N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Dim 4 Sep - 17:24



    La journée avait été bonne. Giada s’était réveillée tranquillement dans les bras de son mari. Son réveil n’avait pas encore sonné et donc elle avait profité de sa chaleur et sa présence, avant d’aller se doucher. Puis, elle s’était habillée et avait filé préparer le petit déjeuner. C’était bien la seule chose qu’elle savait faire en cuisine. Laissant le café couler, elle alla dans la chambre de sa petite dernière pour la réveiller doucement. L’aidant à se préparer, elle la laissa prendre ses affaires pour l’école. Retournant dans la cuisine, elle prit le journal pour Richard, piqua la page des jeux et mangea tout en faisant la grille de sudoku. Saluant convenablement son époux, ils parlèrent un peu de ce qu’ils avaient à faire aujourd’hui. Il avait une journée bien remplie et elle avait la même chose de son côté. Mais, moins de copies à corriger et d’élèves qui pouvaient perturber son travail. Cependant, elle savait que Richard était du genre à savoir hausser le ton s’il le fallait ou alors à jouer sur l’humour au besoin. Elle voyait à quel point il tenait à ses étudiants et ces derniers le lui rendait bien. Giada était d’ailleurs étonné de les voir tous si bien s’entendre. Elle se souvenait que quand elle était à l’école, elle n’aimait pas franchement ses professeurs. Enfin, sauf exception pour deux ou trois. Mais autrement, elle avait du mal avec la plupart. Le courant ne passait pas et du coup elle s’ennuyait ou ne faisait pas ses devoirs. De plus, la philosophie n’était clairement pas sa matière préférée. Elle n’en voyait pas l’intérêt, mais ça ne voulait pas dire qu’elle n’étudiait pas pour autant. Après tout, elle avait tout fait pour partir d’Italie, donc il fallait qu’elle soit un minimum studieuse. Donc si on lui avait dit qu’elle allait épouser un professeur un jour, elle aurait ri. Mais, elle savait que son mari était un très bon enseignant et elle était plus que fière de lui.

    Après avoir été prendre ses affaires, elle l’avait embrassé et avait filé en ville pour déposer sa fille à l’école, avant de se rendre dans sa galerie. Au fil du temps elle était parvenue à se trouver un local pas trop cher où elle pouvait travailler au calme. Oui, parce qu’avoir sept enfants, c’était ça voulait dire être dans le bruit en permanence et ne pas avoir le temps de faire grand-chose. Donc, elle avait son bureau et elle pouvait aussi y recevoir de potentiels clients. C’était donc une bonne chose et elle passa la matinée à dessiner sur son cahier. Elle avait plusieurs idées, mais devait d’abord s’assurer d’avoir les bonnes couleurs. Elle hésitait sur certaines choses, puis en voyant l’heure, elle décida d’arrêter. Une pause ne lui ferait pas de mal et comme Olivia mangeait à l’école à midi, elle décida d’aller rendre visite à son mari. Passant d’abord prendre de quoi manger en ville, elle alla ensuite sur le campus, amusé par le regard de certains. Plusieurs savaient qu’elle était la femme de Richard et ça l’amusait de les voir se demander ce qu’elle faisait là. Même si clairement les sacs de nourriture aurait dû les aider pour avoir la réponse. Entrant dans le bâtiment, elle savait où il devait se trouver donc elle y alla directement, saluant quelques professeurs au passage, puis elle arriva devant la bonne porte. Frappant doucement, elle attendit qu’il l’autorise à entrer et sourit en ouvrant la porte.

    Bonjour Monsieur Whitaker.

    Fermant la porte derrière elle, Giada sourit en avançant vers lui.

    Auriez-vous un peu de temps devant vous pour déjeuner avec votre femme ?

    Montrant les sacs elle garda son sourire et vint se poster près de lui.


Dernière édition par Giada Whitaker le Ven 23 Sep - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Dim 4 Sep - 18:42

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Quoi de mieux pour commencer sa journée que de se réveiller avec la femme de sa vie dans ses bras ? Richard vous dirait qu'il n'y avait pas de réponse possible à cette question parce qu'à ses yeux évidemment, il n'y avait rien de mieux. Si ce n'est peut-être de pouvoir l'embrasser telle une Belle aux Bois Dormants pour la réveiller mais ce matin ce fut lui qui joua les belle endormie puisqu'elle s'était levée avant lui. Lorsque son réveil sonna un peu plus tard, ce fut à son tour d'aller se diriger vers la salle de bains pour prendre une douche rapide. Sortant ensuite, il avait fait chemin vers leur chambre à coucher pour se changer et il enfila une paire de jeans sombre, une chemise gris clair et attrapa ses lunettes. Fut un temps oui, il faisait encore l'effort de venir à la fac en costume, parce qu'il voulait donner une image sérieuse, juste après avoir obtenu son poste. Mais depuis le temps qu'il était là-bas, il avait compris qu'il n'avait pas à s'engoncer dans un costume pour avoir le respect et l'attention de ses élèves alors il avait adopté un style plus décontracté mais quand même professionnel. Une fois habillé, il descendait rejoindre sa petite famille, embrassant le front de Liv et allant saluer comme il se devait sa femme. Qui lui avait piqué la page des jeux comme il pouvait le constater, ce qui le fit sourire. Mais en effet, journée chargée pour lui aussi il n'eut pas le temps de lui faire de réflexion sur la question, attrapant son mug pour le remplir de café, profitant de son temps en famille avant de devoir aller à la faculté, laissant à Gia la charge d'emmener leur petite dernière à l'école. Lorsqu'il fut l'heure pour eux de partir, il fit un câlin à sa fille, embrassa sa femme en leur souhaitant de passer une bonne journée et il s'en alla, direction le campus.

Une trentaine d'années qu'il enseignait et il venait ici avec toujours autant d'enthousiasme ou en tout cas pas en trainant des pieds comme certains. Enseigner était sa passion, certes il n'enseignait pas forcément un sujet qui passionnait les foules mais il aimait ouvrir l'esprit de ses élèves au monde qui les entouraient et le fait qu'il soit apprécié de ses collègues et de ses élèves prouvait bien que dans le fond, il ne devait pas être si mauvais que ça. Bien sûr, sa façon d'enseigner, beaucoup moins rigide que ce que l'on pourrait imaginer en pensant à la philosophie contribuait à son succès. Pas de cours magistral avec lui où il restait planté à son bureau à lire ses fiches, laissant ses élèves prendre note sans la moindre interaction. Non, lui mettait volontairement le débat en avant plutôt que l'exposé simple des faits. Il s'était aussi largement adapté aux derniers technologies pour les intégrer à ses cours contrairement à d'autres ce qui bien sûr lui faisait aussi marqué des points et vêtir l'image d'un prof "cool". La matinée avait filée vite, les deux cours principaux du matin étaient passés et il ne reprendrait qu'en milieu d'après-midi pour les ateliers plus ciblés. Mais il aurait de quoi s'occuper juste là, comme il ne manquait jamais de copies à corriger ou de nouveaux cours à préparer. Il terminait de répondre à un courriel envoyé par un de ses anciens camarades de promo quand on toqua à sa porte. Il n'était pas de permanence aujourd'hui et n'attendait personne mais il laissa entrer son invité et sourit largement en voyant de qui il s'agissait. Ca c'était une belle surprise. « Madame Whitaker, quel plaisir. » répondit-il en la regardant refermer la porte derrière elle avant de venir le rejoindre à son bureau. « Humm, j'ai un emploi du temps chargé mais pour ma chère épouse je devrais pouvoir trouver un peu de temps. » ajouta-t-il en souriant, venant l'embrasser avant de la regarder. « Je te manquais déjà ou tu n'avais pas envie de déjeuner seule aujourd'hui ? » demanda-t-il en la taquinant, jetant un coup d'oeil curieux dans les sacs qu'elle avait ramené avec elle pour voir ce qu'elle avait décider de prendre pour ce petit déjeuner impromptu en amoureux.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   


Dernière édition par Richard Whitaker le Dim 4 Sep - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Dim 4 Sep - 19:11



    Il avait intérêt à dire qu’il n’y avait rien de mieux que de se réveiller avec elle à ses côtés. Après tout, elle serait capable de lui botter les fesses s’il pensait autrement. Mais forcément, elle pensait la même chose. Encore plus quand ils étaient seuls le matin, parce que Olivia dormait chez une copine. Non pas que Giada voulait mettre tous ses enfants dehors, loin de là, mais elle aimait bien être juste seule avec Richard parfois. Mais ce matin, il y avait déjà beaucoup à faire. Après s’être levée et avoir été s’occuper de la petite dernière, elle alla préparer le petit déjeuner pour Olivia et mangea tout en faisant un jeu sur le journal. Mangeant ensemble, elle finit par voir qu’il était temps de partir et elle déposa sa fille à l’école, avant de se rendre à son travail. Même si aujourd’hui elle était concentrée sur ses propres dessins, elle savait que demain elle prendrait le temps d’aider Miles. Ce dernier avait envie de se lancer derrière la caméra et il lui avait parlé de son projet. Ayant promis de n’en parler à personne, elle lui avait juste proposé de faire des dessins pour des scènes, s’il voulait mieux visualiser la chose et il était partant. Elle avait donc plusieurs dessins à faire et elle s’y collerait dès le lendemain. Il lui fallait juste trouver l’inspiration et elle s’y donnerait à fond. Elle comptait bien faire en sorte que son fils puisse réaliser ses rêves, tout comme les autres. D’ailleurs, ça lui fit penser qu’elle devrait aller prendre des nouvelles des autres et envoyer un message à Harper pour voir si tout se passait bien de son côté.

    A chaque fois qu’elle pensait à sa fille aînée, elle avait un pincement au cœur. Seulement, elle se rendait compte aussi que c’était ce que ses parents avaient dû ressentir quand elle avait voulu partir d’Italie. Même si elle ne regrettait pas son choix, elle pouvait désormais comprendre ce qu’ils avaient ressenti. Ca faisait mal, mais elle ne se laissait pas démonter pour autant. De plus, son mari était très gentil, donc elle savait qu’elle était en sécurité. Mais forcément, elle avait toujours hâte de pouvoir la revoir quand elle venait pour les fêtes. Cependant aujourd’hui, elle ne devait pas penser à ça. Juste au fait de lui envoyer un message. Elle s’efforcerait de l’écrire en norvégien, mais ça n’était pas gagné d’avance. En voyant l’heure, elle décida d’aller voir son mari. Elle savait qu’il aurait très bien pu aller manger en ville ou à l’université, mais elle tentait sa chance. Donc, après un tour en ville, elle fila le voir. Frappant à sa porte, elle fut amusée par la façon dont il l’accueillit. Fermant la porte derrière elle, elle avança vers son cher et tendre et en voyant son air quand il répondit à sa question, elle prit un air soulagée.

    J’ai bien fait de venir alors.

    Esquissant un sourire, elle prolongea un peu le baiser qu’il lui donna et ce fut à elle de prendre un air sérieux pour la question qu’il venait de lui poser. Seulement, elle tapa sur sa main quand il tenta de voir ce qu’elle avait pris.

    Non ! Je répond d’abord à ta question et ensuite tu pourras voir ce que j’ai pris.

    Gardant un air sérieux, elle le fixa dans les yeux.

    Tu me manquais jusqu’à ce que tu préfères regarder ce que j’ai amené plutôt que de me parler, donc j’avoue que j’aurai mieux fait d’aller manger toute seule.


    Amenant les sacs avec elle, l’italienne pris place à une table et posa le sac à l’horizontal pour qu’il ne voit pas ce qu’elle avait pris.

    Dommage pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Dim 4 Sep - 22:58

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Oh ça oui, elle était bien capable de lui botter les fesses s'il osait prétendre le contraire mais il ne pouvait pas le faire parce que depuis plus de trente ans déjà, il avait pu savourer chaque matin passer avec elle sans jamais, ne serait-ce qu'un fois, se dire qu'il serait mieux ailleurs. N'importe quel homme avec ne serait-ce qu'un peu de jugeote serait conscient de sa chance d'avoir une telle femme dans son lit et Richard s'employait à le lui faire comprendre dès que l'occasion s'en présentait d'ailleurs. Mais ce matin pas question de ça, la journée s'annonçait longue pour les deux parents et il ne fallait pas traîner sous la douche même si l'envie était là. Une fois changé il rejoignait les deux demoiselles dans la cuisine pour prendre son petit déjeuner en leur compagnie puis vint bien sûr l'heure de vaquer chacun à leurs occupations. Richard partit pour la fac et entama sa journée de cours. Les premières années ouvraient la marche et il s'amusait toujours à voir leur tête quand ils commençaient à réaliser que son numéro de la rentrée n'était pas qu'une diversion, une illusion pour les rassurer avant de révéler son côté ennuyeux comme on l'attend d'un prof de philo. Un petit plaisir coupable qu'il avait, il faut l'avouer mais ça n'était pas méchant, ils verraient bien d'ici quelques semaines déjà qu'ils n'avaient pas à faire avec un prof comme les autres et il s'en enorgueillait d'ailleurs. Car selon lui là clé de l'apprentissage c'était de rend sa matière intéressante, pas simplement d'énoncer des faits comme un vieux disque rayé. C'est en donnant l'impression de ne pas se forcer à apprendre qu'on donnait envie et que les infos s'infiltraient sans même se forcer. Une fois encore, c'est là qu'il aimait à citer Gandhi qui disait qu'on devait apprendre comme si l'on devait vivre éternellement car il avait bien raison, on en apprenait chaque jour, même lui qui avait derrière lui à présent trois décennies passées dans l'enseignement supérieur.

Bref, tout ça pour dire qu'il n'avait pas vu la matinée passée et il se retrouvait dans son bureau pour régler quelques dossiers avant d'aller manger un morceau mais il eut l'agréable surprise de voir sa moitié débarquer en apportant avec elle le déjeuner. Évidemment qu'il était content de la voir et qu'il n'allait pas faire sa paperasse en sa présence mais c'était bien plus marrant de lui laisser croire en plaisantant qu'il se montrait grand seigneur en sacrifiant son temps pour elle. « Ça n'est pas moi qui te contredirais là-dessus. » annonça-t-il sourire aux lèvres avant de la saluer en l'embrassant, s'empressant de lui demander si sa visite était due à son envie d'avoir de la compagnie pour déjeuner ou parce qu'il lui manquait déjà même si son intérêt se focalisa presque aussitôt sur le sachet de nourriture laissé sur le rebord de son bureau, ce qui n'amusait pas sa femme qui s'empressa de lui taper sur la main pour lui faire comprendre qu'il ne devait pas y toucher. « Aïe! » lâcha-t-il en fronçant les sourcils, feignant d'être vexé par son geste, bien sûr en vérité bien amusée par sa réaction. La regardant tandis qu'elle s'expliquait donc, il la fixa et commença à afficher une moue triste quand elle s'éloigna du bureau en emportant avec elle les sachets pour le punir. « Je suis multi-tâche, je pouvais très bien t'écouter tout en regardant dans le sachet, tu devrais savoir que je suis capable de faire plusieurs choses en même temps. » dit-il pour se défendre, se rapprochant de la table, se cachant à peine du double-sens de ses dernières paroles. « Comment pourrais-je me faire pardonner de mon erreur ? » demanda-t-il en tentant une approche tout en douceur même s'il savait qu'elle voyait totalement à travers son jeu depuis toutes ces années de vie commune.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Lun 5 Sep - 0:26



    Non, il ne fallait pas céder à la tentation. Ils avaient trop de choses à faire et elle devait penser à sa journée, pas au fait que son homme soit près d’elle. Même si c’était plus que tentant d’ailleurs, mais elle devait se concentrer. De plus, ils auraient tout le temps de penser à ce genre de choses plus tard et à un moment où ils auraient plus de temps devant eux. Bref, après avoir fait en sorte que sa fille soit prête et qu’elle le soit aussi, Giada embrassa son époux et tout le monde pû partir travailler. Déposant la petite fille à l’école, elle n’aurait pas d’inquiétude à se faire pour elle du reste de la journée, parce qu’elle allait manger à l’école et elle viendrait la chercher en fin d’après-midi. Donc à la place, elle partit travailler et fit tout son possible pour se mettre à jour. Peu de choses à faire, mais elle avait un but et elle ferait tout pour l’atteindre. C’était aussi ainsi qu’elle travaillait mieux. Savoir quoi faire et en combien de temps, lui permettait d’être efficace. Pour certaines personnes avoir un temps imparti n’était pas une bonne alors que pour elle c’était très important. Avoir un délai donné faisait qu’elle se donnait encore plus à fond et qu’elle était toujours dans les temps. Mais pour le moment, elle avait décidé d’aller voir son mari pour déjeuner avec lui.

    Sur place, elle fonça directement vers là où il devait se trouver et elle s’amusa de le voir surpris. Elle aimait bien le surprendre et encore plus quand il souriait de cette façon. Lui demandant s’il avait un peu de temps pour manger avec elle, Giada fut amusée par sa réponse, avant de confirmer qu’elle avait bien fait de venir. Esquissant un sourire à sa remarque, elle était prête à répondre à sa question, mais monsieur avait décidé qu’il préférait être gourmand, alors elle tapa sa main et refusa de le laisser voir ce qu’elle avait pris à manger. L’entendant dire qu’il avait eu mal, elle leva les yeux au ciel de façon théâtral, lui faisant comprendre qu’elle ne le croyait pas du tout. Pour pouvoir donc répondre convenablement à ce qu’il lui avait demandé, elle prit les sacs de nourriture et alla plus loin s’installer. Une fois bien assise, elle prit le temps de s’exprimer, faisant ainsi comprendre qu’elle aurait mieux fait de déjeuner seul, vu qu’il n’était pas capable de refreiner sa faim. Elle vit sa moue triste, mais fit tout pour ne pas sourire. Gardant donc son sérieux, l’italienne fut attentive à ce qu’il disait pour pouvoir continuer à s’amuser avec lui s’il continuait. Evidemment qu’elle comprit le double sens et elle haussa un sourcil.

    Oh ne te jette pas des fleurs de la sorte, tu es à peine capable de m’écouter quand il y a de la nourriture près de toi.

    En écoutant sa question, elle haussa un sourcil.

    Je ne suis pas certaine que tu puisses te faire pardonner. Je suis persuadée que tu préféreras manger ce qu’il y a dans les sacs plutôt que ça.

    Se penchant pour montrer son décolleté, elle esquissa un sourire en coin. Oh elle jouait avec le feu, mais elle n’était clairement pas contre le fait de se brûler. Se mordant la lèvre, la peintre savait quels détails le faisaient partir au quart de tour. Restant le fixer ainsi, elle s’attendait à ce qu’il fasse en sorte de bien se tenir, mais elle était prête à le pousser encore plus s’il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Mar 6 Sep - 11:42

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Céder ou non à la tentation. Voilà un débat qu'en tant que professeur de philo il pourrait parfaitement avoir avec une de ses classes ou avec lui-même d'ailleurs. Il y avait comme pour toutes choses de bons et de mauvais arguments pour défendre chaque côté mais ils n'avaient nullement le temps de céder ce matin avec un tel emploi du temps devant eux. Il faut dire qu'avec une famille comme la leur, ils avaient appris depuis longtemps déjà comment être organisés et efficaces même si à son sens, Gia était bien plus douée dans ce domaine que lui. Pas qu'il ne l'avait pas aidé de son mieux avec l'éducation des enfants, les tâches ménagères et le reste mais elle semblait toujours avoir un petit regain d'énergie supplémentaire dont elle seule avait le secret et ça l'amusait. Car oui, à moins d'être malade comme un chien, rien ne semblait pouvoir la ralentir quand elle avait un but précis. Oui, en un sens, sa femme était une Wonder Woman à elle seule. Une autre raison pour lui de reconnaître sa chance d'avoir une telle femme dans sa vie. Lorsqu'il fut l'heure de partir, il s'en allait pour la faculté pour attaquer sa journée et une fois les deux cours magistraux de la matinée achevés, il s'était rendu à son bureau pour s'occuper avant d'aller déjeuner des habituels dossiers à remplir à la rentrée pour l'administration et il eut la surprise de voir alors débarquer sa chère et tendre. Une fort belle surprise, c'était certain et il n'allait pas insinuer le contraire. Qui ne voudrait pas avoir ce genre de visite impromptue, preuve d'amour même au bout d'autant d'années ?

A les voir d'ailleurs, c'était toujours amusant de se dire que malgré le nombre d'années de mariage qu'ils avaient à leur ceinture, ils pouvaient encore être aussi complices et joueurs. A quoi tenait la recette de la longévité de leur relation ? A un tas de petites choses mais là n'était pas le sujet. Richard était évidemment très content de la voir ici, surtout qu'elle rapportait avec elle le repas et il devait avouer que oui, l'odeur lui parvenant jusqu'au nez alors qu'elle se trouvait à ses côtés après qu'il lui ai demandé si elle était venue lui rendre visite parce qu'il lui manquait ou qu'elle ne voulait pas manger seule avait détourné son attention de sa réponse. Erreur de sa part et il le compris aussitôt en la voyant lui taper la main pour l'empêcher de voir ce qu'elle avait ramener, comme s'il était un gamin trop curieux -ce qui n'était pas si éloigné que ça de la vérité- et il ne s'en amusa que plus. Il fut bien obligé cependant de perdre son sourire en la voyant s'éloigner, emportant avec elle les sacs en lui faisant comprendre qu'il avait manqué sa chance. Mais loin de s'avouer vaincu pour autant, il revenait à la charge en affirmant de façon limite licencieuse qu'il était parfaitement capable de faire plusieurs choses en même temps, comptant sur elle pour savoir lire entre les lignes, ce qui fut le cas et il fit une moue lorsqu'elle contra son argument de la sorte. « C'est toi qui a amener la distraction avec toi, je te ferais remarquer. » souligna-t-il avant de commencer à avancer vers elle, arguant vouloir se faire pardonner si elle lui en laissait la chance et il stoppa net sa progression lorsqu'elle dévoila son décolleté, affirmant qu'il préférait manger le contenu des sacs plutôt que ce qu'elle venait de lui montrer. « Ta théorie n'est pas fondée et demande une analyse plus approfondie. » répondit-il en s'avançant à nouveau vers elle, regard toujours perdu là où elle avait voulu le perdre -il était faible face à sa femme et elle le savait-. Relevant ses yeux à la hauteur des siens, il resta face à elle. Si elle voulait jouer à ce petit jeu, lui aussi pouvait le faire. Déboutonnant les premiers boutons de sa chemise, sachant lui aussi appuyer là où ça faisait mal, il releva ensuite ses manches, les enroulant jusqu'au coude, le tout innocemment, du moins en apparence car il savait très bien ce qu'il faisait.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Ven 9 Sep - 23:01



    Avec la gourmandise de son mari et son insatiable appétit de lui, il fallait dire que parfois c’était compliqué de rester concentré. Mais Giada savait aussi qu’elle devait penser avant tout à la journée qui l’attendait. Allant donc tout préparer en plus de lever la petite dernière, l’italienne parvint à tout faire dans les temps avant de devoir amener Olivia à l’école et d’aller travailler à son tour. La matinée passa finalement assez vite, parce qu’en regardant l’heure, elle avait la possibilité de faire une pause pour déjeuner. Décidant d’aller rejoindre son époux, elle passa prendre à manger avant d’aller le trouver à son bureau à l’université. Cependant, elle ne s’était pas attendue à ce qu’il ait un tel comportement et elle décida d’en profiter. Après tout pourquoi ne pas s’amuser ? D’accord ils avaient passés cinquante ans, mais ça ne voulait pas dire qu’ils ne pouvaient pas prendre plaisir à jouer l’un avec l’autre comme au début de leur relation. Lui faisant donc comprendre qu’il aurait dû se concentrer sur elle et non sur la nourriture, elle alla s’installer à une table. Heureuse de voir qu’il continuait, elle fut attentive à ses arguments avant de venir les contrer. Jouant sur la gourmandise de Richard, la peintre ne pû s’empêcher de lui faire remarquer qu’il ne pouvait jamais être concentré sur elle quand il y avait de la nourriture près d’eux.

    Je pensais être la distraction.

    Elle prit un air déçu, mais elle ne se retint pas de continuer quand il demanda comment il pouvait se faire pardonner. Jouant sur les mots et le fait qu’elle avait un décolleté qui allait le déconcentré, elle fut particulièrement amusée quand il rétorqua qu’elle avait tort et que ça demandait une analyse plus approfondie. Prête à répondre qu’elle voulait savoir de quoi il parlait, elle perdit son sourire à ce qu’il était en train de faire. Non ! C’était déloyal ! En effet, il venait de déboutonner les premiers boutons de sa chemise et elle ne pû s’empêcher de se mordre la lèvre en voyant le haut de son torse ainsi dévoilé. Secouant la tête pour ne pas tomber dans le piège, elle plissa les yeux quand monsieur décida d’ajouter à cela le fait de remonter les manches de sa chemise. Deuxième coup bas et elle ne comptait pas se laisser faire de la sorte.

    Qu’entends-tu par plus approfondie ?

    Giada savait de quoi son époux était capable et de la faiblesse qu’elle avait en le voyant ainsi jouer avec ses vêtements. Ca mettait ses bras en valeur et elle était beaucoup trop faible quand il s’agissait du physique de Richard. Mais elle tenait bon et pour contrattaquer, elle repoussa légèrement les pans de son chemisier pour avoir encore une meilleure vue sur sa poitrine, tout en croisant les jambes et dévoilant ces dernières. Oh elle savait que porter une jupe était toujours un atout pour que son mari regarde ses jambes et elle comptait en profiter. D’ailleurs, elle remonta un peu plus sa jupe pour dévoiler une partie de ses cuisses, tout en le fixant dans les yeux pour attendre sa réponse et surtout voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Mer 14 Sep - 11:59

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Certains matins clairement, qu'ils parviennent à rester à l'heure pour commencer leur journée était un exploit mais qui pouvait se targuer après autant d'années de mariage d'avoir toujours autant de passion qu'au premier jour ? Eux pouvaient le faire haut la main mais ce matin même si l'envie était là, il fallait qu'ils se montrent raisonnables et c'est ce qu'ils avaient fait, chacun partant de son côté une fois le petite déjeuner en famille terminé. La matinée était aussi passée relativement vite pour lui, forcément vu qu'ils donnaient deux cours mais il avait un bon creux avant de reprendre avec les cours de l'après-midi et il fut bien content de voir sa femme débarquer dans son bureau, qui plus est en ayant ramené de quoi déjeuner ensemble. Lui qui avait faim c'était forcément aussitôt concentré sur le contenu des sacs plutôt que sur sa moitié et celle-ci lui fit comprendre son erreur bien vite. Oui, ils pouvaient encore agir comme des ados quand ils le voulaient, et alors ? On peut avoir dépasser les cinquante ans et toujours pouvoir s'amuser, ils en étaient la preuve vivante. La suivant donc sur cette pente là tout en tentant de se rattraper, il argua qu'elle était à blâmer de l'avoir ainsi distrait puisqu'elle savait qu'il était un gourmand et il hocha la tête à l'argument qu'elle eut à lui offrir en réponse. « Vrai aussi. » affirma-t-il tout en lui demandant ensuite ce qu'il pouvait faire pour se faire pardonner de ne pas avoir su se concentrer sur le plus important, à savoir elle bien évidemment.

Il aurait du s'attendre à ce qui suivit, la connaissant et sachant très bien qu'elle savait quoi faire pour le distraire. Il n'était plus concentré que sur elle à présent, difficile de ne pas l'être après ce qu'elle venait de faire il faut le dire et il lui fit comprendre qu'elle s'était peut-être un peu trop avancée en disant qu'il préférait manger ce que contenaient ces sacs plutôt que de se plonger dans son décolleté. Précisant que cela demandait une analyse plus approfondie pour pouvoir lui fournir une réponse définitive, il commençait à lui rendre la monnaie de sa pièce, déboutonnant sa chemise et relevant ses manches, sachant très bien que cela allait la faire réagir. Il pouvait voir du coin de l'oeil qu'elle tentait d'ores et déjà de lutter mais il savait aussi que ça ne s'arrêterait pas là, elle répliquerait mais il n'attendait que ça en vérité. Richard n'eut pas à attendre bien longtemps d'ailleurs et il se retint de son mieux de ne pas afficher un large sourire en la voyant faire. Pas de doute, elle savait y faire quand il s'agissait de le distraire et son regard n'y trompait pas, elle avait fait mouche. « Que je devrais tester la marchandise de plus près. » commença-t-il à lui répondre en s'approchant d'elle, s'arrêtant lorsqu'il lui fit face. « De façon très concrète, ce qui implique d'être tactile, bien évidemment. » ajouta-t-il tout en traçant le contour de son décolleté de l'index, soutenant son regard dans le même temps. Si auparavant il avait en effet plus intérêt à savoir ce qu'elle avait pu rapporter pour déjeuner, à présent c'était bien la dernière chose dont il se souciait. Que voulez-vous, il était toujours aussi amoureux de sa femme qu'a leurs débuts et il savait très bien la chance qu'il avait d'avoir une telle femme à ses côtés. Normal alors qu'il veuille la remercier de tout ça à sa façon, puis admettons-le, c'était elle qui les avaient amenés sur cette pente là, il ne faisait que la suivre...
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Dim 18 Sep - 0:56



    Parfois quand elle avait du travail par-dessus la tête, elle se rappelait du visage de ses parents et en particulier le regard de son père quand elle avait dit qu’elle voulait devenir peintre. Il avait pensé qu’elle rigolait avant de voir qu’elle était sérieuse et il avait clairement fait comprendre qu’il était contre. Seulement, elle n’avait pas lâché le morceau et elle était aujourd’hui une peintre reconnue et elle aimait ça. Non pas d’être reconnue, mais de voir que son travail plaît et faire ce qu’elle aime le plus au monde. Mais le reste de sa matinée avait été remplie et finalement elle décida d’aller rejoindre son mari pour déjeuner avec lui. Elle ne connaissait pas son emploi du temps par cœur, mais elle savait qu’aujourd’hui il aurait du temps devant lui. Donc, après avoir été prendre le déjeuner en ville, elle alla le trouver à son bureau et s’amusa de le voir surpris, mais aussi souriant en la découvrant. Cependant, le sérieux laissa la place à l’amusement et Giada fit comprendre qu’elle était déçue par l’attitude de Richard, parce qu’il préférait s’intéresser à la nourriture plutôt qu’à elle. Connaissant sa gourmandise, elle pouvait donc appuyer ses propos et même exagérer un peu au passage. Arguant qu’elle pensait être la distraction, elle esquissa un sourire quand il expliqua qu’elle avait raison sur ce point là.

    Seulement, quand il demanda comment se faire pardonner, elle expliqua qu’il aurait du mal à le faire, parce qu’il préférait ce qu’elle apporter, plutôt que son décolleté. Evidemment qu’elle s’amusait de le voir réagir à cela et elle en fut particulièrement fière. Malheureusement pour elle, il décida de jouer et en le voyant ouvrir un peu sa chemise et remonter les manches jusqu’à ses coudes, elle perdit son sourire. Même si elle le maudissait de la connaître aussi bien, la jeune femme était amusée par sa technique. Demandant des informations sur la façon dont il voulait approfondir les choses, elle en profita pour ouvrir un peu son chemisier et croiser les jambes pour dévoiler ces dernières, tout en remontant un peu plus sa jupe. En croisant son regard, Giada pouvait voir que son mari n’était pas indifférent du tout et elle apprécia cela grandement. En l’écoutant répondre à sa question, elle hocha la tête doucement. Tester la marchandise, elle n’était clairement pas contre, mais elle était curieuse de voir comment il comptait s’y prendre.

    Bien évidemment.

    Souriant, elle inspira fortement en sentant son doigt contre son décolleté. Elle se retint de se mordre la lèvre et à la place, elle accrocha son regard au sien, avant de venir caresser son bras. Appréciant les muscles qui se cachaient sous sa chemise, elle remonta jusqu’à sa nuque et joua avec les cheveux qui était juste là.

    Mais pour être tactile, il va falloir moins de vêtement je suppose non ?

    Esquissant un sourire en coin, elle continua de le fixer, pour faire glisser sa main sur le devant de sa chemise et ainsi ouvrir les autres boutons qui étaient de trop à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Mar 20 Sep - 13:33

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Au départ personne n'avait cru qu'il pourrait construire quelque chose avec elle, car pour ses proches, vu son côté littéraire et intellectuel, bizarrement on avait assumé de lui qu'il chercherait forcément quelqu'un comme lui. Mais ce qui lui avait justement plu en Giada dès le départ c'était cette volonté de suivre son rêve, coûte que coûte. Une telle détermination avait son charme à ses yeux et bien sûr, il lui avait trouvé d'autres qualités et atouts -ceci incluant ce sourire qu'il ne pouvait se lasser de voir chaque matin en se réveillant à ses côtés-. Et voilà le résultat aujourd'hui, près de quarante ans plus tard. Toujours aussi amoureux qu'au premier jour et cette petite visite improvisée et la conversation s'en suivant en était la preuve. Ils savaient encore s'amuser l'un avec l'autre et surtout, garder la flamme allumée comme on dit. Celle-là même qui leur avait permis d'en arriver là même après toutes ces années et les épreuves qu'ils avaient eut à traverser -peu heureusement, ils savaient leur chance de ce côté là-. Comme vous vous en doutez, vivre aussi longtemps avec quelqu'un vous donnait certaines avantages, comme celui de savoir comment il fonctionnait ou ce qui le faisait réagir et Gia aurait du se douter qu'en ramenant de la nourriture son mari allait réagir ainsi mais plutôt que de s'en offusquer, tout ça avait tourné en un petit jeu du chat et de la souris. Il était cependant un peu tôt encore pour définir qui des deux étaient le chat et qui la souris puisqu'ils s'amusaient -sans doute un peu trop d'ailleurs- à brouiller les pistes.

Et pas de doute sur la question, ils savaient très bien mener leur barque puisqu'à ce stade, tous les deux avaient clairement abandonner l'idée de déjeuner, les sacs qu'elle avait ramenés avec elle n'ayant servi que de prétexte pour lancer tout ceci, même si c'était tout à fait involontaire à la base. Car oui, à présent la distraction que sa femme était avait toute son attention et il n'y avait qu'à voir comment il la dévisageait alors qu'elle répliquait à sa dernière "attaque" pour le voir. Après tout elle avait des jambes à faire se pâmer n'importe quel homme et il n'était peut-être pas le plus objectif sur la question mais oui, le désir était toujours bel et bien là même après plus de trente ans de mariage -comment vous croyez qu'ils en étaient arrivés à avoir sept enfants ? Certainement pas sans s'entraîner un peu d'abord-. S'expliquant donc plus amplement sur ce qu'il entendait par examen plus poussé, il sourit en la voyant acquiescer à sa proposition de méthode. Pas qu'il ai douté une seconde qu'elle allait dire non mais bon. Souriant en la voyant remonter sa main jusqu'à sa nuque, il secoua la tête à sa remarque. « Pas nécessairement, enfin à un moment ils deviendront gênants c'est sûr. » répondit-il, souriant la voyant défaire les boutons de sa chemise. Visiblement pour elle c'était déjà le cas. « Mais on sous-estime trop souvent le pouvoir de la suggestion je trouve. » continua-t-il, passant sa main par-dessus son haut, laissant cette dernière venir épouser la forme de son sein droit. « Là je peux par exemple très bien imaginer ce qui se cache sous tout ce tissu, comment tu vas réagir face à ça. » Laissant son pouce faire de petits cercles au niveau de son auréole, il releva son regard de sa main vers elle, apparemment tout à fait calme, comme s'il ne faisait rien de mal. Il savait bien qu'elle n'apprécierait pas de le voir avec autant d'aplomb mais il savait très bien ce qu'il faisait, croyez-le bien.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Ven 23 Sep - 17:47



    A l’époque, elle avait vu les regards surpris des amis de son époux, mais aussi des siens. Elle avait toujours dit qu’elle voulait trouver un gars musclé physiquement et intellectuellement. Pour le second, ils avaient pû le voir rapidement à la façon dont Richard parlait et était passionné par la philosophie. Mais pour le premier ça ne se voyait pas tout de suite. Seulement elle l’avait vu. Ce corps de sportif qu’il avait fini par cacher avec des chemises et des vestes au début de sa carrière. Mais elle devait avouer qu’elle avait aussi eu un faible pour ces tenues-là. Oui, elle n’était clairement pas objective mais tant pis. Elle s’en fichait bien d’ailleurs, mais elle savait aussi qu’une partie de ses amies étaient jalouses parce qu’elle était marié au professeur depuis si longtemps et qu’il ne semblait pas avoir de problèmes à l’horizon. C’est vrai qu’elle avait eu de la chance. Au moment où ses amies divorçaient ou découvraient leurs maris avec une autre, Giada avait un mari attentionné, joueur et dont elle était toujours aussi amoureuse. D’ailleurs le côté joueur était de sortie chez lui, mais aussi chez elle. Après tout, pourquoi ne pas s’amuser un peu. Cependant, plus les minutes passaient et plus elle savait qu’elle jouait à un jeu dangereux. Ils étaient sur son lieu de travail et n’importe qui pouvait débarquer, mais quelque part ça amenait un certain attrait. Elle voulait juste qu’il n’ait pas d’ennui par la suite s’ils devaient être surpris.

    La peintre n’était pas là pour faire virer son mari. Elle voulait jouer et après avoir croisé les jambes, elle avait beaucoup apprécié le regard qu’il avait. C’était amusant de le voir réagir de la sorte et elle continua en voulant savoir si les vêtements ne deviendraient pas des ennemis s’ils voulaient devenir tactiles. Selon lui ça le deviendrait, mais ça n’était pas encore le cas, alors que pour elle si. Ce fut ainsi qu’elle ouvrit les boutons toujours fermés de la chemise du professeur. Fronçant les sourcils à ses paroles suivantes, elle devait avouer qu’elle ne savait pas où il voulait en venir. Le pouvoir de suggestion ? Elle savait ce que c’était, mais Giada ne voyait pas en quoi cela s’appliquait ici. Alors, elle resta silencieuse et se retint de justesse de gémir en sentant sa main venir prendre la forme de son sein. Oh c’était petit ça et il allait le payer, mais elle écouta avec attention ce qu’il ajoutait. Tentant de rester impassible, elle hocha doucement la tête, tout en le sentant passer son pouce en cercle.

    Tu as vraiment la réponse à ses questions ?

    Elle sentait son téton durcir, mais elle faisait en sorte de ne pas montrer qu’elle aimait beaucoup ce qu’il était en train de faire. Puis, elle se doutait parfaitement qu’il parviendrait à la faire gémir rien qu’avec ses paroles, c’était arrivé souvent, mais elle ne se laisserait pas faire. A la place, elle le fixa tout en venant poser sa main sur son entrejambe et le caresser doucement.

    Je crois que je peux aussi le faire avec toi.

    Sourire aurait dû être ce qu’elle aurait fait en temps normal, mais elle restait sérieuse et continua de le caresser pour voir si lui aussi pourrait rester calme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Dim 25 Sep - 20:51

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Il est vrai que comme ça, on ne pouvait pas forcément le penser comme étant un mec musclé, qui avait de la force mais depuis toujours, même si ça n'était pas de façon aussi poussée que certains, Richard s'entretenait. En courant quand il le pouvait, en allant faire un peu de tennis ou en allant à la salle de sport tout simplement. Puis il faut dire que les costumes qu'il mettait au début de sa carrière dans l'enseignement n'étaient en effet pas les plus révélateurs pour ça et il s'amusait encore de sa femme et de la tête qu'elle avait fait la première fois qu'elle l'avait vu torse nu. Mais oui, Richard avait la chance de combiner les deux, brains and brawn, le cerveau et les muscles. De quoi s'assurer de plaire à sa femme le plus possible même si oui, au départ elle voulait sûrement un mec plus baraqué. Et sans vouloir se vanter, c'est vrai qu'il y avait de quoi rendre jalouse certaines de ses amies, surtout que oui, même après toutes ces années de mariage, toujours pas de nuage à l'horizon pour eux. Ce qui n'était pas le cas de tout le monde, nombre de leurs connaissances communes avaient en effet divorcer -certains plusieurs fois d'ailleurs-. Jamais il n'avait pensé à tromper sa femme avec une autre, pourquoi le ferait-il quand il avait déjà tout ce qu'il voulait ? Sans compter que oui, elle était encore très sexy, il s'employait à le lui rappeler le plus souvent possible. Comme à présent à vrai dire car clairement, difficile pour lui de résister à une telle vue et même s'il savait très bien qu'elle le faisait tourner en bourrique volontairement, il comptait bien jouer le jeu puisqu'il en avait tout autant envie qu'elle dans le fond. C'est vrai que la possibilité de se faire surprendre devait ajouter un petit plus mais il ne risquait qu'un blâme au pire mais peu de chance qu'ils soient interrompus dans le bureau, personne ne venait s'aventurer dans le département de philosophie à moins d'y être contraint et forcé ou convoqué.

Ils pouvaient donc poursuivre, de toute façon ça n'était pas comme s'ils semblaient vouloir s'arrêter en si bon chemin alors... Oh il ne pouvait pas regarder ailleurs quand elle avait relevé sa jupe pour dévoiler ses cuisses, homme faible qu'il était devant la femme qu'il aimait. Mais pour autant il ne cédait pas trop de terrain non plus. Si elle voulait jouer, il le ferait aussi et c'est précisément ce qu'il fit ensuite en arguant que pour le moment ses vêtements ne le gêneraient pas parce qu'il pouvait très bien imaginer ce qui se passait en-dessous. Il sourit en la voyant se retenir de réagir mais cela ne lui indiquait que plus qu'il avait raison sur ce qu'il venait d'affirmer. Car oui, malgré les couches de tissu il pouvait sentir qu'il lui faisait de l'effet. « En plus de trente ans de mariage, je crois que je connais ton corps et comment il réagit à ce que je peux lui faire chérie. » répondit-il simplement en la dévisageant. Inspirant fortement à son tour en sentant la main de sa femme venir se poser sur son entrejambe, il sourit. « Tu crois ou t'en es sûre ? » Retirant sa main en conservant quelques secondes la pression, il laissa son regard s'aventurer sur sa poitrine avant de la fixer à nouveau. « Tu avais raison, ils sont plus gênants qu'autre chose. » affirma-t-il en se rapprochant d'elle, glissant ses mains sous son haut pour le lui retirer sans plus de ménagement, enfouissant alors son visage dans son cou, remontant vers son oreille doucement. « Si tu veux que je continues, je devrais vérrouiller la porte, ça m'embêterais de devoir m'arrêter au mauvais moment, quand tu seras à deux doigts de gémir mon nom comme tu le fais si bien. » murmura-t-il dans le creux de son oreille, la mordillant à peine.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   


Dernière édition par Richard Whitaker le Jeu 6 Oct - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Mer 5 Oct - 0:43



    En effet, elle avait vraiment été agréablement surprise par le torse de son homme quand elle l’avait vu torse nu pour la première fois. Mais ça valait aussi pour ses épaules, ses bras … Y penser ramenait son penchant pour la luxure au premier plan. En cet instant c’était une très bonne chose, mais parfois ça ne l’était pas. Elle se souvenait d’une fois où ils étaient à la plage avec des amis et les enfants. Les hommes avaient été nager, amenant chacun leurs enfants avec eux et quand elle avait vu Richard sortir de l’eau, mouillé et avec leur fille aînée dans les bras, elle n’était pas parvenue à cacher un gémissement qui avait beaucoup amusée ses amies, mais qui l’avait mis très mal à l’aise. Elle avait rougit et s’était caché en penchant son chapeau sur sa tête. Depuis, elle faisait en sorte de se retenir, mais ça n’était jamais facile. Il suffisait de la voir en cet instant. Giada faisait de son mieux pour ne rien montrer, mais elle ne comptait pas être la seule à devoir garder un visage impassible. Elle croisa donc les jambes, faisant en sorte de remonter même un peu plus sa jupe en tirant dessus. Cependant, l’entendre dire qu’il pouvait parfaitement savoir ce qui se passait sous ses vêtements, elle resta surprise. Il fit en sorte de le lui montrer, en posant sa main contre son sein pour le toucher. Elle était parvenue à retenir un gémissement, mais au sourire de son époux, elle savait qu’elle n’avait pas été assez discrète. Venant lui demander s’il avait vraiment les réponses à ce genre de questions, elle hocha la tête à ce qu’il disait. C’était vrai. Ca faisait longtemps qu’il savait comment elle et son corps réagissait à ses attentions. Ce qui était une bonne chose, parce qu’il savait quoi faire et une mauvaise chose, parce qu’elle se retrouvait faible dans ce genre de moment. Cependant, elle ne comptait pas le laisser gagner et elle posa sa main sur l’entrejambe de son époux, indiquant qu’elle pouvait aussi faire la même chose. Elle était tout à fait sérieuse en le disant et en l’entendant inspirer fortement, lui indiqua qu’elle avait l’endroit parfait pour le faire réagir. Le caressant, elle prit le temps de la réflexion à sa question, avant de hocher la tête.

    J’en suis sûre.

    Elle pouvait en effet sentir qu’il durcissait et même si elle restait sérieuse, intérieurement elle était la plus heureuse du monde. Elle gagnait du terrain, mais quand il enleva sa main de son sein, elle resta sur ses gardes. Le voir regarder sa poitrine de la sorte lui fit esquisser un sourire en coin. La peintre savait que c’était un des points faibles de son mari et elle adorait en jouer comme maintenant. Ce fut pour cela qu’elle prit une grande inspiration, ce qui fit se soulever sa poitrine et la dévoiler un peu plus dans son décolleté. Elle ne pû retenir un rire à la remarque du professeur quand il expliqua que les vêtements étaient de trop. Point gagné pour elle, chose qu’elle lui rappellerait plus tard. Seulement, en quelques secondes, il lui enleva son haut et vint embrasser son cou. Elle laissa échapper un soupire de plaisir. Le sentant remonter à son oreille, elle écouta ce qu’il avait à dire, avant de se mordre la lèvre. Appréciant quand il mordilla un peu son oreille, elle recula.

    Ca serait dommage en effet, mais …

    Le repoussant doucement, elle se leva et marcha vers la porte, roulant des hanches avec exagération pour s’amuser. Fermant la porte à clé, elle se retourna et le fixa.

    Qui te dis que je vais gémir ton nom ?

    Haussant un sourcil provocateur, elle aimait définitivement jouer avec le feu et avec son mari. Restant dos à la porte, elle resta exprès aussi loin, voulant voir ce qu’il comptait faire par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Jeu 6 Oct - 16:39

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Si sa femme avait trouvé son compte avec lui, il pouvait en dire tout autant en vérité. Lui aussi avait été parfois dans l'incapacité de pouvoir contrôler certaines de ses réactions face à l'effet qu'elle avait sur lui et certaines parties de son anatomie. Il se souvenait encore très bien de ce dîner au restaurant où il avait du planquer l'effet qu'elle lui avait fait dans cette robe rouge qui laissait entrevoir une bonne partie de son dos sans compter le décolleté qui allait avec. Clairement, tous les deux avaient du mal à résister face à l'autre comme en ce moment mais ça n'avait pas non plus l'air de forcément les déranger. Depuis le temps ils avaient appris à sauver les apparences même si parfois, ils se donnaient volontiers en spectacle devant leurs enfants pour les mettre mal à l'aise. Après tout ça n'était pas en restant à distance qu'ils avaient fini par avoir autant d'enfants... Comme il l'avait fait remarqué à sa femme, il n'avait pas besoin de se débarrasser des vêtements qu'elle portait pour savoir ce qui se trouvait en-dessous et faire en sorte de la faire réagir. Trois décennies de mariage derrière eux, il pouvait se targuer de connaître chaque centimètre carré de son corps et il le prouvait en déposant stratégiquement sa main sur son sein. Le sourire qu'elle eut aussitôt était en effet une confirmation pour lui mais évidemment, elle n'allait pas en rester là elle non plus et il aurait du se douter qu'elle aussi viserait là où, mauvais jeu de mots pour le coup, ça faisait mal.

Et c'est précisément ce que sa femme fit ensuite. Lui rendre la monnaie de sa pièce. S'il voulait jouer avec ses faiblesses, elle en ferait autant. Difficile pour lui de ne pas réagir face à ça, surtout en voyant toute la détermination que son regard convoyait à ce moment là. Il avait toujours été plus que sensible à ce côté là de la personnalité de sa chère et tendre: elle savait ce qu'elle voulait et elle n'avait pas peur de le dire ou là en l'occurrence, de le montrer. Ce qui lui fit la questionner sur ce qu'elle venait de dire et il esquissa un léger sourire à sa réponse, sachant qu'elle devait sentir l'effet de sa main sur son entrejambe. Mais loin de la laisser ainsi gagné des points, il répliqua en admettant au final qu'elle avait eu raison de dire que leurs vêtements seraient une gêne. Oui, son attention se focalisait toujours au même endroit, difficile de faire autrement alors qu'il était pile à cette hauteur là et il inspira à nouveau lorsqu'elle fit en sorte de le faire languir en respirant comme elle venait de le faire. Il ne se souciait pas de gagner ou perdre des points pour le moment, pas vraiment en tout cas et il s'empressa alors de lui retirer son haut. De toute façon, lui aussi venait d'en marquer un si on s'en référait au soupire que venait de pousser Giada lorsqu'il trouva le chemin de son cou pour venir l'y embrasser avec envie.

Il n'avait pas dit son dernier mot. Risquait-il quelque chose s'ils se faisaient prendre ? Oui et non, elle n'était pas une étudiante mais sa femme, il pouvait donc se laisser aller à ce genre de choses avec elle et personne ne viendrait les déranger en théorie mais ça restait quelque chose de répréhensible dans le cadre de son boulot. Voilà pourquoi, par sécurité, mieux valait aller s'assurer que personne ne pourrait entrer en verrouillant la porte, ce qu'il lui fit remarqué tout en jouant avec son oreille. Cependant il ne s'était pas attendu à ce qu'elle retourne la situation de cette façon mais il devait admettre qu'au final c'était bien mieux ainsi. La regardant se dandiner jusqu'à la porte -il aurait eu tort de se priver de la vue qu'elle lui offrait en spectacle-, il soutint son regard en la laissant parler tout en s'approchant d'elle jusqu'à se tenir face à face, corps contre corps. « Je pourrais mentir et te dire que c'est une intuition. » commença-t-il à rétorquer, se collant encore un peu plus à elle jusqu'à la plaquer, dos à la porte, son regard enfouit dans le sien. « Mais je peux le dire parce qu'avec ce que je vais te faire, tu ne pourras pas t'en empêcher. » Présomptueux notre cher professeur ? Peut-être un peu mais il comptait bien faire tout ce qu'il pourrait pour que ça arrive, elle avait voulu le chauffer, maintenant il était chaud et le meilleur moyen d'arrêter un feu c'est de le laisser s'éteindre. Il aurait juste besoin d'un petit coup de main pour se faire et quelque chose lui disait qu'elle se portait volontaire pour l'aider.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Sam 8 Oct - 20:23



    Il était certain qu’elle aimait jouer avec les sensations qu’elle pouvait déclencher cher son partenaire, mais parfois elle se faisait prendre à son propre piège. Mais, quand ils se mettaient d’accord, ils étaient particulièrement doués pour mettre les enfants dans l’embarras. D’ailleurs, elle se souvenait aussi du mari de leur aînée qui lui aussi avait été particulièrement mal à l’aise. Alors qu’elle était sur le canapé avec Richard au-dessus d’elle, ils étaient censés être seuls et ils n’avaient pas entendus leur beau-fils arriver. Ce dernier s’était retourné, s’excusant plusieurs fois. Sur le coup, elle s’était caché contre le corps de son mari, mais avait fini par rire. Après tout, elle pouvait s’amuser avec ses enfants, alors pourquoi pas avec les beaux-enfants. Mais, elle avait juste dit au jeune homme qu’il n’avait pas s’excuser et que tout allait bien. Cependant, elle aimait aussi s’amuser de la sorte avec son homme. Cela voulait dire qu’elle pouvait se permettre de se balader en petites tenues à la maison. Mais, elle ne le faisait que quand Olivia n’était pas là. Pas la peine que la petite dernière assiste à un tel spectacle. En tout cas, quand elle le pouvait, elle jouait avec les nerfs de son époux, sachant parfaitement qu’il ferait tout pour lui retourner la chose, que ça soit en restant en caleçon et en montrant ses muscles. Malgré tout, elle adorait jouer ainsi avec lui et visiblement, en cet instant, c’était lui qui avait envie de s’amuser. Il disait qu’il savait ce qui se cachait sous ses vêtements et en sentant sa main sur elle, ça devenait compliquer de ne pas vouloir plus.

    Alors, elle décida de prendre les choses en main, sans mauvais jeux de mots. Posant sa main sur l’entrejambe du professeur, elle appréciait de le voir réagir ainsi et elle sentait également qu’il n’était clairement pas indifférent à la situation. Mais, elle fut contente de voir qu’il avait du mal à se retenir. Apparemment les vêtements étaient finalement devenus gênants. Elle fit donc exprès d’inspirer profondément, pour mettre sa poitrine encore plus en valeur avant qu’il ne décida qu’elle devait se retrouver en soutien-gorge. D’ailleurs, il fit rapide pour venir embrasser son cou et elle ne pû s’empêcher de soupirer de plaisir. Puis, elle l’entendit lui dire à l’oreille qu’il faudrait sans doute fermer la porte à clé. C’était en effet une bonne idée et elle décider de jouer là-dessus. Dans un premier temps, elle le repoussa légèrement, pour pouvoir se lever et ainsi partir en direction de la porte. Elle faisait exprès de ne pas finir sa phrase et surtout de rouler les hanches tout en se rapprochant de la porte. La fermant à clé, elle se retourna pour lui demander comment il pouvait savoir qu’elle allait gémir son nom. Le voyant alors venir vers elle, Giada, fut attentive à ce qu’il disait. Seulement, elle inspira fortement quand il se colla à elle. Sentir la porte froide contre son dos et le corps chaud de son mari contre sa poitrine amenait des sensations plus qu’agréable. Même s’il était encore habillé, elle pouvait sentir la chaleur à travers ses vêtements.

    Tu comptes le faire en étant toujours habillé ? Parce que ça serait du gâchis je trouve.

    Se mordant la lèvre tout en le fixant, avec un sourire en coin, elle gardait ses bras le long du corps, mains posées à plat contre la porte. Oh elle voulait le toucher, mais elle faisait tout pour se retenir.

    De plus, je te trouve trop sûr de toi. Ca n’est jamais bon et ça pourrait te jouer des tours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Lun 10 Oct - 18:46

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Dans ces moments là c'est facile de se retrouver pris au piège par ce qu'on avait instigué. Tel un château de cartes ou une pile de dominos alignés, une fois le premier coup donné, c'était quasi impossible d'arrêter la suite mais ici disons bien que ça ne semblait poser de problème à personne. Et ils s'amusaient aussi terriblement à embarrasser leurs grands par moments c'est vrai, même si parfois ça se faisait de façon totalement fortuite comme la fois où leur gendre était entré dans la maison sans bruit, les surprenant en flagrant délit. Sur le moment oui, ça les avaient fait rire, erreur de débutants on va dire mais c'était beaucoup moins drôle pour le pauvre mari de leur fille. Ils savaient encore entretenir la flamme -si vous me passez l'expression un peu désuète- et il appréciait de voir sa femme faire preuve d'imagination pour le coup, que ça soit en se baladant en lingerie chez eux quand ils étaient seuls ou en improvisant ce genre de déjeuner. Bien sûr, il se vengeait ensuite à sa façon soit en se baladant torse nu ou en concoctant des sorties improvisées. C'était peut être pour ça que contrairement à certains de leurs amis, ils avaient pu tenir aussi longtemps même si évidemment, leur relation ne tenait pas qu'à ça. Il savait qu'elle lui était complémentaire à bien des égards, là où lui était parfois tête en l'air Gia était plus pragmatique et il l'incitait à se détendre quand elle était trop sérieuse. Oui, c'était un ensemble, véritablement qui faisait que même après tout ce temps ils pouvaient encore agir ainsi à leurs âges, tels de vrais ados plein d'hormones.

Alors bien sûr que vu où cette conversation se dirigeait à présent, il ne pouvait pas rester de marbre -là aussi, sans mauvais jeu de mots- face à ce que sa femme lui faisait. Ok, il l'avait cherché en voulant jouer au plus malin avec elle juste avant, arguant qu'il n'avait pas besoin de lui retirer ses vêtements pour savoir quoi lui faire et ce que ça lui ferait mais il du revenir sur son opinion assez vite. Obnubilés en plus par cette inspiration qu'elle avait pris pour le faire regretter encore plus son précédent commentaire, il se vengea en se débarrassant de son haut. Visiblement déterminés tous les deux à poursuivre ce qu'ils venaient de commencer, il faudrait en effet fermer la porte, par mesure de précaution mais il ne s'était pas attendu à ce qu'elle aille le ferme elle-même. Cependant il apprécia la vue lorsqu'elle se déhancha jusqu'à la porte. Comme il s'y attendait, elle lui demandait comment il pouvait être si sûr de lui d'affirmer une telle chose et il en profita pour la rejoindre, la plaquant contre la porte. Il y avait une bonne raison pour laquelle il trouvait aussi que leurs vêtements étaient devenus gênants, la chaleur qui montait en lui. « Non mais je ne suis pas contre un coup de main pour retirer tout ça. » dit-il tout en baissant son regard vers sa poitrine encore couverte. « Peut-être bien mais c'est entièrement de ta faute. Tu sais que je suis faible face à toi. » ajouta-t-il en la regardant dans les yeux avant devenir l'embrasser avec envie, remontant sa jupe le long de ses cuisses, laissant ses doigts effleurer sa peau. « Par quoi je commence ? Le haut ou le bas? » demanda-t-il en reculant légèrement, histoire de pouvoir avoir suffisamment d'espace pour retirer ce qu'elle lui dirait une fois son choix fait.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Jeu 13 Oct - 23:53



    Se balader en lingerie était parfois nécessaire, parce qu’elle n’avait pas eu le temps de repasser des vêtements la veille ou parce qu’elle devait passer de la salle de bain à la chambre, mais parfois oui c’était voulu. A vrai dire, c’était plus souvent voulu, mais ça il n’avait pas besoin de le savoir. Surtout qu’elle imaginait bien que les fois où monsieur était torse nu, c’était aussi parce qu’il le faisait exprès. Tout comme elle le faisait en remontant sa jupe et en prenant une inspiration qui mettait sa poitrine encore plus en valeur. Forcément, elle fut particulièrement contente quand il expliqua que les vêtements étaient de trop. Se retrouvant sans son haut, elle finit par l’écouter dire qu’il faudrait fermer la porte à clé. C’était en effet une chose à faire et elle décida d’y aller. Marchant vers la porte, sachant parfaitement qu’il la regarderait faire, elle finit par se retourner, dos contre la porte, pour en savoir plus sur ce qu’il venait de dire. Cependant, elle apprécia grandement la façon dont il venait de la plaquer entre la porte et lui et elle lui indiqua que ça serait dommage qu’il aille plus loin si cela voulait dire qu’il garderait ses vêtements. Elle parlait de gâchis, mais elle devait avouer qu’elle pensait plus à une certaine déception. Elle le voulait avec beaucoup moins de tissu sur le dos et elle espérait l’avoir au plus vite. A la réponse de son époux, elle hocha doucement la tête.

    Je peux t’aider avec plaisir.

    Malgré tout, elle garda les mains à plats contre la porte, tout en l’entendant dire que tout cela était de sa faute. La peintre aurait pû lui donner raison, mais elle ne comptait pas le faire. A la place, elle le laissa finir de parler, particulièrement surprise quand il vint l’embrasser. Seulement, elle se laissa faire avec plaisir, avant d’être déçu de le voir s’éloigner et elle le fixa quelques secondes avant de répondre.

    Premièrement j’assume totalement ce que j’ai fait jusqu’à présent et j’aime te savoir faible.

    Se mordant la lèvre, elle se doutait qu’il pourrait en jouer, pour travailler sur ses faiblesses à elle aussi, mais elle reprit finalement la parole.

    Deuxièmement, je dirai le bas. Juste pour que ton côté sûr de toi ne puisse pas encore approcher ma poitrine.

    Haussant un sourcil avec un sourire en coin, elle comptait bien le pousser à bout. Pour cela, il pourrait faire ce qu’il voulait d’elle, mais elle aussi ferait en sorte de le faire languir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Dim 30 Oct - 12:12

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Hey, si elle pouvait s'amuser à se balader en petite tenue lui pouvait bien le faire torse nu pour lui rendre la pareille non ? Puis ça va quand même, ils évitaient de le faire en présence de la petite quand même. Mais clairement, ils appréciaient toujours autant de jouer l'un avec l'autre, de leurs faiblesses respectives et cela se voyait une fois de plus avec ce qui était en train de se passer dans son bureau à présent. C'était précisément pour cela qu'il admettait qu'il vaudrait mieux qu'ils ferment la porte s'ils voulaient poursuivre sur cette lancée et bien sûr, sa femme en profita pour en rajouter une couche en se déhanchant de cette façon sachant très bien qu'il la regardait et n'en perdrait pas une miette. L'homme est faible face à la femme mais lui l'était encore plus face à la sienne il faut le dire même s'il ne s'avouait pas vaincu pour autant alors qu'il la rejoignait, la plaquant à la porte pour lui montrer qu'elle ne devait pas crier victoire trop vite pour le moment. Même s'il avait concéder qu'en effet, maintenant il devenait gênant d'être autant vêtu l'un comme l'autre. Souriant quand elle se dit prête à l'aider pour régler ce dernier point, il l'écouta répondre après qu'il ait dit que tout était de sa faute, puisqu'elle savait très bien qu'il était faible face à elle. Souriant en coin à sa remarque, il ne doutait pas une seconde qu'en effet elle assumait totalement et aimait le savoir à sa merci. Il pouvait en dire autant après tout et ça voulait aussi dire qu'elle voulait toujours de lui, pas négligeable comme chose après autant de temps passé ensemble quand même.

Observant ses lèvres un instant quand elle se mordit l'inférieure avant de reprendre la parole, il rit doucement. Il comprenait bien de quoi elle voulait parler mais il n'allait pas non plus la laisser s'en sortir comme ça. Se mettant à genoux devant elle, il commença donc à passer ses mains sur sa taille puis dans son dos pour atteindre la fermeture de sa jupe. « Je suis donc si prévisible que ça ? Peut-être que je me fais vraiment vieux alors... » répondit-il tout en descendant la tirette et retirant le vêtement doucement, le laissant tomber au sol sans la quitter du regard. « Je ferais mieux de vérifier ça tout de suite. » dit-il en se redressant directement, venant reprendre sa position précédente, la coinçant contre la porte tout en enfouissant son visage dans son cou. Ses mains elles gardant les siennes où elles étaient restées jusqu'à présent. Elle ne voulait pas le toucher ? Bien mais lui n'allait certainement pas la laisser s'en sortir à si bon compte et lui faire regretter ce choix. Remontant vers son oreille tout en laissant ses lèvres parcourir sa peau, il se servait de son genoux pour lui écarter les jambes et frotter ce dernier entre, sur une zone tout à fait stratégique. Toucher sans les mains, pas forcément ce qu'il préférait mais tant que cela lui permettrait d'atteindre son but et de lui donner envie de céder, lui s'en contenterait très bien. Redescendant dans son cou après avoir passé quelques secondes à lui mordiller le lobe, il recula la tête pour voir quelle tête elle faisait à présent; souriant en coin puisqu'il se doutait à sa respiration plus soutenue à présent qu'il approchait du but. « On dirait que je n'ai pas tout perdu. » Clairement, il jouait au fier pour la provoquer mais il se doutait aussi que même si elle lui lançait un regard noir en l'entendant dire ça, elle appréciait malgré tout et il vint l'embrasser à nouveau avant de remonter son genou un peu plus haut, le poussant contre son entrejambe avec un peu plus d'insistance.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Mar 1 Nov - 21:38



    Oh oui, il pouvait se balader torse nu chez eux. Ca n’était pas elle qui refuserait une telle vue. Mais en cet instant, elle s’amusait beaucoup de pouvoir se déhancher pour aller fermer la porte. Seulement plus Richard approchait et plus elle sentait qu’elle perdait ses moyens. Elle se devait de rester forte et elle fit tout son possible. Quand il la plaqua à la porte, elle ne pû retenir son excitation et elle indiqua qu’elle pouvait l’aider pour retirer ses vêtements. Ne bougeant pas, elle fut amusée de l’entendre dire qu’il était faible face à elle et elle l’assumait totalement. D’ailleurs, elle adorait le voir perdre le contrôle et même aussi prendre le contrôle. Il était doué pour les deux et elle en profitait toujours grandement. Comme maintenant en se mordant la lèvre alors qu’il les regardait. Puis, elle décida de faire en sorte qu’il ne puisse pas encore toucher sa poitrine. Il semblait en avoir très envie et elle savait qu’il était particulièrement doué pour la satisfaire. Mais, elle voulait continuer à jouer et donc elle expliqua qu’il pouvait s’occuper d’enlever ce qu’il lui restait dans le bas. Le voyant se mettre à genoux, elle se mordit la lèvre inférieure plus fortement. Le voir ainsi était excitant et elle s’amusa de ses propos. Giada allait lui répondre, mais il trouva la fermeture de sa jupe et elle fut incapable de parler. L’entendant dire qu’il allait vérifier sa théorie sur le fait qu’il soir prévisible, elle resta muette, le regardant faire. Elle ferma les yeux quand il s’occupa de son cou et elle eu un gémissement de surprise quand il utilisa sa jambe pour venir écarter ses cuisses et son genou pour frotter pile au bon endroit. Le fait qu’il soit plus grand qu’elle était clairement un avantage en cet instant et elle respira plus vite, serrant les poings pour ne pas céder, même si ça devenait vraiment difficile. Après qu’il ait reculé légèrement pour la regarder, elle ouvrit les yeux et le fixa, levant les yeux au ciel à ses paroles, avant de le laisser l’embrasser à nouveau. La peintre eu un long gémissement quand son mari remonta son genou et se fit plus insistant contre son anatomie. Mordillant la lèvre inférieure du professeur, elle le regarda, avant de le relâcher.

    Tu n’as pas tout perdu en effet.

    Baissant les yeux vers son torse, elle se lécha les lèvres, avant de le regarder à nouveau dans les yeux.

    Je n’ai pas dit que tu étais prévisible ou même vieux. Mais j’apprécie que tu vérifies ce genre de théories, peut-être que je les mettrais en avant plus souvent.

    Esquissant un sourire, elle leva une main pour la poser sur la joue de son homme et la caressa doucement de son pouce.

    Je sais que tu aimes ma poitrine et tu es très doué pour savoir comment me satisfaire, dans tous les domaines. Mais ce sourire que tu avais devait partir.

    Lui faisant un clin d’œil, elle glissa doucement sa main sur son torse, le griffant à certains endroits. Mais toujours doucement, pour ne pas faire mal.

    Tu n’es pas vieux non plus et une chose en particulier le prouve.

    Continuant de descendre sa main, elle la posa sur son entrejambe et le caressa doucement à travers son pantalon.

    Pas vieux du tout même. Encore jeune et vigoureux …

    De son autre main, elle ouvrit son pantalon et glissa sa main dedans, venant le caresser par-dessus son caleçon. Prenant son temps, elle le fixait dans les yeux, ne voulant pas perdre une miette de ses réactions.

    Aussi parfait qu’au premier jour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Lun 7 Nov - 15:38

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Quand on passe autant de temps avec une personne, l'un des avantages c'est qu'on apprend à connaître tout un tas de choses. Les plus petits détails pouvaient devenir des armes si on se décidait à les prendre ainsi et les deux savaient très bien depuis toutes ces années quels boutons appuyés chez l'un ou l'autre pour en arriver là. Ils le prouvaient encore en ce moment même d'ailleurs à jouer ainsi sans vergogne au chat et à la souris dans son bureau, même si parfois il était un peu difficile de savoir au juste qui était le chat et qui était la souris. Richard s'employait en tout cas de son mieux à tenter de la faire céder en la plaquant ainsi contre la porte mais sa femme faisait preuve de résistance, ce qu'il appréciait en vérité. Quel plaisir aurait-il eu si elle lui cédait directement alors qu'ils s'amusaient tant ? Il le payerait plus tard, il le savait mais ça ne l'empêcherait pas de continuer et il savait qu'il venait de marquer un point en la voyant soudainement bien silencieuse alors qu'il lui retirait sa jupe comme elle l'avait suggéré pour soi-disant lui démontrer qu'il s'avançait peut-être un peu vite en affirmant pouvoir la faire gémir son prénom. La distraire en répondant, feignant l'auto-dérision de ses propres capacités avant de passer à l'attaque, un classique mais c'était toujours aussi efficace de ce qu'il pouvait en dire et il jouait en effet de leur différence de taille à bon escient avec son genou, placé là où il fallait. Faisant le fier à nouveau alors en arguant que finalement, il n'avait pas totalement perdu le coup de main contrairement à ce qu'il avait dit juste avant, il savait qu'il ne faisait que la pousser à lui répondre mais c'était bien ce qu'il espérait.

Il n'eut pas bien longtemps à la voir arriver sa réponse d'ailleurs puisqu'elle lui finit par lui répondre après avoir mordillé sa lèvre en le fixant. Il sourit, amusé de la voir le regarder ainsi surtout de cette façon -lui aussi regardait après tout- et il croisa son regard quand ce dernier remonta vers lui. Content d'apprendre qu'elle appréciait qu'il tienne à tester ces théories, il rit doucement quand elle suggéra de les tester plus souvent pour le coup. « Je te reconnais bien là, toujours prête à aider. » répondit-il amusé, la laissant poursuivre, collant sa joue à la main qu'elle venait de déposer contre, aimant ce contact entre eux, preuve d'affection. Hochant la tête pour confirmer ses propos au sujet de sa poitrine, souriant fièrement à ce qu'elle ajouta à ce sujet, il du se retenir de rire quand elle admit qu'en vérité elle voulait simplement lui faire perdre son sourire. Voilà aussi pourquoi il aimait toujours autant sa femme, même après tant d'années ensemble, elle ne le laissait pas gagner pour autant. Sentant un frisson parcourir son dos lorsque sa main descendit plus au sud sur son torse, il déglutit lorsqu'elle le griffa sachant ce que cela lui faisait et il haussa un sourcil intrigué face à ses nouvelles paroles. « Ah oui ? Et laquelle ? » demanda-t-il par curiosité et il sut très vite de quoi elle parlait, retenant un soupir de surprise quand sa main vint se poser entre ses jambes. Il aurait du la voir venir celle-là, vraiment. Un point pour Gia. Pas vraiment en capacité d'émettre le moindre son cohérent pour le moment, il n'avait d'autre choix que de subir ce qu'elle était en train de faire même si c'était loin, très loin d'être désagréable comme le soupire qu'il poussa avec ce qui suivit le confirma. Elle aussi savait très bien ce qu'elle faisait après tout. « Toujours aussi parfait hein ? Que dis-tu qu'on vérifie ça aussi ? » Pas besoin d'attendre sa réponse pour la connaître aussi glissa-t-il ses mains sur ses hanches, s'occupant de retirer ce qui le gênait encore pour la suite du programme, se débarrassant ensuite de son propre caleçon avant de soulever sa femme du sol, se servant de son poids pour la maintenir contre la porte, venant l'embrasser à nouveau de façon bien moins délicate que jusqu'à présent.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Ven 18 Nov - 19:15



    Monsieur voulait jouer, alors il serait servi. En effet, elle décida d’abord de l’empêcher de s’approcher de sa poitrine. Il devrait donc commencer par lui enlever sa jupe, ce qu’il fit et elle apprécia grandement leur différence de taille. Richard savait parfaitement s’y prendre avec ça et elle ne pû que répondre par des gémissements. Mais, elle ne comptait pas le laisser sourire de la sorte. Il était trop sûr de lui pour le coup. Donc, elle débuta par lui indiquer qu’elle était prête à lui rappelait ces théories plus souvent et elle sourit de plus belle quand il expliqua qu’il la reconnaissait en étant toujours prête à aider. En temps normal elle faisait tout son possible, mais là ça serait encore plus. Puis, posant une main sur sa joue, elle parla de son sourire. Ce dernier devait disparaître et elle savait déjà comment s’y prendre. La peintre entama son parcours par griffer son torse doucement, tout en descendant sa main, parlant du fait qu’une chose prouvait qu’il n’était pas vieux. A sa question, elle ne répondit pas verbalement. A la place, elle posa sa main sur son entrejambe. Elle vit l’effet immédiat que cela avait sur lui et elle s’en réjouit. Encore plus quand il ne dit rien. Ajoutant alors qu’il était jeune et vigoureux, elle fut amusée en l’entendant soupirer. Oh oui elle savait y faire et surtout elle savait ce qu’il aimait. Pour elle, c’était aussi parfait qu’au premier jour et il sembla vouloir à nouveau mettre en avant cette théorie. Mais, elle n’eut pas le temps de répondre, que le professeur la déshabillait entièrement et en faisait autant pour lui. Pressé ? Elle n’était pas certaine que ça soit cela, mais elle appréciait de le voir aussi sûr de lui. Oui, c’était contradictoire avec ce qu’elle pensait quelques minutes avant. Seulement, le voir ayant envie d’elle était beaucoup plus agréable que de le voir confiant pour avoir le dessus. Enfin, Giada se comprenait et elle entoura son partenaire de ses bras quand il la souleva du sol. Elle était toujours intriguée sur le fait qu’il puisse faire ça. Elle n’était pas lourde mais quand même. Se retrouvant embrassé plus fortement, elle prolongea volontiers le baiser, tout en caressant la base du crâne de son époux. Puis, elle recula légèrement et sourit.

    J’attend que tu vérifies cette théorie.

    Se mordant la lèvre, elle savait qu’il risquait de ne pas tenir longtemps ou au contraire de faire durer le plaisir. L’un comme l’autre lui allait parfaitement, même si elle devait avouer que la première option lui plaisait beaucoup plus.

    Puis-je t’aider en quoi que ce soit ?

    Caressant sa nuque, elle continua de le fixer, juste pour savoir s’il comptait y aller doucement ou vivement. Encore une fois les deux lui allait et elle devait avouer qu’à chaque fois, il y avait une certaine anticipation qui l’amenait à être excitée et nerveuse sur ce qu’il pourrait lui faire. C’était sans doute aussi pour cela qu’elle l’aimait autant. Il savait mettre de la surprise, que ça soit dans leur vie privée, comme dans la vie de tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Ven 25 Nov - 19:03

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
Avec elle, il était toujours joueur, c'était un fait. Parce qu'ils étaient comme ça l'un avec l'autre, ça faisait partie intégrante de leur relation et puisque ça fonctionnait depuis toutes ces années, pourquoi devraient-ils se calmer sous prétexte qu'ils étaient devenus trop vieux pour ça ? Ils prouvaient bien le contraire justement et c'était même prouvé, la libido connaissait un regain après un certain âge. Cependant, comme toujours là aussi, difficile de savoir réellement qui était en charge puisqu'ils aimaient prendre l'ascendant l'un sur l'autre à tour de rôle mais clairement, pour le moment, c'était lui qui l'avait, surtout après s'être servi à bon escient de son genou et de leur différence de taille. Ce qui bien sûr poussa Gia à lui faire comprendre qu'il n'avait pas encore gagné la guerre. Il s'amusait aussi en effet de la voir si prête à l'aider à prouver ce qu'il venait d'annoncer, puisque évidemment, vu ce qu'il proposait de faire, il se doutait qu'elle ne dirait pas non. En tout cas il était loin de penser que son petit commentaire la ferait réagir comme elle le fit ensuite, déposant sa main directement sur la zone incriminée même si en un sens, il aurait du s'en douter car elle venait encore une fois de lui prouver qu'elle avait du répondant quand il se montrait un peu trop sûr de lui ou qu'il se sous-estimait. Autant dire que oui, un tel geste était le meilleur moyen de le faire taire et de lui démontrer que ce qu'il venait de dire n'était pas forcément tout à fait vrai. De quoi lui faire maudire sa femme une brève seconde de tant le connaître, mais pas beaucoup plus.

En effet, nouvelle théorie énoncée à peine quelques secondes plus tard et cette fois-ci, plutôt que de la laisser faire une autre démonstration de logique en lui montrant qu'il avait tort, il pris les devants en se débarrassant rapidement du peu de vêtements qu'ils portaient encore, hissant sa femme dans ses bras. Pour lui ça n'était pas un tel effort, elle ne pesait pas grand chose et puis il se maintenait à la salle de sports, ce qui dans un moment comme celui-ci s'avérait être utile. Mais c'était surtout pour pouvoir sentir sa peau contre la sienne qu'il la tenait ainsi, puisqu'à défaut de pouvoir profiter d'un lit bien douillet, il faudrait improviser. Nouveau baiser de sa part qui témoignait lui aussi combien il pouvait avoir envie d'elle, il recula lui aussi et sourit en l'entendant confirmer qu'il pouvait donc faire en sorte de prouver sa théorie avec elle, ajoutant même qu'elle s'offrait de l'aider s'il en avait besoin. « Ta simple présence aide déjà, crois-moi. » répliqua-t-il alors, la dévisageant quelques secondes. Encore une fois, ainsi il réalisait combien il pouvait avoir de la chance d'avoir un femme aussi belle que la sienne et qu'il était fier de pouvoir se vanter de toujours l'aimer autant. « Surtout dans cette tenue. » ajouta-t-il en souriant en coin. Il plaisantait à nouveau, se doutant que de ne pas lui répondre véritablement allait l'embêter un peu et servir de distraction. En effet, il vit qu'elle allait lui répondre à nouveau et ce fut ce moment qu'il choisit pour s’immiscer en elle, doucement pour ne pas lui faire mal mais assez rapidement malgré tout, arborant pour le coup un sourire triomphant qui à n'en pas douter aller lui valoir des ennuis à nouveau mais il s'occuperait d'en assumer les conséquences plus tard, pour le moment il l'embrassait encore une fois, s'assurant de bien la maintenir contre la porte pour qu'elle ne se fasse pas mal.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Jeu 8 Déc - 18:54



    Si au début de leur relation, elle avait été un peu timide, ça n’était plus le cas depuis longtemps. Aujourd’hui on ne le dirait pas, mais Giada n’avait pas été si sûre d’elle par le passé. Mais au fil du temps, elle avait appris à connaître Richard et à voir qu’il était aussi drôle qu’elle et qu’il aimait également s’amuser. Ca avait donc amené une très grande complicité et une relation qui durait depuis des années et qu’elle ne comptait pas terminer. Elle savait que ça se faisait de plus en plus rare, mais elle aimait vraiment son mari et d’ailleurs, il pouvait le voir à la façon dont elle se jouait de lui et ses réactions quand il répondait à ses attaques. Mais elle ne se laissait pas faire et visiblement ses théories étaient à revoir. Il était toujours aussi bien conservé et bien fait de sa personne. La peintre fut amusée quand son mari décida qu’il était temps de perdre tous leurs vêtements. Le laissant faire et aidant au besoin, elle se retrouva finalement dans ses bras. Ca, elle ne l’avait pas vu venir, mais elle passa les bras autour de son cou et les jambes autour de ses hanches. Après un baiser de sa part, elle proposa son aide s’il en avait besoin et elle sourit à ses paroles.

    C’est bon à savoir.

    Elle n’en doutait pas, mais ça faisait clairement plaisir à entendre. Elle était prête à répondre à sa nouvelle remarque, mais il ne lui en laissa pas le temps. A la place, elle le sentit en elle et gémit fortement. Plissant les yeux et voyant son sourire, elle se laissa embrasser. Elle savait qu’elle aurait moins de possibilité pour pouvoir prendre le dessus pour qu’il arrête de sourire de la sorte. Donc, elle prolongea le baiser, jouant avec sa langue, tout en caressant ses épaules. Malheureusement, elle dû reprendre son souffle et elle le fixa dans les yeux.

    Tu aimes beaucoup cette tenue ?

    Elle se cambra légèrement pour pouvoir relever un peu sa poitrine et qu’il en ait une meilleure vue. Elle lui avait interdit de la toucher précédemment, mais il pourrait s’en donner à cœur joie désormais s’il le voulait. Cependant, elle savait aussi que la lui mettre ainsi sous le nez, pourrait lui donner envie de l’ignorer, mais elle en prenait le risque. Même si quelque chose lui disait qu’il finirait par y mettre son nez.

    Tu es habitué à cette tenue depuis longtemps. Tu devrais t'en être lassé depuis le temps, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jeffrey Marlowe
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 29/08/2016
☆ messages : 131
☆ pseudo : red pants.
☆ avatar : brett dalton.
☆ crédits : .sassenach (avatar); tumblr (gifs); ... (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/2 libres
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Mar 13 Déc - 19:09

qui est le chat
et qui est la souris ?
Giada & Richard


 
C'était cette même timidité qui l'avait fait tomber sous le charme à l'époque, pour tout vous dire. Appelez ça de l'intuition ou ce que vous voudrez mais il avait décelé un petit grain de folie sous ses airs de jeune femme tranquille et au fil du temps son pressentiment s'était avéré être vrai. Ils s'étaient découverts bien des choses en commun et depuis ils ne s'étaient plus quittés. Effectivement quelque chose qui devenait rare de nos jours où les cas de divorce se multipliaient, y compris dans leur cercle d'amis mais jamais une seule seconde Richard n'avait pu envisagé cette fin avec sa femme. Il l'aimait beaucoup trop pour ça. Car malgré les années, il découvrait encore chaque jour quelque chose de nouveau ou un petit détail qui lui rappelait des souvenirs. Et autant vous dire que depuis le temps, des souvenirs, ils en avaient accumulés un nombre incalculable ensemble. Et ce qui se passait là ne ferait que rejoindre la liste, bien évidemment. Mais même s'il appréciait toujours de la voir lui tenir tête et de lui répondre quand il se montrait un peu trop sûr de lui, sa patience était atteint ses limites. Il en voulait plus et afin de l'obtenir, il lui restait en effet à se débarrasser de ce qui le gênait encore. La soulevant du sol, il sourit en l'entendant demander s'il avait besoin de son aide et il répondit qu'il avait déjà tout ce qu'il lui fallait venant de sa part, à comprendre sa simple présence même s'il ajouta un petit commentaire, histoire de la faire focaliser là-dessus un instant, profitant de la distraction pour venir en elle en même temps. Sournois de sa part de lui faire un tel coup mais à l'entendre gémir ainsi, il doutait qu'elle lui en veuille plus que ça.

Par contre, pour ce qui en était du sourire qu'il arborait à ce même moment, il en était moins sûr, surtout de la voir plisser les yeux ainsi mais le jeu en valait largement la chandelle selon lui. Pour retarder le moment où elle se vengerait de ce qu'il venait de faire, il l'embrassait à nouveau, ravi que ce dernier soit ainsi prolongé de sa part, appréciant de sentir ses mains parcourir ainsi sa peau. L'observant lorsqu'ils durent reprendre leur souffle après quelques secondes, il se vit obligé de rediriger son regard plus bas avec ce qu'elle venait de faire. Elle le connaissait trop bien, on ne le dira jamais assez et elle avait raison sur un point, il aimait beaucoup cette vue. Ce qui se confirma par la façon qu'il eu de prendre sa prochaine inspiration et de la regarder. il fronça cependant les sourcils lorsqu'elle repris la parole et avança qu'il devait en théorie s'être lassé depuis le temps. « Tu plaisantes là j'espère ? Comment je pourrais me lasser de ça ? » répondit-il tout en se penchant un peu pour venir déposer ses lèvres juste au-dessus de l'un de ses seins. Remontant vers son cou ainsi, il vint déposer une de ses mains sur sa joue pour la caresser avec son pouce. « Tu es toujours aussi magnifique que le premier jour où je t'ai vu. »Et à la façon dont il venait de dire ces quelques mots, on ne pouvait pas douter qu'il le pensait vraiment. « Tu m'as offert de superbes enfants et tu me supportes même après toutes ces années. Comment je pourrais me lasser de toi ? » ajouta-t-il alors que sa main quittait sa joue pour descendre vers sa poitrine. « Et vu ce qu'on est en train de faire, tu devrais aussi sentir que c'est le cas. » lança-t-il en arborant à nouveau le même sourire que précédemment alors qu'il commença à bouger en elle. Si elle ne pensait pas qu'il puisse la trouver toujours aussi attirante, il allait lui démontrer le contraire à sa façon.
electric bird.


 
It's gonna be alright
I truly believe that everything that we do and everyone that we meet is put in our path for a purpose. There are no accidents; we're all teachers - if we're willing to pay attention to the lessons we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ~ byendlesslove.
   


Dernière édition par Richard Whitaker le Jeu 5 Jan - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1792-i-don-t-get-lucky-i-make-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   Lun 2 Jan - 23:32



    Etre faible face à Richard n’avait pas été simple pour elle. Non pas dans ce genre d’intimité, mais pour par exemple se confier ou pleurer. Elle n’avait pas eu de mal à parler de sa famille restée en Italie et du fait que c’était difficile à vivre. Mais pleurer, ça elle avait mis du temps à le faire devant lui. A chaque fois elle se cachait, ne voulant pas qu’il la voit ainsi. Donc, vous pouvez imaginer que pour le sexe, elle avait hésité à le montrer tout de suite. Non seulement pour se jouer de lui, mais aussi parce qu’elle ne savait pas si ça serait trop à gérer pour lui. Oui Giada pouvait être un sacré morceau à gérer parfois. Heureusement elle avait trouvé un homme qui la comprenait et qui après toutes ses années la rendait toujours aussi désirable. Elle était heureuse avec lui et même si monsieur se jouait d’elle en cet instant, elle l’aimait aussi pour ça. Le fait qu’il ne prenne pas mal qu’elle s’amuse de la sorte à ses dépens et qu’il ait du répondant. C’était quelque chose qu’elle adorait chez son mari. D’ailleurs, elle en profita pour se mordre la lèvre inférieure vu qu’il la fixait. Autant mettre toutes les chances de son côté pour l’embêter et l’exciter. Depuis le temps, elle savait ce qu’il aimait et la façon dont il réagirait. Encore plus quand elle voulait que ça soit sauvage et direct. Cependant, il parlait du fait d’être prévisible. Amusée par ses propos, elle ne savait pas si elle pouvait dire qu’il était prévisible, mais elle savait comment il pouvait réagir. En général en tout cas. Mais elle lui fit bien comprendre qu’il n’était pas vieux, loin de là même. Le voir réagir de la sorte l’excita à son tour et il la regarda finalement s’occuper des derniers vêtements qui semblaient poser problème. En l’entendant dire qu’il allait vérifier sa théorie d’être prévisible, elle ne savait pas à quoi s’attendre, mais elle ne fut clairement pas déçue.

    Il utilisait son genou pour lui écarter les cuisses et comme elle ne pouvait pas bouger, elle se retrouvait à sa merci. Ca n’était pas désagréable du tout et elle sentait sa respiration accélérer. De sa bouche il parcourait son corps et elle avait de plus en plus chaud. Il savait parfaitement quoi faire pour lui retourner l’esprit et le corps et elle le maudissait pour ça, tout en se laissant faire avec joie. Quand il expliqua qu’il aimait la voir dans cette tenue, elle allait répondre, mais le professeur en décida autrement et à la place, entra en elle. Surprise, elle ne pû retenir un gémissement, mais elle lui fit comprendre d’un regard qu’il ne perdait rien pour attendre. Après avoir prolongé son baiser tout en le caressant, elle l’interrogea pour savoir si cette tenue d’Eve lui plaisait. Pour appuyer sa question, elle se cambra, mettant ainsi sa poitrine en valeur. Giada par contre ne comprenait pas pourquoi il aimait autant cette vue. Ca faisait tellement longtemps qu’il la voyait que ça devait sans doute le lasser. Mais à la réaction de Richard, elle haussa les sourcils surprise. Se mordant la lèvre quand il embrassa un endroit au-dessus de sa poitrine, elle lui laissa accès à son cou quand il décida de l’y embrasser également. En sentant sa main sur sa joue, elle se mordit la lèvre un peu plus. Rougissant légèrement, elle devait avouer que ça faisait du bien à entendre. Ecoutant avec attention ses propos, la peintre apprécia grandement les paroles de son époux. Il savait utiliser les mots et elle sourit. Inspirant plus fort quand il descendait sa main de sa joue à sa poitrine, elle leva les yeux au ciel à ce qu’il venait de dire avant d’enfoncer ses ongles dans ses épaules en le sentant bouger.

    Je te crois sur le fait que nous ayons eu les enfants et que je sens très bien ce que tu ressens.

    Souriant en coin à son tour, elle ne comptait pas le laisser être le seul à jouer avec ce genre de mots.

    Mais je ne suis plus la même qu’au premier jour. J’ai vieillie et mon corps n’est plus pareil.

    Après chaque grossesse elle avait fait en sorte de retrouver la ligne. Avec les talents culinaires de son époux, à chaque fois elle mangeait plus que d’ordinaire, mais elle faisait du sport et du yoga. C’était important pour elle et même si elle savait qu’elle plaisait à son époux, son corps avait changé avec le temps et c’était une crainte qu’elle avait. Le fait que Richard ne la trouve plus à son goût.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est le chat et qui est la souris ? | Richard. (HOT)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Jeu du Chat et de la Souris
» Message personnel
» Quand le chat n'estpas là les souris dansent (Lisa/Will/Jack/Ava)
» La fille, le chat et l'oiseau...
» hymne du chat- foin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: