N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 weekly check-up - amy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: weekly check-up - amy   Mar 12 Juil - 23:20


Pragmatique et réaliste, voilà pourquoi tu te retrouvais aujourd’hui ingénieur chez Google. L’art et les grandes idées tu les laissais à ta famille. Cela te faisait toujours sourire de penser que tu aurais pu être comme eux et tu ignorais ce qui t’avait poussé à ne pas l’être. Tes parents étaient déprimés de te voir travailler pour l’une des entreprises les plus capitalistes du monde mais tu n’en avais rien à faire. Ils ne comprenaient simplement pas que ce que tu faisais c’était créatif aussi mais une autre sorte de création. Créer des lignes de code n’était pas passionnant pour tout le monde mais ça l’était pour toi. Cela faisait maintenant cinq ans que tu travaillais chez Google et tu avais ta petite équipe. Votre projet en ce moment était le développement d’une nouvelle application Android et le développement d’un nouveau jeu gratuit pour les utilisateurs enfin dans un premier temps. Et c’est pour ce deuxième projet qu’une stagiaire vous avait été confiée. Officiellement, ce stage était nécessaire car un codeur de plus ne faisait jamais de mal et étant une demoiselle elle saurait mieux cibler les besoins de ce jeu orienté vers les filles pour les pousser à jouer autant que les garçons. Officieusement, tout le monde savait qu’elle n’était là que parce que c’était la nièce du patron. Encore aujourd’hui tu ignorais par quelle malchance tu te retrouvais à être son tuteur de stage. Tu étais loin d’être l’un des employés les mieux placés dans l’entreprise et il devait y avoir des projets plus intéressants mais c’est à toi qu’on l’a confiée. Cela fait deux semaines qu’elle est arrivée et tu sais déjà que ton été va être dur à passer. Transmettre ton savoir et laisser les stagiaires s’exprimer c’est quelque chose que tu aimes faire. Mais rien que le son de la voix de miss Vanderbilt te faisait grincer des dents. Cela allait être la mission la plus dure que tu n’aies jamais réalisée parce que tu savais qu’en un claquement de doigts elle pouvait te faire virer sur le champ. Mais cela ne veut pas dire que tu acceptes de tout lui passer. Ca il en est hors de question et sur son attitude, il y a des choses qu’il faudrait réellement changer. Le pire certainement dans cette histoire c’est que tu as bien vu qu’elle était intelligente. La première semaine est un peu la semaine de test, tu vois les capacités de tes stagiaires et tu t’adaptes ensuite pour mieux les épauler. Amy Vanderbilt avait passé tous les tests avec brillo, si elle continuait ainsi vous alliez pouvoir développer le jeu plus vite que prévu. Toutefois, il était hors de question que tu l’admettes. Attrapant ton carnet et ton ordinateur portable, tu te dirigeais vers la salle de réunion où tu devais retrouver la demoiselle pour un bilan hebdomadaire. C’était le moment le plus dur de ta semaine mais il fallait bien qu’il arrive n’est-ce pas ? Installé tranquillement, tu regardais ta montre alors que l’heure de rendez-vous se rapprochait de plus en plus. La ponctualité c’était ton critère numéro un et ça tu l’avais déjà signalé à Amy. Si dès la deuxième semaine elle était en retard, ce stage allait réellement être très compliqué à gérer …
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: weekly check-up - amy   Sam 16 Juil - 2:18


Amy s’extirpa de sa voiture, laissant derrière elle le gobelet vide de son deuxième café de la matinée. Le réveil avait été pénible, comme chaque fois, mais ce matin encore plus que les autres nécessitait qu’elle paraisse au sommet de sa forme : elle avait en effet une réunion prévue avec son superviseur de stage et elle n’avait aucun doute que cela n’allait pas être de tout repos. Comme chacune de ses interactions avec Liam, par ailleurs. Les yeux posés sur l’horloge de son téléphone portable, elle patienta pour l’ascenseur et rejoignit finalement l’étage où elle effectuerait son stage pour les prochaines semaines. Un autre coup d’œil sur son téléphone lui confirma qu’elle avait quelques minutes d’avance, qu’elle utilisa pour aller quérir sa troisième dose de caféine de la matinée. Si elle ne donnerait pas à Liam la satisfaction de lui reprocher son retard, elle tenait toutefois à l’honorer de sa présence le plus tard possible et patienta calmement pendant que la machine à café remplissait lentement sa tasse de ce que cette entreprise appelait « café ». Ce n’est que lorsque sa tasse fut pleine qu’Amy empoigna son cahier et un stylo et qu’elle prit lentement la direction de la salle de réunion. « 8h29. Pile à l’heure. » fut la première réplique qu’elle lança, un rictus moqueur aux lèvres, avant même que la porte de la salle de conférence ne se soit complètement refermée derrière elle. Elle déposa son cahier, son stylo et sa tasse et pris finalement place devant Liam. « On peut donc cocher ‘ponctuelle’ sur la liste de la parfaite petite stagiaire. » ajouta-t-elle en posant les yeux sur son superviseur de stage pour la première fois depuis qu’elle était entrée dans la pièce. Il ne faisait aucun doute que Liam ne l’apprécierait pas, et ce depuis la toute première journée de son stage. Si Amy avait initialement trouvé cette animosité navrante - après tout, il avait une belle gueule et semblait loin d’être un imbécile – elle n’avait pas tardé à lui renvoyer la pareille. Le fait que ce stage lui ait été attribué par le PDG de l’entreprise lui-même lui donnait une marge de manœuvre supplémentaire, chose dont elle était parfaitement consciente et dont elle n’hésitait pas à profiter. Après tout, pourquoi se retenir de quoique ce soit si les chances d’être renvoyée sont presque nulles ? « Je ne doute pas qu’il y ait un ordre du jour pour cette rencontre… » commença-t-elle en portant sa tasse à ses lèvres pour en prendre une première gorgée, « mais il faut absolument aborder le sujet de ce vous appelez du café, ici. » Elle termina sa phrase en reposant sa tasse, une moue insatisfaite aux lèvres. C’était loin d’être le café le plus incroyable qu’elle n’ait jamais consommé, c’était un fait ; mais plus encore, son intervention avait la double utilité de repousser le sérieux de la réunion et, surtout, d’énerver Liam. Elle sentait déjà qu’il s’agissait d’une activité qu’elle apprécierait grandement durant son été. « Si c’est ce que les gens ici consomment à longueur de journée, il ne faut plus chercher la cause de tous vos problèmes. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: weekly check-up - amy   Lun 1 Aoû - 8:45


Excédé, tu l’étais. Ce point sur le stage de miss Vanderbilt, tu avais autant envi de le faire que d’aller à un repas de famille et croiser Miles. Franchement, tu espérais qu’on te mette une réunion de dernière minute pour pouvoir le reporter mais au fond de toi tu savais que vous ne pourriez pas le reporter indéfiniment. C’était ton job de faire ce point en tant que tuteur de stage et tu refusais de ne pas remplir tes fonctions parce que tu ne doutais pas que la demoiselle n’hésiterait pas à faire remonter à son précieux oncle ce qui se passait dans ton service. Et ton job chez Google tu l’aimais trop pour laisser une petite stagiaire se mettre sur ton chemin, peu importe son attitude ou son nom de famille. C’était dur pour toi qui avait tout construit de tes mains, qui n’avait eu l’aide de personne mais alors vraiment personne vu que tes parents étaient contre toutes tes ambitions préférant que tu fasses un métier frivolle comme le leur. Mais non, tu t’étais battu jour après jour pour en arriver là. Et miss Vanderbilt elle s’était battue pour quoi dans sa vie ? Son stage ? Elle avait simplement eu besoin de demander à tonton de la placer dans le service qui lui convenait. Seigneur, tu aurais préféré qu’elle fasse du marketing ou de la communication, au moins tu n’aurais jamais hérité de ce fardeau. C’était impatient que tu attendais l’arrivée de la jeune femme. Au rythme où la pendule avançait, elle allait sans aucun doute être en retard. Mais bien sûr, ce ne fut pas du tout le cas. La porte de la salle de réunion se fermait et c’est ce bruit qui te fit lever la tête de ton écran d’ordinateur. « 8h29. Pile à l’heure. On peut donc cocher ‘ponctuelle’ sur la liste de la parfaite petite stagiaire. » Le pire dans l’histoire ? C’était qu’elle était pile à l’heure, de quoi t’énerver encore plus parce que tu ne pouvais pas la reprendre, après tout c’était toi qui étais en avance. Et encore pire dans tout ça c’est que tu ne pus t’empêcher de remarquer que la demoiselle était jolie ce matin. Pensée qui disparu aussi vite qu’elle était venue. Non mais qu’est-ce qui te prenait ? Ton regard rempli de reproches ne changea pas cependant. « Un peu d’avance ne fait des fois pas de mal cependant. » Dis-tu simplement parce que c’était vrai. Des fois quelques minutes d’avance pouvaient permettre de parler avec des collaborateurs, de mettre des choses au point et de dire bonjour aux bonnes personnes qui quittaient le réunion les premières quand elles restaient jusqu’au bout. Tu laissais la demoiselle s’installer cependant, tu ne pouvais pas lui donner un avertissement pour être juste à l’heure et elle le savait très bien. « Je ne doute pas qu’il y ait un ordre du jour pour cette rencontre… » Effectivement, tu avais quelques points que tu voulais aborder avec la demoiselle et le café n’était nullement un sujet qui t’intéressait. Tu n’en buvais que peu en réalité et rarement au travail. Alors cela ne te concernait guère et ce qui t’énervait le plus c’était que la jeune femme changeait de sujet, encore une fois. « Mais il faut absolument aborder le sujet de ce vous appelez du café, ici. Si c’est ce que les gens ici consomment à longueur de journée, il ne faut plus chercher la cause de tous vos problèmes. » Vos problèmes ? Sérieusement ? La demoiselle était là depuis deux semaines à peine et déjà elle faisait ce genre de réflexion ? Cela t’excédait, ce n’était pas parce que son oncle dirigeait la boîte que cela devait changer les choses. « Je vous conseille d’aller parler de ce problème à votre oncle qui pourra apporter une meilleure réponse à ces problèmes que moi. » Dis-tu en ignorant complètement qui décidait de ce que vous mangiez et buviez dans l’entreprise. « Je propose que l’on commence, nous avons déjà assez perdu de temps comme cela. Tout d’abord, avez-vous rencontré des difficultés sur ce que vous deviez faire cette semaine ? » Oui, tu devais l’aider si elle était bloquée, c’était le deal. « Si ce n’est pas le cas nous passerons à votre intégration et vos tâches de la semaine à venir. » Oui parce que miss Vanderbilt n’était pas si bête qu’elle voulait vous le laisser penser, tu avais pu le voir dans son travail jusque là. La pensant incompétente tu avais préparé le minimum mais il avait fallu revoir tes objectifs à la hausse ce qui n’avait pas été un problème.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: weekly check-up - amy   

Revenir en haut Aller en bas
 
weekly check-up - amy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Weekly Jump *Eyeshield 21*
» Entertainment weekly
» Check-list des poneys sortis aux USA
» Les check-lists autres pays
» Weekly Idol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: