N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 let's set each other's lonely nights ▼ wylie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: let's set each other's lonely nights ▼ wylie   Mer 13 Juil - 7:30


Let's set each other's lonely nights.
Pour la millième fois, je jette un coup d'œil à ma montre. Pour quelqu'un qui semblait pressé de me montrer l'endroit, ma sœur prend plutôt son temps. Quinze minutes de retard, assez pour m'inquiéter. Pourtant, je n'ai aucune raison d'être inquiet. La ponctualité est loin d'être un qualité chez Jenny et je ne suis pas étonné qu'elle ne soit toujours pas arrivé. Par contre, il y a toujours ce petit « Et si ? » qui me vient toujours en tête. Après tout, pendant le trajet jusqu'ici, n'importe quoi peut lui arriver. Pour ces choses là, je suis le pire. Facilement emporté par mon imagination, je vois tout de suite un accident ou un agression. En même temps, elle n'est pas foutu de répondre à mes messages, ce qui n'aide pas du tout la situation. Le barman vient me demander une nouvelle fois si je veux commander. Honnêtement, je me sens un peu con. Limite, on dirait qu'on m'a posé un lapin et à voir la tête du mec, il ne semble pas apprécier le fait que je squatte le bar sans rien prendre. En même temps, je l'empêche de se faire du pourboire, il a des raisons de ne pas trop m'aimer. Du coup, afin de gagner un peu de temps, je demande la carte des cocktails. Ce n'est qu'en voyant les cocktails que je comprend pourquoi ma sœur voulait m'emmené ici. Bien que la décoration aurait dû me le faire comprendre avant tout. Je n'y ai tout simplement pas fait gaffe. Je n'ai jamais été un grand buveur d'alcools forts, me contentant d'une bonne bière froide, devant la carte, j'avais bien envie de me laisser aller. Tout simplement pour dire aux gens que Dexter m'a achevé. Indécis, changeant d'idée à chaque deux secondes, au retour du barman, je dis le premier cocktail qui me vient en tête à cet instant. Tortue Ninja est le grand gagnant. En attendant qu'il revienne avec mon verre, j'en profite pour regarder à l'entrée, mais ne remarque pas la demoiselle qui vient d'arriver à mes côtés. Ayant tourné mon tabouret assez rapidement, mes jambes de géant vint heurter sa hanche. « Ah merde, dé... » Je m'interrompre à la vue du visage familier qui se tient devant moi. En même temps, comment oublier. Je l'avais tout de même vu à moitié à poil dans une cabine d'essayage. Ça ne s'oubliait pas aussi facilement. « Les rencontres conventionnelles ne nous sont pas destiné apparemment. » Je plisse légèrement du nez, tandis que ma main droite vient gratter le derrière de ma tête, gêné. Après notre premier incident, je m'étais excusé, mais cela ne changeait pas le fait que je me sentais encore mal de ce qui s'était passé. Limite, je suis mal à l'aise d'être retombé sur elle. Sur le coup, je m'étais dit que ce n'était pas si grave, car je n'allais jamais la revoir, mais ouais. C'est le cas. Le barman dépose mon cocktail devant moi, je le remercie en lui remettant un billet de dix dollars. Mon regard se pose à nouveau sur ma nouvelle connaissance. « Tu veux un verre ? » Attend, je viens vraiment de lui offrir un verre ? Mais pourquoi ? Des fois, je devrais vraiment apprendre à ne rien dire et laisser le silence faire son boulot. Mais bon, je sais très bien que c'était impossible pour moi de me la fermer. Surtout lorsque je me trouvais hors de ma zone de confort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: let's set each other's lonely nights ▼ wylie   Jeu 14 Juil - 22:06

Let's set each other's lonely nights.

Elle regarde l'écran de son portable pour la dix-huitième fois, en l'espace de deux minutes. Enfin, c'est pas comme si elle tenait les comptes exactes, mais ça doit quand même être quelque chose dans ces eaux-là... Elle soupire, laissant son index caresser les fissures qui zèbrent la vitre de son téléphone. Ben oui, forcément, elle l'a explosé après seulement une semaine, mais bon, c'est pas comme si quelqu'un l'avait déjà connue avec un portable en état plus de deux mois de suite, alors c'est pas vraiment étonnant. Mais pour en revenir à Wylie et sa queue de cheval bien trop haute -ne manque qu'un petit nœud coloré pour la faire ressembler à une véritable cheerleader- elle se racle la gorge en observant encore une fois la porte d'entrée du bar. Le Tesseract, elle le connaît par cœur, et pour cause, elle y squatte régulièrement depuis qu'elle y a travaillé pendant quelques mois. Quelques mois de total désastre, pour changer, qui pourtant lui laissent un bon souvenir. Sinon, elle ne reviendrait plus dans le coin !
Wylie finit par avoir un doute, après dix minutes à attendre sans nouvelle de Meghan qui était sensée la retrouver ici. La brunette se met alors à pianoter sur son téléphone, jusqu'à découvrir la conversation qu'elle partage avec la blonde, et soudainement tout devient plus clair... Elle s'est trompée de jour, ce n'était pas ce soir qu'elles avaient rendez-vous, mais demain ! Congrats Wylie ! Elle soupire tout en verrouillant son portable, avalant une autre gorgée du cocktail qu'elle sirote depuis tout à l'heure.

Alors qu'elle était tranquillement en train de se maudire pour son énième bêtise, tout en songeant à sauver les meubles en écrivant à une autre amie pour ne pas finir la soirée seule, la voilà tirée de ses réflexions par un coup. Soudain, sorti de nulle part, elle sent quelque chose se heurter à sa hanche. « Aïe ! » Laisse-t-elle échapper un peu plus fort que ce que la situation le demandait sûrement. Faut dire que la jeune femme est plutôt douillette, et s'exprime bien trop souvent de manière exagérée. Et tandis qu'elle frotte sa hanche à peine douloureuse, elle lève les yeux sur celui qui vient de lui asséner ce coup. Et à voir son visage se figer, on comprend tout de suite qu'elle a un souvenir très précis concernant le grand brun. Un souvenir pas forcément des plus agréables, vu qu'elle a cet air mi-surpris, mi-tétanisé. Faut dire que le type l'a vu à moitié à poil, alors qu'elle se changeait dans une cabine d'essayage, et elle l'a un peu pris pour un psychopathe lorsqu'il a voulu l'attendre pour s'excuser. Persuadée qu'il en voulait à sa culotte, après avoir eu un avant-goût de ce à quoi elle ressemblait sous ses vêtements... Oui, Wylie a une légère tendance à la paranoïa... « Les rencontres conventionnelles ne nous sont pas destiné apparemment. » Mais il arrive à la détendre avec cette simple petite phrase, parce que clairement là, il n'a pas tort. Elle laisse alors échapper un petit rire, et lui sourit. Miracle, il a enfin le droit à une expression de visage normale venant de la part de la petite brune ! Et là, il lui propose de lui offrir un verre. Wylie baisse les yeux l'espace d'un instant, sentant ses joues se teinter de rouge, un truc qui lui arrive un peu trop souvent à son goût... « Avec plaisir. Elle fait une petite pause, avant de pointer du doigt le verre qu'il a en face de lui. J'vais prendre la même chose que toi. » Jusqu'au dernier moment, on aurait pas imaginé que Wylie accepte au vue de sa réaction. Mais finalement, elle a retrouvé son petit sourire, le rouge encore aux joues, et cet air un peu gêné. « Au faite, moi c'est Wylie. » Finit-elle par annoncer, en tendant sa main vers le géant à ses cotés. Oui, parce qu'il faut le préciser, Wylie est une lilliputienne qui ne fait même pas le mètre soixante. Donc même perchée sur un tabouret, elle reste minuscule à coté de bien des gens.


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: let's set each other's lonely nights ▼ wylie   Dim 17 Juil - 19:38


Let's set each other's lonely nights.
N'empêche, plus je découvre l'endroit, plus je ne comprend pas pourquoi je n'y ai jamais mis les pieds. Ce bar a tout pour me plaire, même les cocktails donnent envie de se saouler. De plus, la clientèle semble un peu plus agréable. Pas de gros relous qui ne pense qu'à draguer. Bon, pour ça je ne sais pas trop en fait, mais sûrement. Les geeks sont peut-être aussi relous que les autres. Bref, ma sœur n'est toujours pas arriver et malgré ma patience, je commence à m'inquiéter. Partir est presqu'une option. Assis seul au bar, j'ai l'air pathétique et je n'aime pas ça. Personne ne me regarde et pourtant, j'ai l'impression que leurs yeux sont tous posés sur moi à me prendre par pitié. Mais avant que je puisse prendre la décision de quitter les lieux, nez-à-nez (enfin, genou à hanche) avec une demoiselle dont ma rencontre n'a pas été dès plus conventionnelle. La maladresse m'est souvent inévitable, surtout en compagnie de jolies demoiselles, sans m'y attendre. C'est ça le pire. On me dit que c'est mon charme, mais me voilà toujours célibataire. Je n'y crois pas un mot. Encore aujourd'hui, je me trouve à m'excuser pour la deuxième fois à la jeune femme. Je me permets de faire un commentaire qui semble détendre l'atmosphère. Bonne chose de faite. Je lui offre ensuite un verre, un réflexe de politesse. Sur le coup, je me maudis légèrement. J'ai toujours peur de passer pour le relou de service, car de nos jours, les filles ne semblent plus trop apprécier les actes de gentleman. On peut remercier les Dom Juan qui passe leur temps à utiliser la séduction pour avoir une nuit sans lendemain. Du coup, maintenant, on essaie d'être sympathique avec une demoiselle dans un bar et on passe pour un connard. Vu son air gêné, je m'attends à ce qu'elle refuse, mais elle réussi à me surprendre avec sa réponse. Un sourire se glisse sur mes lèvres tandis qu'elle dit vouloir la même chose que moi. J'aimerais bien lui dire qu'elle faisait un bon choix, mais je n'avais toujours pas toucher au mien. Avant que je puisse m'adresser au barman, elle se présente. Disons qu'après être tombé sur elle dans les cabines d'essayage, je l'avais seulement attendu pour m'excuser et faire la discussion. « Grayson. » dis-je en tendant la main vers elle. Présentations faites, je lève la main pour faire signe au barman, trop occupé à discuter avec la blonde type Pamela Anderson, il me remarquait à peine. Je n'aime pas crier, être ce client énervant. Déjà que je l'énerve à rien faire, je voulais pas en rajouter. En ce moment, j'ai juste l'air débile à faire des signes qui ne servent totalement à rien. « Invisible comme toujours. En même temps, je suis loin d'avoir les atouts pour attirer son attention. » Je rigole en me passant la main sur le torse pour soutenir mes paroles. Pas de seins, obtient rien. Après quelques autres tentatives, on me remarque et le barman s'approche pour - finalement - que je puisse lui commander un autre tortue ninja. Sur le comptoir, mon iPhone annonce l'arriver d'un message : Jenny. Enfin ! Elle me dit ne pas pouvoir venir. Vu l'heure, je m'y attendais. Je lâche un soupir en prenant une gorgée de mon cocktail. Pas mal. « Bon bah, une autre soirée de gaspillé. » Je suis l'ami fiable qui se présente à tout rendez-vous et je devrais arrêter. Après le nombre de fois que les gens ont changé de plan à la dernière minutes, je devrais faire de même. Je me tourne ainsi vers Wylie. « Tu es seule ? » Question stupide, mais on ne sait jamais. Je me demandais surtout ce qui l'amène ici, sans personne.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: let's set each other's lonely nights ▼ wylie   

Revenir en haut Aller en bas
 
let's set each other's lonely nights ▼ wylie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: