N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY a fêté dernièrement ses onze mois d'existence. ♡

Partagez | 
 

 i'm a little dysfunctional (milozra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ezra Saunders
membre + petit scarabée

some info
☼ en ville depuis le : 14/05/2017
☼ messages : 45
☼ pseudo : Insomnia
☼ avatar : Chris Pratt
☼ crédits : avatar (c) morsmordre
and more
MessageSujet: i'm a little dysfunctional (milozra)   Lun 29 Mai - 17:59


i'm a little dysfunctional ;
EZRA • MILÖE.
Il avait toujours aimé l'arrivée de l'été: s'il n'tait pas un grand fan de la chaleur et de l'odeur quasi automatique de transpiration qui hantait les pièces fermées, Ezra trouvait à l'été une utilité bien étrange. Les filles. Il n'avait jamais considéré être un homme à femmes, enchaînant des conquêtes en brisant le coeur de pauvres demoiselles romantiques. Mais il savait qu'avec les années, ses rondeurs d'adolescents avaient laissés place à un corps dont il pouvait être fier. Il n'avait rien du tombeur de ses dames mais savait que, s'il le voulait, il aurait pu engager une conversation avec une jeune femme sans passer pour un pervers ou un homme mal intentionné. Non, Ezra n'était pas un homme à femme, mais il n'était pas non plus du style à dire non à une jolie créature qui aurait pu quémander son attention. Il avait rendez-vous avec de vieux potes d'université dans le quartier de Fisherman’s Wharf un peu plus tard dans la journée et il profitait d'une fin d'après midi fraiche, idéale après la journée caniculaire qu'ils venaient de vivre. Parfois, il regrettait New York et son climat plus tempéré ... Il faisait un tour, attendant les premiers arrivés de sa soirée entre mecs non organisée depuis une éternité à ses yeux. Les occupations d'Ezra le tenait souvent éloigné de toute forme de vie sociale ces derniers temps. Avec l'été qui arrivait, nombreux étaient ceux qui venaient se faire faire un certificat médical pour une salle de sport ou bien les moins jeune venus faire constater une insolation. Des cas peu intéressants mais inévitables en cette période de l'année. En tant que médecin, Ezra détestait l'été et la rentrée des classes ... Et les quelques mois suivants. Rien de pire que de voir un défilé de gamin dans sa salle d'attente ! Poux, gastro, rhume et autres varicelle étaient devenu un fléau dont il ne parvenait à se débarrasser. Ainsi, il profitait d'une vraie journée de liberté pour sortir et être autre chose que Ezra Saunders, médecin généraliste à l'hôpital de San Francisco. Deux de ses amis arrivèrent alors que le soleil commençait à décliner. Le spectacle des lumières s'allumant en des centaines de L.E.D. multicolores allaient merveilleusement bien avec ce quartier très touristiques. Ils échouèrent dans un bar, où le dernier retardataire les rejoint, une trentaine de minutes plus tard.

Tout aurait pu s'arrêter là, rester une soirée comme une autre, dont il se souviendrait quelques semaines avec le quotidien ne le happe de nouveau ... La soirée était bien avancée quand l'un de ses amis quitta la table, rappelant à tous son devoir de futur père qui l'obligeait à rentrer auprès de sa fiancée, déjà bien sympathique de l'avoir laissé sortir. Afin de le punir de son abandon, un second décida qu'une tournée générale était le meilleure moyen de célébrer le départ du futur papa. C'était sans compter son manque d'habitude et la soudaine nausée qui s'empara de lui, l'obligeant à quitter les lieux pour rentrer chez lui, escorté par le survivant restant. C'est ainsi qu'il se retrouva seul, assis au comptoir du bar, déçu d'avoir été lâché aussi tôt dans la soirée mais peu pressé de rentrer chez lui pour y retrouver le train train quotidien de ses journées. « Une autre ... » demanda-t-il au barman en désignant la bouteille de bière qu'il avait sous le nez, observant d'un regard envieux les petits groupes formés un peu partout dans l'établissement.

code by bat'phanie


Dernière édition par Ezra Saunders le Sam 3 Juin - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1722-dark-places-ezra
avatar

Miloë O'Connor
membre + petit scarabée

some info
☼ en ville depuis le : 20/03/2017
☼ messages : 585
☼ pseudo : Carrie. (Caroline)
☼ avatar : Amber Sexy Heard
☼ crédits : carrie.
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp: open (2/3 libre)
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: Re: i'm a little dysfunctional (milozra)   Mer 31 Mai - 14:41


I stopped using my head,
Got you stuck on my body like a tattoo
------------------------------------

Try to tell you "no" but my body keeps on telling you "yes". Try to tell you "stop", but your lipstick got me so out of breath. I'll be waking up in the morning, probably hating myself. And I'll be waking up, feeling satisfied but guilty as hell
- Miloë & Ezra

Ne quittant pas le miroir des yeux, Miloë vérifie sa tenue pour la énième fois, incertaine. Elle ajuste une fois de plus, sa robe noire moulante marquant ses courbes et sa taille de guêpe. Elle remonte sa fermeture éclair, la moue boudeuse. Elle passe une main dans sa crinière blonde, insatisfaite avant de lisser un dernier pli. Ses mains passent sur son ventre plat et ses fines hanches, malgré la volonté de sa mère de la gaver comme une oie, elle constate qu’elle a encore maigri. Le divorce lui mine le moral plus qu’elle ne l’aurait pensé malgré sa volonté à se défaire de ce mariage toxique. La blonde en est persuadée, sa vie est désormais ici, à San Francisco, loin de l’entreprise des O’Connor et de l’influence néfaste de cette famille. Seule la place de Gaspard dans cette nouvelle équation reste incertaine. Le doute s’est immiscé dans son esprit et occupe la plupart de ses pensées depuis leur confrontation qui remonte à une dizaine de jours. Avec ses mots et son charme, Gaspard a su se frayer un chemin à travers ses pensées et planter la graine d’un nouvel espoir. Peut-être qu’au fond ils avaient une chance de vivre heureux ici dans cette petite maison de Bayview ? Il n’avait commis qu’une erreur selon ses dires et se disait prêt à fonder une famille loin de New York. Des illusions qui la bercent depuis ce jour. Sa main se porte instinctivement sur ses lèvres, les souvenirs de cette conversation lui revenant en mémoire et particulièrement lorsqu’elle avait posé ses lèvres sur celle de celui qui était encore son époux. Un geste impulsif baigné de nostalgie qui s’était rapidement transformé en cauchemar éveillé.

Un coup de klaxon la sort de sa rêverie et l’ancre à nouveau à la terre et à la réalité. Elle se ressaisit et chasse ses pensées destructrices d’un revers de la main. La blonde se chausse de ses escarpins noirs hors de prix avant de s’emparer de son sac à main et de ses clés. Rapidement, elle monte dans le taxi qui l’attend à l’extérieur avant d’être tentée de faire à nouveau demi-tour. Nerveuse, elle joue avec son pendentif, se répétant mentalement qu’elle fait le bon choix. Il était temps qu’elle reprenne sa vie en main et ce soir en était le début. Ou peut-être sa plus grosse connerie. Filant à travers San Francisco en direction du Fisherman’s Wharf, Miloë s'interroge. Comment a-t-elle pu céder et accepter cette idée de dîner arrangé. Ah oui, elle n'avait pas eu d'autre choix que d'accepter l’intrusion de sa nouvelle voisine dans sa vie intime et personnelle. Après tout, aux yeux de son nouveau quartier d'adoption, elle n'était qu'une femme célibataire de plus se rapprochant dangereusement de la trentaine et par extrapolation de la vie de vieille fille. Alors quand sa voisine, bébé au bras et sourire conciliant sur le visage, lui a proposé un dîner avec un de ces sublimes collègues de travail, elle n'a pas eu le courage de nier. Si dans un premier temps elle s’est convaincue que l’idée n’était pas si mauvaise, désormais à l’arrière de ce taxi, elle sent ses convictions s'étioler. Le trajet défile à une allure effarante, Miloë se dépêche de payer la course avant de sortir du taxi avec réticence. Incertaine, elle reste plantée devant le restaurant sans prêter attention à la fraîcheur de cette soirée de Mai. Ses jambes refusent de bouger, une boule se loge aux creux de son ventre et elle commence à avoir du mal à respirer. Malgré les encouragements de ses amies à rencontrer des nouveaux hommes, Miloë ne se sent pas encore prête. Gaspard lui colle encore trop à la peau. Elle n’arrive pas à imaginer les mains d’autres hommes sur son corps pour le moment. Alors, sans demander son reste, elle s’éloigne du restaurant, elle s’enfuit loin de ce dîner qu’elle ne veut pas affronter.

Malgré tout, la jeune femme ne ressent pas le besoin de rentrer chez elle. En aucun cas, Miloë désire être seule ce soir, alors elle en profite pour se balader sur le Pier jusqu’à échouer dans un bar qui dénote fortement avec sa tenue. Assoiffée, la blonde perchée sur ses hauts talons, se fraye difficilement un chemin à travers le bar pour rejoindre le comptoir. Ce chemin l’a conduit auprès d’un homme plutôt séduisant qui commande une énième bière. « La même chose pour moi aussi s’il vous plait. » ajoute-t-elle avant que le barman ne s’éclipse. Elle croise le regard du jeune homme qui vient de remarquer sa présence, ses lèvres drapées de rouge s’étirent en un sourire timide avant de plonger dans la contemplation de son sac à main à la recherche d’un billet qu’elle dépose rapidement sur le comptoir. Attendant sa commande, elle jette un coup d’œil circulaire à la salle déjà bien remplie. « Excusez-moi, cette place est prise ? » Elle adresse un nouveau sourire timide au jeune homme qui ne semble pas attendre de compagnie. Après qu’il lui ait répondu par la positive, elle se hisse non sans difficulté à cause de sa robe trop étroite sur le tabouret à côté de ce nouveau compagnon d’infortune. C’est à ce moment-là que le propriétaire du bar dépose devant eux leurs bières respectives. « Tiens, rajoutez donc un shot de tequila, je crois que j’en ai bien besoin ce soir. » s’exclame-t-elle à l’attention de ce dernier qui acquiesce d’un signe de tête en s’emparant du billet vert. « Oh et gardez la monnaie » s’empresse-t-elle d’ajouter. Des billets comme celui-ci, elle en a plein le portefeuille et le compte en banque. Miloë ne se sent pas à son aise, elle tente de croiser ses jambes pour trouver une position plus confortable, sa tenue n’étant nullement adéquat pour cet établissement de fortune. Mais au fond elle s’en moque, elle ne veut pas se retrouver seule chez elle à se morfondre, alors boire en présence d'étrangers lui semble être une meilleure alternative. Elle remercie d’un sourire chaleureux le barman qui lui tend un shooter rempli de liqueur mexicaine. La blonde lève son verre avant de le boire cul sec sans se soucier d’être observé. Elle apprécie ce liquide qui lui brûle la gorge et annihile son cœur.




come over and let me embrace you
love doesn't have to hurt ✻ I know that I'm causing you pain too but remember if you need to cry I'm here to wipe your eyes. Tonight before you fall asleep I run my thumb across your cheek. I know I made you feel this way you gotta breathe, we'll be okay...


Dernière édition par Miloë O'Connor le Mar 6 Juin - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1557-miloe-give-a-girl-the-rig
avatar

Ezra Saunders
membre + petit scarabée

some info
☼ en ville depuis le : 14/05/2017
☼ messages : 45
☼ pseudo : Insomnia
☼ avatar : Chris Pratt
☼ crédits : avatar (c) morsmordre
and more
MessageSujet: Re: i'm a little dysfunctional (milozra)   Sam 3 Juin - 16:06


i'm a little dysfunctional ;
EZRA • MILÖE.
Elle était facilement repérable, vision décalée d'élégance dans ce bar où se pressaient touristes épuisés et habitués plus qu'à l'aise. Il secoua négativement la tête à sa question, l'observant prendre place sur le tabouret de bar à côté de lui, ne regrettant soudainement nullement d'avoir été laissé par ses amis ce soir. La vision angélique se démena avec sa robe peut être un peu trop moulante et courte pour ce genre d'assise et, en bon gentleman, il détourna la tête, tentant d'éloigner son regard des jambes interminables de la jeune femme. Un rapide coup d'oeil au reste de la population lui arracha un sourire. Ici, nulle jeune femme en robe élégante ou de haut talons mais elle ne ressemblait pas non plus aux quelques escort-girls qui s'infiltraient, de temps à autre, pour combler la solitude de certains homme d'apparence aisée. Elle ressemblait juste à une nana perdue qui s'était trompée d'établissement et pourtant, elle avait l'air de connaitre parfaitement l'endroit. « Sans vouloir vous vexer ... » commença-t-il en reportant son attention sur elle « ... Vous détonnez un peu avec le reste du paysage. » Un sourire en coin s'étala sur ses lèvres alors qu'il portait la bouteille précédemment commandée à ces dernières. « Mais dans le bon sens du terme ! » s'empressa-t-il d'ajouter de peur d'accentuer la gène de l'inconnue. Elle semblait comme appartenir à un autre monde avec son côté tiré à quatre épingles et sa grande générosité envers le barman. Si elle ne se tortillait pas ainsi sur son tabouret, il aurait presque pu croire ... Il ne savait pas trop en fait. Mentalement obnubilé, il savait qu'il passerait pour un crétin s'il ne se reprenait pas rapidement.

Deux gorgés plus tard, il décida de tenter de nouveau d'ouvrir une conversation sans savoir réellement de quoi lui parler. L'effet de l'alcool préalablement bu et la fatigue de son travail avaient raison de lui. « J'espère que vous n'êtes pas trop déçue par ce qu'il y a dans votre verre. » tenta-t-il, le regard fixé sur sa pinte. « Beaucoup considère qu'il s'agit là de bière allongé à l'eau. Et je dois bien admettre qu'elle n'est franchement pas terrible. » Bravo Ezra, conversation d'une grande culture, tu vas encore passer pour un champion. Si elle n'avait pas été là, il se serait sans doute taper le front sur le comptoir du bar. « Piège à touriste sans doute ? » Mais bon sang baillônez-le ! Sa bouche ne semblait plus être contrôlable et déblatérait une série de conneries sans nom. Faite qu'elle soit sourde par pitié. Montez le son de la musique ou ... Il ne savait quoi mais il se promettait d'arrêter la bière dès le lendemain ... Après avoir plongé son chagrin et sa honte dans l'alcool.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1722-dark-places-ezra
avatar

Miloë O'Connor
membre + petit scarabée

some info
☼ en ville depuis le : 20/03/2017
☼ messages : 585
☼ pseudo : Carrie. (Caroline)
☼ avatar : Amber Sexy Heard
☼ crédits : carrie.
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp: open (2/3 libre)
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: Re: i'm a little dysfunctional (milozra)   Lun 19 Juin - 12:18


I stopped using my head,
Got you stuck on my body like a tattoo
------------------------------------

Try to tell you "no" but my body keeps on telling you "yes". Try to tell you "stop", but your lipstick got me so out of breath. I'll be waking up in the morning, probably hating myself. And I'll be waking up, feeling satisfied but guilty as hell
- Miloë & Ezra

Le cœur à la dérive et l’estomac en vrac, Miloë déambule sur le Pier de San Francisco. Elle laisse ses escarpins la guider au milieu des terrasses des restaurants et autres cafés. Le vent s’engouffre dans ses cheveux jusqu’à l’en faire frissonner. Et puis sans s’en rendre compte, ses pas la guide naturellement devant une devanture familière vestige de ses soirées étudiantes. Pendant de nombreuses heures entourée de ses proches amies et de quelques bières, elle a refait le monde dans ce petit bar pittoresque. Depuis, le nom de l’établissement à changer, tout comme certainement son propriétaire, mais c’est avec de nouvelles convictions et une pointe de nostalgie qu’elle en pousse la porte. Rien ne semble avoir changé ou bougé de place. Un sourire léger se loge sur ses lèvres alors que l’ambiance chaleureuse de l’établissement lui réchauffe le cœur.

Un sourire, une approbation, et voilà que la blonde se hisse sur un tabouret auprès d’un inconnu, un nouveau compagnon d’infortune. Attendant sa commande, billet à la main, elle tire sur sa robe noire se dandinant légèrement pour trouver une assise plus confortable. Ses jambes s’entrecroisent et tandis qu’elle relève la tête avec dignité, elle veille à ne pas croiser le regard déstabilisant de son voisin de comptoir. Et pourtant, elle sent ses prunelles se poser délicatement sur sa plastique, sur son apparence guindée pour un lieu si modeste. La représentation parfaite de l’élite New Yorkaise perdue dans un bar de Yankees. Alors, quand il se permet de lui faire la remarque, ses émotions oscillent entre l’indignation et la surprise. Ses lèvres s’entrouvrent légèrement tandis qu’aucun son ne parvient à en sortir. Puis finalement, elle craque face à son sourire en coin et son mal l’aise quand il tente de la rassurer sur ses propos. Elle rit avec légèreté face à cette situation cocasse. « Je ne vois pas ce que vous pouvez reprocher à ma tenue » commence-t-elle l’air faussement offusquée. Un nouveau sourire étire ses lèvres, heureuse de ne pas se retrouver seule ce soir à se morfondre sur sa vie qui part en miette. « Un rendez-vous galant qui a mal tourné. » ne peut-elle s’empêcher d’ajouter en se mordant la lèvre inférieure et en ressentant un fort besoin de se justifier. C’est à point nommé que le barman leurs apporte leurs boissons dissipant ce moment de flottement, celui où l’on cherche ses mots pour continuer la conversation et où l’on préfère finalement se raviser pour ne pas importuner l’autre. Payant généreusement le tenancier du bar pour sa consommation, elle s’offre en plus un shot de Tequila qu’elle avale rapidement pour se donner du courage avant de se plonger dans la contemplation de son verre, silencieuse. Elle cherche son contact, cette chaleur humaine qu’il dégage et dont elle a viscéralement besoin ce soir tout comme elle cherche ces mots qu’elle pourrait prononcer pour amorcer à nouveau la conversation. Une conversation légère, banale où elle pourrait être elle-même sans porter le poids de ses problèmes actuels.

Alors, quand il relance la discussion, elle observe son visage, le mouvement de ses lèvres. Il semble aussi doué qu’elle dans l’art de de la conversation. Mais elle trouve cela adorable. N’ayant pas encore touché à sa bière, la blonde se dépêche de la porter à ses lèvres pour saisir cette opportunité. Ses sourcils se froncent alors que le liquide tiède –supposé froid- et dilué glisse le long de son œsophage. « Effectivement, elle n’est pas terrible. C’est étonnant qu’il est autant de monde !» confirme-t-elle alors que son nez aquilin se fronce. « Dire qu’il y a quelques années je pouvais en boire des litres quand j’étais étudiante » A l’évocation de ce souvenir, un rire cristallin s’échappe d’entre ses lèvres encore drapées de rouge. A cette époque, elle était capable avec ses amies de boire n’importe quoi tant que cela lui permettait de perdre pied le temps de quelques heures. « Puis, à l’époque elle n’était pas chère. » conclut-elle. Naturellement, son corps pivote légèrement vers lui, ouverte à la discussion. Nerveuse, Miloë passe une main dans sa chevelure blonde avant de se jeter à l’eau. « Et vous ? Qu’est-ce qui vous a poussé à venir boire de la bière médiocre ce soir ? » Elle tente de boire une nouvelle gorgée de sa bière presque chaude pour se donner un peu de contenance. Cette nouvelle gorgée est tout aussi désagréable que la première. Par-dessus son verre, elle en profite pour l’observer discrètement, confirmant sa première impression. Le jeune homme est séduisant, probablement au début de sa trentaine avec une belle carrure. Parfaitement le genre d’homme pour lequel elle aurait pu craquer plus jeune avant de se marier.




come over and let me embrace you
love doesn't have to hurt ✻ I know that I'm causing you pain too but remember if you need to cry I'm here to wipe your eyes. Tonight before you fall asleep I run my thumb across your cheek. I know I made you feel this way you gotta breathe, we'll be okay...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1557-miloe-give-a-girl-the-rig

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: i'm a little dysfunctional (milozra)   

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm a little dysfunctional (milozra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: north san francisco :: fisherman’s wharf-
Sauter vers: