N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 lizzie&wes. i am what i wear and how i dress.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Connor Hamilton
admin + polochon

some info
☆ en ville depuis le : 11/07/2016
☆ messages : 1373
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : cole sprouse.
☆ crédits : odistole & beerus.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: lizzie&wes. i am what i wear and how i dress.   Mar 20 Sep - 22:29

i am what i wear and how i dress
elizabeth & connor
Nerveux comme tout, tu t’étais installé sur un banc avant de sortir ton téléphone pour t’occuper en attendant que celle qui allait supposément révolutionner ta garde-robe. Tu n’avais aucun doute quant à ses capacités de styliste amateure, simplement, elle restait une jeune femme magnifique et cela venait avec un lot de complications pour toi. Cette nervosité t’avais d’ailleurs poussé à te dépêcher et ainsi arriver fort en avance - ce qui ne t’aidait pas du tout à être détendu. Pourtant, tu savais fort bien que la seule chose qui arriverait en cette belle journée serait quelques achats qui feraient pleurer ton portefeuille. Il fallait dire que tu avais déjà tenté de draguer celle que tu attendais sans succès (non pas que tes tentatives de drague fonctionnaient en temps normal) si bien que tu savais d’ores et déjà que recommencer ne servirait à rien. Autant essayer de rester le plus cordial possible et ne pas te ridiculiser complètement ! En attendant, il fallait que tu te détendes et c’est en jouant à toutes les applications de ton téléphone que tu réussis à le faire. Une fois que c’était fait, il ne restait plus qu’à attendre, chose nettement plus facile quand tu ne stressais pas trop.

Quelques minutes plus tard tu regardas ta montre pour réaliser que tu avais encore un peu de temps devant toi. Tu te relevas donc et pris la direction du food court. Manger était toujours la solution à tes problèmes et tu avais la forte impression que tu aurais besoin d’un petit remontant en vue des différents essayages de vêtements. Tu n’étais pas un adepte des centres commerciaux ou de l’achat de vêtements. Si tu avais pu, tu aurais simplement demandé à ta mère de t’acheter tous les pantalons dont tu avais besoin et tu aurais commandé les hauts sur internet. Malheureusement, ce n’était pas une option si bien que tu ne faisais que tout commander ! Cela donnait un nombre impressionnant de t-shirt plus ou moins respectables, la plupart représentant un quelconque personnage tiré d’un jeu ou d’un dessin animé. Le reste était composé de pulls encore moins agréables sous le regard.
Bref, autant l’admettre, tu t’habillais assez mal et que quelqu’un te vienne en aide était une véritable bénédiction. Tu ne voyais pas nécessairement les choses ainsi, pensant naïvement que ton accoutrement était parfaitement correct. À vrai dire, la seule pièce de vêtement qu’on avait ouvertement critiqué devant toi - avant le commentaire d’Elizabeth - était ton pull porte-bonheur. Sauf que voilà ce pull était la pièce de vêtement dont tu ne te séparerais jamais. Tu en avais besoin pour draguer et de toute façon tu étais terriblement attaché à ce pull. Pour le reste de ta garde-robe, tu étais plus ou moins ouvert à l’idée de changer, mais tu te laisserais tout de même entre les bonnes mains de la jeune femme.

Une fois armé de cookies dans un petit sac brun (en plus de bonbons que tu avais fourré dans ton sac à dos), tu retournas au point de rendez-vous devant une fontaine facilement identifiable. Tu ne savais pas trop si Lizzie était arrivé, tu n’arrivais pas à la repérer d’un bref balayage du regard. Cela dit, commencer à la chercher semblait être une bien mauvaise idée et tu préféras plutôt te laisser tomber sur le même banc. Tu étais le seul à avoir une tête de perdu (le centre commercial n’était définitivement pas ton endroit favori) et tu portais un chandail orné d’un merveilleux Pikachu. Tu devais sans doute être assez simple à trouver et l'heure du rendez-vous approchait grandement. Tu étais donc certain que Lizzie arriverait sous peu.  
electric bird.



☆☆☆  j’apprendrai ta chanson préférée pour savoir comment te consoler. (peter peter)


Dernière édition par Connor Hamilton le Sam 5 Nov - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t240-connor-je-me-releve-tout-p
avatar

Elizabeth Saunders
admin + anna

some info
☆ en ville depuis le : 18/08/2016
☆ messages : 3287
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Gemma Arterton
☆ crédits : raissajoly & ceriztoxic
and more
MessageSujet: Re: lizzie&wes. i am what i wear and how i dress.   Jeu 29 Sep - 23:30


   
i am what i wear and how i dress.
   
Connor, Wesley & Elizabeth

   
Souriante, je jetai un rapide dernier coup d’œil à mon maquillage à l’aide de mon petit miroir de poche tandis que je marchais d’un pas assez rapide vers le point de rendez-vous. Étonnamment, mascara et rouge à lèvres étaient encore intacts. Par contre, une petite mèche de cheveux rebelle était collée à mon front. Encore. Mes cheveux n’étaient pas très coopératifs aujourd’hui. Enfin bon… il y avait des jours comme ça et me soucier de ça n’était peut-être pas l’essentiel à cette heure, me semblait-il. Et pourquoi se prendre la tête de toute façon ? Certes, j’étais attendue, par un homme, alors que j’étais maintenant célibataire, mais ce n’était pas pour autant qu’il fallait que je sois parfaite. Après tout, ce n’était pas comme si j’avais l’intention de sortir avec lui. Oh non, les motifs de notre rendez-vous était bien tout autre, comme toujours lorsque je rencontrais Connor. Haha. Ce n’était pas qu’il n’avait pas essayé le petit Connor, et franchement il était tout à fait adorable. Mais qu’est-ce qu’il était maladroit ! Et qu’est-ce que j’étais encore officiellement mariée d’ailleurs ! (Bien que déjà en instance de divorce à vrai dire….) Et même si ça avait été le cas ! Il n’était pas du tout mon type d’ailleurs. Déjà il était un peu plus jeune, et par expérience je n’ignorais pas que j’étais beaucoup plus attirée par les hommes un peu plus âgés que moi – mon mari, ou plutôt ex-mari, en était le parfait exemple – ou au minimum de mon âge, et en plus il était… eh bien Connor. Il y avait des hommes comme ça qu’on ne pouvait voir autre part que dans la friend zone : c’était son cas. Dommage pour lui. Mais il trouverait bien une femme un jour. Certainement. Il fallait juste que je l’aide à revoir un peu sa garde-robe un peu… saugrenue et surtout pas idéale pour attirer la gente féminine. Pas que seul le côté vestimentaire était à revoir en réalité, parce qu’il était très maladroit, mais ça serait plutôt un bon début. Et je souhaitais vraiment l’aider. Je l’ai déjà dit mais il était adorable. Mais un peu paumé aussi. Le peu d’aide que je pouvais lui apporter était déjà beaucoup. Enfin je supposais. Même si l’idée de revoir ses habitudes vestimentaires l’avait fait littéralement détaler comme un lapin au départ. En parlant de lapin, il avait bien intérêt de ne pas m’en poser un. Il avait accepté et donc il se devait d’être là. Point final. J’en allais avoir le cœur net dans l’immédiat ; j’étais au point de rendez-vous et… pile à l’heure en plus, comme me l’indiquait mon téléphone. Je parcourus l’endroit du regard à sa recherche et je le trouvai assez rapidement assis sur un banc. Merci Pikachu ! Il s’aperçut de ma venue tandis que je m’approchais et se leva. Je lui fit un grand sourire, me demandant comment j’allais bien pouvoir l’embêter aujourd’hui…
« J’ignorais que Pikachu nous accompagnerait. » dis-je d’un ton moqueur avant de poser un baiser sur sa joue en y laissant une légère trace rouge à lèvres au passage – je savais bien que ça l’embarrasserait – et de le prendre par le bras – ce qui l’embarrasserait encore plus. Il ne l’admettrait peut-être pas mais je savais que je ne lui étais toujours pas indifférent et je comptais bien m’en amuser un peu. « En tous cas, bienvenue sur mon territoire… » déclarai-je de façon presque sadique et un peu solennelle. Haha. Je ne pouvais m’en empêcher en voyant son regard apeuré. Mais à moi le centre commercial il ne faisait pas peur, c’était pour ainsi dire mon endroit favori… « Je sens que cette journée est prometteuse. Pas toi ? » Je le regardai dans les yeux, tout en clignant les miens.

   
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t720-happy-together-lizzie-saun
avatar

Connor Hamilton
admin + polochon

some info
☆ en ville depuis le : 11/07/2016
☆ messages : 1373
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : cole sprouse.
☆ crédits : odistole & beerus.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: lizzie&wes. i am what i wear and how i dress.   Lun 17 Oct - 22:08

i am what i wear and how i dress
elizabeth & connor
Attendre au centre commercial ne te faisait pas plaisir. Tu te sentais comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, tu te sentais comme un morceau d’épinard coincé sur une dent. Bref, tu ne te sentais pas du tout à ta place et cela était sans doute écrit sur ton visage. Tu espérais t’en sortir en un morceau sans devoir rendre l’âme au passage. Voilà l’objectif de la journée et cela commençait plutôt mal vu le malaise que tu ressentais. Tu espérais que l’arrivée de Lizzie calmerait tes envies de fuites - ce qui était douteux considérant qu’elle était la responsable de ta présence dans ce centre commercial. Après, il fallait admettre que malgré un manque flagrant de bonne volonté de ta part, tu restais bien reconnaissant du temps qu’elle consacrait à refaire ta garde-robe.

Après un court moment à attendre, tu la remarquas alors qu’elle s’avançait vers toi. Tu t’efforças de lui rendre un beau sourire - bien que nettement plus gêné que celui qu’elle t’avais adressé -avant de te relever pour l’accueillir convenablement. Bon, évidemment puisqu’on parlait de toi devant une jolie femme, c’était empreint d’une gêne évidente. À la remarque au sujet de ton t-shirt sur lequel on retrouvait un pikachu, tu répondis non sans fierté : « Toujours. » Le nombre de tes t-shirts qui arboraient un pokémon ou un autre était assez impressionnant, mais c’était un énième exemple du geek que tu étais. Tu fus tenté de lui expliquer que c’était le genre de chandail qui te donnait un peu de courage, mais tu t’interrompis dans ton élan lorsque ses lèvres se posèrent sur ta joue. Elle était jolie, ce n’était pas sans raison que tu avais tenté de la draguer, et c’était évidemment le genre de contact qui te faisait rougir comme un puceau (non pas que tu l’étais). Et évidemment dès que la gêne t’envahissait, tu te retournais vers tes bonnes habitudes : complimenter. « Tu es magnifique aujourd’hui. » Ou toujours, mais bon il fallait calmer ce genre de commentaire. Tu sautas donc volontiers sur l’opportunité de changer légèrement le sujet en répondant à ce qu’elle avait dit même si le sadisme de la chose ne t’avais pas du tout rassuré. « On va espérer que j’en sorte en un morceau. » Ce n’était pas une blague considérer l’anxiété qui se faisait sentir à l’idée de te retrouver coincé dans ce centre commercial pour une longue durée.

Enfin, malgré tout, tu forças un nouveau sourire pour répondre à la question qu’elle t’avait posé par la suite. « Peut-être ? » Réponse bien incertaine qui démontrait ton état d’esprit. Quoi qu’il en soit tu fis un effort pour te reprendre en main. Elle était jolie, tu n’étais pas dans ton élément, mais elle prenait du temps pour s’occuper de ta personne et il serait terriblement mal élevé de ne pas donner le meilleur de toi-même. « J’ai acheté des cookies si tu en veux ! » Voilà autant reprendre en parlant de quelque chose qui n’avait aucun rapport avec la raison de votre présence de façon à faire les choses en douceurs. Ce n’était que temporaire puisque tu ne pourrais sans doute pas retarder l’inévitable bien longtemps. Ce que tu ne cherchas pas à faire à outrance préférant te rendre à l’évidence. « Alors… par où un commence ? » Tu espérais quelque chose de simple qui ne te demanderait pas d’effort particulier. Tu pouvais toujours rêver non ?  
electric bird.



☆☆☆  j’apprendrai ta chanson préférée pour savoir comment te consoler. (peter peter)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t240-connor-je-me-releve-tout-p
avatar

Elizabeth Saunders
admin + anna

some info
☆ en ville depuis le : 18/08/2016
☆ messages : 3287
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Gemma Arterton
☆ crédits : raissajoly & ceriztoxic
and more
MessageSujet: Re: lizzie&wes. i am what i wear and how i dress.   Mar 18 Oct - 20:35


   
i am what i wear and how i dress.
   
Connor, Wesley & Elizabeth

   
Il n’empêchait qu’il était chou le petit Connor. Je disais petit mais il était quand même beaucoup plus grand moi-même en talons. Seulement, il était plus jeune que moi pour commencer, et puis il était loin d’être impressionnant malgré sa grande taille. Il existait des hommes grands qui en imposaient, Connor lui était juste… grand. Je ne disais pas ça pour le dénigrer, parce qu’au final c’était peut-être son atout le plus précieux mais il ne le savait sans doute pas. Nous les filles on aimait bien les hommes grands. E t forts si cela était possible. Mais déjà nous les aimions grands. Et le fait qu’il détonne de la gent masculine pouvait sans doute être très attirant pour certaines filles. Pas moi. Malheureusement pour lui. J’étais de celles qui les aimaient surtout imposants. Sans nul doute trouverait-il une fille qui l’apprécierait sans cela. Toutefois, il fallait vraiment s’occuper de ses vêtements d’abord. Si j’avais eu droit à un Pikachu aujourd’hui, c’était sûrement que beaucoup d’autres filles y avaient eu droit. Bon aux petites midinettes geeks et accro à ce Pokémon GO dont tout le monde parlait en ce moment, ça leur plairait sans doute. Mais j’avais bien peur pour Connor qu’elles ne soient pas vraiment en âge d’être des plans drague pour la plupart ; ses chances restaient toujours aussi moindres donc. Il s’en rendait compte au moins, vu le ton honteux qu’il avait eu en avouant que Pikachu était un fidèle compagnon. « Ton cas n’est pas si désespéré… » tentai-je de la rassurer « …parce qu’au moins tu le sais qu’il faudra sortir ton petit camarade tout jaune. » Il était déjà bien apeuré comme ça et puis, j’avais projet de l’embêter avec une petite bise sur la joue. Finalement, je l’aimais bien voir aussi effrayé, c’était plutôt marrant. Dans l’embarras, il fut tout aussi immédiatement emprunt à me complimenter. « Je sais que tu me trouves magnifique va, arrête de me le répéter. » Je ne le remerciai pas, pour ne pas trop l’encourager quand même. Sinon, des compliments il allait m’en sortir à la pelle…  Et j’en avais déjà eu droit à beaucoup… Et son anxiété était loin d’être du passé vu à quel point il appréhendait cette journée shopping. « Ne sois pas si défaitiste va, je connais par cœur cet endroit et je vais faire un homme de toi. » Je ne voulais pas blesser sa fierté d’homme, je ne voulais pas être méchante. Je disais juste ce que je pensais sans vraiment y réfléchir avant.
Je m’amusais ensuite intérieurement lorsqu’il tenta pendant un instant de dévier la conversation sur un autre sujet en me proposant un cookie. « C’est adorable, merci. Mais peut-être plus tard. On a d’autres chats à fouetter. » Cette expression n’était pas très rassurante ; je m’en redis tout juste compte. J’avais pourtant dit ça en toute innocence cette fois-ci. Au moins, cela l’avait peut-être aidé à se résigner sur son sort puisqu’il demandait par où on commencerait. « Par la pharmacie ! Pour t’acheter des anxyolitiques. Je n’avais pas pu m’en empêcher ; j’éclatai de rire. « Je plaisante évidemment. On va se concentrer sur les vêtements pour l’instant. On fera le tour pour les chaussures plus tard. » dis-je en ne manquant pas de jeter un œil à ses pieds. Maintenant qu’on avait un semblant de programme, je le tirai par la bras pour que nous nous mêlions à la foule. Devant la première boutique pour hommes sur notre chemin, je l’arrêtai à l’entrée. « Je te propose un truc, histoire que je ne fasse pas le boulot. Parce que je ne serai pas toujours là pour ton shopping. Je le toisai, histoire de voir sa réaction. « Je vais te laisser faire le tour des rayons tout seule pendant que moi je fais aussi du repérage et tu prends tous les vêtements qui te plaisent et que tu n’oserais jamais mettre en temps normal. » Je ne savais pas pourquoi mais je sentais que ça allait être marrant.

   
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t720-happy-together-lizzie-saun
avatar

Faith Colton
admin + princess belle

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 786
☆ pseudo : Gorgeousmali
☆ avatar : La sublime Phoebe Tonkin.
☆ crédits : Gorgeousmali ( avatar ) May0osh Tumblr ( gifs )
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: lizzie&wes. i am what i wear and how i dress.   Jeu 27 Oct - 4:54

i am what i wear and how i dress
elizabeth , connor & wesley : les trois mousquetaires.
Shopping. Juste ce mot évoquait en moi un frisson de profond dégoût. Je détestais. Encore plus que le sport. Mais les goûts, ça se développait, j'en étais l'illustre exemple. L'an passé, à pareille date, jamais je ne me serais cru capable de mettre les pieds dans un gym, ne serait-ce que pour me trémousser outrageusement en classe d'aérobie. Mais voilà qu'après une rencontre fortuite, j'étais devenu accro à la musculation et à la mise en forme. Ma silhouette était rapidement passée de maigrichonne à quelque chose de sommairement potable en l'espace de quelques mois seulement. Alors, je me disais, qu'en allant me chercher quelques costumes-cravates pour le boulot, je finirais par apprécier. Mais, je n'étais pas  très joyeux à cette idée. Je fis dabord une première boutique. Le look était trop ecclectique pour les critères bien trop sévères d'Orion. J'étais donc ressorti bredouille, poussant un long, très long soupir, à l'idée de devoir faire les boutiques une à une afin de dénicher ce dont j'avais besoin. Quelle journée monotone allais-je donc passer ?

Je marche d'un pas assuré, mais la tête bien lourde. Cette semaine n'avait pas été la meilleure d'entre toutes. Oui car Laura était venue à la maison. Laura, ma copine qui n'en était plus une. Elle avait semé, une fois de plus, un vent de tempête, détruisant tout dans son sillage. Les jours suivants sa visite, c'était devenue une réalité. Oui. J'étais redevenu cette épave que j'avais jadis été quand elle avait quitté notre nid d'amour la première fois. et je me retrouvai à nouveau le coeur brisé en la revoyant. Mais la vie continuait, vous savez. Je ne pouvais m'arrêter à ça. Je devais exceller au boulot, pour l'impressionner elle. Charlie. C'aurait été de mentir que je ne cherchais pas à lui plaire, mais de manière indirecte. Qu'est-ce que j'y pouvais, après tout! Il y avait quelque chose dans cette fille qui me poussait à me surpasser. Il n'y avait plus " Wes' l'épave " , avec elle, je retrouvais une forme inespérée. Je reviens bien vite à la réalité en voyant les enseignes de Moores, une boutique réputée pour son côté classy et sobre mais avec un petit côté " je-ne-sais-quoi " qui enjolivais les vêtements. La plupart des vêtements de mon walk-in contenat et les complets de cette boutique, et les vêtement de tous les jours. D'un pas décidé, je m'avançai en boutique mais je m'arrêtai net en y voyant deux personnes particulièrement familières. Je décelerai dabord la silhouette très féminine et agréable d'une brunette ricaneuse. je murmurai son surnom en esquissant un sourire très peu dissumulé " Lizzie " en détachant chaque syllabe, len-te-ment. Puis je vis un homme, de ma corpulence, l'air timide. « Qu'est-ce que vous foutez ici tous les deux ? » miaulais-je surtout à mon meilleur ami qui semblait sur le point de repartir. profondément amusé par un ou par l'autre, amusé et curieux surtout. 
electric bird.



can't go on without you Just wanna feel your lips around my neck, my lips. I hate you, I love you and I hate so much that I love you. I hate so much that  I want you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Connor Hamilton
admin + polochon

some info
☆ en ville depuis le : 11/07/2016
☆ messages : 1373
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : cole sprouse.
☆ crédits : odistole & beerus.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: lizzie&wes. i am what i wear and how i dress.   Sam 5 Nov - 23:48

i am what i wear and how i dress
elizabeth & connor
Tu avais cru que l’arrivée d’Elizabeth te sauverait de l’embarras que ton malaise d’être dans ce lieu maudit disparaitrait lorsqu’elle arriverait. La réalité était tout autre et force était d’admettre que toute cette histoire te stressait tout particulièrement. L’admettre n’était pas difficile puisque tu te doutais bien que ça apparaissait sur ton visage de toute façon. Évoquer l’idée de te départir de ton chandail pikachu ne te faisait pas plaisir, pour autant, tu te doutais que c’était une nécessité et par conséquent tu ne cherchas pas à t’y opposer, te contentant plutôt de répondre : « J’imagine. » Au moins elle ne te considérait pas comme un cas perdu, c’était toujours ça. Cet encouragement, aussi gentil soit-il ne te rassura pas en outre mesure et tu revins vers de bonnes vieilles habitudes en la complimentant. C’était une évidence, quelque chose de beaucoup plus simple que la tâche herculéenne qui t’attendait. « On verra bien. » Son commentaire au sujet de faire de toi un homme ne te dérangeait pas en outre mesure, ce qu’il faudrait que tu subisses pour y arriver était bien plus le problème. Tu n’arrivais même pas à la détourner de la mission en tentant de la soudoyer avec des cookies qu’elle refusa pour le moment, en évoquant les autres tâches qui vous attendaient. Retarder l’inévitable ne t’aiderait donc pas puisque Lizzie semblait bien déterminée à rester sur la bonne voie, celle de la torture. Tu grimaças légèrement en entendant sa plaisanterie même si tu devais admettre que tu en aurais très certainement besoin. Bon c’était même presque marrant pour toi aussi, si ce n’était justement de ton anxiété vis-à-vis de la situation. « Parce qu’il faut changer les chaussures aussi ? » Décidément, toute ta garde-robe allait y passer sans même que tu n’aies fait un deuil suffisant…

Ça ne t’empêcha pourtant pas de te laisser trainer (principalement parce que ça ne servait à rien de résister) regardant la foule autour de toi à la recherche d’un échappatoire. Rien n’y fait tu te retrouvas quelques instants plus tard devant un premier magasin pour vêtements masculins. Une fois devant l’entrée, elle te fit part d’une idée qui visait à ce qu’elle ne s’occupe pas de tout. Bien sur une telle chose te refroidissait quelque peu, mais tu en voyais tout de suite l’intérêt. « Pourquoi ceux que je n’oserais pas mettre normalement ? » Tu voulais bien changer ta garde-robe, surtout si ça pouvait t’aider à te faire prendre au sérieux par la gente féminine, mais tu désirais arriver à un juste milieu.
Fort heureusement, une voix vint t’interrompre alors que tu t’apprêtais à effectuer la tâche qu’on t’avait assigné tel le bon petit soldat que tu étais. Ce n’était pas n’importe quelle voix et un véritable sourire s’étendit sur tes lèvres alors que ton regard se posa sur la silhouette familière de ton meilleur ami. « Wes ! » Tu étais content de le voir, c’était l’évidence même. Tu te décidas néanmoins à répondre à sa question, bien content d’avoir été interrompu avant que tu n’aies eu à te mettre à la recherche de vêtement que tu n’oserais pas porter en temps normal. « Lizzie m’a dit qu’il valait mieux que je change ma garde-robe… » Et tu la croyais, là n’était mêmee pas la question. « Elle vient donc m’aider à le faire. » C’était un grand service qu’elle te rendait, même si tu n’en avais pas du tout l’impression. 
electric bird.



☆☆☆  j’apprendrai ta chanson préférée pour savoir comment te consoler. (peter peter)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t240-connor-je-me-releve-tout-p
avatar

Elizabeth Saunders
admin + anna

some info
☆ en ville depuis le : 18/08/2016
☆ messages : 3287
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Gemma Arterton
☆ crédits : raissajoly & ceriztoxic
and more
MessageSujet: Re: lizzie&wes. i am what i wear and how i dress.   Mar 15 Nov - 16:19


i am what i wear and how i dress.
Connor, Wesley & Elizabeth

Les courtes phrases que m’adressait Connor en disaient long sur sa motivation. Ou plutôt son manque total de motivation, devrais-je dire ! Sans compter sa tentative de distraction avec quelques malheureux cookies : sans doute aurait-elle pu fonctionner avec quelqu’un de gourmand mais moi je ne l’étais pas particulièrement. Ce fut une belle tentative toutefois. Pendant ce temps, je me questionnais de bien des manières, ne sachant pas trop comment j’avais pu le convaincre de venir au centre commercial au final – et encore moins pour qu’il n’ait pas fui à la dernière minute. Ça avait du être un sacré tour de main ! Enfin… Je ne me réjouirais pas trop vite : le plus difficile restait à faire après tout. Parce que même si je lui affirmais qu’il n’était pas un cas désespéré… il l’était quand même presque. Il aurait suffi de voir sa surprise en apprenant que même les chaussures devraient être sujet à révision pour s’en apercevoir aisément. « Les chaussures vont de pair avec les vêtements. » Un grand sourire amusé s’esquissa sur mon visage suite à cette simple déclaration. Et à ce jeu de mot vraiment stupide dont j’étais pourtant si fière. « Les chaussures. Vont de pair. T’as compris ? » demandai-je tandis que je me mis à rigoler de ma propre bêtise. Si jamais il ne trouvait pas cela drôle, je ne lui en tiendrais pas rigueur ; j’étais consciente qu’il ne s’agissait pas du jeu de mot du siècle.
Encore une fois, la motivation ne fut pas au rendez-vous lorsqu’il se fut agi de commencer par notre première escale, un magasin pour vêtements masculins – j’éviterais autant que possible les magasins mixtes sinon je risquais de faire pleurer mon propre compte en banque par la même occasion. Son petit air apeuré lui par contre était bien présent, le même qu’il avait eu quelques jours plus tôt quand je lui avais lancé l’idée de cette "épreuve". Et Je devais très peu exagéré en utilisant ce terme qui devait fort probablement être celui qui lui passait par la tête en ce moment même… Même très certainement quand je lui imposai de me ramener des vêtements qu’il n’oserait jamais mettre habituellement. C’était apparemment sujet d’incompréhension pour le pauvre Connor. Levant les yeux au ciel, je répondis à cela sur le ton de l’évidence. « Parce que sinon tout cela n’aurait probablement jamais été nécessaire si jamais tu les portais déjà ces vêtements. » Je lui laissais déjà le choix parmi ces vêtements, je ne pouvais pas lâcher la laisser un peu plus que ça sinon il allait finir par acheter d’autres chandails Pokémon…
Veinard, Connor eut droit à son moment de répit – pourtant nous en arrivions à peine aux choses sérieuses – puisque nous fûmes interrompus dans notre discussion par une voix masculine que j’eux tout d’abord peine à identifier. En tous cas, qui que ce fut, cette personne était indubitablement très appréciée par le soigneur dont le visage était passé de l’effroi au contentement en l’espace d’un instant à peine. Je me retournai vers la tierce personne pour réaliser que c’était nul autre que Wesley. Faisant écho à ma constatation, Connor l’appelait d’ailleurs par son diminutif – signe qu’il devait très bien se connaître – avant de se lancer dans des explications. Quant à moi, intriguée, je penchai la tête en affichant un air inquisiteur jusqu’à ce que je reprenne le relais. « Et tu as oublié de préciser que ce ne sera sûrement pas une mince affaire… » lançai-je en direction de mon "apprenti" du jour. Mais là n’était plus la question. Du moins pour le moment. Je devais tout d’abord assouvir ma curiosité. « Alors si je comprends bien… vous vous connaissez bien tous les deux ? Je dirais même que vous seriez… amis ? » La seule explication valable pour que Connor soit soudainement si joyeux. « Et ça serait une belle coïncidence ! » finis-je par conclure. Le monde était vraiment petit.

black pumpkin


Something has changed within me
When I was young, I never needed anyone and makin' love was just for fun. Those days are gone.
Livin' alone,I think of all the friends I've known. But when I dial the telephone, nobody's home.
(All By Myself ~ Eric Carmen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t720-happy-together-lizzie-saun

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: lizzie&wes. i am what i wear and how i dress.   

Revenir en haut Aller en bas
 
lizzie&wes. i am what i wear and how i dress.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: