N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hayate Hirano
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 30/03/2017
☆ messages : 92
☆ pseudo : Hayate Hirano
☆ avatar : han hye yeon
☆ crédits : Modifiée par mes soins.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: J'en veux !
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Dim 9 Avr - 18:36

Le passé est présent.
Hayate & Julie

Ouvrons les yeux dans la foule.



C'est un soir à boire, un soir à sortir, un soir à ne pas dormir, je sors de chez-moi et me rends jusqu'à la boite de mr.smith, une boite ambiancé ou je peux me vider l'esprit et bouger à m'en courbaturer tout le corps. Frôle le corps des autres, je danse, je ne fais pas attention à qui est prêt de moi, je ne fais que profiter du moment présent. Je porte un débardeur blanc et un slim noir, mes seins sont sous une bande et n'apparaissent encore moins que d'habitude, je ne cesse de me mouver. Des brunes, des rousses, des blondes, une jolie blonde au multiple tatouage, elle est de dos, je ne la vois pas tellement bien, je ne cesse pas de danser et soudainement, la blonde se tourne brièvement un instant. Je reste littéralement figée.

La musique, les gens qui dansent, l'odeur de l'alcool, les mains baladeuses ici et là. Les lumières qui embrouillent mon cerveau embrumé d'alcool me font croire qu'elle est là, comme souvent. Je danse, je n'en prends pas compte. Que ferait-elle à San Francisco ?.. D'ailleurs qu'es que j'y fais aussi ? Je danse au grès de la musique, je bouge et frôle chaque personne visible. Puis en face de moi, elle est à nouveau là, cette fille au tatouage multiple, cette fille qui à le même visage qu'elle. Cette fille que je fixe. Elle danse, elle ne me sûrement pas encore vue, d'ailleurs serait-elle capable de me reconnaître ? Es que ce corps androgyne, cette coupe, ce visage et sans mes rondeurs, je me ressemble encore ? Puis es que c'est réellement elle ? Improbable, c'est improbable. Elle ne peut pas réapparaître ainsi dans ma vie, c'est tout simplement impossible.

Le passé nous joue souvent des tours à la con, très souvent. Ignore-la, Ignore là. Je reprends à danser, je bouge, je saute et drague parfois quelque nana puis c'est entraînait par les autres, je me retrouve dos à toi contre cette blonde qui ressemble tellement à Julie. Pourquoi ne pas juste vérifier. Je me tourne en dansant et balance un "Aoi" prêt de la demoiselle. Si c'est elle, ce qui n'est sûrement pas le cas.. Elle se retournera non ? Et si c'est elle ? Si elle vient à se retourner ? Qu'es que je ferais ? Hein ? La tension monte dans mon corps, cette scène m'est apparut tant de fois dans mes rêves, mais jamais ils n'avaient l'air si vrai. Si ce n'est pas elle serai-je soulagée ou triste ? Je ne sais même pas. Peut-être un peu les deux. Elle sait, elle sait que je l'aimais, que je crevais d'elle. 

Elle se retourne, elle s'est retournée... Oh putain.. Oh putain. Je la regarde, je ne peux plus la lâcher du regard, c'est elle, elle est la. Je ne rêve pas ? Peut-être que si ? Je ne suis pas sur de vouloirs me réveiller. Je pince mon bras, tout ça est bien trop réelle.. "Julie ?" Ma voix est tremblante, mon cœur lui tape si fort qu'il me semble avoir pris feu, il me fait mal, il me dit "Attention".
Code by AMIANTE



code:
 



Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.


Dernière édition par Hayate Hirano le Ven 14 Avr - 19:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1595-une-japonaise-debarque-a-
avatar

Julie Lavory
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 03/04/2017
☆ messages : 177
☆ pseudo : Pandassassin
☆ avatar : Bridget Satterlee
☆ crédits : ♥ Tattoo and love.. but tattoo more ♥ ava by eriam
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Disponible
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Mar 11 Avr - 0:51





Avec
Hayate


Le passé est présent

Les gens ont toujours beaucoup de choses à faire, à dire. Les gens ont toujours cette manie d'être occupé et de ne pas profiter. J'avais eu cette manie qui s'était développée petit à petit: celle de toujours penser à profiter. Mieux encore que penser: juste profiter.
Cette ville je ne la connaissais que depuis peu. J'avais pris mes bagages, j'avais pris mes clics et mes clac et était partie loin de chez moi. Dans une ville qui était loin d'être comme la mienne. Et pourtant on retrouve toujours un coin semblable non?

C'est comme ça que mon corps se retrouva devant une boîte. "Mr. Smith's" qu'elle s'appelle. Un sourire étire doucement mes lèvres dans un rictus amusé. Le nom me fait sourire, il me rappelle quelques petites phrases d'un film que j'affectionne. Il me fait délirer un peu plus. Entrant, la musique atteint un niveau irréel, elle entre dans votre cerveau et fait battre votre cœur au même rythme qu'elle. Tout son extérieur est étouffé et dissimulé, vous n'entendez pas votre voisin. Les lumières bougent et re-bougent semblant danser au rythme de la musique effrénée en éclairant les corps en sueur qui se déchaînaient avec toute cette ambiance alcoolisée. Et même si mon corps se déhanche un peu j'opte pour un ou deux verres au bar avant d'aller danser avec toutes ces personnes inconnues et pourtant qui dansent à l'unisson. Beau ou lugubre spectacle je ne m'en rend pas encore trop compte.

"Ne bois pas" "Ne fume pas". Ne fais pas ci ne fais pas ça. La vie est remplie de ça non? Alors que ce soit bien ou mal peu importe fais ce que tu veux. C'est comme ça que je me retrouve souvent à danser entourer d'inconnus qui pourtant viennent se coller et rigoler avec moi. Filles, garçons. Peu importe. Les soirs comme ceux-ci, on rit, on boit, on fume, on danse. Peu importe importe le sexe un camarade de jeu reste un camarade de jeu. Riant à gorge déployée je ne refuse jamais une danse, ou presque. Les soirs comme ceux-ci votre regard parcourt la salle sans rien voir. Seuls les lumières passent dans vos rétines et vous empêche de sombrer dans la folie complète. Et pourtant dans toute cette foule qui ressemblait à des vagues s'écrasant contre le sable, mes yeux ont eu comme un accrochage. Une ou un brun qui me semble familier.

Quelques secondes plus tard on en parle plus, on y pense plus, le rythme prend contrôle de votre corps, vos hanches se déhanchent vos bras se lèvres, votre rire éclate. En tout cas c'est mon cas.

Si mes tatouages font partis intégrantes de mon habit celui ci est assez simple mais laisse beaucoup de place à toutes ces œuvres. L'ouverture sur le dos qui descend bien bas me fait me retourner lorsque je sens quelque chose contre ma peau. Mais c'est sûrement ce que mes oreilles ont pu percevoir dans le brouhaha de la salle où l'air est étouffant qui me rend le plus perplexe.

" Aoi"

C'était étrange que ce nom revienne à ce moment. Pourtant rien ne semble ressembler aux endroits que je fréquentais avec elle. Rien ne semble anormal. Et pourtant, cette personne, la brune.

Mes yeux cherchent quelqu'un dans la foule. Ils cherchent sans réellement trouver avant de regarder le brun/brune derrière moi. Cet air de déjà vu. Quel est il ? Mon prénom ressort du vacarme et c'est précisément à cet instant que je même la musique se stoppe. Non elle résonne encore dans cette salle remplie de personnes qui ne cessent de me pousser ici et là. Mais rien n'a d'importance. La musique ne parvint pas à mes oreilles. Ma respiration est plus rapide alors qu'un seul nom ne me vient. Mes lèvres s'entre-ouvrent, ma voix sort. "Hayate"

Parfois le passé vous joue des tours. Était ce lui? Ou l'alcool? Ou la chaleur de cette boîte qui me monte à la tête ? Mon cœur fait un bon. Mon pied un pas. Ce passé je l'ai renié. Je l'ai aimé comme je lui en ai voulu. Ce passé il m'a manqué.



Codage par Libella sur Graphiorum



just be yourself, enjoy
" Puisque la mort est inévitable oublions là" ▬ Curiosité, sensualité, découverte, folie, tornade.


Dernière édition par Julie Lavory le Sam 15 Avr - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/f14-it-s-a-small-world
avatar

Hayate Hirano
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 30/03/2017
☆ messages : 92
☆ pseudo : Hayate Hirano
☆ avatar : han hye yeon
☆ crédits : Modifiée par mes soins.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: J'en veux !
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Ven 14 Avr - 20:14

Le passé est présent.
Hayate & Julie

Ouvrons les yeux dans la foule.



 


Les gens ne s'arrêtent jamais, ils ne voient plus ce qui les entoure, comme s'ils étaient perdus dans l'inconscient, si leur vie était en pause et pourtant, ils restent en constant mouvement. Un brouillard d'action inutile pour en venir tous au même point : la mort. Voilà pourquoi, moi Hayate, je ne sais pas réfléchir à mes actions, voilà pourquoi j'ai tendance à agir sans me poser de question. Cependant aujourd'hui, en cette seconde précise tout me semble bien loin, j’attends avec impatience une réaction quelconque. 

Elle me fait languir, sa réaction n'est pas directe... Cependant, elle cherche autour d'elle, puis elle se retourne... Ce moment où elle s'est tournée vers moi m'a parut long, trop long. Comme si chaque seconde était une heure. Elle se retourne, elle s'est retournée... Oh putain.. Oh putain. Je la regarde, je ne peux plus la lâcher du regard, c'est elle, elle est là. Je ne rêve pas ? Peut-être que si ? Je ne suis pas sur de vouloirs me réveiller. Je pince mon bras, tout ça est bien trop réel... "Julie ?" Ma voix est tremblante, mon cœur lui tape si fort qu'il me semble avoir pris feu, il me fait mal, il me dit "Attention". 

Je ne rêve pas, elle est donc bien là, ici avec moi. Que fait-elle ici ? Comment cela est-il possible que dans tout le monde entier, nous nous retrouvons toutes les deux ici, au même moment ? Le destin ? Je n'y ai jamais cru... Peut-être faudrait-il me faire une raison ? Il semblerait que l'on se retrouve toujours toutes les deux. 

Je ne sais pas comment réagir, je ne sais pas si je dois être heureuse ou effrayée par cette nouvelle inattendue, je ne serais plus seule... À moins que nous ayons trop changé différemment et que tu ne veuilles plus rester prêt de moi. Ou que je ne veuille plus ? Je ne sais pas vraiment ce que je veux pour le moment. Je la regarde puis soudainement la musique change et un homme suivit de plusieurs autres passant entre nous. Tu disparais de ma vue un moment qui me semble beaucoup trop long, j'ouvre les yeux un peu plus grands et tente de te retrouver dans la foule. Non ! Non, je ne peux pas te perdre une nouvelle fois ! Je finis par apercevoir dans la foule ton corps tatoué, je saisis ton bras et te tire pour que tu sois entraînée vers moi, je te saute dessus et entours ta nuque de mes bras... Et puis merde ! 

- JULIE ! OH PUTAIN, C'est toi ! Qu'es que tu fous là ? Pourquoi je n'ai jamais eu de nouvelle ! Je ne comprends pas ! Que c'est-il passé ? C'est parce que je fondais sur toi ? 

Sous cette excitation, l'androgyne et la blonde son poussé et tenant sûrement aussi bien l'équilibre qu'un unijambiste ivre la Japonaise bascule et entraîne dans sa chute la blonde tatoué.




Code by AMIANTE



Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1595-une-japonaise-debarque-a-
avatar

Julie Lavory
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 03/04/2017
☆ messages : 177
☆ pseudo : Pandassassin
☆ avatar : Bridget Satterlee
☆ crédits : ♥ Tattoo and love.. but tattoo more ♥ ava by eriam
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Disponible
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Sam 15 Avr - 19:19





Avec
Hayate


Le passé est présent

Les lumières de cette boîte branchée ne cessaient d'éclairer puis de mettre dans l'ombre chacun d'eux. Certains se permettaient donc en cette pénombre partielle de toucher les autres, se coller à eux, devenir quelqu'un d'autre. Le garçon timide laissait place à un garçon plus confiant qui dansait avec une assurance spéciale, en collant le corps de cette fille joyeuse. Cette fille qui bossait dur à la face venait ici et laissait tous ces bouquins au placard en buvant tant qu'elle le pouvait. Le lendemain ne vous laissera peut être pas la même chance.

Mes yeux tout comme mon corps restent bloqués sur cette personne qui autrefois était ma meilleure amie. Celle qui partageait tout avec moi; autant de joie que de peine. Celle que j'ai laissé derrière moi non sans mal, non sans tristesse. Mais aujourd'hui comme un tour de la vie elle-même, elle était devant moi dans cette ambiance qui lui ressemblait tellement. Cette musique assourdissante qui vous rendait ivre rien qu'en l'écoutant. Cet air presque irrespirable et pourtant qui vous apportait une bouffée d'air lorsque les temps vous oppressaient. Oui Hayate était la même que cette boîte branchée.

Après une surprise non feinte et non cachée mes lèvres s'étirent quelque peu dans un petit sourire. Est-ce que ces retrouvailles vont nous faire pleurer plus tard ? Est-ce qu'en y repensant on dira: on a eu raison? Ou au contraire on regrettera cette rencontre fortuite dans un endroit lambda? Seul le temps pourrait le dire. Alors il fallait prendre une décision. Choisir d'être sage et de ne pas revoir ce passé qui tentait de s’immiscer dans  ce présent ou l'accueillir à bras ouverts. Devinez, la blonde que je suis ne réfléchis même pas. Ce corps rejoint l'autre dès qu'il le peut. Dès que la vue est dégagée. En fait, je me fait tiré mais rien ne change vraiment, je voulais la rejoindre.

Et elle semble partager cet avis. Son corps saute contre le mien, l'enlace, lui parle sans que je n'ai à entendre quoique se soit. Mon sourire s'étire alors mes bras passent autour de ce corps masculinisé. Je me concentre sur sa voix qui transperce la musique qui vient de nul part et de partout à la fois. Mes pieds reculent un peu bougeant pour retrouver l'équilibre que je viens de perdre. Ses mots je les entends, je les comprends. Ils me font sourire.

- Non ! C'est bien plus compli...

D'un coup tout l'équilibre qui aurait pu nous aider disparaît. Son corps est une trop grande attraction pour le mien encore perdu dans cette foule et je tombe donc contre elle. Une fois au sol un rire se distingue de l'ambiance chaude de la boîte. Un rire chaleureux, vrai. Un vrai fou rire. Je suis partie et je ne veux même plus revenir. C'était tellement drôle et à la fois simple que je me plie un peu restant au sol. Ce n'est qu'après de longues minutes que je me redresse un peu en regardant la brune. Revenant sur mes pieds au lieu de mes genoux je lui tends la main tout en souriant.

- Aucune de nos rencontre ne sont banales



Codage par Libella sur Graphiorum



just be yourself, enjoy
" Puisque la mort est inévitable oublions là" ▬ Curiosité, sensualité, découverte, folie, tornade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/f14-it-s-a-small-world
avatar

Hayate Hirano
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 30/03/2017
☆ messages : 92
☆ pseudo : Hayate Hirano
☆ avatar : han hye yeon
☆ crédits : Modifiée par mes soins.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: J'en veux !
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Dim 30 Avr - 11:45

Le passé est présent.
Hayate & Julie

Nous ne sommes jamais banale.



[font=serif] 


La peur ne doit jamais être une raison pour ne pas faire quelque chose, la peur d'avoir mal, la peur de perdre, la peur... Alors je ne la laisserais pas s'enfuir par peur, je ne la laisserais pas disparaître par peur de la perdre. C'est hors de question. Je la serre contre moi, je ne me permets pas de la regarder, je ne veux pas comparer celle que j'ai connue à celle que je ne connais plus. Je veux seulement la garder la contre moi. << Non ! C'est bien plus compli...>>  Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que nous nous retrouvons contre le sol froid et collant de boissons alcoolisé, tomber par leur conssomateur. Après un fou rire vrai et partagé voilà que Julie se redresse en me tendant les bras pour m'aider à faire pareil. Je me redresse et mords ma lèvre. << - Aucune de nos rencontre ne sont banales >>. Elle n'a pas tort, nous n'avons jamais fait dans le banale. 

- Nous ne sommes pas banales. 

Nous ne sommes pas banales est la seule chose que j'ai trouvée à répondre, elle est si troublante, perturbante, elle n'en a sûrement même pas conscience. Je regarde autour de nous, les visages, la lumière, les gens qui se trémoussant, puis reporte mon attention sur toi, seulement toi. Blonde, tatouée, réellement bien faite, un sourire qui ne me laisse pas de marbre et cette nouvelle assurance que je ne te connaissais pas. Actuellement dans ma tête, c'est le bordel, mais dans mon Coeur, c'est une tempête, un ouragan, un truc trop gros rempli d'émotions qui m'empêche de réagir normalement. Julie me vois-tu ? Es que tu vois que je suis totalement perdu, paumé ? J'aimerais avoir un guide pour savoir quel chemin je dois prendre, je ne veux pas perdre ce qui se trouve si près de moi, mais j'ai menti, je ne veux pas non plus avoir mal. C'est la peur qui parle. Hayate, n'aie pas peur. Reste seulement ce que tu es devenue, tu n'auras pas mal.

- Nous le sommes encore moins maintenant. Puisque nous sommes ici, dansons. 


Une certitude, aujourd'hui, nous n'avons jamais était aussi peu banale de notre vie. J'attrape ta main et te tourne ton dos, contre mon ventre, ma main de libre se pose sur ta hanche, ma main droite serre ta main gauche, ton bras te créer une ceinture le long de ton haut de corps. Je tire sur t main et te fais tourner, bousculant ici et la les autres personnes puis je te retire prêt de moi. Quel chance avait-il pour que nous nous retrouvions ici, toute les deux, alors que nous sommes toutes deux... Venue de bien plus loin, qui aurais pus prévoir qu'un jour cela arriverais ? Pas moi, c'est certains.


/font]

Code by AMIANTE



Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1595-une-japonaise-debarque-a-
avatar

Julie Lavory
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 03/04/2017
☆ messages : 177
☆ pseudo : Pandassassin
☆ avatar : Bridget Satterlee
☆ crédits : ♥ Tattoo and love.. but tattoo more ♥ ava by eriam
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Disponible
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Mar 2 Mai - 21:33





Avec
Hayate


Le passé est présent

" Nous ne sommes pas banales". C'est vrai. Rien dans notre vie avait été banal lorsqu'on était ensemble. J'ai peut être cru avoir une vie banale remplie de banalité affligeante qui ne me convenaient que lorsque je me contentais d'une vie calme et ordinaire. Mais bien vite j'ai voulu une vie autre, celle que j'avais construite et que j'avais avec cette brune qui avait bien changé. Cheveux courts à la garçonne je ne l'aurai peut être pas reconnue dans la rue. Ce style, ce rouge à lèvre profond et foncé, ce caractère que reflétait ce style, je ne le connaissais pas. Et pourtant dans cette ambiance de fête, tout cela collait parfaitement.

Collait comme le sol où nous atterrissons. En tendant les mains vers cette brune au sol je me revois plus jeune. Je nous revois plus jeunes lorsque l'innocence avait céder ses parts aux difficultés mais que la rébellion prenait sa place dans la vie nous apportant des moments de fou rire et de troubles. Ses yeux que j'ai longuement regardé. Ce regard qui se plongeait dans le mien me paraît être le même et différent à la fois. L'assurance qui se dégage de cette figure n'est pas celle que je connaissais et pourtant. "Puisque nous sommes ici dansons". Pourquoi cette phrase me fait elle rire ? Peut être parce que j'ai eu l'habitude de ce comportement qui voulait qu'on envoie les autres chier et qu'on ne fasse que ce qui nous plaisait. J'aimais ces moments qui n'appartenaient qu'à nous et qui me faisaient rire à en avoir le hoquet.

- Dansons !

Je mentirai si je disais que je n'avais pas peur. L'avoir perdu une fois avait été comme un poignard qui m'avait peu à peu re-fait sombrer. Le goût de la vie changeait énormément selon avec qui on la partageait. Passant de sucrée, pétillante, acide à acre, amer j'avais peur de ravoir ce goût au fond de la gorge. Celui qui reste coincé et vous donne cette nausée incessante.
Mais toutes ces pensées partent rapidement pour se remplir de la musique qui ambiance cette pièce bien trop chaude pour ne pas me donner les joues un peu rouges. Tenant fermement la main qui me tenait je me laisse pousser et reprendre en riant. Les pas étaient désordonnés, maladroits, vifs mais c'était ce que c'était marrant, c'était vivifiant. Cette danse envahissante qui prenait la piste et faisait s'écarter les gens, dura un moment. Des minutes, des heures je ne sais même plus mais la sueur faisait son apparition sur mon front et sur mes vêtements alors que je revenais vers mon bonhomme de femme.

- On danse toujours aussi mal

Dis je en riant. C'était comme une institution. Danser n'importe comment parce qu'on était nous et qu'on avait besoin de personne d'autre.


just be yourself, enjoy
" Puisque la mort est inévitable oublions là" ▬ Curiosité, sensualité, découverte, folie, tornade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/f14-it-s-a-small-world
avatar

Hayate Hirano
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 30/03/2017
☆ messages : 92
☆ pseudo : Hayate Hirano
☆ avatar : han hye yeon
☆ crédits : Modifiée par mes soins.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: J'en veux !
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Lun 8 Mai - 21:41

Le passé est présent.
Hayate & Julie

Ouvrons les yeux dans la foule.



 




L'ambiance de la boite est toujours la même et pourtant tout à soudains tellement changé, la blonde qui danse entre mes bras, cette blonde au corps gravé de cicatrice encrée, cette fille qui avait était tout à mes yeux est enfin de retour. La peur de la perdre une nouvelle fois, me broie l'estomac. « On danse toujours aussi mal » voilà une des rares choses qui n'a apparemment pas changé. 

- Voilà quelque chose qui n'a pas changé. C'est un début. 

Je la dévore des yeux, j'examine chaque trait de son visage. Les lumières et la musique dans la salle m'empêchent de profiter pleinement de ce moment magique. Dans un moment de trouble, je saisis ta main, je la serre et t'entraîne avec moi en dehors de la boite de nuit, une fois à son entrée, j'observe le toit, puis l'échelle accrochée au bâtiment qui monte jusqu'à ce toit. Je lâche ta main et monte sur l'échelle. Je libère une de mes mains pour tourner ma tête et regarder en ta direction.

- Viens.


Je me retourne une nouvelle fois, puis je monte tout en haut de cette échelle, je m'aide de mes coudes et mes bras pour monter la dernière marche, marche assez haute. L'alcool et l'adrénaline ne faisant absolument pas bon ménage je manque de tomber une fois en haut, mais finalement tout vas bien, me voilà au sol les jambes pliées. J'attend de te voir monter, sur les côtés un legé rebord sauf à l'endroit ou l'echelle est posé. Surement à cause de travaux, il semblerait qu'il refasse la peinture. D'ailleurs... Quand tu arrive à ma hauteur je tiens entre mes doigts mon rouge à lèvre bordeau et marque ta joue d'un trait bordeaux difficilement effaçable. Julie, montre moi ton beau sourire, j'en est tellement besoin. 



- Tu ferais une jolie Lily la tigresse. 

Code by AMIANTE



Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1595-une-japonaise-debarque-a-
avatar

Julie Lavory
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 03/04/2017
☆ messages : 177
☆ pseudo : Pandassassin
☆ avatar : Bridget Satterlee
☆ crédits : ♥ Tattoo and love.. but tattoo more ♥ ava by eriam
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Disponible
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Mar 9 Mai - 14:35





Avec
Hayate


Le passé est présent

Est-ce qu'elles devaient vraiment préciser qu'elles avaient l'une comme l'autre changées sans pour autant avoir oublié leur passé commun. Ce passé qui revient parfois, comme ce soir, sans crier gare. Un début qui n'avait peut être pas de fin. Si la vie les avait réuni après tout ce temps alors peut être qu'elles étaient destinées à rester ensemble et rester meilleure amie. La blonde avait cette envie de garder la brune à ses côtés. Et si beaucoup de personnes étaient présentes dans cette salle qui contenait beaucoup de chaleur, elle arrivait à sentir ce regard sur elle sans pour autant s'arrêter de danser. Lançant un regard à la brune avec son petit sourire en coin elle la suivit ensuite sans une once d'hésitation. Non elle n'hésitait jamais avec elle. Plus encore la brun n'hésitait jamais, comme si la peur lui était inconnue, comme si le lendemain ne lui importait pas.

Alors lorsqu'elle fut dehors près de cette échelle, elle n'hésita pas non plus pour prendre l'échelle de ses deux mains et de grimper malgré ses chaussures peu accommodantes. Alors cette dernière marche était assez difficile à grimper mais, c'était mal la connaitre que de dire qu'elle abandonnait. Elle regarda la brune qui tanguait se faisant une frayeur.

- Fais attention !

Montant la dernière marche elle s'appuya sur ses mains pour soulever un peu plus son corps. C'est alors qu'elle sentit cette légère pression sur sa joue. Quelque chose collait sa joue et la colorait. Elle se mit alors à rire dans la nuit. Les lumières de dehors éclairaient partiellement son visage mais son sourire avec ses dents blanches étaient bien visibles.

- C'est vrai ? tant mieux c'est celle que je préfère dans Peter Pan

Souriant elle propulsa son corps pour arriver sur le toit en se levant remettant bien ses vêtements. Elle regarda la brune la prenant par l'épaule.

- Tu dois faire attention quand même


just be yourself, enjoy
" Puisque la mort est inévitable oublions là" ▬ Curiosité, sensualité, découverte, folie, tornade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/f14-it-s-a-small-world
avatar

Hayate Hirano
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 30/03/2017
☆ messages : 92
☆ pseudo : Hayate Hirano
☆ avatar : han hye yeon
☆ crédits : Modifiée par mes soins.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: J'en veux !
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Ven 12 Mai - 22:23

Le passé est présent.
Hayate & Julie

Ouvrons les yeux dans la foule.



 
 
Le passé est une chose difficile, parfois, il est gravé dans la pierre et d'autre fois, il est renvoyé à des souvenirs flous, il peut être blessant ou doux, imaginé ou réelle, mais le passé reste une chose inchangeable. Parfois, l'on aimerait l'effacer, l'oubliait, le changer ou même le revivre, mais chacune de ces options n'est pas faisable, donc nous apprenons à vivre avec ce passé, nous apprenons de nos erreurs. Ainsi, nous voyons qui nous blessent, qui reste proche de nous, qui ne, nous à jamais voulus du mal. On apprend du passé, comme l'on apprend à l'école. D'ailleurs, le passé ne serait-il pas l'école de la vie, la vraie école ? 

Mais bref, ce soir le passer est présent. Julie est là sur ce toit avec moi. Cette fille, sa meilleure amie et aussi son premier amour à sens unique. Elle peut enfin la regarder droit dans les yeux sans que ce ne soit lors d'une nuit ou en réalité, ce visage n'est qu'un rêve. D'ailleurs... Comment puis-je être certaine que je ne rêve pas ? Rien ne me le certifie. Alors, s'il vous plaît... Si c'est un rêve, ne me réveillais pas, jamais. Je veux vivre dans ce rêve où elle est avec moi. Ou son sourire est gravé sur son visage, ou sont corps est tatouée, ou sa voix qui rit. 
Une fois toute en haut et la frayeur passée, le ciel à perte de vue et la musique qui semble loin et proche à la fois, comme étouffer dans une boite ou couvercle fermé. Quand le vide m'appelle à e rejoindre et que je manque tomber, Julie m'engueule, elle me crie un " Fais attention !" Je mime un geste telle une acrobate et lève les bras en l'air alors que je serre le rouge à lèvres entre mes doigts accompagné de ce sourire joueur. 

- Moi c'est Peter-pan. Il a une notion de la vie tellement bizarre et différente de la norme. En vrai, c'est un taré qui enlève des enfants et qui à une fée. Je veux bien une fée aussi. 


" Tu dois faire attention quand même" Ah ah ! Cette phrase me semble presque surréaliste au vu du lieu où elle est prononcée, cependant, je hoche la tête en clamant un "oui" pour rassurer la jolie blonde tatouée qui se trouve à mes côtés. 

- Je ferais attention, car je n'ai aucune envie de te perdre. 

Je m'assois dos contre le rebord et appui mon dos contre l'un des seuls murets, en penchent ma tête celle-ci s'appuie contre le rebord très bas du toit. Je tapote la place prête de moi et tire la langue après un sourire. Une enfant qui vient de retrouver la personne qu'elle aime. - Je pense que l'on à beaucoup de chose à se dire... Non ? 





Code by AMIANTE



Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1595-une-japonaise-debarque-a-
avatar

Julie Lavory
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 03/04/2017
☆ messages : 177
☆ pseudo : Pandassassin
☆ avatar : Bridget Satterlee
☆ crédits : ♥ Tattoo and love.. but tattoo more ♥ ava by eriam
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Disponible
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Jeu 18 Mai - 19:04





Avec
Hayate


Le passé est présent


Cette non peur de l'inconnu. Cette envie de gravir des montagnes sans rien y connaître. Cette envie de faire de sa vie quelque chose d'inédit, cela se partageait avec Hayate. C'était une amie pas comme les autres. Une amie qui pouvait la suivre dans les folies que Julie entreprenaient. La brune semblait accepter et partager cette folie qui faisait de leur vie quelque chose de libre, quelque chose d'incertain et de fou. Personne ne saurait prédire ce qu'il allait se passer, pas même le basculement de la brune alcoolisée. Ou alors le cri de Julie qui engueulait sa meilleure amie comme une mère poule alors qu'elle était loin de se préserver de tout danger.

Et puis ce grain que peu de gens comprenaient. Ce grain qui les rendait inséparables tant elles pouvaient rire de tout et de rien. Comme ce coup de rouge à lèvre rapidement tracé sur ses joues en guise de peinture de guerre et de reconnaissance de folie qui les emmenait dans un monde imaginaire, le monde de Peter Pan. L'explication de sa meilleure amie retrouvée la fit rire. C'était un moyen de voir les choses, un angle de vue assez particulier mais pourquoi pas. Elle souriait donc en hochant la tête.

- Je t'offrirai une fée un jour. Si t'as envie d'un tatouage vient me voir je bosserai sur ta fée.

Tout était possible dans son monde. Et avoir une fée n'était pas compliqué. En regardant la brune elle ressentait ce léger sentiment de peur qu'elle n'éprouvait que rarement. Il y avait ce fossé entre la réalité et sa vie. Ce fossé qui regroupait tout un tas de sentiments qu'elle ne ressentait plus. La peur de perdre quelqu'un était quelque chose dont elle n'avait plus l'habitude et même si son meilleur ami le tatoué était important pour elle et lui faisait ressentir cette peur, cela faisait bien longtemps que ce sentiment n'avait pas serrer ses tripes. Comme l'amour, on disait que c'était fort cette connerie, elle en avait fait les frais une fois puis plus rien. Elle aimait sa liberté, elle aimait sa vie. C'est ce qu'elle voulait croire.

- Faire attention et me perdre n'ont pas rapport, tu sais que je peux me flinguer seule. Mais si tu restes là je reste là, si t'es sage, je serai sage.

Regardant la brune qui venait de s'asseoir elle hocha lentement la tête en venant ensuite contre elle soupirant doucement. Et comment. Que dire à part qu'elle avait tellement de choses à dire et tellement de vécu ? C'était fou. Comment leur passé avait pu tourner ainsi.

- Je pense qu'on a beaucoup de choses à se dire en effet.. Je suis pas partie à cause de toi mais à cause de mes parents ..Tu le sais ça ?


Codage par Libella sur Graphiorum



just be yourself, enjoy
" Puisque la mort est inévitable oublions là" ▬ Curiosité, sensualité, découverte, folie, tornade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/f14-it-s-a-small-world
avatar

Hayate Hirano
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 30/03/2017
☆ messages : 92
☆ pseudo : Hayate Hirano
☆ avatar : han hye yeon
☆ crédits : Modifiée par mes soins.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: J'en veux !
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Sam 27 Mai - 21:47

Le passé est présent.
Hayate & Julie

Ouvrons les yeux dans la foule.







La peur et la non peur, il n'y a que trois lettres qui les différencies, les mots sont des choses variables et étranges, sans vrai sens. On leur à donné une signification alors qu'au début ils ne voulaient absolument rien dire. Puis maintenant on enchaîne plusieurs mots pour décrire un tas de choses. On en est arrivé à un tel point que maintenant certain mots semble dur à dire alors qu'ils ne sont pas grand chose au final. Pour moi, les mots sont dur à prononcé, les gestes simple à faire, la vie n'as pas de sens réelle tant que l'on trouve pas un sens à la notre. Les mots c'est pareil en vrai non ? Alors pourquoi un simple « Je ne t'en veux pas du tout » ne veux pas sortir. Es que je le pense ? Je ne suis pas sur.

Elle m'engueule et nous voilà quelque années en arrière, entre les rires et les pleures, les je t'aime et le départ. La vie est cruelle non ? Je trouve que si. Nous sommes inséparables, c'est ce que je me suis toujours dis.. Et pourtant nous avons étaient séparées. Avons était séparées pour mieux nous retrouvés ? Ou simplement pour nous perdre, nous brisés, nous détruire une nouvelle fois ? Nous ne le saurons quand laissant le temps filer. Elle me propose un tatouage, un tatouage de fée. Non je préfère une licorne. Je lui demanderais une licorne.

- Une licorne sur le haut du bras droits.


La peur, celle de perdre les personnes aimés, une peur incontrôlable, effroyable autant qu’incomparablement. Cette peur est celle qui me terrifie le plus, mais si il n'y a plus d'attache, cette peur disparaît n'es pas ?

- Si je venais à mourir, je te perdrais. C’était ce que je voulais dire. Hors nous avons un problème à présent. Je ne veux pas te perdre une seconde fois. Je pense que si tu revenais à devoir partir de cette façon.. Je serais obligé de te retrouver et de te tuer.

Je lui tire la langue « si tu restes là je reste là, si t'es sage, je serai sage. » Ces mots me firent réagir rapidement. «  Je suis pas partie à cause de toi mais à cause de mes parents ..Tu le sais ça ? » A cause de tes parents.. A un moment trop mal placé.

- Donc si je ne suis pas sage, tu ne le seras pas non plus ? Pourquoi le serions nous ? La vie en étant sage est ennuyeuse. Puis.. Tu es partis à cause de tes parents, au moment ou je t..

Elle plisse les yeux lentement, lui avait-elle dit ? Ou finalement n'avait elle pas eu le temps ? Elle ne se souviens pas bien de ça.. Ah merde.

- Je te .. Je ne sais plus ce que je suis censé dire à la suite.



Code by AMIANTE





Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1595-une-japonaise-debarque-a-
avatar

Julie Lavory
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 03/04/2017
☆ messages : 177
☆ pseudo : Pandassassin
☆ avatar : Bridget Satterlee
☆ crédits : ♥ Tattoo and love.. but tattoo more ♥ ava by eriam
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Disponible
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Mer 31 Mai - 9:29





Avec
Hayate


Le passé est présent

La peur Julie avait voulu effacé ce mot de sa vie, de son vocabulaire ne faisant plus que des allers et venues entre le danger et la sécurité. La sécurité était son travail à Starbucks, sa place en tant qu'apprentie. Mais autour que faisait elle? Qui était elle ? Hayate avait eu des bribes d'une Julie détruite. Mais elle ne connaissait pas encore l'intrépide, la confiante Julie. Aujourd'hui si elle avait peur pour son amie c'était son passé qui ressortait. Si la brune savait à quel point Julie est devenue indépendante. Son coeur ne s'ouvre même plus mais comme un précieux objet enfantin elle garde les souvenirs et ce sentiment d'amitié profonde entre les deux, le chérissant plus que tout. Peut être qu'elle n'arriverait même pas à faire entrer quelqu'un de nouveau dans ce coffre fermé mais elle avait la certitude d'y avoir la brune.

Son rire retentit dans l'air frais de cette ville animée. Doux et taquin les yeux de la blonde se tournaient sur la brune afin de confirmer les dires qui venaient d'être prononcés.

-" Bien allons y pour une licorne alors. Ma première licorne.  Viens quand tu voudras. "

La blonde ne rigolait pas, surtout pas avec les tatouages. Elle aimait tellement ça que ça en devenait une drogue. Son seul point de repère, celui qui l'avait sorti de la tristesse et monotonie où elle était. La seule chose qu'elle se voyait faire tous les jours sans cesse sans s'ennuyer un minimum.

La mort était un sujet compliqué. Haïe par certains, crainte par d'autre, la mort n'était qu'une fin de tout ce qui est. Julie n'avait pas cette peur sauf si c'était dans son entourage. Elle aimait croire que sans attache personne ne lui ferait du mal. Rien ne pouvait l'atteindre mais était-ce vrai ? Même elle ne savait pas. Alors les mots de la brune la firent sourire doucement. Combien de fois elle s'était refaite son départ dans sa tête? Dans ses rêves elle ne partait pas et décidait de vivre comme elle l'entendait bien avant. Alors pourquoi ne l'avait elle pas fait ? Surement le destin. En tout cas le sourire restait présent.

-" Parfait alors parce qu'il n'y aura plus de ce genre de séparation mélo-dramatique. Je ne suis plus la même. Et tu n'as pas intérêt à disparaître de ma vision non plus.."

Riant elle vint ébouriffer les cheveux courts de la brune. Ce look androgyne lui allait vraiment bien finalement. Se déplaçant lentement de ses fesses à ses jambes elle s'accroupit en se mettant face à l'androgyne encore au sol. Voilà pourquoi elles devaient se retrouver. Voilà pourquoi la vie les avait fait s'entendre: la même façon de penser. Cherchant la suite de la phrase elle plissa un peu les yeux sous l'excuse ,très certainement bidon, de la japonaise.

-" Bien sûr qu'être sage n'est pas drôle. Mais je te demande juste d'être sage avec moi, ce qui veut dire de ne pas disparaître ou me provoquer. Pour mon départ n'en parlons plus..Profitons des retrouvailles ! "

Riant un peu elle se releva et s'étira en tirant avant un peu la langue. Ses yeux détaillèrent la ville de nuit et de haut avant de sourire et d'attraper la main de la brune.


Codage par Libella sur Graphiorum



just be yourself, enjoy
" Puisque la mort est inévitable oublions là" ▬ Curiosité, sensualité, découverte, folie, tornade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/f14-it-s-a-small-world
avatar

Hayate Hirano
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 30/03/2017
☆ messages : 92
☆ pseudo : Hayate Hirano
☆ avatar : han hye yeon
☆ crédits : Modifiée par mes soins.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: J'en veux !
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Ven 2 Juin - 22:36

Le passé est présent.
Hayate & Julie

Ouvrons les yeux dans la foule.





Tu l'écoute rire, son rire est si agréable à tes oreilles, tu aime voir son visage accompagner ce rire. Tu ne sais pas comment, mais rien que de la voir comme ça, tu te sens bien, tu te sens comblé et heureuse, comme si ce rire était le tien. Surement que personne ne te comprendra jamais, peut-être que tu es la seule à ressentir cela, mais putain ça te fais du bien.

Elle te parle de tatouage, tu aime ça. Les tatouages sont un art unique, un art qui deviens une partie de nous, une marque de ce que l'on veux dire, représenter, de ce qu'on aime. Une cicatrice encrée, une cicatrice embellie et assumé souvent. D'ailleurs tu te demande si elle sait pourquoi tu veux une licorne, si elle se souvient. Surement que oui.

Toi, tu t'en souviens. Etant plus jeune Julie arrivait tout juste au Japon, toi tu étais associable, tu n'aimais pas les têtes déjà présente, pas une. Puis un jour dans la cours une blonde, une blonde aux yeux bleue, une personne différente, sortant du lot. Tu la regardais de loin, elle était une classe au dessus de la tienne, puis tu n'osais pas aller la voir. Un jour dans la cours son porte clé licorne est tombée au sol, tu la pris. Tu lui as rendu, c'est comme ça que votre histoire à commencé. C'est ainsi que tout est devenue bordélique dans ta tête.

- Ta première licorne ? Eh bien il faut bien une première fois.

Puis cette licorne elle te l'avait donné, elle te l'avait offert sans trop de raison, un jour banale. Ou est cette licorne ? Au japon ? Non surement pas, elle ne te quitte jamais hein ? Accroché à tes clés. Tu les prends et tu tend les clés à Julie. Un souvenir ? Quel réaction auras t-elle ?

As-tu peur de la mort Hayate Hirano ? Une question digne de son psychologue à ces heures perdues à l'école primaire. Non, tu n'en as pas peur, d'ailleurs, tu t'en est toujours plus ou moins tapé, tu n'as pas peur de la fin, car tu vis comme si c'était déjà fini. Seulement la tu retrouve un but, un truc qui te maintien, tu ne veux pas avoir peur. Tu ne l'accepte pas.

Elle te dit qu'il n'y aura plus de séparation mélo-dramatique que, tu n'as pas intérêt à disparaître, tu ne le veux pas d'ailleurs, tu es d'accord pour respecter ça demande... Seulement voilà, tu as peur, tu as la trouille de souffrir, tu espère en vain ne pas être aussi attacher qu'avant, mais tu sais d'ores et déjà que c'est trop tard.

- Je ferais de mon mieux Julie.



Code by AMIANTE



Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1595-une-japonaise-debarque-a-
avatar

Julie Lavory
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 03/04/2017
☆ messages : 177
☆ pseudo : Pandassassin
☆ avatar : Bridget Satterlee
☆ crédits : ♥ Tattoo and love.. but tattoo more ♥ ava by eriam
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Disponible
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Dim 18 Juin - 1:17





Avec
Hayate


Le passé est présent

Ces années qui étaient passées sans que l'une ou l'autre ne se croisent, ne se parlent avait été un long moment de latence alors qu'elles grandissaient. Finissant par devenir des femmes chacune avait choisi son chemin dans la vie et rien ne les empêcherait d'accomplir ce qu'elles voulaient. Julie connaissait trop Hayate pour savoir qu'elle renoncerait à ce qu'elle voulait. Même si la brune avait changé, elle gardait ce caractère fort et décidé qui lui permettait de tout franchir, douleur comme objectif. C'est en la regardant qu'elle sourit. Parce que ces retrouvailles étaient tellement mieux que ce qu'elle avait connu jusque là. Personne ne prendrait la place si spéciale qu'avait Hayate dans son coeur.

La discussion était naturelle et même si le silence prenait parfois place il n'était pas le malvenu. Il était comme un léger vent qui vous offrait un peu de fraîcheur dans une nuit étouffante de chaleur. Le sourire d'Hayate était une bourrasque. Les tatouages sont toute sa vie. Elle peut le voir. Son corps est maintenant bien recouvert, toujours avec style et goût. Alors quand Hayate dit en vouloir un, elle sourit. Aujourd'hui elle est presque devenue tatoueuse. " Regardes Haya.. regarde j'ai trouvé ma voie". C'est une phrase qu'elle se répétait souvent afin de se motiver en se disant qu'un jour elle le saurait, elle le verrait.

Et la voici devant elle à lui proposer de lui faire un tatouage licorne. Pourquoi une licorne ? Peut être le côté féerique. Ou bien.. Elle se rappelait en avoir un porte clé. Ca l'avait marqué parce que ce porte clé avait été leur première conversation. Elle avait repéré cette asiatique commune et différente à la fois. Elle avait adoré ce porte clé pour lui avoir donner une amie qu'elle n'oublierait jamais.

-" Tout à fait. Et puis j'aime les premières fois. C'est excitant, on a peur de se tromper mais finalement ça se passe bien et ça reste en mémoire "

Son ambiguïté n'avait d'égal que sa provocation presque permanente qu'elle usait souvent. Je m'en fous de tout le reste, elle avait gagné une assurance que peu lui connaissait de son passé. Mais sa provocation fut cassée par cette innocence qui venait de ressortir. Ce porte clé était sur les siennes maintenant. Les prenant délicatement elle sourit doucement. Une preuve d'innocence et d'amitié forte. Un amour pouvait on parler. Comme une légende, un mythe qu'on aimait redécouvrir elle gardait cette partie de sa vie dans un coin bien précieux. Lui montrant la licorne elle lui sourit.

-" Tu l'as toujours alors. "

Les deux étaient opposées physiquement mais se ressemblait bien trop psychologiquement. Et si on arrêtait d'avoir peur ? Julie vivait le moment présent en n'imaginant pas demain. Elle voulait goûter à tout aujourd'hui et découvrir autre chose demain. Elle voulait se rendre à des endroits improbables et profiter parce qu'il n’existe rien d'autre. Tout est fable, tout est vain. Seul le bonheur instantané est réel. Et là son bonheur se trouve devant elle. Lançant les clés pour qu'Hayate les rattrape elle se met devant elle accroupit et la regarde dans les yeux. Qui a peur de la mort a peur de vivre. Mais elle sait qu'elle a peur de perdre ce qu'elle aime. C'est sûrement pour ça qu'elle s'est retrouvé seule sans attaches pendant longtemps. Sa demande n'était pas compliqué. Juste de faire attention, de rester avec elle et de ne pas disparaître.

-" Moi je prends le risque d'avoir peur de te perdre. Parce que le bonheur de te retrouver est encore plus fort "

Un sourire accompagna sa phrase alors qu'elle se levait et tendait sa main à l'asiatique pour qu'elles puissent changer d'endroit.




Codage par Libella sur Graphiorum



just be yourself, enjoy
" Puisque la mort est inévitable oublions là" ▬ Curiosité, sensualité, découverte, folie, tornade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/f14-it-s-a-small-world
avatar

Hayate Hirano
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 30/03/2017
☆ messages : 92
☆ pseudo : Hayate Hirano
☆ avatar : han hye yeon
☆ crédits : Modifiée par mes soins.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: J'en veux !
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Jeu 22 Juin - 15:03


   
     

   

Passons le passé.

— Julie & Hayate.
Le temps, les années auraient beau défilé durant un décennie que cette retrouvaille n’auraient pas pus être autre, elle devait se faire, elle devait avoir lieux. Dans une boite, sur un toit, dans un restaurent ou en plein milieu d’une foule, à 20 ans ou 80 ans, tu aurais sus en la voyant, tu aurais sus que c’était elle, comme si l’évidence était en face de tes yeux, comme si soudainement la vision du monde s’abattait simplement sur cette blonde aux multiples tatouages. Comment une seule personne peut autant s’accaparer notre monde, sans avoir quoi que ce soit à faire ? Oh non, tu ne peux pas penser cela, tu ne peux pas avoir peur de ressentir encore ces choses pour elle. C’est impossible, tu te souviens ? Tu n’aimes plus, tu n’aimeras plus, jamais ! Oui, c’est bien, tu t’en souviens, c’est pourquoi tu regardes ailleurs, que tu sépares un peu vos corps, que tu te clôtures dans un cocon de fer, que tu abrites ton cœur à l’abri de l’amour. Les connotations provocantes d’Aoi te font sourire, elle te ramène à la raison. Non, mais si elle savait à quel point tu aurais voulu à cette époque qu’elle soit ta première fois. Si elle savait comme cela ne te donne pas réellement envie de rire, si elle savait qu’au fond avec la joie, il y a cette légère amertume laissée par le non-dit, le non fait. Le regret voilà la pire chose.


" Tu la toujours alors. " La réelle question aurait était « Comment n’aurais-tu pu plus l’avoir ? » Parce que c’est inconcevable que cette chose te lâche. Qu’elle disparaisse, qu’elle ne soit plus se souvenir précieux et encore remplie de doute, d’incertitude et de regret. Tu ne veux plus regretter, plus jamais. C’est pour cela que tu as décidé de changer, de ne plus suivre les codes et les « conseils », c’est pour ça que le regard des gens ne t’atteint plus, ne te chamboule plus. Tu aimerais soudainement tout balancer à cette blonde provocatrice, mais le jeu se finirait peut-être ce soir. Alors pour la première fois depuis longtemps, tu te tais, tu n’ouvres pas tes lèvres sur le passé, tu les laisses pour le présent. D’ailleurs... Il te faudrait enterrer ce passé, laissé le futur arriver et profiter de ce présent.

- Oui, j’l’ai. Je l’avais presque oubliée.

C’est faux, terriblement faux, mais tu ne veux pas montrer l’attachement pour un simple porte clés, tu es maladroites et destructrices, nous le savons, non ? D’ailleurs, Julie, elle aussi le sait. Elle te dit " Moi, je prends le risque d'avoir peur de te perdre. Parce que le bonheur de te retrouver est encore plus fort " ça te touche, comme si elle avait lancé une boule de bonheur et de panique en plein dans le cœur, comme si elle savait les mots pour bien viser. Saît-elle réellement ces mots ? Joue-t-elle comme toi avec les autres, avec leurs sentiments ? Tel est prise qui croyait prendre ? Tu fronces les sourcils et elle se lève, elle te tend la main, cherche-t-elle un signe de confiance, une preuve de quelque chose ? Ah non, elle veut partir d’ici, elle veut changer de lieux alors lors de la prochaine réponse, il faudra sûrement changer de zone. Tu finis par saisir sa main, tu te relèves et hoches la tête, sans un mot, vous vous comprenez. « Emmène-moi, je te suis. »

Sûrement que de ne pas répondre à ces mots ne se fait pas, mais quand tu as peur de ta réponse, quand tu sais que celle-ci ne plaira peut-être pas, tu évites. Il y a une chose qu’Aoi n’a pas encore vue, une chose de toi qu’elle ne connaît pas, ton égoïsme et ta fierté. Ces traits de caractère au paravent étaient inexistants chez toi avant, aujourd’hui, ils font de toi une fille terrible, une destructrice dans l’âme. Un truc ingérable.


- Tu sais... Je ne peux pas encore te dire que « je prends le risque », tu me fais flipper.

La fatalité de l’honnêteté, « tu me fais flipper », l’attachement que tu as envers elle est terrifiant, troublant, décapant. Tu aimerais lui dire qu’elle ne doit pas s’inquiéter, mais pour le moment, tu as peur et la peur est chez toi déclencheur de cet éloignement, tu espères qu’elle te prouve que tu n’es pas à avoir peur.
   MAY


     
CODE:
 




Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1595-une-japonaise-debarque-a-
avatar

Julie Lavory
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 03/04/2017
☆ messages : 177
☆ pseudo : Pandassassin
☆ avatar : Bridget Satterlee
☆ crédits : ♥ Tattoo and love.. but tattoo more ♥ ava by eriam
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Disponible
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Mar 27 Juin - 1:38





Avec
Hayate


Le passé est présent

Cette rencontre était inattendue, presque farfelue vu l'endroit où vous étiez, mais elle était inévitable. Julie avait failli ne pas voir la brune mais elle savait que son regard allait se porter sur elle à un moment. Bien sûr qu'il l'aurait fait puisqu'elle avait cette attirance avec la japonaise. Cette attirance qui défiait tout ce qu'elle avait vécu avant. L'attachement à une personne du même sexe, avec une amitié imprenable, alors qu'un amour fleurissait entre les branches de l'amitié. Aurait elle voulu de ce nouveau tournant dans leur relation? Peut être. Peut être qu'elle aurait essayé pour dire que sa vie n'avait pas été que d'échec et de non fait. Elle ne voulait plus reculer devant rien. Le peur ne prendrait plus jamais le dessus. Alors elle riait et essayait de provoquer cette brune qui fut sa confidente, son amie, sa soeur.. un peu tout en fait.

Aujourd'hui, en un jour présent elles se remémoraient le passé en retrouvant des porte clef ou en retrouvant des souvenirs qu'elles avaient gardé chacune de leur côté en espérant qu'ils ne se fanent pas. Les siens étaient intact, comme conserver à l'abri de toute agression extérieure. Ils étaient gardé dans une partie d'elle qu'elle voulait conservé même si chaque retour en arrière lui faisait mal au coeur. Pourquoi? Parce qu'elle avait quitté son petit bonheur pour vivre dans la jungle. Mais grâce à tout ça elle était ce qu'elle était. Devenant forte et confiante elle ne pliait plus genoux devant qui que se soi. Elle ne baissait plus les yeux et les relevait sans cesse pour affronter ceux des autres, même méprisants. Comme Hayate, une nouvelle Julie était née. Cette pause, cette douleur, il fallait croire qu'elles en avaient eu besoin toutes deux.

-" AH ? Je me souviens qu'il avait été super précieux dans notre amitié. J'avoue que je suis heureuse que tu l'aies. "

Mensonges ou vérité la blonde ne savait pas ce qu'Hayate avait choisi. Le mensonge de la protection ou la vérité de l'abandon. Une amitié ne se brise que si elle n'est pas solide. La leur l'était. Julie osait l'espérer. C'était d'ailleurs pour ça que la blonde avait avoué sa faiblesse à la japonaise. Elle lui faisait confiance et voulait lui faire comprendre qu'elle était prête à faire une exception. A piocher un bout dans le passé et le remettre avec elle afin de le garder auprès d'elle. Elle était prête à se mettre à nu devant elle mais seulement devant elle. La manipulation c'était pas son truc, elle préférait l'honnêteté. Elle voulait pouvoir se regarder dans un miroir et dire clairement ce qu'il n'allait pas. On fait toujours aux autres ce qu'on aimerait pas qu'on nous fasse. Julie elle partait d'une théorie qu'elle avait trouvé. " Se regarder c'est comme regarder quelqu'un d'autre. Si on voit quelque chose qui nous déplait on le dit, de même pour l'inverse. Je prône cette égalité entre nous et le reste du monde. Alors je ne serai pas méchante avec ceux qui ne le méritent pas , mais je ne serai pas tendre, quand je n'en pense pas moins. "

Prenant la main d'Hayate elle lui sourit. Elle allait lui faire découvrir un autre endroit. Un endroit qu'elle ne connaissait pas elle même, comptant sur la chance du soir. L'honnêteté passa et transcenda l'air et l'ambiance. La blesser, l'humilier, la prévenir ? Elle ne savait pas pourquoi ces mots étaient dis, mais ils l'étaient. Peut être qu'Hayate n'avait eu aucune pensée et faisait comme Julie; elle disait la vérité. La blonde se basa sur cette réponse plausible et préférable. Souriant alors elle montra encore une fois qu'elle avait changé.

-" Tant mieux. Au moins tu es honnête. Quand tu me le diras se sera vrai. Et se sera le moment que je préférerai. En attendant je continuerai de te faire flipper. "

Elle ne savait pas pourquoi elle faisait si peur à cette jeune femme qu'elle connaissait, ou semblait connaître auparavant, mais rien ne lui importait. La japonaise et elle avaient tout le temps devant elles pour tout reconstruire. Reprendre les structures du début pour les consolider.


Codage par Libella sur Graphiorum



just be yourself, enjoy
" Puisque la mort est inévitable oublions là" ▬ Curiosité, sensualité, découverte, folie, tornade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/f14-it-s-a-small-world
avatar

Hayate Hirano
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 30/03/2017
☆ messages : 92
☆ pseudo : Hayate Hirano
☆ avatar : han hye yeon
☆ crédits : Modifiée par mes soins.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: J'en veux !
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   Ven 30 Juin - 17:11





Passons le passé.

— Julie & Hayate.
Main dans la main, le destin est tel que l’on ne s’imagine pas toujours ce qu’il va se passer, arriver, nous tomber sur la gueule. Aujourd’hui, Hayate, tu es dans l’un de ces jours ou la vie à voulu t’envoyer un nouveau challenge, un défi à surmonter, surpasser. Il te demande de pardonner, de ne plus regarder en arrière, d’accepter que la vie n’est pas si mal, que ce qui est parti peux revenir, que la chance est de ton côté, que tout ce que tu as dans le crâne n’est qu’une flopée de connerie, que Julie ne te veut pas de mal. Ou peut-être, que si. Peut-être que la vie, ta envoyé un cadeau empoisonné, que tu vas bientôt te retrouver à terre, que tes sentiments vont amplifier et te briser.

Tes yeux parlent pour toi, tu ne sais plus donner ta confiance, tu ne sais pas ne pas te méfier et offrir un sourire et ton cœur avec le reste de ton corps. Tu ne sais plus faire la part des choses, tu as envie de la prendre dans tes bras en lui disant « Je ne t’en veux pas, je te fais confiance. » Mais tu ne le peux pas, un « je t’aime » est resté bloqué pendant de nombreuses années, un, je t’aime perdu au fond de ton cœur, un, je t’aime qu’on ne sache plus récupérer.

Consolider, agrandir, approfondir, préserver, tous ces mots pour dire d’une relation qu’elle sera meilleure ou qu’elle perdurera. Tu n’aimes pas tellement ces mots, ils te font peur, te terrifient et t’inondent d’un quelque chose que tu ne serais pas décrire.

- Oui, je suis honnête, plus que je ne l’ai jamais étais avant. Il y a des choses que nos lèvres n’admettent pas.

Tu la regardes, l’examines, l’envie soudaine de partir te vient à l’esprit, tu entraînes Julie avec toi, tu sais où tu vas aller. Tu lui serres la main, tu cours sans la lâcher, tu ne la regardes pas, plus. Tu aperçois un train qui arrive, tu lâches la main de celle qui à sens le vouloirs fait battre ce cœur d’homme pris au piège dans le corps de la femme que tu es. Tu lui montres quelque chose derrière elle, elle se tourne, tu passes juste avant les plusieurs wagons qui ont manqué te tuer, tu disparais de sa vue, tu n’es plus là, tu as couru après la gare. Au sol derrière ce gros wagon, un porte clé enfantin abîmé, une licorne coloré accrochée à se porte-clés une carte de visite pour ta galerie : un moyen pour que votre prochaine rencontre ne soit pas un hasard. Sur la carte au rouge à lèvres sombre est écris « À rendre », la licorne est à rendre.

Disparaître sans un au revoir, sans avoir réfléchi à ce que pourrait représenter ce départ qui fut le même que le sien il y a quelque année. Un départ sans explication avec seulement une adresse qui n’a jamais répondu à tes lettres et une licorne qui était le seul souvenir matériel.
MAY









Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1595-une-japonaise-debarque-a-

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inspire le futur, expire le passé. Julie & Hayate
» Passé, Présent et Futur
» Inspire, expire, respire. [OS] ^
» La carrière de JD : passé, présent, futur
» [Julie Esnault] Un passé inavoué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: east san francisco :: mr. smith's-
Sauter vers: