N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY a fêté dernièrement ses onze mois d'existence. ♡

Partagez | 
 

 A new beginning {ft. Janine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Landon Saunders
membre + petit scarabée

some info
☼ en ville depuis le : 17/08/2016
☼ messages : 1763
☼ pseudo : V.
☼ avatar : Evan Peters.
☼ crédits : Schizophrenic&crack in time
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp: Oui o/
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: A new beginning {ft. Janine   Mar 20 Juin - 1:45

A new beginning.
Jo&Landon


Plus l’heure du rendez-vous approchait, plus je devenais nerveux. Pourtant, il n’y avait aucune raison de l’être. J’avais juste l’impression – à faire les cents pas dans mon modeste appartement – d’avoir à nouveau seize ans à un premier rendez-vous. Merde quoi, j’en avais le double, et pas capable de rester calme. Ce n’était pas comme si je ne connaissais pas la fille en question, comme s’il ne s’était jamais rien passé entre nous. Loin s’en faut. C’était plutôt le contraire, et, on avait certainement plus connus de situations hasardeuses ou désastreuses plus que d’autres. Elle ne me l’avait pas explicitement dit, mais j’avais compris son sous-entendu. Elle avait besoin de temps. Non. Elle voulait plutôt faire les choses correctement, à un bon rythme, et non pas brûler les étapes, au risque de se brûler les ailes. Ce que je comprenais parfaitement. Certes, je restais un homme, et je n’aurais pas dit non à autre chose. Toutefois, je respectais son besoin. Et c’était peut-être bien ainsi. On s’était déjà trop déchiré l’un l’autre. C’était effectivement peut-être mieux d’y aller doucement. De réapprendre à se connaître. A laisser le passé au passé et de repartir sur de nouvelles bases.

D’ailleurs, si je voulais être tout à fait honnête, je ne savais même pas vraiment ou nous en étions exactement. Après les derniers événements. Durant ce road trip, ou tout avait changé. Encore maintenant je n’arrivais pas à me faire à l’idée que j’avais pu lui dire que je l’aimais. Ça ne me ressemblait pas, et pourtant. Tout avait changé – en partie – ce jour-là, tout en restant la même chose. Je n’en avais à personne, jusqu’à présent. De toute façon, personne ne serait en état de comprendre. D’ailleurs, il ne fallait pas que j’oublie à en parler à Bonnie. A ce que j’avais compris, elle était partie de San Francisco, pour se réinstaller je ne sais où. Je n’avais pas eu le temps de parler de notre condition, et il fallait que je le fasse, avant que les choses ne deviennent plus sérieuses avec Janine. Quoique, en même temps, ce n’était qu’une façade. Notre couple n’existait pas vraiment. C’était juste pour rendre jaloux son ex, et … Janine. Je n’en étais pas fier de ce que j’avais fait, surtout quand ma cousine m’avait craché à la gueule que par ce biais, j’avais réussi à la faire souffrir. J’avais réussi à cacher ce que je ressentais vraiment, à ce moment-là, faisant comme si je m’en fichais, mais c’était tout le contraire. Mon cœur s’était brisé. Il fallait que je lui dise la vérité. Que je n’avais jamais été en couple. Au cas où elle ne l’aurait pas compris.

Plusieurs minutes passèrent ainsi, à réfléchir, un peu trop, quand je sortis finalement de mes pensées. Il fallait encore que je me prépare, et surtout, que je file sous la douche. Ce que je fis. N’étant pas anxieux par nature, pourtant, aujourd’hui, je n’avais jamais été aussi nerveux. Et si ça ne lui plairait pas ? Et si j’en avais trop fait ? Eté trop rapide ? Et si, et si, et si. Je me posais trop de question. Beaucoup trop. Les cheveux encore dégoulinants, une simple serviette autour de la taille, je retournais dans mon salon, avant de sortir sur mon petit balcon pour m’en griller une. Il fallait que je me calme. De suite.

Plusieurs minutes passèrent ainsi, à réfléchir, un peu trop, quand je sortis finalement de mes pensées. Il fallait encore que je me prépare, et surtout, que je file sous la douche. Ce que je fis. N’étant pas anxieux par nature, pourtant, aujourd’hui, je n’avais jamais été aussi nerveux. Et si ça ne lui plairait pas ? Et si j’en avais trop fait ? Eté trop rapide ? Et si, et si, et si. Je me posais trop de question. Beaucoup trop. Les cheveux encore dégoulinants, une simple serviette autour de la taille, je retournais dans mon salon, avant de sortir sur mon petit balcon pour m’en griller une. Il fallait que je me calme. De suite. J’eus juste le temps de m’habiller – simple t-shirt avec une bermuda – quand on sonna à la porte. Je m’empressais, laissant passer quand même quelques secondes, à aller ouvrir. « Janine », dis-je, malgré l’évidence. Comment se comporter ? Théoriquement, nous n’étions pas ensemble. Enfin, je ne savais pas vraiment, à vrai dire. Lui faire la bise ? Non, trop protocolaire. Trop distant. L’embrasser ? Non plus. A la place, j’optais pour un mix des deux. Je me penchais vers elle pour lui déposer un simple baiser sur les lèvres. « Merci d’être venue ».

Je pris mon paquet de cigarette qui trainait sur le meuble à côté de la porte d’entrée et je sortis, fermant la porte. « Je viens de me souvenir que j’ai oublié quelque chose sur le toit. J’y ai passé l’après-midi et enfin … bref. Tu m’accompagnes juste ? » Excuse plus que bidon, mais je n’avais pas trouvé autre chose. J’avais bien pensé à lui bander les yeux, mais faire monter les escaliers à quelqu’un ne voyant plus rien, n’était pas la meilleure idée qui soit. Et il fallait encore qu’elle accepte. Sans vraiment attendre de réponse, je m’élançais sur les marches, vérifiant juste qu’elle me suivait. Arrivé au dernier étage, j’ouvris la trappe qui menait au toit, et je l’aidais à monter, à ma suite.

Là, devant nous, se trouvait une petite table, recouverte d’une nappe à carreaux – comme ceux à Paris – avec une bougie au milieu. Ainsi que les assiettes, services et verres pour deux personnes. Une bouteille de vin s’y trouvait déjà, dans son sceau. Me passant une main dans les cheveux – toujours en signe de nervosité – je me tournais vers elle, tout sourire, du mois, à moitié grimaçant, gêné, et d’une main, je lui désignais une chaise. « Après toi ».

Made by Neon Demon


Take me home tonight. I do anything with you. Buy a bottle of whiskey, we’ll get matching tattoos. Tell me that you love me. Oh let me drive vour car, we can sit to morning ligh. Just countin’ every stars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t948-freak
 
A new beginning {ft. Janine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black Eyed Peas - The Beginning
» Le Sens du devoir-The Beginning:
» [Boissard, Janine] Charlotte et Millie
» [MEP] A New Beginning
» Téléfilm avant la saison 1: In the beginning (SPOILER série)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: city center :: habitations-
Sauter vers: