N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 i'm back (erin & hunter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: i'm back (erin & hunter)   Lun 19 Sep - 15:28

Ton retour à San Francisco se passait pour le moment plutôt bien. T'avais pas tellement eu le choix de rentrer. Apprendre que ta maman était souffrante, c'était une des rares raisons qui pouvaient te pousser à revenir ici. Même si au fond tu savais que tu aurais de toute façon fini par rentrer. Ton père n'avait plus vraiment besoin de toi à Chicago, il te l'avait plutôt bien fait comprendre. Mais t'avais essayé de rallonger ton séjour dans cette ville, le plus longtemps que tu le pouvais. Et finalement, la maladie de ta maman t'as poussé à rentrer. Profiter d'être à ses côtés, tout en espérant qu'elle finira par s'en sortir. Elle avait encore des chances, très minces, mais quelques chances quand même. T'essayais de te raccrocher à ça. Tout comme tes deux soeurs d'ailleurs. Toutes les deux étaient aussi contentes de te retrouver ici, elles n'arrêtaient pas de le dire depuis le jour de ton retour. Ca te faisait aussi plaisir de les revoir, mais tu redoutais quelque peu ton retour dans la ville. T'avais surtout peur qu'un jour ou l'autre tu finisses par croiser à nouveau Erin. T'étais pas vraiment prêt à l'affronter. Tu ne le seras jamais. Tu l'aimes encore, évidemment. Plus que tout au monde. Mais tu sais que t'as fait le bon choix en quittant la ville. Tu sais que vous deux, ce n'est vraiment plus possible. Pas avec la vie que tu mènes. Mais tu ne sais pas comment tu réagirais si elle venait à réapparaître devant toi. Mais t'espérais au fond, que tu ne la reverrais jamais. San Francisco c'est une grande ville, tu peux toujours te fondre dans la masse. C'était comme ça que t'essayais de te persuader en tout cas. Aujourd'hui, cela faisait bien une semaine que t'étais de retour dans la ville et tu te rendais comme tous les matins à l'entreprise de ton père, dans financial district. Tu retrouvais gentiment la routine que tu connaissais à l'époque où tu vivais encore cette ville. T'avais rapidement repris certaines habitudes. C'est ta ville en même temps, tu la connais comme le fond de ta poche. T'avais travaillé une bonne partie de la matinée dans ton bureau, sans voir personne. A midi tu avais mangé juste à côté de l'entreprise. Tu ne voulais pas aller trop loin et puis finalement, t'étais quand même resté un moment dehors pour fumer ta cigarette. Une sale habitude que t'as depuis bien longtemps maintenant. Et c'est justement cette sale habitude qui te mènera à la revoir. Erin. Toujours aussi belle, toujours aussi parfaite. Elle marchait dans ta direction et elle ne semblait pas t'avoir encore remarqué. Mais toi oui, tu la voyais. Elle était belle, elle était parfaite. Elle semblait heureuse. Tu l'espérais, vraiment. Elle le méritait. T'hésitais quelques instants. T'avais encore la possibilité de t'échapper, de rentrer dans l'entreprise sans qu'elle ne te voie. Mais quelque chose te retenait et finalement elle posa son regard sur toi. T'affichais un sourire, le sourire du coupable, le sourire du mec mal à l'aise. Tu ne savais plus où te mettre. Erin. Tu souffles tout en la regardant droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Raven Castillo
admin + vidia

some info
☆ en ville depuis le : 31/08/2016
☆ messages : 225
☆ pseudo : untamed heart. (jessica)
☆ avatar : camila mendes.
☆ crédits : praimfaya (avatar).
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: libre.
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i'm back (erin & hunter)   Lun 19 Sep - 18:28


IF YOU BELIEVE IN LOVE, YOU'RE SETTING YOURSELF UP TO BE DISAPPOINTED.

Depuis le matin, le téléphone d'Erin n'arrêtait pas de sonner. Lorsque ce n'était pas l'un de ses fournisseurs de tissus qui n'avaient plus en stock ce qu'il lui fallait, c'était l'une de ses clientes qui était revenue sur son idée de la robe de mariée parfaite. Pour la cinquième fois. Une journée plus ou moins banale, en somme. L'une de celles qu'elle vivait à peu près tous les jours. Erin adorait son travail tel qu'il était, avec ses avantages comme ses inconvénients. C'était ce qu'elle rêvait de faire depuis toute petite et elle avait enfin atteint son but. Elle s'était battue pour pouvoir faire les études qu'elle désirait et elle s'était une nouvelle fois battue pour réussir à monter son entreprise sans l'intervention de son père. Et elle n'aurait échangé ce job pour rien au monde. Cependant, lorsque la pause déjeuner arrivait, elle ne pouvait nier être soulagée de pouvoir sortir pour prendre l'air et se changer les idées. Parfois, elle déjeunait avec son assistante, Willow. Mais celle-ci n'avait pas encore repris totalement le travail depuis son accident de voiture et Erin avait donc profité de son absence pour flâner du côté du port, comme cela lui arrivait quelques fois.

Les regards qui se posaient sur elle étaient souvent étonnés. On se demandait sans doute ce qu'elle faisait là, avec sa robe moulante et ses escarpins. Mais elle aimait l'air marin du port et son atmosphère. Alors elle se posait quelque part et observait les pêcheurs revenir les filets bien remplis de leur matinée passée au large. Elle aimait son travail et les facilités financières que celui-ci lui apportait mais elle se demandait parfois à quoi cela pouvait bien ressembler de mener une vie plus simple, faite d'imprévus. Parfois, elle rêvait qu'elle montait sur un bateau sans savoir où celui-ci la mènerait. Quelque part où elle serait forcée de repartir de zéro. Et cela lui faisait aussi peur que ça ne l'intriguait.

Après plus d'une demi-heure passée à rêvasser, elle reprit la route pour retourner au travail. Le nez plongé dans son téléphone, elle répondait aux mails qu'elle avait reçus durant sa pause. Ayant l'habitude de faire ce genre de chose, elle évitait brillamment chaque obstacle qui se présentait devant elle sans même avoir à relever les yeux. Pourtant, elle avait cette impression étrange. Celle qu'on l'observait. S'arrêtant soudainement, elle leva la tête et croisa son regard. Il était là, bien réel, tel qu'elle ne l'avait plus vu depuis cinq ans. Désormais, un mètre les séparait, tout au plus. « Hunter? » Laissant tomber ses bras le long de son corps, l'anse de son sac glissant par la même occasion jusqu'à son poignet, elle resta un instant immobile, incapable de dire ou de faire quoi que ce soit. Elle n'arrivait pas à croire qu'il se trouvait là, juste devant elle. Pendant de longues semaines, elle avait rêvé de ce moment. Elle avait longtemps espéré qu'il reviendrait et se ferait pardonner d'être parti sans un mot. Mais elle avait fini par faire une croix sur lui. « Qu'est-ce que tu fais là? » Elle avait beau encore lui en vouloir, elle ne pouvait empêcher les battements de son cœur d'accélérer progressivement. Et elle s'en voulait aussi de réagir de la sorte. Il l'avait abandonnée. Alors pourquoi est-ce qu'elle avait cette impression d'avoir des centaines de papillons dans le ventre, la même qu'elle avait à chaque fois qu'il lui attrapait la main autrefois? Pourtant, il affichait un sourire qui eut également le don de l'agacer. « Tu sais quoi, je m'en moque. Je dois retourner au boulot. » Reprenant ses esprits, elle remonta son sac sur son épaule et se remit à marcher, passant à côté d'Hunter en fixant ses chaussures, évitant de poser à nouveau son regard sur lui.


she was too quiet, or she was too loud. she took things too seriously, or not seriously at all. she was too sensitive, or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being, or loved with every piece of her heart. there was no in-between for her. it was either all or nothing. she wanted everything but settled for nothing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1852-don-t-act-like-you-know-m
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: i'm back (erin & hunter)   Mer 21 Sep - 15:59

Tu ne t’étais pas du tout attendu à la revoir. Pas aussi vite, pas maintenant, pas ici. T’avais espéré que tu ne la recroiserais plus du tout en réalité. T’avais espéré que la grande ville te permettrait de te fondre dans la masse et de te cacher si jamais tu l’apercevais. T’aurais pu te cacher, là maintenant, mais tu ne l’avais pas fait. T’avais attendu qu’elle s’approche de toi, t’avais attendu qu’elle te voie pour finalement souffler son prénom. Elle était belle Erin, encore plus belle que dans tes souvenirs. Souvenirs lointains à présent, tu t’en rendais bien compte. T’étais parti longtemps, beaucoup trop longtemps. Elle ne te le pardonnerait jamais. Et c’était mieux ainsi de toute façon. Elle ne devait pas te pardonner, elle devait continuer sa vie, sans toi. Tu ne pouvais pas la reprendre, c’était impossible. Tu ne la lâchais plus des yeux à présent. Tu regardais chacun de ses gestes avec attention et puis tu écoutais ta voie comme une mélodie que tu n’avais plus entendu depuis longtemps. Une mélodie qui te faisait sourire, qui te faisait du bien. Elle t’as manqué Erin, terriblement. Tu ne l’as pas oubliée. Tu sais que tu ne pourras jamais l’oublier de toute façon. Elle est tellement tout pour toi. Mais tout ça, elle ne le sait pas, elle ne le saura jamais. Tu ne peux rien lui dire, tu ne peux rien lui expliquer. Pendant tout ce temps tu n’as fait que regarder cette photo que t’as gardée dans ta table de nuit pour te rappeler cette demoiselle, pour revoir son beau visage. T’essayais de ne pas la regarder trop souvent, mais au fond tu ne pouvais pas vraiment t’en empêcher. Erin, c’est la femme de ta vie. Celle que tu aimeras à jamais et celle que tu ne peux pas avoir. T’es trop con finalement, t’as une vie de merde qui t’empêche d’être réellement heureux et ça te fait mal. Tu restes totalement interdit devant elle, alors qu’elle a un ton de reproche quand elle te parle. C’est normal, elle a le droit d’utiliser ce ton. Elle a le droit de te reprocher tellement de choses. T’aimerais tout lui dire, là tout de suite. Tout lui avouer et lui dire à quel point tu es désolé. Mais ça ne servirait à rien. Tu respires profondément, tu la regardes te demander ce que tu fiches ici et puis te dire qu’elle s’en fout. Tu ne réagis pas tout de suite, tu ne dis rien, mais elle s’avance, elle te passe à côté sans même te regarder. T’aurais pu la laisser continuer son chemin, retourner au travail et continuer ta vie comme si de rien n’était. Mais ton bras avait agis avant même que tu ne puisses y réfléchir. Il attrapa celui d’Erin. Tu te décidais à la retenir. Erin, attends. A présent qu’elle n’avait pas le choix de s’arrêter, tu devais trouver quelque chose à dire. Mais tu te retrouvais un peu idiot, tu ne savais pas quoi. Tu la regardais droit dans les yeux, t’avalais ta salive, difficilement. Je… Je suis désolé Erin. Ouais, tu l’es vraiment. T’es bien désolé, mais tu ne pourras pas t’expliquer. T’es idiot de lui avoir dit ça. T’aurais mieux fait de rien dire. T’es désolé, c’est une chose, mais comment réagira-t-elle quand tu ne pourras pas lui dire ce qu’il s’est passé. Pourtant tu continues, comme un parfait idiot. J’aurais pas dû partir comme ça. Je tenais quand même à m’excuser pour ça. J’espère que.. t’es heureuse, quand même. Non tu l’espères pas. Ca te ferait trop mal de la savoir heureuse avec un autre et puis d’un autre côté tu sais que ce serait beaucoup mieux pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Raven Castillo
admin + vidia

some info
☆ en ville depuis le : 31/08/2016
☆ messages : 225
☆ pseudo : untamed heart. (jessica)
☆ avatar : camila mendes.
☆ crédits : praimfaya (avatar).
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: libre.
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i'm back (erin & hunter)   Jeu 29 Sep - 15:07


IF YOU BELIEVE IN LOVE, YOU'RE SETTING YOURSELF UP TO BE DISAPPOINTED.

L'air lui manquait, comme si elle avait gardé trop longtemps la tête sous l'eau. Elle suffoqua intérieurement alors qu'elle passa à côté de lui, déterminée à ne pas le regarder. À ne plus jamais le croiser, si cela était possible. Et puis elle avait senti cette main la retenir. Celle d'Hunter. Et le contact de sa peau contre la sienne l'avait électrifiée. C'était comme si, soudainement, elle sortait la tête de l'eau pour avaler une grande bouffée d'air. Comme si elle se remettait à respirer normalement. Comme si tout était enfin calme en elle. Lentement, elle se retourna vers lui mais, très vite, elle sentit à nouveau la colère monter en elle alors qu'il lui disait qu'il était désolé. Il en avait pourtant l'air et elle avait envie de croire qu'il était sincère. Qu'il regrettait vraiment. Mais ses excuses arrivaient avec cinq ans de retard. « T'es désolé? » répéta-t-elle, haussant les sourcils. Elle se maudissait intérieurement d'être sortie ce jour-là. De ne pas s'être contentée de commander une salade à ce traiteur au coin de la rue. Elle avait ressenti le besoin de sortir, de prendre l'air, certaine que cela lui ferait le plus grand bien avant de se remettre pleinement au travail l'après-midi. Mais comment allait-elle pouvoir se remettre au travail désormais? Comment allait-elle pouvoir rencontrer ces futures mariées pleines d'espoir, quand elle venait de revoir celui qui lui avait brisé le cœur après cinq ans sans avoir de ses nouvelles? Celui qui l'avait laissée croire aux contes de fées, juste avant de s'évaporer comme par magie. « Moi aussi je suis désolée. » déclara-t-elle finalement en baissant les bras. S'approchant un peu plus de lui, elle s'interrompit un instant, son regard toujours plongé dans celui d'Hunter. « Désolée que tu ne sois pas rendu compte avant de fuir sans un mot que tu n'aurais pas du le faire. » Son ton était froid, plus froid qu'elle ne l'aurait voulu sans doute. Mais elle refusait de le laisser penser qu'elle l'avait pardonné. Elle refusait de le laisser gagner. Pas quand elle avait tant souffert de son départ. Même si, en cet instant, elle ne savait plus trop ce qu'elle ressentait réellement.

Elle croyait avoir entendu le pire en l'écoutant se dire désolé de ce qu'il avait fait. Mais elle n'était pas au bout de ses surprises... « Si je suis heureuse... » Laissant échappé un rire sans joie, Erin croisa les bras sur sa poitrine. Que cherchait-il à faire, réellement? Elle ne voulait pas croire qu'il l'avait abordée juste pour lui faire du mal. Ce n'était pas lui. Ce n'était pas cet homme dont elle était tombée amoureuse. Celui qui avait volé à son secours dès le premier jour où ils s'étaient rencontrés. À l'époque, elle était persuadée que c'était un homme bon et que jamais il ne pourrait vraiment la blesser. Pourtant, elle s'était trompée. Il était parti sans un mot. Sans une note. Sans rien. Elle pouvait tout aussi bien se tromper encore aujourd'hui. Peut-être que, finalement, il n'était là que pour la narguer. Que pour raviver la douleur qu'elle pensait éteinte.

Effaçant toute trace d'un sourire, si peu sincère soit-il, sur son visage, elle afficha une nouvelle fois un air froid. Glacial, même. « Tu veux que je te dise... Merci, Hunter. Merci d'être parti et de m'avoir permis de me focaliser sur ma carrière et de réaliser mon rêve... » Elle s'interrompit un instant pour souffler, réalisant que sa voix tremblait légèrement. « J'espère que tu as au moins pu réaliser le tien. » finit-elle enfin. C'est là qu'elle aurait du partir, pour de bon cette fois. Mais elle était incapable de bouger désormais. Comme si ses jambes refusaient d'obéir à son cerveau tant qu'elle n'aurait pas eu cette conversation avec Hunter. Une conversation qu'elle avait attendu si longtemps mais qui lui paraissait pourtant bien difficile maintenant qu'elle était à sa portée.


she was too quiet, or she was too loud. she took things too seriously, or not seriously at all. she was too sensitive, or too cold-hearted. she hated with every fiber of her being, or loved with every piece of her heart. there was no in-between for her. it was either all or nothing. she wanted everything but settled for nothing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1852-don-t-act-like-you-know-m
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: i'm back (erin & hunter)   Mar 4 Oct - 16:32

C'était dur pour toi de revoir Erin. Vraiment. Tu savais que t'avais merdé sur toute la ligne à ses yeux. Tu savais que tu t'étais comporté comme un parfait connard en partant il y a de ça cinq ans en arrière. Il n'y a que toi qui savait les véritables raisons qui t'ont poussées à partir, qui t'ont amenées à Chicago. T'es le seul à savoir que t'as pris la bonne décision, pour son bien à elle. Et encore aujourd'hui, alors qu'elle se trouvait devant toi, visiblement perturbée et blessée de te revoir, tu ne pouvais pas lui dire la vérité. Tu ne pourrais certainement jamais le faire. T'as fait ton choix, il y a bien longtemps, de suivre ton père. Tu ne peux plus le lâcher et t'as dû faire une croix sur ta vie sentimentale. C'était difficile, encore plus lorsque ton regard se posait sur cette femme magnifique. Celle que t'as aimé et qui t'as aimé pendant quelques années. Toi, tu l'aimes toujours, tu le sais très bien. Tu l'aimeras à jamais, sans aucun doute. Mais ça elle ne le sait pas, elle ne le saura jamais. Tu ne pouvais que continuer à lui faire du mal, rien d'autre. T'aurais peut-être dû la laisser partir. Mais tu l'as retenue par le bras et tu t'es excusé. Ca ne servait à rien de t'excuser si tu ne pouvais même pas lui fournir la moindre explication. Mais tu t'excusais quand même parce que c'était important pour toi. Tu lui tenais un discours qui n'avait pas franchement de sens, parce que t'étais pas vraiment désolé d'être parti. C'était ce que tu devais faire, tu le savais. Ouais je sais, t'as toutes les raisons du monde de ma haïr. Je pourrais rien faire pour changer ça de toute façon. Tu vas même pas essayer de toute façon. Ca te fera plus de mal qu'autre chose à toi et à elle aussi d'ailleurs. Ca ne sert à rien, tu ne peux pas être en couple, tu dois rester seul, c'est tout. Il te faut accepter ça, mais c'est dur car quand tu vois Erin, t'as juste envie de la serrer dans tes bras. De lui dire toute la vérité et de lui dire que tu l'aimes encore tellement. Tu.. tu as pu réaliser ton rêve ? Vraiment ? T'étais heureux de l'entendre te dire ça. T'avais vraiment envie qu'elle puisse réaliser ses rêves. C'est pas important si j'ai réalisé les miens, Erin. Moi je suis condamné de toute façon à vivre toujours la même vie. Je ne peux pas te revoir Erin. En fait, je ne devrais même pas être entrain de te parler là tout de suite. T'as envie de tout lui dire là tout de suite, mais tu ne peux pas. T'essayes juste de lui faire comprendre que la situation est particulière dans ta vie.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: i'm back (erin & hunter)   

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm back (erin & hunter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erin Hunter - Retour à l'état sauvage - La guerre des clans T1
» La guerre des clans - Erin Hunter
» LA QUETE D'ETOILE DE FEU de Erin Hunter
» LA GUERRE DES CLANS (Cycle 2 - Tome 2) CLAIR DE LUNE de Erin Hunter
» La guerre des clans • T6 Cycle 1 Une sombre prophétie • Erin Hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: