N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 Only one more step, left, right, left {BONNIE&TALLULAH}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Only one more step, left, right, left {BONNIE&TALLULAH}   Lun 9 Jan - 15:43

Tu n'étais pas retournée à San Francisco depuis un très long moment et, quand tu étais revenue, tu avais appris que Bonnie, que tu considères comme ta meilleure amie, venait également de revenir. Ton père et ses petits ragots, tu ne pourrais pas les changer, mais ça t'avait fait rire, lui qui était si discret en temps normal, la façon dont il t'avait lancé ça sans aucun souci ni aucune logique à votre conversation. Tu t'étais empressée de l'embrasser sur la joie, d'enlacer ta mère, dans un état plutôt critique ce jour-là.
Tu avais en fait beaucoup de peine d'être revenue d'une façon plus ou moins permanente dans ce contexte-là. Tu aurais largement préféré qu'elle ne soit pas atteinte d'un cancer, mais surtout que les médecins ne soient pas aussi pessimistes quant à sa santé. Alors, tu t'étais dit que tu pouvais mettre en hiatus une grosse partie de ta vie, simplement pour passer du temps avec elle et ne pas t'en vouloir toute ta vie si elle arrêtait de se battre contre son crabe que tu considérais "d'à la con" et que tu n'étais pas là pour elle à ce moment précis. Dans tout ton optimisme, tu espérais bien que, quelque part, il y aurait une solution pour la soigner et tu savais que, même si les médecins n'en avaient pas parlé, il s'agirait probablement soit d'une opération soit d'un traitement difficile. Mais tu n'étais pas assez calée médecine pour te triturer les méninges à savoir de quoi il retournerait.
Tu en avais donc profité pour te ruer chez Bonnie avec une seule chose en tête: vous changer les idées. Tu étais assez au courant de sa situation, même si cela faisait bien longtemps que vous ne vous étiez pas retrouvées toutes les deux dans la même pièce. Mais désormais, c'était chose faite puisque que vous retrouviez toutes les deux debout, choisies par une lumière aveuglante et annonciatrice de mauvais espoirs pour tous ceux qui ne savaient pas chanter. En effet, sans avoir eu beaucoup de mal à convaincre Bonnie (en fait, tu en avais quand même eu, puisque tu t'étais payée au moins deux fous rire rien qu'à l'idée de vous imaginer toutes les deux, en train de chanter dans un karaoké, avant de pouvoir lui dire ton idée). Choisies pour "The Final Countdown", tu étais finalement bien contente de n'avoir croisé personne que tu connaissais en arrivant. Avant de monter sur scène, tu t'étais retourné vers ton amie, une petite grimace sur le visage. « En espérant juste que personne ne s'amuse à filmer et à mettre sur les réseaux sociaux. » Pour ton travail, tu étais assez active sur tout ce qui était twitter, tumblr, etc, et il fallait l'avouer : tu n'avais quand même aucune envie de te faire afficher auprès de ton patron qui n'était pas tout à fait ton fan numéro un.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Only one more step, left, right, left {BONNIE&TALLULAH}   Lun 9 Jan - 17:07


Tallulah & Bonnie


Only one more step left right left.




_ MAIS !!!! Je regardais Lullah comme si elle était devenue complètement folle. Un bar Karaoké, je fuyais ces endroits comme la peste, je trouvais que c'était de la torture pure et simple surtout pour ceux qui écoutait. Je ne savais absolument pas chanter, ça ressemblait assez à chat qui aurait avalé un canard qui lui même aurait avalé un klaxon de vieux tacot. Il était hors de question que je monte sur cette scène pour chanter, encore je pourrais jouer les groupies et improviser une chorégraphie. Je traînais des pieds pour aller m'installer à une table en compagnie de Lullah tout en la fusillant du regard. Je pouvais me le permettre car elle me connaissait assez pour savoir que je ne lui en voudrais pas à vie... Juste les 10 prochaines années à venir. Je jouais nerveusement les pailles qui se trouvaient dans mon verre, plus y a de pailles plus le verre se vide et plus on peut le remplir, élémentaire. Je ne sais pas ce pas quand exactement la soirée a dégénéré, j'ai rien vu venir. Je me retrouvais debout devant la salle alors que mon amie semblait vraiment apprécier le fait de se retrouver devant le micro. Elle avait dû m'attraper le bras pour me forcer à la suivre, si j'avais pu je me serais agrippée à n'importe qui ou quoi pour que ce calvaire prenne fin avant d'avoir commencé. J'avais relevé mon regard sur Lullah avant de faire une moue choquée. _ Quoi ? Comment ça filmer ? Mon regard s'était relevé sur la salle avant que je remarque toutes les personnes qui avaient une téléphone à porté de leurs mains. _ Tu plaisantes ? Je suppliais Tallulah pour qu'elle me réponde qu'elle plaisantait bien, il était hors de question que ce fiasco soit diffusé sur la toile. Bon,  j'avais pris une grande respiration avant de me résigner. j'avais fait tomber la veste avant d'entendre les premières notes de " The Final Countdown ". _ Really ? T'essaies de me faire passer un obscur message ? Un sourire amusé au coin des lèvres, j'avais posé ma veste sur un siège qui se trouvait derrière nous. _ Qu'est-ce que tu me fais pas faire, je te déteste. J'avais pris un air très sûr de moi avant que l'horreur ne commence pour les oreilles des badauds présents dans le bar. En réalité, je m'en moquais royalement car surement que le patron allait nous virer de son bar dans les 10 secondes qui allaient suivre. Cependant, j'avais plissé les yeux en entendant la voix de Lullah, mais c'est qu'elle se débrouillait plutôt bien. J'aurais dû m'en douter en même temps, enfin ce n'était pas ce qui allait m'arrêter même si pour se faire je devais donner de ma personne. Un sourire sur les lèvres, je sautais dans tout les sens ou presque, je savais que ce n'était peut être pas la meilleure des façons de passer inaperçu. Cependant, je m'amusais réellement et ça n'était pas arrivé depuis... trop longtemps. J'avais passé mon bras autour de la taille de Lullah alors que je chantais, bien fort, dans ses oreilles pour qu'elle comprenne qu'elle avait fait une erreur monumentale. Je m'étais improvisée un numéro d'air guitare de toute beauté avant de laisser Lullah reprendre les paroles de la chanson.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Only one more step, left, right, left {BONNIE&TALLULAH}   Lun 9 Jan - 18:08

La vérité, c'était que tu étais drôlement contente d'avoir réussi à faire venir Bonnie jusque là. D'un autre côté, tu ne t'étais pas non plus attendue à ce que vous soyez choisies pour chanter, mais c'était souvent comme ça que ça se passait, malheureusement. Dommage, avec tout ce monde présent, tu pensais toutefois passer à la trappe et c'était bien dommage. Tu voyais cependant tout ça comme une bonne façon de tout oublier : vos tracas et tout le reste, même si tu n'étais pas au courant de tous ceux de Bonnie, le temps écoulé depuis votre dernière rencontre étant le seul fautif à tes yeux. Tu avais bien vu l'attitude de Bonnie, qui t'avait, soit dit en passant, bien fait rire, d'autant que tu savais très bien qu'elle pouvait difficilement te refuser quelque chose et que, te fusiller du regard, c'était son seul moyen de protestation face à toi qui étais bien trop bornée pour lui laisser l'occasion de choisir réellement.
Pour aller sur la scène, elle t'avait accroché le bras, te laissant penser qu'elle faisait tout pour que tu fasses demi-tour. Ton caractère ne te le permettait toutefois pas, puisque tu étais assez téméraire et, bien souvent, tu agissais avant de réfléchir, ce que te reprochaient beaucoup de gens dans ton entourage. Toi, tu t'en fichais c'était le résultat final qui comptait à tes yeux, le fait d'être bien, d'être là, et de ne pas regretter. Car tu ne regrettais jamais ta témérité, ça non. « Allez respire, Bon', je rigole, c'était une blague. » Et encore heureux, parce que si tu avais l'air sereine après cette méchante blague, tu étais bien contente qu'elle ne soit pas filmée. Tu allais davantage regretter si c'était le cas, histoire de donner une raison à tout le monde dans la compagnie pour se ficher de ta tronche, et tu n'en avais vraiment pas besoin, mais alors pas du tout.
« Moi? Absolument pas! c'est pas non plus comme si on pouvait choisir entre quelques chansons, hein » En l'occurrence, tu avais pu choisir entre deux d'entre elles, mais l'autre te semblait bien trop plate à chanter par rapport à Europe, qui était à tes yeux un des incontournables au karaoké. Tu rendis son beau sourire à Bonnie. « Je sais, c'est pour ça que tu m'aimes! » Dans le fond, tu étais certaine que, quelque part, c'était complètement vrai. Dans un autre, tu avais quand même peur qu'elle te réponde avec beaucoup de sérieux que tu te trompais, mais tu n'y pensais pas non plus.
La musique commença. Tu étais trop contente de pouvoir chanter cette chanson en public. Sauf que, ce que tu n'avais pas dit à Bonnie, c'était que toi aussi tu pouvais être une casserole. Du coup, derrière des notes justes et pas si laides, se cachaient beaucoup d'autres notes bien plus fausses et terriblement railleuses. Enfin, toi, tu n'aimais clairement pas ta voix, de toute façon. Et tu trouvais que, pour ce que Bonnie pensait de sa voix, ce n'était pas trop mal non plus. Enfin, tant qu'on n'était qu'une piètre initiée comme toi. En voyant ton amie s'agiter, tu tentais d'en faire de même sur le même rythme. Pas terrible, tu n'étais pas tout à fait née pour danser et tu le savais. Tu applaudissais comme une dératée, en sifflant la fausse performance de ton amie, suivie par les gens dans la salle. Et tu repris le chant, enchaînant plus de fausses notes qu'autre chose, tandis que vous étiez toujours suivies par les personnes présentes. En fait, c'était plus cool que ça, et, jusque là, tu n'avais pas vu un seul téléphone dirigé dans votre direction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Only one more step, left, right, left {BONNIE&TALLULAH}   Lun 30 Jan - 12:05


Tallulah & Bonnie


Only one more step left right left.




Jamais je n'aurais imaginé me retrouver dans ce bar en compagnie de Lullah ce soir, et encore moins sur cette scène. J'étais pas vraiment une grande fan du karaoké, à moins d'avoir avalé quelques verres avant. Cependant, je me retrouvais à chanter une chanson devant de parfaits inconnus en compagnie de mon amie. J'avais tiré la langue à Lullah en l'entendant me dire qu'elle était juste entrain de me charrier, en même temps je n'étais pas vraiment sérieuse non plus... Quoi que, je ne voulais pas me retrouver sur la toile dans la catégorie, chante comme une casserole. Bref, j'allais me détendre et au moins passer un bon moment pour ma amie, mais juste pour elle. Je me donnais à 200%, comme à chaque fois que je m'engageais pour mon entourage et je me fichais vraiment de comment ça pourrait être perçu. De toute façon, je ne connaissais personne dans cette salle alors autant se dérider un peu. Après mon solo d'anthologie, je m'étais rapprochée de nouveau de Lullah, passant mon bras autour de sa taille pour partager son micro. Un sourire sur les lèvres, pour la première fois depuis mon arrivée, j'arrivais à oublier pourquoi j'avais quitté San Francisco. De plus, je savais que pour Talullah ce n'était vraiment pas simple en ce moment et je voulais être là pour elle, qu'elle sache qu'elle pouvait compter sur moi si elle en avait besoin. Les dernières notes de musique de la chanson venaient de se terminer. J'avais laissé un rire franchir mes lèvres, heureuse de l'avoir fait et j'aurais presque pu continuer et entamer une nouvelle chanson. Seulement, fallait pas abuser des bonnes choses, et quelque part, j'avais bien envie d'aller boire un verre. Un salut digne de deux divas de la chanson mondialement connues, et on se dirigeait vers notre table, après avoir récupérer ma veste. _ C'était pas si mal. J'avais fait un sourire en coin, avant de finalement laisser un rire franchir mes lèvres en voyant le regard de Lullah. _ Ok, ok c'était génial, mais ne le répète à personne car je nierais tout en bloc. J'avais posé ma veste sur le dossier de ma chaise avant de faire un signe au serveur. _ Qu'est-ce que tu veux boire ? J'avais fait une moue de réflexion alors que le serveur arrivait vers notre table. Un sourire poli, je laissais Lullah parler la première avant de commander une tequila Sunrise. J'avais attendu que le serveur s'éloigne pour me reposer mon regard sur mon amie. _ J'ai pas encore eu le temps de te demander comment tu allais ? J'étais sincèrement inquiète pour Lullah, enfin je savais qu'elle était revenue pour être proche de sa mère malade. Malheureusement, je savais ce que c'était et à quel point c'était dur de se sentir impuissante face à la maladie. _ En tout cas, je suis contente de te retrouver. Ma main s'était posée quelques secondes sur celle de mon amie avant que le serveur ne s'approche à nouveau pour pouvoir nous apporter nos verres. _ Merci. J'avais posé mon regard sur mon verre avant de l'attraper et de la lever en direction de mon amie. _ À quoi on trinque ? J'avais fait une moue qui ressemblait plus à une grimace avant de lever les épaules en signe de nonchalance. _ À nos retrouvailles ? Pendant ces deux années d'absence, j'avais fait en sorte de me couper de tout ce que j'avais laissé derrière moi, et je me rendais compte que j'avais été purement égoïste.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: Only one more step, left, right, left {BONNIE&TALLULAH}   Lun 30 Jan - 13:38

Tu avais parfois des idées complètement loufoques qui pouvaient s'avérer être désordonnées et pas très bien vues. Pourtant, tu étais complètement sûre que vous passeriez un bon moment. Le but c'était de vous amuser et aussi bête paraissait l'idée d'un karaoké, tu avais déjà expérimenter ses bienfaits. Même si tu ne chantais pas particulièrement bien au point de t'être un jour demandé si tu ne te ridiculiserais pas.
Dire que tu n'avais pas passé un bon moment durant ces quelques minutes de chanson, aurait été complètement faux. En fait, tu venais de vivre un moment que tu estimais être inoubliable et tu avais vu le sourire de Bonnie prendre place sur ses lèvres. Tu appréciais vraiment le fait d'avoir une amie avec qui passer un moment la tête en dehors des soucis familiaux. Comprends bien que ta famille est une chose extrêmement importante pour toi, tu as carrément mis de côté tes voyages pour soutenir ta mère dans cette épreuve et pour passer du temps avec elle avant qu'il ne soit trop tard, mais tu as besoin d'un break, même si tu t'efforces à aller bien et à faire comme si tout allait bien. La chanson se finissait que déjà tu regrettais qu'elle ne soit pas plus longue. Vous saluiez les gens dans la salle avec une grâce et un ridicule qui te faisaient sourire. Jamais tu n'aurais pu penser mélanger deux choses aussi éloignées ensemble. Et pourtant, tu étais sûre d'une chose : vous aviez la classe!
Une fois assises ton sourire était triomphal. « Promis je ne le répéterai pas ! Mais je te l'avais bien dit ! » Tu étais certaine d'avoir réussi ton pari et c'était tout ce qui importait à tes yeux, en cet instant précis. Vous vous étiez éclatées, ou en tout cas tu l'avais fait, et c'était juste énorme. « Un Mojito, s'il vous plaît. Avec beaucoup de rhum, et beaucoup de menthe. » Tu adressais un sourire au serveur avant de te concentrer sur ton amie. Tu n'avais pas envie de lui déballer tous tes soucis, mais tu étais toujours honnête avec elle. « Ca va, être avec ma mère et subir mon boss, c'est plus compliqué que ce que je pensais. » Tu haussais les épaules. Après tout, c'était la vie, c'était comme ça. « Je suis aussi contente de te retrouver. Et toi, alors, comment vas-tu? Ton retour à San Francisco n'est pas trop compliqué? » Je savais un peu, sans plus, les raisons qui avaient poussé Bonnie à partir, mais je n'avais aucune idée des raisons qui l'avaient poussée à revenir, alors j'étais assez curieuse de savoir comment elle vivait tout ça. Quand elle avait posé sa main sur la tienne, tu l'avais plus ou moins saisie avec ton pouce. Ca te faisait du bien d'avoir une amie sur qui compter. Vos verres arrivèrent à cet instant et vous remerciez toutes les deux le serveur. « Oui, c'est une bonne idée. A nos retrouvailles! » Tu levais ton verre pour trinquer avec ton amie.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: Only one more step, left, right, left {BONNIE&TALLULAH}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Only one more step, left, right, left {BONNIE&TALLULAH}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: