N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 Give me one more night - Stephen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Miloë O'Connor
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 20/03/2017
☆ messages : 557
☆ pseudo : Carrie. (Caroline)
☆ avatar + crédits : Amber Sexy Heard
☆ crédits : lolitaes
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: open (2/3 libre)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Give me one more night - Stephen   Ven 7 Avr - 12:43


I will not give you up this time
------------------------------------
You've been scared of love and what it did to you, you don't have to run, I know what you've been through. Just a simple touch and it can set you free, we don't have to rush when you're alone with me - Miloë & Stephen

Ne quittant pas le miroir des yeux, Miloë vérifie pour la énième fois sa tenue. Elle ajuste sa robe noire moulante marquant ses courbes et fini de remonter la fermeture éclair du mieux qu’elle le peut. Elle chasse un pli, passant ses mains sur son ventre plat et ses fines hanches. Malgré la volonté de sa mère à la gaver comme une oie, elle a encore maigri, le divorce l’affectant beaucoup plus que ce qu’elle voudrait l’admettre. Persuadée d’avoir pris la meilleure des décisions, il était tout de même difficile pour la jeune femme d’effacer en un claquement de doigt et de renoncer à ce qu’elle avait construit à New York ces cinq dernières années. Sa vie était à présent ici, loin de la famille O’Connor, dans cette petite maison de Bayview où elle réapprenait à vivre. Mais toute ces bonnes convictions avaient été ébranlés quelques jours plus tôt, lorsque son mari était venu frapper à sa porte. Le doute s’était immiscé dans son esprit, le polluant de pensées contradictoires. Au fond, elle ne pouvait s’empêcher d’espérer qu’il y ait encore une chance pour eux de tout arranger, malgré ses nombreuses tromperies. Peut-être loin de tout, loin de New-York. Juste eux deux sur une île déserte. La jeune blonde ressentait ce besoin d’être rassurée, de se convaincre que ce mariage qui avait duré trois longues années, n’avait pas été que faux-semblants et mascarades. Malgré l’échec de leur mariage, Miloë avait sincèrement aimé Gaspard, elle était tombée sous son charme dès qu’elle l’avait rencontré alors qu’elle n’avait que vingt-trois ans à l’époque et qu’elle était une nouvelle recrue dans son entreprise. Oui, elle l’avait aimé comme aucun autre homme avant lui et bien qu’ils se soient éloignés au fil des ans, elle éprouvait toujours des sentiments forts à son égard.

Chaussant ses escarpins noirs hors de prix, elle ajoute également à sa tenue quelques bijoux de créateurs exceptionnels, avant de passer une main dans sa chevelure, l’esprit préoccupé. Finalement prête, elle attend assise dans son petit salon, son sac et son téléphone à porté de main. Nerveuse, elle ne cesse de se demander si elle fait bien de sortir ce soir, il serait peut-être plus préférable de se faire couler un bon bain, prendre un bon livre et un verre de vin rouge pour l’accompagner. La blonde ne se sent pas encore prête à accepter cette nouvelle vie de célibataire, ces soirées où l’on danse jusqu’au bout de la nuit, où l’on se lance dans un jeu de séduction. Elle n’est plus habituée à ce mode de vie, elle se sent sur la touche et complètement dépassée. Heureusement, avant que ses actions ne dépassent ses pensées, elle reçoit un sms de Lizzie l’informant qu’elle se trouve juste devant sa porte à bord d’un taxi. Prenant son courage à deux mains, elle enfile rapidement sa veste, attrape son sac, ses clés et son portable, avant de quitter son domicile et de partir à la découverte d’une nouvelle vie, longtemps oubliée.

Malgré ses réticences, la soirée défile à vive allure. Entourée de Lizzie et d’autres amies toutes célibataires, Miloë oublie peu à peu ses tracas au fur et à mesure que les bouteilles de vins défilent pendant le repas au restaurant. Elle ne pense plus à Gaspard, à ce mariage raté, à cette vie fichue. Non, elle se contente naturellement de rire, de sourire, de vivre. La blonde profite de cette soirée avec ses nouvelles amies, elle se serrent les coudes, elles s’amusent de leurs mésaventures. Lizzie avait raison, il n’y avait rien qu’une soirée entre amies ne pouvait résoudre. C’était le remède parfait dont elle avait besoin après sa confrontation avec Gaspard, une façon de se remettre les idées en place et de chasser les regrets. Légèrement éméchées, le groupe de jeunes femmes franchit les portes du mr smith’s, une boîte célèbre à San Francisco, un peu avant minuit. Rapidement, elles investissent une table et commandent quelques shots, la nuit leur appartient. Les jeunes femmes s’amusent comme des adolescentes, se lançant parfois des défis, riant de l’état d’ébriété et des paroles inintelligibles de certaines. Elles dansent aussi, beaucoup. Parfois en groupe, parfois avec un cavalier improvisé pour certaines plus audacieuses. Miloë se contente de les observer le sourire aux lèvres, elle n’est pas prête à sentir leurs mains sur sa peau. Pas encore. Finalement, après une danse effrénée, légèrement en sueur, la blonde se dirige vers le bar pour commander tandis que ces amies retournent s’asseoir. Elle leur adresse un petit signe de la tête en attendant son tour, la carte bleue coincée entre deux doigts. Finalement, un des barman lui fais signe. « Six shots de Tequila s’il vous plait » s’empresse-t-elle de commander en s’avança légèrement afin qu’il puisse l’entendre dans le vacarme de la boîte de nuit. Elle ne peut s’empêcher de remarquer qu’il est très beau garçon, bien qu’elle ne le reconnaisse pas tout de suite, mais son visage lui semble familier. Lorsqu’il se retourne pour préparer sa commande, elle ne peut s’empêcher de le détailler du regard, ses yeux parcourant son dos musclé jusqu’à ses fesses. Se rendant finalement compte de ce qu’elle faisait, ses joues rosirent et elle se mordit instinctivement la lèvre inférieure, gênée. Elle jette un coup d’œil à ses amies occupées à rire à leur table, soulagée que personne ne l’ait remarqué. Le barman s’avance à nouveau vers elle et la jeune femme ne peut s’empêcher de l’observer, ses sourcils se froncent, persuadée de connaitre ce faciès, puis la réponse lui parait comme une évidence. « Stephen ? » ose-t-elle. Ses lèvres drapées de rouge s’étirent en un sourire. Ancrée dans ses problèmes actuels, elle avait oublié ce pan de sa vie, son adolescence, cette période où elle avait vibré pour l’homme qui se trouve actuellement en face d’elle. Elle n’avait que 16 ans à l’époque, mais elle n’avait pas hésité longtemps avant de lui offrir son plus beau cadeau : sa virginité. Depuis, ils avaient chacun mené leurs vies de leurs côtés.


come over and let me embrace you
love doesn't have to hurt ✻ I know that I'm causing you pain too but remember if you need to cry I'm here to wipe your eyes. Tonight before you fall asleep I run my thumb across your cheek. I know I made you feel this way you gotta breathe, we'll be okay...

présence réduite jusqu'au 30/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1557-miloe-give-a-girl-the-rig
 
Give me one more night - Stephen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stephen Clarke (A year in the merde...)
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"
» [ANIME] Senkou no Night Raid
» Night of Champs III
» HEROES OF THE DC UNIVERSE: BLACKEST NIGHT: RED LANTERN ATROCITUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: