N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 after all this time (ivy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: after all this time (ivy)   Lun 8 Aoû - 19:50

after all this time
always
J’avais horreur des journées de repos. Je n’aimais vraiment pas ça, je ne savais jamais quoi faire pour occuper mes pensées. Seul le travail réussissait à m’occuper assez l’esprit pour ne plus penser aux fantômes de mon passé. Malheureusement, on ne voulait pas de moi aujourd’hui à la station. J’eus beau insisté, rien n’y faisait. Il me fallait un jour de repos. Je me retrouvais donc là, dans mon lit, à fixer le plafond. Comme d’habitude, je m’étais réveillé tôt. Cela faisait maintenant plus d’une heure que je fixais le plafond espérant trouver le sommeil à nouveau. Seulement, mon esprit n’arrivait pas à chasser ces fantômes. Ils me hantaient. Je revivais sans cesse l’accident. Pourquoi lui et pas moi. La question que je me posais tous les jours depuis sa mort. Tous les matins, quand je me regardais dans le miroir, je voyais un meurtrier. Un pauvre con qui n’avait pas réussi à sauver son jumeau. Un sale type qui avait abandonné sa meilleure amie, sa sœur.
Max vint me réconforter sur mon lit. Heureusement qu’il était là, lui. Pour beaucoup, ce n’était qu’un chien, mais pour moi, c’était bien plus que ça. Ce chien avait été ma raison de vivre pendant ces deux dernières années. Mon seul véritable ami. Mon bébé. Je grattai son crâne. « C’est un bon chien, ça ». J’avais l’air stupide quand je parlais à mon chien. Un peu comme si je parlais à un bébé. On est un peu gaga. Je me décidai finalement à bouger mes grosses fesses. Il fallait que je chasse ces vilaines idées de ma tête et quoi de mieux qu’un bon jogging pour ce faire. Rapidement, je mis mes affaires de sport et attrapa la laisse de Max avant de claquer la porte de mon appartement derrière moi. Il était encore tôt, l’immeuble devait encore dormir. C’est pourquoi je ne fis aucun bruit pour sortir du building. Sans plus attendre, je me mis à trottiner en direction du lac, Max à mes côtés.
J’aimais courir au bord du lac. C’était un des rares endroits qui arrivait à me calmer et me faire penser à autre chose, malgré tous les souvenirs que je pouvais avoir ici. Max courait toujours à mes côtés, la langue pendante. Je décidai donc de m’arrêter quelques instants contre un banc pour faire quelques étirements afin qu’il reprenne son souffle. Après quelques minutes, je me posai sur le banc pour contempler le paysage. C’était beau. Je me sentais bien. J’avais enfin réussi à évacuer toutes les pensées négatives du matin. Je ne savais pas réellement pourquoi j’étais de retour à San Francisco. Peut-être parce qu’au fond, je sentais qu’il était temps pour moi de ne plus fuir et de tourner la page. Je lâchai un soupir avant de reprendre ma route. A peine m’étais-je levé que je percutai une silhouette, me faisant retomber sur mon banc. « Je… Je suis désolée, vraiment. Je ne faisais pas attention. Vraiment navré ! Je ne vous ai pas fait mal j'espère ! ». Une jeune femme brune se tenait à terre devant moi. Je ne voyais pas son visage, mais je pouvais facilement imaginer que ma carrure face à la sienne était un combat déloyal. Je bredouillai une nouvelle fois une excuse, espérant ne pas avoir blesser la brune.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: after all this time (ivy)   Mar 9 Aoû - 15:58

La journée commençait plutôt bien pour moi. Je m'étais levée d'excellente humeur, prête à attaquer cette journée avec énergie. C'était tout moi ça, le matin je me levais toujours très tôt, premièrement parce que je ne suis pas du tout une grande dormeuse et deuxièmement parce que j'ai besoin de longues minutes pour me préparer le matin. Mais avant de passer de longs moments dans ma salle de bains pour me maquiller et me faire belle, j'allais faire un petit tour. Prendre l'air et faire mon jogging. J'ai toujours été très sportive aussi et c'était le meilleur moyen pour bien me réveiller pour le reste de la journée. J'enfilais rapidement un débardeur ainsi qu'un leggins et j'attachais mes cheveux. Je me regardais tout de même quelques secondes dans le miroir pour vérifier que mon apparence n'était pas trop catastrophique, c'était important pour moi. Je sortis de chez moi et je me dirigeais vers le lac, un endroit de rêve pour aller courir un moment. Je commençais mes petites foulées avec mes écouteurs dans les oreilles. Je me concentrais sur la musique, chantant même les paroles dans ma tête et non à voix haute histoire de ne pas effrayer les autres personnes présentent. C'était pour moi aussi le bon moyen de me vider l'esprit, j'en avais bien besoin depuis deux ans maintenant. C'était la meilleure échappatoire que j'avais pu trouver jusqu'à présent. Je me concentrais sur ma course, je regardais droit devant et puis soudainement, la chute. Je ne l'avais pas vu arriver, il avait surgit soudainement devant moi et je lui étais rentrée dedans. Je terminais au sol et il me fallut quelques secondes pour me relever. Je l'écoutais s'excuser d'une seule oreille concentrée à enlever les quelques brindilles qui s'étaient collées à mes vêtements. Je soupirais un bon coup et puis je me retournais pour lui faire face, prête à lui dire que je m'excusais. Mais aucun son ne sortit de ma bouche. Theo. C'était le nom qui m'était venu en premier à l'esprit en le voyant. Evidemment, ce n'était pas lui. Il était mort, je le savais bien. Pourtant, pendant quelques secondes je cru le revoir devant moi, mais c'était Austin, son frère jumeau. Tous deux se ressemblaient comme deux gouttes d'eau. A tel point que parfois il m'arrivait de les confondre. Pourtant, je les connais depuis mon enfance. Je soufflais et essayais de trouver quelque chose à dire. J'étais surprise, prise de cours, je ne m'attendais pas à le voir ici. Je n'avais même pas reconnu sa voix. En même temps, je ne l'avais pas vraiment écouté. Mais c'était bien mon meilleur ami qui se trouvait devant moins. Ou du moins mon meilleur ami de l'époque, aujourd'hui je n'étais plus sûre de pouvoir le considérer comme tel. Austin. Finis-je par dire dans un murmure. La surprise faisait gentiment place à la colère. Je croisais les bras et le regardais droit dans les yeux. Qu'est-ce que tu fiches ici ?! Demandai-je sur un ton ferme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: after all this time (ivy)   Mer 10 Aoû - 14:20

after all this time
always
Mon cœur manqua un battement lorsque je découvris le visage de la brune. Ivy. J’ouvris la bouche, mais aucun son n’en sortit. J’étais stupéfié de la revoir après toutes ces années. Je ne pensais pas la revoir de sitôt. Bien sûr j’avais envisagé la possibilité de la recroiser, mais pas comme ça. D’autant plus que, secrètement, j’avais espéré qu’elle ait, elle aussi, quitté San Francisco. Mon cœur se mit à battre la chamade. J’avais peur. J’étais mal à l’aise dans cette situation. Ma gorge était devenue sèche et j’eus du mal à déglutir. Mes mains étaient moites. J’avais chaud. J’avais froid. Je sentais mon corps transpirer. « Austin » lâcha-t-elle dans un souffle. Sa voix. Elle résonna à mes oreilles comme au bon vieux temps. Elle n’avait pas changé d’un pouce. Toujours la même femme forte qui se tenait devant moi. Elle croisa ses bras et me fusilla du regard. Ce même regard qui m’avait fait fuir deux ans plus tôt. Ce regard remplit de reproches, de tristesse et de colère. Je détournai mon regard ne pouvant supporter le sien et pris une grande inspiration. « Qu’est-ce que tu fiches ici ?! ». Je pouvais ressentir tous les sentiments de son regard dans le ton de sa voix. La colère. Elle avait le droit d’être en colère contre moi et je ne pouvais pas lui en tenir rigueur. J’avais tué l’amour de sa vie et je l’avais abandonné alors qu’elle avait besoin de moi. Une nouvelle fois, j’ouvris la bouche, mais aucun son n’en sortit. Max avait senti la colère de la jeune femme à mon égard et se mit à grogner. « Tout doux Max, c’est une amie. ». Une amie… Du moins ce n’était pas une ennemie. Bien qu’elle portait toujours cette place spéciale dans mon cœur, je ne savais pas si je pouvais la qualifier ainsi. Je posa à nouveau mon regard sur elle. Je n’étais pas prêt à cette confrontation. Je n’avais qu’une envie : prendre mes jambes à mon cou. Non. C’en était assez de fuir. Je devais faire face. C’est ce que l’on m’avait enseigné pendant ces deux dernières années. Je n’étais pas un lâche. Je n’étais plus un lâche. Je pris une nouvelle une grande inspiration. « Je… On… » bredouillai-je. Je n’arrivais pas vraiment à trouver mes mots, ce qui n’était pas à mon habitude. J’étais plutôt du genre à terminer les phrases des autres. Je ne savais pas vraiment pas où commencer et surtout qu’elle réponse elle attendait de moi.  Je passai mes mains dans mes cheveux et avant de lâcher un rire nerveux. Je soufflai un bon coup avant de plonger mon regard remplit de tendresse dans le sien. J’étais désolé de la voir ainsi. Je ne voulais pas lui faire ce mal. « On m’a muté à San Francisco, je travaille ici maintenant. » déclarai-je. Ivy ne savait pas que j’avais arrêté mes études de médecine et elle ne savait pas ce que j’avais enduré durant ces deux dernières années. Elle ne savait pas par quoi j’étais passé pour tenter de trouver une certaine rédemption. Je ne l’avais d’ailleurs toujours pas trouvé. Je me sentais toujours coupable de tout ce que j’avais pu lui faire endurer. Je n’avais jamais voulu que ça se passe ainsi. « Je… » commençai-je. Je ne savais pas si ça changerait quelque chose, mais il fallait que je lui dise. Je m’étais promis de lui faire des excuses si jamais j’avais l’occasion de la revoir. « Je suis désolée d’être parti. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: after all this time (ivy)   Ven 12 Aoû - 12:59

Je n'en revenais pas d'avoir Austin devant moi. Lorsque mon regard s'était posé sur lui, j'avais d'abord pensé à Theo. Des jumeaux, c'était normal. Mais c'était dur d'avoir l'impression de revoir mon fiancé devant moi. Moi qui avais espéré bien plus d'une fois que tout ceci ne soit qu'un affreux cauchemar que je me réveillerais un matin dans les bras de mon fiancé et que tout serait terminé. Malheureusement, c'était bien la réalité, mon fiancé était mort et c'était son frère qui se tenait devant moi. Son frère qui conduisait la voiture le jour où cet accident a eu lieu. Evidemment au départ je lui en avais voulu, c'était normal. C'est toujours plus facile de mettre la faute sur quelqu'un, de trouver un responsable à tout ça. Mais je savais pertinemment qu'Austin n'était pas le fautif dans cet accident, la police me l'avait dit, à plusieurs reprises. Pour ça, je ne pouvais pas lui en vouloir indéfiniment. Il avait survécu, pas Theo. C'était injuste. Non pas qu'Austin aurait mérité de mourir, mais plutôt qu'ils auraient dû être encore en vie, tous les deux. C'était injuste, mais c'était comme ça. Il fallait avancer. Aujourd'hui, je n'étais plus vraiment fâchée contre Austin en raison de l'accident, mais principalement parce qu'il est parti. Parce qu'il m'a abandonnée, seule à San Francisco. Alors que j'avais besoin de lui plus que jamais durant cette période. Mais il avait fui, il avait disparu. J'avais beau essayé de le contacter, il ne me répondait pas. Il ne me répondait plus. Plus aucune nouvelle, rien du tout durant deux longues années. Et voilà que je le croisais ici au bord du lac, avec son chien. Son chien qui commença d'ailleurs à grogner en voyant que j'étais fâchée contre son maître. Mais s'il savait toute l'histoire, il me comprendrait. Austin lui indiqua que j'étais une amie et je ne pus m'empêcher de grimacer en entendant ce mot. Une amie. Cela faisait bien longtemps que je ne l'étais plus. Depuis qu'il est parti, notre amitié s'était terminée. Je ne répondis rien pour autant et j'attendais qu'il donne des explications. Le travail, c'était ce qui l'avait amené à San Francisco. Ok. Je me contentais de répondre. Je ne cherchais pas plus loin, j'avais pas envie. Je ne voulais plus rien savoir de sa vie de toute façon. A vrai dire, j'étais presque prête à lui souhaiter une bonne journée et à continuer mon chemin, comme si rien ne s'était passé. Mais Austin s'excusa. Je le regardais droit dans les yeux. Un silence s'installa. T'as deux ans de retard Austin, tu sais ? Et si tu penses que je vais te pardonner. T'avais pas le droit de te barrer comme ça. Plus aucune nouvelle, pas un message, rien du tout. Et maintenant t'es désolé ? Il en faudrait bien plus que ça pour que je lui pardonne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: after all this time (ivy)   Sam 13 Aoû - 1:40

after all this time
always
Je n’attendais pas d’elle qu’elle comprenne, mais seulement qu’elle m’écoute, qu’elle me laisse une chance de m’expliquer. Je savais que je ne méritais pas son temps après être parti de la sorte, mais j’espérais tout de même qu’elle me le donne. Sa réponse sèche eu l’effet d’une lame qui se plantait dans mon cœur. Je l’avais perdu. J’en étais conscient. Je réalisais aujourd’hui toute la conséquence de mes actes, tout ce que j’avais perdu. Mon excuse eu cependant l’effet escompté. Elle me regarda dans les yeux. Bien que cela m’était douloureux, j’essayais tant bien que mal de soutenir son regard, essayant de faire passer toute ma sincérité dans le mien. Le silence qui s’installa me parut une éternité. Soutenir son regard devenait de plus en plus difficile. J’avais envie de la prendre dans mes bras comme au bon vieux temps lorsque quelque chose la contrarier, mais je n’avais plus ce rôle. Réaliser tout cela me briser le cœur, mais je l’avais choisi et je l’avais choisi pour elle. Je ne devais pas penser à moi, mais à elle. J’avais fait le bon choix en partant loin d’elle et je devais m’y tenir. J’allais partir lorsqu’elle brisa le silence. « T'as deux ans de retard Austin, tu sais ? Et si tu penses que je vais te pardonner. T'avais pas le droit de te barrer comme ça. Plus aucune nouvelle, pas un message, rien du tout. Et maintenant t'es désolé ? ». Je restai un moment interdit suite à ses paroles. Je savais que j’étais dans le tort. Je demandais le beurre, l’argent du beurre et la crémière. Je détournai mon regard, inspirant profondément. Je n’avais pas le droit de renouer avec elle. Lexie m’avait dit qu’elle m’avait enfin oublié. Je ne pouvais pas revenir, pas maintenant. Je ne pouvais pas gâcher deux ans de sa vie à se battre contre le fantôme de mon frère, mon double. Durant deux ans, j’avais ignoré ses appels. Douloureusement, mais je l’avais fait. L’armée m’avait bien aidé pendant une période, mais je n’avais cessé de penser « et si… ». J’aurai pu une nouvelle fois partir, l’ignorer et la laisser derrière moi, mais je refusais. Je refusais de m’enfuir à nouveau. Je ne l’obligeais pas à rester, mais pour moi s’en était terminé de fuir. Je devais arrêter de prendre des décisions pour elle, comme je l’avais fait deux ans plus tôt. Je posai mon regard à nouveau sur elle. La surprise et la gêne avait laissé place à de la douceur et de la sincérité. J’étais sincèrement désolé. « Je sais. » soufflai-je. Je pris le temps de peser mes mots avant de déclarer. « Je sais que j’ai deux ans de retard. Je sais que je n’avais pas le droit de me barrer comme ça, mais si je l’ai fait c’était pour toi. Oui, je suis parti. Oui, j’ai fui, j’en suis bien conscient et j’en suis désolé, mais crois-moi, je ne l’ai pas fait de gaieté de cœur. C’était pour toi. ». Je sentis ma gorge se serrer. Une nouvelle fois je détournai le regard. Je savais que dire tout cela n’allait pas effacer deux ans d’absences, mais je ne pouvais plus garder la vérité pour moi. Je devais me libérer.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: after all this time (ivy)   Mar 16 Aoû - 7:40

C'était difficile de revoir Austin devant moi. Je ne savais même pas par quoi commencer, je ne savais plus ce que je devais lui reprocher en premier. Ce qui était certain c'est que je lui en voulais, pour plusieurs raisons et toutes ses raisons partaient du fait qu'il est parti juste après la mort de son frère. Je pouvais bien comprendre évidemment que sa mort avait été difficile à encaisser pour Austin également, qu'il était difficile pour lui de s'en remettre. Partir avait peut-être été la solution qui lui avait parue la plus simple, mais il m'avait laissée derrière, totalement seule. Et ça je ne l'acceptais pas du tout. Aucune explication, rien du tout. Il avait simplement disparut de la circulation. C'est ce que je commençais par lui dire, c'était la raison principale de ma colère en même temps et si je pouvais avoir des explications aujourd'hui, c'était important pour moi. Même si je savais que cela ne me pousserait pas non plus à lui pardonner son comportement immédiatement. Je le regardais droit dans les yeux, les bras croisés sur ma poitrine, j'attendais des explications. Je voulais savoir ce qui avait bien pu le pousser à agir de la sorte. Mais ses explications n'allaient certainement pas arranger les choses entre nous. Il m'expliquait avoir fait ça pour moi. Je ne me souviens pas lui avoir demandé quoi que ce soit pourtant. Je ne crois pas lui avoir demandé de partir bien au contraire. Je ne comprenais pas. Pour moi ? Attends Austin, je t'ai jamais demandé de partir. Je ne voulais pas que tu partes justement. Je ne vois pas en quoi cela pouvait m'aider que mon meilleur ami me laisse seule après un tel choc. Je marquais une pause. Jamais je n'avais voulu qu'il parte, c'était certain. J'aurais été contente qu'il soit là à mes côtés. Nous étions en même temps entrain de traverser la même période difficile et nous aurions pu la surmonter ensemble. Peut-être que nous aurions avancé plus facile tous les deux. J'avais besoin de toi Austin, plus que jamais. Au moins si tu avais répondu à un de mes appels, à un de mes messages. Mais rien du tout. Forcément aujourd'hui je pense avoir toutes mes raisons pour t'en vouloir. Ah oui, j'avais toutes les raisons du monde et je n'étais pas encore prête à lui pardonner tout ça. J'avais besoin de longues explications pour le moment, de connaître les détails de tout. Nous n'avions même pas pu parler vraiment de l'accident, de ce qu'il a eu lui. Rien de tout ça. Nous n'avions pas eu le temps. L'enterrement nous avait beaucoup occupé l'esprit évidemment et puis juste après, plus d'Austin. Plus de nouvelles, plus rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: after all this time (ivy)   Lun 22 Aoû - 12:01

after all this time
always
Je voyais bien qu’Ivy était en colère contre moi. En même temps, elle avait au moins une bonne centaine de raisons de m’en vouloir. Primo, j’avais tué son ex-fiancé. Deuxio, j’étais parti sans même lui dire au revoir. Tertio, j’avais ignoré ses appels et ses tentatives de renouer avec moi pendant plus de deux ans. Quarto, je réapparaissais tout gentiment dans sa vie en lui donnant des explications foireuses. Elles étaient sincères, j’avais réellement fait tout ça pour elle, mais elles étaient foireuses, que je le veuille ou non. J’avais décidé pour elle et il était normal qu’elle m’en veuille. D’ailleurs, elle me le fit bien remarquer. « Pour moi ? Attends Austin, je t'ai jamais demandé de partir. Je ne voulais pas que tu partes justement. Je ne vois pas en quoi cela pouvait m'aider que mon meilleur ami me laisse seule après un tel choc. » Je savais que j’étais dans le tort, mais je voulais qu’elle comprenne. Je savais qu’elle n’avait pas voulu que je parte, mais je savais aussi que ça avait été la meilleure chose pour elle. Je savais qu’elle ne voyait qu’une partie de l’histoire. Elle ne se rendait pas compte de ce que j’avais fait pour elle. En même temps, comment aurait-elle pu. Elle ne savait rien. Je devais lui expliquer. Lui montrer ma vision des choses. Après l’accident, je me souviens du regard qu’elle m’a lancé. Elle était désolée, mais ce n’était pas tout. Elle m’en voulait et elle était triste. Elle revoyait en moi tous les jours mon frère, mais aussi le meurtrier de ce dernier. Je ne pouvais pas supporter ce regard et je savais qu’elle ne supportait pas de me voir ainsi non plus. Voir celui qui a tué celui qu’on aime tous les jours et ne même pas être capable d’être en colère contre lui… C’est pas une vie. C’est beaucoup trop douloureux. Du moins, c’est ce que j’avais pensé. « J'avais besoin de toi Austin, plus que jamais. Au moins si tu avais répondu à un de mes appels, à un de mes messages. Mais rien du tout. Forcément aujourd'hui je pense avoir toutes mes raisons pour t'en vouloir. ». Oui, elle avait toutes les raisons de m’en vouloir, mais elle devait aussi comprendre. Sans savoir pourquoi je commençais à perdre patiente, je sentais une sorte d’agacements monter en moi. Je n’avais aucun droit d’être agacée par Ivy. Aucun. Pourtant je l’étais. Le fait qu’elle ne comprenne pas m’agaçait. Je sentis aussi monter une colère. Une colère que je n’avais pas ressentie depuis un an. Celle contre moi-même. Ma gorge se serra. « Putain… » lâchai-je dans un souffle avant de déglutir difficilement. Le regard dans le vide. Comme pour m’empêcher de pleurer. Je revivais actuellement l'accident. L'attente à l'hôpital. L'arrivée d'Ivy. Son regard quand elle a apprit qu'il n'avait pas survécu. L'enterrement. Son regard à nouveau. Elle pigeait pas. « Ouais. T’as un million de raisons de m’en vouloir. Mais t’avais pas besoin de moi, ça tu peux me croire, bien au contraire.  Tu penses vraiment que voir la gueule de ton ex-fiancé tous les jours c’est la meilleure des solutions ? Surtout si cette même gueule est celle qui l’a tué ? Tu penses vraiment que j’avais pas vu ton regard. T’avais pas besoin de moi. T’avais besoin de lui.». criai-je. Ma voix tremblait de rage, de culpabilité, de tristesse. J’étais sur le point de craquer émotionnellement. J’avais tué mon frère. Quand est-ce qu’elle allait comprendre que voir la gueule du meurtrier du celui qu’elle allait épouser tous les jours n’était pas la meilleure des idées. Ou peut-être qu’elle avait raison. J’avais été égoïste et j’avais fui uniquement parce que je ne supportais pas son regard qui reflétait la dure vérité. J’ai. Tué. Mon. Frère.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: after all this time (ivy)   Mar 23 Aoû - 16:27

J'éprouvais à cet instant précis une très grande haine envers Austin et je ne savais pas vraiment si un jour ou l'autre elle pourrait disparaître. En même temps cela faisait bien longtemps que je cultivais cette haine. Austin m'avait déçue sur bien des points et je restais persuadée que jamais il n'aurait dû jamais me laisser comme ça. En tout cas, je n'arrivais pas vraiment à le comprendre. Comme je venais de lui expliquer, j'avais eu besoin de lui à cette époque, plus que jamais. Je n'arrivais donc pas vraiment à accepter ses actes. J'essayais de lui faire comprendre que j'avais eu besoin de lui et sa réaction ne fut pas du tout celle à laquelle je m'attendais. Je restais clouée sur place, le regard rivé sur le sien, bouche bée, alors qu'il commençait à monter le ton. Je n'aimais pas du tout ça, le but n'était pour moi pas de m'engueuler avec Austin, simplement de lui faire comprendre qu'il m'avait déçue, énormément déçue et que je n'étais pas franchement prête à lui pardonner pour le moment. Mais visiblement, il reste persuadé de son côté qu'il avait fait le bon choix en partant, que c'était mieux pour moi. Mais qu'est-ce qu'il en savait lui ce qui est mieux pour moi ? Et finalement je craquais. L'entendre me crier dessus ne me plaisait absolument pas. Je restais toujours plantée là, sans rien dire, sans bouger. Je laissais simplement les larmes couler sur mes joues. Un silence s'installa. Et puis finalement je me décidais à lui répondre, difficilement. Je commençais moi aussi à monter le ton. Bien sûr que j'avais besoin de lui Austin, j'aurais toujours besoin de lui. Mais il est plus là et il faut avancer avec ça. Seulement je n'imaginais pas que ce jour-là on me priverait aussi de mon meilleur ami. Tu ne l'as pas tué Austin, je le sais très bien et jamais je ne t'en voudrais pour ça. Quand on m'a annoncé la nouvelle t'aurais réagi comment à ma place, hein ?! T'aurais réagis comment si c'était moi qui conduisait cette voiture ?! C'est toujours plus facile de trouver un responsable. Mais je sais, je l'ai su très rapidement, que tu n'y pouvais rien dans cet accident. Je marquais une petite pause, les larmes continuaient de couleur ses joues. Je reprenais ma respiration, doucement. Et arrêtes de dire que j'avais pas besoin de toi, t'en sais rien de ce que j'avais besoin Austin. De toute façon peu importe maintenant, t'as choisi de partir, tant mieux pour toi ! Continues ta vie, je n'ai plus rien à te dire personnellement. J'étais dur avec lui, je le savais bien. Mais je ne lui pardonnais pas. Surtout pas maintenant alors qu'il m'envoyait à la figure que j'avais besoin de Theo. Je le savais bien que j'avais besoin de lui, mais je ne connaissais pas encore le secret pour faire revenir les morts à la vie.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: after all this time (ivy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
after all this time (ivy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Les access prime-time
» Fin de Discovery Real Time en 2010 ?
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» Coup de coeur horloger ou choix raisonné : Lange Time Zone, Journe Chrono Souverain, IWC Perpetual Calendar ou Réserve Auto Noire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: