N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 a part of me | hanae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: a part of me | hanae   Dim 21 Mai - 21:00

a part of me.

noan ft. hanae

Cela faisait quelques semaines que j’étais rentré à San Francisco après avoir passé une année à Londres. J’étais un homme différent désormais puisque j’avais terminé mes études et que j’avais maintenant un vrai travail. J’étais parti étudiant et je rentrais journaliste, c’était divin. Il avait malgré tout fallu que je passe mes derniers examens à l’université de San Francisco comme tout ne pouvait pas se faire à Londres mais j’avais tout réussi haut la main et avait décroché mon diplôme. Evidemment, avec des parents comme les miens, il aurait été compliqué de faire partie de la liste de ces jeunes au chômage, j’avais décroché un entretien dans l’un des plus grands journaux de la ville dès mon diplôme en poche et même si je devais cela à mes parents, j’aimais pensé qu’ils n’avaient fait que me décrocher l’entretien et que le reste, c’était à moi et moi seul que je le devais. Je pouvais rêver, n’est-ce pas ? Quoiqu’il en soit, j’avais un job alors j’en profitais. Mais décrocher un job n’était pas mon unique but lorsque j’avais fait mon grand retour en ville, je voulais aussi retrouver une personne chère à mon coeur : Hanae. Elle avait été ma meilleure amie depuis que nous étions hauts comme trois pommes, nous avions tout vécu ensemble et pourtant, quand je suis parti pour Londres, elle m’a rayé de sa vie. Je ne la pensais pas du tout capable d’une telle chose et comme c’était moi qui partait, on aurait pu imaginer que c’était moi qui allait l’abandonner et pourtant… Elle avait changé son numéro de téléphone, son e-mail et tous ses comptes sur les réseaux sociaux et comme j’étais sur un autre continent, je ne pouvais strictement rien fait contre ça alors j’avais continué ma vie, tenté de tourner la page mais ce genre de choses étaient bien plus difficile à dire qu’à faire et je ne pouvais m’empêcher de comparer les femmes que je côtoyais à elle sauf que malheureusement, aucun n’arrivait à la hauteur d’Hanae. J’étais donc face à la malencontreuse vérité de mon amour pour elle et surtout au fait que j’étais foutu comme elle m’avait rayé de sa vie. Mais maintenant que j’étais de retour à San Francisco, je ferais tout en mon pouvoir pour avoir des explications quant à son comportement. Grâce à mon réseaux de connaissances, j’ai réussi à obtenir sa nouvelle adresse et après quelques jours de réflexion, j’avais pris mes affaires et j’étais allé frapper à sa porte. C’était stressant mais c’était quelque chose que je devais faire, je devais avoir des explications même si elles se révélaient douloureuses pour moi mais au moins, ça me permettrait peut-être de tourner la page, enfin. Je frappais donc à la porte et attendais que quelqu’un vienne m’ouvrir, elle si possible et si elle habitait avec un homme alors j’aurais la honte de ma vie mais tant pis.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: a part of me | hanae   Dim 21 Mai - 22:05



 


noan & hanaé.

Après une journée de travail à la pâtisserie, la tête dans les chiffres. J'avais récupéré ma petite fille, ma petite perle Eiko, ma mère avait pris sa journée pour me la garder. Quand j'ai annoncé ma grossesse à mes parents, cela a été tellement compliqué. Maintenant tout va mieux, elle a accepté que j'ai abandonné mes rêves, mes projets pour m'occuper de ma fille malgré mon âge plutôt immature. J'ai su mettre ma fille en avant plutôt qu'au second plan et cela a vraiment rassuré ma petite maman. Bref, j'étais allé récupérer ma fille après sa journée avec sa mamie. J'avais préféré mettre une tenue décontractée slim avec un haut noir avec une inscription de couleur blanc et une paire de bottes, cela est plus pratique pour travailler, cheveux lâchés raide et quelques traces de maquillage pour finir le tour. Je n'allais pas rencontrer l'homme de ma vie derrière mon écran, il me semble que je le connais déjà. J'étais rentré à la maison, j'avais couché ma petite puce dans son lit vu qu'elle dormait.

J'avais profité de ce temps de tranquillité pour préparer son repas, au menue purée de carottes accompagné de poisson blanc. Je fais relativement tout maison, en même temps habité dans le quartier bio de San Francisco et ne pas aller chercher des produits frais, c'est une insulte au quartier. J'avais en fond sonore la télévision, ma cuisine est ouverte sur le salon qui fait aussi salle à manger. Cela avait été un coup de chance de trouver un appartement dans ce quartier à un prix raisonnable et surtout aussi grand que celui-ci. J'avais cherché pendant un mois et j'avais énormément visité d'endroit, mais jamais le coup de cœur sauf pour celui-ci. Mes parents se sont portés garant et depuis je vis ici. Peu de temps après avoir couché Eiko, elle venait de se réveiller en pleurant et comme à mon habitude, je laissais tout en plan pour récupérer ma petite tête. Une fois dans mes bras et bien calme, je la pose dans son parc où elle s'amuse avec ses jouets. Le temps pour moi de finir de préparer son repas, j'ai bien de la chance d'avoir une enfant sage et douce.

Il suffisait de quelques minutes pour que je finisse le tout et prenne ma fille pour la mettre dans sa chaise haute. Un bavoir autour de son cou et hop, je commence le repas. Une première cuillère qui passe bien, par contre les autres cuillères ne passe plus vraiment. Je me retrouve avec de la purée sur mon haut, sur le visage, et même dans des endroits improbables comme les cheveux. Il y a peu de gens qui connaissent mon adresse, j'ai fait attention à ne pas mettre au courant tout mon entourage. Je veux éviter que Noan sache et découvre la vérité. Je me vois mal lui dire qu'il est père d'un bébé et que je lui ai caché la vérité. J'essaie tant bien que mal de nourrir ma fille, mais cela semble peine perdu et dont je passe à la compote qui passe très bien. Note à moi-même Eiko ne mange pas de carotte, mais adore la compote de pommes. J'entends taper à la porte, cela doit être mon frère qui vient certainement passer la soirée avec moi. Des fois, mon frère vient passer la soirée avec moi, il dit qu'il ne veut pas que je broie du noire dans mon coin. Ce qu'il ne semble pas savoir, c'est que je ne broie plus du noire depuis des mois. Je me lève, essuie mon visage avec un torchon et avant d'aller ouvrir, je me regarde au miroir, bon, j'ai quelques tâches de purée, mais pour mon frère pas besoin de se changer. Je pose mon torchon sur le meuble d'entrée et j'ouvre la porte sans regarder dans le judas. Quand je vois son visage, le mien perd son éclat et je panique.

- Oh mon dieu...

Mon Noan, mon meilleur ami, le père de ma fille et devant mes yeux. Mon pire cauchemar, mon angoisse de le croiser en ville ressort, je reste devant lui. Ma fille râle sur sa chaise haute, mais je ne semble plus l'entendre, la peur se lit sur mon visage. Je me ressaisis rapidement, il faut bien que j'affronte mon destin, je récolte les cachotteries que j'ai faites. Je lève la tête et lui fait un faible sourire.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
 
a part of me | hanae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kolwezi, la part de la légion
» Papiers pour faire-part.
» Pourquoi Aizen veut les pouvoirs d'inoue(a part pour soigné)
» GROSSE ERREUR de ma part ! HELP me plz ! :(
» faire part de mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: