N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY a fêté dernièrement ses onze mois d'existence. ♡

Partagez | 
 

 graham. no regrets on new year's day.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Cassandra Beaufort
admin + captain amelia

some info
☼ en ville depuis le : 17/08/2016
☼ messages : 97
☼ pseudo : dday.
☼ avatar : yvonne strahovski.
☼ crédits : gentleheart & endlesslove.
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp:
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: graham. no regrets on new year's day.   Sam 14 Jan - 23:48

no regrets on new year's day
graham & cassandra
Le Nouvel an était toujours une occasion particulière pour bien des gens, toi la première. C’était quelque chose que tu avais eu de tes parents qui étaient toujours prêt à célébrer la nouvelle année lors de soirées parfaitement planifiées. Tu te rappelais encore de toutes les fois où tu avais voulu fêté avec les grands pour seulement t’endormir avant l’heure. Au fil des années tu avais su veiller toujours un peu plus tard jusqu’à ce que tu aies l’âge d’aller à tes propres soirées. Tu avais ensuite longtemps négligé la tradition familiale dans un souci d’indépendance (puis aussi parce que tes parents étaient insupportables par moment). Il était pourtant temps de faire et ce pour une bonne raison. Ça te paraissait bien étrange de le faire, mais surtout d’être accompagnée pour t’y rendre. C’était sans doute la véritable raison qui expliquait ce retour triomphal. Il fallait bien présenter le gendre ou plutôt.. le représenter. Eh oui parce que là où certaines personnes changeaient avec la nouvelle année, toi tu étais plutôt retournée sur des bases plus solides. Tu étais revenue avec la personne, cette constante dans ta vie où tout avait changé avec le temps. C’était à la fois une surprise et une évidence, après tout personne n’avait eu autant d’importance dans ta vie que Graham. Tu l’avais toujours su en soit. Combien de fois t’étais tu demandé pourquoi vous aviez rompu ? Bien sur, tu savais objectivement la raison, tu te rappelais de l’étrange pression que tu avais senti sur tes épaules, surtout lorsque la question d’un éventuel mariage avait été soulevée. Vous étiez jeunes à l’époque et sans doute peu près à envisager un quelconque engagement à long temps.

Maintenant ? Eh bien disons que vous étiez plus âgés, plus sages (ou pas). Votre relation te paraissait toujours comme une évidence, peut-être même plus. Tu aurais peut-être même pu croire que le destin avait eu son mot à dire si seulement tu croyais en ce genre de chose. La différence relevait sans doute du fait que vous étiez plus apte à gérer toutes les réactions de votre entourage. Puis, il fallait avouer qu’il serait difficile de faire pire que les réactions que Graham avait du subir lorsqu’il s’était mis avec Savannah. Tu n’avais pas vraiment d’équivalent de ton côté, faute d’avoir eu de relations sérieuses ce qui t’avait valu un bon nombre de commentaire de la part de tes parents (surtout ta mère). L’âge avait ses avantages, du moins tu l’espérait.
Pour autant, malgré cette confiance particulière envers ton couple et surtout envers Graham, tu ne pouvais t’empêcher de faire les cents pas dans ton appartement. Tu stressais, voilà l’évidence même. Tu avais enfilé une robe que tu jugeais satisfaisante pour ce qui vous attendait et surtout pour éviter tout commentaire. Tu arrivais tout de même à imaginer des scénarios dans lesquels la soirée se terminait mal. Le fait que boire n’était pas exactement une solution ne t’arrangeait pas vraiment, mais tu ne souhaitais pas non plus te faire honte devant tout le monde.

Finalement, lorsque l’alarme de ton téléphone sonna pour t’annoncer qu’il était temps de partir, tu sortis de ta résidence pour attendre Graham. Tu étais un peu en avance, préférant embarquer directement plutôt que risquer de perdre toute motivation de te rendre à la soirée (ce qui était fort probablement). Autant étais-tu proche de tes parents, autant tu avais du mal à les supporter depuis un certain temps. L’arrivée de ton compagnon réussit pourtant à faire naitre un véritable sourire sur ton visage, le premier de cette journée. Tu décroisas tes bras, lâchant un soupir avant de te diriger vers lui pour l’embrasser. « Je suis contente que tu viennes avec moi. » Seule façon de rendre le tout acceptable, avouons-le. Sans plus attendre, tu ajoutas : « J’espère que tu es prêt à affronter ma famille... » Et leurs amis. Dans tous les cas, il connaissait tous les acteurs de cette scène, mais tu ne pouvais t’empêcher de stresser pour autant. Parce que c’était différent cette fois, c’était comme un nouveau début, une nouvelle histoire.
electric bird.


it's always better when we're together
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t712-theres-a-hole-in-my-soul-c
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☼ en ville depuis le : 02/08/2016
☼ messages : 220
☼ pseudo : red.
☼ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☼ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp:
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: Re: graham. no regrets on new year's day.   Dim 15 Jan - 14:45

no regrets on new year's day
graham & cassandra
Les fêtes de fin d'année, c'était toujours quelque chose d'énorme chez les O'Connells. Forcément, avec une telle famille, ils se retrouvaient toujours avec une tablée énorme, de la nourriture à profusion -plus que d'habitude encore- et de nombreux rires et souvenirs mémorables à partager -même si certains ne s'en souviendraient plus le lendemain-. Voilà pourquoi en général, après les fêtes Graham prévoyait toujours quelques jours de repos, histoire de récupérer pleinement des festivités après coup. Cette année cependant, il ne prendrait pas part à la dernière grosse soirée réunissant le clan dans la maison de ses parents mais il avait une bonne excuse pour ça. En effet, il passerait le réveillon avec Cassandra chez les parents de cette dernière. Lorsqu'elle lui avait demandé de l'y accompagner, il avait accepté de suite, ravi de pouvoir passer ce moment là en sa compagnie et ça serait surtout l'occasion pour eux d'annoncer à ces derniers la bonne nouvelle. Enfin si tant est qu'ils considèrent leur retour ensemble comme tel bien entendu. Ils l'avaient fait la première fois mais qui sait s'il en serait de même cette fois-ci. Ce qui en un sens doublait presque sa nervosité car il avait étrangement l'impression de devoir repasser l'épreuve de la présentation aux parents tout en ayant déjà franchit ce seuil là il y a longtemps. En tout cas il essayait de ne pas trop pensé à tout ça et s'était plutôt focalisé sur ce qu'il allait ramener avec lui ce soir car il ne pouvait pas arriver les mains vides pour une telle occasion et par chance, il connaissait au moins déjà les goûts des parents de la jeune femme, au moins un point qu'il pouvait marquer sans trop d'efforts, ce qui n'était qu'un début en soi mais déjà un poids en moins.

En tout cas pour lui c'était une bonne nouvelle de l'avoir retrouvée. A y réfléchir, lui aussi s'était demandé parfois pourquoi ils avaient même rompus à la base mais l'un comme l'autre savait la véritable raison pour laquelle ils en étaient arrivés là. Ok ils étaient bien ensemble, un des rares couples de leurs amis à être resté ensemble durant toute la durée du lycée et même après mais quand le mot mariage fut lâché, ils ne s'étaient plus vraiment sentit maîtres de leur propre relation, l'attention était trop lourde de part et d'autre, avec leurs deux familles commençant même à faire des plans sur la comète. De quoi effrayer n'importe qui, surtout qu'ils n'avaient pas pensé à cette éventualité. Enfin lui l'avait fait mais sans doute pas avant d'avoir été certain de pouvoir offrir à la jeune femme une bonne situation. Bref, il allait tâché de faire une seconde bonne impression et pour ça il avait pris la journée hors du bureau. Ça n'était pas comme s'il y aurait des clients aujourd'hui de toute façon, ceux venus pour un événement étant déjà organisés à l'avance. Il s'était donc rendu en ville chez un caviste pour prendre une bonne bouteille au papa de la jeune femme et il s'était rendu dans la pâtisserie favorite de sa mère pour lui prendre son petit pêché-mignon. Au moins, ils marqueraient quelques points ainsi et surtout il aurait de quoi occuper ses mains quelques instants à leur arrivée là-bas plutôt que de rester planté devant eux sans savoir quoi faire même s'ils étaient loin d'être des inconnus pour lui.

De retour chez lui, venait le temps de trouver quoi se mettre. Par chance, il n'avait pas trop à réfléchir ni à fouiller puisque son placard était assez fourni niveau costume mais il opta tout de même pour un côté plus décontracté en enfilant un jean bleu foncé plutôt qu'un pantalon de costume. Se présenter tiré à quatre épingles devant eux, ça n'était pas lui après tout et il n'allait pas prétendre être un autre ou laisser voir qu'il voulait trop en faire. Une fois prêt, il s'assura de ne rien avoir oublié et pris la porte pour aller rejoindre sa voiture puisqu'il devait passé prendre Cassandra chez elle avant de se rendre chez ses parents. La boite de gâteaux et la bouteille bien installées sur la banquète arrière, il démarrait donc et arriva assez rapidement chez la jeune femme. Se garant avant de sortir du véhicule pour aller la retrouver, il la dévisagea de haut en bas, un sourire niais sur le visage. Celui là même qui parlait pour lui quant à savoir s'il appréciait son choix de tenue pour l'occasion. Mais pas le temps de lui dire de vive voix pourtant, vu qu'elle le rejoignait déjà, avouant qu'elle était contente qu'il l'accompagne au dîner. Ça il n'en doutait pas, vu qu'il savait comment la situation était entre elle et ses parents. « J'aurais raté ça pour rien au monde. » réussit-il à glisser avant de prolonger son baiser quelques secondes jusqu'à ce qu'elle reprenne la parole. La dévisageant quelques secondes, prenant un air tout à fait sérieux, il acquiesça doucement. « Prêt à sauter dans la fosse aux lions. » dit-il en prenant sa main dans la sienne. « Mais si jamais ça devenait trop pour toi, un mot et on part ok ? Je ne veux pas qu'ils te gâchent la soirée. » ajouta-t-il en caressant sa joue de son autre main. « J'aimerais autant de voir entamer cette nouvelle année le sourire aux lèvres. » Il sourit lui-même presque aussitôt et recula d'un pas. « Si madame veut bien se donner la peine. » annonça-t-il en prenant une voix un peu pompeuse, reculant vers la porte du côté passager, l'ouvrant pour qu'elle puisse s'y installer et qu'ils se mettent en route.

electric bird.


no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Cassandra Beaufort
admin + captain amelia

some info
☼ en ville depuis le : 17/08/2016
☼ messages : 97
☼ pseudo : dday.
☼ avatar : yvonne strahovski.
☼ crédits : gentleheart & endlesslove.
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp:
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: Re: graham. no regrets on new year's day.   Ven 27 Jan - 22:46

no regrets on new year's day
graham & cassandra
Pouvoir compter sur Graham pour t’accompagner pendant cette soirée - qui risquait fort bien d’être pénible - était une véritable bénédiction. Tu aurais sans doute pu chercher un prétexte pour t’excuser de la soirée organisée par tes parents. Ils ne croyaient jamais vraiment à tes excuses, mais ils te laissaient faire par obligation. Cette fois était différente puisqu’il y avait une nouvelle importante à partager, une nouvelle qui ne méritait pas le mauvais traitement qu’était une annonce par téléphone. Tu essayais pourtant de ne pas trop y penser, de peur qu’un stress supplémentaire ne naisse dans ton estomac. Il était évident que re-présenter Graham à tes parents était une source d’anxiété, il suffisait de te voir faire les cent pas dans ton salon, mais il fallait aussi admettre qu’il était plus simple d’annoncer que tu t’étais remise en couple avec ce dernier plutôt que de présenter l’une de tes dernières relations. Tu n’en avais pas eu tellement au fil des années. À ce niveau-là, il n’y avait rien d’étonnant vu ton travail. Le problème, c’était bien que tu n’avais jamais réussi à les maintenir bien longtemps ce qui t’avait valu un lot impressionnant de commentaires. Enfin, pour être franche, tu t’attendais tout de même à certains commentaires, tu n’excluais même pas la possibilité que tes parents tentent d’évoquer un mariage aussi rapidement. Sauf que le jeune homme restait une valeur sure, une certitude que même tes parents devraient reconnaitre.

Puis surtout, pour toi, Graham était quelqu’un sur qui tu pouvais t’appuyer. Rien que de le voir arriver t’arracha un franc sourire. Sourire qui s’agrandit légèrement en voyant celui qui se dessinait sur les lèvres de ton amoureux. Tu prenais le tout comme un compliment, puisque tout indiquait qu’il s’agissait d’une réaction à ta tenue. Sa réponse à tes remerciements quant à sa présence ne te surprit guère, mais tu ne pus t’empêcher d’hausser brièvement un sourcil. Tu ne doutais pas de ses mots, après tout, il n’avait pas hésité quand tu lui avais demandé, mais tu supposais que passer cette soirée avec sa famille aurait été plus agréable. C’était ce que tu te disais toi et ce n’était pas ta famille alors bon. Tu pus garder ton sourire, visiblement amusée par ce qu’il t’affirmait alors. La comparaison était, certes, très judicieuse, mais tu espérais tout de même que la soirée ne ressemblait pas à une escapade dans la fosse aux lions. Ce serait oh combien désagréable et ce n’était pas exactement ce que tu voulais pour la nouvelle année. Graham semblait être du même avis puisqu’il te fit savoir qu’un mot de ta part suffirait pour que vous partiez de là. Tu appréciais l’affirmation, il n’y avait aucun doute là-dessus, mais encore une fois tu espérais que ça n’irait pas jusque là. Tu haussas donc légèrement les épaules en guise de première réponse. « Je devrais être tranquille puisque tu es là. » Autant parce que sa présence était un support moral sans égal, mais aussi : « Tu sais bien que je t’ai invité pour servir de chaire à canons. » Vu la tête espiègle que tu tirais, il n’y avait pas de doute quant au fait qu’il s’agissait d’une plaisanterie. De toute façon, tu comptais bien profiter de ta soirée d’une façon ou d’une autre. Distraitement, tu serras sa main avant d’ajouter : « Ne t’en fais pas, si jamais la maison est assez grande pour qu’on s’éclipse ailleurs. » Tu te doutais fort bien que ta mère aurait placé des petites pancartes indiquant là où les invités ne pouvaient pas aller, mais tu avais déterminé depuis longtemps que ça ne te concernait pas.

À l’invitation un brin pompeuse de Graham, tu te permis de rigoler un peu. « Oh, mais quel gentleman. » Tu le suivis jusqu’à la voiture pour prendre place du côté passager. En temps normal, tu aurais sans doute pu insister pour conduire, mais entre ton bras qui n’était pas tout à fait guéri (bien que sur la bonne voie) et les talons hauts que tu portais, c’était une bien mauvaise idée. Une fois, installée, tu regardas en direction de la banquette arrière pour remarquer la présence d’offrandes. « Je vois que tu comptes les avoir par leur ventre. » Une excellente idée, de toute façon c’était toujours mieux de ramener quelque chose à des hôtes. Tu ne le faisais pas puisqu’il s’agissait de tes parents, mais autrement tu aurais probablement ramené une bouteille de vin ou quelque chose comme ça.
Après plusieurs minutes de conduite, vous arrivèrent finalement à la résidence des Beaufort dans toute sa splendeur. Bien sur, maintenant que tu y étais, tu avais encore moins envie de te rendre jusqu’à la porte. Il était pourtant trop tard et tu le savais pertinemment. Une fois sortie de la voiture, tu t’efforças de replacer ta robe avant de te tourner vers Graham : « Ça va, j’ai l’air acceptable ? » Acceptable au standard de tes parents évidemment. « Tu veux que je prennes quelque chose ? » Question fort importante avant de vous mettre en route jusqu’à la porte devant laquelle tu restas immobile un moment. Ce moment écoulé, tu soupiras un bon coup pour te donner le courage de sonner. Quelques instants plus tard, la porte s’ouvrit pour faire place à ta mère qui arbora ton plus beau sourire : « Cassandra, Graham. Quel bonheur de vous voir. Entrez. » Le tout dit le plus mielleusement possible, rien de bien étonnant jusque là, tu t’efforças néanmoins de sourire un peu plus avant de répondre. « Bonsoir mère. » Tu réussis à maitriser ton ton. Un bon début en somme.
electric bird.


it's always better when we're together
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t712-theres-a-hole-in-my-soul-c
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☼ en ville depuis le : 02/08/2016
☼ messages : 220
☼ pseudo : red.
☼ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☼ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp:
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: Re: graham. no regrets on new year's day.   Dim 12 Fév - 19:29

no regrets on new year's day
graham & cassandra
Bien sûr qu'il avait répondu présent lorsqu'elle lui avait demandé de l'accompagner chez ses parents pour le réveillon. Il se doutait qu'elle voulait leur annoncer la nouvelle -chose qu'il devrait encore faire de son côté aussi mais ça serait moins problématique vu sa relation avec sa famille en comparaison de celle de sa belle avec la sienne- et il était naturel qu'il se trouve à ses côtés quand elle le ferait puisqu'il était impliqué dans cette histoire lui aussi. Puis ils savaient combien la jeune femme se sentant face à eux concernant ce genre de sujets puisqu'elle lui avait fait part des remarques auxquelles elle avait eu droit sur sa vie sentimentale au cours des années suivant leur rupture. Lui n'en avait jamais vraiment eu des masses si ce n'est bien sûr dernièrement avec l'épisode Savannah. Mais les choses étaient rentrées dans la normale maintenant et il en était clairement soulagé car son jumeau lui avait manqué et il préférait quand même largement éviter les embrouilles avec le reste de sa fratrie et ses parents. Et puis même si les festivités auraient été moins tendues chez lui, c'était avec la jeune femme qu'il voulait terminer l'année et entamer la nouvelle alors sa place était chez les Beaufort ce soir.

Arrivant devant l'immeuble de sa belle, bien sûr qu'il ne pouvait que sourire en la voyant ainsi. Mais pour être tout à fait franc, sa tenue lui importait peu, c'était elle qui le faisait sourire ainsi. Le bonheur de l'avoir retrouvé et de pouvoir à nouveau être avec elle. Je sais, ça sonne niais à souhait mais c'était là la plus stricte vérité. Même si bien sûr, sa tenue pour l'occasion ne faisait que la sublimer plus encore. Venant la saluer comme il le fallait, il la rassura sur le fait qu'il n'aurait raté cette soirée pour rien au monde et oui, c'était vrai. Il tenait juste à le lui confirmer une fois de plus même si ça n'était sûrement pas nécessaire. Répondant alors à son dernier commentaire avec une allégorie un peu sanglante, il faut le dire, il sourit néanmoins à sa réponse, feignant de prendre un air offusqué quand elle insinua qu'il était là pour servir de bouclier humain. « Je me sens utilisé, c'est...déroutant. » répliqua-t-il alors, tentant de garder son sérieux tout en ajoutant que si jamais elle devait véritablement en avoir assez, elle n'aurait qu'à le lui dire et ils s'éclipseraient de la soirée. Graham ne tenait pas à voir leur soirée gâchée sous n'importe quel prétexte. Un fin sourire en coin apparu sur son visage à la réponse que lui offrit alors la jolie blonde. « Oh ça je m'en souviens bien, t'en fais pas. » affirma-t-il en haussant un sourcil amusé. Il connaissait la maison familiale après tout pour y avoir passé une bonne partie de son enfance et adolescence, sans oublier qu'il y avait fait certaines choses aussi mais pas la peine de s'aventurer sur ce terrain là pour le moment ou clairement, il se contenterait de la ramener dans son appartement, zappant le réveillon purement et simplement. Après tout, elle était la seule qui comptait pour son bonheur.

Il fallait malgré tout se mettre en route s'ils ne voulaient pas arrivé en retard et il proposa bien pompeusement de la conduire à sa place histoire de dédramatiser la situation. Une marque de fabrique pour lui. « Ça marche bien avec les filles à ce que j'ai entendu dire. » rétorqua-t-il en riant. Une fois qu'elle prenait place, il se dépêcha d'en faire autant et il se glissa derrière le volant, regardant vers la banquette une seconde à sa remarque. « Ah tu m'as grillé, mais pour ma défense, c'est une technique au résultat avéré. Ça a même fonctionné avec toi. » se défendit-il en souriant, démarrant alors pour prendre la direction de la résidence des parents de sa belle. Une fois sur place, il pouvait sentir la tension qui devait s'accumuler chez la jeune femme, compréhensible quand on sait comment était sa relation avec ses parents mais, il lui sourit à nouveau, acquiesçant à sa question. « Tu es parfaite et je gère pour le reste. » lui répondit-il alors qu'ils avancèrent vers la porte. Restant à ses côtés, lui laissant le temps de rassembler son courage pour sonner à la porte, il l'observait de biais avant de retourner son attention vers la porte quand celle-ci s'ouvrit enfin. Et c'était parti. Adoptant un sourire de circonstance, Graham attendit que Cassandra réponde à sa mère pour en faire autant. « Bonsoir Mme Beaufort, Merci de m'accueillir chez vous pour l'occasion. C'est toujours un plaisir. » Toujours ? Hum, peut-être pas mais il convenait de faire penser que c'était le cas et il lui tendit le paquet de la pâtisserie. « Vos préférés, je ne pouvais pas venir les mains vides. » ajouta-t-il tout en suivant sa petite amie à l'intérieur, déposant sa main dans le creux de son dos délicatement pour lui rappeler, si besoin était, qu'il était là pour elle et qu'ils avaient toujours l'option de s'en aller si elle ne voulait pas subir ça toute la soirée.

electric bird.



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Cassandra Beaufort
admin + captain amelia

some info
☼ en ville depuis le : 17/08/2016
☼ messages : 97
☼ pseudo : dday.
☼ avatar : yvonne strahovski.
☼ crédits : gentleheart & endlesslove.
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp:
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: Re: graham. no regrets on new year's day.   Lun 27 Fév - 22:04

no regrets on new year's day
graham & cassandra
Lui avouer - à la blague - qu’il te servirait sans doute de chair à canon face à tes parents n’avait rien d’étonnant. Ça te faisait même plaisir de lui dire principalement parce que tu te doutais qu’il le prendrait bien. Son air offusqué ne te trompa guère et tu ne pus que pouffer légèrement en entendant ses mots. Tu savais que ce n’était pas vraiment un problème ce qui te permit de répondre non sans un beau sourire : « Eh, il faut bien que tu joues ton rôle de prince charmant. » Un raccourci surtout vu ce que tu lui avais dit peu de temps auparavant. Il était pourtant évident que cette seconde réponse était plus près de la réalité. Après tout, en acceptant de venir affronter ta famille, Graham avait fait preuve d’un héroïsme bien particulier. C’était ton principe charmant, ton héros d’une certaine manière et cette soirée de réveillon il l’était d’autant plus. Tu appréciais même l’inquiétude dont il faisait preuve en te disant que vous pourriez repartir en cas de besoin. Ce n’était pas exactement tes plans, après tout tu savais pertinemment que tes parents te le reprocheraient pendant mille ans si tu leur en donnais l’occasion. Cela dit, tu savais apprécier l’attention et tu garderais évidemment l’idée comme un plan B. Le plan A étant de seulement s’éclipser dans la maison qui était assez grande pour le faire. Sa réaction t’amusa, ramenant plusieurs bons souvenirs à ton esprit. « En même temps, on a eu quelques bonnes histoires je pense. » Tu en étais même certaine, c’était une évidence. Autant tu ne t’entendais pas bien avec tes parents que tu avais toujours apprécier leur demeure.
Ça ne te donnait pourtant pas spécialement envie d’y retourner. La compagnie de Graham aidait beaucoup en ce sens, mais tu ne trouvais pas la motivation de faire au fond. Il trouvait tout de même les bons mots, le bon comportement pour te pousser légèrement. Tu souris donc face au style gentleman qu’il adoptait, mais encore plus à la réponse qu’il t’offrit. « Je ne savais pas que tu cherchais à impression des filles. » Faire mine d’être vexée était inutile, mais tu le fis l’espace d’un moment, ne serait-ce que pour l’embêter. Ce n’était pas comme si ça te dérangeait au final, ça avait bien fonctionné à vrai dire. Il semblait aussi savoir s’y prendre face à tes parents puisque qu’il avait amené des renforts ou des offrandes. Tu hochas légèrement la tête lorsqu’il fit remarquer que c’était une technique qui avait prouvé ses mérites. « Ça fonctionnera bien avec mes parents dans ce cas. » Tu aurais pu mimer d’être encore une fois versée, mais il fallait admettre que ça avait bien fonctionné avec toi. Tu les connaissais bien et tu t’attendais à ce que ça lui rapporte des petits points. Peut-être que ça irait même jusqu’à faciliter votre soirée. Au moins ses compliments et encouragements faisaient leur part et tu soufflas : « Merci. » avant de débarquer de la voiture pour aller affronter le monstre - ou tes parents au choix.

Face à ta mère, tu réussis à garder ton sang froid et un ton à peu près cordial. C’est néanmoins Graham qui fit des miracles en enchainant des platitudes à l’offrande et réussissant ainsi à tirer un sourire sur les lèvres de ta mère. « Oh qu’il est charmant. C’est bien que tu aies pensé à l’inviter à nouveau, il nous avait manqué. » Une petite pique dans ta direction, un rappel que vous n’auriez pas du rompre ou que tu aurais du savoir ramener quelqu’un avec toi les autres fois. Cela dit puisqu’elle était aimable envers Graham tu laissas passer le commentaire sans relever de façon particulière. « On pourra se souvenir du bon vieux temps plus tard je pense. » Tu n’avais pas spécialement qu’elle fasse ouvertement le commentaire du fait que vous n’auriez pas du rompre. « Évidemment, je vais vous laisser vous mettre à l’aise d’abord. » Elle avait beau sembler le dire avec bien peu de sérieux, tu savais pertinemment qu’elle le ferait à la première occasion. Elle sentait qu’il y avait quelque chose que tu n’avais pas dit, tu n’avais pas spécialement cherché à leur annoncer la nouvelle après tout. Puis bon, il fallait dire que te voir accompagnée devait lui faire particulièrement étrange. Quoi qu’il en soit, elle déchargea Graham avant de vous inviter à entrer. « J’espère que tu es prêt à subir un interrogatoire dans les prochaines minutes. » Tu plaisantais à peine, déjà parce que tu voyais ton père qui vous guettait u coin de l’oeil, mais aussi parce que tu savais que ta mère attendait le bon moment pour faire son retour. « Normalement on va avoir un peu d’aide avec ma fratrie au moins. » Tu les cherchais dans la pièce, peut-être n’étaient-ils pas encore arrivé. Quoi qu’il en soit tu reportas ton attention sur Graham : « Au moins ma mère semble toujours autant t’apprécier. » Depuis tous ce temps, c’était tout de même quelque chose dont il pouvait se vanter !
electric bird.


it's always better when we're together
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t712-theres-a-hole-in-my-soul-c
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☼ en ville depuis le : 02/08/2016
☼ messages : 220
☼ pseudo : red.
☼ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☼ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp:
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: Re: graham. no regrets on new year's day.   Mer 29 Mar - 10:37

no regrets on new year's day
graham & cassandra
Servir de bouclier à la jeune femme ne le dérangeait pas le moins du monde. Il l'aurait fait quoi qu'il arrive et si cette fois c'était simplement pour s'interposer entre ses parents et elle et non devant un réel projectile tiré depuis un canon. Il savait après tout très bien que les relations n'étaient pas les plus amicales entre eux et puis de toute façon, il ne voulait pas passer vers la nouvelle année sans sa compagnie. « Touché. » se contenta-t-il de lui rétorquer non sans tout de même lui préciser que si d'aventure la soirée s'avérait être trop pesante pour elle, il n'hésiterait pas à agir en conséquence. Tant pis si les parents de la demoiselle le prenait mal mois pour Graham, c'était le confort de Cassandra qui primait et se faire rabaisser par sa mère à coup de piques toutes la soirée ne rentrait clairement pas dans ce cadre. Souriant à ce qu'elle dit, il hocha la tête. C'est vrai qu'ils avaient de bons souvenirs dans cette maison. Certains étaient bien entendu plus marquants que d'autres, vu la quantité qu'il y avait mais celui qui lui vint alors à l'esprit était sans doute le plus évident. Leur toute première fois ensemble. Ça c'était fait dans cette maison, dans le salon et ils étaient tous les deux deux ados nerveux mais amoureux. De quoi donner des idées d'occupations si en effet, ils seraient amenés à s'éclipser si la soirée prenait une tournure désagréable. « On peut dire ça oui. » répondit-il simplement en conservant un léger sourire sur le visage.

Il était temps pour eux de se mettre en route et pour tenter de changer de sujet pour que Cassandra puisse penser à autre chose que la soirée qui les attendaient, Graham, fidèle à lui-même s'expliquait sur la présence des cadeaux dans la voiture. Il comptait bien faire une seconde bonne impression sur les parents de sa belle et cela passait oui par une bonne bouteille et le dessert préféré de la mère de cette dernière. Son argument était valide pour la peine, puisque cela avait bien fonctionné sur elle par le passé et il sourit à sa remarque. « Des filles ? Non, juste une. » rétorqua-t-il pour la peine, lui souriant à nouveau et rassuré de l'entendre dire que cela fonctionnerait aussi sur ses parents, même si ça dans le fond, il n'en doutait pas trop. Pas qu'il se montre ici présomptueux mais après tout, il savait à qui il aurait à faire face ce soir, rappelons-le. C'était donc un avantage certain pour lui. Arrivant à destination peu de temps après, il sentait bien que la jeune femme donnerait cher pour pouvoir se trouver ailleurs qu'ici mais il savait très bien qu'elle s'en voudrait de laisser sa mère gagné aussi facilement s'ils ne faisaient pas acte de présence et il tenta de la rassurer à nouveau en lui faisant comprendre qu'elle était superbe ainsi et que tout irait bien. Esquissant un sourire à ses remerciements, il sortir à son tour de la voiture et l'accompagna jusqu'à la porte de la maison, où ils ne tardèrent pas à être accueillit par leur hôte du soir.

Il ne s’attendait pas à ce que les deux femmes se sautent dans les bras mais il avait au moins espérait que l'aînée allait se montrer plus clémente avec sa fille puisque cette fois-ci elle ne viendrait pas seule mais c'était manqué. Il s'avança donc pour jouer son rôle de bouclier humain, déployant ses cadeaux pour changer le sujet de leur conversation. Diversion vraiment temporaire puisqu'une nouvelle pique émergea de la part de la mère de Cassandra. Il n'osait imaginer pour le coup ce qu'elle pourrait bien dire lorsque viendrait le moment de leur dire qu'ils étaient à nouveau ensemble. Déposant sa main dans le creux du dos de sa petite amie lorsque celle-ci répondit à sa mère, il attendit qu'elle soit partie pour la regarder. « Elle est déjà en forme on dirait. » fit-il remarqué avant de retirer sa veste et de l'accrocher dans la penderie de l'entrée avant de se retourner vers la blonde lorsqu'elle repris la parole. « Je suis prêt à tout pour toi, c'est bien à ça que sert la chair à canon après tout. » répondit-il en souriant, faisant référence à leur conversation devant chez elle. Prenant ses mains dans les siennes tout en caressant le dos de ces dernières, il s'approcha et l'embrassa avant de la regarder à nouveau. « Tout ira bien, t'en fais pas. Quant au fait qu'elle m'apprécie, je répondrais simplement que j'ai cet effet là sur toutes les femmes Beaufort. » Il plaisantait bien évidemment mais il espérait que ses bêtises la ferait rire et se détendre. Il serait là pour elle et ferait en sorte que le réveillon se passe au mieux pour eux. Cherchant du regard son accord pour passer dans la pièce d'à côté avec les autres, celui-là obtenu par un haussement de tête de la jeune femme, ils entrèrent au salon où les attendaient le reste de la famille. « Bonsoir tout le monde. Comment allez-vous depuis le temps ? » demanda-t-il, souriant, allant saluer le patriarche avant d'aller en faire autant avec les frères de Cassie.

electric bird.



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Cassandra Beaufort
admin + captain amelia

some info
☼ en ville depuis le : 17/08/2016
☼ messages : 97
☼ pseudo : dday.
☼ avatar : yvonne strahovski.
☼ crédits : gentleheart & endlesslove.
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp:
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: Re: graham. no regrets on new year's day.   Dim 2 Avr - 22:11

no regrets on new year's day
graham & cassandra
Savoir que Graham serait à tes côtés pour toute la durée de cette épreuve pour ton moral ne pouvait que te rassurer. Même quand vous n’aviez plus été ensemble, il était resté une source de support important pour toi. Le fait que vous soyez un couple ou non n’avait rien changé en ce sens. La seul différence, c’était que votre nouveau (ou retrouvé) statut de couple te protégerait de certains commentaires, notamment ceux qui concernaient le fait que tu n’étais plus tout à fait jeune et qu’à ton âge il fallait que tu penses à t’installer pour de bon avec quelqu’un. Pour les autres, tu pouvais aussi compter sur lui, mais d’une façon bien différente. En effet, comme tu lui avais si bien dit, il aurait le rôle de chair à canon et il semblait avoir accepté de le faire (non pas qu’il avait vraiment un choix dans l’histoire). Il t’avait aussi indiqué que vous pourriez partir en cas de besoin, mais tu espérais que les choses ne se rendraient pas jusque là.
Vous aviez de bonnes chances à ce niveau-là. D’un côté la présence de Graham te détendait de façon certaine. Il suffisait de te voir faire semblant d’être vexée face à ce qu’il disait pour voir que tu n’étais pas complètement tendue. Il avait le tour avec toi et il réussit même à te faire pouffer en l’entendant t’assurer qu’il n’y avait qu’une fille qu’il cherchait à impressionner. Te montrant satisfaite de la réponse, une fois la brève hilarité contenue, tu lui répondis très sérieusement : « C’est bon alors. » Comme si tu en avais douté à un moment ou un autre. Certes, il y avait les temps où vous n’aviez pas été ensemble, mais ces périodes représentaient des pauses, des moments où ce genre de questionnements n’avait tout simplement pas sa place. En revanche, lorsque vous étiez ensemble, il n’y avais pas vraiment de doute à ce niveau-là. Ce n’était d’ailleurs pas pour ce genre de raison que vous aviez rompu en premier lieu. De toute façon, Graham te connaissait mieux que quiconque, il savait comment s’y prendre avec toi. De la même manière, il savait fort bien s’y prendre avec tes parents. C’était l’avantage de votre précédente relation. Il était plus préparé que quiconque à les affronter.

Ça portait ses fruits en quelque sorte, te permettant de souffler un peu. Ce n’était pas suffisant pour satisfaire ta mère qui était toujours aussi difficile à plaire. Cette fois, vous vous en sortiez après un petit échange, le temps que vous entriez officiellement dans la demeure. Au commentaire de Graham tu haussas les épaules. « Quand est-ce qu’elle ne l’est pas ? » S’il y avait une chose que tu pouvais admirer chez ta mère, c’était bien sa ténacité. Ça la rendait fort désagréable pour tes nerfs déjà trop à vifs, mais ça restait une qualité impressionnante. Graham réitéra son support, signe qu’il était prêt à endurer un long questionnaire (ce qui serait un passage obligatoire de la soirée). Tu serras ses mains dans les tiennes lorsqu’il les prit, y cherchant le réconfort dont tu avais besoin pour te lancer dans la fosse aux lions. Encore une fois, il trouva les bons mots pour te détendre et tu rigolas encore une fois. « Je ne vois pas de quoi tu parles. » Ce n’était pas comme si tu étais tombée complètement amoureuse de lui et que maintenant vous étiez à nouveau. Feignant un peu plus de sérieux, tu lui fis tout de même remarquer : « Mais, essaie de contrôler ton charme quand même. » La dernière chose que tu voulais, c’était que toutes les femmes Beaufort présentes tombe sur le charme du jeune homme.

Restait maintenant à affronter la famille. Graham celui qui mena la danse en saluant tout le monde. Il obtint quelques réponses de ceux qui le replaçaient encore depuis le temps. Vous vous dirigiez ensuite vers ton père et tes cadets. Tes rapports avec ces derniers étaient nettement meilleurs que ceux que tu entretenais avec tes parents, mais tu t’arrêtas tout de même devant ton père pour le saluer. « Ça s’annonce comme une excellente soirée dis donc. » Un encouragement permettrait peut-être de calmer d’éventuels tensions. Ton père t’accorda un sourire avant de se concentrer sur Graham, la nouveauté dans cette histoire. « Graham. Ça fait une éternité. Tu es toujours le bienvenu ici. » Le tout ponctué d’une main tendue pour une franche poignée de main. Ton père semblait mieux disposé que ta mère (sans doute pouvait tout remercier l’alcool), voilà qui ne pourrait que vous aider. Tu réussis donc à garder un sourire alors que ton attention passa sur tes cadets que tu saluas beaucoup plus chaleureusement. Ces derniers vous le rendirent bien, avec cette attention toute particulière pour Graham qu’ils connaissaient bien depuis le temps. Tu te tournas d’ailleurs vers ce dernier pour montrer que tout allait bien pour le moment. C’était un meilleur départ de ce que tu aurais pu imaginer. Du moins, c’était jusqu’à ce que ton frère cadet pose la question qui était surement sur toutes les lèvres : « Alors vous avez pas quelque chose à nous dire ? » La réponse était oui, sans aucune hésitation. Pourtant, tu espérais que Graham soit celui qui prendrait la parole pour expliquer le tout. Ce serait beaucoup plus simple que pour toi.
electric bird.


it's always better when we're together
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t712-theres-a-hole-in-my-soul-c
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☼ en ville depuis le : 02/08/2016
☼ messages : 220
☼ pseudo : red.
☼ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☼ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp:
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: Re: graham. no regrets on new year's day.   Lun 24 Avr - 18:14

no regrets on new year's day
graham & cassandra
Leur rupture, c'était un peu une drôle d'histoire quand on y pense. Ils étaient parfaitement bien ensemble, le parfait petit couple d'amoureux, complices et adorables. Et ils s'en contentaient très bien à vrai dire. Bien entendu, après un certain temps ensemble, Graham avait pensé à rendre tout ça un peu plus officiel, quand ils auraient finis leur études et décrochés un boulot, histoire de ne pas mettre la charrue avant les boeufs si on veut, pour être certain qu'il pourrait être en mesure de lui offrir la vie qu'elle méritait. Mais avant même qu'il ai pu tâter le terrain, leurs parents et familles s'étaient mis à leur mettre la pression, à parler bébé et mariage à tous bouts de champs. Et même si pour lui Cassandra était la bonne, il voyait bien que tout ça la travaillait et voilà comment au final, pour s'éviter de subir plus longtemps toute cette folie dans leur entourage, ils avaient fini par rompre. Un de ses plus grands regrets, ça c'est certain mais au moins malgré tout ça, ils avaient pu restés amis et proches sans que cela n'affecte jamais vraiment les autres relations que chacun a eu par la suite. Mais bon, tout ça était du passé et Graham préférait largement se concentrer sur le présent car cette soirée promettait en effet d'être riche niveau émotions, surtout pour sa belle puisqu'on ne pouvait pas dire qu'elle avait une relation aussi posée et aimante avec ses parents que lui. Fort heureusement, il avait cet avantage de savoir à quoi s'attendre et il ferait de son mieux pour que le réveillon se passe le mieux possible pour elle, quitte à devoir en dernier recours prendre la poudre d'escampette et finir la soirée à deux chez lui. Il n'allait pas laisser l'année se finir sur une mauvaise note, pas maintenant qu'ils étaient à nouveau ensemble et heureux.

Après quelques échanges en cours de chemin jusqu'au domicile de la famille Beaufort, il était temps de quitter leur voiture pour aller affronter la foule. Il pouvait sentir que Cassie redoutait déjà la réaction de sa mère, qui sans aucun doute allait passer sa soirée à faire des remarques l'air de rien mais il veillerait et il commençait déjà à endormir la bête quand elle ouvrit la porte, usant de son don naturel pour parler aux gens pour amener l'attention sur lui plutôt que sa chère et tendre. Ce qui semblait marché d'ailleurs mais il fit la remarque qu'elle semblait déjà bien en forme et la réponse de la jeune femme le fit esquisser un léger sourire amusé. Elle n'avait pas tort il faut bien le dire. Mais il précisa alors, une fois qu'il avait pris ses mains dans les siennes, qu'il était plus que prêt à jouer les boucliers comme ils en avaient parlé avant, même si Cassandra prétendit le contraire, arrachant un plissement des yeux au brun qui ne tombait pas dans le piège. Souriant après ce qu'elle ajouta après sa remarque sur le fait que son charme fonctionnait à merveille sur les femmes de la famille, Graham lui fit un clin d'oeil avançant vers l'autre pièce en sa compagnie. « Je ne peux rien te promettre de ce côté là » Il la taquinait clairement mais pas le temps de trop apprécier le sourire qu'elle fit à ce sujet puisqu'il fallait saluer tous les convives présents et il y en avait quand même quelques uns. Finissant par le paternel d'ailleurs, qui semblait déjà en effet avoir bu un verre ou deux mais qui au moins semblait content de le revoir. « Ça fait quelque temps c'est vrai et j'en ai jamais douté. » affirma-t-il en souriant. Après tout, ses parents vivaient encore juste à côté, et il venait les voir régulièrement sans rappeler qu'il avait en partie grandit dans cette maison aussi à force d'y passer tellement de temps depuis son enfance.

Au moment de saluer les frères de la jolie blonde, Graham pu enfin relâcher un peu la pression, puisqu'il les connaissaient depuis toujours et eux au moins n'étaient pas du genre à mettre les pieds dans le plat... quoi que l'un d'entre eux finit par le faire, posant la question que tous devaient se poser quant à savoir pourquoi subitement, Graham se retrouvait là après toutes ces années. Observant sa belle du coin de l'oeil et se doutant qu'elle n'avait pas forcément envie de prendre la parole, il sourit et lança un regard circulaire aux convives amassés autour d'eux à présent. « Toujours aussi perspicace toi. » dit-il en souriant, serrant la main de Cassandra dans la sienne. « Après certains événements récents, je me suis retrouvé à réaliser certaines choses. Choses que je ne pouvais pas ignorées plus longtemps alors pour faire court et vous évitez les détails inutiles, Cassandra et moi avons décidés de nous remettre ensemble. Je l'ai déjà laissé partir une fois et je l'ai toujours regretté alors cette fois-ci sera la bonne. » annonça-t-il donc, finissant son petit discours en regardant vers elle. On pouvait en effet lire dans son regard qu'il pensait chaque mot de ce qu'il venait de dire. Tant pis si cela allait faire déferler les commentaires et faire naître à nouveau le même type de pression qu'ils avaient subit sur leur couple plus jeunes, cette fois-ci, quoi qu'il arrive, il ne la laisserait plus partir. Et comme il le disait toujours à ses clients comme à ses proches, il était un homme de parole. Puis avouez qu'il y avait quand même bien pire que de finir ses jours aux côtés de la femme qu'on aime, non ?

electric bird.



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Cassandra Beaufort
admin + captain amelia

some info
☼ en ville depuis le : 17/08/2016
☼ messages : 97
☼ pseudo : dday.
☼ avatar : yvonne strahovski.
☼ crédits : gentleheart & endlesslove.
and more

Feuille de personnage
☼ disponibilité rp:
☼ répertoire
:
☼ to do list
:
MessageSujet: Re: graham. no regrets on new year's day.   Lun 8 Mai - 17:53

no regrets on new year's day
graham & cassandra
Faire face à la foule n’était pas quelque chose qui te tentait en outre mesure. Peut-être même que la proposition de Graham de vous faire la malle avant l’heure était ce qu’il y avait de mieux au fond. Tu l’avais pourtant refusé, autant par fierté que par évidence. Que tu aies envie de passer une soirée tranquille avec lui n’avait rien d’étonnant, surtout quand l’autre option était de voir ta famille, mais ça ne voulait pas dire que c’était la chose à faire. Il était temps de renouer avec la tradition familiale et surtout d’annoncer la grande nouvelle à tous les intéressés. C’était une étape importante, quelque chose que vous aviez déjà fait par le passé même si cette fois les choses devraient se passer différemment. Vous n’étiez plus des adolescents impressionnables qui se sentiraient dépassés par les attentes que vos parents pourraient avoir. Enfin cette partie était potentiellement moins vrai te concernant. Il y avait fort à parier que trop d’attentes de la part de tes parents pourrait te faire paniquer bien rapidement. Ce ne serait pas une surprise, après tout tes rapports avec ces derniers étaient… on ne plus particulier.Pour autant, même si leurs attentes risquaient de te faire réagir, il y avait bien peu de chance que cela vous amène au même résultat que la dernière fois. Votre première rupture avait été loin de l’idée du siècle, mais c’était une chose du passé.
Tout de même plus légère après vos plaisanteries quant au charme de ton compagnon, tu pus te diriger vers tous les autres convives sans trop d’appréhension. Au moins il y avait aussi tes cadets qui étaient toujours plus plaisants que tes parents. Du moins ce n’était peut être pas vrai cette fois puisque ton père était visiblement de bonne humeur, assez pour se montrer plus que plaisant avec Graham. Il fallait dire que, malgré tout, il avait l’avantage d’être connu de la famille. C’était ton ami depuis que vous aviez mis les pieds à San Francisco, il avait été ton premier amour… bref c’était presque une valeur sure pour ta famille. Même après votre rupture, il était resté présent dans ta vie, de façon différente certes, mais toujours bien présent.Il n’y avait donc rien de si étonnant à ce que ton père - poussé par quelques verres - témoigne du fait qu’il était le bienvenu. La réponse de Graham satisfit le patriarche qui sourit avant de porter son attention sur ton cadet, celui qui posait la question qu’il y avait sur toutes les lèvres.

Restait maintenant à y répondre. Une tâche que tu laissas volontiers à Graham. Ce n’était pas vraiment que tu étais gênée de répondre, seulement il serait plus simple qu’il le fasse. Il avait plus le tour que toi pour ce qui était de communiquer (ce qui, entre autre, expliquait pourquoi il était dans le domaine alors que tu étais policière). Son explication fut courte, mais plus que suffisante. Tu serras sa main dans la tienne, plus qu’en accord avec les mots qu’ils venaient de dire. Vous aviez fait une erreur la première fois, vous ne la referez pas. Tu lui souris, histoire de lui montrer que même si tu n’avais pas dit le tout, tu ne le pensais pas moins. Tu étais bien d’accord avec lui, cette fois était la bonne. Cela dit, avant même que tu puisse prendre la parole, ta mère fit une nouvelle apparition toute heureuse de cette nouvelle : « Vraiment ? Mais c’est une excellente nouvelle ! » Bien que tu étais contente de voir qu’elle était contente, tu dus retenir un soupir en pensant qu’elle s’imaginait déjà avec des petits enfants avec cette nouvelle. « Oui, vraiment. C’est une évidence qui s’est imposée à nouveau. » À nouveau et cette fois pour la bonne comme l’avait dit Graham. Tu observas tour à tour chacun des convives qui avaient à présent un sourire sur le visage. Ton cadet, qui était visiblement très content : « Eh bien ça mérite un toast ça ! » Tu hochas légèrement la tête avant de prendre le verre qu’on te tendait histoire de faire le tas que tout le monde attendait. Tu souris avant de prendre une gorgée. « À quand les enfants ? » En entendant ta soeur poser cette question, tu ne pus que manquer de t’étouffer avec ta boisson. Tu regardas ensuite Graham. Bien sur, si tu avais décidée de ne pas te faire avoir par une pression imposée sur vos épaules, ce n’était pas pour autant que vous aviez discuté de tout ça. « Tu vas un peu vite en affaire, je dois déjà m’occuper de lui. » Tu plaisantais, histoire de ne pas avoir à offrir une véritable réponse. Le pire dans tout ça, c’était bien le fait que c’était surtout toi dont on avait besoin de s’occuper depuis ta blessure. Ce n’était pas très grave en soit, tu ne t’étais juste pas attendue à ce qu’on te lance cette question aussi rapidement. Du coin de l’oeil, tu voyais bien que tes parents avaient milles et une questions à poser, tu espérais qu’ils se retiendraient un peu.  
electric bird.


it's always better when we're together
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t712-theres-a-hole-in-my-soul-c

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: graham. no regrets on new year's day.   

Revenir en haut Aller en bas
 
graham. no regrets on new year's day.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stephen Clarke (A year in the merde...)
» "A year in the merde"
» Miss Austen regrets : infos et news
» Graham tourbillograph trigger habana.
» Masterton Graham - Manitou - Le cycle de Manitou T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: