N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 aiden | brothers' regrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Rafaël Marquès
sa mission? transformer n'importe quel petit ami en ex. ✿

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 285
☆ pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
☆ avatar : Matthew Daddario
☆ crédits : Balaclava (a)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 6/6 (Simon - Henry - Event - Kendall - Luke - Ava)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: aiden | brothers' regrets   Ven 6 Jan - 19:45

brothers' regrets
Aiden & Rafaël
Je te demandes si tu es une bête féroce ou bien un saint, mais tu es l’un, et l’autre, et tellement de choses encore. Tu es infiniment nombreux. Celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui aime, celui qui cherche et tous les autres ensembles. N’attends rien que de toi, parce que tu es sacré, parce que tu es en vie. Parce que le plus important n’est pas ce que tu es, mais ce que tu as choisi d’être.

Noël. Une période chère au cœur de Rafaël pour laquelle il avait gardé son âme d’enfant, toujours émerveillé par les décorations et l’ambiance magique qui règne en ces fêtes de fin d’année. Cela lui rappelait aussi de bons souvenirs de son enfance, avec sa famille et ses jumeaux, c’était bien un des rares moments où tout semblait aller, comme hors du temps. Malheureusement, ça ne durait jamais et la réalité les rattrapait toujours, les responsabilités, les chamailleries avec son frère, etc. Chaque année, il profite alors autant qu’il peut de cette bulle de festivités et de bonheur, essayant d’oublier ses problèmes pour savourer les choses simples. Préparer et choisir les cadeaux pour sa famille et ses amis étaient toujours une aventure, il appréciait de le faire, même s’il avait souvent besoin de l’aide des vendeurs parce qu’il n’avait pas beaucoup d’idées. Le réveillon approchant, il devait terminer les derniers préparatifs avec sa famille et faire les achats de dernières minutes, c’était toujours un peu la panique, mais la fête ne manquait jamais d’être réussit. Le soir venu, il devait se rendre chez ses parents et y emmener tous les cadeaux, ce qui remplissait largement le coffre de sa voiture et ce n’était pas une mince affaire de tout chargé. Ensuite, il devait se préparer et pour l’occasion, il faisait un effort en portant une chemise surmontée d’un nœud papillon et un pantalon à pinces, chic et sobre, un peu de parfum et un coup de peigne rapide, il était prêt. Il prit sa veste et le nécessaire pour sortir, avant de se rendre à la demeure familiale où il avait grandi.  

La maison était illuminée de mille feux, à l’extérieure, comme à l’intérieur où le sapin trônait fièrement au milieu du salon et embaumait la pièce. L’atmosphère était déjà à la fête, les enfants impatient s’amusaient joyeusement, ses parents souriants étaient heureux de retrouver leurs enfants comme au bon vieux temps et de la vie dans leur maison, car cela arrivait peu qu’ils soient tous réunis. Il serra contre lui son neveu et sa nièce qui vinrent l’accueillir, avant d’embrasser Emilia et sa mère, puis de saluer avec plus de retenu les hommes de la famille. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas vu Aiden et ils n’avaient pas eu de vrai discussion depuis la mascarade qu’avait été son mariage, l’atmosphère était donc glaciale entre les deux. Même s’ils n’étaient pas proche, Rafaël avait fait des efforts pour prendre de ses nouvelles et le soutenir, mais il n’avait rien voulu entendre et il savait qu’il ne pourrait rien faire s’il se fermait ainsi. Il ne pouvait pas comprendre ce qu’il vivait, mais il se doutait bien que c’était difficile, mais repousser son frère n’allait rien arranger, surtout qu’il avait de bonnes intentions. Puisque c’était ainsi, il ne pouvait pas le forcer à lui parler et se contentait d’échanger des banalités par politesse lorsqu’ils y étaient obligés pendant le repas.

La soirée se passa sans encombre et à la fin du plat principal, ils décidèrent de faire une petite pause avant de déguster le dessert. Rafaël en profita alors pour se rendre à l’étage où se trouvaient leurs anciennes chambres d’adolescents et il alla dans la sienne, où il retrouva tous ses souvenirs. La pièce était tapissée de photographies de planètes et d’étoiles en tout genre, ainsi que de maquette de système solaire et de fusée. Ses parents avaient suffisamment de chambres pour les laisser intacte, la nostalgie de sa mère devait jouer aussi, et cela l’arrangeait car il aimait revenir ici. Il saisit un cadre dans lequel se trouvait une photo des triplés, souriants, lorsque rien ne semblait pouvoir les séparer et venir à bout du lien qui les unissait. Du passé.
Made by Neon Demon



Parce que t’es beau comme une comète. Je t’ai dans la peau, je t’ai dans la tête. Je te le répéterai tant qu’il faudra. Tu peux pas t’en aller comme ça — Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1341-raf-don-t-grow-up-it-s-a-
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: aiden | brothers' regrets   Ven 6 Jan - 21:33


Rafaël & Aiden
Brothers' Regrets

 

  Fêtes de Noël. Ce qui signifie réunion avec la famille Marquès. Ce qui ne me réjoui pas du tout parce que je sais d'avance que ça sera un véritable désastre. J'ai finis de travailler tard. Je suis rentré à l'appart pour me préparer, ce que j'ai fais après avoir prit une bonne douche. Willow va passer les fêtes avec sa famille et moi avec la mienne. Si j'avais pu choisir, je serais resté chez moi ce soir afin d'être tranquille et ne pas me prendre la tête avec mon frère ou alors avec mon paternel qui me lance toujours des pics. Il ne m'a jamais pardonné mon passé et surtout il prend un malin plaisir à me comparer à Rafaël qui est un modèle selon lui ou même à Emilia. Ce qui m'agace énormément. Enfin bref, je continue de me préparer, j'essaie d'être le mieux possible même si je sais que ça ne sera jamais assez. Une fois prêt, je sors de la salle de bain afin de mettre ma veste. Je prends mon téléphone, regarde l'heure puis soupire. Je suis en retard. Je ne vais pas échapper aux commentaires de mon cher père. Merveilleux. J'ai quand même prit le temps de prendre des cadeaux pour tout le monde. Ce n'était pas mon intention, mais Willow m'a convaincu de le faire afin d'apaiser les tensions. Comme si elles allaient s'apaiser un jour ses fichus tensions. Je soupire en essayant de me donner du courage et finit par quitter mon appartement. Je grimpe dans ma voiture puis me lance sur les routes en direction de la maison familiale. Je n'ai pas vu mes parents depuis des lustres. Je ne l'ai est pas vu depuis le mariage en fait. J'essaie de les éviter du mieux que je peux. Je me souviendrais toujours des paroles de mon père lorsque j'ai appris que Willow s'était tirée à cause d'une crise de panique. Il m'a clairement dit que tout était de ma faute et que si elle a paniqué, c'est parce qu'elle a réalisé que je n'étais pas aussi bien que ça pour elle. Je me souviens aussi très bien de ma réponse. Je lui ai tout simplement dit qu'il avait raison et que je le remerciais pour tout l'amour qu'il avait pour moi. Je me suis ensuite tiré afin d'être seul. Je déteste mon père. Ce n'est plus un secret. S'il venait à mourir demain. Je n'irai même pas à son enterrement. Je m'en contre foutrais en fait. Un con en moins dans ma vie. Je ne vais pas m'en plaindre.

Grâce à toutes les pensées négative que j'ai eu durant le trajet, je me rends compte que je suis enfin arrivé devant la demeure familiale. Avec une heure et demie de retard. J'ai fais fort. Je sors de ma voiture puis claque la porte laissant les cadeaux à l'intérieur. Je me dirige vers la porte en jetant mon mégot de cigarette par terre. Je rentre à l'intérieur puis referme la porte. Je m'avance vers la pièce principal en entendant des voix que je reconnaîtrais entre milles. J'ai tellement pas envie que je marche en reculons tellement l'envie n'est pas présente. "Bonsoir tout le monde." Les petits de ma soeur me fonce dessus pour un énorme câlin. Je me baisse afin de les prendre dans mes bras. Je n'ai jamais cacher mon amour pour les enfants. J'ai toujours voulu fonder une famille avec Willow, ce qui ne s'est malheureusement pas fait. Je leurs fait à tout les deux un bisous puis part dire bonjour à tout le monde. Mon père commence déjà. "Tu es tellement en retard qu'on ne t'attendait plus." Dit-il lorsque je me place devant lui afin de le saluer, respect même si j'en ai pas envie. "Moi aussi, je suis très content de te voir papa." Je marque une pause afin de reprendre. "Mais c'est que tu as vieillis dit donc. Tu devrais mettre de l’antirides parce qu'on voit que ça et ça serait dommage que maman soit obligé d'aller voir un homme qui ressemble à quelque chose parce que tu ne prends pas assez soin de toi." Dit-je en lui serrant la main sans le lâcher du regard. Il ne dit pas un mot puisque ma mère se met comme à son habitude au milieu afin qu'on ne s’entre-tue pas. Nous passons rapidement à table. Le repas s'enchaîne. Tout le monde parle. Mon père qui me lance des pics. Moi qui ne répond pas, mais qui est fortement agacé. Dieu merci. Nous faisons une pause. Je sors de table puis met ma veste en cuir. Je sors dehors puis m'appuie contre ma voiture. Je m'allume une clope puis respire l'air frais. Je sors mon téléphone de ma poche puis consulte mes messages et mes mails. Vivement que cette réunion de famille soit terminé. J'en ai marre déjà marre. J'ai cette soirée et demain à tenir. Courage à moi. Je ne me sens pas à ma place dans cette famille. C'est comme si j'étais l'intrus numéro un et mon père prend un malin plaisir à me le rappeler à chaque fois que nous avons des réunions de famille. Heureusement que c'est qu'une fois par an. Je m'arrange pour louper les autres réunions à cause du travail, mais pour Noël, je ne peux malheureusement pas.

AVENGEDINCHAINS
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rafaël Marquès
sa mission? transformer n'importe quel petit ami en ex. ✿

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 285
☆ pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
☆ avatar : Matthew Daddario
☆ crédits : Balaclava (a)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 6/6 (Simon - Henry - Event - Kendall - Luke - Ava)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: aiden | brothers' regrets   Lun 9 Jan - 14:02

brothers' regrets
Aiden & Rafaël
Je te demandes si tu es une bête féroce ou bien un saint, mais tu es l’un, et l’autre, et tellement de choses encore. Tu es infiniment nombreux. Celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui aime, celui qui cherche et tous les autres ensembles. N’attends rien que de toi, parce que tu es sacré, parce que tu es en vie. Parce que le plus important n’est pas ce que tu es, mais ce que tu as choisi d’être.

Chaque année, Rafaël espérait que noël se passerait comme dans son enfance, dans la joie et la bonne humeur, car il aimait cette fête et voulait y croire, mais il était bien naïf puisque rien n’était plus comme avant. Bien qu’il n’ait aucun problèmes avec eux, Aiden avait plus de mal à trouver sa place, sa relation avec le père de famille était compliqué et il n’était pas particulièrement proche de ses jumeaux, ce qui rendait les réunions de famille plutôt délicate. C’était toujours le même scénario qui se répétait, malgré les espoirs de chacun, tous faisait l’effort de garder le sourire et d’ignorer la gêne ambiante pour ne pas gâcher une des rares soirées où ils se retrouvaient tous ensemble. Pourtant ce soir-là, Rafaël était un peu plus inquiet que d’ordinaire, car il avait très peu vu son frère au cours des six derniers mois et il savait que leurs retrouvailles risquaient de rajouter de la tension.

A son arrivée, il retrouva la chaleur du foyer dans lequel il avait été élevé et il en était plus qu’heureux, mais cela ne dura pas, car l’absence d’Aiden commença rapidement à poser des questions. Le temps passait et aucun signe de lui, l’idée qu’il ne vienne pas ce soir créa un malaise, notamment pour sa mère qui cachait difficilement sa crainte et sa tristesse, tandis que leur père s’entêtait à l’accabler. Malgré tout, le jeune homme ne voulait pas y croire et continuait de patienter, c’était tout à fait le genre de son frère de se faire ainsi remarquer, comme si la situation n’était pas déjà inconfortable comme ça. Finalement, celui-ci daigna enfin les rejoindre, leur permettant à tous de respirer à nouveau, soulagé, et toujours aussi désinvolte, même avec une heure et demi de retard. Il le salua poliment et garda ses distances, comme à son habitude, leur échange ne pouvait pas être plus froid. Les ennuis débutèrent rapidement quand le patriarche attaqua son fils, qui évidemment ne se laissa pas faire et qui donna le ton pour les heures à venir. Rafaël leva les yeux au ciel, déjà exaspérer et sa mère intervint avant qu’il ne puisse rajouter quoi que ce soit, les invitant à passer à table. Le repas se passa dans une atmosphère pesante, comme si une bombe menaçait d’exploser à tout moment, alors que fusèrent quelques sous-entendus dans les discussions. Ce n’était pas une situation facile à vivre, mais il fallait en faire abstraction et tenter de faire comme si de rien n’était pour ne pas envenimer les choses.

Nostalgique, Rafaël se rendit dans son ancienne chambre avant le dessert et il y trouva le courage d’aller affronter son frère avec qui il avait besoin de mettre les choses au clair. Il redescendit au rez-de-chaussée, attrapa sa veste et se dirigea vers la sortie où il l’avait vu aller, avant de l’apercevoir contre sa voiture, une cigarette à la main. Il n’était pas serein à l’idée de l’aborder, mais ce n’était pas son genre de tourner autour du pot, alors il préférait se lancer franchement.

_ Tu as le don pour soigner tes entrées, n’est-ce pas ?  

Il lança en le regardant, alors qu’il se rapprochait pour venir se poster devant lui, les bras croisés sur sa poitrine. Ce n’était pas son rôle de lui faire la morale, car il était assez grand pour se gérer lui-même, mais visiblement, il avait laissé ses manières au placard et Rafaël n’aimait pas ça, alors il n’allait pas se gêner pour le lui dire.

_ Ce n’était vraiment pas nécessaire tu sais. Je sais que papa est dur, mais ce n’est pas une raison pour réagir comme ça, on dirait un gamin. Tu pourrais faire des efforts, seulement une fois dans l’année.

Il soutint son regard, sévère, il devait ressembler à son paternel ainsi et il savait que cela n’allait pas lui plaire, mais leur père n’avait pas complètement tort, même s’il manquait de tact. Aiden se comportait comme un égoïste ce soir et même s’il ne voulait pas prendre parti, il fallait bien admettre que son comportement n’était pas exemplaire, il donnait l’impression de tout faire pour créer un conflit, au lieu de faire profil bas, et de s’ennuyer à mourir. C’était son caractère, certes, mais il avait la possibilité de changer ça, en pensant davantage à sa famille qui allait souffrir en conséquence, s’il continuait dans cette voie. Et Raf voulait simplement voir les siens être heureux d’être ensemble, sans avoir peur qu’une troisième guerre mondiale éclate à chaque mot de travers et il ne comprenait pas pourquoi ce n’était pas le cas pour son frère. Ils se ressemblaient énormément sur certains points et étaient pourtant tellement différents sur d’autres. Et au fond, le problème, c’est que cela lui faisait du mal de le voir si fermé et les repousser alors qu’ils étaient censés être là, l’un pour l’autre. Mais ça, il était incapable de le lui avouer, c’était plus simple de continuer dans les reproches en ajoutant.

_ Et tu pourrais au moins faire semblant que ce n’est pas un supplice pour toi d’être avec nous.
Made by Neon Demon



Parce que t’es beau comme une comète. Je t’ai dans la peau, je t’ai dans la tête. Je te le répéterai tant qu’il faudra. Tu peux pas t’en aller comme ça — Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1341-raf-don-t-grow-up-it-s-a-

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: aiden | brothers' regrets   

Revenir en haut Aller en bas
 
aiden | brothers' regrets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miss Austen regrets : infos et news
» regrets alexandrins
» Brothers-san
» A Serious Man (Coen Brothers)
» The Sherman Brothers songbook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: