N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 Une première rencontre (Caitlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hazel Lincoln
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 27/05/2017
☆ messages : 60
☆ pseudo : SB, Jade
☆ avatar : Jennifer Morrison
☆ crédits : Stolen Paradise
and more
MessageSujet: Une première rencontre (Caitlin)   Dim 4 Juin - 11:14

La famille de mon mari disparu avait souhaité conserver les cendres. Ils comprenaient mon besoin de quitter la Nouvelle-Orléans, mais je n’avais pas pu les prendre avec moi. Je n’avais que des photographies de lui, seule chose qui me restait de notre relation. Pour pouvoir me recueillir dans ma nouvelle ville, je décidais alors de me rendre à l’église. J’étais là depuis quelques semaines et je dois dire que je n’avais pas eu le temps de penser à autre chose qu’à mon déménagement. Un déménagement c’est tout simplement fatiguant. C’est beaucoup de chose à faire, à prévoir. Les cartons à remplir, puis à vider si tôt arrivé. Les meubles à démonter et à remonter, les peintures à faire. Les papiers à faire, les gens à contacter pour changer l’adresse. Et aussi, bien évidemment, l’ouverture de l’eau, de l’électricité, et j’en passe. Oui, un déménagement, c’est énormément de chose à faire. Les premières choses que j’avais installé en arrivant, c’était ma bibliothèque. Je ne pouvais pas me passer de mes livres. Et bien sûr, mon bureau et mo ordinateur. C’est que j’étais écrivain, alors il fallait que j’aie mon petit coin à moi pour travailler. L’installation de ma chambre avait aussi été pénible à faire car j’avais de nombreux vêtements. Bref, comme je le disais, pas le temps de m’ennuyer une seconde ses trois dernières semaines. Et surtout, pas le temps de repenser à l’accident qui avait couter la vie à mon mari. Pas le temps de repenser à la fausse couche que j’avais fait peu de temps avant le drame. Mais voilà, maintenant, j’étais installée et tout me revenais en pleine figure. C’est pourquoi je me suis rendue jusqu’à l’église dans le but de me recueillir. Je ne suis pas spécialement croyante, bien que je me sois mariée à l’église, mais c’est, je pense, le seul endroit désormais, ou je peux lui parler. Me sentir avec lui.



Hazel Lincoln
Angry ⊹ J'aimerais être un pc, pour pouvoir redémarrer ma vie en mode sans échecs. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caitlin McKinley
admin + wendy

some info
☆ en ville depuis le : 31/10/2016
☆ messages : 281
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Candice Accola King
☆ crédits : raissajoly (avatar & crackship)
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Lun 5 Juin - 16:12

J’avais l’habitude de rendre visite à ma mère, presque quotidiennement, depuis que nous l’avions placé, mon frère et moi, dans un centre spécialisé en raison de sa maladie d’Alzheimer : il m’était impossible de continuer à m’occuper d’elle seule. Cela m’en demandait malheureusement trop et j’avais aussi ma vie à côté ; j’avais même fini par emménager avec mon petit-ami. Ainsi s’expliquait mes visites aussi nombreuses, toujours après le travail. Toutefois, il m’arrivait, un peu comme en ce jour, de ne pas m’y rendre. Certains jours cela pesait juste un peu trop lourd et j’avais besoin de me sentir ne serait-ce que quelques heures loin de tout ça. Dans ces cas-là, j’avais besoin de prendre un peu l’air et la saison était parfaitement propice aux promenades : le printemps était là et annonçait déjà un été assez chaud.
Je m’étais alors rendue au nord de la ville afin de visiter pour la énième fois le front de mer, mon endroit favori de San Francisco ; je m’y rendais assez souvent depuis que nous avions quitté Palo Alto suite à l’incendie de notre maison familiale. Après ça, pourtant, je n’avais pas encore le cœur à entrer et vu l’heure qu’il était, je savais que mon concubin ne serait pas encore rentré à la maison mais serait toujours au travail. Personne ne m’attendrait, par conséquent je me permettais d’étendre ma promenade.
Je finis par passer près d’une église : je ne l’avais jamais vu auparavant et, pour une raison qui m’était inconnue, elle m’intriguait. La curiosité – pourtant loin d’être un de mes traits de caractère – me poussa à entrer à l’intérieur, la visiter et pourquoi pas m’y recueillir un instant ? Je n’étais pas vraiment croyante mais cela n’empêchait pas, je crois. A l’intérieur, s’y trouvait déjà une autre blonde comme moi, autrement il n’y avait personne. J’eus soudainement le sentiment de la déranger alors qu’elle n’avait peut-être pas encore remarquer ma présence. Du moins, jusqu’à ce que mon téléphone se mette à sonner. Elle s’était alors retournée, certainement par réflexe. « Je suis vraiment désolée, je ne voulais pas vous déranger.  » m'excusai-je d'une petite voix.


loving can hurt
Look in my eyes. I’ll be right here by your side. So don’t you ever let go.(Step Step ~ Suran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1227-relationships-include-fig
avatar

Hazel Lincoln
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 27/05/2017
☆ messages : 60
☆ pseudo : SB, Jade
☆ avatar : Jennifer Morrison
☆ crédits : Stolen Paradise
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Jeu 15 Juin - 10:28

Tandis que j’étais assise sur le banc, silencieuse, sans trop savoir ce que je faisais vraiment là, bien que je sache pourquoi j’étais venue, je me replongeais dans mes souvenirs. Je revoyais le jour où j’avais annoncé mes fiançailles à mes parents. Je n’avais jamais été très proches d’eux, pas plus que de mon frère ainé. Non pas qu’ils ne m’aimaient pas ou quoique ce soit du genre, mais disons que je n’ai jamais été comme eux, comme le reste de la famille. Je suis une personne qui préfère la solitude à la foule. Je ne suis pas à l’aise en société. J’ai toujours préférée avoir une vie saine, même si je n’ai jamais rien eu contre un verre de vin. Je préfère marché dans la nature plutôt qu’aller étaler ma serviette sur le sable. Mon frère avait essayé, à de maintes reprises ; avec l’aide de ma mère ; à me faire rencontrer des hommes, parce que, disait-il, je ne sortais pas beaucoup. Sauf que bien sûr, aucuns de ces hommes n’avaient la moindre chance avec moi. Alors, quand je suis arrivée à la maison ce dimanche matin, avec une bague au doigt, tous ont été surpris. Et plus encore lorsque je leur ai dit de qui il s’agissait. Ma mère à fait brûler le gratin du jour. Je me souviens encore du goût que ça avait, car elle ‘lavait servit quand même. A la surprise, c’était ajouté la bêtise. Car selon eux, mon fiancé n’était pas un homme pour moi. Pourquoi ? Parce que ce n’était pas mon frère qui me l’avait présenté ? Pourtant, Tobias et lui avait été dans la même école. Ils s’entendaient même très bien. Je crois que dans le fond, ils avaient essayé de m’arrangé des rendez-vous, parce qu’ils savaient que ces types ne me correspondraient pas. Ils ne voulaient pas que je vole de mes propres ailes, que je quitte le cocon familial. C’est pourtant ce que j’ai fait. J’aimais Tobias, je n’avais donc pas de raison de le quitter. Mon annonce a fait l’effet d’une bombe et aucun d’eux n’a répondu présent à notre invention. Ce n’est que lorsqu’ils ont appris que Tobias était mort dans un accident, qu’ils ont enfin prit de mes nouvelles. Et je les ai proprement envoyées sur les roses. Je ne voulais plus les voir. Ils m’ont tout simplement dégouté et je ne sais pas pourquoi je pense à eux en ce moment précis. C’est une sonnerie de téléphone qui me tire de mes pensées. Une sonnerie qui n’est pas la mienne, alors je me retourne aussitôt et me retrouve face à une jeune femme blonde, qui s’excuse. « Oh, ce n‘est rien ! J’ai juste été surprise ! » avouais-je. Ce qui était l’exact vérité après tout.



Hazel Lincoln
Angry ⊹ J'aimerais être un pc, pour pouvoir redémarrer ma vie en mode sans échecs. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caitlin McKinley
admin + wendy

some info
☆ en ville depuis le : 31/10/2016
☆ messages : 281
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Candice Accola King
☆ crédits : raissajoly (avatar & crackship)
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Jeu 22 Juin - 14:48

Les églises – en dehors des heures de messe et autres cérémonies – étaient généralement un lieu silencieux, en plus d’être relativement magnifiquement bâtie. Cela expliquait l’attrait général qu’avait les gens envers ces édifices qui inspiraient – même pour les moins croyants d’entre nous – confiance, confidence et recueillement. Cette église-ci ne faisait pas exception. Du moins jusqu’à ce que j’y mette les pieds et que mon téléphone se décide à briser le silence de façon quelque peu abrupte. M’assurant qu’il reste silencieux, je m’excusai dans la seconde auprès de la blonde que j’avais alors accidentellement surprise. Je fus rassurée qu’elle ne se soit pas sentie offensée par la gêne occasionnée. « Je ne vous dérangerai plus. Je l’ai mis sous silence. » annonçai-je alors à mon interlocutrice en mettant en évidence le smartphone dans ma main. « Encore désolée. Je fis quelques pas en avant afin de rejoindre un banc deux rangées derrière la jeune femme. Je m’étais déjà assise lorsque je m’avisai que ma présence en elle-même pouvait déranger. « Vous préfèreriez peut-être que je mette un peu de distance entre nous ? lui demandai par prudence. Je préférais m’assurer que je ne dérangeais en rien ; il valait mieux prévenir que guérir. (Ce que je répétais souvent aux patients que je voyais quotidiennement au cabinet, dans des circonstances certes différentes.) Attendant une réponse, une réaction, mes yeux se posèrent de nouveau sur la femme, oubliant que je n’avais même pas encore consulté le message que j’avais reçu quelques instants auparavant et encore moins qui cherchait à me joindre.


loving can hurt
Look in my eyes. I’ll be right here by your side. So don’t you ever let go.(Step Step ~ Suran)


Dernière édition par Caitlin McKinley le Sam 1 Juil - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1227-relationships-include-fig
avatar

Hazel Lincoln
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 27/05/2017
☆ messages : 60
☆ pseudo : SB, Jade
☆ avatar : Jennifer Morrison
☆ crédits : Stolen Paradise
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Jeu 29 Juin - 11:10

Je ne suis pas vraiment croyante, mais je ne suis pas non plus totalement athée. Disons plutôt que je pratique la religion de manière occasionnelle. Les deux dernières fois ou je m’étais rendue à l’église, c’était pour mon mariage, puis pour l’enterrement de mon époux. Je ne me sentie donc pas offusquée lorsque le téléphone portable de cette jeune femme c’était mis à sonner. Ce sont des choses qui arrivent et moi-même, il m’était arrivé d’avoir mon mobile à sonner dans un endroit où j’aurais mieux fait de le laisser en mode avion. Au cinéma, par exemple. J’étais donc bien mal placée pour oser lui faire la leçon. Évidemment, je sais que certaines personnes pourraient se sentir outrée qu’une telle chose se produise. Principalement les gens âgés. Mais, en dehors de nous deux, il n’y avait personne dans l’église. Elle m’expliqua l’avoir mis sous silence, m’indiquant ainsi qu’il ne sonnerait plus. « Vous ne me déranger ! » répétais-je. J’avais parfois un caractère emporté lorsqu’on me mettait sur les nerfs, mais je n’étais pas quelqu’un de méchant. Je pouvais me montrer agressive envers certaines personnes, mais douce comme un agneau avec d’autres. Et là, je n’avais pas de raison de m’emporter. J’étais venue ici pour trouver un peu de paix intérieur, c’était le seul endroit où je sentais que je pouvais être avec mon mari, mais je pouvais aussi le faire avec du monde derrière moi, ça n’était pas un problème. La jeune femme se leva et s’installa deux rangées derrière moi, avant de me demander si je voulais qu’elle aille s’installé ailleurs. Il y avait de la place, elle était libre d’aller s’assoir ou elle le désirait. « Vous pouvez vous assoir ou vous le désirez ! » lui dis-je. Je devais sans doute donner l’impression d’avoir une méchante tête. Je ne sais pas. Elle pouvait vraiment aller ou elle le souhaitait. Elle pouvait même s’assoir sur le même banc que moi, ça ne me dérangeait pas. Je n’allais certainement pas faire un esclandre au beau milieu d’une église. D’ailleurs, la seule personne que je serais susceptible d’envoyer sur les roses si jamais je venais à la croisé, c’était le type qui avait tuer Tobias. Lui, je ne lui ferais aucuns cadeaux, mais cette femme ne m’avait rien fait, je j’avais donc aucune raison valable pour l’envoyer promener.



Hazel Lincoln
Angry ⊹ J'aimerais être un pc, pour pouvoir redémarrer ma vie en mode sans échecs. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caitlin McKinley
admin + wendy

some info
☆ en ville depuis le : 31/10/2016
☆ messages : 281
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Candice Accola King
☆ crédits : raissajoly (avatar & crackship)
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Mar 4 Juil - 18:14

La blonde insistait à dire que je ne la dérangeais pas et, bien que ce soit rassurant, je ne me sentais pas moins coupable. Tout particulièrement lorsque je m’installais sur un banc à deux rangées d’elle parce que je ne pouvais m’empêcher d’être soucieuse du confort des autres. Une habitude d’autant plus grande puisque c’était également un peu mon travail : chaque jour de la semaine, je faisais tout mon possible pour que tous les patients qui passent par le cabinet soient à leur aise. (Du moins, un minimum, puisque se rendre chez le dentiste n’était jamais à cent pour cent agréable.) J’avais donc beaucoup d’années de pratique devant moi et cela sans compter l’inquiétude constante que je portais pour mon frère, et pour ma mère aussi. C’était d’ailleurs cela qui m’avait attiré à visiter cette église, je crois. Et étrangement, j’en fis un peu l’aveu à cette personne qui m’était tout à fait étrangère, sans vraiment le réaliser ; pourtant elle n’avait fait rien d’autre que de me certifier que je pouvais m’avoir où bon me semblait. « D’accord. Je voulais juste être sûre. Visiblement vous souhaitiez être seule et je n’aurais pas aimé empiéter votre espace personnelle. Certaine personne ont besoin de beaucoup plus d’espace que d’autre. » avais-je commencé. On pouvait dire que c’était mon côté un peu prévenante qui parlait là. Vaut mieux prévenir que guérir, avais-je l’habitude de répéter aux patients, et je croyais dur comme fer que cet adage n’était pas seulement valable lorsqu’il s’agissait d’hygiène bucco-dentaire mais à la vie en général. « Mais parfois je me demande si on ne devrait en fait pas parler de nos soucis à nos proches plutôt que de se terrer dans la solitude. Je ne me souviens pas une fois avoir trouvé la solution à mes problèmes en m’isolant un instant du reste du monde. Pourtant, c’est toujours ce que je cherche à faire. Sinon je ne serais pas là dans cette église à m’interroger à propos de mes difficultés notamment familiaux. Mon petit-ami a sans doute raison quand il affirme que je devrais aller vers mon frère au lieu de seulement me demander ce que j’ai fait de mal, comment il va et s’il a besoin de mon aide. » Tout du long je n’avais pas regardé un instant mon interlocutrice, les yeux fixées sur la croix chrétienne sur le mur de l’église.


loving can hurt
Look in my eyes. I’ll be right here by your side. So don’t you ever let go.(Step Step ~ Suran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1227-relationships-include-fig
avatar

Hazel Lincoln
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 27/05/2017
☆ messages : 60
☆ pseudo : SB, Jade
☆ avatar : Jennifer Morrison
☆ crédits : Stolen Paradise
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Mer 12 Juil - 10:27

Non, elle ne me dérangeait pas. Je ne cherchais pas vraiment à être seule en venant ici, je cherchais seulement un moyen de « communiquer » avec mon défunt époux ? certes, ce n’était pas vraiment de la communication à proprement parler, car on ne peut pas parler avec les morts, mais dans cette église, j’avais un peu le sentiment de le sentir près de moi, et c’était avant tout, ce que je recherchais. Mais non, je ne cherchais pas à être seule. Si j’avais voulu être seule, je serais allée sur le toit d’un immeuble et autant le dire tout de suite, avec la chaleur qu’il fait, j’aurais grillé comme une saucisse au barbecue ! Mauvaise idée donc, très mauvaise idée. « Je sais ! » répondis-je, avec un sourire. Oui, certains hommes et certaines femmes avaient besoin d’espace. Quand j’écrivais, j’étais de ces personnes-là, mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, j’avais juste eu le besoin de me rapprocher de Tobias, et quoi de mieux qu’une église pour cela ? Oui, lorsque j’écrivais, j’avais besoin d’être seule, parce si il y avait du monde autour de moi, je n’arrivais pas à me concentrer. Ceci dit, j’avais beaucoup de peine à écrire depuis l’accident, alors que je sois seule ou entourée, ne changeait pas grand-chose à tout ce que je vivais. La jeune femme blonde reprit la parole, mais je ne sais pas si elle me parlait à moi ou si elle parlait à un interlocuteur inconnu, car elle ne me regardait pas. Après tout, on ne se connaissait pas toutes les deux. Selon elle, il était préférable de ne pas s’isolé du reste du monde et d’en parler à nos proches, un conseil que, visiblement, elle ne suivait pas elle-même. Du moins, c’est ce que je compris lorsqu’elle évoqua son frère. « Vous avez raison. Cependant, parfois, les personnes les plus proches de nous, sont aussi celles qui nous sont les plus éloignées. » répondis-je. Je parlais en connaissance de cause. C’est à cause de ma famille, que j’avais pris la fuite après l’accident, parce que je ne trouvais aucun réconfort auprès de personnes qui avait tant critiqué Tobias, et qui le mettait désormais sur un piédestal, simplement parce que la vie me l’avais arraché.



Hazel Lincoln
Angry ⊹ J'aimerais être un pc, pour pouvoir redémarrer ma vie en mode sans échecs. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caitlin McKinley
admin + wendy

some info
☆ en ville depuis le : 31/10/2016
☆ messages : 281
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Candice Accola King
☆ crédits : raissajoly (avatar & crackship)
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Lun 17 Juil - 16:27

La réponse de mon interlocutrice me plongea instantanément dans une profonde réflexion. Cette femme qui ne me connaissait ni en noir, ni en blanc – et qui, par conséquent, ignorait tout de mes problèmes à part ce que j’en avais distraitement dit – avait tout de suite mis le doigt sur mon problème et surtout l’avait exprimé très clairement. Du moins, celui concernant l’actuelle relation que j’entretenais avec mon frère Jason, une relation catégoriquement opposé à celle que nous avions toujours eu auparavant. Avant nous étions en quelque sorte inséparables. Il fallait dire que les épreuves difficiles que nous avions traversées ensemble, notamment à cause de notre père, avait été le ciment de cette relation. Jusqu’à ce que cela prenne subitement fin. Parce que je n’avais pas su aider mon frère quand il en avait eu besoin, voilà ce que je ne cessais de me répéter chaque jour. Dorénavant, je n’étais plus qu’une simple spectatrice de sa vie, et je n’avais d’autres moyens qu’internet pour m’assurer que mon frère était un minimum en bonne santé. Néanmoins, des bonnes nouvelles il y en avait peu qui le concernaient…
Sortant de ma réflexion, je commençai par dire ceci, sur un ton un peu de dépit. « Oui. C’est exactement cela. » Et c’était vraiment triste à dire. « C’est si bien dit que je ne peux que supposer que vous savez que trop bien de quoi vous parlez. Malheureusement. » Un sourire, léger certes, mais plein de compassion se dessina sur mon visage. Il ne s’agissait évidemment pas de mes affaires – aussi je ne cherchais pas à en avoir les détails – mais tel était la conclusion que j’avais tiré de son discours. J’avais pu sentir le vécu dans le ton de la jolie blonde. Peut-être était-ce même la raison de sa présence à cet exact moment dans cette église précisément ? C’était une possibilité à ne pas négliger. « Parfois, nous sommes tellement concentrés sur nos propres problèmes qu’on en finit par oublier que nous ne sommes pas seuls à en voir notre lot. Que les nôtres sont parfois – même très souvent en fait – dérisoires comparés à ceux des autres. » rajoutai-je tristement.


loving can hurt
Look in my eyes. I’ll be right here by your side. So don’t you ever let go.(Step Step ~ Suran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1227-relationships-include-fig
avatar

Hazel Lincoln
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 27/05/2017
☆ messages : 60
☆ pseudo : SB, Jade
☆ avatar : Jennifer Morrison
☆ crédits : Stolen Paradise
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Ven 28 Juil - 11:33

Nous ne nous connaissions pas, et si je n’étais pas venue trouver un peu de réconfort dans cette église, il y a fort à parié que nous ne nous serions pas rencontrés. Et pourtant, ses paroles me ramenaient inévitablement à ma famille et à leur attitude vis-à-vis de Tobias. C’est pourquoi, quand elle avait parlé de parler à des proches plutôt que de rester seul face au chagrin, je n’avais pas pu me retenir de dire que parfois, les personnes dont nous étions les plus proches étaient aussi celles dont nous étions les moins proches, celles qui nous faisaient le plus souffrir. Dit de cette façon-là, ça paraissait compliqué, mais c’était tellement vrai, je le savais, parce que c’est ce que je vivais depuis la mort de mon mari. Elle approuva mes paroles avant de supposé que je parlais en connaissance de cause. « C’est le moins qu’on puisse dire ! » avouais-je avec un pâle sourire. Me confié à une parfaite inconnue n’était pas dans mes habitudes, aussi, je ne développais pas davantage le sujet. Que pourrait-elle me dire de toute façon ? Nous ne nous connaissions pas, et de plus, je ne voulais pas que l’on me plaigne, qu’on s’apitoie sur mon sort. A peine mariée, j’étais déjà veuve, ça n’arrive pas tous les jours, mais ça arrive, malheureusement. Elle-même avait l’air de souffrir, certes, pour des raisons sans doute différentes des miennes, mais elle semblait avoir ses propres casseroles, elle s’était reconnue dans mes paroles, mais le reste ne me regardais pas puisque je ne la connaissais pas. Elle reprit la parole, cette fois pour me dire que malgré nos problèmes, nous n’étions pas seuls et que dans la plupart des cas, les problèmes des autres étaient bien plus importants que les nôtres. « Je doute que l’on puisse faire pire que ce que je traverse, mais je sais que je ne suis pas la seule à vivre une telle situation ! » finis-je par répondre. Evidemment, j’ignorais ce par quoi elle passait, mais pouvais-ce être pire que la mort d’un être cher ?



Hazel Lincoln
Angry ⊹ J'aimerais être un pc, pour pouvoir redémarrer ma vie en mode sans échecs. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caitlin McKinley
admin + wendy

some info
☆ en ville depuis le : 31/10/2016
☆ messages : 281
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Candice Accola King
☆ crédits : raissajoly (avatar & crackship)
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Mar 1 Aoû - 14:03

Je n’étais vraiment point du tout étonnée lorsque mon interlocutrice confirma qu’elle parlait bien en connaissance de cause. Il n’était à vrai dire pas nécessaire de la connaître pour réussir à le deviner. La preuve étant qu’elle n’était pour moi qu’une inconnue. Cette confession n’était pas moins triste. Nous nous connaissions pas, néanmoins je ne lui souhaitais pas connaître le malheur, quel qu’en soit la nature, quel qu’en soit la gravité. J’en avais bien connu, tous plus ou moins douloureux mais j’avais toujours réussi à m’en remettre. Du moins, du mieux que je le pouvais, juste suffisamment pour pouvoir continuer à vivre ma vie. A être relativement heureuse.
Je me suis d’ailleurs toujours considérée heureuse malgré tout depuis que j’avais emménagé à San Francisco en compagnie de mon jeune frère et ma mère. J’avais continué mes études, j’avais obtenu une place comme assistante dentaire dans un cabinet – et j’y étais toujours – j’avais même fini par rencontrer mon actuel petit-ami, mon concubin devrais-je plutôt dire puisque nous vivions maintenant ensemble. Le tableau s’était fait beaucoup moins idéal lorsque mon frère avait cessé de me parler, lorsque nous avions appris la maladie de ma mère ou encore lorsque cette dernière finit par être placée dans un centre spécialisé. Seulement, j’avais dû voir la réalité en face, m’y résigner ; je ne pouvais m’occuper moi-même d’elle sinon je n’aurais plus de vie à moi. Malgré tout, j’avais tenu bon. Ce fut même peu de temps après tout ça que j’avais emménagé avec mon compagnon, au bout de deux ans de relation. La vie n’était certes pas rose mais cela me convenait bien. Je n’avais juste pas imaginé que tous ces soucis pèseraient de plus en plus lourds au fil du temps…
« Je ne saurais dire, vu que je ne vous connais pas. Mais est-ce si important ? La douleur n’en serait pas pour autant moindre, je crois. » dis-je en réponse à la déclaration de la blonde. Pour deux femmes qui étaient toutes les deux venues chercher un peu de solitude, la conversation continuait bon train bien qu’elle manquait de gaieté. Et j’en avais oublié mes manières. « Oh ! Je m’appelle Caitlin au passage. ».


loving can hurt
Look in my eyes. I’ll be right here by your side. So don’t you ever let go.(Step Step ~ Suran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1227-relationships-include-fig
avatar

Hazel Lincoln
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 27/05/2017
☆ messages : 60
☆ pseudo : SB, Jade
☆ avatar : Jennifer Morrison
☆ crédits : Stolen Paradise
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Mar 8 Aoû - 9:58

J’avais été heureuse. Vraiment heureuse. A dire vrai, j’avais toujours été heureuse, même s’il m’avait toujours manqué quelque chose. J’avais longtemps, très longtemps, refusé l’idée d’être en couple, par peur que cela ne mette un frein à ma carrière d’écrivain. Ça faisait d’ailleurs pas mal jasé dans la famille, que je veuille à ce point rester célibataire, mais c’était comme ça, je n’allais pas changer pour leur plaire. Et puis, finalement, c’était arrivé. Comme ça, sans prévenir. C’est toujours comme ça que ça marche. Mon frère avait essayé à plusieurs reprises de me présenter des hommes, sans succès, alors quand il avait eu l’idée de ce rendez-vous arrangé ; que j’avais vu arriver à des kilomètres ; je m’étais dit qu’il perdait son temps et je crois qu’au fond, il le pensait, lui aussi, mais son habitude à se mêler de ma vie privée était tellement ancré en lui qu’il n’avait pas su résisté à la tentation de me le présenter. Et contre toute attente, j’étais tombée amoureuse de Tobias. L’ironie, c’est que de donner enfin à ma famille, ce qu’ils voulaient depuis toujours ; à savoir me voir en couple et heureuse ; m’avait totalement éloignée d’eux, simplement parce que, pour eux, Tobias ne représentait pas l’homme idéal. J’ignore à quoi il pouvait ressembler pour eux, car après tout, c’était moi que ça concernait. Et l’important, c’était que je sois heureuse peut importer avec qui. Alors, je m’étais fâchée avec mes parents, enfin plus particulièrement avec ma mère mais mon père la suivait toujours sans rien dire, puis avec mes grand-parents et mon frère, et finalement lorsque j’avais annoncé que j’allais me marier, personne de ma famille n’avait répondu au fairepart. Personne n’avait daigner se montrer le plus jour de ma vie. Ça l’avait été malgré tout, parce que, comme je le disais, j’avais été heureuse. Ceci dit, maintenant que Tobias n’était plus là, qu’on me l’avait arraché, je commençais à croire que le fait que ma famille n’ai pas approuvé mon mariage avec lui, ça avait brisé le cours du Destin. Alors, quand ils étaient venus me voir, tout sucre, tout miel, comme si rien ne s’était passé, je leur avais claquer la porte au nez et peu après, j’avais quitté la ville. « C’est encore trop tôt, avec le temps, peut-être ! » finis-je par dire. Sa question avait beaucoup de sens, mais pour le moment, je ne le comprenais pas vraiment. « Hazel ! Enchantée ! » répondis-je alors.



Hazel Lincoln
Angry ⊹ J'aimerais être un pc, pour pouvoir redémarrer ma vie en mode sans échecs. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caitlin McKinley
admin + wendy

some info
☆ en ville depuis le : 31/10/2016
☆ messages : 281
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Candice Accola King
☆ crédits : raissajoly (avatar & crackship)
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Ven 11 Aoû - 16:11

J’haussai légèrement les épaules : je voulais bien la croire lorsqu’elle disait qu’il était beaucoup trop tôt. Je n’avais pas les détails et probablement que, dans ces cas-là, le temps nécessaire était relatif selon les personnes, leurs caractères et leurs problèmes. N’apportant aucun commentaire supplémentaire, je tâchai plutôt de me présenter. Ainsi, je pus mettre un nom sur le visage de la blonde que je rencontrais tout juste. Hazel était d’ailleurs un prénom pas très courant, un prénom que je n’avais dû entendre qu’à la télévision. « Enchantée moi aussi. » assurai-je même si les circonstances n’étaient visiblement pas des plus joyeuses. Je pris une grande inspiration et je me risquais à une question. « Est-ce que… Est-ce qu’il vous arrive souvent de venir ici ? » Et suite à ma question, j’enchaînai avec des excuses très rapidement. « Je sais que ça ne me regarde pas. Vous n’êtes même pas obligé de répondre en fait. C’est juste… pour la conversation. » Cela me donnait l’idée de répondre à ma propre question moi-même, encore une fois sans vraiment regarder mon interlocutrice, comme s’il s’agissait plutôt d’une introspection. « Pour ma part, c’est bien la première fois que j’entre dans cette église. Elle semble accueillante. » Et c’était certainement la raison qui m’avait poussé à entrer à l’intérieur certainement. Même à l’intérieur, l’impression était la même en tous cas. En même temps, pour une église, cela devait être très probablement tout à fait normal, pour une institution qui se disait charitable surtout.


loving can hurt
Look in my eyes. I’ll be right here by your side. So don’t you ever let go.(Step Step ~ Suran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1227-relationships-include-fig
avatar

Hazel Lincoln
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 27/05/2017
☆ messages : 60
☆ pseudo : SB, Jade
☆ avatar : Jennifer Morrison
☆ crédits : Stolen Paradise
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   Mer 16 Aoû - 7:44

Beaucoup trop tôt. C’est la réponse bateau, la phrase toute faite, que je répondais lorsque l’on me questionnait sur mon état d’esprit suite à la mort de mon mari. En fait, c’était la question favorite des journalistes qui prenaient contacte avec moi afin de connaitre la date et surtout le thème de mon prochain roman. J’avais recommencé à écrire, mais c’était encore beaucoup trop pour avancer une date, pour dire comment j’allais. J’avais pris contact avec une avocate et j’espérais, avec son aide, savoir ce que je pourrais faire pour réparer le mal qui m’avait été fait. Certes, mon avocate ne me ramènerait pas mon Tobias, mais elle me permettrait d’avoir la paix et de pouvoir enfin démarrer le processus de deuil. Voilà pourquoi, beaucoup trop tôt était devenue ma phrase favorite ces derniers temps. Mais personne ne m’en tenait rigueur, donc tout allait bien. Enfin, ça irait mieux dans d’autres circonstances, mais en dehors de ça, oui, j’allais bien. Elle se présenta à moi et je fis de même. Je ne voulais pas vivre dans une ville nouvelle et ne connaitre personne. Dans le peu de temps qu’aura duré notre relation, Tobias m’avait appris une chose, celle d’aller vers les autres et de laisser les autres venir vers moi. Ce n’était pas tous les jours faciles, mais je m’obligeais à le faire chaque fois que je sortais dehors. Parce que je sais que c’est ce qu’il aurait voulu. La jeune femme me demanda ensuite si je venais souvent dans cette église, avant de s’excuser si ses paroles paraissaient déplacées. « C’est la première fois que je viens. Pour être franche, je suis arrivée en ville que très récemment ! » avouais-je alors. Il m’avait fallu beaucoup de temps avant d’oser sortir de mon nouvel appartement. Au départ, j’allais seulement en bas de l’immeuble. C’est comme si j’avais besoin que l’on me tienne la main, je me sentais comme un enfant qui apprenait à marcher. Cette église, c’était un peu la fin du processus. Je m’étais enfin lâchée et j’avais avancé sans trébuché. Je ne m’étais encore jamais éloigné à ce point de mon appartement. J’ignore encore si c’était une bonne ou une mauvaise chose. Caitlyn m’expliqua ensuite que pour sa part, c’était la première fois qu’elle venait ici et qu’elle trouvait l’église plutôt accueillante. « Elle ressemble à l’église ou je me suis mariée. » répondis-je, approuvant ses paroles. C’était un beau souvenir et c’est ce genre de souvenirs, dont je voulais me rappelé.



Hazel Lincoln
Angry ⊹ J'aimerais être un pc, pour pouvoir redémarrer ma vie en mode sans échecs. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: Une première rencontre (Caitlin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une première rencontre (Caitlin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma première aquarelle....
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» Les libraires d'Esprit BD chroniqueurs sur Clermont-Première
» Quelle est la première montre à avoir......? [historique] Merci de vous y joindre!
» tanks de la première guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: north san francisco-
Sauter vers: