son oreille, lui murmurant, malgré le brouhaha ambiant « Tu n'as pas eu mal quand tu es tombé du ciel ? » Je souris, sincèrement cette fois-ci, avant de me redresser et de reprendre mon sérieux. « Barbara », j’hochais la tête, ne sachant pas comment me comporter en sa présence. Lui serrer la main, lui faire la bise ? Aucune idée. Encore une fois. J’avais le don de me mettre dans des situations impossibles. « C’est fou tu ne trouves pas ? Deuxième fois qu’on se croise, deuxième fois dans un hôtel », mon regard était rivé dans le sien. « Je crois que le destin essaie de nous dire quelque chose ». Cette simple remarque pouvait être interprétée de plusieurs manières différentes.  
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1645-poupee-de-cire-myrtle#349
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Boring evening in perspective {ft. Barbie   Lun 10 Oct - 20:36

Boring evening in perspective
Barbara&Seeley.

Barbara adorait ce genre de soirées. Enfin, elle aurait bien pu se passer des gens un peu trop snobinards à son goût, ou des bonnes manières dont il fallait absolument faire preuve sous peine de passer pour le pire des idiots. Mais ça restait une soirée agréable en perspective, avec tout l’alcool qu’elle pourrait ingérer aux frais de l’hôte, et un excellent repas constitué de petites bouchées passées par des serveurs endimanchés. En plus, ça lui donnait une bonne occasion pour porter l’une de ses plus jolies robes – elle l’avait dénichée à un prix dérisoire dans une friperie, mais elle valait plusieurs centaines de dollars. Elle paye le chauffeur de taxi qui l’a menée jusqu’à l’hôtel où a lieu la réception donnée par le San Francisco Chronicles, puis marche tranquillement vers la salle qui leur est réservée, adressant un petit sourire à quelques connaissances. En moins de deux minutes, elle se retrouve avec une flûte de champagne à la main, discutant avec une connaissance qu’elle n’apprécie pas particulièrement. Pinçant les lèvres, s’efforçant de ne pas trop laisser paraître son ennui face à cette collègue qui lui parle de ses trois chats avec un brin trop d’enthousiasme, Barbara prétexte un appel important et s’éloigne un peu de la foule, en profitant pour apprécier la vue qu’offre la grande baie vitrée. « Tu n'as pas eu mal quand tu es tombé du ciel ? » Barbara s’étouffe avec sa gorgée de champagne avant de faire un demi-tour sur elle-même, croisant aussitôt le regard rieur de Seeley. Elle porte une main à sa bouche, toussant légèrement pour dégager le liquide dans le fond de sa gorge, et pouffe d’un rire joyeux. « Seeley! », s’exclame-t-elle en lui renvoyant son sourire, sentant de petits fourmillements dans le bas de son ventre. Papillons dans l’estomac, ou souvenirs de leur dernière rencontre? Elle-même l’ignore.

« C’est fou tu ne trouves pas ? Deuxième fois qu’on se croise, deuxième fois dans un hôtel. » Un petit sourire se dessine sur ses lèvres alors qu’elle réfléchit à ces propos. Elle mentirait si elle disait que le regard qu’il pose sur elle ne la trouble pas. « C’est le destin. » « Je crois que le destin essaie de nous dire quelque chose. » Ils prononcent ces phrases en même temps, ce qui arrache de nouveau un rire à Barbara alors qu’elle prend une nouvelle gorgée de champagne. Décidément, ce Seeley lui plaît, et elle n’est pas certaine d’aimer ça. Elle avait cru avoir réglé les choses en ne le revoyant pas une fois de retour à San Francisco, mais les nombreux emails qu’ils avaient échangés avaient renforcé son attirance envers lui. Et maintenant, de l’avoir juste là, devant elle… Elle ne peut nier l’évidence. « Si tu as un peu de chance, peut-être que la soirée se terminera aussi bien que la dernière fois… Elle murmure presque ces mots, n’arrivant pas à croire qu’elle a le culot de prononcer tout haut ce qu’elle pense. « J’espère simplement que le lendemain matin sera plus agréable. », ajoute-t-elle en lui adressant un regard complice, référence à ce malentendu qui a mené à une dispute. « En tout cas, bien heureuse de te croiser ici. Je pensais devenir folle, avec les autres. Au moins, ta présence pimentera un peu les choses.. »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Myrtle Montgomery
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 16/07/2016
☆ messages : 521
☆ pseudo : V.
☆ avatar : Emma Watson.
☆ crédits : © tearsfligh
and more
MessageSujet: Re: Boring evening in perspective {ft. Barbie   Lun 10 Oct - 21:08

Boring evening in perspective
Barbara&Seeley.

Je n’avais pas réellement réfléchi en lui lançant ma boutade, et je n’aurais pas pensé qu’elle aurait failli s’étouffer. Il fallait que je fasse attention à l’avenir. Je lui passais une main derrière le dos, tapotant légèrement, le temps que sa quinte de toux disparaisse. Une fois fait, je lui souris, continuant sur ma lancée, alors qu’il aurait mieux valu que je me taise. « C’est le destin ». La phrase avait été dite en même temps, comme une seule voix, et un rire s’échappa de mes lèvres. Un autre signe ? Va savoir. Au moins, pendant ce court instant, j’oubliais tous mes soucis et tracas, ne pensant à rien d’autre. L’instant s’envola à vitesse grand V, ne pouvant pas le retenir plus longtemps, et la jeune femme se mit sur la pointe des pieds, murmurant. « Si tu as un peu de chance, peut-être que la soirée se terminera aussi bien que la dernière fois ». Ébahi, je la regardais, fronçant les sourcils. Je ne m’y étais pas attendu, surtout pas de sa part. Elle m’avait plutôt l’air timide, et non pas … Certes, au fond, je ne la connaissais pas, et à part avoir passé une soirée avec elle, dans un lit, et quelque échange de mail, ce n’était pas pour autant que je savais dire qui elle était exactement. « Peut-être », répondis-je sur un ton malicieux, me prenant rapidement au jeu. « J’espère simplement que le lendemain matin sera plus agréable ». Je grimaçais, évidemment son regard. Comme à mon habitude, dès qu’il s’agissait d’une confrontation, ou une erreur de ma part, je fuyais toute responsabilité. Il n’y avait qu’à demander à Ida, elle vous le confirmera en moins de deux. Je ne répondis pas, ne voulant pas revenir sur le sujet. Voulant à tout prix oublier ce qu’il s’était passé, chose impossible. Je soupirais, me demandant si elle avait été obligée de me le rappeler. Elle s’attendait à quoi ? Que je tombe à genoux devant elle et que je m’excuse profondément ? Non, ce n’était pas mon genre. Je ne l’avais pas fait pour Ida, je ne le ferais pas pour elle. Une simple connaissance, à l’heure actuelle. Même si … Même si rien. Je balayais mes pensées d’un revers de la main, revenant à l’instant présent. Ce n’était pas le moment pour les laisser dévier à leur guise. « En tout cas, bien heureuse de te croiser ici. Je pensais devenir folle, avec les autres. Au moins, ta présence pimentera un peu les choses … ». Je souris, sincèrement cette fois-ci, content que la discussion avait changé de cap. « Content aussi », dis-je en hochant la tête, alors que les mots étaient sortis tous seuls. « Humm, moi qui pensais que tu aurais passé la soirée avec Zack », poursuivis-je en lui faisant un clin d’œil. Justement, le Jack en question était à l’autre bout de la pièce, en grande discussion avec une blonde. Rien que le fait d’imaginer ce qu’il pouvait bien lui dire, me fit lever les yeux au ciel. « La pauvre », n’avais-je pu retenir. « Et tu penses pimenter la soirée de quelle façon ? Dis-moi, je suis curieux ». Je m’éloignais un court instant pour déposer sur un plateau ma coupe de champagne vide, avant d’en reprendre une autre, et au passage, je ramenais un autre plateau, celui-ci remplis de quelques petites bouchées. J’en pris une avant de tendre le tout à Barbara. Je me passais ensuite une main dans les cheveux, le regard dans le vide. Ma vie était décidément en train de partir en couilles. Moi qui ne pensai pas la revoir de sitôt, me voilà avec elle, et certainement pour le reste de la soirée. Et dans tout ça, je n’avais aucune idée comment elle allait se finir. Ni dans quel état je serais dès le lendemain. Soupirant pour moi-même, je posais mon regard sur elle. Ce n’était pas important, il fallait que j’arrête de me poser trop de question et que je reste dans le présent. Qui vivra verra.    
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1645-poupee-de-cire-myrtle#349
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Boring evening in perspective {ft. Barbie   Lun 10 Oct - 22:18

Boring evening in perspective
Barbara&Seeley.

Elle sent le changement d’attitude chez Seeley face à sa blague faisant référence à leur dispute, et elle se mord aussitôt l’intérieur de la joue, regrettant d’avoir abordé le sujet. Clairement, Seeley n’aime pas le sarcasme, elle en prend bonne note pour éviter de répéter l’erreur devant lui. « Content aussi. Humm, moi qui pensais que tu aurais passé la soirée avec Zack. » Barbara pouffe de rire, tournant la tête vers l’objet de leur conversation, qui semble être en train de lourdement draguer une blonde. Elle plaint la fille, en d’autres circonstances elle ferait peut-être un effort pour la sortir de ce pétrin, mais elle n’a pas envie de terminer sa conversation avec Seeley. « C’était mon plan, mais il semble avoir jeté son dévolu sur une autre proie… » Elle pousse un soupir sonore, très exagéré. « J’ai le cœur en lambeaux. », dit-elle sur un ton faussement dramatique, portant une main sur sa poitrine. « Et tu penses pimenter la soirée de quelle façon ? Dis-moi, je suis curieux ». Barbara cesse sa petite comédie et esquisse un sourire en coin, réfléchissant un moment. Oh, il serait facile de simplement attraper sa main et l’entraîner vers une chambre d’hôtel. Ça pimenterait clairement la soirée, et si on se fie à leur dernière expérience, la nuit serait des plus agréables. Mais elle n’a pas envie de quitter la soirée tout de suite, il y a quelque chose d’agréable à faire partie de l’élite de leur métier. Sans un mot, Seeley la quitte, et elle le suit du regard alors qu’il apporte une nouvelle coupe de champagne, amenant également un petit plateau de nourriture. Elle le remercie du regard, attrapant un petit canapé qu’elle fourre entre ses lèvres. Délicieux. « J’ai une idée. Attend moi ici. » Elle attrape une nouvelle bouchée, puis disparaît dans la foule. Elle se dirige vers le bar, où elle soudoie un employé pour qu’il la laisse partir avec une bouteille de champagne, et elle s’empresse de rejoindre Seeley. Un air espiègle au visage, elle brandit sa trouvaille, et sans trop lui laisser le temps de réagir, elle attrape sa main et l’entraîne avec elle vers une terrasse. Elle meurt d’envie de griller une clope, aussi bien profiter du magnifique balcon qui offre une vue époustouflante sur la ville.

Elle fouille dans son petit sac à main et en extirpe son paquet de cigarettes et un briquet, et tend son paquet vers Seeley pour lui en proposer une. La bouffée de nicotine qui lui emplit la bouche la fait soupirer de contentement, et elle tend la bouteille vers son compagnon. « À toi l’honneur. J’aurais trop peur de te rendre borgne, si je l’ouvrais moi-même. » L’air est un peu frais à l’extérieur, mais rien de désagréable. À l’intérieur, on étouffe un peu, alors elle apprécie la brise qui défait un peu ses cheveux parfaitement bouclés, qui fait grimper la chair de poule sur ses bras. « Je n’aurais jamais pensé te croiser à ce genre d’événement, je ne pensais pas que les événements bien pompeux c’était ton truc. » Il n’y a aucune trace de jugement dans sa voix, il ne s’agit que d’un petit commentaire bien inoffensif. « Quoique, ce n’est pas trop mon truc non plus. Je suis surtout ici pour l’alcool gratuit. » Un petit rire s’échappe de ses lèvres après cette demi vérité. Entre la bouteille de champagne piquée au bar et sa remarque, il va croire qu’elle est une alcoolique. « J’espère que tu m’offriras au moins une danse! » Elle laisse son regard posé sur lui pendant un moment, avant de se détourner pour observer les lumières de la ville.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Myrtle Montgomery
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 16/07/2016
☆ messages : 521
☆ pseudo : V.
☆ avatar : Emma Watson.
☆ crédits : © tearsfligh
and more
MessageSujet: Re: Boring evening in perspective {ft. Barbie   Lun 10 Oct - 23:21

Boring evening in perspective
Barbara&Seeley.

« C’était mon plan, mais il semble avoir jeté son dévolu sur une autre proie … ». Elle pousse un soupir sonore, avant de porter une de ses mains à sa poitrine. « J’ai le cœur en lambeaux ». Je la regardais, sérieusement, me pinçant les lèvres, d’un regard sévère. Je lui passais une main autour des épaules, l’attirant contre moi. « Allez, ça va aller. Tu vas vite t’en remettre, j’en suis sûr. Et puis, je suis là moi, mais je sais, je ne suis qu'une maigre consolation ... ». Et je partis en fou rire. C’était plus fort que moi et je n’arrivais plus à rester sérieux. Pas dans cette situation. Décidément, il fallait absolument que j’aille parler à Zack un de ces quatre. Grâce à lui, je n’en serais pas là. Ou le maudire. C’était selon. C’était selon. Je commençais légèrement à en avoir marre de me sentir constamment sur des montagnes russes. Pour la peine, je vidais ma coupe de champagne d’un trait, avant d’aller en rechercher une autre, laissant Barbara un instant seule, et ramenant avec moi un plateau de petits fours, qu’elle s’empressa à engloutir.  

« J’ai une idée. Attends-moi ici ». Et elle disparaît. Me laissant seul, à ma merci. Je profitais de ce court instant pour remettre les choses au point, savoir ce que je voulais exactement, ou j’en étais … mais je n’avais pas assez de temps devant moi. Loin de là. Même pas cinq minutes après son départ, elle était de retour, une bouteille de champagne à la main, qu’elle brandit devant moi, d’un air espiègle. Je reste tout d’abord de marbre. Déglutissant, ayant une impression de déjà-vu. Le sort s’acharnait contre moi. Qu’avais-je bien pu faire au bon dieu pour mériter tout cela ? Sans rien laisser paraître, je souris, un sourire de convenance, avant de me faire tirer en avant, sa main dans la mienne, me faisant entraîner jusqu’à une terrasse. Loin du bruit. Du monde. Nous deux, à nouveaux seuls, mais à San Francisco cette fois-ci.

La main dans la poche, ayant posé mon verre sur la balustrade, priant pour qu’il ne bouge pas, je cherchais mon paquet de cigarettes, mais Barbara fut plus rapide que moi et me tendit le sien. J’en extirpais une, avant de l’allumer, et d’approcher mon briquet vers la jeune femme. « Attention, tu assumes », je faisais référence au fait que, dans un certain sens, je l’allumais. J’hochais ensuite la tête en guise de remerciement pour la dose nicotine. Elle me tendit la bouteille, que je mis un moment à prendre. Trop abasourdis par la situation. « Donne. Laisse faire les hommes », essayais-je de plaisanter, mais le cœur n’y était pas. Et pour cause. Il n’y avait même pas une semaine de cela, les rôles étaient différents. Complètement inversés. C’était moi qui avait acheté une bouteille entière de whisky – et non pas de champagne comme ici – pour passer une bonne soirée, alors que pour finir, tout avait capoté. Ida étant partie avec la bouteille, encore pleine, et devant lui courir après. Et là, c’était comme si mes deux vies se télescopaient l’une sur l’autre. D’un mouvement, automatique, je fis sauter le bouchon, qui atterrit j’en sais où. Je cherchais du regard des verres, mais il n’y en avait pas. Je tendis la bouteille à la jeune femme. « A toi l’honneur ». Je pris une bouffée sur ma cigarette, profitant de la température, presque hivernale. Mais qu’est-ce qu’elle faisait du bien, surtout en comparaison de celle qui régnait à l’intérieur. Pire qu’un sauna. Dans le pire des cas, je finirais avec une grosse crève. « Je n’aurais jamais pensé te croiser à ce genre d’événements, je ne pensais pas que les événements bien pompeux c’était ton truc ». J’haussais les épaules, n’ayant pas tort. Je pris la bouteille de ses mains, buvant une gorgée, avant de la poser par terre, entre nous. « Ha bon ? Et qu’est-ce qui te fais dire que je n’aime pas ce genre de soirée ? », je la regardais, curieux de sa réponse, espérant qu’elle ne le prenne pas mal. J’avais essayé d’utiliser un ton neutre, sans aucune méchanceté. « Tu as tout à fait raison. C’est juste que, après le fiasco dans le Vermont, faut que je reste dans les petits papiers de mon boss, et pour ce faire, j’suis obligé de m’habiller comme un pingouin », pas que ça me déplaise en réalité « et d’assister à ce genre de sauterie ou la majorité des gens ont un balai dans le cul. Pardon pour mon langage ». Je souris, sincèrement. « Quoique, ce n’est pas trop mon truc non plus. Je suis surtout ici pour l’alcool gratuit ». Je ris, d’un rire venant du fond du cœur, avant de me reprendre. « Alors comme ça, Mademoiselle aime se nourrir et boire à l’œil ? Je note je note ». Je me posais contre la barrière qui délimitait la terrasse au vide – on était quand même au quatrième étage – croisant les bras, tout en l’observant. « J’espère que tu m’offriras au moins une danse ! »  

Je ne bougeais pas, tétanisé sur place. La situation était légèrement en train de trop déparé à mon goût. Danser ? Même pas en rêve. Je détestais danser. Déjà que pour mon mariage j’avais dû faire un effort surhumain pour lancer la première danse, mais alors là. Non non non. J’hochais négativement la tête, sans vraiment m’en rendre compte. Je tirais une dernière fois sur ma cigarette, avant de la jeter au loin, et de boire une gorgée de champagne pour me donner du courage. Elle n’allait pas apprécier, et en même pas une demi-heure, la soirée allait virer au cauchemar. Comme dans le Vermont. « On n’est pas dans une soirée romantique ni à un rencard, que je sache », dis-je d’un ton un peu trop brutal, avant de me ressaisir et de me rendre compte de ma gaffe. Je me postais devant elle, lui prenant les mains, et plongeant mon regard, qui s’était radoucit, dans le sien. « Désolé. Oublie ce que je viens de dire, je me suis laissé emporter. Viens, allons danser, si tu le souhaites ». Sans rajouter un mot, je lâchais ses mains et je me dirigeais vers la porte, Barbara certainement sur mes talons. Je n’avais pas spécialement envie de danser, mais si elle le voulait, soit. Mais à l’intérieur. D’ici, la musique nous apparaissait que de manière étouffée. Je poussais sur la porte, mais rien. Je tirais. Toujours rien. Je la regardais, perplexe, essayant plusieurs fois. Sans grand succès. Je me retournais vers elle, avant de me laisser tomber sur un fauteuil de jardin, pas encore rangé pour la saison d’hiver, les jambes écartés, les bras ballants, dépité. « Je crois qu’on est condamnés à passer la soirée ensemble, dehors ». Je pris la bouteille, buvant une longue gorgée.  Une seule bouteille n'allait pas suffire.  
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1645-poupee-de-cire-myrtle#349

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: Boring evening in perspective {ft. Barbie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boring evening in perspective {ft. Barbie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: