N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY a fêté dernièrement ses onze mois d'existence. ♡

Partagez | 
 

  ⊹ we're still running from those little things (w/ivy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: ⊹ we're still running from those little things (w/ivy)   Jeu 21 Juil - 22:43

Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child ivy & valentina



Valentina esquisse un sourire forcé, pourtant elle essaie qu'il paraisse un temps soit peu sincère. Mais c'est difficile pour elle,  d'être sincère ce soir, et en particulier en sa compagnie. Elle le regarde, elle minaude, elle écoute - ou elle fait semblant d'écouter - elle hoche un peu la tête de temps en temps pour faire comme si elle était intéressée par les mots qui sortent de sa bouche. Alors que c'est tout le contraire. Il lui parle de son job dans la plus grande banque des États Unis, et elle se demande si elle n'a pas oublié de débrancher son fer à lisser avant de partir. Elle le fait toujours, une habitude, un réflexe, mais à cet instant présent elle a un doute. Elle est complètement ailleurs, et elle ne l'écoute pas vraiment. Elle simule un petit rire, elle ne sait pas si ce qu'il vient de lui dire est drôle ou non, elle en a aucune idée. Elle s'ennuie, son regard se pose sur sa droite, puis sur sa gauche. Elle sourit de nouveau et acquiesce lorsqu'il lui demande si elle veut un autre verre. Bien sûr qu'elle veut un autre verre, elle a besoin d'alcool pour survire à se rendez vous de l'enfer. C'est bien la dernière fois qu'elle accepte un blind date organisé par une de ses collègues de travail. Il est tellement ennuyant, il est tellement coincé, et il ne parle que de son job, des actions qu'il possède à la bourse, de l'argent qu'il possède sur compte en banque et de la dernière voiture de sport ultra rapide qu'il vient d'acheter. Il est d'un ennui à mourir. Elle soupire lorsque le jeune homme s'approche du bar, enfin elle est seule. Il va revenir mais au moins elle a un moment de répit. Il est charmant, il pourrait être même attirant mais seulement s'il ne parle pas. Parce que dès qu'il ouvre la bouche ça gâche tout. Vraiment tout.  Elle attrape son téléphone portable et envoie un message de SOS à Ewan, elle croise les doigts pour qu'il lui vienne en aide. Mais la réponse ne tarde pas arriver sur l'écran de Valentina, et cette réponse la fait de nouveau soupirer. Il travaille ce soir et ne peut donc pas l'aider. Elle hésite un instant à envoyer un message à Ivy, elle n'a pas envie de l'embêter avec ces histoires, elle a mieux à faire en ce moment. Mais elle est son dernier espoir ce soir. Son dernier espoir pour ne pas mourir d’ennui. Elle tapote rapidement sur son clavier tout en regardant vers le bar pour ne pas se faire prendre la main dans le sac. Elle écrit rapidement qu'il faut qu'elle l'appelle dans dix minutes, Valentina se charge de jouer la comédie. Ce n'est pas la première fois que la cadette de la famille se défile lors d'une soirée pareille. Son plan est bien rôdé, et il marche toujours à merveille. Elle est bonne actrice. Le jeune brun - dont elle a complètement oublié le prénom -  dépose le verre de Valentina devant elle tout en lui adressant un sourire qui se veut probablement charmeur. Mais ce n'est pas vraiment l'effet escompté. Elle lui sourit en retour par simple politesse, parce qu'elle n'a qu'une envie partir en courant. Elle n'avait pas remarqué jusqu'ici, mais il a un regard bizarre. Elle se sent soudainement un peu mal à l'aise en sa présence. Elle ne saurait dire pourquoi, mais elle, elle a juste envie de s'éclipser « Tu me disais que tu faisais quoi dans la vie déjà?  » se moque-t-il d'elle? ou est ce qu'il a une mémoire de poisson rouge? un mélange des deux? Elle lui a dit quatre fois qu'elle était hôtesse de l'air, et il a fait à chaque fois la même blague de très mauvais goût. Comment ne peut-il ne pas s'en rappeler? Elle soupire et boit une gorgée de son verre, elle est agacée et cela se ressent « Comme les quatre fois précédente je suis hôtesse de l'air. Je n'ai pas changé de métier depuis.  » son ton est sec et plus vraiment amical. Pourtant elle essaie d'être polie, d'être gentille mais elle a bien du mal à ne pas lui lancer son verre en pleine figure. Elle sourit et le regarde, mais il semble bien trop occupé à regarder la serveuse à la table d'à côté. Elle finit son verre d'une traite, range son téléphone dans son sac à main et se lève. L'homme en face d'elle semble surpris de son comportement et la regarde comme un idiot. Il ne comprend pas pourquoi elle se lève. Elle n'a même pas envie de lui expliquer, elle n'a pas envie de perdre son temps avec cet homme qui n'en vaut pas la peine. Elle n'aura même pas besoin de mentir sur la raison de son départ. Elle peut clairement lui dire en face qu'il est un abrutit. Et au moment où elle se prépare à lui dire ses quatre vérité son téléphone se met à sonner, elle l'arrête avec sa main et décroche «  Ivy on se retrouve dans dix minutes à Fisherman Wharf j'ai besoin d'un verre ou plusieurs j'ai passé une soirée horrible avec un total idiot je te raconte pas. » elle raccroche et sourit, cette fois ce sourire est sincère. L'homme semble choqué par ses propos, choqué par son comportement mais peu importe, elle ne lui doit rien et c'est  la vérité. Et elle part sans rien ajouter de plus, il n'en vaut pas la peine, et elle ne sait même pas pourquoi elle a perdue son temps avec lui. Tout en marchant vers le bar où les deux sœurs ont l'habitude de se rendre depuis quelques années maintenant, elle appelle sa collègue. Bien entendu elle tombe sur le répondeur de cette dernière, et elle l'incendie totalement. C'est à ce moment là que Valentina se promet de ne plus jamais, ô grand jamais, accepter des rendez vous comme celui ci. Des blind dates. C'est nul ce genre de trucs. Alors oui on peut tomber sur l'amour de notre vie, comme sur le plus grand crétin de la planète et visiblement ce soir, cet homme faisait partit de la seconde catégorie. Après avoir déversée sa colère sur le répondeur de Lola, elle envoie un message à Ewan. Comme à chaque fois qu'elle sort d'une soirée ratée comme celle ci. Elle lui envoie simplement quelques smileys pour lui raconter son rendez vous. Tina aime les smiley, parfois elle envoie des messages qu'avec ces petites têtes. Bien souvent peu de personne comprennent ses messages codés mais Ewan lui, il comprend toujours. D'ailleurs elle ne sait pas ce qu'elle ferait si elle n'avait pas croisé sa route quelques années auparavant. Sa vie serait bien maussade c'est une certitude. Et même si leur relation reste un grand mystère pour tout le monde, elle s'en fiche. Elle ne peut simplement pas se passer du jeune homme. Tout appuyant sur la touche envoyé, elle sourit pour elle même. Après quelques minutes de marche, elle pousse la porte du bar, et elle se dirige vers leur table habituelle. Elle a à peine le temps d'enlever sa veste qu'un verre apparaît comme magie devant elle, elle lève les yeux et affiche son plus beau sourire. Celui qu'elle ne réserve qu'au personne qu'elle apprécie plus que de raison. Et elle voit la tête de son colocataire, Ellis, «  Je n'ai rien commandé.  » il hausse les épaules et se met à rire « Tu n'as plus aucun secret pour moi Wellington.  » elle le remercie d'un signe de tête et le pousse pour qu'il revienne derrière son bar. Elle pose son téléphone portable sur la table, et de son autre main elle joue avec la paille qui orne son verre d'une couleur bleu lagon. Elle aime tellement ce cocktail. Elle se connecte sur son compte instagram et regarde les nouveautés en attendant Ivy qui elle espère ne va pas trop tarder. Et elle espère surtout qu'elle ne la pas déranger. Lorsqu'elle lève les yeux vers la porte d'entrée, elle la voit enfin apparaître. Elle lui fait un signe de la main pour lui signaler sa présence et se lève rapidement pour la prendre dans ses bras. Elle avait l'impression qu'elle ne l'avait pas vu depuis des siècles, même si ce n'était pas vraiment le cas car c'est bien connue les sœurs Wellington ne peuvent pas rester trop longtemps séparées « Ivy ma chérie.... j'ai envoyé un message à Lex' mais j'ai toujours pas de réponse. Elle doit être en train de dormir sur son bureau je parie. » elle se met à rire et se rassoit à sa place « J'espère que je n'ai pas chambouler tes plans pour la soirée. Mais j'avais vraiment besoin d'aide ce soir.  » elle lui sourit et lui fait son regard de biche, celui auquel personne ne résiste. Son arme secrète pour se faire pardonner dans n'importe quelle situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: ⊹ we're still running from those little things (w/ivy)   Mar 26 Juil - 11:32

La journée avait été sacrément longue. J'avais eu du travail par-dessus la tête et j'étais bien contente en fin de journée de fermer la porte de mon bureau pour rentrer à la maison. Mon boulot pouvait parfois être sacrément épuisant et j'avais parfois l'impression que mes journées ne se termineraient jamais. Lorsque je voyais la pile de dossier que j'avais sur le bureau contenant diverses informations sur mes affaires en cours, ça me déprimait et pas qu'un peu. Mais en même temps, j'adorais tellement mon métier, j'étais toujours tellement fière de moi lorsque j'arrivais au bout d'une affaire, que je finissais par emboîter toutes les preuves et que j'en venais à sauver mon client de la prison. Parfois, il m'arrivait de devoir défendre quelques criminelles par contre. Une partie bien plus compliquée et nettement moins agréable de mon travail. Mais ma fois, eux aussi avaient le droit à des avocats et puis parfois il s'avère que des personnes jugées comme coupables, ne le sont en réalité pas tant que ça. Le rôle de l'avocat prenait toute son importance dans ce genre de situation. Je marchais à présent dans la rue juste devant mon cabinet, je rentrais chez moi à pied, comme souvent. C'était l'occasion pour moi de me changer les idées, de prendre l'air et de décompresser. Même si au fond durant le trajet je ne pouvais m'empêcher de penser encore au travail. C'était plus fort que moi. Il n'y avait qu'une seule chose qui me permettait de vraiment arrêter de penser au travail et c'est ce que je fis en arrivant à la maison. Faire de l'ordre. Maniaque comme je suis, c'était une occupation que j'affectionnais tout particulièrement. Prendre le temps de faire du tri dans mes affaires, ranger chaque chose à sa place. Aujourd'hui, je décidais de m'en prendre en premier à ma chambre. Je commençais par faire le tri dans mes habits, c'était l'occasion peut-être de jeter les vieux habits que je ne porte plus et de les remplacer par des neufs. Je pourrais aller faire un tour au magasin prochainement et pourquoi pas proposer à mes deux soeurs de m'accompagner. Ce serait l'occasion de passer une chouette journée entre soeurs. Je continuais de m'affairer dans mon armoire lorsque ma main se posa finalement sur ce carton. Celui que j'aurais certainement préféré ne jamais revoir. Le carton contenant des souvenirs beaucoup trop difficiles. Pourtant, je le tirais hors de l'armoire et m'asseyais sur le sol de ma chambre. Il était fermé. J'hésitais à l'ouvrir. Ce n'était certainement pas une bonne idée. Mais finalement, je ne réfléchis pas plus longtemps et j'ouvris délicatement la boîte. Elle contenait un tas de choses, des photos, des objets divers, des tas de souvenirs. Des souvenirs de lui. J'attrapais la première photo. C'était nous deux, nous étions parfaits sur cette photo d'ailleurs. Je souriais bêtement tout en la regardant, je passais délicatement mon doigt sur son visage. Son beau visage. Il était si bien. Mon fiancé, aujourd'hui décédé. Je me souviens encore très bien du jour où j'ai reçu le téléphone m'annonçant l'accident. Je me souviens de chaque détails. Je reposais rapidement la photo dans le carton et refermais la boîte. Je la remis à sa place et fermais l'armoire d'un coup sec. Tous mes souvenirs de Theo se trouvent dans cette armoire, à l'exception de ce bracelet qu'il m'a offert un jour et que je porte toujours autour du poignet. Je le sentais beaucoup plus que n'importe quelle autre jour de l'année, ce bracelet. Il me pesait sur le poignet à présent. Mon coeur se serrait et je faisais tout mon possible pour retenir mes larmes. C'était une très mauvaise idée finalement de faire du rangement dans mon appartement. Je pris une profonde inspiration, je ne pouvais rester seule à la maison. Sans réfléchir plus longtemps j'attrapais mon portable pour appeler ma soeur, Valentina. Elle décrocha et je n'eus pas le temps de dire quoi que ce soit que celle-ci me demanda de la rejoindre. Visiblement je n'étais pas la seule à avoir besoin d'un peu de compagnie. J'arrive. Je m'empressais de me préparer. Je pris une douche rapide et enfilais mes vêtements. J'attrapais ensuite mes clés et me dirigeais vers le lieu de rendez-vous. Un endroit où nous avions l'habitude de nous retrouver avec Tina. Elle était déjà présente sur les lieux. Un large sourire s'étira sur mes lèvres dès que je l'aperçu et je me dépêchais de la rejoindre. Salut Tina, tu vas bien ? Oui je pense que Lexie dort sur son bureau, ça ne m'étonnerait pas en tout cas. Je laissais échapper un petit rire tout en prenant place à côté de ma soeur. Ne t'en fais pas, tu n'as rien chamboulé du tout. J'avais besoin de sortir moi aussi, c'était ce que j'allais te proposer. Ah oui, j'avais vraiment besoin de boire un verre et vite. Mon moral était au plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
 
⊹ we're still running from those little things (w/ivy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Free running
» [JEU] I MUST RUN : Le must du jeu d'action running [Payant]
» Running Deer
» [JEU] SERIOUS SAM - KAMIKAZE ATTACK : Running game dans l'univers de Sam [Payant]
» [JEU] YOO NINJA : Action running game [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: