N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 I need answers ◆ Emily & Elliot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: I need answers ◆ Emily & Elliot   Jeu 1 Sep - 20:00


There's a song we sing, elemental sound, where it all begins. It can draw you in, drag it out. But it's hard to hear, that distant voice. It would ring so clear if we could only tune out the noise. There's a song we know, if you listen close, it will always be as it always was. Elliot & Emily

I need answers

Pendant un instant, Elliot se demandait si il voulait réellement être ici. Il avait eu une semaine de merde, c’était le cas de le dire, et il avait été totalement débordé par le boulot. À croire que les criminels ne pouvaient pas s’organiser entre eux, non, ils devaient tous faire des conneries en tout genre la même semaine. Du coup, il était assez fatigué ces temps-ci, ce que la plupart de ses colocataires avaient remarqué, mais que voulez-vous, c’était le métier qui le voulait. Autant dire que si il fermait les yeux, il s’endormait de suite comme une masse. Enfin, peut-être pas ici, parce qu’il y avait bien trop de bruits qui le maintenaient éveillé, comme la musique qui battait son plein, le brouhaha des uns et des autres, les tintements insupportables des verres. Les sons habituels d’un bar, disons. Pourtant, il aimait bien ce genre d’endroits, surtout lorsqu’il y allait avec sa bande d’amis. Sauf que là, il n’était pas avec sa bande d’amis mais avec un petit groupe de collègues du labo’ qui l’avaient invité – voire forcé – à venir avec eux pour décompresser de la semaine ; du moins, c’est ce qu’ils avaient dit. Pour lui, c’était impossible de décompresser dans un lieu pareil, on décompressait dans son canapé devant la télé ou dans son lit en dormant. Les choses qu’il rêvait de faire à ce moment-là, en fait. Enfin, tout ça pour dire qu’il n’était pas forcément d’attaque à sortir ce soir, et pourtant il était là, comme un con, à attendre que le temps passe, impatient de retrouver son lit pour dormir une journée entière.

Le jeune homme se frotta les yeux à l’aide de son pouce et son index, tout en soufflant bruyamment même si personne ne l’entendit avec tout ce bruit ambiant. Près de lui, rassemblés autour d’une table, ses collègues discutaient joyeusement et riaient de bon coeur à une de blagues de l’un d’eux, et Elliot avait presque l’impression d’être… rejeté ? En fait il avait surtout l’impression, maintenant qu’il était là, qu’ils s’étaient tous sentis obligés de l’inviter, alors que de son côté, il s’était senti obligé d’accepter. Autant dire qu’il était bien con, en effet. En fait, il s’entendait bien avec eux, mais de là à dire qu’ils étaient amis… disons que ce n’était pas vraiment le terme adéquat.
Je vais chercher à boire, je reviens, annonça t-il en se levant de sa chaise.
Seule une jeune blonde releva la tête vers lui lorsqu’il parla, lui souriant brièvement en hochant la tête. Il lui rendit son sourire, puis il contourna la table pour se rendre au comptoir, et de dos à eux, il inspira en fermant les yeux, puis soupira de nouveau. Non décidément, il se demandait ce qu’il fichait encore là. Il s’appuya sur le comptoir, puis commanda un soda dès que le barman s’approcha de lui. Il avait bu une bière tout à l’heure, et c’était bien assez ; encore une et il tombait raide mort. Attendant patiemment sa boisson, Elliot jeta un bref regard circulaire dans la salle, observant principalement les personnes présentes près du bar. Et l’une d’elle, assise au comptoir, attira de suite son attention, parce qu’il la reconnaissait parfaitement. Autant vous dire que, surpris comme il était, il s’était bien vite remis de sa fatigue du soir. Emily Johnson, ou la fille qui l’avait planté un jour sans explication. Oui, c’était à peu près comme ça qu’il la désignait désormais. Il réfléchit quelques secondes, la fixant toujours d’un air distrait, ne sachant que faire. Elle semblait seule, et lui avait besoin de réponses, après tout ce temps. Alors, il prit son courage à deux mains et se dirigea donc vers elle, profitant qu’il y ait un siège vide à ses côtés pour s’y asseoir. Il croisa les bras sur le comptoir, observa les alentours, puis posa enfin son regard sur la jolie blonde qui ne l’avait pas encore remarqué. Une fois qu’elle le vit – non sans surprise, du moins sûrement –, il haussa les sourcils avec un petit sourire de coin.
Salut, lança t-il simplement, ne sachant quoi lui dire d’autre.
Sûrement allait-elle s’enfuir en courant, ou alors l’ignorer – ou même ne pas le reconnaître, dans le pire des cas. De toute façon, si il n’avait pas les réponses à ses nombreuses questions aujourd’hui, il allait quand même continuer à vivre. Il l’avait bien fait, après qu’elle soit partie sans le prévenir.
(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: I need answers ◆ Emily & Elliot   Mar 6 Sep - 2:32


There's a song we sing, elemental sound, where it all begins. It can draw you in, drag it out. But it's hard to hear, that distant voice. It would ring so clear if we could only tune out the noise. There's a song we know, if you listen close, it will always be as it always was. Elliot & Emily

I need answers


C’était une petite soirée comme une autre où je voulais simplement relaxer avec une bière avant de rentrer chez moi. C’était limite toujours une tâche d’y retourner. Mon frère jumeau avait toute l’attention, il était la vraie fierté de ma mère d’avoir prit la place de mon père dans l’entreprise familiale alors que moi, j’étais le petit mouton noir. Celle qui préférait servir des vieux alcoolique dans un bar la fin de semaine et qui pensait pouvoir percer et vivre de sa musique éventuellement. On ignorait mes réels projets et je n’en parlais pas car connaissant mon entourage, on allait continuer de ne pas croire en moi alors… à quoi bon honnêtement? Qu’on ne se demande pas ensuite pourquoi j’étais si froide avec les gens. Bref, j’étais pas là pour me faire pitié, j’étais justement dans ce bar pour me changer les idées. J’étais seule, oui… mais ça me dérangeait pas. Je faisais généralement des nouvelles rencontres dans ce genre de soirée donc bon. Assise au bar, je venais tout juste de recevoir ma bière lorsqu’on m'interpella d’une simple salutation. Pas encore un mec lourd? Je tournai la tête et je ne pu camoufler mon changement d’expression facial. Eliott, ici? Vraiment?

« Salut. » dis-je dans une souffle.

Mon regard se baissa aussitôt, le relookant du bas en haut sans grande gêne. Ça faisait longtemps et pourtant, à part un peu plus de musculature, il restait le même. J’apportai mon verre à mes lèvres, le regardant toujours, attendant probablement qu’il enchaîne la conversation et pourtant, rien ne sortait de sa bouche. Comme s’il était en train de se demander lui-même ce qu’il foutait devant moi maintenant. Je me contentai donc de hausser les sourcils, déposant mon verre.

« Qu’est-ce que je peux faire pour toi? Je pensais que tu t’étais donné comme plan de vie de ne plus jamais me regarder et m’adresser la parole. »

Et je devais bien l’avouer, pour une fille très difficilement impressionnée, sa présence devant moi m’avait surpris, voir même troublée. Je gardais toutefois ce petit air blasé, énervé et complètement indifférente alors qu’au fond, j’avais milles et une question s’enfilait. Par contre, je n’avais jamais été le genre de fille qui se montrait réellement intéressée… ni même qui posait trop de question. J’osais donc espérer qu’il se confie à moi par lui-même.

(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: I need answers ◆ Emily & Elliot   Jeu 8 Sep - 20:58


There's a song we sing, elemental sound, where it all begins. It can draw you in, drag it out. But it's hard to hear, that distant voice. It would ring so clear if we could only tune out the noise. There's a song we know, if you listen close, it will always be as it always was. Elliot & Emily

I need answers

Emily n’avait vraiment pas changé. Il l’avait déjà eu l’occasion de la croiser à San Francisco, mais cela faisait des années qu’ils ne s’étaient pas reparlés, et il se rendait compte à quel point elle était restée la même maintenant qu’il était assez proche d’elle. Enfin, ceci dit, il s’était simplement contenté d’observer brièvement son visage et ses cheveux blonds, n’ayant peut-être pas le courage de balader son regard ailleurs. Contrairement à elle, qui l’avait reluqué de haut en bas sans aucune discrétion, même si cela ne le dérangeait pas tant que ça. Il n’avait sûrement pas changé lui non plus, de toute façon il ne pouvait pas le savoir lui-même. Il avait juste pris un peu de taille et de carrure, mais Elliot n’avait pas énormément changé depuis le collège. Il était resté le même depuis tout ce temps, physiquement et moralement.
Elle lui avait donc répondu par une simple salutation elle aussi, et alors qu’un petit silence s’installait entre les deux jeunes gens, Elliot se demandait réellement ce qu’il foutait là. Il n’avait même pas réfléchi à ce qu’il faisait en venant vers elle, surtout qu’il n’avait rien à lui dire concrétement. Enfin si, il avait des questions, des tas de questions, mais il n’était même pas sûr de pouvoir les formuler correctement. Parce qu’elles se mélangeaient toutes dans sa tête et qu’il ne savait tout bonnement pas par quoi commencer. Entre-temps, le barman s’était ramené pour lui donner sa boisson qu’il paya rapidement, le remerciant d’un sourire, et désormais il faisait simplement tourner son verre – qu’il fixait sans grand intérêt – du bout des doigts alors qu’il n’avait toujours pas avalé ne serait-ce qu’une goutte du soda.

Autant vous dire que, lorsque la remarque de la jolie blonde tomba, Elliot ne put cacher sa surprise. Il tourna subitement la tête vers elle, les sourcils haussés et la regarda quelques secondes sans rien dire, comme si il tentait de voir si elle plaisantait ou non. Pourtant, il n’y avait pas une once d’amusement sur son visage, ce qui voulait dire qu’elle était tout à fait sérieuse. Il n‘en croyait pas ses oreilles ; le désignait-elle vraiment comme le coupable de l’histoire ? Il est vrai qu’il n’avait pas repris contact avec Emily depuis plusieurs années, mais c’était purement et simplement parce qu’elle l’avait lâché sans aucune explication et sans aucune raison valable. Il finit par se reprendre, chassant l’étonnement de son faciès, puis il secoua légèrement la tête. Il était aussi calme qu’elle était indifférente, et pourtant il s’en était pris une sacrée.
Peut-être parce que… tu m’as quitté sans aucune explication, expliqua t-il.
Sûrement un peu trop franc pour une phrase sortant de la bouche d’Elliot, mais il n’était pas d’humeur à tourner autour du pot aujourd’hui. Et il parierait qu’elle non plus. Il haussa les épaules, puis il détourna le regard un instant, ne sachant que dire. Il comprit rapidement que, si il voulait que la discussion s’éternise, c’est lui qui allait devoir poser les questions. Chose qui ne le ravissait guère, mais il devait bien faire avec. Il reposa alors ses prunelles sur elle, l’examinant jusqu’au moindre détail, contrairement à tout à l’heure où il n’avait jeté qu’un bref coup d’œil.
Et puis, ce n’est pas comme si tu avais tenté de reprendre contact avec moi non plus, fit-il remarquer avec un petit haussement d’épaules, le plus naturel possible pour ne rien laisser paraître.
(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: I need answers ◆ Emily & Elliot   Lun 19 Sep - 7:03


There's a song we sing, elemental sound, where it all begins. It can draw you in, drag it out. But it's hard to hear, that distant voice. It would ring so clear if we could only tune out the noise. There's a song we know, if you listen close, it will always be as it always was. Elliot & Emily

I need answers

C
’était une sacrée surprise d’avoir Eliott Sherman devant moi. Probablement le dernier gars pour qui j’avais ressentis ce qui pouvait se rapprocher le plus d’un sentiment amoureux. Et disons que tout ça, ça datait de longtemps maintenant : dernière année du lycée! C’était en y repensant que je réalisais d’ailleurs à quel point j’étais un vrai bloc de glace. Sa présence devant moi m'ébranlai énormément et bien que je tentais de paraître détachée, je ne pouvais que le questionner à ce sujet. Notre conversation était calme mais néanmoins bien tendue et avec raison! Le jeune me remit cette vieille histoire au visage, ce qui me fit lâcher un petit rire - probablement nerveux - mais qui pouvait facilement passer pour de l’arrogance.

« Ça ferait du sens, ouep. »

Il avait toutes les raisons du monde de m’en vouloir et c’était ça que j’avais voulu en coupant tout contact avec lui. À l’époque, je m’empêchais de laisser les gens entrer d’une manière trop importante dans ma vie et depuis ce temps, je n’avais pas trop changé à ce niveau. J’avais souvent affaire à des gars qui s’attachaient trop facilement et là, j’étais pas en train de mettre Eliott dans le même bâteau non… lui, j’étais capable de reconnaître que ça avait été différent. Jamais un garçon avait prit soin de moi comme il l’avait fait. Ça avait été spécial nous deux même si ça, il ne me croirait probablement pas si je me risquais à lui dire parce qu’il avait raison : je n’avais jamais cherché à reprendre contact avec lui. Oui, j’avais souvent pensé l’ajouter sur facebook, essayer de voir si son numéro était le même mais… non, j’avais repris sur moi. Je me contentai de me passer une main dans les cheveux, ramenant une mèche derrière mon oreille.

« Et t’as jamais cherché à avoir des explications jusqu’à maintenant? T’es saoul, c’est ça? Ça expliquerait bien des choses… »

Eliott n’avait jamais été le gars avec le plus de courage - du moins, dans mes souvenirs. Il avait eut le temps de changer depuis, avec les années et tout mais quelque chose me disait par sa manière de s’exprimer, par sa gestuelle qu’il n’était pas loin du mec que j’avais connu autrefois. C’était bien? C’était mal… va savoir… je préférais pas trop pousser ma réflexion jusque là.

« Je sais pas quoi te dire Eliott. Tu avais surement trop d’attente me concernant… je sais pas trop… ça fait longtemps. »

Et dans le rôle de la fille qui avait l’air le plus détachée émotionnellement l’award revient à Emily Johnson. Étrangement, c’était pas si facile de jouer les femmes indépendantes maintenant que je l’avais devant moi. Je savais quoi lui dire mais je n’avais peut-être pas le courage de le faire? Va savoir! Ça avait été beaucoup plus facile de l’ignorer pendant tout ce temps que de l’avoir devant moi comme maintenant. J’apportai mon verre à mes lèvres, détournant un peu le regard comme pour reprendre sur moi l’espace de ces quelques secondes.

(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: I need answers ◆ Emily & Elliot   Dim 25 Sep - 18:05


There's a song we sing, elemental sound, where it all begins. It can draw you in, drag it out. But it's hard to hear, that distant voice. It would ring so clear if we could only tune out the noise. There's a song we know, if you listen close, it will always be as it always was. Elliot & Emily

I need answers

La tension était palpable, rien que pour ça Elliot s’en voulut un peu d’être venu la voir. C’était l’une des raisons pour laquelle, depuis toutes ces années, il n’avait pas cherché à la revoir pour poser toutes les questions qui le rongeaient de l’intérieur lorsqu’il pensait à elle. C’est vrai, il devait bien avouer qu’il avait fini par l’oublier, du moins plus qu’avant. Lorsqu’elle l’avait quitté – même si techniquement, ils n’avaient pas vraiment rompu puisqu’il n’y avait eu aucune discussion concrète avant son départ –, Elliot avait pensé à Emily jour et nuit. Il s’était retourné le cerveau dans tous les sens, cherchant ce qu’il avait fait de mal, cherchant là où il avait foiré, sans qu’il ne trouve jamais. Pourtant, pas moyen. Il avait toujours eu l’impression que leur histoire aurait pu fonctionner, au moins un peu plus que d’autres. Parce qu’il y avait eu cette infime différence qu’il ne saurait expliquer, parce que, quand tout les opposait, ils avaient fini par se rapprocher quand même. Alors chaque jour se formait une nouvelle question dans son esprit confus, et même si face à ses amis il n’avait rien laissé paraître, pouvant être bon comédien quand il le voulait, cette situation l’avait tout de même pas mal affecté.
Et maintenant qu’il était face à elle – ou plutôt à côté, mais qu’importe –, il y avait une partie de ça qui remontait à la surface, alors que toutes les questions qu’il avait formulé pendant des jours et des jours disparaissaient subitement. Le simple fait d’être près d’elle rendait son esprit encore plus bordélique qu’il ne l’était déjà, sachant en plus que la fatigue n’aidait en rien. Alors, il ne saurait dire si il regrettait vraiment d’être ici maintenant ou non. Au moins, il aurait peut-être la chance de mettre les points sur les i, même si c’était mal parti pour le moment.


Il ne releva pas vraiment à sa première remarque, ignorant à moitié son rire sarcastique – à moitié parce que, dès qu’il entendit sa voix, il quitta des yeux son verre pour porter son regard sur Emily, l’observant discrètement tandis qu’elle parlait, bien qu’elle se tut rapidement après ces quelques mots. Elle n’avait vraiment pas changé, ou du moins presque. Physiquement, elle était la même, même si il ne l’avait pas réellement vue depuis des années maintenant. Ses mimiques étaient restées les mêmes, et pourtant il sentait une différence chez elle. Son comportement peut-être. Il n’avait pas le souvenir de l’avoir connue aussi… froide ? Même si c’était un terme assez fort, il sonnait plutôt bien pour lui. Même lors de leur rencontre, quand il avait dû lui donner des cours de maths et qu’elle n’avait cessé de l’envoyer boulet – d’une manière ou d’une autre –, Emily n’avait pas été aussi distante qu’à ce moment là. Peut-être qu’il se trompait, à près tout ça remontait à loin, mais une partie de lui était persuadé qu’il avait raison.
À ses propos, Elliot ne put s’empêcher de lâcher un rire, un rire un peu amer mais ça restait un rire. Il pencha quelques secondes la tête en avant, le secouant tout en fermant les yeux, puis il inspira et reposa son regard sur elle, un sourire au coin des lèvres même si c’était étrange vu la situation.
Peut-être, répondit-il en haussant les épaules. Ceci dit, j’ai l’esprit assez clair pour les entendre, tes explications.
Ce n’était pas méchant, ni sec ou froid – ou alors ce n’était absolument pas voulu –, mais le jeune homme avait tout de même gardé une certaine rancoeur après tout ça. D’ailleurs, il ne dut pas attendre très longtemps puisqu’elle tenta de se justifier, même si ça ne ressemblait pas trop à ce qu’il s’était imaginé au départ. C’était vague et flou, et même après ça Elliot était toujours confus. Il fronça les sourcils, détournant un instant le regard avec un air qui laissait penser qu’il réfléchissait à ses paroles.
Je n’ai jamais eu d’attentes vis-à-vis de toi Emily.
L’air un peu morose, il secoua de nouveau la tête, plissant les sourcils tout en marquant une pause.
Mais je suppose que tu as raison, ça remonte à trop loin maintenant.
(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: I need answers ◆ Emily & Elliot   

Revenir en haut Aller en bas
 
I need answers ◆ Emily & Elliot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Exorcisme d'Emily Rose
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Biographie Emily Bronte
» emily osment
» Duel : Jane Austen n°6 - Caroline Bingley vs Elizabeth Elliot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: