N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY a fêté dernièrement ses onze mois d'existence. ♡

Partagez | 
 

 (dimlet) road trip to disneyworld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: (dimlet) road trip to disneyworld   Mar 3 Jan - 0:56

Road trip to disneyworld
Dimitri & Scar
If I don't say this now, I will surely break. As I'm leaving the one I want to take. Forgive the urgency, but hurry up and wait. My heart has started to separate.

J’étais sous la douche. J’avais laissé les jumeaux dans le salon devant un dessin-animé pour aller me préparer. Je pleurai à chaudes larmes comme tous les jours. Je préférai me cacher. J’ignorai où était Dimitri. Sans doute était-il parti retrouver sa compagne ? J’ignorai encore si cette dernière venait avec nous mais j’avais la ferme intention de prendre ma voiture de toute manière. Et vu les regards qu’elle me lançait, je doute qu’elle veuille faire le voyage avec deux gamins et la nana qu’elle considère comme sa rivale. Ok, il me plaisait mais je n’étais pas stupide au point de séduire un homme en couple. Je venais de couper l’eau lorsque j’entendis une musique. It’s a small world. Je fronçai le nez. Je me doutais qu’on allait écouter cette musique en boucle. Après tout, les gamins sont fans des chansons qui m’exaspèrent. « EWAN ETEINS CETTE MUSIQUE, hurlai-je en enfilant mes vêtements à la hâte. » Une course poursuite avec un gamin dans la maison, je récupèrerai mon cellulaire pour couper cette maudite musique. « Vos affaires sont prêtes ? » J’avais encore les cheveux mouillés et je n’étais pas maquillée. Mais à quoi bon, je ne le fais jamais. Ils hochèrent la tête. « Il est où tonton ? » Forcément. « Il nous rejoindra sur place. » Je chargeai tous les bagages dans ma mini austin. Autant dire une antiquité mais elle avait le voyage d’Ecosse avec moi. Oui, le volant n’était pas à la bonne place mais je pense que je ne m’y ferai jamais. Je démarre sauf que le moteur fait des siennes. « Mer… credi. » Je sors alors en trombe pour ouvrir le capot et regarder en-dessous. Ewan en profite pour se glisser à côté de moi. « Tu sais réparer les voitures tata ? » Je viens d’un clan d’écossais composé que de mecs. « Oui mon lapin. » Vêtue d’un jean slim et d’un gilet assez épais, je retroussai mes manches pour regarder à tout ça en chantonnant cette foutue musique entêtante. Histoire qu’on parte au plus vite.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: (dimlet) road trip to disneyworld   Mar 3 Jan - 14:48

road trip to Disney world
scarlett & dimitri
well, your face has got a hold on me but your brain is proper weird, are you feeling the same ? you just keep nodding at me looking vacant.

La porte claque derrière toi alors que tu quittes l'appartement de Camille, puis l'immeuble, et grimpes dans ta voiture. Ta paume s'abat sur le volant, et un juron étouffé s'échappe de tes lèvres. Les enfants ne sont pourtant pas là, mais tu as désormais pris l'habitude de faire attention à tout ce que tu dis. Tu passes ta main endolorie sur ton visage pour te calmer, allumes la radio pour éviter un épisode bipolaire et te concentres sur la route jusqu'à la maison. Tu comprends le point de vue de Camille, bien sûr: tu vis avec une autre fille, vous élevez des enfants ensemble, et tu ne peut mentir en disant que Scarlett ne t'attire pas un minimum. Mais ce voyage à Disney World, c'était prévu depuis des jours. Tous les cinq. Mais voilà qu'en passant chercher Camille, tu t'aperçois qu'elle n'est ni prête, ni sur le point de se préparer. Tu n'avais pas de temps à perdre à tenter de la convaincre, vous en aviez déjà discuté, et elle avait promis de venir. Un empêchement, mais bien sûr. Tu parviens rapidement dans Potrero Hill, ayant toujours en tête ses derniers mots « c'est normal que tes neveux passent avant moi, mais m'inclure une fois sur dix dans vos activités ne fait pas de moi un membre de la famille. » Tu n'as pas voulu en débattre, tu n'as ni le temps ni la tête à ça. Et puis, au fond, elle n'a pas tort. Tu ne mentiras pas, ni à elle ni à toi, tu te trouves désormais plus proche de Scar que de Cam et cela devait bien arriver. Quoi qu'il en soit, vous allez emmener Ewan et Maisie à Disney World, vous changer les idées tous les quatre, oublier un peu que vos vies ont été irrémédiablement chamboulées. Et que c'est douloureux. Tu t'aperçois en te garant que la garage est ouvert, mais la mini austin toujours à l'intérieur. Tu l'avais prévenue qu'avec pareille antiquité, ils n'iraient pas loin. Tu sors, attrapant ton sac de voyage au passage, et le balances sur ton épaule en t'avançant vers la porte. « Besoin d'un coup de main ? » Tout concentrés qu'ils sont sur le capot de la voiture, il ne te remarquent qu'en entendant ta voix. « Dim ! » Tu ris doucement en réceptionnant Maisie qui s'est précipitée sur toi et jetée dans tes bras. Tu abandonnes le sac au sol et fais quelques pas de plus, la petite dans les bras. Tu ébouriffes les cheveux d'Ewan en guise de salut et pose ton regard clair sur Scarlett. « Elle ne vient pas », annonces-tu simplement en haussant une épaule, pour le moins indifférent. Tu aurais dû t'y attendre, les crises de jalousie sont de plus en plus fréquentes. « Sûre que tu ne préfères pas prendre ma voiture ? » Une Impala, vieille également mais en parfait état. Et plus grande.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: (dimlet) road trip to disneyworld   Mar 3 Jan - 15:08

Road trip to disneyworld
Dimitri & Scar
If I don't say this now, I will surely break. As I'm leaving the one I want to take. Forgive the urgency, but hurry up and wait. My heart has started to separate.

« Je peux avoir un gâteau ? » Maisie me regarde avec ses yeux plein de malice. Je soulève alors la tête pour lui sourire. « Juste un. Donnes-en un à ton frère au passage. » Les gamins raffolent de mes gâteaux. Il faut dire qu’ils étaient ma principale source d’inspirations avec mes cupcakes très colorés. Lorsque Dimitri n’était pas là, on se faisait des festins de cupcakes où je leur faisais goûter mes nouvelles recettes. Ainsi la myrtille rencontra un vif succès et provoqua l’hilarité générale lorsqu’on se rendit compte que nos langues étaient bleues. Je l’avais rebaptisé le grung minion puisque je lui avais donné cette petite tête. « Besoin d’un coup de main ? » Je me relève pour me tourner vers Dimitri qui venait d’arriver. Seul. Je fronçai les sourcils. Quelque chose me disait qu’elle avait encore fait des siennes rien qu’à voir le visage de mon ami. « ça ira merci ! Tu sais au clan si tu ne sais pas réparé une voiture, tu es un lâche. Et puis j’ai fini. » Je baisse alors le capot pour tout remettre en place, attrapant une lingette pour me laver les mains avant de m’approcher de lui. Mon regard rencontra le sien. « Elle ne vient pas » Je soupirai, lasse de tout ça. « Dommage. » Tu parles que j’étais désolée. J’allais l’avoir rien que pour moi. Mais je ne me sortais pas de la tête que malheureusement Dimitri ne me voyait pas comme ça. Je déposai donc un baiser sur sa joue avant de lui sourire tandis que Maisie lui tendit un grung minion. « Garde, Garde comme il est beau le grung minion. Tata elle est magicienne. » Ou pas non. Je regardai la voiture de Dimitri qui semblait plus propice au voyage. « Sûre que tu ne préfères pas prendre ma voiture ? » Je m’approchai donc de la belle voiture qui me fit penser à celle des Winchester. « Carry on my wayward son, for there'll be peace when you are done. Lay your weary head to rest. Now don't you cry no more, chantai-je ». Trop fan des frères Winchester bien que j’épouserai volontiers Sam s’il venait à être disponible. « J’ai fait des cupcakes forcément, des sandwichs et je pense que si on part maintenant on y sera en début de soirée. On pourra aller au Village. Tant pis tu dormiras seul dans ton petit lit. » Je minaudai avant de voir que les enfants avaient déjà pris leurs bagages.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: (dimlet) road trip to disneyworld   Mer 4 Jan - 11:56

road trip to Disney world
scarlett & dimitri
well, your face has got a hold on me but your brain is proper weird, are you feeling the same ? you just keep nodding at me looking vacant.

Ton couple flanche, tu le sais très bien. Vous viviez ensemble, et tu es parti du jour au lendemain. Tu ne lui parles pas, du moins pas de ce qu'elle veut entendre: comment tu vas, ce que tu ressens après le décès d'Elliott. Tu n'en parles qu'à ton psychologue, parce qu'il le faut, parce que sans cela tu imploserais. Si tu le pouvais, tu garderais tout pour toi, seulement avec ta maladie c'est psychologiquement comme physiquement impossible. Tu chasses Camille de tes pensées en pénétrant dans le garage, te concentrant sur ta petite famille. C'est étrange, et sans doute cela le sera-t-il toujours, mais vous êtes bel et bien une famille, totalement recomposée, liée par le sang et la perte de deux piliers de vos existences respectives. Tu peines encore à réaliser que plus jamais tu ne croiseras le regard complice d'Elliott, ou ne l'entendras rire à l'une de ses propres blagues. Tu secoues doucement la tête, chassant à nouveau tes pensées encombrantes, et attrapes une Maisie qui se jette sur toi. Ton regard tombe sur Scarlett, visiblement perplexe face au fait que tu sois de retour, seul. Evidemment, elle a acheté cinq billets et vous voilà quatre. Tu lui adresses un sourire lorsqu'elle répond à ta question. « Bien, je ne suis donc pas un lâche, c'est bon à savoir. » Tu adresses un clin d'oeil à Ewan qui te sourit largement, et déposes sa soeur au sol pour te concentrer sur la jolie rousse dont le regard t'interroge. Tu lui apprends simplement que Cam ne vient pas. « J'aurais dû m'y attendre, ce n'est pas très grave, on y va pour les enfants. » Tu ne peux masquer une pointe de déception, ton couple bat de l'aile et ce n'est jamais simple, en particulier dans une période telle que celle-ci. Tout et tout le monde semble te filer entre les doigts. Tu souris néanmoins à Scarlett lorsque ses lèvres trouvent ta joue, et te met à la hauteur de ta nièce pour prendre un gâteau. « Quelle chance, nous avons une magicienne mécanicienne à la maison. Je me demande ce qu'elle ne sait pas faire. » Tu goûtes le grung minion, et ne tardes pas à le finir avant de te redresser comme si de rien n'était pour proposer de prendre l'Impala. La chanson qu'entonne la jeune femme te fait sourire, la référence ne t'échappe pas, tu as acheté la voiture justement car c'est ce à quoi elle te faisait penser. Tu ramasses ton sac et la rejoins. « Tu crois que je vais survivre à tant de solitude ? », plaisantes-tu en prenant les sacs des enfants pour les mettre dans le coffre avant de retourner à l'intérieur pour vérifier que les portes sont bien fermées, et tu fermes le garage après avoir récupéré le sac de Scarlett dans l'austin. « En voiture les Gatling, on y va. » Tu pousses gentiment tes neveux vers la voiture, et ouvres la portière passager à Scarlett, lui servant ton plus beau sourire sans trop savoir pourquoi.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: (dimlet) road trip to disneyworld   Mer 4 Jan - 14:00

Road trip to disneyworld
Dimitri & Scar
If I don't say this now, I will surely break. As I'm leaving the one I want to take. Forgive the urgency, but hurry up and wait. My heart has started to separate.

Je me redresse doucement avant de faire craquer ma nuque, une mauvaise habitude. A réparer ma mini Austin de si bon matin, ça me rappelle des souvenirs douloureux. Ceux composés de vert pâturage, de mon père qui riait à gorge déployée tandis que je me mettais du cambouis. De mon cousin qui passait son temps avec ses cheveux. De ma mère qui a manqué de faire une crise cardiaque lorsqu’elle a appris comment je gagnai ma vie là-bas pour payer mes études de cuisine. Mes parents n’étaient pas des gens riches et il devait déjà s’occuper des études de ma sœur, je me suis donc mise à danser. Pas en me dénudant complètement mais le pole dance n’est pas forcément quelque chose de vulgaire. J’ai dû abandonner mes études tandis que Séafrà et Elliott ont débarqué pour m’arracher aux griffes de l’homme qui me battait. J’en porte encore les séquelles et j’en fais des cauchemars. Combien de fois, ma sœur m’a trouvé en pleurs prostrée dans ma chambre ? Même encore maintenant. C’est pour cette raison que je séduisais des hommes, des femmes sans conclure. Je ne voulais pas retomber amoureuse. Je ne voulais pas souffrir de nouveau. Et pourtant dès que je croise Camille et Dimitri ensembles. C’est comme si quelqu’un malaxait mon cœur en le serrant d’un peu trop près. « Bien, je ne suis donc pas un lâche, c'est bon à savoir. » Je lui souris tandis que je retire la pince qui retenait mes longes cheveux roux pour éviter qu’ils ne se salissent. Je secoue doucement la tête avant de les coiffer en natte pour le fixer avec une moue sur le visage. « Il y a beaucoup de critères à remplir pour ne pas être un lâche auprès des McCallum. » Je lui souris. C’est assez déroutant de voir la ressemblance d’avec son petit frère. Ils n’avaient juste pas la même couleur de cheveux. Séafrà et moi étions de parfaits clones sauf que les cheveux de ma sœur ont blondi en venant ici. J’ai vu la tête que faisait Dimitri lorsque j’ai débarqué dans le bureau. On aurait cru qu’il avait vu un fantôme. « J'aurais dû m'y attendre, ce n'est pas très grave, on y va pour les enfants. » Encore à parler d’elle. Je la déteste cette femme Elle me jauge toujours comme si je n’étais qu’un insecte. Et elle me méprisait. Je me surpris à émettre un grognement presque inaudible avant de redresser mon chandail. « Parle pour toi, j’y vais pour moi aussi. Je n’ai jamais mis les pieds dans Disneyworld. Celui le plus proche de chez moi était en France. » Je m’approche délicatement de lui pour déposer mes lèvre sur sa joue. « Et puis tu sais qu’elle ne m’aime pas. Qu’est-ce que ça serait si elle apprenait comment je gagnai ma vie en Ecosse ? » Je me penche alors vers lui pour lui murmurer à l’oreille afin que les enfants n’entendent pas. « Je faisais du pôle dance. » Quand je disais que j’aimais séduire. Et mettre les deux pieds dans le plat aussi. Puis, je m’écarte tandis que la gamine lui donne un gâteau. « Quelle chance, nous avons une magicienne mécanicienne à la maison. Je me demande ce qu'elle ne sait pas faire. » J’éclate de rire. « Arrêtez je vais rougir. Disons que pour défaut, je ne connais pas mes limites. » Bon on va s’arrêter là, non ? Je veux dire quand le chat n’est pas là les souris dansent mais sa connasse pouvait débarquer d’un moment à un autre. Je me mets alors à entonner une chanson de Supernatural tandis qu’on change de voiture. « Tata et toi vous devriez vous marier. Comme Papa et Maman. Comme ça on serait une vraie famille, entonne Maisie tandis que j’étais en train de l’attacher. J’avais bien pris soin de prendre les réhausseurs qui sont obligatoires jusqu’à l’âge de dix ans. « Désolée ma princesse, mais tonton a déjà trouvé sa belle, chuchotai-je. » La petite croise alors les bras sur sa poitrine en regardant Dimitri d’un air boudeur. « Moi j’l’aime pas, sort Ewan. Elle est méchante avec nous. » Génial. On n’est même pas partis que les deux commères font des siennes. Fort heureusement Dimitri est trop occupé à charger les bagages dans la voiture. « Taisez-vous, vous allez faire de la peine à Tonton, dis-je sur un ton autoritaire. » Après avoir attaché Ewan, je m’approche de Dimitri pour lui sourire et lancer une boutade. « Tu crois que je vais survivre à tant de solitude ? » Mon main effleure doucement son bras tandis que je lui lance mon irrésistible sourire en coin. « Au pire tu sais où me trouver. Y’a juste un hic… » Je me penche de nouveau à son oreille. « Je ne porte que de la lingerie fine pour dormir. » Puis je lui lance un petit clin d’œil avant de monter dans la voiture tandis que Maisie me tend le CD de La reine des neiges. Forcément, on n’allait pas y couper. Je le glisse dedans tandis qu’on commence le voyage. Les enfants commencent à chanter à tue-tête et j’en profite alors pour glisser sur la banquette et me rapprocher de Dimitri. Les enfants sont inattentifs, je pouvais donc discuter librement avec lui. « Tu sais que… » Je baisse la tête et pour une fois, je me sens fragile. Je perds mon assurance. « Tu devrais retourner vivre avec elle Dimitri. Sinon tu la perdras. Je ne sais pas ce que je ferai si l’homme que j’aimais habitait avec quelqu’un d’autre. » Bien sûr que si je le sais. L’homme que j’aime secrètement en aime une autre et la simple idée de la perdre me terrorisait mais je n’avais pas le choix. Mon regard cherche le sien tandis qu’on roulait en direction de Disneyworld. J’ignorai tout de la bipolarité de Dimitri comme il ignorait tout de ma dépression, de mon ex violent qui me hantait toutes les nuits et enfin de mes sentiments pour lui. Nous n’étions au fond que deux étrangers l’un pour l’autre. Cependant, ma main trouva doucement la sienne pour nouer mes doigts aux siens.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: (dimlet) road trip to disneyworld   Mer 4 Jan - 22:26

road trip to Disney world
scarlett & dimitri
well, your face has got a hold on me but your brain is proper weird, are you feeling the same ? you just keep nodding at me looking vacant.

Cette vie, tous les quatre, tu pourrais parfaitement t'y faire. Si les circonstances étaient moins désastreuses, moins douloureuses, tu le vivrais bien. Mais ton frère et son épouse sont morts, laissant deux enfants en bas âge derrière eux. Tu les aimes de tout ton cœur, t'en occuper est une joie, seulement tu aimerais tant ne pas avoir à le faire... Tu as toujours eu besoin de ton petit frère, et inversement, il était ton remède, le seul qui comprenait tes crises et parvenait à te gérer. L'avoir auprès de toi lors de ton déménagement à San Francisco, tu n'aurais pas pu demander mieux, à vrai dire tu n'avais pas osé le lui demander, qu'il ait pris l'initiative de lui-même prouve à quel point vous étiez dévoués et liés l'un à l'autre. Prendre soin de ses enfants, c'est vraiment le moins que tu puisses faire. La compagnie et l'aide de Scarlett sont d'un grand secours, tu as beau t'être toujours occupé d'eux lorsque tu en avais le temps, tu aurais été parfaitement incapable de devenir père célibataire du jour au lendemain, aussi adorables tes neveux soient-ils. Maisie est celle qui te préfère, ça a toujours été le cas, elle te collait dès son plus jeune âge. Si tu avais voulu des enfants, tu aurais voulu une fille, elle l'a peut-être senti. Tu adores Ewan tout autant, vos relations sont simplement un peu différentes. Par exemple, elle se jette dans tes bras en te voyant, et il reste en retrait, auprès de sa tante. Celle-là même qui te perturbe un peu plus de jour en jour, avec son sourire éclatant, ses yeux clairs et sa chevelure de feu. Le portrait craché de sa soeur jumelle, de quoi te mettre mal à l'aise au début, mais tu as appris que leurs caractères sont différents. Tu n'as jamais envié ton frère d'avoir Séafra, vous étiez amis, mais Scarlett a indéniablement quelque chose qui te plait. « Ah oui ? Ça compte aussi auprès de toi ? » Vous en venez à évoquer Camille. Tu sais qu'elle ne fait pas l'unanimité auprès de tes proches, qu'elle est un peu farouche, qu'elle s'y prend de travers avec les enfants, et puis qu'elle n'aime pas Scarlett car elle la voit comme sa rivale, mais ton frère la connaissait aussi bien que toi, et il l'appréciait beaucoup. Toi, tu l'apprécies beaucoup. Tu lui en veux de ne pas venir, et tu lui en veux de penser à elle lorsque tes neveux ont besoin de toi, mais d'un côté tu ne peux que la comprendre. Tu te rends bien compte qu'être avec toi est aujourd'hui devenu très complexe, et que tu ne fais rien pour lui faciliter la tâche. Vous gérez tous votre deuil à votre façon, et tu sais que Camille a été affectée aussi par le décès de vos proches. Là où elle aimerait en parler, tu restes muré dans le silence. « J'y suis allé, une fois, au début de notre vie américaine. Pour Elliott, il était encore tellement jeune. » Tu esquisses un sourire. « Elle a peur de toi, c'est tout. » Tu hausses une épaule, tentant d'atténuer les choses tandis qu'elle se penche vers toi. Une effluve de son parfum te parvient, et tu frémis malgré toi. Et ce qu'elle te murmure n'aide pas vraiment. « Tiens donc, à quand la démonstration ? » Tu lui adresses un sourire énigmatique alors qu'elle s'écarte, te laissant te concentrer sur la petite. « Qui dit que c'est un défaut ? » C'est plus fort que toi, il te faut répondre à ses provocations, même si c'est une pente glissante, et une très mauvaise idée. Tu charges les bagages dans ta voiture une fois la décision que c'est le véhicule le plus propice au voyage prise à l'unanimité. Les enfants installées, Scarlett et toi remettez cela. Mauvaise, très mauvaise idée. « Je ne vois pas en quoi c'est un problème », remarques-tu, lui faisant un clin d'oeil avant de lui tenir la portière. Tu montes à ton tour, un dernier regard pour la maison avant de démarrer. Malheureusement, ce sont les jumeaux qui font la programmation musicale. Tu supposes que n'importe quelle chanson peut t'aider pour la bipolarité, aussi insupportable soit-elle. La présence de certaines personnes est également d'un grand secours, Scarlett semble avoir gagné cette place à son tour, sans même le savoir. Tu lui souris lorsqu'elle se rapproche, te concentrant rapidement sur la route à nouveau. Tu la sens hésitante lorsqu'elle commence à parler, et penche légèrement la tête vers elle en signe d'encouragement. Quoi qu'elle ait à dire, tu peux surement l'entendre. Ses paroles t'arrachent un sourire, à vrai dire tu apprécies sa sollicitude. Seulement, tu n'as pas particulièrement envie d'aborder le sujet. De toutes manières, il est hors de question que tu abandonnes si rapidement ta famille. Ces enfants sont ton sang, ton patronyme, ce qu'il reste de ton frère et de ton amie. Si Camille ne peut pas le comprendre, tu ne peux rien pour elle. Tu t'en rends à peine compte, mais ta main serre doucement celle de Scarlett, et tu quittes à nouveau la route des yeux une seconde pour croiser son regard et lui sourire sincèrement. « Hey, ne t'en fais pas pour ça, je gère. Et je préfère être avec les petits, ils ont besoin de nous deux. » Tu jettes un coup d'oeil dans le rétroviseur, souriant en constatant qu'ils sont complètement à fond dans leur chanson. « Ewan ressemble tellement à Elliott... Et Maisie a son caractère. Ils sont... Ils sont géniaux, ces gosses. » Ta voix flanche et tu toussotes afin de le camoufler, tout en sachant que tu ne trompes personne.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: (dimlet) road trip to disneyworld   Mer 4 Jan - 23:09

Road trip to disneyworld
Dimitri & Scar
If I don't say this now, I will surely break. As I'm leaving the one I want to take. Forgive the urgency, but hurry up and wait. My heart has started to separate.

Je mentirai si je disais que je n’étais pas soulagée de ne pas voir Camille ici. Elle n’aurait pas arrêté de m’envoyer des pics et j’allais avoir envie de la tarter. Je n’y peux rien mais je suis écossaise et j’ai très mauvais caractère. J’ignorai le point de vue d’Elliott sur elle mais ma sœur ne l’aimait pas. Donc ça doit être génétique. Je suis programmée pour détester cette nana et je pense que nous allions finir par nous battre un jour. Un véritable bain de sang. Je relève la tête pour le regarder. Je hausse alors un sourcil tandis qu’il me lance ce sourire. J’y réponds tandis qu’on parle de la réparation de ma voiture. « Ah oui ? Ça compte aussi auprès de toi ? » Je ricane. « Bien sûr. J’ai certains critères chez un homme. » Seulement mon sourire s’évanouit tandis que je repense légèrement à mon ex. A ses coups. A la trace indélébile qu’il avait laissée en moi. J’en fais même tomber un outil. Le son du métal sur le sol me ramène à moi. Je m’éclaircis la gorge. « De toute façon, homme ou femme, je m’en fiche. » Ma pansexualité n’était un secret pour personne. A vrai dire lorsque j’ai rencontré Dimitri, je suis passée pour une lesbienne puisque je fréquentais une femme. Et après un homme. Je me fiche pas mal du genre de la personne avec laquelle je couche. Après ma rupture douloureuse, qu’Elliott m’ait limite arraché de force à mon ancien compagnon, je suis entrée en face d’autodestruction. J’avais besoin de ressentir la douleur dont il m’avait affligé durant notre relation. Séafrà m’a aidée en m’accueillant chez eux tandis qu’Elliott partait chez Dimitri avec les enfants. Comme une cure de désintoxication. J’ai remplacé la douleur par la cuisine même s’il m’arrive encore de me mettre dans un coin de la chambre en pleine nuit. Combien de fois Connor m’a-t-il retrouvé prostrée dans un coin ? Lui seul est au courant du calvaire que j’endure. Et maintenant la douleur s’est agrandie comme un trou immense en moi. On en vient à parler de sa copine donc et de notre voyage à Disneyworld. Je lui souris. Faire semblant, survivre. Je ne pouvais pas me permettre de replonger. Même si au fond j’avais envie de hurler. « J'y suis allé, une fois, au début de notre vie américaine. Pour Elliott, il était encore tellement jeune. » Je baisse alors la tête tandis qu’il esquisse un sourire. « On devait y aller ensembles. » Je parle bien entendu de ma sœur et des enfants. Tout était prévu, les dates lancées. Ses billets étaient pour eux de base. Et non pour nous. J’étais juste à la place de Camille. « Elle a peur de toi, c'est tout. » Je redresse la tête tandis qu’une lueur passe dans mes yeux. Sauvage. « Elle peut. » Je sais que je devrais le rassurer, je sais que je devrais lui dire qu’elle n’aurait pas peur de moi. Mais cette fille, elle me sort par les yeux. J’ai essayé d’être polie. D’être gentille. « Et elle me remboursera le billet. Pas toi, elle. » Je pourrais aisément grogner. Prendre mon téléphone pour l’insulter de tous les noms mais à la place, je suis près de lui en une enjambée. Un rictus mauvais sur le visage, je lui signale pourquoi sa copine devrait avoir peur de moi. « Tiens donc, à quand la démonstration ? » Je tapote doucement sa joue tandis que mon visage est trop près du sien. « Je préfère te laisser imaginer. » Puis avec un sourire ravageur, je pars attacher les enfants tandis qu’il charge la voiture. Mon regard se perd sur Maisie qui ressemble à sa mère comme deux gouttes. « Je suis enceinte. » C’est pour ça que je suis revenue. Elle est arrivée en Ecosse avec son mari pour nous l’annoncer. J’avais retrouvé ma sœur et j’ai rencontré son mari. La même semaine qui était censée être vacancière pour eux, elle me retrouvait ensanglantée et en pleurs pour essayer de me tirer des griffes de ce malade mental. Mais seulement, je ne l’ai pas écouté. Je n’ai pas voulu. Puis un jour, Elliott a débarqué, lui a cassé la gueule et m’a emmené de force. A l’hôpital on a fait l’inventaire de ce que j’avais subi, j’ai porté plainte et j’ai quitté le pays. Mon pays que je chérissais tant. Je m’approche donc de Dimitri pour lui signaler de quoi j’étais vêtue la nuit. « Je ne vois pas en quoi c'est un problème » Tu joues avec le feu mon gars. « Tu feras moins le malin quand je me planterai devant toi, ce soir. » Puis avec un ricanement, je me mets dans la voiture. Les enfants choisissent la musique tandis que je regarde le paysage. Je ne sais pas combien de temps s’écoule avant que je prenne la parole. Je pense à Camille, à lui. Je sais que je le drague mais je ne veux pas qu’il soit malheureux à cause de moi. Il l’aime et pas moi. . « Hey, ne t'en fais pas pour ça, je gère. Et je préfère être avec les petits, ils ont besoin de nous deux. » Non, il se trompait. « Tu te trompes. Ils ont besoin de toi. Pas de moi. » Je regarde les petits qui continuent de chanter. J’esquisse un petit sourire avant de me tourner vers lui. « Ewan ressemble tellement à Elliott... Et Maisie a son caractère. Ils sont... Ils sont géniaux, ces gosses. » Il presse doucement ma main tandis que Maisie commence à avoir envie d’aller aux toilettes. On s’arrête donc à une aire de repos tandis que j’accompagne la petite aux toilettes. Tandis qu’ils choisissent des bonbons ou autres bêtises, je m’adosse contre la voiture pour faire un aveu à Dimitri. « Je ne pense pas que tu saisisses le lien qui unit des jumeaux Dimitri. JE L’AI SENTI. Toi t’as encore ta copine, t’as de la chance d’avoir quelqu’un qui t’aime mais moi, mon âme sœur est morte. T’as quelqu’un auprès de qui dormir la nuit. Moi j’ai que le chien. Comment veux-tu que ça fonctionne ? Voilà mon plus gros défaut, celui que je cache à tout le monde sauf à Connor. Je suis morte. Je fais semblant. » Personne ne s’est occupé de savoir si j’allais bien. Si moi j’étais brisée. Lui, il avait eu Camille qui s’est occupée de lui. Même moi. Mais moi, personne. S’il n’y avait pas eu les enfants, j’aurai sauté du haut d’un pont ou sous un train, car plus rien ne me retenait en vie. « Tata pourquoi tu pleures, me lança Ewan. » Je m’abaissai donc à sa hauteur pour le recoiffer. « Je suis tombée. Allez en voiture, sinon on y sera pas avant demain. » Puis, je regardai Dimitri mettant mon index sur ma bouche, l’intimant de se taire.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: (dimlet) road trip to disneyworld   Sam 7 Jan - 12:42

road trip to Disney world
scarlett & dimitri
well, your face has got a hold on me but your brain is proper weird, are you feeling the same ? you just keep nodding at me looking vacant.

Assis au volant de ton Impala, tu fixes la route en jetant de temps à autre un coup d'oeil dans le rétroviseur afin de vérifier que les enfants ont tout ce qu'il leur faut. Il chantent à tue-tête, et tu fais en sorte de ne pas te concentrer sur la musique histoire de ne pas en avoir marre trop rapidement -les princesses ça va un peu, mais à forte dose c'est épuisant. Malgré cela, tes doigts pianotent machinalement sur le volant, en rythme. Tu t'y es rapidement fait, à toutes ces activités typiquement parentales. Evidemment, Camille moins, elle n'apprécie forcément pas que tu joues les papas alors que la maman attitrée, ce n'est pas elle. En particulier car elle sait que tu ne veux pas d'enfant, chose qui l'a mise dans tous ses états lorsque tu as accepté de t'occuper des jumeaux. Comme quoi tu ne voulais pas d'enfant avec elle, mais tu étais prêt à t'occuper d'autres. Pire: à vivre avec eux, à devenir père. Il t'a donc fallu avouer le pourquoi du comment: ta bipolarité. Autant dire qu'elle n'a pas osé répliquer, tu as peur que ta progéniture soit aussi malade que toi, et elle n'a pas pu te contredire à ce sujet. C'est un fardeau qu'il lui faut porter avec toi, la condition pour que vous soyez ensemble, après tout on ne peut te prendre qu'en entier, laisser la maladie de côté n'est pas une option. Tu as longtemps cru qu'elle te quitterait pour cela, en particulier après ta première crise, mais elle est toujours là et tu sembles désormais être celui qui t'éloignes et fais tanguer le navire. Tu es tiré de tes pensées par Scarlett qui s'est rapprochée. « C'est faux. C'est toi qui te trompes, ils ont besoin de nous. » Tu lui souris, secouant doucement la tête et continuant de parler bas. « Tu en fais plus que moi, tu sais y faire, et ils t'aiment beaucoup. Ewan ne jure que par toi. On serait tous les trois perdus sans toi, ne te sous-estimes pas. » Tu lui adresses un léger sourire, tout à fait sincère. Elle a tort de se dénigrer de la sorte, tu ne t'en sortirais pas seul, et il y a tant de domaines dans lesquels elle est tellement meilleure que toi. Après tout, vous êtes une équipe. Tu observes les petits un instant, remarquant à quel point ils ressemblent à leurs parents, puis l'habitacle retrouve le silence. Jusqu'à ce que Maisie ne demande une pause, tu arrêtes donc la voiture sur une aire de repos et restes avec Ewan tandis que les filles vont aux toilettes. Ils vont ensuite se chercher des bonbons et tu demeures en compagnie de leur tante, qui part dans un aveu mêlés de reproches que tu peines à comprendre. Non, évidemment, tu ne sais pas ce que c'est d'avoir un jumeau, et de le perdre. Mais tu avais un frère, ce n'est pas si différent. La famille, c'est la famille. Bien sûr, le lien est différent, plus profond sans doute, cependant Elliott et toi étiez comme les doigts de la main. Tu ne l'as peut-être pas instantanément senti, mais tu l'as bien senti passé une fois mis au courant. Sans parler de ta profonde culpabilité, mais Scarlett ne sait rien de tout cela. Aussi, tu fais un effort pour rester calme et posé malgré tout. « Non, je ne comprends pas le lien des jumeaux, et je n'ai jamais prétendu le contraire. Mais je sais ce que c'est de perdre quelqu'un, c'était tout de même mon frère. Mon petit frère, tu ne sais pas non plus ce que c'est Scarlett. C'était à moi de le protéger et ça a toujours été le contraire. S'il te plait, ne compare pas nos peines. Tu ne sais rien de nous deux. » Et voilà: tu as les yeux embués de larmes. Tu passes une main sur ton visage et t'éloignes faire quelques pas afin de ne pas flancher devant quiconque. Merde, pas de crise, par pitié. Tes mains commencent à trembler, tu les caches donc dans tes poches et retournes auprès d'eux, grimpant dans la voiture sans un mot. Tu vérifies que les enfants sont attachés et démarres. « Si à un moment tu veux conduire, n'hésite pas. » Tu restes ensuite une bonne dizaine de minutes dans un mutisme total, les mains serrées sur le volant pour catalyser les tremblements, concentré sur ta respiration. Puis tu la regardes pour la première fois depuis que vous avez repris la route. « Je suis désolé, j'ai été égoïste. Je ne pense pas t'avoir vraiment demandé comment tu te sentais, sans doute car la réponse ne pouvait être que négative et je n'ai pas voulu... Je ne sais pas, j'avais peur, je m'occupais des enfants, je pense que ça m'évitait d'y penser. » Ta main cherche la sienne sur la banquette et tu la serres doucement. « Excuse-moi. J'aurais dû prendre soin de toi comme tu as pris soin de nous trois. »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: (dimlet) road trip to disneyworld   Lun 16 Jan - 22:51

Road trip to disneyworld
Dimitri & Scar
If I don't say this now, I will surely break. As I'm leaving the one I want to take. Forgive the urgency, but hurry up and wait. My heart has started to separate.

(...)La journée avait été éreintante. Les petits étaient crevés. Je fixai le gamin qui sortait de la voiture en passant sa petite main sur son visage crevée tandis que ma nièce allait voir directement Dimitri. On fonctionnait ainsi dans notre « couple ». Il prenait en charge la gamine tandis que j’étais beaucoup plus proche d’Ewan. J’avais décidé dans la voiture de mettre ma mélancolie de côté pour les gamins. Je pourrais faire une scène comme une gamine de dix ans mais à la place, je suis restée digne. J’ai pété un plomb comme Dimitri l’a fait avant moi. Du moins, je suppose. Il était déjà assez à cran comme ça à cause de Camille. Cette fille je l’avais en horreur mais qui étais-je pour la juger ? Est-ce que sa place je serai venue ? Certainement pas. Si mon mec partait en virée avec une autre femme et les bambins qu’ils avaient en commun. Soyons honnête dans le film avec Josh Duhamel, la situation ne fonctionne pas pour Katherine Heighl et le gynécologue. Je ne me leurrai pas sur le fait que Dimitri allait devoir faire un choix et que j’allais lui imposer. Les billets pour l’Ecosse étaient rangés dans ma commode et attendaient patiemment que je les prenne. Il y avait une chose que tout le monde avait zappé, j’avais mis ma vie entre parenthèses pour venir vivre ici. J’avais encore des choses à régler en Ecosse. Entre autres assister au procès. Je pourrais demander à l’homme qui partageait ma vie de m’accompagner mais ça ne le regardait pas. Et puis les explications étaient compliquées et douloureuses.

« Excuse-moi. J'aurais dû prendre soin de toi comme tu as pris soin de nous trois. » Ses mots raisonnaient dans ma tête et je les avais balayés avec un sourire. Factice mais je suis douée pour faire semblant. On arrive donc jusqu’à l’hotel. Je porte Ewan dans mes bras tandis que je suis suivie par le restant de notre petite famille brisée. Je retire les deux pass puisque j’avais pris soin de prendre une chambre pour Dimitri et Camille. En même temps, j’avais eu raison toute à l’heure, je ne portais que de la lingerie fine pour dormir. Je n’avais jamais eu besoin d’acheter un gros pyjama moche. Et puis, j’avais beau n’avoir aucun style au niveau vestimentaire, j’avais du goût pour les dessous. Et une certaine obsession. Quand ça ne va pas je m’achète des sous-vêtements. Ce qui est assez intéressant puisque de toute façon quand je sors, je rentre rarement seule. Ou je devrais dire que je rentrais rarement seule. Je me tourne vers Dimitri tandis que nous sommes dans le couloir, des chambres qui communiquent. Nous avions mangé dans la voiture et demain, nous devions nous lever tôt.

« JE VEUX DOUDOU. » Maisie sautait sur son lit en sautant à pieds joints. Ah lala. Où est-il ce fichu doudou de malheur ? Puis, je ne pouvais pas aller voir Dimitri vêtue de la sorte. Une simple nuisette avec de la dentelle sur le haut et un kimono de satin. Oh pis merde. Si ça se trouve, c’est lui qui devait l’avoir ce fichu nounours tout dégueu. Elle passait tout son temps avec lui. « Je vais voir si tonton l’a. En attendant tu te couches ou doudou dort dans la chambre d’à côté. » Oh cette menace. La gamine se couche aussitôt et met ses draps jusqu’au-dessus de son menton. Je détache ma longue crinière de feu avant de frapper. Après tout, il a dit qu’il s’en fichait donc je le prenais au mot. « Dim ? » Je passe la tête par la porte. « T’aurais pas le doudou de la petite, elle fait un caprice ? » Je reste à moitié cachée derrière la porte tandis que mon peignoir glisse doucement le long de mon épaule, la dénudant légèrement.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: (dimlet) road trip to disneyworld   

Revenir en haut Aller en bas
 
(dimlet) road trip to disneyworld
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé]
» Road trip Canada USA
» Road Trip 2012 [5] - Mount Rushmore - Crazy Horse [+ image 8-2-12]
» [MEP TGS] Random Road Trip
» Road-trip au Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: