N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 Tout le monde veut devenir un cat {ft. Cooper.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Myrtle Montgomery
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 16/07/2016
☆ messages : 517
☆ pseudo : V.
☆ avatar : Emma Watson.
☆ crédits : © tearsfligh
and more
MessageSujet: Tout le monde veut devenir un cat {ft. Cooper.   Dim 7 Mai - 23:30

Tout le monde
veut devenir un cat.
Cooper&Myrtle


La journée était enfin finie. Heureusement que, contrairement à mes collègues masculins, j’avais des horaires de bureau, et sauf exception, je pouvais finir à des heures abordables et non pas devoir rester au guichet jusqu’au milieu de la nuit. Sur le chemin du retour, qui ne me prit que quelques minutes, je me sentis, comme à l’accoutumée, surveillée. Je ne savais pas d’où venait cette impression, mais comme souvent ces derniers temps, j’avais comme l’impression que quelqu’un me regardait d’un peu trop près. Tremblant légèrement, je me sentis de suite mieux en tournant au coin de la rue. Les gens, ici, étaient plus nombreux. Je me mélangeais donc à la foule, tout en évitant soigneusement tout contact involontaire avec eux. Je n’étais pas agoraphobe, mais me connaissant, j’allais bientôt le devenir à ce rythme. Je m’arrêtais rapidement à la superette du coin, racheter du pain, du lit et de quoi remplir correctement le frigo, juste avant qu’elle ne ferme. La joie de vivre dans un quartier ou les supermarchés H24 7/7j n’existaient pas. Toutefois, dans le pire des cas, quelques traiteurs de toutes origines s’étaient implantés de-ci, de-là. Je n’étais pas prête à mourir de faim.

Environ quinze minutes plus tard, j’étais chez moi. J’avais retrouvé mon espace vital. Mon petit confort. A peine avais-je fermé la porte derrière moi, que je me débarrassais de mon perfecto, que j’accrochais au porte-manteau se trouvant-là, et je défis ma queue de cheval, laissant mes cheveux respirer. Après avoir déposé et rangé mes courses à la cuisine, je fis un saut à la salle de bain. Une bonne douche chaude n’était pas de refus. Et l’eau avait toujours tendance à me détendre. A oublier les petits soucis de la journée. Vêtue d’un peignoir, je sortis ensuite sur mon balcon, profiter du temps printanier qui faisait petit à petit son apparition et ainsi que la clarté du jour – un des avantages de ne plus être en hiver – et je m’allumais une cigarette pour la même occasion, accompagné de mon fidèle verre de vin blanc. J’avais peut-être abandonné – jusqu’à quand ? – la drogue, toutefois la cigarette et mon verre de vin étaient mes petits rituels de fin journée et je n’étais pas prête de les laisser tomber. Tranquillement installée sur une chaise, regardant la ville s’étendre sous mes yeux, un grattement se fit entendre.

Le cœur battant la chamade – j’avais tendance à m’affoler pour un oui et pour un non – je me tournais, fébrilement, tenant mon verre de vin comme une potentielle arme. Là, devant moi, à l’intérieure de ma cuisine. Un chat. Qui grattait à la porte fenêtre. Sursautant, ne m’attendant pas à cette vision, n’ayant pas de chat, je fus soulagé en constatant que, justement, ce n’était qu’un chat. Confuse, abasourdie, je me levai, avant de retourner bien au chaud dans mon petit studio. Le chat pas peureux pour un sou se frottant à mes jambes. Je grimaçais. Autant les chats ne me dérangeaient pas, autant les chats sans poils … ce n’était pas ma tasse de thé. Miaouuu. Bon, il fallait que je prenne les choses en main. Je posais mon verre sur le comptoir de la cuisine avant de m’éclipser vers ma chambre, laissant la boule de poils – qui n’en avait pas – seule, pour me vêtir rapidement d’un pantalon de training ainsi qu’un t-shirt deux fois trop grand pour moi. J’attachais à la va vite mes cheveux en un chignon indiscipliné. Tout en m’interrogeant. J’avais beau être ici à San Francisco depuis une année, je n’avais pas pris la peine de faire connaissance avec mes voisins, mais, il me semblait qu’effectivement, mon voisin de palier avait un chat. Je l’entendais de temps à autre miauler, la nuit, quand j’essayais de dormir. Je pris celui-ci dans mes bras, à bout portant, tout en essayant de le calmer pendant qu’il se débattait, me posant la question de comment il avait bien pu pénétrer dans mon appartement. Sur le seul de la porte, l’instinct de travailler constamment avec des policiers pris le dessus et je regardais la serrure sur toutes les coutures. Rien. Aucune éraflure. Par ou diable était-il passé ? La fenêtre que j’avais laissée ouverte ?

Ne connaissant donc pas mes voisins, je connaissais encore moins leurs habitudes. Toutefois, je me fis violence, le chat dans les bras, pour aller sonner chez mon voisin de palier. Espérant qu’il soit là et non pas de sortie, alors que son chat, supposément, s’agitait en tous sens et me griffant de toutes parts. Je sonnais, et je patientais, luttant avec cette bête diabolique, me disant déjà que j’allais devoir retourner chez moi, et devoir jouer la cat sitter, tout en lui laissant un mot lui disant de venir rechercher sa bestiole.
Made by Neon Demon


Dernière édition par Myrtle Montgomery le Lun 26 Juin - 13:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1645-poupee-de-cire-myrtle#349 En ligne
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 98
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Tout le monde veut devenir un cat {ft. Cooper.   Sam 13 Mai - 0:19

J'étais enfin rentré de ma longue journée au Starbucks, aujourd'hui il y avait eu beaucoup de monde, il faisait beau dehors et les gens avaient envie de sortir mais quand il fait chaud, ces mêmes personnes ont soif et ont leurs habitudes dans les Starbucks les plus proches. Moi même aujourd'hui je n'ai pas craché sur boissons fraîches... Loar n'était pas encore rentré à la maison ce qui me laissait le luxe de faire tout le bruit que j'avais envie. Mais la première chose que je souhaitais faire c'était de prendre un bain, avec des produits de chez Lush que j'avais reçu le matin même d'un paquet venu de Londres où ma sœur Marjane vit. Un vinyle en fond, un bain moussant et un déshabillage plus tard me voilà dans un bain parfumé au patchouli à chanté une BO d'un film dont je ne me souviens même plus le nom des personnages, certainement que la musique est meilleure que le film en lui même...

Une fois sorti de la baignoire, je me décide à choisir une belle tenue dans mon dressing comme pour me récompenser de ma journée. Étourdi par mes vêtements que je trouve plus beaux les uns que les autres, je mets -comme chaque jour- 30 minutes à choisir la tenue "parfaite". La suite d'un enchaînement d'activités si cool ne peut que se terminer par la musique quand on s'appelle Cooper Carter, naturellement la guitare se glisser dans mes mains et mes doigts commencent doucement à gratter quelques notes. Mais lorsque je m'apprête à ouvrir la bouche pour chanter cette chanson de Blur que je suis en train de jouer, on sonne à ma porte.

La guitare dans les mains, je me précipite ouvrir, pensant à Loar qui aurait oublié ses clefs par exemple ou même à Simon qui passerait me rendre visite mais pas à la personne qui se trouvait devant moi actuellement. La fille du Starbucks, ici, avec Joplin dans les bras qui a l'air de l'embarrasser d'ailleurs. "Euh bonjour hum... Je vais vous aider" lui dis-je avec un petit sourire. D'une main je pris Joplin par la peau du cou avant de la poser délicatement sur mon épaule pour ensuite reconcentrer mon attention sur la personne devant moi sans rien dire dans l'espoir qu'elle commence à expliquer comment elle en est arrivé à me rendre mon chat dont je n'avais même pas remarqué la disparition à cause de l'heure où elle est sensée dormir dans une cachette secrète de l'appartement.



Là, tu vois, j'ai le sentiment qu'autour de nous,
Plus rien ne sera comme avant
Ne me laisse pas m'en aller seul dans les bois
Ne me laisse plus m'éloigner là éperdu
-Indochine, She Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu
avatar

Myrtle Montgomery
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 16/07/2016
☆ messages : 517
☆ pseudo : V.
☆ avatar : Emma Watson.
☆ crédits : © tearsfligh
and more
MessageSujet: Re: Tout le monde veut devenir un cat {ft. Cooper.   Ven 19 Mai - 1:12

Tout le monde
veut devenir un cat.
Cooper&Myrtle


Finalement la porte s’ouvrit. Sur un jeune homme, qui m’étais très très familier. J’esquissais un léger sourire, alors que le chat continuait à se débattre dans mes bras. Décidément, ça ne restait jamais tranquille. Moi qui hésitais à prendre un chat pour me tenir compagnie, voilà que maintenant j’avais encore plus de doutes. Ce n’était pas censé être câlin, et passer son temps à dormir ? Je fus tellement prise de court, sur le moment, étant quasiment sûre que la porte n’allait jamais s’ouvrir, que j’en oubliais même la simple politesse. « Bon … Bonjour ». Mon dieu. Si j’avais été une sorcière, à ce moment précis je me serais certainement transformée en petite souris et je serais partie me cacher le plus loin possible. Je lui tendis sans réticence la bête sans poil, grimaçant à la façon qu’il eut de le prendre. Pauvre chat.

Et maintenant ? Je n’étais jamais à l’aise avec les autres êtres humains. J’avais beau travailler dans un endroit plein de monde, de passage. La foule ne me dérangeait pas plus que temps, mais dès que je me retrouvais face à face avec quelqu’un d’autre – dans un cadre purement privé – je perdais tous mes moyens. Encore plus quand il s’agissait d’un homme. Bon sang ! C’était mon voisin tout de même. Je ne pouvais pas non plus rester là devant lui, les bras ballant, comme une fillette de dix ans attendant son papa qui viendrait gérer la situation. Je pris une grande inspiration, ma main jouant nerveusement avec une mèche de mes cheveux, qui s’était échappée de mon chignon. « Cooper, c’est ça ? » Question purement rhétorique, mais il fallait bien commencer quelque part. Si un jour on m’avait dit que mon voisin était une personne que je voyais tous les matins, jamais je ne l’aurais cru. En effet, dans ma routine matinale, avant d’arriver sur mon lieu de travail, je m’arrêtais au Starbucks du coin, commander un petit remontant, à boire le long des deniers mètres du commissariat. Et une fois sur deux, j’avais à faire à lui. Depuis le temps, j’avais eu tout le loisir de lire son nom sur son badge.  « C’est bête, je ne savais même pas que vous étiez mon voisin … » Ok. Je ferais mieux de me la fermer. « C’est dire à quel point on ne connaît pas les personnes qui nous entourent ». Et encore moins nos voisins. Et, travaillant avec la police, j’en voyais passer tous les jours, des jamais je n’aurais cru ça possible de sa part. Il était toujours très souriant, nous invitant à des barbecues en été. Très poli. Vous êtes sûr qu’il a battu xyz ? en parlant de leurs voisins.

« Bref, je vous ai ramené votre chat. Enfin, j’en ai déduit que c’était le vôtre. J’ai dû viser juste ». La main toujours dans les cheveux, je devais faire des efforts pour garder le contact visuel avec lui, tellement je me sentais mal à l’aise, alors qu’il n’y avait aucune raison de l’être. « Je l’ai découvert chez moi en rentrant du travail. Du moins, une demi-heure plus tard, à vrai dire. J’étais dehors quand il s’est mis à gratter à la porte du balcon » J’haussais les épaules, comme en signe d’excuse. « J’avais une fenêtre entre-ouverte, mais je doute qu’il soit passé par-là. Honnêtement, je n’en ai aucune idée de qu’est-ce qu’il faisait chez moi ni comment il est venu. » Je lui souris faiblement. « Et ne vous inquiétez pas, je n’ai rien contre les chats. J’ai juste eu une petite frayeur de rien du tout. ». Fallait bien que je lui explique pourquoi j’étais en possession de son animal de compagnie, même si moi-même j’avais encore de la peine à comprendre ce qu’il faisait exactement chez moi. Et surtout comment.
Made by Neon Demon


Dernière édition par Myrtle Montgomery le Lun 26 Juin - 13:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1645-poupee-de-cire-myrtle#349 En ligne
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 98
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Tout le monde veut devenir un cat {ft. Cooper.   Jeu 22 Juin - 18:47

La voisine, aussi surnommée "la fille du Starbucks" grimace à ma façon de prendre Joplin par le cou. "Ne vous en faites pas elle sent rien" comme pour le prouver Joplin frotte sa petite tête contre la mienne pendant que je souris à sa sauveuse. Un silence s'installe et j'ai l'impression qu'elle cherche par où débuter la conversation, je préfère ne pas la déranger dans son rangement de pensées et je me contente de poser ma guitare contre le mur le plus proche avant qu'elle ne prenne enfin la parole. "Oui c'est ça, Cooper du Starbucks" je souris d'un air bienveillant pour qu'elle ne s'enfuie pas. "Je ne le savais pas non plus, en même temps je sors souvent, on n'a peut être pas les mêmes horaires" mon haussement d'épaule s'accompagne à nouveau d'un sourire. "Je suis content de vous avoir comme voisine" un mot gentil ça détend toujours non?

Je l'écoute me raconter comment on en est arrivé là en souriant de la voir un peu gênée. "Pas de soucis, ça doit être moi en rentrant qui a dû la faire sortir, elle adore se faufiler... Bref, quoi qu'il en soit merci. Vous voulez entrer boire quelque chose? Pour vous remercier." Je n'étais pas sûr qu'elle accepte mais d'un autre côté la voir plusieurs fois par semaine ça m'avait laissé le temps de m'habituer à elle comme une sorte de connaissance puis pourquoi ne pas profiter de ce hasard pour faire plus ample connaissance entre voisins?



Là, tu vois, j'ai le sentiment qu'autour de nous,
Plus rien ne sera comme avant
Ne me laisse pas m'en aller seul dans les bois
Ne me laisse plus m'éloigner là éperdu
-Indochine, She Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: Tout le monde veut devenir un cat {ft. Cooper.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout le monde veut devenir un cat {ft. Cooper.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout le monde veut prendre sa place : Julien battu et sorti du jeu !
» [Jeu TV] Tout le monde veut prendre sa place
» tout le monde veut lui niquer sa place
» Tout le Monde veut Embrasser Lisbon [OS] ^
» CM Punk surprend tout le monde ! (Spoiler Over The Limit)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: city center :: habitations-
Sauter vers: