N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 There's no need to show me round baby, I feel like I've been in here before (Damian & Hamlet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Daniel Gheorge
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 26/11/2016
☆ messages : 185
☆ pseudo : kiwi
☆ avatar : Sebastian Stan
☆ crédits : Lilie
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: À voir en mp =)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: There's no need to show me round baby, I feel like I've been in here before (Damian & Hamlet)   Ven 11 Aoû - 4:06

 

Ces moments étaient précieux. Ces soirs où Damian ne bossait pas et où je n'avais pas à me lever aux petites heures le lendemain matin pour aller m'enfermer au labo de l'université et me plonger la tête dans mes recherches. Qui l'aurait cru ? La science n'était plus la première à mon esprit lorsque j'ouvrais les yeux le matin. Pour tout dire, il n'y avait plus énormément de moments en une journée où elle était première. Je me surprenais régulièrement à rêvasser ou à être distrait, alors que j'aurais dû me concentrer. Cela amusait bien souvent mes collègues et au lieu d'en être dérangé, je me sentais... heureux et fier. Je ne m'étais jamais senti si léger que ces dernières semaines. Il m'en fallait peu pour être heureux. Les quelques heures que nous pouvions grappiller ici et là suffisaient à me donner le carburant nécessaire pour une constante bonne humeur. Moi, de nature si anxieuse et sérieuse à mes heures, prenais tout avec un grain de sel. J'étais encore plus enclin que de coutume à m'occuper de toutes les tâches ménagères à l'appart'. Cela avait en grande partie facilité la dynamique de notre nouvelle situation de colocation depuis l'arrivée de Hamlet. Tout était en ordre, tout était fonctionnel. Tout court : tout était bien. Ce qui nous avait tourmenté pendant un bon moment était rentré dans l'ordre et nous pouvions de nouveau nous concentrer sur ce qui nous intéressait le plus... Inutile de vous expliquer ce que c'était. Damian et moi avions développé une telle habitude de passer tout le temps que l'on pouvait ensemble que nous en étions probablement encore plus fusionnels qu'avant, à notre façon.

Pour célébrer cette soirée où nos horaires concordaient enfin parfaitement, j'avais pensé que nous aurions pu sortir en ville et s'amuser un peu. Enchainer un repas et une sortie dans une boite ou un bar. Ce n'était pas ma préférence pour une soirée ensemble, mais j'avais cru que cela aurait fait plaisir à Damian. Auparavant, c'était bel et bien lui qui m'avait amené à apprécié quelquefois les sorties de ce genre, et qui m'avait montré qu'il était libérateur de se lâcher un peu plus. J'avais donc été surpris de sa réponse, quand il m'avait dit qu'il préférait que nous profitions d'avoir l'appartement pour nous seuls. C'était bien étrange, car nous avions toujours vécu avec une troisième personne sous notre toit. Avant, nous avions Martin. Je devais bien reconnaitre que c'était quelque peu différent depuis l'arrivée de Hamlet et que nous nous montrions un peu plus timides. Cela me plaisait en quelque sorte, d'entretenir cette petite bulle bien propre à nous deux.

Nous étions donc sortis diner finalement et avions profité d'un excellent repas durant lequel je n'avais pas eu besoin de cuisiner. J'avais donc pu me dévouer à sa présence. Je m'étais même laissé un peu embrumé les idées par quelques verres de vin, nous avions partagé une bouteille. Je ne pouvais décrire l'effet que cela me faisait, de faire ces sorties qui avaient de ces airs « officiels » comme si nous prenions le temps de nous séduire encore, et encore. Puis, parce que Damian avait insisté, nous étions finalement rentrés à l'appartement. C'était peut-être l'endroit où nous vivions tous les jours, mais il y avait quelque chose de particulièrement séduisant dans le fait de pouvoir s'y retrouver dans le cadre d'un... rendez-vous. N'était-ce pas dans ce mode que nous nous trouvions ? J'adorais cela.

Je riais à sa dernière plaisanterie comme nous franchissions le cadre de la porte et Damian refermait celle-ci derrière lui. « Oh oh... » laissais-je échapper, avant de glousser d'un nouveau rire étouffé. Je faisais signe à Damian vers le couloir, où nous pouvions voir de la lumière en provenance de la chambre de Hamlet. J'étais pourtant persuadé, parce que c'était ce qu'il m'avait dit plus tôt aujourd'hui, qu'il ne rentrerait pas de si tôt pour terminer du travail. « On trouve refuge dans ta chambre... ou la mienne ? » Je murmurais presque ces paroles, incapable de ne pas en être amusé. Nous étions là, dans l'obscurité de l'entrée de l'appart, comme deux adolescents bravant l'interdiction des parents. Je posais sur Damian un regard insistant avant de me rapprocher pour l'embrasser. C'était un petit jeu sans importance, car nous n'avions aucunement besoin de nous cacher. Cela rendait seulement les choses plus excitantes encore.



Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1188-daniel-meme-le-silence-es
avatar

Damian Oath-Delweet
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 26/11/2016
☆ messages : 70
☆ pseudo : wintershield
☆ avatar : Chris Evans
☆ crédits : avatar : charney
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: ouverte
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: There's no need to show me round baby, I feel like I've been in here before (Damian & Hamlet)   Mar 15 Aoû - 11:25

I have always felt comedy and tragedy are roommates. If you look up comedy and tragedy, you will find a very old picture of two masks. One mask is tragedy. It looks like it's crying. The other mask is comedy. It looks like it's laughing. Nowadays, we would say, 'How tasteless and insensitive. A comedy mask is laughing at a tragedy mask.'
Roomates Rules

Avoir un nouveau colocataire ? Une nécessité mais pas nécessaire appréciable quand j'avais envie de passer du temps avec Daniel de manière plus intime qu'une relation amicale entre collègues. Je supposais qu'il était néanmoins nécessaire de taire ce développement de notre relation à cet étranger qui s'installait avec nous. Peut être parce que j'avais encore mes propres incertitudes, peut être parce que cela le mettrait peut être mal à l'aise ou encore parce que Daniel semblait vivement amusé par tout cela et que je ne résistais pas à un sourire de cet homme dans ma direction. Il en était que ces derniers jours n'avaient pas été évident pour moi. Martin avait été là, avant ... Hamlet arrivait peut être au moment où je me prenais bien plus la tête que ce que je n'avais toujours désiré le faire. Lui et Daniel avait des choses en commun ... Des choses que je n'aurais jamais en commun avec lui, même si j'étais bien moins stupide que je le faisais croire en permanence. J'étais peut être un peu inquieté par la situation mais je le dissimulais sous mon plus beau rictus charmeur et cette assurance que je démontrais en toutes circonstances et qui me servait d'armure.  Danny m'avait choisi après tout, je n'avais pas à laisser de vieilles blessures mettre en péril ma nouvelle relation avec lui. C'était injuste vis à vis de lui surtout quand il faisait preuve d'une telle patience à mon égard, qu'il ne poussait pas, et qu'il se contentait d'accepter ce que j'étais disposé à offrir. La pensée m'attristait un peu, toujours ce doute persistant, j'aurais voulu qu'il puisse se sentir apte à me bousculer un peu. J'aurais voulu le gâter autant que j'avais l'impression qu'il le faisait mais je devais me rendre à l'évidence, je brûlais probablement quelques étapes dans une dynamique que je ne connaissais que très peu.

Mais ce soir ? Ce soir, j'avais une chance. J'avais fait des pieds et des mains, sorti mon plus beau regard de chien battu pour obtenir ma soirée de liberté. Je savais que Danny était libre demain, et de ce que j'avais cru comprendre, Hamlet ne serait pas à l'appartement ce soir. Une chance pour moi de pouvoir offrir une soirée à Daniel qui se démarquerait de nos soirées amicales, et qui noterait vraiment le pas qui avait été franchi dans notre relation. C'était un peu dur par moment car nous avions toujours été proche ... Evidemment les séances de pelotage au fond de son lit était un indice évident mais il méritait plus que des baisers et quelques caresses à l'abri des regards. J'avais essayé de faire l'effort de me lever pour pouvoir déjeuner avec lui, de faire un repas du soir un peu tôt en sa compagnie mais le tout dans le tout, cela me semblait insuffisant. Surtout que je devais admettre que j'avais fini par prendre une décision.

Ce soir, je ne laisserais pas mes doutes me freinaient ... Nous avions l'appartement pour nous et nous avions passés un agréable dîner tous les deux. Comme un vrai couple à parler de tout et de rien, en se dévorant des yeux, un sourire jamais bien loin sur nos lèvres. C'était un peu stupide pour un homme comme moi qui avait eu sa part de conquêtes mais ce soir, c'était le grand soir et je l'anticipais avec un mélange de nerfs et d'excitations. Couvrant mon émotion sous mes blagues un peu lourdes mais qui avait le don de plaire à Daniel par dieu sait quel miracle.

Enfin peut être que j'avais mis la charrue avant les boeufs ... Visiblement Hamlet était rentré à l'appartement, Daniel m'indiquant le raie de lumière. Je sentais mon corps entier s'affaisait, désamparé. Daniel semblait bien loin de toutes mes inquiètudes, il ne se doutait probablement pas de ce que mon cerveau avait prévu. J'acceptais son baiser sans me faire prier néanmoins et banissait mentalement l'accès à ma chambre pour le refuge. Cela ne servait plus à rien, et j'avais peut être été un peu stupide de toute façon ... Google n'était pas toujours un ami pour les ignares dans mon genre pour prévoir une soirée romantique. J'avais peut être été un peu trop ... loin dans la déco. Un soulagement, c'est que Daniel n'aurait jamais à le savoir, l'opportunité était gâchée. Je finissais par me détacher de ses lèvres, le souffle court et mes mains posaient sur ses hanches. - La tienne ... Je faisais un signe de la tête, et prenait sa main dans la mienne avant de prendre la direction de sa chambre, tentant d'être le plus silencieux possible pour ne pas attirer l'attention. - On pourra toujours regarder un film sur ton ordinateur portable ... Je dissimulais la déception sous mon air enjoué. Les choses auraient du être différents, la bouteille de bon vin nous attendant dans le frigo alors que nous aurions du pouvoir boire un verre tout en discutant sur le canapé, une musique d'ambiance en fond sonore, une étape avant de le charmer suffisamment pour le conduire dans ma chambre et lui avouer ma confidence à travers l'effort d'avoir rangé l'endroit, d'avoir mis quelques lumières douces pour tamisé la pièce sans éteindre complètement les lumières, achetaient des draps de qualité et faire mon lit. J'avais même étais aussi loin que ... Non, je n'osais même pas y repenser moi même. Je secouais la tête et m'engouffrait dans la chambre de Daniel. Peut être bien que Hamlet m'avait évité l'embarras au final, et je pouvais toujours profité un peu de câliner Daniel gentiment comme je le faisais jusqu'à maintenant.




“La vie n’est pas un sport qu’on se contente de regarder. Gagner, perdre, ou faire match nul, la partie est en cours, qu’on le veuille ou non. Alors allez-y, discutez avec l’arbitre, changez les règles, trichez un peu. Faites une pause et soignez vos plaies. Mais jouez. Jouez ! Jouez le jeu. Jouez vite. Jouez librement. Jouez comme si il n’y avait pas de lendemain. D’accord, l’important n’est pas de gagner ou de perdre, l’important c’est la manière de jouer. Vous ne croyez pas , ” (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
There's no need to show me round baby, I feel like I've been in here before (Damian & Hamlet)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tokyo Toy Show Friday Round Up - Transformers
» ° Let's get this show on tracks baby! ° ~Thalia~
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» Kate Winslet on the Ellen DeGeneres Show
» Kit Car Show Chanteloup 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: city center :: habitations-
Sauter vers: