N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 happy unbirthday to you (saunders)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ezra Saunders
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 14/05/2017
☆ messages : 47
☆ pseudo : Insomnia
☆ avatar : Chris Pratt
☆ crédits : avatar (c) morsmordre
and more
MessageSujet: happy unbirthday to you (saunders)   Ven 2 Juin - 11:09



HAPPY UNBIRTHDAY TO YOU
EZRA • ELIZABETH • LANDON.
Le regard perdu dans le vide, Ezra était adossé contre la devanture d'un restaurant du centre ville de San Francisco. Une main, confortablement installé dans la poche de son blouson, tira son téléphone, l'allumant et le verrouillant après avoir regardé l'heure. Il maudit sa soudaine résolution de cesser d'être en retard et qui expliquait qu'il soit seul: ceux qu'il attendait le connaissaient vraiment trop bien ... Pourquoi n'entrait-il pas attendre à l'intérieur ? L'air printanier était agréable et l'extérieur lui offrait l'opportunité de fumer tranquillement avant l'arrivée de sa soeur et son cousin. Ezra n'était pas un grand fumeur. Il aimait s'en griller une de temps à autre, lorsque le stress était grand et qu'il savait avoir peu de contrôle sur la situation. Son budget clope explosait notamment en hiver, lorsque les marées d'enfants malades envahissaient sa salle d'attente mais il ne fumait jamais autant que les jours précédant une réunion de famille. Pas qu'il ne les aime pas, mais il s'agissait rarement de moments calmes et sereins. Bien loin des réunions joyeuses au coin du feu, Ezra devait cependant admettre qu'on ne s'ennuyait jamais avec eux. Aujourd'hui était un jour spécial. Son anniversaire remontait à quelques jours, mais les obligations de chacun les avaient forcé à trouver une autre date pour fêter ça. Le jour même, il avait tout de même déjeuner avec sa mère et fait la fête avec des amis. Il n'avait pas particulièrement l'envie de fêter son anniversaire, mais l'occasion était trop rare. Depuis combien de temps n'avait-il pas vu Lizzie ? Et Landon ? En dehors de quelques sms ? D'autant plus qu'il n'avait pas pu être présent lors de la dernière réunion de famille Saunders ...

Ezra soupira, regardant une nouvelle fois l'écran de son téléphone. Encore quelques minutes ... pensa-t-il en se demandant lequel serait le plus ponctuel. Il écrasa sa cigarette dans un cendrier près de la porte, s'assurant de ne pas être vu, et tapota la poche de sa veste dans laquelle son paquet était rangé. Ni vu, ni connu. Ezra n'avait jamais avoué qu'il fumait à sa famille: il n'avait pas particulièrement envie de le cacher mais, en tant que médecin, il savait que sa mère serait deux fois plus dur. Sa mère. Il soupira. Trop idéalisé, elle ne supportait pas la moindre contrariété dans l'image qu'elle avait de lui. Il sortir une nouvelle fois son téléphone, dans un geste nerveux qui traduisait son impatience. Combien de fois avait-il était moqué pour ses retards à répétition ? Pour une fois qu'il faisait l'effort ... Alors qu'il se promettait de ne plus jamais changer ses habitudes, la silhouette familière de l'un des attendus apparue laissant le jeune médecin lâcher d'une voix forte un « Bah c'est pas trop tôt ! » qui résonna dans la rue.

@elizabeth saunders @landon saunders
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1722-dark-places-ezra
avatar

Landon Saunders
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/08/2016
☆ messages : 2129
☆ pseudo : Bellätrix (V.)
☆ avatar : Evan Peters.
☆ crédits : vinyles idylles&ANESIDORA
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Oui o/
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: happy unbirthday to you (saunders)   Lun 5 Juin - 1:34

Happy unbirthday to you.
Ezra&Lizzie&Landon


Motivation zéro. Au point mort. J’avais rendez-vous en début de soirée sur Mission Discrit, pas très loin de chez moi, et je n’avais aucunement envie d’y aller. Surtout en sachant qui il y aura. Le fait de savoir que j’allais de nouveau devoir passer une soirée en compagnie de ma très charmante cousine ne me réjouissais guère. Loin de là. Bon, je me disais tout de même que, étant donné que nous serions dans un lieu public, les choses ne se passeraient comme la dernière fois, chez ses parents. Espérons-le du moins. Il ne manquerait plus que des couteaux se mettent à rebondir dans tous les sens dans le restaurant, Ezra au milieu, essayant de calmer le jeu. Je voyais d’ici la scène. Non, décidément, si j’avais le choix, j’aurais préféré passer ma soirée autrement. D’une bien meilleure façon. Toutefois, j’avais eu la bonne idée de confirmer à mon cousin que je viendrais volontiers – c’était son anniversaire tout de même – et n’ayant pas pu être présent le jour même, nous avions fixé une autre date. Pourquoi fallait-il qu’elle soit là, elle aussi ? J’aurais amplement préféré se faire une soirée à deux, comme à l’époque, parler de ce qu’on voulait, et de la manière qu’on voulait, entre garçons. Sans fille. Mais non, il fallait que Lizzie soit là aussi. Je n’avais rien de particulier contre Ezra, c’est pourquoi j’avais accepté son invitation, mais elle

Sur le chemin qui menait au restaurant, je m’arrêtais à quelques mètres de là, pour m’allumer une cigarette, tout en regardant bêtement l’écran de mon téléphone. Il n’était pas trop tard pour annuler à la dernière minute. Urgence au travail ou tout autre excuse. Après tout, Ezra nous avait fait exactement le même coup à la dernière réunion familiale, alors pourquoi je ne ferais pas pareil ? Toutefois, je savais que cela ferait trop plaisir à quelqu’un, et il était hors de question qu’elle se réjouisse de mon absence. Je n’étais pas un lâche. Soupirant et passant une main dans mes cheveux, je réduisis les mètres qui nous séparaient. Je devais avoir environ cinq minutes d’avance sur l’horaire fixé, et quel ne fut pas mon étonnement en voyant Ezra, adossé à la devanture. Je dus regarder plusieurs fois ma montre. Non, je n’hallucinais pas. Ezra était à l’heure. C’était sûr, demain il allait neiger. En plein mois de juin. Merci. Sa réaction ne se fit pas attendre. Déjà surpris par sa ponctualité, je le fus encore plus avec sa remarque. Les yeux écarquillés, je le regardais, ne pouvant pas détacher mon regard de lui, la bouche ouverte. Je mis un petit moment à remettre de l’ordre dans ma tête. M’allumant une nouvelle cigarette, je le toisais de la tête aux pieds. « C’est l’hôpital qui se fout de la charité là ! Môôônsieur ne se pointe jamais une seule fois à l’heure, Môôônsieur annule des rendez-vous à la dernière minute, et t’as encore le toupet de faire une remarque ?! » Je secouais la tête, toujours incrédule. Mon dieu, si même lui s’y mettait. Plutôt me tirer une balle de suite. « C’est l’âge qui te fais réagir de la sorte ? Tu deviens sénile ? » je tirais sur ma cigarette, m’adossant aussi au mur de l’établissement. « Rappelle-moi de me tuer avant mes trente ans, si c’est pour devenir comme ça … plutôt mourir », raillais-je. 30 ans. Âge que j’atteindrais dans environ une quinzaine de jours.

Toutefois, sa rage ou son je ne sais quoi, n’avait pas l’air de se calmer, et il manquait toujours Elizabeth. Aïe aïe aïe. Un sourire se dessina sur mes lèvres, mauvais, en imaginant sa réaction face à sa sœur, qui n’était pas encore là. Tandis que les minutes passaient, lentement. En attendant, au lieu de fulminer comme le faisait mon cousin, je sortis mon téléphone. Instagram, et tout le tralala, avant d’ouvrir la messagerie. J’agite le drapeau blanc, j’enterre la hache de guerre le temps de ce sms. T’as intérêt à te grouiller. Ton frère pète une case. Parce que oui, il est là … et il n’a pas vraiment l’air de supporter les retardataires. .

Made by Neon Demon


I found a love for me. Darling, just dive right in and follow my lead. Well, I found a girl, beautiful and sweet. I will not give you up this time, but darling, just kiss me slow, your heart is all I  own and in your eyes, you’re holding mine ALWAYS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t948-freak
avatar

Elizabeth Saunders
admin + anna

some info
☆ en ville depuis le : 18/08/2016
☆ messages : 3264
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Gemma Arterton
☆ crédits : raissajoly & ceriztoxic
and more
MessageSujet: Re: happy unbirthday to you (saunders)   Lun 5 Juin - 14:57

Happy unbirthday to you.
Ezra&Lizzie&Landon


« Raaaaah mais c’est pas vrai ! » fulminai-je en apercevant la file de voitures qui avançaient à peine devant moi. Décidément, ce n’était pas mon jour. Habituellement, j’évitais les grands axes routiers de la ville pour éviter les embouteillages et les gros ralentissements mais je n’avais pas été très chanceuse jusqu’ici. Et en plus de ça, j’étais sortie du travail avec un peu de retard contre mon gré mais je ne pouvais pas vraiment faire faux bond lorsque cela concernait un des plus gros clients du cabinet, surtout pas lorsque je n’étais qu’une architecte salariée. Pour ne pas perdre patience, j’avais comme à mon habitude allumé la radio et chanté sur quelques airs connus et même là, j’avais fini par péter un câble pour l’éteindre encore plus rapidement que je ne l’avais mise en marche… Après tout, de toutes les chansons existantes au monde, pourquoi avait-il fallu que passe notre chanson ? Celle-là même sur laquelle nous nous étions embrassés pour la première fois Dorian et moi… Celle-là même que nous étions très souvent amusés à fredonner en nous rappelant ce même baiser qui n'avait au final que précédé beaucoup d'autres, un mariage... et un divorce. The Piña Colada Song avait-elle donc à peine commencé que j’avais tout éteint dans la précipitation, quand j’aurais tout aussi bien pu changer de station. Je ne pouvais me permettre de penser à lui. Pas plus que je le faisais déjà du moins. Trop tard… Je soupirai. Très fort. « Reprends-toi Lizzie. » Et réussir à sortir de ces foutues embouteillages serait déjà un très bon début.
Plus tard, après maints évitements et détours pour me libérer du trafic dense de certaines routes, j’entrais enfin dans le quartier historique de Mission District. Je ne visitais pas souvent cette partie de la ville - ce n’était de toute façon un secret pour personne que l’endroit que je fréquentais le plus était Union Square, et son centre commercial – et je n’y venais que si j’avais une très bonne raison d’y venir. Un peu comme aujourd’hui puisque l’anniversaire de mon frère aîné en était une sacrément bonne. (Avec un peu de retard, mais vaut mieux tard que jamais dit-on.) Même si ça signifiait supporter l’autre lors d’un dîner au restaurant. J’avais eu grandement envie de protester en sachant que Landon serait là, néanmoins mon frère et lui s’étaient toujours très bien entendus alors je m’étais retenue. Pas sûre que j’arrive à me tenir en sa présence : heureusement cela aiderait d’être dans un lieu publique. Je n’avais qu’à l’ignorer : plus facile à dire qu’à faire.
Après être tournée en rond pendant quelques minutes, je trouvai une place de stationnement à quelques rues du lieu de rendez-vous. Vu l’heure qu’il était, si je pressais le pas, j’avais des chances d’arriver avec seulement quelques minutes de retard. Puis, Ezra n’était pas non plus du genre très ponctuel d’ordinaire alors cinq petites minutes ce ne serait pas bien grave. Je marchais donc à vive allure pour tout de même diminuer le plus possible mon temps de retard, au cas où, lorsque mon téléphone se mit à vibrer dans ma main. Ralentissant la cadence pour lire mon message, je levai les yeux au ciel en apercevant qui en était l’expéditeur. « Quelle mouche lui a piqué à celui-là encore ?! » Malgré ma réticence à lire le message de mon soi-disant cousin, je le fis. Je fus surprise de la mini-trêve qu’il me proposait « le temps d’un sms » comme il disait pour m’apprendre… que mon frère était déjà là et s’impatientait. Je tombai alors des nues : ma précédente question ne concernait finalement pas la bonne personne apparemment. Encore sidérée, je me demandais si ça valait le coup de répondre. Non, certainement pas : premièrement, ça me ralentirait et, deuxièmement, je n’avais tout simplement pas envie de lui répondre. Je me ravisai quand même, afin de lui prouver ma bonne volonté de ne pas lui faire la guerre, pas aujourd’hui. Oui bah c'est bon, j’arrive là.
Quelques instants plus tard, j’empruntai la rue où se localisait le resto et aperçut un peu plus loin les deux silhouettes très reconnaissables de mon frère et ce cousin avec qui il s’entendait si bien. Pour la forme, je revêtis ma Poker Face. Qu’on ne me reproche jamais de n’avoir fait aucun effort : des efforts j’en faisais chaque fois qu’il y avait ces fichues réunions familiales. Parfois en vain, certes. Ainsi, lorsque je n’étais qu’à deux mètres des deux jeunes hommes, je leur lançai. « Je suis là ! Qu’on m’excuse pour ces… »Je vérifiai l’heure vite fait sur mon smartphone. « Cinq petites minutes de retard. » Je pouvais bien voir qu’Ezra n’avait pas apprécié mon manque de ponctualité occasionnelle alors je me gardais de rajouter « Parce que je suis moi aussi parfois retenue par le boulot, aussi surprenant que cela puisse sembler. » Au cas où s’il le prenait mal. Faisant mine d’être très enthousiaste, je rajoutai avec énergie. « Bah alors ? On se le fait ce resto oui ou non ? » Je regardais mon grand frère droit dans les yeux et lui fit mon plus beau sourire en clignant des yeux. Quant à Landon, je ne lui prêtais pas encore grande attention, le temps de me faire à la situation, en partant du principe qu’il s’agissait là d’une possibilité bien sûr.
Made by Neon Demon


Something has changed within me
When I was young, I never needed anyone and makin' love was just for fun. Those days are gone.
Livin' alone,I think of all the friends I've known. But when I dial the telephone, nobody's home.
(All By Myself ~ Eric Carmen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t720-happy-together-lizzie-saun
avatar

Ezra Saunders
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 14/05/2017
☆ messages : 47
☆ pseudo : Insomnia
☆ avatar : Chris Pratt
☆ crédits : avatar (c) morsmordre
and more
MessageSujet: Re: happy unbirthday to you (saunders)   Ven 21 Juil - 16:53



HAPPY UNBIRTHDAY TO YOU
EZRA • ELIZABETH • LANDON.
Si Ezra admettait volontier avoir un esprit de famille peu conventionnel -après tout, il pouvait passer plusieurs semaines sans prendre ou donner de nouvelle - mais il les aimait quand même. Il blâmait souvent son travail d'être responsable de son côté tête en l'air et préoccupé mais, jusque là, à part entendre Lizzie râler, il n'avait pas l'impression que quiconque lui en veuille particulièrement. En revanche ses retards à répétition et sa manie d'annuler au dernier moment était souvent la cause de remontrance venant de n'importe quel membre de son entourage: soeur, mère et parfois même cousin. Et c'est le fameux cousin qui fit en premier son apparition. Ezra adorait Landon. S'il ne l'avouerait jamais devant ses soeurs, il aurait bien aimé avoir un frère et avait secrètement espéré que la petite dernière soit un petit dernier. Car après tout, dans son esprit d'adolescent, il s'était fait à la présence de Lizzie, alors bon ... A cette époque, il considérait les filles comme des pleurnichardes, seule Laoghaire avait trouvé grâce à ses yeux, mais le fait qu'elle soit sa petite amie n'était certainement pas à ce qu'il émette un jugement objectif sur la question. Landon, c'était le frère qu'il n'avait jamais eu et même s'il ne pouvait nier avoir eu plusieurs fois envie d'étrangler ce petit crétin, il devait admettre qu'on ne s'ennuyait jamais avec lui. Et c'est dans un grand éclat de rire que le trentenaire accueilli la remarque du jeune homme conscient que son propre reproche était bien malvenu compte tenu du fait qu'il n'arrivait jamais lui même à l'heure. « Et le respect des aînés tu connais pas ? Sale gamin va, faut vraiment tout t'apprendre ! » C'était une fausse provocation, c'était toujours comme ça entre eux. Ce qu'il trouvait incroyable c'est qu'alors qu'il riait lui même de ce genre d'échange, Lizzie y était beaucoup plus sensible. Peut être était-ce ce qui était à l'origine des tensions entre eux ? Ezra secoua la tête, Lizzie et Landon avaient bien la relation qu'il voulait avoir, cela ne le regardait pas ! En temps normal il regardait leurs disputes avec une pointe d'amusement et de désespoir mais n'intervenait que lorsqu'il sentait les mots dépassés les pensées ou quand l'alcool se mêlait aux paroles. Celle pour qui il avait le plus de peine, c'était la petite dernière, la plus jeune. La plupart du temps, lors des repas de famille, elle se retrouvait seule entre les deux, puisqu'il annulait régulièrement ... Et il n'était pas certain qu'elle ait le tempérament qu'il fallait pour se mettre en travers de la mauvaise humeur de leur soeur et de leur cousin.

La bien nommée petite soeur finit par arrivée et Ezra ne put s'empêcher de sourire en la voyant marcher avec une légère précipitation dans le pas, et quelques peu échevelée. Il se retint de lui demander si elle était continuellement ainsi ou si elle avait fait l'effort que pour lui et ce grand jour. Après tout, ce n'était pas vraiment une période facile pour elle et si avec Landon il avait la vanne facile, c'est parce qu'il savait qu'entre cousins ils se connaissaient bien. Bien sur il connaissait certainement mieux Lizzie, suffisamment en tout cas pour savoir qu'elle n'apprécierait pas. Face à sa remarque sur son travail, il ne put s'empêcher de sursauter de surprise face aux mots employés « Allons allons, tout doux, je n'ai encore rien dis ! Merde pour une fois que j'étais à l'heure » finit-il par répondre en se frottant l'arrière de la tête, ennuyé. « Mais on y va, on y va ! » ajouta-t-il alors que l'inquiétude pointait le bout de son nez. Ils n'étaient pas entré dans le resto qu'il sentait déjà comme les effluves de disputes à venir. Dire que je pensais y avoir échappé en n'étant pas présent la dernière fois. pensa le brun tout en poussant la porte de l'établissement. Un serveur s'avança vers eux. « Nous avions réservé. Au nom de Saunders. » précisa-t-il alors que l'homme cherchait leur nom dans un registre griffonné. « Pour quatre c'est bien ça ? » Mince, il avait oublié d'annuler une des places. « Nous ne serons que trois finalement. Désolé du dérangement. » L'homme hocha la tête, attrapant ses cartes, et leur demanda de le suivre. Après un regard en arrière pour Landon et Lizzie, il se mit à le suivre et s'installa à la table réservée un peu plus tôt dans la journée. Alors que sa soeur et son cousin prenait place, il commanda rapidement trois verres qui ne tardèrent pas à faire leur apparition. Ezra leva le sien, observant à tour de rôle Lizzie et Landon et finit par dire « Merci à vous deux d'être venus. Dommage que mini Saunders ne soit pas là, mais vous la connaissez, elle est encore au début de ses études alors fallait qu'elle révise. »
code by bat'phanie



THINKING OUT LOUD.
But I guess you look happier, you do, my friends told me one day I'd feel it too. I could try to smile to hide the truth I know I was happier with you. Baby, you look happier, you do I knew one day you'd fall for someone new but if breaks your heart like lovers do just know that I'll be waiting here for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1722-dark-places-ezra
avatar

Landon Saunders
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/08/2016
☆ messages : 2129
☆ pseudo : Bellätrix (V.)
☆ avatar : Evan Peters.
☆ crédits : vinyles idylles&ANESIDORA
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Oui o/
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: happy unbirthday to you (saunders)   Mar 1 Aoû - 22:04

Happy unbirthday to you.
Ezra&Lizzie&Landon


Je n’aurais pas pu prédire que, malgré les circonstances qui nous réunissaient, Ezra et moi, qu’un large sourire s’afficha sur mon visage, devant l’hilarité soudaine du cousin. Je levai les yeux au ciel. « Tout de suite … Tu n’en rates pas une toi. Respect des aînés. J’te rappelle qu’on a que deux ans d’écart, hein … », dis-je, le plus sérieusement du monde, avant de rire à mon tour. Avec Ezra, c’était comme ça. Une relation purement masculine. Tout était pris à la légère, à la rigolade. D’aussi loin que je pouvais m’en souvenir, jamais ne nous étions pris la tête, ou du moins, pas pour une broutille du genre. Ma main vint s’écraser sur son dos, le tapotant légèrement. « M’empêche, fais gaffe à toi. A ton âge, une crise cardiaque n’est jamais loin … » Un sourire en coin de dessina sur mon visage. « Manquerait plus que tu tombes raides mort là, à mes pieds. Tu me vois, un ex-taulard, devoir se justifier devant des flics ? Messiers les agents, je vous jure, il était en train de rire et, la seconde d’après, bam, il ne faisait plus qu’un avec le béton ? » Heureusement que la situation avait tourné à la légèreté, à la rigolade. Déjà que je devais me préparer psychologiquement à devoir supporter la harpie durant toute une soirée. D’ailleurs, en parlant du loup, la voilà qui arrivait, au loin. Son visage exprimant celle d’un … macchabé. L’euphorie était de courte durée, malheureusement. Je figeais, sur mon visage, un sourire de circonstance. Je pouvais bien faire des efforts pour mon cousin, quoique, j’avais des limites, et je savais d’avance que cela allait dur, pour moi, de tenir toute une soirée entière de la sorte. Tandis qu’Ezra essaya de détendre l’atmosphère, suite à la remarque de sa sœur, je m’approchais d’elle, lui chuchotant à l’oreille, un mauvais sourire aux lèvres « Tu sais, tu aurais pu être retenue plus longtemps au boulot … » avant de me détacher d’elle et de rejoindre, devant nous, Ezra, qui fut vite rejoint par un serveur, a qui il annonça rapidement avoir une réservation au nom de Saunders, s'excusant que, finalement, nous ne serions que trois au lieu de quatre. Je l'écoutais, tout en soupirant, me disant que ce n'était pas la bonne personne qui était absente. L'espoir fait vivre.

Je les suivis, avant de m’installer au côté de mon cousin. C’était préférable. Vu la tournure de la dernière fois que je m’étais retrouvé en compagnie de Lizzie, et de couteaux … mieux valait mettre le plus de distance possible. J’acceptais avec un remerciement la carte que le serveur me tendit, avant de la poser, ouverte, devant moi. Même pas cinq minutes plus tard, Ezra ayant pris les devants, le serveur revint, nos apéritifs à la main. Tout comme lien, je levai mon verre, en signe de santé. J’hochais la tête. « Mais de rien. Tout le plaisir est pour moi », dis-je, tout sourire, presque trop faux, en jetant un coup d’œil à ma cousine. Cette fois-ci, j’avais décidé de me comporter différemment. Au lieu de l’affronter de plein fouet, j’allais tout simplement … l’ignorer. Faire comme si elle était inexistence. Passer une soirée avec mon cousin. Comme au bon vieux temps. « En tout cas, on sait de qui elle tient, mini Saunders », dis-je, me tournant, moqueur, vers mon voisin « Dommage que vous n’ayez pas tous ce trait de famille », poursuivis-je, ne regardant personne en particulier. Avant qu’elle ne puisse mettre son grain de sel, je repris la parole. « Santé ! A ton année supplémentaire, le fossile » Je n’étais pas à l’aise avec les grands événements, que ce soit mariage, anniversaire ou autre, et encore moins les discours qui allaient avec. Je m’arrêtais donc là, trinquions avec mes cousins, avant de porter mon verre à mes lèvres. Je jetai des rapides coups d’œil au menu, ne sachant vraiment pas quoi choisir. Une idée émergea. Je levai la tête. « Au fait, je sais que c’est toi qui nous invite mais, avec ta très chère sœur, nous avons décidé, vu que nous fêtons ton anniversaire, que nous allions t’offrir le repas » Ce n’était pas le cas, je venais d’y penser, et j’attendais juste de voir le visage, la réaction, de la personne concernée. Lui pourrir la soirée, sans réelle attaque directe. Avec un peu de chance, la soirée allait se passer d’une meilleure façon de ce que j’avais prévu. D’un bref mouvement, je sortis mon téléphone de ma poche, pianotait un rapide sms, avant de le remettre à sa place. Je les regardais à tour de rôle, soupirant. « Pfff. Même quand il n’y a que quelques menus à choix, je galère toujours à savoir quoi prendre. Vous avez déjà fait votre choix, vous ? »


Made by Neon Demon


I found a love for me. Darling, just dive right in and follow my lead. Well, I found a girl, beautiful and sweet. I will not give you up this time, but darling, just kiss me slow, your heart is all I  own and in your eyes, you’re holding mine ALWAYS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t948-freak
avatar

Elizabeth Saunders
admin + anna

some info
☆ en ville depuis le : 18/08/2016
☆ messages : 3264
☆ pseudo : raissajoly
☆ avatar : Gemma Arterton
☆ crédits : raissajoly & ceriztoxic
and more
MessageSujet: Re: happy unbirthday to you (saunders)   Mar 22 Aoû - 11:43

Happy unbirthday to you.
Ezra&Lizzie&Landon


Mon frère ne paraissait pas si impatient que ça, quelqu’un m’avait raconté des conneries apparemment. « Je disais juste ! » précisai-je en maudissant intérieurement Landon que je continuais à ignorer, bien que l’envie de lui jeter un regard noir ne manquait pas. Si cela n’avait pas été lui et son maudit message, mon entrée en matière aurait été bien différente et beaucoup moins sur la défensive. Pour rattraper le coup, je pressai mon frère pour qu’on entre dans le restaurant. Après tout, nous n’allions pas non plus rester là, sur le trottoir, comme trois idiots – même s’il y en a un qui l’était peu importe ce qu’il faisait… – et puis passer aux festivités me distrairait peut-être des mauvaises pensées qui me hantaient actuellement. Encore plus maintenant que je devais faire un effort pour taire ma profonde aversion pour notre soi-disant cousin. Et si j’avais osé espérer que le drapeau blanc était toujours levé, ce n’était à vrai dire pas vraiment le cas. A peine nous étions entrés à l’intérieur qu’il veilla à ce qu’Ezra soit beaucoup trop occupé à attendre un serveur pour venir me cracher son venin dans l’oreille. Et heureusement qu’il eut l’intelligence de rejoindre Ezra devant nous, sinon je n’aurais probablement pas pu m’empêcher de lui répondre, ce qu’il valait mieux éviter parce que je n’étais pas vraiment sûre de ne point me montrer bruyante, dirait-on.
Nous passions ensuite à table, où je m’installai face à mon frère aîné. Dommage que l’autre, assis à côté de ce dernier, était également dans mon champ de vision mais ce n’était pas comme si cela aurait été beaucoup mieux qu’il s’asseye à côté de moi alors il s’agissait de la meilleure option. (C’était qu’il avait un bon instinct de survie ce con.) Heureusement, le service était rapide et nous avions tous les trois rapidement nos consommations et je pus commencer à faire joujou avec mon verre. Tout était bon pour me distraire et je n’allais évidemment pas être impolie au point de sortir mon téléphone. Le mystère de l’absence de notre petite sœur fut d’ailleurs levé, assurant une conversation toujours civilisée. A vrai dire, j’aurais tout aussi bien pu en deviner la raison, la connaissant. Son absence était regrettable, d’un sens, mais de l’autre c’était peut-être pour le mieux. Malgré mes efforts, les tensions ne disparaissaient pas. Surtout que quelqu’un – et je n’ai pas à préciser qui – ne faisaient qu’attiser le feu et jouer avec mes nerfs qui commençaient à bouillir. Déjà.
Cela ne rendait pas plus facile de l’ignorer ce parasite alors que nous portions un toast. Le regard fixé sur mon frère, je l’imitai et levai mon verre à mon tour. « Bon anniversaire. Enfin si on peut dire. » dis-je simplement – mais sincèrement – quand je pus enfin en placer une puisque Landon avait réussi à me devancer dans la prise de parole. En même temps, on ne pouvait pas dire que je parlais beaucoup, et cela ne me ressemblait pas, sauf qu’il fallait que je travaille mon self-control. Dur, dur quand il inventait des débilités du genre que nous nous étions concertés pour offrir le resto à mon frère aîné. Sérieusement ? Comme si c’était crédible comme histoire. « Nous ? » m’étranglai-je avant de me rattraper en feignant un sourire à mon frère. « Nous en serons très heureux. » Cela sonnait faux mais j’avais fait au mieux. Je n’avais rien contre payer le dîner, j’en avais les moyens mais je n’appréciais pas beaucoup qu’il invente de telles histoires. A fleur de peau, je saisissais de façon précipité et presque brutal le menu et ruminer à l’abri des regards de mon frère.
Ton cœur à la broche, me retins-je de répondre à Landon alors qu’il s’était tout à coup décidé à ne pas me faire chier. « C’est fait. » répondis-je, de façon la plus neutre possible. Et je détournai de suite la conversation en m’adressant explicitement à mon frère. « Je ne me souviens pas de la dernière fois qu’on se soit vus autre part que chez nos chers parents. Ça nous change un peu. » Faut dire que c’était surtout assez étouffant d’être en compagnie des parents. « Et pas pour ressembler à maman mais j’avais espéré que tu finisses pas nous présenter une petite-copine. » plaisantai-je en rigolant. En espérant que ce ne soit pas la dernière fois que je me mettrai à rire pour aujourd’hui.
Made by Neon Demon


Something has changed within me
When I was young, I never needed anyone and makin' love was just for fun. Those days are gone.
Livin' alone,I think of all the friends I've known. But when I dial the telephone, nobody's home.
(All By Myself ~ Eric Carmen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t720-happy-together-lizzie-saun

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: happy unbirthday to you (saunders)   

Revenir en haut Aller en bas
 
happy unbirthday to you (saunders)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Happy Birthday Disneyland Paris : 18 Ans de Magie.
» Happy Birthday Claudy !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
» HAPPY BIRTHDAY TO TSIPPORA........
» Happy Diwali
» Happy Xmas, War Is Over [Fini] ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: city center :: mission district-
Sauter vers: