N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY a fêté dernièrement ses onze mois d'existence. ♡

Partagez | 
 

 Newt + quand le passé frappe à la porte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Tabitha Woodstock
membre + petit scarabée

some info
☼ en ville depuis le : 24/03/2017
☼ messages : 53
☼ pseudo : snowobrien
☼ avatar : Freya Mavor
☼ crédits : anaëlle.
and more
MessageSujet: Newt + quand le passé frappe à la porte    Sam 8 Avr - 9:16



No time for goodbye he said as he faded away
Newt & Tabby

 C’était une journée banale, comme tous les autres, depuis 4 ans. Une petite routine qui s’était installée chez elle. Cela ne dérangeait en aucun cas Tabby, au contraire. Elle qui avait toujours vécu dans l’insécurité, ne sachant même pas si elle serait encore vivante le lendemain, le fait d’avoir quelque chose de sûr, aujourd’hui, lui plaisait bien. En soit, ce n’était pas quelque chose d’exceptionnel, elle ne travaillait pas dans un endroit de rêve, sa vie n’était pas rythmée par les amis, les fêtes ou encore la famille, mais sa vie lui plaisait bien. Et elle savait pertinemment qu’elle changerait d’ici peu. Elle ne resterait pas comme ça. Elle attendait juste le bon moment pour se lancer. Aujourd’hui, elle laissait de côté sa blouse, ses produits ménagers et l’hôtel et profitait de son jour de repos. Une chance pour elle, il faisait un temps magnifique. Ce genre de temps qui lui donnait envie d’aller photographier tout ce qu’elle trouvait de beau. Il lui fallut peu de temps pour se retrouver dehors, au bord de la plage, profitant du peu de personnes présentes pour prendre quelques photos. Depuis qu’elle était en ville, elle ne profitait que très rarement des bons moments comme celui-là. Elle n’avait pas le temps. Depuis qu’elle travaillait à l’hôtel, elle y passait quasiment toute la semaine et ne profitait pas de ses jours de repos. Avoir un travail dans cette nouvelle ville était tellement inattendu qu’elle préférait faire un maximum d’heures afin de le garder. Et puis, elle avait passé assez de temps dehors. Mais il fallait qu’elle sorte, qu’elle profite de ses beaux paysages qui n’attendent qu’elle. Tout était différent maintenant. Elle faisait beaucoup plus de choses qu’elle ne faisait jamais avant. Elle prenait le temps de lire lorsqu’elle avait une coupure, elle allait au cinéma quand un film lui plaisait, elle achète ce qu’elle veut au magasin, sans avoir besoin de se soucier de l’argent. Elle n’était pas riche, mais comparé à ce qu’elle avait avant, elle avait beaucoup. Elle profitait de ses petites choses, pourtant banales, mais, qui pour elle, représentait énormément.

Tabby profita du calme de la plage pour traîner un peu, et prendre des photos. Rien de mieux que de profiter du beau temps et ça, sans qu’il y aille trop de monde. Elle détestait lorsqu’il y avait trop de monde autour d’elle, elle avait toujours cette impression que tous les yeux étaient rivés sur elle, comme étant plus jeune. Les jugements, elle en avait entendu plus d’un à son sujet. 
En début d’après-midi, elle se posa à une terrasse, en plein soleil, profitant pour peaufiner son bronzage, un livre à la main, elle trouvait enfin le temps de se plonger dans son livre. De cocktails en cocktails, elle ne voyait pas le temps passer, c’est d’ailleurs ce qui lui manquait ; passer son temps à ne rien faire et se soucier de rien. Mais passer son temps au travail lui convenait également. Elle referma son livre et alla payer l’addition. Une fois chose faite, elle se décida à enfin bouger. Vu l’heure qu’il était, peut-être qu’elle allait encore flâner au bord de l’eau, tremper ses pieds et profiter du vent qui caressait son visage. 

Une terrasse se trouvait juste en face de celle où Tabby se trouvait et lorsqu’elle passa à côté de celle-ci, elle eut ce qui ressemblait à une hallucination. Du moins, c’est ce qu’elle pensait. Clay. Le hasard faisait bien les choses, mais c’était impossible. Elle cligna des yeux plusieurs fois et se pinça trois fois. C’était lui. Elle le reconnaîtrait n’importe où. Mais, elle ne pouvait pas y croire. Elle fit alors demi-tour, ne sachant pas si lui l’avait vue. Elle s’arrêta aussitôt, se trouvant ridicule. Elle avait passé son temps à penser à lui et au moment de le voir, elle se dégonfle. Non, ce n’était pas elle. Elle ne savait pas comment elle devait agir avec lui. Pendant un moment, elle l’avait détestait, le reste du temps, elle pensait à lui, mais il y avait toujours une petite part d’elle qui lui en voulait énormément de l’avoir laissé tomber. « Allez ma vieille, t’a vécu plus grave que ça. » Pensa-t-elle en marchant droit vers lui en s’assurant qu’il était seul et qu’il n’attendait personne. « Tu la joues cool, mais pas trop. Non, agis normalement. Merde, c’est Clay, il te connaît bien. » « Cette place est libre ? » Lança-t-elle en restant face à lui, essayant de capter toute émotion sur le visage de son ami. Ami. Pouvait-elle encore dire ça après tout ce temps. Et puis, c’était bien plus que ça, pour elle.

black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1604-tabby-every-day-discoveri
 
Newt + quand le passé frappe à la porte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque le passé frappe à notre porte ! ( PV Ryan )
» Natasha St Pier "Un Ange frappe à ma porte"
» QUAND LE PASSE RESURGIT ^
» "Libyan Investment Authority, la force de frappe de Kaddafi?
» Quand le passé vous ratrappe, il ne pardonne pas!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: north san francisco-
Sauter vers: