N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 94
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Dim 8 Jan - 16:37

J'étais assis là sur le banc à regarder les carpes Koï du bassin dans ce jardin japonnais. J'aimais cet endroit plus que tout dans San Francisco, c'était ici que je venais quand j'avais besoin de me ressourcer, de faire le vide. Mais aujourd'hui j'étais là pour une autre raison, jusqu'à maintenant cette raison n'était matérialisée que par le contenu de mon nouveau sac en bandoulière. Deux pulls et un pyjama, c'était ce qu'il y avait dedans. Non je ne partais pas en voyage, au contraire j'en revenais à peine. J'étais parti passer les fêtes dans ma famille à San Diego et à mon retour il fallait replonger dans la vie réelle, le travail et mon cœur qui bat encore pour Janine. Nous nous étions donné rendez vous, bien sur si nous étions ici c'est j'avais choisi l'endroit en sachant qu'elle savait très bien que ça me faisait du bien d'être là bas, un choix un peu stratégique car le calme du jardin et mon attachement au lieu rendrait certainement notre discussion plus détendue et calme. Je l'avoue je n'avais plus envie de me prendre la tête avec elle, on peut voir ça comme une résolution de nouvelle année, laisser faire les choses et surtout ne rien espérer. Ne rien espérer parce que Janine l'avait dit, elle est paumée et si elle est paumée c'est aussi bien dans sa vie que dans son coeur. De toute façon avoir une petite amie ce n'était pas ce qui m'importait le plus en ce moment, je m'étais remis sérieusement à la musique et j'avais décidé de voir plus souvent mes amis. Je ne savais pas vraiment ou placer Janine dans tout ça mais j'avais le sentiment que cette année allé marquer son grand retour dans ma vie, je n'étais pas superstitieux mais j'aurais bien été voir une voyante pour me faire tirer les cartes à ce sujet (et celui de la musique).

Je m'attendais à retrouver une Janine égale à elle même, habillé un peu à l'arrache, pas vraiment maquillé et un peu sur la défensive... Je savais que j'allais encore la trouver belle et que même si j'essayé de nier en bloc mes sentiments renaissants faiblement dans ces souvenirs douloureux de colère et de déception, j'aurais quand même envie de lui donner mon manteau que j'adore -et dont elle se fiche royalement du style tant qu'il tient chaud- sur ses épaules si il faisait trop frais... Mes rêveries furent interrompues par un bruit venant du temps se trouvant de l'autre côté de l'eau. Mes yeux se posèrent alors sur une statue éclairée par le soleil, ça faisait un moment que j'étais là maintenant, j'avais envie d'arriver en avance et normalement Janine n'allait plus tarder à me retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu
avatar

Janine Harwell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 06/10/2016
☆ messages : 295
☆ pseudo : Scottie
☆ avatar : Imogen Poots
☆ crédits : laureen
and more
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Dim 15 Jan - 20:45



Tu déambules dans le parc, les idées en vrac et le regard lointain. Tu as essayé vainement de te remettre d'un abominable message reçu de la part d'un oiseau solitaire et torturé. Des âmes en peine. Ta semaine n'a pas été des plus jolies et paisibles, nageant dans un brouillard épais, petite coquille vide se levant et travaillant comme un automate. Ton corps mué d'une volonté propre se contentait de suivre une routine parfaitement integrée. Tu te souviens avoir sourit devant l'invitation de Cooper à vous retrouver pour récupérer vos affaires respectives. Une bonne nouvelle, enfin tu croyais. L'air frais du mois de janvier parvient doucement à apaiser ton esprit qui s'échauffe. Arrêtes de penser. Depuis un an que tu es revenue a San Francisco, jamais tu n'as mis un pied dans ce parc toujours associé à ton ex pour ton esprit. S'y promener après ce que tu lui avais fait aurait été une sorte d'irrespect en quelque sorte. Tu peux rompre avec lui par sms du jour au lendemain mais pas entrer au golden gate... étrange. Quand tu vois sa silhouette qui se dessine au loin, assise sur le banc, t'as un petit pincement au cœur. Tu es bien incapable pourtant de dire si c'est positif ou non. Son visage arbore un air pensif qui lui va plutôt bien. Ta main se serre autour du sac en tissu qui contient ses quelques affaires, sac en très mauvais état tant il a été utilisé. Vos retrouvailles avaient été quelque peu étranges. Une tension qu'il avait eu la décence de contrôler au lieu de la laisser éclater. Il y avait eu des phrases qui mettaient un peu mal à l'aise, des joues qui rougissent. Un delicat mélange d'une multitude d'émotions assez agréable en fin de compte.

T'as l'impression que sa chemise ainsi que sa veste pèsent une tonne dans ta main. Tu arrives finalement en face de lui, le soleil te brûlant légèrement les yeux. " Bonne année. " Un sourire avant de te laisser tomber mollement sur le banc à ses côtés. Cette année tu n'es pas allée au Canada pour les fêtes. Ceux sont les deuxièmes que tu ne passes pas avec ton père. Au nouvel an, malgré les invitations tu n'étais même pas sortie. Par crainte de croiser quelqu'un, par manque d'envie. L'humeur morose ne te va pas Jo, si ce n'est pour jouer un peu de violon peut-être. Tu soupires avant de lui tendre le fameux sac. Sans savoir pourquoi, ça te fais mal de faire ça. Certainement parce que ca rend plus concret la manière dont t'es comportée envers lui. " J'ai tellement porté l'écharpe qu'elle est délavé et le boxer aussi. Te connaissant je me suis dit que tu n'en voudrais sûrement plus… " Le doute subitement. Tu fermes les yeux profitant silencieusement de la chaleur dans ton dos. Tu ne sais pas quoi dire. C'est la première fois que tu es sans une telle situation et ça te perturbe plus que ça ne devrait. Alors se murer dans le silence parait être une bonne solution. T'es perdue dans tes sentiments une fois de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t973-janine-call-me-jo-it-s-eno
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 94
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Mer 18 Jan - 20:58

Alors que je fixais toujours vaguement les carpes dans le bassin plus occupé par mes pensées que leur danse dans l'eau, j'entendis des pas venir vers moi, je reconnaissais la démarche au son par habitude... Je lève donc la tête vers Janine et la regarde se placer en face de moi, je souris de la revoir, ce n'est pas qu'elle m'ait manqué je suis juste content de la voir, je me sens bien. Elle me lance un "Bonne année" qui avec un sourire qui me rassure un peu, je pense qu'elle est contente de me voir aussi. Je lui réponds en français pour voir si elle réagit toujours comme avant quand je parle français "Meilleurs voeux ma douce Janine". Je la regarde pour attendre sa réaction avec un sourire qu'elle connait bien, toujours le même quand je parle et qu'elle ne pas me comprendre, le sourire taquin. Suite à cela elle se laisse tomber sur le banc, mes yeux se posent sur le sac en toile qu'elle a dans la main, j'ai le réflexe de toucher mon sac pour voir si il est toujours là, il ne vaudrait mieux pas qu'il "s'envole" si Janine veut récupérer ses affaires...

D'ailleurs Janine me voyant le regarder me le tend comme si elle j'étais un gamin à qui on montre une sucette. Mais elle me le tend en soupirant. "Oh ne fait pas cette petite moue Honey, ma nièce de 9 mois fait la même avant de pleurer" Lui dis je doucement avant que m'échappe un petit rire. Je range mes affaires en souriant devant ma veste. Je sors à mon tour de mon sac, ses pulls et son pyjama, lavés et bien repassé bien sur. Je ne me voyais pas lui rendre des chiffons... "Tu me connais bien mais tu sais l'écharpe c'était plutôt la tienne si je me souviens bien." Sourire là encore... Avec tous les sourires dont je l'arrose si elle ne comprend pas que je suis content qu'elle soit là et que je suis dans un autre état d'esprit que notre précédente rencontre je ne sais plus quoi faire de plus. Janine fait le silence et je dois avouer que faire une petite pause pour regarder le jardin ne me déplaît pas, j'aime toujours autant notre silence qu'avant, nos silences veulent toujours dire plus que nos paroles. Je lui laisse ces quelques instants pour remettre de l'ordre dans sa tête avant de briser le silence. "Tu as le temps de rester un peu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu
avatar

Janine Harwell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 06/10/2016
☆ messages : 295
☆ pseudo : Scottie
☆ avatar : Imogen Poots
☆ crédits : laureen
and more
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Mar 24 Jan - 22:36



Ses petits mots prononcés en français se fondent parfaitement dans la douceur du décor, mais ont le mérite de bousculer ton cerveau. Cette langue, du moins dans sa bouche a toujours fait écho chez toi. Ça corne le coin de tes lèvres et tu te sens immédiatement calme, un soupire de bien être. C'est étrange comme quelque mots aux sonorités étrangères peuvent avoir un impact, donner du charme. Tu aurais voulu savoir parler quelque chose d'autre que l'anglais, mais tu n'étais pas assez assidue à l'école pour ça. Tu sais baragouiner dix mots d'allemand, 5 de russes et 3 d'italien. Merci les voyages due à cette fameuse tournée, puis le monde de la musique apporte plein de rencontres du bout du monde. Quand du coin de l'oeil tu vois son air taquin, tu le frappes à l'épaule comme une gamine. " Tu m'énerves tu le sais ça ?" Ce que tu dis est vrai cependant tu ne peux pas empêcher un eclat de rire de percer dans ta voix. À reculon, voilà comment tu lui rends ses affaires. Tu ignores sa remarque qui n'arrange en aucun cas ton état d'esprit. Lui ça n'a pas l'air de le déranger cette situation, à croire que les rôles se sont enfin inversés. Certes, ce parc a toujours eu un pouvoir apaisant sur lui mais tu doutes que cela soit uniquement à cause de cela. Une simple rencontre dans café ne peut tout de même pas tout effacé ? Pour toi si, de sa part cela t'étonnerait.

Tu te saisit de tes pulls et pyjama qui ne t'ont jamais manqué. Un rictus moqueur nait sur ton visage. Toujours aussi maniaque du vêtements. On pourrait presque le croire militaire tant tes affaires sont bien pliées et repassées. Son écharpe. Ton écharpe. Votre écharpe. Il sourit de manière si spontanée. Comme un reflexe qu'il ne mourrait pas maîtriser. Cet air de bonheur qui erradie après l'amour, devant un bouquet de fleur, à la lecture d'un SMS de cette personne avec laquelle on flirte. Un sourire comme tu en as quand tu achève parfaitement un morceau de violon. Beau, delicat, rare, incompréhensible. Tu as l'impression d'avoir louper un épisode. Et le silence vous gagné, vous berce. Véritable moment de plénitude. Tu les aimes ces moments de vide où le temps semble s'écoulait plus lentement. Toute tension même infime disparaît de ton corps. Le soleil sur la nuque, la respiration de Cooper. L'instant est parfait. Tu en oublis ce mal-être qui ronge un petit bout de ton cœur. Sa voix est loin, tu la perçois comme dans du coton. " Je ne sais pas. J'en ai envie en tout cas ça me suffit. " Tu lui jettes un regard en coin, coup d'oeil rapide. Oui il est beau, rien de nouveau surtout quand il a l'air heureux. " On dirait que tu as rencontré quelqu'un. " Ce n'est même pas une question. Une simple constatation. Dans ton esprit, une partition se dessine. Tu susurres une melodie. I never meant to get us in this deep… for this to mean a thing. I wish you were the one that got away. The Civil wars, t'aimerais être aussi bonne parolière qu'eux. " Ça me manque la musique avec toi… cette fois tu veux me dire vraiment où tu en es ? " C'est pas de la curiosité, de l'intérêt sincère. Tu te tournes vers lui, en tailleur sur le banc. Ses yeux trouvent les siens, enfin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t973-janine-call-me-jo-it-s-eno
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 94
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Jeu 26 Jan - 0:14

Devant mon air taquin, Janine réagit comme avant avec ce fameux "tu m'énerves", j'aurais pu parier mon salaire du mois qu'elle aurait dit ça. Néanmoins, elle rit... Son rire, ça faisait si longtemps que je ne l'avais pas entendu, j'ai l'impression de faire un bond en arrière quand on n'arrêtait pas de se taquiner comme les couples le font... Je remarque que Janine a du mal à se séparer de mes affaires, finalement elle aurait encore de l'attachement pour moi? Chut j'ai dit que je n'espérais plus rien cette année. Puis même si c'est plutôt moi qui devrais encore être attaché à ses affaires, l'idée de récupérer mes vêtements m'enchante beaucoup trop pour dire quoi que ce soit. Cependant, je suis forcé de constater que cette fois nous n'avons plus vraiment de "prétexte" pour se revoir et l'idée me traverse rapidement l'esprit que c'est peut être la dernière fois que l'on se donne un rendez vous, puis je chasse vite cette pensée de ma tête...

Durant notre moment de silence, je regarde Janine du coin de l'oeil, avec le soleil dans le dos et la beauté extérieur comme intérieur que je lui connais, je la vois comme un ange, ange déchu certes, mais tout de même, un ange qui serait revenu dans ma vie après m'avoir montré l'enfer de la vie sans elle... Les amants, les amantes, d'un soir au final qui me font me sentir plus seul que j'aime à le penser, quand après avoir fait comme semblant de s'aimer assez pour partager autant d'intimité, on me fait comprendre gentiment que maintenant on a plus besoin de moi, qu'il faut repartir tout de suite pour éviter de discuter. Alors que moi c'est ce que je recherche le plus, des gens avec qui parler de tout et de rien comme je le faisais avec elle... Je n'ai à la fois plus envie de tout ça et puis quand le soir je me retrouve seul dans mon appartement, avec mon chat sur les genoux comme seul compagnon, je retourne fatalement dehors puis les rencontres se font avec toujours la même déception finale. Personne n'est Janine même si elle n'est qu'une autre déception au tableau, la pire que j'ai eu à affronter.

Je me reprends vite en main avant de sombrer dans une mise au point sur ma vie amoureuse et regarde de nouveau Janine qui profite de l'instant avant que je l'interrompe pour lui demander si on avait du temps. Sa réponse veut tout dire, elle se fiche du temps elle a juste envie d'être là donc elle a du temps. Sa réponse me fait sourire, du moins le fait qu'elle est prête à passer un moment avec moi me fait sourire. Je sens son regard se poser sur moi puis cette fois c'est elle qui brise le silence par une phrase que je ne m'attendais pas à entendre mais je réponds rapidement à la question afin de ne pas trop réfléchir à la réponse "Oh là grand sujet que ma "vie amoureuse" si tu veux parler de ça Jo' il va falloir être prête à entendre parler d'une fille qui m'a largué par sms." Je n'ai pas su retenir dans ma bouche cette phrase qui sonne grandement comme un reproche mais qui pour moi, aujourd'hui, dans ce jardin avec ce beau soleil, serait plutôt une envie de parler calmement de tout ça, mais il est sûrement encore trop tôt. Toutefois, grâce aux guillemets que j'ai dessiné avec mes doigts, Janine sait qu'il n'y a personne du moins rien de sérieux, je ne sais pas si ça lui apporte quelque chose mais en tout cas nous sommes tranquille sur ce point, du moins je crois.

Janine ose enfin me regarder dans les yeux, mais pas pour n'importe quelle discussion, celle de notre passion commune, la musique. Je la regarde tournée vers moi en tailleur sur le banc, cette position qui ne m'étonne même pas, puis regarde ces beaux yeux qui jadis me regardais avec tout l'amour que Janine avait pour moi. Cette fois dans son regard je vois de la sincérité, je hoche la tête à sa demande et je reprends donc la parole toujours si apaisée. "Ca me manque aussi, à refaire un de ces jours peut être... Je cherche quelqu'un pour me lancer en ce moment, j'ai eu un rendez vous avec une maison de disques pour le moment j'attends une réponse. Sinon je joue toujours en ville, dans des petites salles maintenant, j'ai même l'impression d'avoir des sortes de "fans" si on peut dire ça, qui viennent me voir à l'autre bout de San Francisco parfois et qui me suivent sur twitter... Voilà où j'en suis... Et toi du nouveau?" Cette fois c'est à moi de porter mon attention sur Janine, dans un premier temps pour voir comment elle réagit à mes petites nouveautés dans ma vie musicale mais aussi parce que j'ai envie de savoir si elle a pu évoluer elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu
avatar

Janine Harwell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 06/10/2016
☆ messages : 295
☆ pseudo : Scottie
☆ avatar : Imogen Poots
☆ crédits : laureen
and more
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Dim 5 Fév - 0:24



L'impression d'une paix retrouvée, voila comment décrire ce moment. Tu ne saurais pas dater la dernière fois que tu t'es sentie aussi apaisée. En harmonie. C'est agréable, réparateur. Il a toujours eu ce don là Cooper, celui de rendre les instants plus doux, le temps plus lent et la pression de l'air plus facile à supporter sur ton petit corps si fragile. Tu fais le vœux secret que jamais ce moment ne se termine. Oublier tes problèmes et tes cauchemars dans la chaleur d'un soleil d'hiver. S'endormir bercée dans ce silence si enchanteur et n'avoir pour musique que celle que tu joues dans ta tête. Ta remarque provoque une réponse, une sorte d'attaque. Il l'a peut-être mal pris. Tu baisses les yeux sur tes mains calmement posées sur tes jambes à la manière d'un yogi méditant. " C'est juste que tu souris beaucoup, tu sembles plus serein… " Tu lances un semblant d'explication parce que tu n'as plus envie de disputes, ni de colère ou de non-dits. Tu aimerais que ca coule comme un ruisseau à l'eau si claire qu'elle parait parfaitement pure. Guillemets, pas guillemets t'es pas certaine de comprendre. Il y a des chances pour que tu ne le veuilles pas vraiment non plus. Ne pas savoir c'est toujours mieux.

Et quand tu trouves le courage de te tourner pleinement face à lui, de ne plus détourner les yeux, ton cœur rate un battement. Tu ne te risques cependant pas à essayer de l'interpréter. La musique grâce à laquelle vous vous êtes rencontrés, la musique qui vous a lié pendant environ six mois. Un amour commun, alors tu l'écoutes avec attention tandis que l'enthousiasme se dessine peu à peu sur ton visage. Tu applaudis même brièvement, l'air excitée comme le serait une gamine à l'annonce d'un voyage à Disneyland. " C'est génial !! Ca commence à prendre forme doucement mais surement. Tu le mérites tellement, t'as un talent fou Cooper. Tôt ou tard ca marchera je le sens. " Tu respires un peu avant de lui répondre. " Je compose toujours autant, quoique en ce moment c'est plus compliqué. Enfin j'ai toujours eu moins d'ambition que toi de ce côté là tu le sais. Les petits bars les jeudi soirs ça me suffit. Je pourrais jouer pour l'éternité dans mon studio que ca me rendrait tout autant heureuse. " Tu passes une main nerveuse dans tes cheveux, t'as un noeud dans l'estomac que tu ne saurais pas capable d'expliquer. Tu ne sais pas quelle direction tu te dois prendre avec lui, encore moins ce que lui veut. Tes doigts battent le rythme sur le bois du banc. Signe de doute, d'impatience. Un long soupire s'échappe de tes lèvres que tu t'empresses de mordre comme pour les punir de te trahir ainsi. " Je ne sais pas comment prendre tout ça tu sais… ce moment précis. Est ce que c'est un adieu ou un sorte de nouveau chemin qu'on essaye bizarrement d'emprunter ? " Tu le supplies du  regard inconsciemment. Besoin d'être éclairée, guidée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t973-janine-call-me-jo-it-s-eno
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 94
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Dim 5 Fév - 13:40

Bien que ma remarque fût quelque peu un reproche, Janine garde son calme. Ce jardin est vraiment un havre de paix puisque nous avons tout les deux envie de ne pas se disputer. "Je ne vais pas te mentir Jo', les sourires sont pour toi, si tu trouves qu'ils sont amoureux c'est..." je ne sais pas comment finir cette phrase, mon regard se perd dans le vide, peut être que c'est là tout de suite maintenant que je prends conscience que je l'aime toujours... "Toi tu sais comment je suis quand j'aime, fais tes propres conclusions, pas celles qui t'arrangent, celles qui sont réelles...". Le silence se fait un instant, j'ai peur de l'avoir un peu paniqué et que dans sa tête les personnages de Vice-Versa ne soit en train de courir dans tous les sens dans le chaos le plus total. Ah moins que ce soit juste ce qu'il se passe actuellement dans ma tête? La conversation aurait pu s'arrêter là mais la musique nous a rattrapée au vol.

La réaction de Janine à mon petit récit de ma vie musicale actuellement me fais rire, elle est comme une gamine toute heureuse pour moi. La musique apaise les moeurs et nous lie. Mes joues s'empourprent lorsque Janine me noie sous les compliments, elle a toujours cru en moi et elle continue de me soutenir, ça me fait chaud au coeur de se sentir soutenu dans ce projet si compliqué... Ensuite à mon tour d'écouter attentivement Janine parler de son parcours. "Ca serait gâcher ton talent que de rester enfermé dans ton studio pour l'éternité tu sais" après tout si elle n'avait pas joué dans un bar je ne serais pas tombé amoureux d'elle... Je la regarde, comme si Janine était en plein combat avec elle même puis vient la question. "Pour moi, tu ne peux pas être effacé de ma vie, je pense que c'est un nouveau chemin... Amical ou amoureux je ne sais pas encore ce que toi tu veux et moi aussi en réalité..." je ferme les yeux mon coeur c'est mis à battre plus fort, je n'ouvre pas les yeux, j'ai peur de sa réaction. "En fait, moi je sais... Mais je crois que le plus important c'est que tu ailles bien alors on ferra comme tu voudras..." Peut être que je viens de perdre Janine à tout jamais en disant ça ou peut être qu'au contraire notre relation tendue va évoluer vers du mieux... Est ce que c'est une belle preuve d'amour ce que je viens de dire ou au contraire l'arrêt de mort de notre relation? J'ai peur. Mon courage me fait ouvrir les yeux de nouveau et la regarde dans les yeux, je contemple la beauté de son regard pendant que le mien exprime que mon coeur s'inquiète. Je m'étais pourtant dit que je n'attendais plus rien de Janine cette année... Et pourtant je sais qu'elle a besoin de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu
avatar

Janine Harwell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 06/10/2016
☆ messages : 295
☆ pseudo : Scottie
☆ avatar : Imogen Poots
☆ crédits : laureen
and more
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Lun 13 Fév - 23:11



Tu te figes, impossibles de bouger la moindre partie de ton corps alors que Cooper t'explique. Dans tes sous-entendus assez clairs pour ne laisser aucun doutes. Il te parle d'Amour et de bonheur. Tu ne voulais pas entendre ça, tu préférais continuer à éviter la réalité, t'échapper encore et toujours dans les monde des rêves où rien n'est compliqué. Un endroit où tu n'as pas de choix à faire, où ton cœur en balance pas mais se contente de vibrer tellement fort qu'il pourrait en exploser. Alors tu n'esquisse pas le moindre mouvement. Tu en tremblerais de peur si tes membres n'etaient pas tétanisés. Ça rentre par tes oreilles et ça résonne beaucoup trop fort dans ton esprit. Si fort que tu as l'impression de déranger le calme du parc. Tu te mords les lèvres, un geste incontrôlé pour te sortir de cette torpeur dangereuse. Ce n'est pas le moment pour penser à tout ca. Ça ne l'est jamais de toute façon, un immense nœud dont tu ne trouves ni le début ni la fin. T'en as presque mal à la tête. Pourquoi te le dire ? Tu ne l'aurais pas remarqué s'il était resté silencieux, tu te serais sentit beaucoup mieux. T'as jamais eu autant mal que depuis que tu essayes de prendre en compte les sentiments de ceux qui t'entourent. Être une gamine naïve et perdue c'était moins douloureux. Est ce que c'est ça grandir au final ?

La musique adoucit vos humeurs, efface le malaise. Cette chanson tourne en boucle à l'intérieur de toi. Quelques bonnes nouvelles sur ces projets. Ton enthousiasme, une complicité que vous ne pourrez pas effacer. " Les pianos-bar ça me suffit. Qui sais un jour tu m'inviteras à faire ta première partie.. " Tu lui souris, plein d'espoir et de douceur. Ça serait jolie à voir. La réalité te cueille un peu trop rapidement, la nervosité et les angoisses. Les questions sans réponses et l'inconnu. Tu a été capable de suivre un quasi inconnu sur un autre continent, tu en suivrais un autre en antarctique si on te le proposer pourtant être avec Cooper à parler de votre histoire ça t'effraie. T'es un paradoxe. Les choses qui comptent vraiment ça te met à l'aise. Il ferme les yeux et tu sens bien que pour lui aussi c'est difficile. Un nouveau chemin s'est bien. Ca sonne doux à tes oreilles. Cependant l'inquiétude dans son regard te transperce de plein fouet. Faire comme tu veux toi. " Est ce que ce n'est pas déjà ce qu'on fait ? " Tu n'arrives à soutenir son regard. " Je suis incapable de choisir. Toutes les filles rêvent d'un type comme toi Cooper. Sauf que j'ai peur de me lasser, j'ai peur que tu sois pas suffisant. J'ai toujours écouter mes tripes et regarde où ça m'a mené… Qu'est ce qui va pas chez moi ? " Tu te doutes bien qu'il n'aura pas la réponse même si cela t'aiderait. La sonnerie de ton téléphone retentit. Tu ne cherches même pas à savoir qui peut t'appeler, tu attends que ça s'arrête. Les secondes sont des heures à tes yeux. " J'ai l'impression que je dois choisir entre la raison et les sentiments. Décider de quel cœur je vais briser. Et c'est à cause vous que je suis dans cette situation. Vous venez me dire de grandir et de penser aux conséquences de mes actes. Avant je me laissais porter et ça faisait moins mal ! " Le vous t'échappe. Parce que non, il n'est pas tout seul à agir comme ça. Landon il agit de la même façon, te reprochant ton comportement bien qu'incapable de changer le sien. Tes épaules sont fatiguées du poids que tu t'infliges à porter. Tu craques et sors une joint. Toi qui voulais les économiser parce que ton dealer ne veut plus te voir. Tant pis. Le regard toujours au sol, le cylindre entre les doigts. Tu te sens petite Jo, trop petite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t973-janine-call-me-jo-it-s-eno
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 94
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Ven 17 Fév - 19:16

Cette réponse que j'attendais tant après la révélation de mes sentiments n'a pas été longue à venir. Pourtant, ce n'était pas vraiment ceux à quoi je m'attendais, en même temps à quoi je m'attendais vraiment? Janine me décrit comme l'homme parfait tout ça pour finir sur le fait qu'elle a peur de se mettre avec moi... Ce qui ne va pas chez toi Janine c'est que tu as peur de l'engagement... Son téléphone m'interrompt alors que j'allais lui sortir un long discours sur l'amour, je regarde Janine qui ne répond, la situation est critique pour qu'elle ne réponde pas, elle attend juste que la personne à l'autre bout du fil lâche l'affaire. Janine reprend de nouveau après avoir surement mis de l'ordre dans ses idées. Mais à ce moment, ce que j'entends me fait de nouveau l'effet d'une balle dans le coeur "décider de quel coeur je vais briser", "vous"... La colère s'empare de moi, de nouveau je me souviens pourquoi j'étais si remonté contre elle avant qu'on se revoie, toute cette amertume remonte et cette fois je ne vais pas la retenir. "VOUS??? COMBIEN ON EST?! Ah combien de mecs tu fais du mal Janine?! A combien de personne tu brises le coeur? A combien tu leur enlève le bonheur, les rêves et l'amour? COMBIEN PUTAIN COMBIEN??" je serre les poings il faut que je frappe dans quelque chose... Je crois que Janine ne m'a jamais vu comme ça, je me mets rarement en colère mais là s'en est trop! Et le comble, Janine sort un joint, je la regarde en rage. Ca m'a jamais dérangé qu'elle fume, ça m'arrivait de tirer sur ses joints aussi mais là on ne peut pas dire que ce soit le moment, elle regarde ses mains et je lui arrache et le jette dans l'eau du bassin des carpes Koï qui s'empressèrent de le gober. "C'EST PAS LE MOMENT DE FAIRE CA!!" J'attends des explications, si elle dit briser un autre coeur j'en déduis que le lien avec l'autre ou les autres ne date pas de son retour mais d'avant, notre avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu
avatar

Janine Harwell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 06/10/2016
☆ messages : 295
☆ pseudo : Scottie
☆ avatar : Imogen Poots
☆ crédits : laureen
and more
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Mar 21 Fév - 22:17



La scène si calme et douce qui se jouait délicatement entre vous semble s'effilocher au fur et a mesure que les secondes s'écoulent. Au fur et à mesure qu'il te donne des indices sur ce qui se passe à l'intérieur de lui. Les regards ne sont plus remplis de tendresse et de bonne humeur mais d'espoir douloureux et de craintes enfouies. La sonnerie de ton téléphone résonne comme un  tambour de guerre. L'impact arrive plus fort que tu ne l'aurais imaginé. Ses mots te font mal. La colère sur son visage te choque tout simplement. Parce que Cooper tu ne l'as jamais vu si énervé. Il te renvoie l'image d'une femme qui se joue de la gente masculine, qui s'amuse à causer de la peine. Sauf que t'es rien de tout ça. Une simple fille au cœur qui bat fort. Une petite blonde qui cherche l'inspiration chez les gens, un être humain qui ne sait pas où aller. Une silhouette qui n'aime pas la raison et qui s'attache trop vite. Le joint de la rédemption, il accueille toute ta concentration afin de ne pas pleurer. De ne pas hurler. Le problème c'est que tu as à peine le temps de tirer une latte, qu'il t'est arraché des mains. Il finit dans le bassin. Le brun lui il continue de crier et ça rebondit dans les recoins de ta tête. Douloureusement au point de libérer les larmes qui roulent sur tes joues. Tu le regardes, lasse, soudainement usée par ses reproches constants. " Je sais pas. Ni combien, ni quoi de dire. Tout s'écroule. Landon d'abord, Lizzie qui me fait la morale, toi maintenant… " Ta vie n'a jamais été dans cet état là. Enfin pas souvent et tu finissais toujours par prendre la fuite. La meilleure solution possible pour toi. Aujourd'hui t'as l'impression que c'est trop important pour agir ainsi encore une fois. Tu retiens difficilement les sanglots qui arrivent. Tu pleures souvent depuis quelques temps. C'est ça d'être hypersensible et l'esprit plein de rêve. Dans un flash de lumière, l'expression de ton dealer s'inscrit sur tes rétines. T'es un ouragan Janine.. Est ce que tu fous autant de vie en l'air que ça ? Tes dents se plantent dans ta lèvre, tu fermes les yeux si fort que tu en aurais presque mal et c'est d'une main rageuse que tu essuies ton visage humide. " Vous attendez toujours plus de moi… Je t'ai dit la dernière fois ce que je voulais. Alors vas-y part Cooper. Part loin et ne revient pas. Trouves quelqu'un à ta hauteur comme dirait notre chère amie Elizabeth. " Un chuchotement. Tu n'oses pas le regarder, à peine respirer, faisant ton possible pour calmer l'état de tes nerfs. Il y a cette seulement cette main frêle aux doigts abimés par les cordes des instruments qui tente de trouver la sienne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t973-janine-call-me-jo-it-s-eno
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 94
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Jeu 23 Fév - 22:08

Je vois Janine pleurer, sur le coup ça ne me fait rien, je me dis que c'est bien fait pour elle...  Ma première réaction à ses explications enfin si on peut appeler ça des explications, c'est de parler de Lizzie qui vient d'arriver dans la conversation. "Lizzie? Qu'est-ce qu'Elizabeth vient foutre dans cette histoire?" Puis mon  cerveau se rappelle qu'elle a prononcé un nom avant celui de Lizzie, Landon. "Attends, Landon, le mec avec qui tu étais ami? Tu m'as trompé avec lui?!" Cette fois le ton se radoucit, l'angoisse prend la place de la colère durant l'attente de sa réponse. Je ne sais pas vraiment comment je réagirais si Janine me dit qu'elle m'a trompé avec lui, même si elle m'a trompé tout court. Ca serait une trahison, pire que celle de s'envoler sans prévenir. Sa réponse me parvient enfin. Puis elle reprend la parole pour me dire que si ça ne me va pas, je n'ai qu'à partir. J'apprends également que Lizzie lui a dit de me trouver quelqu'un de mieux que Janine, mais bon pour moi il n'y a que Janine. Mon esprit baigne dans la confusion. Soudain je sens sa main frôler la mienne, mon regard se pose alors sur elle et ma voix se brise à moitié. "Janine, tu pleures." Ce constat que je fais montre juste qu'à ce moment là, une fois de plus je me soucie d'elle et non de mes sentiments, je me sens presque coupable d'être la cause de ces pleurs pourtant je n'ai pas de quoi l'être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu
avatar

Janine Harwell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 06/10/2016
☆ messages : 295
☆ pseudo : Scottie
☆ avatar : Imogen Poots
☆ crédits : laureen
and more
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Sam 25 Fév - 20:41



Tu revois encore parfaitement la réaction de Lizzie lorsque tu lui as annoncé avant Noël ton faible pour Landon. L'incrédulité, la surprise, l'horreur et la colère. T'avais également appris beaucoup de chose pendant cette soirée. Premièrement qu'elle était la cousine de ton dealer, qu'elle connaissait Cooper et votre histoire par extension. Mais aussi que si elle portait le second en grande estime ce n'était pas le cas de celui qui est de sa famille. Les questions fusent. Tu réponds à la première assez facilement. " Elle m'a dit que vous vous connaissiez et qu'elle savait pour nous. Elle t'estime beaucoup de ce que j ai compris. Faut que je trouve quelqu'un à ta hauteur d'après elle. " Le prénom de Landon dans cette bouche ci sonne étrangement. Tu prends une respiration, pas vraiment certaine de vouloir parler de lui dans cet état, encore moins sure d'en être capable. " Penses ce que tu veux de moi Cooper mais jamais je ne t'ai trompé. " Tu ne veux pas en dire plus. Les larmes coulent toujours tandis que les sanglots se calment. T'es dans un état second, tu devines que lui aussi probablement. Tu as envie de te t'évanouir, de tomber au milieux de limbes douces et marécageuses. Sombrer dans un noir total pour oublier ce qui se passe autour de toi. Calmer la chamade de ton cœur, démêler le nœud qui tenaille des tripes. Ce n'est que le frôlement de vos deux peaux, ressentie comme un courant électrique, qui t'oblige à revenir une fois de plus à la réalité. Janine, tu pleures. Beau constat qui signifie que tu tiens à lui. Il veut quoi de plus ? Une demande en mariage ? Une bague de fidélité ? Tu voudrais simplement profiter de sa présence, de passer du temps avec lui comme on le ferait avec un ami. Rien d'autre. Et qu'importe si cela ne peut se définir clairement. Les gens veulent toujours faire entrer les relations dans des cases précises, y poser une étiquette parce que c'est mieux pour la société. Plus convenable. Sauf que toi tu n'aimes pas ça. "Je ne peux te donner quelque chose de précis. Je ne sais pas si on peut être de simples amis, je ne peux encore moins t'offrir une relation de couple... " Pas tant que les choses ne seront pas claires avec l'autre homme qui hante ton coeur. Tu sors d'une main tremblante une cigarette à défaut d'un joint puisque celui ci a terminé dans le bassin aux carpes. Tu t'y reprends à trois fois avant de pouvoir l'allumer correctement. La première inspiration de nicotine remet lentement ton corps en action. Tu retrouves tes sens, te sens un peu plus vivante. Tu recraches la fumée lentement, l'observant s'évaporer dans les airs jusqu'à la fin. Et enfin sue tes joues humides tu ne sens plus les larmes couler. "Alors qu'est ce qu'on fait ? Est ce qu'on ne pourrait pas faire ce dont on a envie sans se prendre la tête ? " Tout en parlant, tu saisis sa main franchement cette fois et entremêles tes doigts aux siens. Tu ne sais pas où ca va te mener. C'est ton ex, t'as besoin de réconfort, tu sais que c'est quelqu'un de bien. De droit. Acceptes Cooper, s'il te plait... Et par dessus tout, lui il est là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t973-janine-call-me-jo-it-s-eno
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 94
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Lun 27 Fév - 22:05

J'entends vaguement Janine parler de Lizzie, mais je ne suis plus la conversation, mon cerveau a décidé de démissionner. J'ai juste envie de remonter le temps, avant que Janine s'envole loin, quand tout allé encore bien... J'ai envie... J'ai envie que ma Maman me réconforte comme quand j'étais petit. Je revois ces images des moments heureux avec Maman, à vrai dire ce n'est pas du tout le bon moment pour ça mais ce genre de flashback se produit si rarement que je n'ai pas eu le courage d'y mettre fin. Même si du coup j'ai à peine entendu l'explication de Janine par rapport à Landon. "jamais" et "trompé" pas besoin de plus de renseignements pendant que défile sous mes yeux ce moment où Maman me réconfortait après un cauchemar. Comme si j'étais en plein cauchemar et qu'elle venait m'aider actuellement. Seule sa main contre la mienne brouille le souvenir d'enfance. Je me sens assez mal, je me laisse tomber sur le banc et je ferme les yeux, j'ai l'impression de faire une hypoglycémie, je me sens faible, tremblant et nauséeux. Les paupières toujours closes,  Janine prend la parole et me parle de notre relation. Simples amis, c'est ce qu'elle aimerait mais moi je me rends compte que je l'aime encore si fort. Peut être que le temps réparerait tout... Puis, toujours la question qui se doit d'arriver qui arrive, qu'est ce qu'on fait maintenant? Elle me prend la main et en prend possession cette fois, j'ai le sentiment qu'elle ne veut pas que je parte... "Ok, on se prend pas la tête, amis, mais qu'on soit clair sur un point toi et moi, si tu veux que je t'aide, promets moi de prendre tes distances, avec cette vermine de Landon, et je ne demande pas ça par jalousie, il finira par te faire du mal, alors maintenant soit on est amis et je veille sur toi pour que tu t'en sortes, soit tu le suis lui mais dans ce cas ça sera plus la peine de m'appeler!" Après tout, si on ne met jamais rien au clair on n'arrivera jamais à rien et si il y a bien une chose que je ne veux plus, c'est l'horrible sentiment de ne plus jamais la revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu
avatar

Janine Harwell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 06/10/2016
☆ messages : 295
☆ pseudo : Scottie
☆ avatar : Imogen Poots
☆ crédits : laureen
and more
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Mar 7 Mar - 22:33



Tu ne sais pas vraiment si ça peut lui convenir à Cooper. Quelque chose sans nom, sans définition. Pourtant t'as l'impression que c'est la seule solution possible pour passer du temps avec lui, pour trouver du réconfort sans fermer aucune porte, sans en ouvrir une complètement non plus. Qu'est ce que ca peut faire si tu as envie de lui prendre la main de cette façon si caractéristique des couples ? Qu'est ce que ca peut faire si un soir soudainement ta bouche rencontre la sienne sans pour autant que le lendemain vous ne soyez véritablement ensemble ? Tout ce que tu demandes toi c'est pouvoir profiter de sa présence. Le brun a ce don particulier de ne jamais être oppressant. Jamais il ne parasite tes pensées qui parfois essaient de s'envoler loin. Il peut être comme une brise légère, invisible mais ressentie. Il ne bouffe pas chaque partie de ton être. C'est pour ça tu l'as aimé si fort et c'est aussi pour ça que tu as pu partir si facilement. Après le doute vient le soulagement. Il accepte même si tu n'es pas certaine qu'il ait saisi toutes les subtilités que cette proposition pouvait inclure. Tu sers sa main parce que tu entends encore le nom de ton dealer, comme un réflexe. A croire qu'il est partout. Tu sers sa main parce que les distances tu n'auras pas besoin de les prendre, c'est déjà fait sans que cela ne soit ton initiative, loin de là. Tu sers sa main parce que tu n'es pas capable de lui faire cette promesse. Le rassurer physiquement, plus c'est compliqué. Et puis il y a cette expression étrange pour que tu t'en sortes. Elle ne te plaît pas beaucoup et tu n'es pas certaine de ce qu'elle veut dire, surtout dans sa bouche à lui. Tu le regardes curieusement. "Je n'ai pas besoin de ton aide Cooper. J'ai juste besoin que tu fasses partie de ma vie. T'es comme une ancre qui me rattache à a réalité… Dieu sait que c'est nécessaire pour moi." Tu te lèves souplement, prenant dans une main tes affaires, entrainant le grand corps du brun de l'autre. " Tu me raccompagnes ? Il est temps de prendre doucement le chemin vers la maison. Ce soir tu travailles et tu aimerais bien te reposer avant la longue nuit qui s'annonce. Tu ne quittes pas sa main, la chaleur qu'elle te procure est quelque peu réparatrice pour ton cœur à vif. Lorsqu'il est temps de se séparer cependant, tu te contentes de le fixer. Innocemment, dans l'attente d'un signe. Poupée de cire. Cette fois tu ne veux pas lui imposer tes choix. Qu'il se lance, qu'il se fasse entendre, qu'il donne le la à ce tournant que prend votre relation.




I don't care if I know just where I will go 'Cause all that I need is this crazy feeling. A rat-tat-tat on my heart I think I want it to stay... City of stars, You never shined so brightly.
century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t973-janine-call-me-jo-it-s-eno
avatar

Cooper Carter
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/10/2016
☆ messages : 94
☆ pseudo : Cloudy Raven
☆ avatar : Pierre Niney
☆ crédits : Avengedinchains
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 2/3
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   Mer 8 Mar - 15:06

Je suis toujours en train de lutter pour ne pas tomber dans les pommes, je crois que Janine aura raison de ma vie un jour.  Je respire un grand coup et je sens sa main qui tient toujours la mienne, qui la serre quand elle n'a pas le courage de me parler. Puis je relève la tête mais son regard n'est pas celui que j'attendais. "je n'ai pas besoin de ton aide Cooper" elle n'a pas besoin de mon aide mais elle vient me dire qu'elle me veut dans sa vie, elle se lève et je fais le résumé dans ma tête. Mais Janine me tire et je m'élève en manquant quelque peu de tomber, je regarde le jardin, ma tête ne tourne pas, c'est juste du choc qui commence à passer. Janine me propose de la raccompagner, en gentleman j'accepte bien que je sois dans le flou. Chose rare je ne suis pas très causant sur le chemin, je regarde où Janine habite désormais au cas où je devrais y revenir. Elle ne lâche ma main qu'une fois qu'elle doit me quitter et me fixe, ses yeux si doux... Je ne sais pas si c'est trop tôt, si c'est bien ou pas mais pour une fois, je ne réfléchis pas, surement parce que mon cerveau est en train de ramer dans le brouillard. Je la prends dans mes bras. J'ose à peine la serrer car je ne sais pas comment elle va le prendre. Et en quelques secondes je l'avais lâché, le cœur plus léger encore bercer dans son parfum. Ce soir, c'est avec un sourire niais que je rentre à la maison.



Là, tu vois, j'ai le sentiment qu'autour de nous,
Plus rien ne sera comme avant
Ne me laisse pas m'en aller seul dans les bois
Ne me laisse plus m'éloigner là éperdu
-Indochine, She Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1021-ma-vie-est-une-comedie-mu

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ce que je n'arriverais pas à lui dire j'en ferrai des chansons - ft Janine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Documentaire Mughal E Azam
» Pourquoi la femme pleure-t-elle ?
» Le gothique, c'est quoi pour vous?
» Un homme tout nu !!!
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: