N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 simon | nuit fauve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Rafaël Marquès
sa mission? transformer n'importe quel petit ami en ex. ✿

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 285
☆ pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
☆ avatar : Matthew Daddario
☆ crédits : Balaclava (a)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 6/6 (Simon - Henry - Event - Kendall - Luke - Ava)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: simon | nuit fauve   Jeu 5 Jan - 14:44

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

C’est à son bureau que Rafaël reçut un appel d’un de ces amis pour lui proposer de sortir le soir même dans le bar gay de la ville. Ce n’était pas vraiment son genre de fréquenter cet endroit, mais on ne lui laissa pas vraiment le choix, l’heure du rendez-vous donné, il raccrocha, sans rien dire de plus. Il secoua la tête, soupirant, en reposant son portable. Il aurait très bien pu décider de ne pas y aller, même si ce n’était pas son genre de laisser tomber ses amis, mais quelque chose d’autre le poussait à y aller. En effet, la dernière fois qu’il avait été dans ce bar, il avait fait la connaissance d’un homme qui lui avait beaucoup plu et auquel il n’avait pas cessé de penser dernièrement, regrettant un peu de l’avoir abandonné précipitamment, alors que le courant passait bien entre eux. Ce serait donc l’occasion de le revoir, mais il ne plaçait pas trop d’espoir dedans, il connaissait ce genre de mec qui ne cherchait rien de sérieux, et se concentrait plutôt sur le fait qu’il allait passer la soirée avec son ami.

Une fois son travail terminé, il rentra à son appartement où il grignota rapidement avant d’aller prendre une douche et de se préparer. Il enfila une chemise blanche qu’il laissa légèrement ouverte pour rester décontracté et remonta ses manches, avant de mettre un jean et des baskets. Une main dans les cheveux, une barbe de quelques jours, rasé de près. Simple comme toujours. Il se rendit par la suite au bar, n’y trouvant pas son ami devant il entra directement et quel ne fut pas sa surprise de découvrir les serveurs torse nu. Pas que cela était déplaisant à voir, mais il ne s’y attendait pas et il comprenait mieux pourquoi on l’avait incité à venir aujourd’hui et de manière aussi insistante. Pour l’occasion, le bar était donc bondé et la circulation difficile, ce qui rendait le contact plus facile avec les fameux serveurs à moitié nu, ce qui semblait satisfaire les clients. Rafaël n’allait pas faire la vierge effarouché, faire du collé serré avec quelques garçons n’allait pas lui déplaire. Et s’il pouvait croiser Simon, il ne dirait certainement pas non. Il se faufila alors dans la foule, sentant quelques regards se tournés sur son passage, tandis qu’il cherchait plutôt un visage familier. Finalement, il fut ravi d’apercevoir le beau brun à quelques mètres de lui, bien entouré, et aussi dénudé que les autres. Il sourit en coin en se dirigeant vers lui, l’air de rien, pour rejoindre une table de l’autre côté et l’obligeant à passer devant lui, le frôlant légèrement, tandis qu’il ne se priva pas de baisser son regard sur son torse.
Made by Neon Demon



Parce que t’es beau comme une comète. Je t’ai dans la peau, je t’ai dans la tête. Je te le répéterai tant qu’il faudra. Tu peux pas t’en aller comme ça — Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1341-raf-don-t-grow-up-it-s-a-
avatar

Simon Steinbach
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 1674
☆ pseudo : Squirowl.
☆ avatar : Nico Tortorella
☆ crédits : natblida
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Jeu 5 Jan - 14:49

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

Aujourd’hui je ne bossais qu’à partir de 22H pour la simple raison qu’une grosse soirée nous attend ce soir. Et que le patron voulait le maximum de mecs pour la soirée. C’était au minimum une fois par mois, parfois plus, mais c’était surtout très sympathique. Surtout que cela voulait dire des mecs à gogo, vu la pub que l’on faisait sur les réseaux sociaux. J’avais donc hâte d’être à ce soir. Je sens que j’allais m’amuser comme un gamin. Et que je n’allais pas rentrer seul, encore une fois. Mais j’avais encore toute mon après-midi devant moi avant de commencer en fanfare la soirée. Mais surtout j’espérais que dans la soirée, je croiserais cette bouille ensorcelante qui m’avait lâchement laissé sur le carreau. Ce visage mi-ange, mi-démon que j’espérais retrouver chaque soir lorsque je prenais ma tournée. Mais une once de déception m’envahissait quand je ne voyais pas ses cheveux noir jais lui appartenant. Mais peut-être que ce soir, il allait être là. J’avais donc hâte de savoir. Et ce soir j’allais être parfait, pour ne plus lui donner envie de partir s’il est là.

Une fois arrivé, à 22 h, je dis bonjour à mes collègues et file au vestiaire pour me préparer. Ce ne serait pas bien compliqué puisque l’on devait être torse nu, c’était la consigne pour la soirée. Pour le pantalon, j’avais choisi un jean troué et serré au corps. Je suis certain de faire des ravages ainsi. En regardant le planning, je vois que je suis de service. Généralement on ne fait pas de service au table, mais c’est surtout un prétexte pour animer l’ambiance. Et mon patron me connaissait bien, puisqu’il est parfaitement au courant du fait que je sois un dragueur invétéré. Et le mot d’ordre de ce soir c’est l’éclate totale ! La soirée commençait très fort. La musique battait son plein et le bar, en quelques minutes était déjà plein à craquer, donnant une ambiance plutôt très chaude à cette soirée puisqu’on devait se frotter les uns aux autres pour se frayer un chemin, ce qui semblait vraiment ravir le patron, et moi par la même occasion. Entouré de deux grand blond, on venait d’entamer une danse plutôt sensuelle. Faire monter la température, c’était totalement notre but. Et je ne peux qu’accentuer mon jeu quand je remarque cette chevelure noire corbeau apparaître à quelques mètres de moi. Je souris férocement alors que je ne te lâche pas du regard en te laissant approcher. Tu passes devant un des blonds qui me collait pour frôler mon torse, le faisais-tu exprès ? je passe un bras autour de ta nuque, commençant à me déhancher sensuellement contre toi. Je me penche à ton oreille avant de te murmurer « Désolé, mais tu vas devoir m’aider à faire monte la température mon beau. » mais vu où se fixe ton regard, je me dis que tu n’y verras pas trop d’inconvénient. « Tu sais que tu as le droit de toucher, ce soir ? » je hausse un sourcil provocateur. Pimentons un peu le jeu ce soir.
Made by Neon Demon


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1345-a-cup-of-friend-simon
avatar

Rafaël Marquès
sa mission? transformer n'importe quel petit ami en ex. ✿

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 285
☆ pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
☆ avatar : Matthew Daddario
☆ crédits : Balaclava (a)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 6/6 (Simon - Henry - Event - Kendall - Luke - Ava)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Jeu 5 Jan - 14:51

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

En entrant dans le bar, Rafaël ne savait pas encore dans quoi il s’embarquait puisqu’il n’avait pas connaissance de la spécificité de la soirée, que son ami avait volontairement omis de lui dire, car il n’aurait pas forcément été très à l’aise de venir s'il avait su. Pourtant, maintenant qu’il y était, il ne pouvait plus faire marche arrière et voir des hommes torses nus n’étaient pas ce qu’on pourrait qualifier de déplaisant. Et il n’était pas au bout de ses surprises, car il remarqua rapidement dans la foule celui qu’il avait rencontré quelques semaines plus tôt et qui lui avait laissé un bon souvenir, il espérait le revoir, mais il n’y croyait pas vraiment jusqu’à maintenant. Sans hésiter, il se dirigea vers lui, ne s’inquiétant pas du fait qu’il était déjà occupé avec deux blonds, pour plutôt attirer son attention en allant se coller à lui, innocemment. Il espérait que Simon ne l’ait pas oublié sinon il se trouverait bien ridicule et un peu vexé, il faut l’avouer. Mais de toute évidence, ce n’était pas le cas, car il vint aussitôt réduire la distance qui les séparait, pour commencer à se mouvoir contre lui, un bras autour de sa nuque. Rafaël se laissa faire, un sourire amusé flottant sur son visage, s’il n’était pas vraiment du genre à se frotter autant aux autres, il ne pouvait pas dire que cela le laissait indifférent qu’on se déhanche ainsi contre lui et ce qu’il lui murmura à l’oreille ne fit qu’intensifier l’effet qu’il lui faisait déjà. La soirée venait à peine de débuter et pourtant, il était déjà bouillant, mais visiblement, il ne faisait que de commencer et cela promettait pour la suite.

_ Tu ne perds pas de temps toi.

Il lui répondit avec un petit rire en le regardant. Il aimait son audace, en plus de son physique plus qu’avantageux qui lui plaisait énormément, et qui tenait ses promesses une fois dénudé. Il releva ensuite son regard lorsque Simon reprit la parole pour l’informer qu’il avait le droit de le toucher, mais cela sonnait davantage comme une proposition. Un sourire se dessina au coin de ses lèvres, il ne voyait aucun inconvénient à en profiter un peu, mais le fait de le voir si presser, lui donnait très envie de le faire languir.

_ Oh vraiment ? Il demanda, joueur, avant de se pencher vers son oreille, glissant une de ses mains sur sa hanche, avant de reprendre en chuchotant, de façon tout aussi provocante. C’est que tu voudrais que je le fasse c’est ça ?

Même pour lui, cela s’avérait difficile de ne pas le toucher alors qu’il pouvait sentir son odeur et que son torse nu était sensuellement collé au sien, et qu’il était clairement attiré par lui, autant que la première fois qu’il l’avait vu. Il réussit toutefois à laisser ses désirs de côtés, même si le regard du beau brun qui le dévorait des yeux n’aidait pas, pour lui faire une remarque concernant les hommes dont il l’avait séparé, feignant l’innocence.

_ Je suis flatté que tu ne m’ai pas oublié avec tous ces mecs qui te tournent autour. Je n’ai rien interrompu au moins ?
Made by Neon Demon



Parce que t’es beau comme une comète. Je t’ai dans la peau, je t’ai dans la tête. Je te le répéterai tant qu’il faudra. Tu peux pas t’en aller comme ça — Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1341-raf-don-t-grow-up-it-s-a-
avatar

Simon Steinbach
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 1674
☆ pseudo : Squirowl.
☆ avatar : Nico Tortorella
☆ crédits : natblida
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Jeu 5 Jan - 14:53

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu'il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

J’avais hâte de commencer cette soirée. Et surtout j’espérais clairement que tu réapparaitrais ce soir, comme tous les soirs précédents où tu étais resté aux abonnés absents. Mais cette soirée touchait un peu plus de monde, j’espérais, et donc peut-être que tu serais de la partie cette fois-ci. Mais pour le moment je profitais pleinement de la soirée. Collé entre deux blond, j’avais le sourire. Bien sûr, je sais que ce n’est pas avec eux que je repartirais, pas du tout mon style, mais je n’allais pas cracher sur le fait de danser contre des hommes. J’étais très tactile. Mais une tignasse noire fait soudainement son apparition dans le bar. Je me désintéresse complètement des deux gars, avant de me laisser happer par son regard envoûtant. Je me rapproche de toi, glissant mon bras autour de toi pour ne pas que tu t’échappes. La chaleur monte d’un cran. Mon regard se fait pétillant. Je suis quelque peu soulagé de voir que tu ne me repousses pas. Je raffermis ma prise et commence à danser contre toi. Je souris doucement alors que je jouais avec encore plus d’entrain mon rôle. Et je sais que je ne laisserais à personne d’autre ce privilège de danser contre toi. Et surtout, la température montait à chaque minute, me plongeant dans un jeu plaisant. Je ne serais pas quel sera l’issue de ce jeu, mais cette fois j’espère que tu ne me laisseras pas en plan. Et j’allais mettre toutes les chances de mon côté. De plus j’appréciais vraiment de sentir ton corps tout contre le mien. Mon autre main se pose sur ta hanche, augmentant le contact entre nous, mais aussi la température. « Moi non ? Et de toute manière c’est aussi le but de cette soirée, que vous profitiez de nos beaux barmans, dont moi. »

Je souriais, surtout que je n’étais pas sans remarquer que tu ne te privais pas de reluquer mon corps. Mon cœur palpitait un peu plus rapidement, comme à chaque fois que je remarquais le regard délicieux d’un homme sur ma personne. Un sourire narquois s’affiche sur mes lèvres. Autant sentir mes mains sur mon corps. Même si je sais que ça allait totalement embraser mon corps. Mon regard se noircit, mais avec un éclat de désir qui brille. Regard qui se promène sur ton visage puis sur ton torse, sans aucun complexe. Je frissonne alors que ton souffle effleure mon oreille et que ta main se pose sur ma hanche dénudée. « hum.. Je ne peux pas dire non à une telle proposition. Et puis profite, c’est la seule soirée où tu as le droit de toucher à la marchandise, c’est ma petite exclusivité. »

J’éclate d’un rire cristallin alors que je remarquais que tu te retenais. De mon côté je continue de me déhancher sensuellement contre ton corps, oubliant que je travaillais et que donc je serais bien obligé à un moment donné de me détacher de toi. Tu étais hypnotisant, et tu m’avais laissé surtout sur ma faim la dernière fois, moi qui n’ai pas vraiment l’habitude que l’on me résiste. Je me rapproche de toi, me faisant encore plus sensuel. « Jaloux ? Et, franchement comme je pourrais oublier un tel apollon qui m’a laissé en plan ? Ca ne s’oublie pas… Hum, non vu que je ne fais que mon travail. Et, ils n’ont pas eu autant de charme que toi mon beau »

Made by Neon Demon


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1345-a-cup-of-friend-simon
avatar

Rafaël Marquès
sa mission? transformer n'importe quel petit ami en ex. ✿

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 285
☆ pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
☆ avatar : Matthew Daddario
☆ crédits : Balaclava (a)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 6/6 (Simon - Henry - Event - Kendall - Luke - Ava)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Jeu 5 Jan - 14:57

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

Cela n’était pas préparer et pourtant, c’est une belle surprise qui attendait Rafaël au bar ce soir-là, comme le signe qu’il devait retrouver l’homme qui lui avait tant plu quelques semaines auparavant, et le hasard lui donnait une deuxième chance de changer l’issu de la soirée. Il se retrouva aussitôt à ses côtés, collé à lui, avec la même attirance et reprenant leur jeu de séduction là où ils l’avaient laissé. Visiblement, Simon ne comptait plus le laisser lui échapper, faisant tout son possible pour le garder contre lui, toujours plus près, sans cesser de danser sensuellement, pour lui donner toutes les raisons de rester. Il aimait se faire désirer, sans aucun doute et appréciait les efforts du jeune homme qui ne le laissait pas indifférent, la nuit ne faisait que de commencer et leur réservait encore bien des choses. Il sourit, amusé par sa réponse, il était évident que les barmans étaient à disposition et clairement, c’était une invitation à en profiter avec lui. Il n’avait pas froid aux yeux –ni ailleurs – et il aimait ça.

Une main sur sa hanche, il se laissait tenter, mais gardait tout de même un peu de suspense et il voyait bien que cela fonctionnait en voyant le désir dans le regard de son compagnon. Il voulait qu’il continue et ne s’en cachait pas, lui-même ne voulait pas s’arrêter là, mais il était toujours un peu pudique en public, surtout sobre. Mais cette fois il ne pouvait pas se défiler, il était la victime consentante du piège qui s’était refermé autour de lui et il ne voulait pas le décevoir.

_ J’en ai de la chance…

Murmura-t-il, alors que sa main glissa doucement dans le dos de Simon, caressant sa peau du bout des doigts, suivant les lignes de son corps parfaitement dessiné. Il prenait un malin plaisir à le découvrir et observait ses réactions, jouant de la timidité de ses gestes pour le faire languir.

Son rire le rendait tout à fait sexy, faisant oublier à Rafaël qu’il se moquait gentiment de lui, il faut dire que ses techniques de drague étaient assez différentes, bien qu’elles ne lui déplaisaient pas. Jaloux, s’était le mot, même s’il ne faisait que de le taquiner, au fond, il n’avait pas envie de le voir se déhancher contre d’autres hommes, il aimait se sentir spécial, c’est certain. Ses compliments le touchèrent, forcément, et il était ravi de le savoir, car il n’en pensait pas moins de lui. Son départ avait été remarqué, certes, mais cela avait fait son effet et il avait laissé un souvenir d’inachevé qui ne semblait pas convenir au beau brun.

_ Je pourrais être jaloux, il y a forcément de la concurrence pour les mecs comme toi. Tu ne passes pas inaperçu… Il dit, son visage tout proche du sien, avant d’ajouter en baissant les yeux sur son corps se mouvant avec envie contre lui. En tout cas, je vois que tu t’appliques beaucoup dans ton travail.

Un sourire en coin était dessiné sur ses lèvres, séducteur, et flatté par l’intérêt qu’on lui portait, il se devait de le lui rendre comme il se doit, car il était tout aussi unique et inoubliable. Malgré ses principes, il n’avait pas pu le sortir de sa tête et il avait eu le temps d’y réfléchir, regrettant depuis de ne pas être resté ce soir-là et il ne voulait pas commettre à nouveau cette erreur. Il trouva alors le courage nécessaire pour guider sa main vers son torse, qu’il caressa avec délicatesse, tandis qu’il se penchait vers son oreille pour lui chuchoter, charmeur et pleins de promesse.

_ Je me rattraperai peut-être ce soir…

Made by Neon Demon



Parce que t’es beau comme une comète. Je t’ai dans la peau, je t’ai dans la tête. Je te le répéterai tant qu’il faudra. Tu peux pas t’en aller comme ça — Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1341-raf-don-t-grow-up-it-s-a-
avatar

Simon Steinbach
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 1674
☆ pseudo : Squirowl.
☆ avatar : Nico Tortorella
☆ crédits : natblida
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Jeu 5 Jan - 16:02

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu'il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

J’étais sincèrement heureux de te voir là, pour cette soirée assez dénudée pour les serveurs, au final. Et franchement, je préférais que ce soit toi qui en profite. Et puis, depuis que j’avais posé les yeux sur toi, tu m’avais tapé dans l’œil, et encore plus quand tu m’avais laissé sur ma faim. Personne n’avait osé faire ça.et c’est ce qui avait encore plus piqué mon intérêt, malheureusement je ne pouvais qu’attendre que tu reviennes ici puisque je n’avais aucun moyen de te joindre. Mais tu étais revenu, pour mon plus grand plaisir. Cette fois-ci, je n’avais pas l’intention de te laisser repartir si je ne suis pas à tes côtés. Je ne te lâchais pas, maintenant que tu m’avais déjà échappé. Et puis, il faut bien avouer, j’avais de la concurrence parmi mes collègues et je n’apprécierais pas vraiment que tu sois intéressé ailleurs. Alors j’usais de mes charmes en espérant t’éblouir, même si c’est prétentieux de dire cela. Mais en voyant ton sourire et remarquant le fais que tu ne me lâches pas du regard, je me dis que je ne suis pas loin de la vérité.

Je recherche ton contact, ta chaleur. J’ai du mal à me décoller de ton corps d’Apollon. Mais tu me faisais languir. Tu me résistais, et ça te rendait encore plus attirant. Parce que personne ne m’avait jamais réellement résisté, et c’était quand même bien plus mystérieux et surtout, j’avais l’impression que l’intérêt était vraiment réel, et pas seulement pour dire de passer une bonne soirée. Pourtant à la base c’est absolument ce que je cherchais. Mais tu éveillais chez moi quelque chose de nouveau que je ne saurais encore interpréter.

« ça tu l’as dit. »

je souris alors que mon corps se rapproche du tien. Je frissonne alors que tes doigts se promènent sur mon corps. Mes bras passent autour de toi. Alors que la consigne était à la retenue, je bravais tous les interdits pour profiter de toi.

On jouait ensemble, on se cherchait l’un l’autre. Avec toi, je restais totalement naturel. Je n’avais pas besoin de jouer un rôle comme avec les autres mecs. Bien sûr, je ne me dévoilais pas, je prenais mes précautions. Mais, pour une fois l’idée qu’un jour tu saches la vérité ne m’effraies pas comme avec les autres. Pourtant je ne te connaissais pas plus que ça, alors ce n’est pas demain que j’allais t’avouer mon plus gros secret, je m’étais promis que mon passé ne me rattraperait plus, que je le laisserais derrière moi. Je secoue la tête négativement tout en souriant. Tes paroles étaient vraiment idiotes.

« Vraiment, tu penses que, dans l’assemblée, il y en a qui t’arrive à la cheville ? T’en fais pas ils n’attirent pas mon regard. » Je souris, hypnotisé par notre proximité, tout en continuant de me déhancher contre ton corps, faisant augmenter la température. « Pas avec tout le monde, mon beau. »

la séduction entre nous battait son plein. On se frôlait, s’éloignait pour mieux revenir. Mes mains, elles, étaient fixées sur tes épaules. J’avais terriblement envie de t’embrasser. Mais je continuais le jeu que l’on avait instauré entre nous. Je restais à distance, attendant que tu craques. Tu en prenais le chemin alors que je sentais ta main sur mon torse. Je me mords ma lèvre inférieure alors que je sens un frisson parcourir l’ensemble de mon corps. Mais l’impression qu’un courant électrique me traverse le corps lorsque j’entends tes mots. Je souris, totalement conquis. Ma bouche frôle ta joue sans vraiment se poser dessus. « J’espère bien, oui, je ne te laisserais pas partir sans avoir le droit à un petit quelque chose. » J’entends mon prénom, je soupire doucement avant de déposer un baiser dans ton cou. « Je dois bosser, bouge pas, je reviens très vite. » J’embrasse ta joue avant de filer au bar pour voir ce que l’on me veut.


Made by Neon Demon


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1345-a-cup-of-friend-simon
avatar

Rafaël Marquès
sa mission? transformer n'importe quel petit ami en ex. ✿

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 285
☆ pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
☆ avatar : Matthew Daddario
☆ crédits : Balaclava (a)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 6/6 (Simon - Henry - Event - Kendall - Luke - Ava)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Jeu 5 Jan - 16:17

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

L’atmosphère était électrique. La chaleur ne faisait qu’augmenter. Le bar était bondé et la soirée dédiée aux plaisirs, pourtant, seule la présence du beau barman contre le corps de Rafaël lui faisait cet effet. L’attirance était de plus en plus palpable et ils ne s’en cachaient pas, même s’il se retenait tout de même en public, ce qui s’avérait de plus en plus difficile. Leur petit jeu de séduction fonctionnait, puisque la frustration de cette retenue ne faisait qu’accroître leur envie et c’est pourquoi, lorsque Simon lui proposa de venir tester la marchandise, il finit par craquer en glissant une main dans son dos. Les frissons qui le parcoururent lorsqu’il entra en contact avec sa peau, lui firent comprendre qu’il appréciait et cela le flatta, ne l’incitant qu’à vouloir continuer. Les paroles du jeune homme ne cessait de le complimenter et cela lui faisait plaisir, il ne doutait pas de sa sincérité, même s’il ne se leurrait pas, il savait qu’il avait pour but de le charmer et qu’il devait surement le dire à chacune de ses conquêtes. Il lui répondit par un sourire, un peu gêné, suivant toujours les mouvements de son corps, de plus en plus enflammé.

_ Tant mieux alors, je préfère ça.

Il n’allait pas mentir, il préférait l’exclusivité, au moins pour ce soir et aucun d’eux ne semblait vouloir se séparer pour l’instant de toute façon. Finalement, le brun se décida à laisser sa main parcourir le corps de son partenaire, qui y fut très réactif, faisant monter la tension entre eux alors que ses doigts parcouraient son torse. Le voir se mordre la lèvre ne faisait que d’intensifier le désir qui l’animait déjà et qui le pousserait à s’en emparer s’il n’avait pas encore un minimum de tenue. Son regard planté dans le sien, il était prêt à tout, notamment pour se faire pardonner de sa précédente fuite et cela attisa le regard de Simon qui brilla d’une étincelle nouvelle. Il vint à son tour frôler légèrement sa joue de sa bouche, ce qui suffit à le faire frissonner et le décevait un peu, contrairement à la promesse qu’il lui fit.

_ J’ai hâte.

Il répondit simplement dans un soupir de contentement en sentant le baiser dans son cou qui en disait long sur ce qu’il espérait, juste avant qu’on ne vienne les interrompre, brisant la magie du moment. C’était décidément un bien mauvais moment pour que le travail initial de Simon ne le rattrape, mais il n’avait pas vraiment d’autre choix que de le laisser filer, le laissant seul avec son souvenir, au milieu des autres hommes. Il se trouvait alors un peu perdu, face à la réalité qu’il avait oublié et qui le faisait beaucoup moins rêver que les bras du beau jeune homme. Il ressentait là la même frustration que celle qu’avait dû ressentir Simon lorsqu’il l’avait laissé en plan et il comprenait à présent, ce qui n’était vraiment pas agréable. Malgré la déception qui se lisait sur son visage, il gardait l’espoir de son retour.

Il se reprit, passant sa main dans ses cheveux, avant de se tourner pour chercher un endroit où aller, afin de ne pas attendre planté au milieu de la pièce et peut-être retrouver celui qu’il était censé rencontrer ici par la même occasion. Ce qu’il réussit à faire, rejoignant son ami près d’une table haute, qui l’attendait déjà avec leurs premiers verres. Rafaël se cacha bien de lui révéler ce qui l’avait retenue et le charia sur ses goûts de soirée originaux, plutôt que de le remercier, puisqu’il ne voulait pas avouer que cela l’avait bien arrangé pour une fois. Il sirota doucement son verre, en balayant la salle du regard, impatient de retrouver celui qui avait réussi à lui faire tourner la tête.
Made by Neon Demon



Parce que t’es beau comme une comète. Je t’ai dans la peau, je t’ai dans la tête. Je te le répéterai tant qu’il faudra. Tu peux pas t’en aller comme ça — Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1341-raf-don-t-grow-up-it-s-a-
avatar

Simon Steinbach
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 1674
☆ pseudo : Squirowl.
☆ avatar : Nico Tortorella
☆ crédits : natblida
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Jeu 5 Jan - 16:27

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu'il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

Cette soirée était encore plus parfaite depuis que tu es entré dans le bar et que je m'occupe personnellement de toi. À vrai dire j'aurais bien du mal que d'autres de mes collègues soient aussi proche de toi. C'est assez étonnant de ma part, vu que je suis assez libre de faire ce que je veux, comme mes collègues. bien sûr un accord tacite entre nous était de ne pas piquer la proie de l'autre. Puis certain était casé et évitait de se retrouver au milieu d'une séance de drague. chacun se respectait, normalement, mais il faut dire que tu es tellement attirant, que beaucoup de regards convergent vers toi. Ca me donne juste envie de grogner. Je ne me suis jamais montré aussi possessif avec quelqu'un, c'est quelque chose qui me déstabilise. Alors je rentre encore plus dans le jeu afin de calmer tout ça. Mais je frissonne alors que je me retrouve collé contre ton torse encore camouflé d'un tee-shirt. Je tente clairement de te faire craquer, même si pour une fois je pense vraiment ce que je dis. D'habitude cela a juste pour motivation de repartir avec quelqu'un, mais jamais je ne le pense aussi sérieusement. Tu avais titillé ma curiosité, et je voulais savoir ce qui se cache derrière ce jeu.

"Moi aussi." J'affiche un sourire de charme alors que mes mains t'empêchent désormais de t'éloigner. L'attraction se faisait de plus en plus sentir. L'air devenait électrique autour de nous. On se frôlait, on laissait nos sens s'exacerber. Je laisse mes mains parcourir le long de ton torse, à travers le tee-shirt, même si j'aimerais bien retirer ce tissu. Mais je devais me fixer des limites si je ne voulais pas perdre mon travail, déjà que je ne devais normalement pas toucher les clients, on ne peut pas dire que je respectais cette règle. Mais tu allais devoir être patient pour que je puisse tenir ma promesse. Et l'attente rendra le moment encore meilleur. J'aime sentir le contact de tes mains sur ma peau qui devient de plus en plus sensible. J'appuie mon torse dessus pour accentuer le contact.

"Patience, mon beau" Je ne résiste cependant pas à te croquer le cou avec mes dents, promesse tacite de ce que tu allais subir à la fin du service. J'espère que tu seras assez patient pour rester jusqu'à la fin, même si je ferais en sorte de bien m'occuper de toi. Mais je dois retourner travailler car c'est quand même pour cela que je suis là. Mon patron me donne quelques commandes à servir. Je ne peux m'empêcher de jeter quelques coups d'œils furtifs en espérant que ne t'enfuis pas de nouveau. Mais, même si tu as changé de place, tu sembles déterminé à rester malgré ton air perdu. C'était terriblement tentant, j'avais envie de t'embrasser pour effacer cet air de chiot effaré.

Je tente de négocier avec mon patron, qui a parfaitement compris quel manège j'effectuais avec toi. Il me fait poireauter pendant quelques secondes avant de me laisser filer à condition que je ne reste pas dans un coin à échanger de la salive avec toi, mais que je contribue à l'ambiance. Pas de souci, l'idée de danser tout contre toi m'excite. Je reviens vers toi alors que tu es dos à moi. Je m'approche à pas de loups, c'est pas bien compliqué avec tout ce vacarme. Je glisse innocemment mes mains sur tes hanches. "Me revoilà" Je colle mon corps contre le tien, je n'ai pas l'intention que tu m'échappes.
Made by Neon Demon


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1345-a-cup-of-friend-simon
avatar

Rafaël Marquès
sa mission? transformer n'importe quel petit ami en ex. ✿

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 285
☆ pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
☆ avatar : Matthew Daddario
☆ crédits : Balaclava (a)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 6/6 (Simon - Henry - Event - Kendall - Luke - Ava)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Dim 8 Jan - 3:15

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

Fermement coller l’un à l’autre, rien ne semblait pouvoir venir à bout de leur rapprochement et de l’attirance qui les liait à cet instant, où rien d’autre n’avait d’importance. Envouté, Rafaël n’écoutait plus que son envie qui le poussait à repousser ses limites en profitant du corps du beau jeune homme, oubliant la foule autour de lui et son caractère réservé de nature. La promesse de ce qui l’attendait était excitante et il était impatient d’y arriver, de même que son partenaire, ce qui rendait leurs gestes beaucoup plus insistant et pressé. Il savourait le contact de sa main sur son torse, alors qu’il en faisait de même, intensifiant leur désir et l’attraction entre leurs corps. Ce petit jeu s’avérait dangereux, car Rafaël n’avait pas pour habitude de se laisser attirer comme ça et il ne savait pas où cela allait le mener, mais cette fois il était déterminé à aller jusqu’au bout, sans retour en arrière. Il ne croyait pas au destin, mais il devait y avoir une bonne raison pour que ces deux-là se retrouvent à nouveau, avec la même flamme les animant et il ne voulait pas laisser passer cette chance.

A contrecœur, Simon devait reprendre son rôle de serveur, puisque c’était le travail pour lequel il était payé et non pas pour flirter avec les clients. C’était une dure réalité qui ne plaisait pas au Marquès, mais qu’il devait admettre, aussi décevant que cela pouvait être. Il le laissa donc filer et accomplit à son tour son devoir en rejoignant celui pour lequel il était venu, même s’il se doutait que ce ne serait pas avec lui qu’il passerait la soirée comme il l’avait imaginé. Il patienta en buvant un verre, alors que son regard le cherchait parmi la foule, discrètement, pour ne pas paraître trop impatient, alors qu’il bouillonnait de l’intérieur. Après quelques minutes, il fut surprit par des mains qui se posèrent sur ses hanches et qui le firent frémir, comprenant qu’il s’agissait là de l’homme de la soirée. Sentir son corps ainsi coller contre son dos trahissait son désir et cela lui plaisait beaucoup, c’était toujours flatteur de se sentir convoité. Il se tourna donc pour lui faire face, en lui offrant un sourire en coin, enchanté d'avoir à nouveau son attention. Il n’avait pas traîné pour venir le retrouver et il en était ravi, mais il préférait continuer de se la jouer taquin et lui dit.

_ Je commençais à m’impatienter.

Par ailleurs, il sentit le regard de son ami sur lui, un regard entendu qui en disait long sur ce qu’il pensait et après un coup d’œil de Rafaël, celui-ci sentit que c’était le moment pour lui de partir. Faut dire que ce n'était pas courant pour lui de s’afficher comme ça, alors cela pouvait en surprendre plus d’un, mais ce n’était pas le moment pour s’arrêter sur ce genre de détail. Il préférait plutôt s’occuper de Simon qui se trouvait en face de lui et qui était tout à lui désormais. Les brefs baisers échangés quelques instants plus tôt lui avait laissés un agréable souvenir, mais également un goût d’inachevé qu’il n’était pas prêt à laisser de la sorte. C’est pourquoi il voulait reprendre là où il en était et enfin pouvoir embrasser ses lèvres qui lui faisaient terriblement envie, mais dont il ne voulait pas s'emparer le premier. Il se rapprocha alors de lui, en jouant de ses charmes, pour lui murmurer.

_ On en était où déjà ?
Made by Neon Demon



Parce que t’es beau comme une comète. Je t’ai dans la peau, je t’ai dans la tête. Je te le répéterai tant qu’il faudra. Tu peux pas t’en aller comme ça — Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1341-raf-don-t-grow-up-it-s-a-
avatar

Simon Steinbach
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 1674
☆ pseudo : Squirowl.
☆ avatar : Nico Tortorella
☆ crédits : natblida
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Lun 9 Jan - 17:46

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu'il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

Plus les secondes passaient et plus j'avais envie de passer ma soirée collé contre ton torse, à tenter encore et encore de te séduire. J'aimais sentir tes effluves alors que tu te déhanchais doucement contre moi. tu semblais, par rapport à la dernière fois être plus à l'aise en ma présence, moins dans la retenue. Et ça me plaisait énormément, ça te donnait encore plus de charme et tu étais encore plus irrésistible. tu me rendais différent, car je n'avais pourtant pas pour habitude d'insister quand quelqu'un ne semblait pas au premier abord intéressé. Mais avec toi c'était différend, tu m'attirais comme un aimant. Les autres paraissaient soudainement bien fade à mes yeux, depuis que j'ai posé les yeux sur toi. Tu étais mystérieux et c'était sacrément tentant. Alors j'étais particulièrement ravi de te revoir ce soir et cette fois je n'allais pas laisser t'échapper comme ça. Sinon je vais finir par croire que je suis maudit.

Malheureusement je suis censé bosser, ce qui n'est pas évident quand je sais que tu es dans la pièce, libre de t'échapper. Alors je ne suis pas vraiment attentif à ce que je fais, menaçant à plusieurs reprises de renverser le plateau que je tenais dans mes mains. Après plusieurs rappel pour attirer mon attention, mon boss comprit qu'il ne pourrait rien obtenir de moi sinon des catastrophes. Il décide donc de me mettre à l'ambiance, il sait qu'il peut compter sur moi, et surtout sur le beau brun avec qui il m'a vu. Alors je me dépêche de te rejoindre, en espérant que tu ne te soies pas échapper cette fois-ci. Mais tu étais toujours présent même si tu semblais occupé avec un inconnu. Bizarrement, moi qui ne suis pas possessif, cela ne me plaît guère. Alors je pose mes mains sur tes hanches, me collant à ton dos. Je montre ostensiblement que ce soir tu es à moi et à personne d'autre. Je laisse échapper un rire alors que tu te retournes pour me dire que tu commençais à t'impatienter. " Et moi qui pensait que tu en aurais profité pour t'échapper... Je suis heureux que tu sois resté "

Je t'attire de nouveau contre moi, incapable de te laisser loin plus longtemps. Je glisse mes bras autour de ta taille. Je t'emmène au centre de la salle, au cœur de la fête. Me déhanchant sur le rythme de la musique, je glisse ma jambe droite entre la tienne pour coller un peu plus nos deux corps ensemble, pour faire encore grimper la chaleur entre nous. J'effleure sensuellement tes lèvres, te dévorant du regard. On est obligé de se rapprocher à cause de la foule qui commence à être conséquente. Je souris avant de poser mes lèvres dans ton cou. " Je crois qu'on en était là " Je remonte ensuite sur ta mâchoire puis m'arrête au coin de tes lèvres, pour te frustrer quelques secondes de plus. " Et je crois qu'on arrivait inexorablement à cet endroit. " Je finis par poser mes lèvres contre les tiennes, créant un contact explosif. Je glisse mes mains sur tes fesses rebondies, un vrai délice. J'entends les sifflements ravis à notre encontre, mais je ne peux pas me résoudre à quitter tes lèvres.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1345-a-cup-of-friend-simon
avatar

Rafaël Marquès
sa mission? transformer n'importe quel petit ami en ex. ✿

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 285
☆ pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
☆ avatar : Matthew Daddario
☆ crédits : Balaclava (a)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 6/6 (Simon - Henry - Event - Kendall - Luke - Ava)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Lun 16 Jan - 23:10

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

A peine Simon l’avait-il quitté que Rafaël s’impatientait déjà de le retrouver. Même en allant rejoindre son ami pour s’occuper, la soirée était devenue beaucoup plus fade et il ne retrouvait pas la sensation qu’il avait au contact du beau barman. Il ne se reconnaissait plus, ce n’était pas son genre de faire l’adolescent effarouché parce qu’un homme s’intéressait à lui, mais il avait quelque chose de différent qui l’attirait et qu’il ne pouvait pas contrôler. Heureusement, il revint à temps pour l’empêcher de penser à ce qu’il était en train de faire et ils retrouvèrent aussitôt leur proximité, comme si ces quelques minutes séparés avaient été interminables. Visiblement, il était soulagé étant donné ses doutes sur le fait que Rafaël l’attende, mais comme il se l’était promis, c’était hors de question qu’il lui fasse faux bond une fois encore. Il devait bien avouer qu’il aimait avoir ce petit pouvoir sur lui et même s’il aimait jouer avec, il fallait aussi savoir lui octroyer ce qu’il désirait quand il le fallait. Un sourire en coin et il lui répondit, taquin, lui prouvant qu’il n’avait rien oublié et qu’il tenait à sa promesse.

_ Je suis content d’être resté aussi. Mais je ne pouvais pas partir sans avoir vu ce que tu me réserves.

Il se laissa ensuite entraîné dans la foule, plus pour sentir le corps de Simon contre le sien que pour danser, car ce n’était pas vraiment son truc, mais il pouvait faire une exception. Il retrouva ainsi la chaleur de son torse collé à lui, leurs deux corps liés toujours davantage et faisant monté en flèche la température. Rafaël suivit ses mouvements enflammés, un bras autour de son cou, uniquement concentré sur son regard et la tension qui régnait entre eux. Cette électricité était agréable, enivrante, mais c’était de plus en plus difficile de résister alors qu’il pouvait voir et sentir cette peau qui lui faisait tellement envie. Une vraie torture. Surtout que Simon jouait déjà de sa faiblesse en l’embrassant dans le cou, faisant frémir délicieusement sa peau. En effet, ils en étaient là. Il resserra son étreinte pour l’attirer toujours plus à lui, frissonnant de plaisir et bouillonnant d’impatience alors que ses baisers se rapprochaient peu à peu de sa bouche. Il le regarda, les yeux légèrement écarquillés par l’excitation, ne tenant plus, avant que leurs lèvres se rencontrent enfin. Il l'embrassa fougueusement et glissa sa main sur sa nuque puis dans ses cheveux, en profitant avidement du goût de ses lèvres. Ce moment fut magique, étonnement, sans qu’il ne comprenne vraiment pourquoi et plus rien n’avait d’importance hormis eux. Il mit finalement un terme à ce baiser public, sans pour autant éloigner son visage du sien et se mordilla la lèvre, troublé, cherchant seulement dans son regard s’il avait ressenti la même chose, à défaut de pouvoir y placer des mots. Les sifflements eurent définitivement raison de ce moment et Raf baissa les yeux, un peu gêné, avant de jeter un regard autour et de découvrir certains hommes profiter et visiblement apprécier le spectacle, ce qui ne fit qu’intensifier son embarras.

_ Je crois qu’on fait des jaloux…

Il dit finalement avec un petit rire en reportant son attention sur Simon, pour se détendre à nouveau. Il faut dire qu’il y avait de quoi leur envier et il n’était pas peu fier, même s’il préférait garder ce genre de chose plus intime. D’ordinaire, il était plus réservé sur ses sentiments et les marques d’affections, alors il n’était pas vraiment en confiance quand il s’agissait de les montrer, mais il était parfois, même pour lui, impossible de réfréner ses pulsions. Il finit par oublier les perturbateurs et le regarda, en souriant, voyant là l’opportunité de s’échapper du devant de la scène pour être un peu plus tranquille et lui demanda avec ironie.

_ Tu tiens vraiment à rester au milieu de tous ces mecs en chaleur ?

Made by Neon Demon



Parce que t’es beau comme une comète. Je t’ai dans la peau, je t’ai dans la tête. Je te le répéterai tant qu’il faudra. Tu peux pas t’en aller comme ça — Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1341-raf-don-t-grow-up-it-s-a-
avatar

Simon Steinbach
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 1674
☆ pseudo : Squirowl.
☆ avatar : Nico Tortorella
☆ crédits : natblida
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Ven 20 Jan - 23:21

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu'il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

J'étais à peine retourné au bar que j'avais envie déjà de retrouver tes bras et ton jeu de séduction. Surtout que je sentais qu'enfin je touchais du bout des doigts ce que j'attendais depuis que j'ai osé mes yeux sur toi. Très dissipé, je finis par gagner le droit de te retrouver. Je ne me fais pas prier. J'étais attiré comme un aimant vers toi, et je sais que ce n'étais pas qu'une question de physique. Il y avait quelque chose que je ne saurais expliqué qui s'installe entre nous et qui me fait chavirer totalement. Même si cela n'est pas pour me rassurer car je n'ai jamais ressenti un truc aussi fort. Heureusement je n'avais pas eu le temps de réfléchir, et surtout d'attraper peur. Mais j'étais sincèrement heureux de voir que tu n'avais pas fuis comme la dernière fois. Je reprends d'autorité ma position tout contre ton corps. J'avais terriblement chaud même si j'avais dû laisser tomber le haut. Mais ressentir ton corps contre le mine, faisait grimper la température de quelques degrés. " Pleins de bonnes choses en perspective. Et surtout une nuit très longue. "

Je t'entraine au milieu des autres pour danser mais surtout pour avoir tout le loisir de sentir ton corps bouillant contre le mien et tes mains qui parcourent mon torse, créant ainsi un sillon brûlant de désir dans tout mon corps. Nos visages se frôlaient, attisant ce désir qui ne demandait qu'à s'enflammer. Ton emprise sur mon cou me donne des frissons et m'empêche surtout de m'éloigner. Mais je n'en ai aucunement l'intention de m'éloigner de ce corps de dieu vivant. Mes mains se posent sur tes hanches. Tu suis mes mouvements, toi non plus tu ne semblais pas vouloir me lâcher d'un millimètres, ce qui me fait sourire alors que je vais attaquer ton cou à coup de baisers plus ou moins appuyés. Je me rassasie de ton odeur, de ton goût exquis. J'ai bien du mal à quitter ton cou, surtout quand je te vois réagir de cette manière. Je colle un peu plus nos deux corps ensemble. Je laisse échapper un gémissement que toi seul peut entendre. Je glisse mes doigts sous ton haut, pour sentir la chaleur de ta peau contre mes doigts. Je caresse ta peau alors que mes lèvres remontent, rencontrant enfin la tienne. J'aperçois ton regard, le mien est sombre, empli de désir, prêt à te dévorer et à en profiter à l'excès. Je pose enfin mes lèvres sur les tiennes pour une explosion de saveurs et de sensations. Jamais je n'avais ressenti ça avant, avec aucune de mes conquêtes. Le moment était comme suspendu. J'oubliais tout ce qui se passait autour de moi, tout tournait autour de tes lèvres collaient aux miennes, de ce baiser incroyable. J'entoure tes hanches de mes bras pour serrer ton corps tout contre le mien. Je savoure le goût de tes lèvres, la douceur de celles-ci avant que tu ne t'éloignes, me laissant reprendre ainsi mon souffle. Je vois le rouge qui t'arrive aux joues, signe de ton embarras suite aux sifflements. Je te trouve mignon avec ce rouge, ça te va bien et ça te donne un air tout à fait charmant. " Tu m'étonnes, j'ai le plus beau mec de la soirée... "

Je souris avant de déposer de nouveau un baiser sur tes lèvres pour que tu te concentres de nouveau sur moi. Ne te laisses pas distraire par les autres, ils sont bien le dernier cadet de mes soucis. Tu sembles retrouver peu à peu ta timidité, ce qui te rend incroyablement mignon. Comment résister à ça, franchement ? Je souris en secouant négativement la tête " Viens.... " Je t'emmène direction les vestiaires, pour reprendre ma veste, je ferais mes heures plus tard, un autre jour. Tu voulais un peu d'intimité, il n'y a personne ici. Je te lance un regard charmeur alors que je referme la porte derrière nous. Je t'adosse contre le mur avant de coller mon corps contre le tien. "Enfin seuls...." Mes mains reprennent possessions de ton corps avec plus d'ardeur, alors que mes lèvres regagnent ton cou pour le mordiller.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1345-a-cup-of-friend-simon
avatar

Rafaël Marquès
sa mission? transformer n'importe quel petit ami en ex. ✿

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 285
☆ pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
☆ avatar : Matthew Daddario
☆ crédits : Balaclava (a)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 6/6 (Simon - Henry - Event - Kendall - Luke - Ava)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Lun 27 Fév - 0:16

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

La promesse d’une longue nuit et son imagination faisait le reste. Rafaël n’en attendait pas moins et il avait hâte d’y être, vu l’effet qu’il lui faisait déjà, il n’allait surement pas être déçu. Ils se retrouvèrent rapidement au milieu de la piste de danse, pas l’endroit où il se sentait le plus à l’aise, mais son attention était focalisé sur Simon. Son corps contre le sien et ses doigts qui se glissèrent sous son tee-shirt, lui arrachant une nuée de frissons. Ses lèvres qui dévorèrent son cou vinrent ensuite embrasser les siennes pour un baiser passionné. Le genre qui vous faisait tout oublier et fait perdre la tête, il faut bien l’avouer, il ne s’était pas sentie aussi bien avec quelqu’un depuis longtemps. Il prolongea le moment jusqu’à ce qu’ils n’aient plus de souffle, en voulant toujours plus et ne pouvant se résigner à s’en séparer. Ses yeux étaient brillants de désir et d’impatience quand il le regarda, mais la magie s’évapora lorsqu’il remarqua les regards autour d’eux. Voilà pourquoi il évitait ce genre de bar généralement et de se faire remarquer, car cette situation était terriblement gênante. Heureusement, Simon semblait avoir compris et réussit à lui redonner le sourire, même s’il leva les yeux à son propos. C’était plutôt lui le plus beau mec de la soirée, mais les autres devaient surtout être en manque.

Ouf. Il fut soulagé que Simon soit d’accord avec lui et de pouvoir s’éloigner de cette foule qui commençait à l’oppresser. Il le suivit sans connaitre la destination et fut agréablement surprit de découvrir les vestiaires du personnel vide. Un coup d’œil vers le jeune homme et son sourire lorsqu’il referma la porte pour qu’il comprenne où il voulait en venir. Il avait attendu ce moment toute la soirée et à vrai dire, il ne savait pas s’il pourrait attendre plus longtemps tant la tension entre eux était forte. Et elle ne cessait d’augmenter maintenant qu’ils étaient seuls et son partenaire ne perdit pas de temps pour prendre les devants. Plaqué contre le mur, l’excitation monta d’un cran et il l’accueillit à nouveau contre lui. Enfin seuls. Il était rassuré d’avoir un peu d’intimité et de pouvoir en profiter sans retenue. Il se laissa faire par le beau brun, frissonnant au contact de ses mains chaudes sur son torse et de ses douces morsures dans son cou. Il ferma les yeux et de faibles gémissements s’échappèrent de ses lèvres, tandis que ses doigts glissèrent sur le dos nu de son partenaire. Finalement, il se décida à reprendre le contrôle et agrippa doucement les bras de Simon pour le repousser afin de pouvoir inverser les rôles. Il le défia du regard, un sourire, pas peu fier, au coin de ses lèvres, maintenant qu’il se trouvait bloqué contre la paroi. Il n’avait pas pour habitude de faire ça, de se laisser guider par ses désirs, surtout avec un mec qu’il connaissait a peine, mais avec lui, il n’arrivait pas à se contenir. Ses lèvres l’appelaient, son corps et il voyait bien dans son regard qu’il le voulait aussi. Alors il ne le combattait pas, il se laissait aller pour une fois, se laissa surprendre et cela ne pouvait pas lui faire de mal. Il encercla son visage de ses mains et l’embrassa avec encore plus de fougue, plaquant son corps contre le sien, impatient. Ses lèvres se posèrent ensuite dans son cou où il déposa une multitude de baisers, tandis qu’une de ses mains s’empara de ses hanches et l’autre caressa son torse. Il s’arrêta au niveau de son pantalon, et passa plutôt sa main sur ses fesses, faisant toujours plus monter la pression.

_ C’est un peu dangereux ici, non ? Ce serait un peu gênant que quelqu’un nous surprenne. Et dommage de gâcher ce moment.

Il lui chuchota sans le quitter des yeux, frôlant ses lèvres et sans cesser de toucher son corps. Il est vrai que le risque était excitant et il ne voulait pas passer pour un peureux, mais il n’était pas rassuré a l’idée qu’on puisse les surprendre. Il aimait l’adrénaline et relever les défis, mais il n’était pas pour autant une tête brulée et tenait quand même a sa dignité. Il n’était pas difficile d’imaginer ce que la personne pourrait penser en les voyant, dans ce vestiaire et il ne voulait pas donner cette image la de lui, ni de cette relation. Il pensait trop, comme toujours, alors qu'il ne savait pas ce que Simon avait en tête, ni s'il serait capable de résister a la tentation du danger.
Made by Neon Demon



Parce que t’es beau comme une comète. Je t’ai dans la peau, je t’ai dans la tête. Je te le répéterai tant qu’il faudra. Tu peux pas t’en aller comme ça — Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1341-raf-don-t-grow-up-it-s-a-
avatar

Simon Steinbach
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 1674
☆ pseudo : Squirowl.
☆ avatar : Nico Tortorella
☆ crédits : natblida
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Sam 4 Mar - 22:15

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

J’oubliais que j’étais au travail. Qu’il y avait d’autres clients dont je devais m’occuper. Tu étais là et je ne voyais que toi. J’étais obnubilé par toi. Et maintenant que je t’avais entre mes mains, je n’allais plus te lâcher. Je t’emmène sur la piste de danse pour faire illusion. Et surtout je sais que je pourrais profiter de la proximité de ton corps tout contre le mien. Je ne te laisse pas t’éloigner en glissant mon bras autour de toi. Je pouvais sentir ton parfum au vu de notre proximité. Je glisse mes mains sous ton haut pour sentir la chaleur de ta peau ainsi que sa douceur. Je profite de ton cou, de ta mâchoire avant de reprendre possession de tes lèvres pour un baiser enflammé. Il était rare que je ressente autant de choses dans un baiser. Pourtant j’embrassais souvent, je ne vais pas nier ce fait. Mais personne ne m’avait autant troublé. Peut-être le fait que tu m’as résisté pendant un certain temps alors que tout les autres succombaient avec une facilité déconcertante. Ton côté mystérieux m’attirait tel un aimant. Je relâche tes lèvres à bout de souffle avant de remarquer les regards tournés vers nous. Tu semblais passablement gêné d’être le centre de l’attention, ce qui te rendait encore plus mignon. Mais je ne voulais pas que tu t’échappes à cause de cette gêne que tu ressens.

Je finis par t’emmener à un endroit où on ne sera que tous les deux. Notre salle de repos fera parfaitement l’affaire. En plus je sais que l’on sera tranquille pour un bon bout de temps, de quoi avoir le temps de profiter de l’autre. Je referme la porte pour préserver notre intimité, et remarque ton sourire quand tu le remarques. Je m’approche de toi tel un félin, avant de frôler ton corps du mien. Mais je n’hésite pas avant de te plaquer contre un mur, collant de nouveau mon corps tout contre les tien. Je plante mes prunelles dans les tiennes, posant mes mains de chaque côté de ton visage, te donnant aucune possibilité de t’échapper. Je souris en sentant tes bras autour de mes hanches. Je sentais ton souffle contre mon visage, et je ne résiste pas à l’appel de ta peau. Je mordille ton cou et soulève ton haut pour toucher ta peau. Je finis même par le retirer pour avoir une vision parfaite de ton torse. Je te dévisage en passant mes mains sur ton torse avec envie. Je coince ma lèvre inférieure entre mes dents. Je m’enhardis à tes gémissements qui m’attire un peu plus contre toi. Mais, tu m’impressionnes en échangeant les rôles. Je hausse un sourcil alors que tu me défies du regard. Je souris, décidément tu ne cessais de me surprendre. Je me laisse faire avec un plaisir évident. On ne m’avait jamais dominé, parce que je ne l’avais jamais laissé faire. Même quelqu’un qui me ‘connaissait’ bien. Je n’avais jamais laissé assez de temps pour le permettre. Mais avec toi, j’avais l’impression que tout était bousculé, j’étais différent. Pour toi, j’avais presque envie de changer. Je te regarde, ou plutôt je te dévore du regard avant que tu ne me sautes dessus après avoir dévoré mon cou. Je ferme les yeux et gémis contre tes lèvres. Bordel, c’était bon. Mes bras glissent autour de tes hanches avant de se poser sur tes fesses pour te ramener un peu plus contre moi. Tu es en train de me rendre fou. J’espère que tu ne feras pas marche arrière, je ne sais pas si je serais capable de me retenir. Je relâche ma tête en arrière alors que tu attaques de nouveau mon cou de baisers. Je soupire bruyamment, me détendant complètement. Je glisse une main le long de ton dos avant de l’enfouir dans tes cheveux, les décoiffant.

« Ce n’est que l’avant-goût, crois-moi, je n’ai pas l’intention de te laisser m’échapper cette nuit, et vu le monde au bar, personne n’entrera ici avant une heure, et on se sera déjà échappé d’ici-là. » Je souris alors que je ne me recule pas de ton corps. Je sais que je n’irais pas plus loin, pas pour le moment et pas ici. Mais rien ne m’empêchait de continuer de t’embrasser et de profiter de toi. J’inverse de nouveau les rôles avant de coller mon corps aux tient, mêlant nos jambes. Je savais que l’on allait passer le cap ce soir, et je m’occupais de faire monter la température en embrassant ton cou puis tes épaules, mordillant ta peau légèrement salée. Mes mains glissent sur tes hanches alors que nos bassins se collent ensemble.

Made by Neon Demon


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1345-a-cup-of-friend-simon
avatar

Rafaël Marquès
sa mission? transformer n'importe quel petit ami en ex. ✿

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 285
☆ pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
☆ avatar : Matthew Daddario
☆ crédits : Balaclava (a)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: 6/6 (Simon - Henry - Event - Kendall - Luke - Ava)
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Dim 2 Avr - 18:09

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

La vitesse supérieure était enclenchée. C’était trop tard pour faire machine arrière désormais, mais Rafaël était loin de penser à cette éventualité. Il était bien trop enivré par Simon pour imaginer le quitter avant d’être passé aux choses sérieuses et il en avait terriblement envie, alors c’était impossible de s’arrêter en si bon chemin. Ils étaient à présent seuls dans les vestiaires du personnel qui était désert, il n’attendait que ça pour être enfin libre de faire ce qu’ils souhaitaient et cela ne regardait qu’eux. Leurs corps se retrouvèrent bien vite, incapables de rester éloigner trop longtemps et les baisers reprirent de plus belles. Avide de ses lèvres et de la sensation qu’elles lui procuraient, il laissait échapper son plaisir et ne résista pas lorsqu’il lui retira son tee-shirt, profitant de la délicieuse caresse de ses doigts sur son torse. Mais il reprit ensuite le contrôle, inversant les rôles pour prendre le dessus et se délecter de son pouvoir sur Simon, dont il pouvait s’occuper à sa guise. Il lut aisément la surprise dans son regard et cela lui plaisait encore plus. Il n’avait pas encore tout vu et il lui réservait encore plein de choses qu’il ne soupçonnait pas. Son sourire le faisait complètement craquer et il peinait à se retenir de lui sauter dessus. Il dévorait ses lèvres, son cou et parcourait son corps de ses mains, fasciné à l’idée d’en découvrir chaque parcelle. Ses mains sur son propre corps, ses doigts qui vinrent s’échouer dans ses cheveux, ça le faisait complètement vriller et il ne pensait plus qu’à lui, la tentation, oubliant ses manières et tout le reste. Il collait toujours plus leur peau l’une contre l’autre, se délectant de la tension entre eux et des frissons qui le parcouraient.

Malgré tout, il craignait qu’il ne reste pas assez longtemps tranquille et qu’on vienne les surprendre dans cette pièce où n’importe qui pouvait entrer. Certes, cela était excitant, mais il n’était pas totalement rassuré non plus et il ne voulait pas avoir l’air de se dégonfler, alors il lui faisait confiance pour que personne ne viennent les interrompre. Faut dire qu’il n’était pas prêt du tout à s’arrêter et son désir était bien plus grand que sa peur actuellement. L’avant-goût était déjà agréable et il n’avait aucun mal à imaginer qu’il tiendrait sa promesse, même si cela ne faisait qu’accroitre son impatience.

_ C’est prometteur alors…

Il lui souffla avec un sourire en coin, clairement comblé par la tournure des évènements et curieux de connaître la suite. Il rit alors qu’il se retrouva dans sa position initiale, coincé entre le mur et Simon, qui préférait visiblement avoir l’avantage, ce qui amusait le brun. Il se laissait faire pour l’instant, mais il n’avait pas fini de jouer à ce petit jeu. Leurs corps parfaitement liés, il savourait les baisers et les caresses que lui procurait son partenaire, entreprenant, mais doux à la fois, qui le rendait dingue. Le frottement de leurs bassins trahissait sans grande surprise ce qu’il ressentait et la chaleur qui les animait, c’était le bon moment pour montrer qu’il savait ce qu’il voulait cette fois et qu’il ne s’enfuirait plus. S’il pouvait lui faire perdre la tête par la même occasion et lui faire regretter de vouloir prendre le dessus sur lui, le ferait jubiler. Assuré, il entreprit donc de déboutonner son pantalon et planta son regard brillant dans le sien lorsqu’il y glissa sa main. Un sourire victorieux se dessina sur ses lèvres en voyant sa réaction et il se mordilla la lèvre, sentant le désir grimper en flèche chez lui, ainsi que chez son amant. Ses gestes se faisaient délicats et il se pencha vers son oreille, sentant alors son souffle plus rapide dans sa nuque révélant son plaisir. Il lui susurra, charmeur et légèrement moqueur, faisant référence à leur position et à son corps qui ne répondait plus qu’à ses caresses.

_ Faut croire que tu peux pas tout contrôler.


Made by Neon Demon



Parce que t’es beau comme une comète. Je t’ai dans la peau, je t’ai dans la tête. Je te le répéterai tant qu’il faudra. Tu peux pas t’en aller comme ça — Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1341-raf-don-t-grow-up-it-s-a-
avatar

Simon Steinbach
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 28/12/2016
☆ messages : 1674
☆ pseudo : Squirowl.
☆ avatar : Nico Tortorella
☆ crédits : natblida
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   Mar 11 Avr - 15:16

nuit fauve
Simon & Rafaël
C'est pour ça qu' il faut pas que tu désespères. Perds pas espoir
. Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire. Imagine-toi t’es là en train de te reprendre un verre au bar
. Quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part. Imagine-toi t’es là ça te tombe dessus sans crier gare. Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi
. Un truc comme ça.

J’allais enfin pouvoir goûter au plaisir avec toi au creux de mes bras. Je n’allais pas te laisser m’échapper une nouvelle fois. Je me perds dans tes yeux clairs. Cette soirée avait été vraiment parfaite dès le départ, et je crois qu’on allait bientôt atteindre l’apothéose. Mais pour le moment on venait tout simplement de se retrouver seul dans les vestiaires, et même en sachant que personne n’allait entrer dans les vestiaires, je me contentais pour le moment des préliminaires. Je voulais simplement sentir ton corps contre le mien. Je ne résiste pas plus longtemps avant de retrouver la chaleur de ton corps, de la douceur de tes lèvres. Mes mains se posent sur ton corps que je caresse avec avidité avant de retirer ton tee-shirt, il n’y a pas que toi qui doit profiter de la vue. Mais tu sembles tout aussi déterminé que moi à aller plus loin ce soir. Ça me fait sourire. Et ça me surprend quand tu décides de prendre le contrôle. Je suis heureux de voir que tu deviens aussi entreprenant, même si je n’ai pas vraiment l’habitude de me laisser dominer. Mais, avec toi cela ne me dérangeait absolument pas, ce qui était étonnant pour un croqueur d’homme comme moi, tu me perturbais trop et je me refusais de l’avouer et de l’accepter. Je ne suis qu’un égoiste qui ne peut pas se poser, parce que la vérité que je cache ferait fuir n’importe qui, surtout ceux qui sont totalement gay. Alors j’avais appris à cacher la vérité que seul un noyau restreint d’amis proches connaissait vraiment même s’il m’était arrivé de témoigner sous un nom d’emprunt. Mais je ne m’engageais jamais sentimentalement de peur d’avoir le cœur brisé. Mais là, je ne parvenais tout juste à penser à ce qui était en train de se passer.

je sais que personne ne rentrerait tant que la porte serait fermée, et de toute manière ils sont débordés de boulot ce soir avec le nombre de clients qu’il y a à l’intérieur, surtout que je ne suis pas vraiment d’une grande aide en ce moment, vu que je suis accaparé par l’homme qui m’attire. Je sais que j’allais devoir freiner nos ardeurs à un moment donné mais là je n’avais pas la force de t’arrêter ni même de m’arrêter moi-même. Mes mains t’empêchent de t’éloigner de mon corps brûlant. Je ne suis même pas sûr que l’on parvienne à quitter cette pièce pour se retrouver seul, tu me tentais trop. Je ne pouvais pas m’arrêter d’embrasser tes lèvres. « je ne suis pas certain de pouvoir aller ailleurs avant que l’on est terminé… »

Je retourne la situation à mon avantage. Surtout pour sentir la moindre parcelle de ton corps tout contre le mien. Et le fait d’avoir le pouvoir était vraiment grisant. Ma main droite glisse le long de tes hanches puis le long de la ceinture de ton pantalon. J’avais envie de te dévorer tout cru, et mon regard noir de désir me trahissait vis-à-vis de toi. Mes lèvres glissent le long de ton cou, mordillant ta peau avec gourmandise. Mes mains n’étaient pas en reste non plus, elles se glissaient contre ta peau, griffant légèrement parfois. Et le plaisir commençait à grimper. Rien que nos deux bassins scellés ensemble le prouvait. Je commençais à perdre mes moyens et ne voulais qu’une seule chose : toi. J’avais l’intime conviction que tu n’allais pas t’enfuir comme la dernière fois, en me laissant sur ma faim, en quelque sorte. Tu me rendais complètement dingue. Tu continues de me surprendre alors que je sens ta main se glisser dans mon boxer. Tu sembles bien fier de toi et il y a de quoi l’être, je ne contrôlais absolument plus rien, même si je tentais de montrer tout le contraire. Je me colle contre toi en un gémissement sonore, heureusement l’ambiance au bar est assez bruyante pour couvrir nos bruits. Mes mains glissent sur le galbe de tes fesses avant de gémir à tes paroles. Je mordille ton cou avant de prendre la décision de nous diriger vers les toilettes du personnel, pour être certain que l’on ne nous dérangera pas. Je nous enferme à l’intérieur avec un sourire ravageur. Je déboutonne ton pantalon avec hâte. Je mordille ma lèvre inférieure « Effectivement. Tu es tellement beau. » Je te dévore du regard, alors que ma main s’introduit aussi dans ton boxer, voulant faire monter la température aussi, t’emmener au bord du précipice.

Made by Neon Demon


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1345-a-cup-of-friend-simon

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: simon | nuit fauve   

Revenir en haut Aller en bas
 
simon | nuit fauve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: city center :: castro-
Sauter vers: