N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 we're moving forward, two steps at a time + CASSANDRA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: we're moving forward, two steps at a time + CASSANDRA   Jeu 15 Juin - 10:46


WE'RE MOVING FORWARD, TWO STEPS AT A TIME + GRASSANDRA

Graham n'avait pas l'habitude d'être nerveux lorsqu'il devait faire face à certains moments qui ont pourtant en théorie le don de jouer avec vos nerfs. Ses examens, il les avaient toujours passés dans une relative décontraction, agaçant même certains de ses amis envieux de le voir si détendu ou prenant cela pour de la provocation. Avant un entretien important avec de gros clients, il écoutait de la musique et dansait même parfois, ce qui étonnait sa secrétaire les premiers temps mais même elle s'y fit à force. Non, le stress était une notion relative pour lui qui avait toujours pris les choses du bon côté tout au long de sa vie, même dans les "pires" moments qu'il avait pu connaître jusque là et oui je mets des guillemets à pire car comparé à certains, les siens ne l'étaient pas vraiment. Mais aujourd'hui pourtant, il sentait ce noeud au ventre caractéristique du stress commencé à se nouer dans son estomac. Vous vous demandez bien pourquoi il était dans un état pareil s'il n'était pas sujet au stress habituellement. Question légitime après tout vu ce que je viens de vous dire mais oui, il y avait bien une raison à son inquiétude soudaine. Aujourd'hui il allait faire un grand pas en avant, une seconde fois si on y pense bien, avec Cassandra. En effet, il avait prévu de lui demander d'aménager avec lui. Ce qui était un bon pas en avant pour n'importe quel couple mais c'était encore un peu plus compliqué pour eux vu leur histoire. Ils avaient déjà habité ensemble à l'époque, cohabiter n'était pas un problème pour eux, vu que c'était presque ce qu'ils avaient fait toute leurs vies. Mais cette fois-ci il savait très bien que ça serait différent, leurs parents ne pourraient plus leur mettre la pression sur quoi que ce soit et surtout, cette fois-ci, ça serait la bonne. Le premier pas vers ce qu'il avait toujours voulu avoir avec elle un jour. Le mariage. Pour la famille, ils verraient après mais il savait qu'il voudrait passer le reste de ses jours avec elle, être celui qui se réveillerait à ses côtés chaque matin en se sentant l'homme le plus chanceux au monde de pouvoir le faire.

Tout était prévu, enfin dans les grandes lignes en tout cas. Il aimait se rattacher à ça, se dire qu'il serait prêt à improviser au besoin mais après tout, la seule chose qu'il ne pouvait contrôler ça serait la réponse de Cassie. C'était là la grande inconnue dans l'équation du jour. Il lui avait dit qu'il allait l'emmener en promenade pour la journée sans lui dire exactement en quoi consisterait leur balade. Il voulait ménager l'effet de surprise et il avait prévu son coup. Il amènerait sa grande question grâce à une autre. Car oui, sachant que la jeune femme avait depuis toujours voulu avoir un chien, il avait prévu de l'amener dans un refuge pour qu'ils adoptent un chien, ensemble. Ce qui si tout se passait comme il l'espérait, lui laisserait donc l'opportunité de lui demander dans la foulée de venir s'installer chez lui. Un plan un peu rocambolesque je vous l'accorde mais c'était de Graham dont on parle ici. Faire les choses normalement ça n'était pas vraiment son truc. Il aurait pu lui demander ça calmement lorsqu'ils seraient seuls mais non, il trouvait que faire d'une pierre deux coups serait mieux et il espérait bien que l'un des chiens présents la ferait craquer, ce qui lui donnerait envie de lui dire oui pour le reste. Manipulateur ? Peut-être un peu pour la peine mais si d'aventure elle ne se sentait pas prête pour tout ça, il n'insisterait pas. Mais puisqu'ils étaient si heureux ensemble et qu'ils avaient déjà vécus tant de choses ensemble par le passé, pour lui il était normal qu'ils continuent le chemin à deux, en vivant sous le même toit à présent. Bref, ils arrivaient au refuge à présent, et il se retourna vers la jeune femme alors qu'il retirait sa ceinture, pour voir quelle tête elle faisait, ce qui serait un bon indicateur pour la suite des événements pour lui. « J'espère que tu vas pas m'en vouloir de t'avoir amené là mais je sais que c'est quelque chose qui te tient à coeur depuis un moment. Alors voilà, surprise. » annonça-t-il alors qu'ils sortaient de la voiture, désignant l'entrée du refuge devant eux, un léger sourire aux lèvres et sentant son noeud au ventre se serrer encore un plus plus à présent qu'ils étaient là, ne sachant véritablement comment allait se passer la suite de cette journée ni comment elle allait réagir.

EXORDIUM.


no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Cassandra Beaufort
admin + captain amelia

some info
☆ en ville depuis le : 17/08/2016
☆ messages : 100
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : yvonne strahovski.
☆ crédits : gentleheart & endlesslove.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: we're moving forward, two steps at a time + CASSANDRA   Sam 17 Juin - 21:47

we're moving forward, two steps at a time
graham & cassandra
Bien inconsciente de ce que Graham avait planifié, tu avais simplement accepté d’aller en promenade avec lui. Ce n’était pas inhabituel en soit et passer du temps avec lui était toujours plus qu’agréable. Votre relation avait repris le cours normal, celui qu’elle aurait du suivre depuis le début. Enfin, c’était un peu exagérer la chose que de penser ainsi. Il ne faisait pas de doute pour toi que la décision de rompre sous la pression il y a de ça bien des années avait été une terrible erreur, mais ça ne voulait pas dire que cette pause ne vous avait pas été profitable. Vous étiez maintenant plus âgés, plus matures. Cela voulait dire que vous étiez maintenant plus apte à supporter les commentaires incessants des autres (et par là il fallait comprendre tes parents). Malheureusement pour toi, ces commentaires n’avaient pas cessé. Le fait que vous vous soyez remis ensemble, pour de bon, n’y changeait rien. Tes parents étaient certes bien contents de te voir en couple, qui plus est avec Graham qu’ils appréciaient. Ça n’empêchait pourtant pas ta mère de donner son avis. Elle se sentait bien obligée de te rappeler l’échéance qui planait au-dessus de ton horloge biologique. Dans ses propres mots « tu ne pourras pas avoir des enfants toute ta vie », voilà qui était toujours plaisant à entendre. Tu en avais touché un mot à Graham, surtout sur le ton de la plainte, mais jamais en t’étendre en long et en large. Vous aviez déjà entendu tout ça, plus que tu ne l’aurais voulu, alors tu n’allais certainement pas en rajouter plus que nécessaire.
C’était sans doute pour ça que la journée s’annonçait fort plaisante pour toi. Tu n’aurais pas besoin de te prendre la tête quand bien même une partie de toi ne pouvait que se demander ce qu’il préparait. Non pas qu’une balade rien que vous deux était spécialement louche, mais disons que le manque de précisions sur ce qui vous attendait ne pouvait qu’éveiller ta curiosité. Tu savais pourtant qu’il ne servait à rien de questionner ton amoureux sur ce qui t’attendait. Il n’y avait que peu de chance qu’il te donne une réponse digne de ce nom et tu ne voulais pas non plus te gâcher la surprise. Parce que surprise il y aurait, ça tu en étais plutôt certaine. Tu connaissais suffisamment Graham pour savoir que quelque chose se tramait, le fait qu’il semblait nerveux avait aidé pour te mettre la puce à l’oreille.

Puis, finalement, vous étiez arrivé à destination. Sa voix attira ton attention alors que tu détachais ta ceinture. Quelque chose qui te tient à coeur ? Tu étais déjà attendrie par l’intention, mais un franc sourire vint illuminer ton visage lorsque ton regard se posa sur l’entrée du bâtiment qu’il te désignait. Un refuge ? Ton regard brillait de joie en découvrant ce dont il en retournait. Évidemment que ça te tenait à coeur, depuis le temps que tu voulais un chien, mais une multitude de raisons t’avaient poussés à ne pas en adopter un. « Pourquoi ? » La question que ton esprit répétait encore et encore. Peut-être voulait-il adopter un chien ? Te convaincre d’en acheter un ? En vérité, la raison ne t’importait guère, tu étais bien trop contente à l’idée de pouvoir admirer d’adorables chiens. « Enfin bien sur que je t’en veux pas. » Le sourire qui s’étirait sur ton visage le montrait assez clairement en soit. Tu lui tendis la main pour l’entrainer avec toi à l’intérieur. Tu retrouvais ton coeur d’enfant à l’idée d’y aller. Il fallait dire qu’en temps normal tu ne te le permettais pas de peur de ramener tous les chiens du refuge chez toi ce qui serait définitivement problématique. La personne à l’accueil vous expliqua rapidement la procédure à suivre avant de vous inviter à entrer là où il y avait les chiens. Ton excitation était à son comble, mais elle fut d’autant plus visible lorsque tu t’arrêtas devant le premier chien. « Oh mon dieu. Graham, regarde comment il est mignon. » Bon, il fallait noter d’avance que tu aurais sans doute cette réaction pour chacun des chiens que tu regarderais. Ce n’était pas pour rien que tu souhaiter en adopter un depuis longtemps. Sauf qu’il y avait toujours un problème : celui que tu n’étais sans doute pas capable de t’en occuper pleinement. Encore moins si tu réussissais à retourner dans la force active. Ça n’allait pas t’empêcher de te laisser attendrir devant chacune des bouilles adorables.
electric bird.


it's always better when we're together
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t712-theres-a-hole-in-my-soul-c
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: we're moving forward, two steps at a time + CASSANDRA   Sam 24 Juin - 17:04


WE'RE MOVING FORWARD, TWO STEPS AT A TIME + GRASSANDRA

Une erreur de jeunesse. Voilà ce qu'était leur rupture à l'époque. Et le pire dans tout ça ? C'est que dans le fond, ça n'était même pas leur faute s'ils en étaient arrivés là mais bel et bien celle de leurs familles. Chacun s'en était mêlé, y était allé de son commentaire et de sa remarque. Cumulez tout ça à longueur de temps, pas étonnant qu'ils aient alors fini par se dire que pour avoir la paix, mieux valait arrêter là leur relation alors qu'elle était parfaitement saine et faite pour durer. Ils avaient eu la chance de trouver la bonne personne au premier essai eux. Mais en effet, il y avait eu du bon à ces années passées chacun de leurs côtés. Ils avaient chacun appris à mieux se connaître aussi, séparément, quelque chose qu'ils n'avaient peut-être pas réellement pu faire avant puisque toujours fourrés ensemble depuis qu'ils étaient petits. Cassandra comme lui avait trouvé sa voie dans la vie, et aussi connus des échecs sur d'autres points. Ils ont mis le temps avant de comprendre que leurs sentiments ne s'étaient jamais véritablement éteints et le destin avait fait le reste. Ou le hasard, selon ce que vous préférez penser à ce sujet là. Tout était de retour à la normale à présent et Graham ne pouvait pas en être plus heureux. Enfin, si, il y avait bien quelque chose qui le rendrait encore plus heureux à dire vrai et voilà précisément pourquoi il avait orchestré tout ce petit simulacre aujourd'hui.

En effet, l'idée lui était venue toute seule l'autre jour. Il venait de voir cette pub absolument adorable sur un chien qui découvre le petit de ses propriétaires, oui cette pub Amazon là qui vous a tous fait verser une larme ou sourire, ne mentez pas on le sait tous pour une fois qu'une pub est bien faite. Mais revenons-en à nos moutons. Il était chez lui, seul devant sa télé en voyant ça et comme dans les cartoons, l'idée venait de poindre dans son esprit. Sachant que la jeune femme avait toujours voulu d'un chien et qu'il voulait lui demander d'aménager avec lui depuis quelques jours déjà, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups en allant au refuge pour adopter un chien qu'ils pourraient gardés ensemble chez lui ? Il y avait largement de la place pour qu'ils y vivent tous les trois après tout. Et voilà comment on en était arrivés là. Il avait proposé à sa belle d'aller se balader, sans lui dire où ils iraient, ce qui était un peu louche c'est vrai mais lui dire directement le lieu de leur visite ne l'aiderait pas à conserver la surprise pour elle. Après tout ça n'était pas inhabituel pour eux d'aller faire un tour ensemble de temps à autres, il avait joué sur ça bien entendu mais ça ne l'empêchait pas pour autant de se sentir un peu mal de lui mentir -en quelque sorte- ce qui ne l'aidait pas non plus à se détendre de son côté, ne sachant pas vraiment si tout ça allait se dérouler comme il l'espérait, rappelons-le.

Mais plus question de reculer maintenant qu'ils étaient arrivés au refuge et Graham la laissa donc sortir de la voiture, ainsi que voir où ils étaient au final tout en précisant qu'il voulait lui faire plaisir, sachant qu'elle voulait ça depuis des lustres déjà. Soulagé de la voir sourire ainsi puis confirmer de vive voix qu'elle ne lui en voulait pas, il pris sa main et la suivit à l'intérieur. Elle semblait d'ores et déjà ravie d'être là, ce qui était un bon début pour la suite. Une fois briefés par la bénévole à l'accueil sur les divers points à respecter au sein du refuge, ils pouvaient donc entrés dans ce dernier et rapidement, la jeune femme s'arrêta devant l'un des pensionnaires, telle une gamine qui craquait devant le chiot qui lui faisait envie, de quoi le faire sourire amoureusement de voir un tel spectacle. « Il l'est et c'est pas le seul qui est mignon. » répondit-il en souriant, la taquinant un peu mais il se doutait qu'elle ne le remarquerait sûrement même pas, tellement absorbée par le chien qui était venu à la grille pour lui lécher les doigts. Il y avait là près d'une trentaine de chiens, ils ne pourraient pas tous les prendre hélas et de ce fait le choix serait difficile mais ils y arriveraient. De toute façon, il se devait de rester aussi un tant soit peu calme s'il voulait réussir à lui demander de venir vivre chez lui comme il l'avait prévu à la base. « On fait le tour pour voir si on a un coup de coeur éclair ? Histoire qu'on arrive à se décider avant de finir par tous les emmener avec nous, » Il plaisantait bien sûr pour la dernière partie de sa phrase, mais à peine dans le fond et il le savait bien. Il comptait donc sur un déclic mutuel entre eux et un des chiens présents pour se faciliter la tâche.

EXORDIUM.



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Cassandra Beaufort
admin + captain amelia

some info
☆ en ville depuis le : 17/08/2016
☆ messages : 100
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : yvonne strahovski.
☆ crédits : gentleheart & endlesslove.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: we're moving forward, two steps at a time + CASSANDRA   Mar 4 Juil - 20:10

we're moving forward, two steps at a time
graham & cassandra
Tenue dans l’ignorance de ce qui se tramait, tu avais été surprise en découvrant l’endroit où il t’avait amené. C’était une surprise de taille, mais c’était surtout injuste considérant le fait que tu ne te considérais pas comme étant en mesure d’adopter un de ces adorables bestioles. Ce n’était pas que tu ne pouvais pas à cause d’un manque d’argent ou par manque de temps (quelque chose qui n’était pas un problème considérant que tu passais le plus clair de tes journées à un bureau). C’était une multitude d’autres raisons qui justifiaient le fait que tu n’avais toujours pas de chien dont tu pouvais t’occuper. En premier lieu, il y avait le fait que tu craignais de ne pas être à la hauteur pour t’en occuper. Une crainte sans doute injustifiée considérant que tu restais quelqu’un de très responsable, mais qui t’empêchait tout bonnement d’adopter un chien. Ainsi, malgré ta joie de visiter un refuge, c’était aussi un triste rappel du fait que tu ne pourrais pas repartir avec l’un des pensionnaires.
Quoi qu’il en soit, ce rappel n’était que d’une importance secondaire, puisqu’une fois entrée dans le refuge, ton attention fut complètement captée par les adorables boules de poils. Tu t’arrêtas devant le premier, déjà bien trop attendrie pour ton propre bien. Tout compte fait, il était sans doute possible que tu te laisses avoir par l’envie de tous les prendre avec toi. Une bien mauvaise idée qui sonnait pourtant brillante à ton esprit. Il faudrait donc compter sur Graham pour contenir tes envies, même s’il ne risquait pas de t’aider complètement. Enfin, tu ne pouvais pas le savoir puisque tu ignorais tout de ses plans. Tu entendis vaguement son commentaire et tu relevas la tête en sa direction. Tu répondis distraitement, sans réaliser qu’il te taquinait. « Tu as bien raison, ils sont tous complètement adorables. » Il était rare de te voir dans un tel état puisque tu faisais généralement des efforts pour te montrer sous un jour plus sérieux. Devant un chien, c’était impossible et tu craquais sans retenue. De toute façon, s’il y avait bien quelqu’un devant qui tu n’avais rien à cacher, c’était bien Graham. Il t’avait vu dans de pires situations, il n’y avait aucun doute là-dessus.

Ce dernier reprenant la parole, tu te relevas à contrecoeur pour écouter ce qu’il disait avec plus d’attention. Ce n’était pas parce qu’il était concurrencé par de mignonnes boules de poils qu’il fallait que tu ne lui accordes pas l’attention qu’il méritait. Tu fus surprise par sa proposition si bien que tu restas interdite devant lui pendant un bon moment. Tu cherchais à identifier s’il était sérieux ou non, finissant par opter pour la plaisanterie. Le connaissant et vu ce qu’il avait dit, c’était plus probable. Il y avait aussi tu ne voulais pas non plus lire plus loin qu’il ne le fallait. « Pourquoi ? Ça ne te dit pas de faire la garde partagée d’une trentaine de chiens ? » Tu n’étais pas sérieuse, même si l’idée était presque intéressante. Sauf que bon, si tu ne te pensais pas capable d’assurer le bonheur d’un chien, tu ne pourrais qu’encore moins pour une multitude d’entre eux. « Enfin je ne dirai certainement pas non pour faire un tour. » Mais tu craignais un peu d’avoir un coup de coeur pour chacun des chiens qui se trouvaient dans les cages. Tu attrapas la main de Graham avant de t’avancer un peu pour regarder le prochain pensionnaire. Vous y seriez sans doute bien longtemps puisqu’il y avait de forte chance que tu t’arrêtes ainsi devant chacune des cages. Enfin ce n’était peut-être pas un problème considérant que celui que tu aimais te connaissait suffisamment pour s’en douter. « Mais pourquoi on est là ? » Non pas que ça te dérangeait, ça te paraissait évident que cette visite surprise te faisait plaisir. « Je ne savais pas que tu voulais adopter un chien. » Du moins dans l’immédiat, parce que s’il fallait être franche, tu admettrais sans problème que tu avais pensé à en avoir un avec lui dans l’avenir. Après tout, maintenant que vous étiez revenu ensemble, il semblait logique de vous portez sur le futur : avoir une famille. De là, la présence d’un chien était une obligation : on ne pouvait pas être une famille digne de ce nom sans un fidèle compagnon à quatre pattes sur qui compter. Cela étant dit, si tu pouvais facilement imaginer que Graham avait des idées semblables, tu ne pensais pas qu’il souhait un chien dans l’immédiat. Bon, c’était aussi ignorer le plan qui se déroulait à ton insu, mais tu finirais bien par le savoir, ou alors tu poserais suffisamment de questions pour le deviner avant. Ce seconde hypothèse était moins probable considérant que tes capacités de déductions étaient amoindries par ton attendrissement.  
electric bird.


it's always better when we're together
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t712-theres-a-hole-in-my-soul-c
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: we're moving forward, two steps at a time + CASSANDRA   Lun 10 Juil - 17:54


WE'RE MOVING FORWARD, TWO STEPS AT A TIME + GRASSANDRA

Cette idée l'avait travaillé pendant un bon moment à vrai dire. Car au début, il avait surtout cherché comment amener sa demande. Après tout, il ne pouvait pas réellement juste glisser au détour d'une conversation avec elle qu'il voulait qu'elle vienne vivre avec lui, non ? Selon lui, ça n'était pas la chose à faire, vu qu'il s'agissait quand même d'un pas important dans leur histoire, même si en principe, cela ne pouvait pas l'être autant que pour un autre couple vu leur passé commun. Ils se connaissaient par coeur déjà, ce qui éviterait les malaises du aux débuts de vie commune -je ne vais pas en faire la liste ici mais ça inclus certaines fonctions corporelles naturelles-, sans compter qu'ils passaient quasiment toutes leurs nuits ensemble déjà, que ça soit chez l'un ou chez l'autre. Il y avait l'argument financier aussi, mais ça n'était pas pour faire des économies de loyer que Graham voulait lui demander de vivre avec lui, vous vous en doutez bien. Non, lui voulait simplement pouvoir se réveiller à ses côtés tous les matins sans avoir à la voir partir trop vite ou à devoir y aller. Puis c'était une étape logique après tout, même si rapide pour le coup puisqu'ils n'étaient ensemble à nouveau que depuis peu, mais mis bout à bout avec le reste, non, vraiment, c'était plus que logique que ces deux là vivent sous le même toit.

Et voilà comment lui était venu au final cette idée folle de faire d'une pierre deux coups. Pour amener le sujet de façon moins solennelle, il s'était dit qu'il allait l'emmenée au refuge et lui proposer d'adopter un chien avec lui et puisqu'il serait le leur, oui, c'était comme ça qu'il allait avancer l'argument de la cohabitation à deux. Peut-être pas l'idée la plus brillante qu'il ait eu dans sa vie mais ma foi, pour lui c'était assez ingénieux pour fonctionner en théorie. Cassandra avait toujours voulu un chien d'aussi loin où il pouvait s'en souvenir. Il lui ferait donc plaisir en accédant à cette envie là tout en espérant que cela lui donne envie de venir vivre avec lui. Pas qu'il doutait qu'elle en ait l'envie mais peut-être qu'elle attendait qu'il en fasse la demande pour ne pas le précipiter. C'était après tout bien quelque chose qu'elle ferait parce qu'elle ne voulait pas prendre le risque de se montrer trop pressante avec lui. Oui, il connaissait comment elle fonctionnait, rappelons-le. En tout cas, elle était déjà au moins contente qu'il l'ait emmenée là, même si elle restait surprise, se demandant pourquoi il l'avait conduite ici. Compréhensible. Entrés dans l'établissement et briefés sur la procédure à suivre afin de rencontrer les pensionnaires des lieux, Graham ne pu que sourire en voyant la jolie blonde déjà fondre devant le premier sur lequel son regard se posa, jouant même les orgueilleux pour la peine en avançant que lui aussi était mignon, au cas où elle l'aurait oublié. Mais elle avait raison, il avait une bonne bouille celui-là.

Il fallait bien pourtant qu'ils continuent d'avancer et même s'il aimait les animaux, la perspective de se retrouver avec une trentaine de chiens chez lui ne lui paraissait pas la plus adaptée et la grimace qu'il fit pour lui répondre en témoigna. Il savait bien sûr qu'elle plaisantait, pas de doute là-dessus mais il était content qu'elle accepte malgré tout de continuer à faire un tour. Après tout il fallait donner sa chance à chacun des pensionnaires du refuge, non ? Suivant sa belle qui venait de lui prendre la main pour continuer leur visite, il ne pensait pas que cette question là arriverait aussi vite. Bon, il aurait du s'en douter un peu quand même, vu qu'il l'avait surprise en l'amenant là et qu'elle était curieuse de nature. Il s'agissait donc de la jouer cool le plus possible, de ne pas s'emmêler le pinceaux en lui répondant et sans avoir l'air de cacher quelque chose d'autre encore. Un peu beaucoup de pression en même temps dis donc, se dit-il, n'osant pas imaginer alors dans quel état il serait lorsqu'il viendrait le temps de lui pser LA question. « Tu sais que moi aussi j'ai toujours aimé les animaux, et puisque que tout va si bien entre nous... Je me suis dis que ça serait une bonne façon de continuer d'avancer ensemble que d'en adopter un, surtout que tu as toujours rêvé de ça depuis qu'on était gamins. » dit-il en haussant les épaules tout en feignant de laisser paraître que tout ça était une simple surprise pour elle. Le seul problème dans son plan c'était bien évidemment que Cassie allait sentir qu'il ne lui disait pas tout. En plus vu qu'elle avait sa main dans la sienne, difficile pour elle qui était flic, d'ignorer qu'il commençait à l'avoir moite, signe habituellement révélateur.

EXORDIUM.



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Cassandra Beaufort
admin + captain amelia

some info
☆ en ville depuis le : 17/08/2016
☆ messages : 100
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : yvonne strahovski.
☆ crédits : gentleheart & endlesslove.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: we're moving forward, two steps at a time + CASSANDRA   Dim 23 Juil - 22:01

we're moving forward, two steps at a time
graham & cassandra
Trop occupée à être attendrie par les adorables boules de poils, tu n’eus même pas la présence d’esprit de questionner ce que vous faisiez là. Du moins tu ne le fis pas immédiatement et tu n’accabla pas Graham de multiple question. Certes, ce n’était qu’une question de temps avant que tes instincts de policières ne reviennent à la charge, mais en attendant, tu te concentrais sur tous ces chiens que tu ne pourrais avoir. C’était une triste réalité, mais tu préférais devoir te retenir plutôt que suivre tes envies et te révéler être une mauvaise maitresse pour un adorable canidé. Au fond c’était comme faire du lèche-vitrines, une activité que tu ne faisais que très rarement, mais au lieu d’être des vêtements hors de prix c’était plutôt des chiens. Peut-être que la comparaison n’était pas pertinente au final… Tu décidas donc d’aller avec le flot de cette sortie, admirant les chiens avec une joie non dissimulée. La preuve se trouvait à la fois dans ton sourire qui fendait tes lèvres de part et d’autre, mais aussi dans le fait que tu te permettais une plaisanterie quant au nombre de chiens que vous pourriez ramener. C’était bien une blague, il n’y avait aucun doute là-dessus. Après tout, pour toi, tu n’en ramènerais aucun donc ce n’était même pas la peine d’imaginer une trentaine de chien. Tu n’en aurais même pas l’espace même si ta résidence était plutôt spacieuse. La grimace que tira Graham te fit rire pendant un moment. « Ne t’en fais pas, je suis trop raisonnable pour ça. Une douzaine ce serait suffisant. » La bonne humeur était une drôle de chose chez toi puisque tu te permettais une nouvelle blague. C’était tout bonnement innocent alors que tu continuais la visite du refuge.

Sauf que l’innocence ne dure jamais longtemps et tu ne faisais pas exception à la règle à ce niveau-là. Peut-être était-ce tes instincts qui se réveillaient enfin, mais tu te décidas à lui demander ce dont il en retournait. Ça ne te dérangeait pas d’être là, tu pensais l’avoir fait savoir, mais ta curiosité, c’était autre chose. Tu attendais donc la réponse ta question, sans le presser davantage. Tu préférais ne pas te faire de film et voir simplement ce qu’il te répondrait. Ça ne se fit pas attendre, Graham t’offrant une raison à votre présence qui pouvait presque expliquer totalement la chose. Du moins, ça aurait pu si tu n’avais pas eu deux indices qui semblaient indiquer autre chose. D’abord la main du jeune homme dans la tienne qui commençait à devenir moite - un signe que tu avais appris à reconnaitre depuis le temps - mais ensuite la logistique de ce qu’il proposait. Tu appréciais la surprise, ton sourire en témoignait suffisamment, mais quelque chose te manquait dans l’histoire : un détail important sur lequel tu n’arrivais pas à mettre le doigt. « Tu veux faire de la garde partagée de chien ? » Après tout, il y avait un léger problème dans l’idée d’adopter un chien à deux : vous n’habitiez pas ensemble. Tu avais certes pensé à lui proposer d’aménager ensemble, mais tu préférais ne pas le presser à ce niveau-là. Pour tout couple normal, une telle proposition paraitrait beaucoup trop rapide. Bien sur, on ne pouvait pas vraiment vous comparer à un couple normal considérant votre vécu, mais tu savais que c’était la pression d’avancer qui avait causé votre première rupture. Tu ne comptais donc pas faire l’erreur de le presser maintenant. « Qu’est-ce que tu ne me dis pas Graham ? » Ah oui quand même, le presser pour obtenir plus de détails ne te dérangeait pas en outre mesure. Il fallait dire que tu restais une détective et que les cachotteries ne t’avaient jamais spécialement réussies. Tu aimais parfois les surprises - par exemple celle de te faire amener dans un refuge, mais tu restais de ceux qui préféraient tout savoir d’entrée de jeu. Autant dire que tu n’étais pas la personne idéale pour les films ou les séries, tu aimais beaucoup trop savoir ce dont il en retournait.

Enfin, sans plus presser Graham, tu reportas ton attention sur les chiens qui vous entouraient. Tu avais peut-être toujours l’idée que tu ne ramènerait pas de chien avec toi, mais ça ne t’empêcherait pas de tous les admirer et être complètement gaga devant chacun d’entre eux. Tu lâchas d’ailleurs la main de ton amoureux un instant pour te pencher devant une nouvelle cage. T’émerveiller devant un nouveau chien n’était pas un problème après tout : « Regarde celui-là. Il a les oreilles pliées c’est adorable. » C’est que ça te faisait penser à un chiot ce qui restait sans aucun doute la chose la plus adorable qu’il ne pouvait y avoir dans ta vie. Pour autant, tu n’aurais aucune objection à prendre un chien adulte si l’occasion se présentait. Un chien restait un chien et tu l’adorerais quoi qu’il advienne.
electric bird.


it's always better when we're together
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t712-theres-a-hole-in-my-soul-c
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: we're moving forward, two steps at a time + CASSANDRA   Sam 5 Aoû - 14:57


WE'RE MOVING FORWARD, TWO STEPS AT A TIME + GRASSANDRA

Il était surpris lui aussi de ne pas la voir lui poser direct trente six mille questions d'emblée sur la raison de leur venue ici, après tout c'était un réflexe pour la jeune femme vu son métier. Graham s'était même plus ou moins préparé à cette éventualité en essayant de trouver les meilleurs arguments et excuses pour ça, histoire de pouvoir lui faire la surprise comme il le voulait et non parce qu'elle l'aurait mis au pied du mur avec son interrogatoire. Mais de la voir si enthousiaste à peine la porte du chenil franchie, il s'était dit qu'il aurait un petit répit devant lui pour préparer son discours. C'était adorable de la voir ainsi, ce sourire si radieux sur son visage, celui-là même pour lequel il avait fondu des années plus tôt déjà. Il était donc satisfait de voir que ce petit détour par le refuge lui faisait plaisir, au moins il avait visé juste en sachant que de venir lui lui apporterait de la joie même si potentiellement ça allait aussi la frustrer. Ce qu'elle amena plus ou moins sur le tapis en avançant qu'ils pourraient rentrer avec une trentaine de chiens, même si elle plaisantait bien sûr. Au moins elle n'avait pas l'air de suspecter quoi que ce soit pour le moment et ça arrangeait bien notre cher Graham car il voulait faire tout ça dans la forme. Car oui, avec tout ça, ils allaient prendre un sacré pas en avant ensemble et il ne voulait pas tout gâcher pour quelque chose d'aussi stupide qu'un mauvais timing ou une maladresse qui aurait pu être évitée.

De plaisanter avec elle réduisait un peu sa nervosité il faut l'avouer, et il laissa s'échapper un léger rire quand elle rétorqua qu'une dizaine de chiens devraient lui suffire. « Ça c'est du marchandage ou je ne m'y connais pas. » Après tout c'est vrai que ça faisait partie de son boulot de dialoguer pour trouver un arrangement, donc ça ne pouvait que lui parler tout ça mais il était bien plus focalisé sur autre chose pour le moment. Comment amener sa proposition sans avoir l'air de l'avoir attirée ici pour ça ? Ironiquement, lui si à l'aise avec les mots en temps normal ne l'était pas ici mais ça pouvait se comprendre, non ? Discuter avec des clients d'un produit ou de termes de contrat, ça restait du boulot, ici il jouait son avenir, leur avenir en vérité, de quoi mettre ses nerfs à rude épreuve.Et le moment qui devait arrivé arriva. Cassandra le questionnait sur la raison de leur présence ici. Il avait répété ça dans sa tête des dizaines de fois mais évidemment, en comparaison à ce qui était en train de se passer là, dans la réalité, rien n'était comparable. Il tentait donc d'amener ça de la façon la plus naturelle et délicate qui soit en confirmant qu'il savait qu'elle avait toujours voulu avoir un chien et qu'il pensait qu'ils pouvaient s'occuper d'un compagnon à quatre pattes ensemble puisque c'était l'évolution logique de leur relation. Et perceptive comme toujours, la jolie blonde ne manqua pas de comprendre qu'il ne lui disait pas tout.

Que faire pour se sortir de là, quand on sait qu'elle le connaissait mieux que quiconque en ce bas monde ? Y aller franco ? Non, même si comme d'arracher un pansement d'un coup sec, la délivrance serait immédiate mais il voulait faire ça bien. Se voyant offrir un répit temporaire alors qu'elle regardait un autre chien, Graham pris une profonde inspiration pour retrouver tous ses esprits et se rapprocha d'elle, admirant le chien quelques secondes avant de se concentrer sur elle. « J'ai voulu t'amener ici parce que c'est vrai que tu as toujours voulu un chien mais surtout parce que j'ai pensé qu'ainsi la vraie question que je voulais te poser passerait plus facilement. Mais je réalise maintenant que c'était sûrement un peu bête mais maintenant que je suis là, je vais tout simplement me lancer. » Prenant ses deux mains dans les siennes, se tenant à présent face à elle qui s'était redressée face à ce qu'il venait de dire. « Si je voulais qu'on prenne un chien tous les deux c'est parce que j'aimerais que tu viennes vivre avec moi. Je sais que c'est sans doute un peu tôt vu qu'on vient à peine de se remettre ensemble mais j'ai envie de pouvoir te regarder dormir chaque matin, de me dire que je suis l'un des mecs les plus chanceux au monde de pouvoir t'avoir dans ma vie et que ça serait génial d'avoir cette vie là à tes côtés. Donc tout ça pour dire... est-ce que tu veux bien qu'on vive ensemble ? » Voilà, c'était sorti. Définitivement pas comme il avait voulu que ça se fasse mais il avait été parfaitement honnête sur ce qu'il pensait et ressentait. Et les plus longues secondes de son existence venaient de débuter jusqu'à ce que la jeune femme lui donne sa réponse. Après tout, elle pourrait très bien refuser. C'était une possibilité. Lui avait envie de partager tout son temps avec elle, ça n'en était peut-être pas de même pour elle.

EXORDIUM.



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: we're moving forward, two steps at a time + CASSANDRA   

Revenir en haut Aller en bas
 
we're moving forward, two steps at a time + CASSANDRA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moving City - 14.08.2010 - Zürich
» Flash Forward
» La Dernière cible (Moving target):
» "Max forward power" introuvable sur Castle Link
» Moving City Festival 11.08.07

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: west san francisco-
Sauter vers: