N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 binge watching day (autumn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Elizabeth Saunders
admin + anna

some info
☆ en ville depuis le : 18/08/2016
☆ messages : 3284
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Gemma Arterton
☆ crédits : raissajoly & ceriztoxic
and more
MessageSujet: binge watching day (autumn)   Lun 24 Juil - 14:32

binge watching day
Autumn & Lizzie

Je passai un dernier coup de brosse dans ma chevelure brune, que j’amassai en une simple queue de cheval ; il n’y avait après tout aucune nécessité de faire un effort supplémentaire niveau coiffure. C’était le week-end, je ne travaillais pas et, bien que je ne devais pas être vraiment seule de la journée, je ne me souciais que très peu de mon apparence. Je pouvais habituellement paraître excentrique voire même exubérante mais je pouvais laisser ça de côté pour aujourd’hui. Si même à une amie proche, on n’osait pas se montrer telle que nous étions, c’était alors qu’elle n’était pas une vraie amie. Même si entre nous, même mes amies proches ne me voyaient que très peu sans coiffure élaborée et sans maquillage parce que j’aimais beaucoup soigner mon apparence. Une apparence qui ne me plaisait guère. Et un peu moins chaque jour depuis quelques temps. Me voir ainsi dans le miroir, le visage au naturel, n’aidait en rien. Parce qu’on pouvait aisément voir les énormes cernes qu’il y avait sous mes yeux, en raison de mon sommeil dernièrement quelque peu agité. Enfin, mes cernes n’étaient pas si énormes… mais suffisamment pour être beaucoup plus voyantes que je ne le souhaiterais qu’elles le soient. De plus, j’avais l’intime conviction d’avoir le teint pâle, presque maladif. Peut-être que non ? Je n’en savais rien. Une petite touche de fond de teint – et d’anti-cernes – serait quand même la bienvenue. Et si je me lâchais plutôt les cheveux d’ailleurs ? J’avais l’air d’avoir meilleure mine comme ça. Au moins, je n’alarmerais pas Autumn.
Il était d’ailleurs presque dix heures, l’heure à laquelle mon amie m’avait prévenu qu’elle arriverait. Parce qu’on avait prévu une petite journée toutes les deux, à mater la série Urgences, dont j’avais acheté l’intégrale la veille. Vu le nombre de saisons, nous avions encore beaucoup de journées à passer ensemble devant la télévision comme ça. Une pensée qui m’arrachait un sourire amusé et satisfait, c’était plus que prometteur. Mais déjà, il fallait se tenir prête pour celle-ci, alors je quittai ma chambre pour descendre au salon. J’y allumai d’avance ma télévision, laissant pour le moment une chaîne musicale tandis que j’enlevai le coffret de son emballage plastique transparent afin de pouvoir ouvrir l’emballage carton et en extraire le premier DVD. Je l’insérai sans tarder dans le lecteur, et paramétra le téléviseur pour qu’elle en affiche les images. Le temps, que je fasse la manipulation, le menu était déjà apparu, la musique du générique de la série jouait déjà en fond.
Ceci fait je partis guetter un instant par la fenêtre du salon, voir si mon invitée n’arriverait pas par hasard. Je poussai légèrement le rideau et je pus apercevoir Autumn remontée l’allée jusque la maison. Je ne lui laissai alors pas le temps d’atteindre le perron, allant lui ouvrir grand la porte d’entrée alors qu’il devait lui rester encore une bonne demi-douzaine de pas à peine. « Allez ! On se dépêche ! On a pas toute le journée ! Enfin, si… mais tu sais les quinze saisons ne vont pas se regarder toutes seules…. » la pressai-je un peu, beaucoup, de façon définitivement pas très subtile. Toutefois, je ne me le reprochais pas puisque, comme elle l’avait dit elle-même dans un de ses messages la veille, aucunes manières entre nous ! Depuis le temps que nous nous connaissions... c’est-à-dire depuis l’époque du lycée. Ce qui faisait d’elle une de mes amies de longue date et une amie proche surtout. Mais aussi accessoirement la meilleure compagne quand il s’agissait de binge watching.
Je repris mon sérieux quand elle arriva à mon niveau, lui faisant la bise pour la saluer plus correctement, et je ne tardai pas à la débarrasser de son thermos et sa boîte à croissants. (Du moins, je supposais que c’en était, sauf erreur de ma part.) « Ca va, toi ? » lui demandai-je, peu convaincue, quand je crus apercevoir une once de lassitude dans son regard. Je ne devais pas être dans un meilleur état mais je faisais au mieux pour ne pas le montrer : premièrement, parce que je détestais montrer mes états d’âme et, deuxièmement, parce que je n’aimais pas particulièrement en parler non plus. Je préférais cent fois plus de ce moment entre filles. Il n’y avait que ça, et le travail, qui m’aidaient à tenir le coup. Il y avait aussi mes soirées en solo au Mr Smith’s, seulement depuis ma dernière cuite et où cela m’avait mené – chez mon ex précisément – je m’étais dit qu’il serait plus raisonnable d’en arrêter là. La seule chose raisonnable que je faisais depuis bien des lustres…
Autumn entra à l’intérieur, et je refermai la porte derrière elle, décidée à ne pas penser à cet épisode de ma vie plus longtemps. Vivement qu’on s’installe devant cette fichue télévision ! Lavage de cerveau temporaire garanti comme ça ! Enfin… en principe.
Made by Neon Demon


Something has changed within me
When I was young, I never needed anyone and makin' love was just for fun. Those days are gone.
Livin' alone,I think of all the friends I've known. But when I dial the telephone, nobody's home.
(All By Myself ~ Eric Carmen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t720-happy-together-lizzie-saun
avatar

Autumn Davillier
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 19/07/2017
☆ messages : 88
☆ pseudo : RedVelvet
☆ avatar : Deborah Ann Woll
☆ crédits : Moonic
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: binge watching day (autumn)   Jeu 27 Juil - 3:45

Lizzie & Autumn
“ Binge watching day ”


Autumn avait profité de son jour de congé pour faire la grasse matinée. Emmitouflée sous ses couvertures, son chiot ronflant à ses côtés, elle aurait pu passer toute la journée au lit si ce n’était de ses plans avec Lizzie. Elles se connaissaient depuis toujours, toutes les deux, et Autumn savait qu’elles passeraient un excellent moment aujourd’hui. Il était dans leurs habitudes de passer des journées entières à regarder des séries, ne s’interrompant que pour les traditionnelles pauses-pipi et pour appeler les livreurs de pizzas ou autres grandes gastronomies qu’avaient à offrir la ville. Leur amitié datait de si longtemps qu’elles ne ressentaient plus le besoin d’obligatoirement entretenir une conversation chaque fois qu’elles se voyaient : elles pouvaient apprécier le silence entres elles, et c’était à son avis une belle preuve de la force de leur lien. C’était sans contredit l’une des personnes les plus importantes de sa vie, même si elle ne lui avait pas encore confié ce qui la tourmentait depuis quelques mois. Pas qu’elle ne lui faisait pas confiance, au contraire, elle aurait volontiers mis sa propre vie entre ses mains. Juste qu’avant d’en parler aux autres, il fallait qu’elle-même voie la vérité en face, et c’était loin d’être le cas. Le divorce, sa grossesse, deux sujets auxquels elle refusait catégoriquement de faire face. Et pourtant, il faudrait bien qu’elle le fasse rapidement, parce que déjà son ventre montrait un petit aspect rebondi inhabituel… On aurait pu croire qu’elle avait simplement mangé un gros repas, mais elle connaissait la vérité.

S’étirant paresseusement dans son lit, Autumn gratouille le dessus de la tête de Sirius qui pointe son museau en bâillant, arrachant un sourire ému à la rouquine qui se lève enfin du lit. Elle sent la traditionnelle nausée matinale qui pointe lentement, et boit quelques gorgées d’eau de sa bouteille posée sur la table de cheveux, souriant tristement en voyant la place vide de Lucien. Quelques mois plus tôt, ils auraient tous les deux profité de cette matinée pour paresser au lit ensemble, à rigoler, et à faire bien d’autres choses… Une boule d’angoisse se forme dans sa gorge à ce souvenir et elle soupire en détournant le regard, puis va enfiler un pantalon de yoga noir et un t-shirt de la même couleur, remontant sa longue chevelure dans un chignon un peu lâche sur le sommet de son crâne. Normalement, lorsqu’elle sortait voir des amis ou qu’elle se rendait au travail, elle passait pas mal de temps dans la salle de bain pour coiffer ses cheveux, soigner son apparence. Non pas qu’elle soit particulièrement superficielle, c’était juste un moment qui lui appartenait. Ça lui faisait du bien de prendre soin d’elle-même. Mais là, elle n’a juste pas envie de faire d’effort – elle se sent épuisée, et honnêtement, qui passe des heures à se maquiller pour aller mâter une série avec une vieille copine?

Vingt minutes plus tard, elle gare sa voiture dans l’entrée de Lizzie, attrapant son énorme thermos de café et sa boîte de croissants pour finalement marcher jusqu’à la porte. Elle n’a même pas le temps d’y arriver que celle-ci s’ouvre sur la mine de son amie, à qui Autumn adresse un large sourire. « Allez ! On se dépêche ! On a pas toute le journée ! Enfin, si… mais tu sais les quinze saisons ne vont pas se regarder toutes seules…. » Autumn lui adresse un clin d’œil en haussant les épaules. « C’est pas de ma faute, tu me forces à courir dans tous les coins de la ville pour t’apporter de quoi te nourrir! », répond-elle sur le même ton avant de pouffer de rire. C’est elle qui a proposé d’emporter le petit déjeuner, elles le savent toutes les deux. Elle répond à la bise de Lizzie en entrant dans la maison, se débarrassant aussitôt de ses chaussures. « Ca va, toi ? » Autumn hausse les épaules, sentant de nouveau cette anxiété se manifester dans sa gorge, dans son ventre. « Ça va. Et toi? » Elle répond sans enthousiasme, mais Lizzie la connaît assez pour savoir qu’il est inutile d’insister. Autumn n’est pas le genre de personne à qui on quémande les confidences, si elle a envie de parler, elle le fera. Un coup d’œil lancé à son amie lui permet de voir qu’elle semble à peu près être dans le même état d’esprit qu’elle, et elle se demande presque si elles ne feraient pas mieux de regarder un film particulièrement triste histoire de justifier leurs états d’âmes. « J’ai juste besoin de Dr. Ross. T’es prête? »




AVENGEDINCHAINS


Tell me your secrets and ask me your questions, oh, let's go back to the start. Running in circles, coming up tails, heads on a science apart. Nobody said it was easy it's such a shame for us to part. Nobody said it was easy no one ever said it would be this hard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1914-autumn-don-t-get-too-clos
avatar

Elizabeth Saunders
admin + anna

some info
☆ en ville depuis le : 18/08/2016
☆ messages : 3284
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Gemma Arterton
☆ crédits : raissajoly & ceriztoxic
and more
MessageSujet: Re: binge watching day (autumn)   Ven 11 Aoû - 19:37

binge watching day
Autumn & Lizzie

Malgré mon moral assez bas et le manque de sommeil, il ne me fut pas difficile à Autumn de me donner un petit coup de boost de bonne humeur alors qu’elle n’était encore que dans l’allée. Ce serait peut-être m’avancer de dire ça mais… c’était comme ça qu’on reconnaissait une bonne amie non ? Enfin… Tout cela pour dire que j’avais pouffé de rire quand elle plaisanta sur le fait que je lui avais fait parcourir toute la ville rien que pour avoir des croissants. Ce qu’on savait toutes les deux totalement faux, c’était elle qui avait proposé d’en ramener. Et dans les pires de cas, si elle n’aurait finalement pas ramené ça – bien que j’en avais jamais vraiment douté – on aurait très bien fait ça et on se serait probablement contentées des muffins industriels que j’avais acheté le dernière fois en faisant les courses. (Entre nous, on aurait très bien pu faire des pancakes ou quoi que ce soit d’autre mais j’étais décidée à ne rien faire de ma journée autre que de bouffer déraisonnablement des cochonneries et mater la télévision. Ou plutôt les mecs dans la télévision… Parce que oui George Clooney est bourré de charisme et personne ne dirait le contraire, ok ?)
Enfin, il arrivait le moment de la faire entrer et, intérieurement, j’étais soulagée d’avoir fait un peu le ménage la veille en voyant mon amie précautionneusement enlever ses chaussures alors qu’il n’était en aucun nécessaire. Pourtant elle l’avait toujours fait. Et ce n’était pas bien important. Ce qui importait le plus était de quérir des nouvelles, surtout avec la petite mine d’Autumn. Sauf qu’au vu de sa réponse, elle n’avait apparemment pas très envie d’en parler – en tous cas pas à ce jour et à cet instant – alors je n’insistai pas et me contentai de lui répondre simplement quand elle me retourna la question. « Ça va aussi. » J’étais moi-même peu convaincue par ma réponse et, je ressentis le besoin d’apporter un peu plus de conviction à mes propos en rajoutant… une part de vérité. « Juste mal dormi tu sais. » Ma propre attitude me confirmait que j’avais très bien fait ne pas insister. Puis je serais qui pour la juger parce qu’elle me cachait ses problèmes. Je n’étais moi-même pas si bien lotie… En fait, je la comprenais d’un sens. C’était parfois – même peut-être très (trop ?) souvent plus facile de prétendre que tout allait pour le mieux.
Autumn surenchérit en partageant son désir de voir le Dr Ross – qu’est-ce que je disais à propos de Clooney déjà ? – et je me mis à hocher vivement la tête en signe d’approbation. Oh oui, ça ne nous ferait pas de mal. « Dommage qu’il faille encore attendre pour le Dr Kovač par contre… Saison 5 ou 6, je ne sais plus trop. » Toutes filles ayant tant soit peu suivi la série devait très bien se souvenir du beau médecin croate elles aussi. Mais Clooney ferait très bien l’affaire. Puis il y aurait déjà le Dr Carter en plus donc… ça faisait déjà beaucoup trop pour nos pauvres hormones, il me semblait bien. « Installe-toi toujours dans le salon je reviens avec le nécessaire. » De moi-même, je l’aurais poussé avec en train jusque dans le canapé mais je m’étais rappelée à temps que j’avais déjà le café et les croissants dans les mains alors je dus faire un effort monumental pour me retenir. Ceci dit, je disparaissais dans la cuisine un instant, l’abandonnant un instant, et je revins très vite avec plateau contenant tasses et une assiette dans laquelle j’avais placé les fameux croissants. Je déposai le tout avec empressement sur la table basse et m’installai au côté d’Autumn dans le canapé. « Dis-moi que tu n’as pas vraiment fait le tour de la ville pour les croissants sinon je vais me sentir mal de t’avoir laissé en charge du petit-déjeuner. » Inutile de faire remarquer que je continuais à feindre la bonne humeur en revenant là-dessus pour plaisanter. Mais en même temps, je me rendais compte que j’avais pas non plus très faim donc il valait mieux que ce ne soit pas vrai.
Made by Neon Demon


Something has changed within me
When I was young, I never needed anyone and makin' love was just for fun. Those days are gone.
Livin' alone,I think of all the friends I've known. But when I dial the telephone, nobody's home.
(All By Myself ~ Eric Carmen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t720-happy-together-lizzie-saun

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: binge watching day (autumn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
binge watching day (autumn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (500) days of Summer - L'arrivée du printemps - Summer/Tom/Autumn
» Autumn is here. :)
» SAL autumn row de Bent Creek
» [Scotto, Serge] Saucisse is watching you
» Megahobby EXPO Autumn 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: south san francisco :: habitations-
Sauter vers: