N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 giselle. what'd i miss ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Samuel Dewar
admin + kenai

some info
☆ en ville depuis le : 13/11/2016
☆ messages : 162
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : bob morley.
☆ crédits : scarlett glasses & macfly.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: giselle. what'd i miss ?   Dim 1 Jan - 10:05

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Depuis ton arrivée dans ton loft, tu avais entrepris d’en apprendre le plus possible sur tous les habitants de l’immeuble. C’était une lourde tâche, mais elle en valait la peine. Maintenant, tu avais l’impression de tous les connaitre, un peu comme s’ils étaient tous des potes à qui tu ne parlais que très rarement. Bien sur, la réelle raison était plutôt un besoin flagrant d’assouvir ta curiosité, mais tu appréciais vraiment le faire d’en savoir beaucoup sur eux. C’était d’ailleurs la raison de ta présence dans ta cuisine de si bon matin alors que tu n’avais ni cours, ni quart de travail avant tard dans la journée. Tu préparais un petit déjeuner pour une personne en particulier afin d’avoir une raison d’aller envahir son loft. Bien sur l’objectif n’était pas simplement de t’inviter chez une voisine, mais bien d’en apprendre plus sur les événements de la veille. Il était rare que des voix se fassent entendre et que ce soit celle de Giselle ne faisait qu’attiser encore plus ta curiosité. Il fallait donc que tu mènes ta petite enquête, d’où la nécessité d’offrandes. Il était vrai que tu aurais pu jouer sur les deux tableaux et aller également griller l’autre partie à l’affaire, à savoir Nolhan, mais tu supposais qu’il serait plus simple - et surtout plus intéressant - de commencer par Giselle qui était une source de curiosité en elle-même depuis son arrivée. Choisir l’offrande avait été plus compliqué que prévu, il fallait après tout que ce soit crédible, mais le résultat était considérable : d’adorable petits muffins soigneusement préparés.

C’est donc muni de ces petits délices que tu franchis le pas de ta porte pour te diriger vers celle de Giselle. Tu avais bien fait attention qu’il ne soit pas trop tôt pour le faire - les gens qui se faisaient réveillés étaient rarement d’humeur à partager leurs histoires. Toquant légèrement à la porte, tu esquissas un énorme sourire en attendant qu’elle ouvre. Il ne fallait pas trop insister, il ne fallait pas trop se montrer impatient. Après tout, le dicton n’était pas « tout vient a point a qui sait attendre » ? Tu espérais tout de même qu’elle ouvre, tu n’avais pas spécialement envie d’avoir l’air d’un idiot devant sa porte. Esquissant un plus grand sourire lorsque la porte s’ouvrit devant toi, tu pris un ton joyeux : « Bon matin ! » Ponctuant ta phrase d’un geste pour montrer les muffins, tu poursuivis : « J’ai fait trop de muffins, du coup je me suis dit que tu en voudrais peut-être. » Dire que tu les avais fait spécialement pour l’occasion te donnerait un air trop bizarre, autant garder le tout le plus simple possible. Tu retins d’ailleurs un commentaire au sujet que ça lui serait sans doute profitable après les événements de la veille. Chaque chose en son temps disons.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1120-through-it-all-you-could-
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6106
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Mer 4 Jan - 8:48

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Le réveil avait été difficile ce matin-là. Du moins plus qu’à l’accoutumée. Parce que le manque de sommeil commençait à peser lourd. Le travail en soi n’était pas de tout repos : les horaires aléatoires, les gardes qui n’en finissaient jamais et/ou qui s’enchaînaient sans vraiment avoir le temps de s’accorder suffisamment de repos… C’était sans compter, mon récent déménagement dans mon actuel loft, où je ne me sentais pas encore totalement chez moi, et mes difficultés à dormir correctement la nuit. Toutefois, la présente difficulté aurait été plus facilement surmontable la cause n’en était pas partiellement un problème de voisinage. Peu de temps après mon arrivée dans l’immeuble, quelqu’un s’était acquis du loft à côté du mien. Comme j’avais rendu visite auparavant à mes autres voisins lors de mon installation, j’en avais fait de même pour mon nouveau voisin de palier. Ce jour-là, j’avais préparé quelques muffins que j’avais soigneusement rangés dans un petit panier avant d’oser cogner à sa porte. Je me souvenais clairement avoir été très intimidée par l’homme  – en tous cas plus que je ne  l’étais habituellement auprès d’inconnus - parce qu’il s’était avéré beaucoup plus imposant et impressionnant que prévu. Je me souvenais également que je n’avais pu soutenir son regard bleu et électrique et que mes mains serraient nerveusement le panier de muffins. Mais surtout je me souvenais qu’il avait eu la gentille de me prévenir qu’il causerait certainement « un peu de bruit » de temps à autres. Je m’étais alors montré compréhensible et j’avais assuré que ça ne devrait me poser aucun souci… Malheureusement, j’étais loin de me douter que le « peu de bruit » que mon nouveau voisin avait mentionné était celui des très nombreuses fêtes qu’il organisait jusqu’à pas d’heure ou encore les voix de ses…comment dire ?... nombreuses compagnes du soir. Il n’était alors pas très évident de se reposer, et la veille au soir encore, la fête était au rendez-vous. Jusqu’ici, j’avais eu la gentillesse de ne pas me plaindre auprès de lui ou même de la police pour le tapage nocturne, mais je n’en pouvais plus et étais vraiment exténuée. Par conséquent, dans un élan d’audace, j’étais allée cogner à sa porte une seconde fois pour gentiment me plaindre (sans penser sur le moment que je sortais de la douche et que je ne portais qu’un peignoir… ce qui m’embarrassait maintenant que je m’en rendais compte). Et l’échange se transforma en une méchante dispute. Ce qui ne me ressemblait pas mais j’avais découvert alors que mon voisin de palier n’était pas si aimable vu les propos tout à fait outrants qu’il avait pu avoir alors qu’il était en tort qui plus est ! Le réveil n’avait alors pas seulement été difficile ce matin-là mais aussi était-il accompagné d’amertume et même d’embarras. Tel était le constat que je me faisais tandis que je mettais de l’eau à chauffer pour le thé et que j’entendais cogner à ma porte.
« Bon matin ! » Ce fut un peu surprise que je découvrais sur le palier de ma porte un autre de mes voisins – Samuel était son nom il me semblait bien – : je ne fréquentais à vrai dire personne de l’immeuble et je ne recevais presque jamais de visite, excepté mon meilleur ami.  « J’ai fait trop de muffins, du coup je me suis dit que tu en voudrais peut-être. » Je souris timidement à l’attention un peu gênée  face à tant de gentillesse de sa part. « Merci. » J’hésitai ensuite pendant un instant, ne sachant pas trop s’il devait partir ou si son intention était de me rendre visite. «  Je fais du thé… Peut-être que tu… Enfin… Je veux dire… Du thé pour toi aussi peut-être ? » finis-je par bredouiller bien que l’idée d’inviter un homme chez moi me rendait nerveuse. Mais j’étais forcée d’admettre qu’il se montrait fort sympathique et que ses intentions semblaient tout à fait louables. Après tout, il n’avait fait que retourner une gentillesse ; j’avais également apporté des muffins lorsque je m’étais présentée à tout le voisinage. «  Je t’en prie, entre. »
electric bird.


Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   


Dernière édition par Giselle Davenport le Mar 10 Jan - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Samuel Dewar
admin + kenai

some info
☆ en ville depuis le : 13/11/2016
☆ messages : 162
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : bob morley.
☆ crédits : scarlett glasses & macfly.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Dim 8 Jan - 10:59

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Ta visite sembla surprendre la jeune femme et tu t’efforças d’esquisser un énième sourire pour la rassurer. Tu n’étais pas là avec de mauvaises intentions, seulement pour assouvir ta curiosité. C’était une noble idée non ? Enfin c’était ce que tu disais. Tout de même, tu n’allais pas insister en outre mesure et tout dépendait donc de ce qu’elle déciderait. Tu espérais fortement que ton enquête ne finirait pas aussi rapidement, tu n’avais guère envie d’aller tenter ta chance avec Nolhan… Le sourire qui se dessina sur ses lèvres te sembla encourageant, mais tu savais ne jamais célébrer trop tôt (une leçon de ton temps à l’armée peut-être ?). Tu ne t’attardas pas spécialement sur les remerciements, te contentant d’un vague : « Tout le plaisir est pour moi. » Et tu étais finalement au moment de vérité, en toute logique, si elle acceptait de discuter avec toi, c’était maintenant qu’elle te le ferait savoir. Tu aurais presque pu retenir ton souffle, c’était une appréhension palpable tout de même. C’était peut-être pour quelque chose de bien peu important, mais pour toi, c’était ce qui importait le plus en ce moment. Il fallait d’ailleurs noter qu’il s’agissait d’une attitude typique pour toi.
L’entendre bredouiller une invitation pour le thé fut l’annonce de la victoire, une consécration de ta tentative. Tu souris donc de plus bel avant d’accepter la proposition : « Volontiers ! » Certes, le thé n’était pas ce que tu préférais, étant plutôt un homme de café, mais tu n’allais pas refuser pour une telle raison. À la place, tu restas devant elle avec ton beau sourire, attendant qu’elle poursuive son invitation. Après tout, tu étais peut-être en train de t’inviter en la visitant ainsi, mais tu n’allais certainement pas pousser davantage en entrant chez elle sans y avoir été expressément invité.

Une fois que ce fut fait, tu répondis joyeusement : « Merci. » avant d’entrer dans le loft de l’anglaise. Tu retiras tes chaussures après avoir passé la porte, cela te semblait plus respectueux, et tu te permis ensuite de poursuivre ton entrée dans le loft. « C’est pas mal chez toi. » Bien sur, tu étais nettement plus habitué à la disposition des meubles dans ton propre loft, mais c’était plutôt joli tout ça. « Je les dépose où ? » Autant demander, tu n’allais pas non plus rester avec les muffins dans les bras jusqu’à la fin des temps. Par politesse, tu t’efforças de te cantonner au centre de la pièce en attendant qu’elle te fasse signe pour t’installer quelque part. Tu ne voulais pas non plus apparaitre comme quelqu’un de trop étrange alors que vous ne vous connaissiez pas tant que ça. Cela dit, il était évident que ce que tu aurais préféré faire le tour du loft pour en apprendre le plus possible, après tout, c’était une bonne opportunité qui s’offrait à toi. Opportunité que tu ne pouvais saisir sans avoir l’air d’un type vraiment bizarre. « C’est le côté anglais qui demande du thé ? J’aurais cru qu’après hier tu aurais eu besoin d’un bon café. » Il fallait bien aborder le sujet à un moment où un autre. Tu espérais ne pas l’avoir fait trop rapidement, au moins tu l’aurais fait en douceur (du moins en douceur pour toi). Restait à voir comment elle réagirait à la chose. Tu étais prêt à donner mille et une excuse sur le pourquoi du comment, mais tu n’allais certes pas commencé avant d’en avoir besoin. Le truc, c’était avoir l’air le plus décontracté possible.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1120-through-it-all-you-could-
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6106
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Ven 20 Jan - 20:21

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
La surprise devait toujours se lire sur mon visage et sûrement l’hésitation y était-elle tout aussi facilement remarquable. L’enjeu n’était pourtant pas énorme : inviter un voisin qui m’était tout à fait aimable à prendre le thé… Et pourtant cela m’avait demandé un effort considérable… pour au final bredouiller l’invitation. Il ne sembla cependant pas en tenir rigueur – je n’aurais pas souhaité qu’il le prenne mal – et accepta sans même hésiter. Je le laissai alors entrer et je fus étonnée qu’i ait la politesse de retirer ses chaussures en passant le pas de la porte. « Ce n’était pas nécessaire pour les chaussures... » Il était vrai que je gardais mon loft bien propre et parfaitement rangé – tout particulièrement la cuisine où je passais le plus clair de mon temps lorsque je n’étais pas à l’hôpital – mais je n’avais jamais demandé à mes invités, bien que j’en avais eu peu depuis mon emménagement, d’en faire autant ; en fait je n’en voyais pas beaucoup l’intérêt et il ne m’était même jamais passé à l’esprit d’exiger une telle chose.
Il s’agissait donc de la première fois que j’invitais Samuel à entrer chez moi ; l’occasion ne s’était jamais vraiment présenté auparavant bien que nous nous étions croisés à plusieurs reprises dans le couloir voire l’ascenseur. Découvrant les lieux, il me complimentait alors à propos de mon loft. « Merci. Mais à vrai dire, je n’ai pas tout à fait fini de m’installer depuis le temps. » Le déménagement s’était fait assez subitement ; je logeais chez une collègue depuis deux semaines à peine lorsque j’avais trouvé l’endroit et j’avais dû donc emménager à la va-vite pour ne plus la déranger pendant plus longtemps. Ensuite, j’avais très lentement mais très progressivement aménager mon nouveau chez moi entre plusieurs gardes puisque je ne pouvais pas beaucoup me permettre de jours de congé. Sans doute cela avait-il été plus rapide si je possédais déjà les biens nécessaires à l’emménagement, mais j’avais du tout commencé de rien. J’avais bien récupéré quelques uns de mes biens – principalement mes vêtements – chez… Ethan… Mais je n’étais en possession de rien d’autre mis à part cela. Maintenant, j’avais tout le nécessaire et, j’étais à vrai dire maintenant à la partie plus décorative du loft, celle qui me permettrait de me sentir chez moi.
Ma réflexion s’arrêta à ce stade, interrompue par mon voisin qui ne savait que faire de ses muffins. « Oh… euh… Sur la table basse ce sera très bien. Je servirai le thé là-bas. » finis-je par répondre en pointant le doigts en direction de mon salon. « Tu peux t’asseoir également bien sûr. » ajoutai-je. Je n’allais certainement pas laisser mon invité ainsi debout à m’attendre pendant que je préparais le thé. Je rajoutai d’ailleurs un peu plus d’eau dans la bouilloire lorsqu’il m’interrogeait sur le probable lien entre mes origines anglaises et mon désir de boire du thé. J’en fus quelque peu étonnée, même si évidemment je savais que mes origines étaient des plus évidentes en raison de mon accent. « Non. Enfin… Oui… Peut-être un peu… Il m’arrive d’en boire, mais très souvent alors je ne pense jamais à en acheter. » Et ce ne fut que lorsque j’eus enfin répondu que je réalisai qu’il avait également fait référence à la nuit dernière. Je devinai donc enfin où il voulait en venir. Du moins, je le supposais. « Je suppose que tu fais référence au tapage d’hier soir. » Il était vrai que j’étais assez épuisée en raison du vacarme de mon voisin de palier – dont j’ignorais le nom d’ailleurs. « Cela devait s’entendre du côté de chez toi aussi je suppose aussi. » En fait, je n’aurais pas étonnée que tout l’immeuble ait pu entendre tout le vacarme. Ou peut-être l’imaginais-je beaucoup plus fort qu’il ne l’avait été puisque j’avais le malheur d’être la voisine de palier de l’hôte de ces soirées. Par contre, j’étais loin d’imaginer que ma petite dispute de la veille avait également été entendue…
electric bird.


Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   


Dernière édition par Giselle Davenport le Sam 28 Jan - 15:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Samuel Dewar
admin + kenai

some info
☆ en ville depuis le : 13/11/2016
☆ messages : 162
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : bob morley.
☆ crédits : scarlett glasses & macfly.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Jeu 26 Jan - 12:27

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Tout content de t’être fait invité à l’intérieur du loft, tu ne fis aucun commentaire sur la gêne dont elle fit preuve ou l’hésitation qui l’avait habitée avant qu’elle ne t’invite à entrer. En l’entendant mentionner le fait que tu retirais tes chaussures, tu esquissas un petit sourire avant de lui dire : « Je ne vais quand même pas salir un loft aussi propre. » Puis c’était aussi la moindre des choses, tes parents t’avaient bien élevé pour ça au moins. Il était important de laisser des bonnes impressions chez les gens, si tu agissais comme un malpropre alors que Giselle t’avait si gentiment invité chez elle, elle n’aurait probablement plus envie de le faire. Ce qui serait évidemment dommage considérable ta curiosité intarissable, et en particulier pour cette nouvelle dans le bâtiment. Tu te tournas en sa direction lorsqu’elle fit remarquer qu’elle n’avait toujours pas fini de s’installer. Tu ne l’aurais pas deviné, si bien que tu te contentas d’hausser les épaules. « Pour quelqu’un qui n’est pas totalement installée, c’est très bien. » Tu te rappelais de ta propre arrivée dans l’appartement. Tu avais fait appel à une entreprise de déménagement qui s’était occupé des meubles et d’installer les boites dans un coin. Tu avais ensuite attendu pendant un long laps de temps avant de te motiver à les défaire. D’ailleurs si tu réfléchissais bien, il ne serait même pas étonnant que même depuis les années qui s’étaient écoulées depuis ton arrivée il ne restait pas encore une boite ou deux dans un garde-robe. La diligence n’avait jamais été une de tes grandes qualités, puis de toute façon, ce qui y restait ne devait pas t’être très utile.
Debout au milieu de la place, tu attendais des indications sur quoi faire de ta personne et de tes muffins. Lorsque Giselle t’indiqua le salon, tu t’exécutas. Tu étais bien content d’assoir, signe qu’elle ne comptait pas te faire sortir si rapidement. Enfin, le fait qu’elle t’avait invité pour le thé le disait déjà, mais c’était un bon signe supplémentaire et vu l’enquête que tu voulais mener c’était bien mieux ainsi. Sa réponse au sujet du thé te fit sourire, bien amusé. Ça ne t’étonnait pas tellement, à croire que certains stéréotypes n’étaient pas complètement faux. « En tout cas si tu as besoin d’un bon café un de ces jours, j’ai une excellente cafetière. »« Disons qu’il est difficile à ignorer. » En référence avec Nolhan, le responsable du bruit. Tu ajoutas rapidement « J’ai appris à investir dans de bons bouchons à oreilles. » Dont tu ne t’étais pas servi la veille et c’était une bonne chose sinon tu aurais manqué la dispute. D’ailleurs c’était peut-être une mauvaise idée de lui suggérer les bouchons, tu ne voulais pas non plus que cette histoire s’arrête ainsi. « C’était un drôle de choix d’aller le voir par contre. » Ce n’était pas ce que tu aurais fait, mais c’était bien pour cela que Giselle était si intrigante. « J’imagine que ça ne s’est pas très bien passé. » À vrai dire, ayant tout entendu tu savais pertinemment que ça ne s’était pas bien passé, mais là n’était pas la question. Tu voulais lui offrir une oreille attentive pour qu’elle accepte de s’étendre sur la question.  
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1120-through-it-all-you-could-
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6106
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Sam 28 Jan - 15:38

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
« Il n’est pas si propre que cela… Mais c’est gentil. » Voir ainsi mon voisin se préoccuper de la propreté des lieux me rassurait sur mon choix d’inviter mon voisin à entrer puisque cela me rassurait sur son caractère agréable. En fait, il me semblait tellement sympathique que je m’apercevais ne lui présenter que des remerciements depuis que je lui avais ouvert ma porte. « Merci. » Mes remerciements concernaient cette fois-ci les compliments qu’il m’avait adressé à propos de mon loft bien que je lui affirmais qu’il n’était pas encore totalement à mon goût.
Je commençais à me dire que, peut-être, mon invité aurait largement préféré du café. Néanmoins, je le lui avais même déjà admis, je n’avais point de café sous la main puisque je n’en buvais moi-même pas souvent. Samuel me proposait gentiment, bien qu’implicitement, de ne pas hésiter à passer par chez lui pour en boire si je le souhaitais. « J’y penserai alors. » répondis-je par politesse. A vrai dire, sûrement penserais-je à la présente invitation à l’avenir mais je n’oserais sûrement jamais m’inviter de la sorte. Je me contenterai du café servi à l’hôpital ; j’en buvais quelquefois lorsque mes gardes se faisaient un peu trop longues et que je ne pouvais m’accorder que très peu de repos… Ce qui était le cas très souvent ces derniers temps, depuis que le voisin d’à côté avait emménagé.
Samuel ne tarda d’ailleurs pas à évoquer le brouhaha de la nuit passée. Bien qu’il habite un peu plus loin, le boucan ne l’avait pas épargné. Sa solution pour dormir malgré tout ? Des bouchons d’oreille. « Ce serait une solution. Mais je préférerais n’avoir aucune raison d’en utiliser. » Je me demandais d’ailleurs si j’étais même en mesure de dormir avec ces protections auditives contre le bruit. Avant de même penser à chercher des solutions semblables – sûrement la seule en fait – je m’étais dit qu’il serait peut-être plus simple de parler à l’auteur de tout ce tapage de se montrer plus raisonnable et respectueux envers ses voisins. Un choix que Samuel trouvait visiblement curieux. « Oh… Tu m’as vu ? » Je rougis, prise par l’embarras ou plutôt la honte, voire les deux parce que je n’étais habillée que d’un peignoir à ce moment-là. Ce que je trouvais au final plutôt indécent. En tous cas, il avait deviné que ça ne s’était pas très bien passé. « Non, en effet. La conversation n’a pas été aussi… euh… courtoise que je l’avais prévu. »Au vu de mon caractère, j’étais restée moi très courtoise, expliquant calmement la situation, qu’il était difficile de se reposer malgré l’épuisement causé par le travail déjà. Mais malheureusement, tout avait tourné au vinaigre.
« Je reviens. » J’interrompis un instant la conversation, le thé étant sûrement prêt. Je revins assez vite avec un plateau pour le servir. Alors que je lui tendis une des tasses dans lesquelles le thé infusait déjà, je pensais soudainement.  « Du lait aussi peut-être ? »Certaines personnes appréciait tout particulièrement leur thé mélangé avec du lait et je n’avais pas pensé à lui demander plus tôt s’il en voulait.
Après cette interruption, la conversation reprit là où elle en était juste auparavant.  « Je n’ai pas non plus très envie de porter plainte. Les relations sont déjà suffisamment tendues comme ça maintenant… Je préférerais ne pas empirer les choses. » annonçai-je alors que je m’asseyais à mon tour.
electric bird.


Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Samuel Dewar
admin + kenai

some info
☆ en ville depuis le : 13/11/2016
☆ messages : 162
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : bob morley.
☆ crédits : scarlett glasses & macfly.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Ven 10 Fév - 22:04

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Face à ta voisine, tu gardais un magnifique sourire. Ce n’était même pas une fausse apparence, mais bien qu’elle te semblait fort sympathique. Comme quoi tu ne faisais pas une erreur en réservant un intérêt particulier pour sa personne. « Il est plus propre que le mien en tout cas. » Tu ne disais pas ça uniquement pour lui faire plaisir, c’était certes dans ta nature de le faire, mais tu faisais aussi preuve d’une certaine dose d’honnêteté. Ton appartement n’était pas une porcherie, loin de là, mais ce n’était pas aussi propre. Sans doute l’habitude d’avoir une femme de ménage qui s’assurait que tu ne faisais pas trop de dommage dans le domicile familial. Il en allait de même pour le café, tu avais eu l’habitude d’en boire en grandissant - surtout dans les dernières années alors que tu t’efforçais de passer au travers d’études universitaires qui ne te disaient rien de bon - ainsi tu préférais cette boisson plutôt que du thé. Non pas que ça te dérangeait particulièrement, tu savais apprécier ce que tu ne goûtais pas souvent. Puis bon, si les stéréotypes n’étaient pas complètement faux, ça valait sans doute la peine vu l’amour des anglais pour le thé. Sa réponse à ton invitation pour lui rendre la pareille ne semblait pas lui tenter plus que ça, mais tu ne relevas pas davantage. Ce n’était pas le plus important après tout.
À la place, tu préféras sauter sur l’occasion de parler de la veille. C’était l’évidence même, c’était la curiosité qui t’avait poussé jusque là alors autant la satisfaire. Tu lui suggéras ta solution miracle pour ses problèmes, la solution que préférait pour ta part. Giselle la refusa en estimant que ne pas en avoir besoin était préférable. Elle n’avait sans doute pas tord, mais sa réaction t’amusait plus qu’autre chose. Tu le démontras par un vague sourire, rien de trop narquois. Tu voulais qu’elle t’apprécie, agir comme un idiot n’aiderait certainement pas ta cause. « Je comprends, mais j’ai appris qu’il y a des combats qu’il valait mieux ne pas livrer. » Tu disais ça pour la pousser, guetter sa réaction. Tu te doutais qu’elle ne prendrait pas cette perche pour la bonne raison qu’elle ne l’avait pas fait la veille. Ton sourire s’agrandit en voyant le rouge atteindre ses joues. Un hochement de tête fut tout ce que tu lui offris comme réponse à la question qu’elle venait de poser. Tu n’allais pas cacher ce fait, surtout pas sachant que tu l’avais déjà pratiquement admis en en parlant en premier lieu. Tu attendis donc qu’elle continue sur la question et tu ne fus pas déçu. « Une discussion courtoise hm… » Le moins qu'on pouvait dire, c'était que ça n'avait pas été très réussi...

Lorsqu’elle interrompit la conversation pour s’occuper du thé, tu la suivis du regard sans rien dire. Elle était vraiment intéressante et ses débuts avec votre voisin promettaient, ça valait sans doute la peine que tu gardes un oeil (ou les deux) sur tout ça. Lui adressant un autre sourire lorsqu’elle te tendit ta tasse, tu répondis rapidement : « Non merci, c’est parfait comme ça. » Tu n’étais pas un fan de rajouter des choses dans les boissons que ce soit du sucre ou du lait. Puis, si tu acceptais, elle devrait retourner en chercher et ça repousserait la conversation ce que tu ne voulais pas. Tu te concentras donc sur ce qu’elle disait en poursuivant le sujet. « C’est un risque en effet. Après j’imagine que tu ne serais pas la première à porter plainte en la matière. » Tu ne l’avais jamais fait toi même, mais d’autres locataires devaient avoir tenté la chose. « Sinon tu comptes faire quoi ? » Ne pas porter plainte était une sage décision, parce que ça permettait de continuer (et ça t’arrangeait donc), mais ça ne réglait certainement pas le problème pour elle
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1120-through-it-all-you-could-
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6106
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Ven 17 Fév - 18:44

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
De toute évidence, nous en avions fini avec les politesses – pas que la politesse n’était plus à l’ordre du jour – puisque la conversation dériva bien malgré moi vers le seul sujet, ou presque, que je ne souhaitais par-dessus tout ne pas évoquer, c’est-à-dire ma petite altercation avec mon voisin de palier la nuit dernière. Une petite altercation qui n’était pas passée inaperçue, bien malgré moi encore une fois. Je me trompais peut-être mais Samuel semblait trouver un peu curieux de ma part d’en être arrivée jusque là. Et à vrai je trouvais cela plutôt curieux moi-même ; c’était juste que je n’avais pas prévu dans mes plans que mon intervention se serait très vite transformée en une méchante dispute entre voisins. Après tout, je ne n’aurais pas pu le prévoir. Ce nouveau voisin s’était avéré plutôt courtois lorsque je l’vais rencontré peu après son arrivée dans l’immeuble. Il fallait croire que cela n’avait été que pure illusion… Je n’avais pas lâché l’affaire pour autant face à mon voisin de palier, bien qu’il soit impressionnant. J’avais tenu bon, pensant être dans mon bon droit de me plaindre de tout son tapage. « Je pense que cette bataille vaut la peine d’être menée. Il n’y a pas de mal à exiger un peu de respect pour le voisinage. » Je n’étais pas la seule à souffrir du vacarme qu’il causait – l’investissement de Samuel dans des bouchons d’oreille en était une preuve – et je ne comprenais pas trop au juste pourquoi j’étais la seule pour le moment à me plaindre à l’auteur de toute cette nuisance sonore. Mais cela m’importait peu, je m’étais quand même permise de parler au nom du voisinage au complet. Enfin… cela n’avait pas empêché la catastrophe de la veille au soir.
J’interrompis un court moment la conversation, servant le thé et m’assurant que mon invité ne souhaitait pas autre chose pour l’accompagner. « Encore merci pour les muffins. » ajoutai-je peu après qu’il m’assure que tout était parfait. J’aurais également bien servi quelques biscuits mais je me disais que nous devions en avoir suffisamment à manger comme cela. Et puisqu’il fallait bien assurer la discussion, je repris où je m’étais arrêté avant cette parenthèse, évoquant mon souhait d’éviter d’en arriver au cas le plus extrême : porter plainte à la police. « Pas la première sûrement oui mais s’il me serait possible de ne poser aucun pied au poste de police, cela m’arrangerait bien. » Il s’agissait là bien du dernier endroit où je souhaitais me rendre, la dernière fois que j’y avais les pieds, cela n’avait pas été très joyeux. Il me demandait alors ce que comptais faire alors. C’était une très bonne question ; je n’y avais pas encore pensé à vrai dire. « Je suppose que je vais essayer dans un premier temps de tenter d’apaiser les tensions. Peut6être que si nous arrivons à trouver un point d’entente nous pourrions en arriver à un compromis. Et si cela na mène nulle part, je suppose aussi que la seule solution qui me reste est de porter plainte. » Je soupirai, peu enchantée par cette option. Ce qui me donna une idée. « Peut-être que notre voisin pourrait se montrer plus coopératif si nous demandions tous gentiment qu’il organise ses soirées un peu moins fréquemment. » A vrai dire, les fêtes organisées dans le loft d’à côté n’était pas les seules causes du tapage mais je ne pouvais pas non plus mentionner… ses nombreuses petites-amies… Ce serait vraiment trop embarrassant.
electric bird.


Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Samuel Dewar
admin + kenai

some info
☆ en ville depuis le : 13/11/2016
☆ messages : 162
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : bob morley.
☆ crédits : scarlett glasses & macfly.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Ven 10 Mar - 22:33

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Entrer dans le vif du sujet te plaisait davantage. Ce n’était pas que les platitudes te dérangeaient comme ça (bien que ce n’était pas non plus ce que tu préférais), mais satisfaire était toujours une grande priorité à tes yeux. Les réactions de Giselle t’intriguaient au plus haut point. Après tout, elle était bien la seule qui s’était décidée à confronter l’auteur du tapage nocturne et vu la façon dont ça s’était terminé, il était évident que tu voudrais poser mille et une questions. Il fallait néanmoins que tu fasses attention, discuter ainsi nécessitait une prudence particulière si tu ne voulais pas te faire suspecter d’une quelconque intention particulière. Non pas que tu avais de mauvaises intentions, mais tu pourrais avoir l’air bizarre si elle détectait quelques choses. À sa réponse, tu haussas légèrement les épaules, l’air un peu résigné. « C’est certain que ce serait pas mal. » Tu t’en fichais un peu à vrai dire, autant l’admettre. « C’est pour ça que t’y es allée ? Un peu de respect pour le voisinage ? » Tu serais d’autant plus admiratif si elle te répondait par l’affirmative. Tu étais donc curieux de sa réponse, que tu attendais en silence à défaut de pouvoir vraiment insister sur la question.
Vint ensuite une petite interlude au sujet du thé et des muffins. C’était nettement moins intéressant, mais tu fis l’effort de participer. C’était la moindre des choses et tu souris volontiers lorsqu’elle te remercia à nouveau pour les muffins. « Tout le plaisir est pour moi. » C’était la vérité pure et simple. Tu appréciais les remerciements, ça t’avait permis de cuisiner un peu et puis tu pourrais avoir des réponses qui pourraient éventuellement satisfaire ta curiosité. Tu te considérait donc le plus chanceux de vous deux, elle qui ne se retrouvait qu’avec des muffins. Tu fus néanmoins bien plus intéressé par la suite de la conversation que tu attendais de pied ferme. Tu n’étais pas vraiment surpris par le refus de faire une éventuelle plainte et tu hochas donc la tête en guise de première réaction. « Sage décision. » Une visite au poste mettrait une fin brutale à cette histoire qui commençait à peine, ce n’était pas ce que tu voulais, loin de là même. Restait néanmoins à savoir ce qu’elle comptait faire. Sa réponse t’étonna, du moins en parti. Une chose était certaine en tout cas, c’est que tu n’allais pas t’ennuyer avec cette histoire. Tu commenças donc par la proposition la plus surprenante. « Tu veux faire une intervention ? Je ne sais pas s’il apprécierait forcément. » Non pas que c’était le point le plus important pour prendre une décision, mais si tu pouvais éviter d’y être mêlé directement ça ne pourrait que t’arranger. « Tu aurais plus de chance par toi même je pense. Enfin du moment que tu ne t’y prends pas comme hier. » Il fallait tout de même admettre qu’elle avait l’avantage d’être une jolie jeune femme dont les charmes ne pourraient pas le laisser indifférent. Tu gardas néanmoins ce commentaire pour toi-même, pour ne pas trop la choquer, préférant plutôt proposer : « Ou alors tu pourrais essayer d’aller à une des soirées, peut-être que ça te ferait découvrir un autre monde ? » Tu l’embêtais plus qu’autre chose, mais c’était une proposition comme un autre. Tu voulais simplement voir ses réactions, t’amuser un peu.  
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1120-through-it-all-you-could-
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6106
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Jeu 23 Mar - 19:11

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Samuel me questionnait sur les raisons qui m’avait poussé à agir la nuit dernière. Je lui avais répondu sans réfléchir à deux fois. « Rien d’autre, oui. Selon moi, il s’agit là d’une raison déjà fort suffisante. Tu ne trouves pas ? » Et par la même occasion, cela m’apporterait pour mon plus grand bonheur un peu de quiétude ; et je n’aurais plus à m’inquiéter de la possibilité que je ne puisse passer une paisible nuit de sommeil – quand j’avais la chance de passer la nuit chez moi – qui m’aiderait à récupérer suite à mes longues heures de garde à l’hôpital.
Après la petite parenthèse « thé », nous évoquions la possibilité de porter plainte auprès de la police. Je fus presque rassurée de voir que je n’étais pas la seule à ne pas être très enclin à en arriver à ce genre de moyen. Même si une intervention était aussi tentante, je finis pas admettre à mon voisin ma réticence là encore une fois d’en arriver à là. « Je ne le souhaite pas vraiment, non. Mais il pourrait s’agir de l’unique solution à notre problème. » Toutefois, ce n’était qu’une hypothèse. Que j’espérais de tout cœur être fausse. « Et je pense également qu’il apprécierait moyennement que nous en arrivions à là. » Et à vrai dire, il ne s’agirait pas non plus d’une partie de plaisir pour ma propre personne. Tout particulièrement quand je connaissais parfaitement la réaction que mon voisin avait eu la veille au soir alors que j’avais demandé gentiment que le bruit cesse.
La question de comment parvenir à régler tout cela se faisait de plus en plus urgente. Il semblait à chaque fois y avoir une impasse. Je ne savais plus trop quoi penser. Mon interlocuteur lui semblait suggérer que je continue mon action. De façon quelque peu différente, sous-entendant que je m’y étais sûrement mal pris.« Comment m’y prendre autrement ? Je pense n’avoir rien fait de mal. J’ai juste eu à… me défendre ensuite. » C’était sur un ton désespéré que je prononçai la dernière phrase. Je rajoutai même un léger soupir. Mais ce fut ensuite un léger hoquet de surprise qui s’échappa de ma gorge. Quand Samuel suggérait que je me rende à une de ces bruyantes soirées. « Il en est hors de question ! Je n’ai rien à faire avec ce genre de personnage. Je souhaiterais même ne plus avoir à en avoir affaire de toute ma vie. Alors ce sera tout sauf ça. » Enfin… Presque. Mais je me gardais bien de le dire à haute voix. Il était encore plus hors de question que je pose le moindre pied au poste de police à nouveau : j’en avais eu mon compte cette année. Pour une vie entière. Et même si clairement, je détestais l’idée de faire face à ce voisin quelque peu irrespectueux ; à ce propos ce n’était vraiment pas gagné… Je préférai alors plutôt rajouter ceci d’un ton catégorique et presque confiant : « Et je ne m’y amuserais probablement pas de toute façon. » Je le pensais sincèrement. Cela devait être le genre de fête pendant lequel je resterais assise dans un coin à regarder les autres s’amuser en cherchant à comprendre comment il pouvait bien s’amuser. Puis, je n’étais pas une fêtarde aussi…
Je commençais à trouver plutôt curieuse l’opinion de Samuel à propos de la meilleure façon par laquelle régler ce souci de voisinage. Vraiment. Mais j’étais beaucoup trop polie pour le formuler ainsi alors je tentai plutôt de comprendre son point de vue. « Mais pourquoi tu penses que j’y arriverais plutôt seule ? Je ne comprends pas. » J’ignorais qu’il était préférable que je ne connaisse pas le fond de sa pensée à ce sujet. « Il serait plutôt préférable d’être à plusieurs. On dit que l’union fait la force… » Pour être honnête, j’avais surtout peur d’être seule lors de ce combat pour une cause qui concernait pourtant tout le voisinage. Et surtout je ne pensais pas être en mesure d’affronter seule ce voisin si… intimidant et… troublant.
electric bird.


Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Samuel Dewar
admin + kenai

some info
☆ en ville depuis le : 13/11/2016
☆ messages : 162
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : bob morley.
☆ crédits : scarlett glasses & macfly.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Jeu 30 Mar - 18:44

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Les raisons de Giselle qui avaient mené à l’altercation de la veille entre Nolhan et elle étaient louables, il fallait l’admettre. C’était à des lieux de ce qui te motivait habituelle, ce qui expliquait sans doute que tu n’avais pas levé le doigt pour « le respect du voisinage ». Ce n’était pas que tu n’en avais rien à faire (bien qu’une telle appréciation n’était sans doute pas loin de la réalité), mais bien que l’idée de sacrifier ton confort personnel en confrontant ton voisin n’était pas une hypothèse attrayante. Lorsqu’elle te questionna sur le caractère suffisant d’une telle motivation, tu ne pus t’empêcher de sourire un peu plus. Sans perdre de temps tu répondis avec toute la sincérité du monde : « C’est plus que suffisant, c’est juste différent des motivations de la majorité des gens. » Parce que clairement si le respect du voisinage tenait à coeur à qui que ce soit dans cet immeuble, quelqu’un d’autre aurait confronté le voisin bruyant avant même qu’elle n’arrive.
Cela dit, tu ne t’attardas pas spécialement sur la question, préférant te concentrer sur le thé qu’on t’offrait. La conversation reprit rapidement après cette interlude et tu pus apprécier le raisonnement de la jeune femme au sujet d’une éventuelle visite au poste. À quelque part, un tel refus t’intriguais, après tout, ce serait assurément une option efficace, mais tu ne pouvais qu’approuver si bien que tu n’insistas pas davantage. Il en allait de même pour l’intervention que Giselle rejeta aussi. Ce n’était pas plus mal, tu préférais une option où tu n’étais pas impliqué de près ou de loin bien que tu cachas ce détail sous des fioritures. « Autant la garder comme ultime option, parce qu’en effet je doute qu’il apprécie beaucoup. » Tu disais la chose comme un conseil, quand bien même tu ne l’aidais pas spécialement avec tes autres commentaires. Tu ne lui offrais pas de solution, parce que tu n’en avais pas, mais tu te permettais de critiquer la méthode qu’elle avait usé la veille. Sa réaction t’inquiéta pendant un moment, tu ne voulais pas qu’elle pense que tu jugeais ses choix, si tu étais plus un battant, tu aurais sans doute fait de même. « Oh, mais tu n’as rien fait de mal. Enfin si je peux donner mon avis sur la question. » Ce n’était pas comme si tu t’étais gêné auparavant. Tu suggéras finalement une autre façon pour elle de s’y prendre ce qu’elle refusa catégoriquement. Un tel refus te surprit et tu dus contenir l’hilarité que ça causait. Tu ne pus retenir un sourire amusé alors qu’elle suggéra qu’elle ne s’y amuserait probablement pas. « J’en devine que tu n’es pas une fêtarde ? » Ce n’était pas un défaut, bien au contraire, mais ta curiosité se devait d’être satisfaite. Puis autant ta proposition avait été faite pour l’embêter, autant tu considérais qu’il s’agissait d’une option valable. Du moins la partie, où elle devait affronter votre voisin seule. Cette hypothèse ne sembla pas convaincre Giselle qui te fit comprendre qu’elle ne voyait pas la raison derrière ta proposition. Il fallait donc que tu expliques ton point de vue, quelque chose qui était plus complexe que ça en avait l’air, principalement parce que tu ne voulais pas paraitre cru. « À plusieurs, il risque de se braquer, de voir la chose comme une attaque. » C’était que tu paraissais presque intelligent avec une telle argumentation. « Là où devant une jolie jeune femme, il sera sans doute plus réceptif. Il suffit de lui présenter tes requêtes dans un moment neutre. » Tu jugeais avoir réussi le défi de ne pas paraitre trop cru. Tu la complimentais par la même occasion, ce qui pouvait paraitre bizarre, mais c’était uniquement d’un point de vue pratique. « Il suffit qu’il baisse sa garde quoi. » Tu avais l’impression de parler d’un ennemi contre lequel vous prépariez une stratégie de guerre. Ce n’était peut être même pas si loin de la réalité en plus.  
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1120-through-it-all-you-could-
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6106
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Sam 15 Avr - 10:22

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
La curiosité de Samuel au sujet de mes motivations me paraissait justifiée maintenant qu’il me faisait remarquer que les gens n’avaient pas toujours d’aussi bonnes intentions pour son prochain. Il avait raison… Je le savais d’expérience … J’en avais même payé les frais dans ma vie sentimentale… Ses pensées négatives en tête, je lui donnais raison par un simple hochement de tête un peu timide et une moue légèrement désolé. Je n’étais point seulement désolée par ma vie sentimentale houleuse mais aussi par les circonstances actuelles. En emménageant dans cet immeuble, j’avais eu l’espoir de tirer un trait sur mon passé et vivre paisiblement dans mon coin, loin de tout problème. Malheureusement, les choses ne se passaient pas vraiment comme je l’avais prévu ; au lieu de cela, je m’impliquai malgré moi dans ce que je pouvais déjà appeler à ce stade une guerre de voisinage rien qu’à voir toute la stratégie qu’il fallait mettre en place pour tenter de régler la situation au mieux. Mais aucune des options que nous avions évoquées jusqu’ici était suffisante : elles ne pouvaient me convenir ou encore elles ne feraient qu’envenimer les choses. C’était bien ma veine… D’abord, je ne comprenais la raison de toute cette histoire, même Samuel m’affirmait que je n’avais rien fait de mal. « Oui bien sûr. Je te demandais justement ton avis et je suis contente de voir que nous sommes d’accord sur ce point. » Mais cela me rassurait beaucoup moins concernant mon autre voisin qui me paraissait tout à coup beaucoup plus… difficile à vivre et la situation beaucoup plus ingérable. Un nouveau soupir tandis que je me voyais proposais une alternative qui ne plaisait pas du tout : participer à une de ces soirées. Il était certain qu’en faisant partie de la fête, cela me dérangerait beaucoup moins outre mesure mais non merci. « Tu devines très bien. Je préfère participer à des évènements un peu plus… » Je réfléchis un instant au terme le plus convenable. « Calmes ? » Sans compter que j’évitais généralement les bains de foules. Bien sûr, il m’arrivait de faire des exceptions mais voilà une foule différait d’une autre selon l’évènement, si vous voyez ce que je veux dire. Aussi, je ne me voyais pas me mêler aux invités de ces fameuses soirées, je serais en plus probablement une intruse puisque je devinai que nous ne devions probablement pas appartenir au même monde.
En parlant de foule… Je n’aurais par contre rien eu contre de me liguer avec quelques autres voisins pour qu’on fasse entendre notre cause et peut-être arriver à un arrangement, un compromis, une solution autrement dit. Encore une fois, il me fallait réaliser que cela n’aiderait sûrement pas au vu du caractère de mon voisin de palier. Y avait-il même une solution ? Je commençais à croire que non. Par contre, mon invité, lui, était persuadé qu’à moi seule je pourrais probablement arriver à quelque chose. Les raisons de mon possible succès qu’il me donna me firent rougir. (Je ne pouvais certes me voir dans un miroir à cet instant mais je sentais très bien mes joues s’enflammaient.) Déjà qu’en tant normal, un compliment causerait une telle réaction… Cette fois-ci, ce fut également ma connaissance des relations… particulières qu’avaient mon voisin d’à côté avec les femmes généralement. « Je ne suis pas très sûre de ça. »dis-je, très embarrassée avant de prendre une gorgée de mon thé comme vaine tentative de le cacher. « Evidemment je pourrais essayer d’en reparler avec lui mais je suis assez pessimiste sur ce coup là. S’il ne s’est pas montré aimable hier soir alors que je n’avais rien fait d’autre que de demander gentiment, cela m’étonnerait que ça change à l’avenir. » A moins que, par je ne sais quel miracle, nous nous mettions subitement à nous apprécier du jour au lendemain mais vu le mauvais départ qu’avait pris notre relation je pouvais toujours rêver. « A moins que je réessaie la tactique ces muffins ? » L’idée m’était venue brusquement. Après tout, ça avait plutôt bien marché lorsque je lui avais personnellement souhaité la bienvenue. Seulement, je n’étais pas très sûre de vouloir encore lui offrir des muffins après son attitude de la veille au soir, cela me passait tout l’envie d’en faire… « Sinon, il ne reste plus qu’à prier qu’il se montre soudainement compréhensif et compatissant. »
electric bird.


Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Samuel Dewar
admin + kenai

some info
☆ en ville depuis le : 13/11/2016
☆ messages : 162
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : bob morley.
☆ crédits : scarlett glasses & macfly.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Sam 29 Avr - 21:39

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Donner ton opinion à tord et à travers n’était sans doute pas l’idée la plus appropriée, mais Giselle ne semblait pas t’en vouloir en outre mesure. Même qu’elle t’encouragea en confirmant qu’elle avait recherché ton opinion à ce sujet précisément. Cela te fit sourire, sans même que tu cherches à le camoufler de façon particulière. Qu’elle soit contente que tu aies le même avis qu’elle ne t’étonnait pas plus que ça. Il fallait dire qu’en étant du même avis, tu n’étais évidemment pas de celui de votre voisin problématique. Ton sourire resta sur ton visage malgré le fait que tu ne l’aidais pas le moins du monde en étant simplement d’accord avec elle. « Après j’imagine que lui n’est pas d’accord. » Tu avais beau plaisanter sur la question, c’était sans aucun doute la vérité. C’était bien parce que tu étais un brin détaché de cette histoire (si ce n’était que ta curiosité aiguë) que tu arrivais à présenter le tout avec autant d’idiotie. Ça expliquait même ta proposition que Giselle rejoigne le principal intéressé pour une soirée ou deux. C’était à la fois quelque chose de stupide et d’intelligent. Le problème ? Elle n’était pas très d’accord avec ta proposition, refusant catégoriquement la chose. Ce n’était pas plus surprenant que sa joie de voir que tu avais le même avis qu’elle. Ça coupait pourtant une éventuelle solution. Tu hochas distraitement la tête lorsqu’elle t’avoua, qu’effectivement, elle préférait de loin des activités plus calmes. Une fois que c’était dit, ça limitait les options, mais tu n’allais pas non plus la forcer d’une quelconque manière que ce soit. « Malheureusement, on ne peut pas dire que c’est l’une de ses forces. » Les événements calmes n’étaient pas caractéristiques de Nohlan.
Restait donc à trouver une nouvelle solution, quelque chose qui pourrait fonctionner avec les personnalités de chacun. Tu considérais qu’elle avait plus de chance par elle-même (enfin ça et le fait que tu n’avais pas spécialement envie de te mêler de toute cette histoire de façon directe). Giselle ne semblait pas convaincue de prime abord et lorsque tu daignas expliquer le fond de ta pensée (d’une façon que tu jugeais convenable) elle fut visiblement gênée. Le rouge sur ses joues trahit cette situation avant même qu’elle n’ait une réponse à t’offrir. Surpris par tant de gêne, tu ne pus t’empêcher de sourire un peu plus. Tu ne voulais pas l’embarrasser davantage, si bien que tu te contentas de boire une nouvelle gorgée le temps qu’elle reprenne sa contenance un peu. Ce fut plus ou moins un succès puisqu’elle témoigna des doutes qu’elle ressentait vis-à-vis de ton appréciation avant de chercher à camoufler son embarras. Elle poursuivit ensuite en expliquant le fond de sa pensée et tu dus hocher la tête d’approbation. « Peut-être, peut-être pas. Si ce n’est pas dans le feu de l’action il sera sans doute plus réceptif. » Ou pas, tu n’en savais strictement rien à vrai dire. Tu relevas la tête lorsqu’elle suggéra de réessayer une tactique qui semblait avoir fonctionné en premier lieu. « C’est une excellente idée. Tu pourrais essayer de faire son plat favori aussi. » Ce serait sans doute plus intense que de simples muffins, mais ça ferait un effet supplémentaire. La conclusion que faisait Giselle était sans doute assez véridique : espérer était peut-être la seule solution qui fonctionnerait au final. Cela dit, c’était beaucoup moins amusant si elle réglait les choses ainsi. « Il n’y a pas de raison de prier, seulement il faut bien s’y prendre. » Comme si c’était simple, comme si un minimum de bonne volonté suffirait à régler la question. Tu pris une nouvelle gorgée du thé histoire de réfléchir pendant un moment. Peut-être n’étais-tu pas si convainquant, mais là n’était pas la question. L’important était de voir ses réactions, ses pensées.
electric bird.


why do we insist, on crossing bridges that do not exist? let's take these issues step by step by step, to work it out, day by day by day we're falling down, but life goes on

why worry ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1120-through-it-all-you-could-
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6106
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Mar 9 Mai - 14:28

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
« Il me semble bien qu’il ne le soit pas, oui ! » renchéris-je, d’un ton toujours aussi désespérée. En même temps, comment ne pas céder au désespoir lorsque la situation semblait presque perdue d’avance. Si je n’étais pas aussi têtue, sûrement aurais-je déjà abandonné l’idée d’arranger ce petit souci de voisinage. Et ce n’était pas tout. Je réalisais que Samuel ne m’aidait pas vraiment – le pouvait-il ? – alors que je me sentais si démunie dans ces circonstances, si démunie face à ce voisin de palier fort irrespectueux et au fort tempérament : je n’exagérerais sûrement pas en affirmant que tout nous opposait. Alors oui, le calme et la sérénité n’était pas son fort comme le disait mon invité. Un constat que je ne commentais pas puisque, premièrement, je n’en voyais pas l’utilité et que, deuxièmement, cela n’aurait nul autre effet que de me faire réaliser plus grandement à quel point la situation était impossible. (J’en avais déjà une idée et elle était bien suffisante pour m’inquiéter immensément.)
Alors, j’avais plutôt décider de me concentrer sur de possibles solutions – également pour m’éviter l’embarras de la conversation qui m’avait rappelé que j’étais une femme et que mon principal adversaire était un homme à femmes… - , profitant de la présente compagnie pour avoir un avis extérieur, n’ayant toujours pas abandonner l’espoir qu’il puisse m’apporter de l’aide d’une quelconque façon. Je fus satisfaite qu’il pense également que réitérer l’offrande de muffins soit une bonne idée. Par contre, je ne cachai ma perplexité à propos de la sienne, bien qu’il fut pas mal pensée. « Cela partirait d’une bonne intention. » commençai-je en toute diplomatie. « Seulement je ne détiens pas cette information. » Je lui fis involontairement une légère grimace en guise de sourire. « Et à vrai dire, je ne me vois pas vraiment le lui demander non plus. » Pourtant, il s’agissait là du seul moyen que je détenais pour obtenir ladite information : qui pourrait mieux répondre à cette interrogation que le principal intéressé ? A moins que Samuel ne le sache par le plus grand des hasards. (Ce qui serait très étonnant puisqu’il ne me semblait pas qu’ils soient… proches.) « Sans compter que cela paraîtrait bizarre vu les circonstances. » ajoutai-je finalement.
« Il n’y a pas de raison de prier, seulement il faut bien s’y prendre. » Cela se discutait… Bien que je ne parlais pas de prier littéralement, l’alternative valait presque le coup d’être tentée. Surtout que la discussion jusqu’ici ne faisait que souligner que ce ce que nous pouvions considérer comme « bien s’y prendre » n’était pas forcément si bien du point de vue de mon difficile voisin de palier. « Et comment savoir que je m’y prends bien au juste ? » Mon interrogation résumait très bien mes pensées. (Et l’exprimait tout en politesse, sans trop contester les dires de Samuel.) « Je continue à penser que je m’en sortirais mieux en n’étant pas seule. Cela me rend nerveuse de l’affronter comme ça. Même de façon tout à fait pacifique. » Il s’agissait, bien évidemment, d’une façon déguisée de demander une nouvelle fois assistance : je ne voulais pas donner l’impression de le pousser à m’apporter son aide ; j’étais beaucoup trop polie pour ça. Je profitai de cet instant pour boire quelques nouvelles gorgées de thé.
electric bird.


Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Samuel Dewar
admin + kenai

some info
☆ en ville depuis le : 13/11/2016
☆ messages : 162
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : bob morley.
☆ crédits : scarlett glasses & macfly.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Sam 13 Mai - 23:05

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Sentir le désespoir de Giselle aurait normalement du t’encourager à te montrer un peu plus sérieux ou au minimum plus engagé. La vérité était que tu n’étais probablement capable de faire l’un ou l’autre. Tu plaisantais, tu te laissais aller à des commentaires plus ou moins sérieux sans t’en soucier davantage. À sa réponse à ta supposition, tu ne pus t’empêcher de sourire légèrement, une démarche qui se voulait encourageante. Que Nolhan ne soit pas d’accord avec vous n’avait rien d’étonnant et c’était probablement inévitable. Restait donc à trouver des solutions alternatives qui permettraient de régler au moins les choses un minimum. Ça semblait une tâche difficile et pour toi c’était en partie parce qu’elle refusait l’alternative d’user de sa féminité pour faire face à votre voisin. Puisque tu n’avais pas du tout l’intention de la forcer en ce sens, tu l’encourageas dans son idée de ramener des muffins. La nourriture était toujours un excellent moyen pour faire bonne impression et se faire apprécier. On disait souvent que la nourriture était le meilleur moyen pour gagner le coeur d’un homme et tu étais de ceux qui estimaient que c’était bien le cas (s’appliquant aux deux sexes pour le coup). Ta proposition de transformer un simple panier de muffins en quelque chose de plus personnalité ne sembla pas la convaincre. C’était une évidence malgré la diplomatie dont elle cherchait à faire preuve. Tu gardas un sourire, hochant distraitement la tête. Elle avait certes raisons sur tous les points, mais tu trouvais dommage qu’elle refuse ta (presque) brillante idée. Le fait qu’elle ne sache pas le plat en question n’était qu’un détail mineur à tes yeux, ce n’était pas non plus quelque chose de si dur à trouver. Probablement que tu l’avais déjà noté quelque part (ça pouvait toujours utile), mais autant taire ce détail. « Lui demander ça gâcherait la surprise de toute façon. » À t’entendre parler, on pourrait croire que vous étiez en train de planifier une fête surprise pour votre voisin. Ça pourrait être une alternative agréable, mais ce n’était pas dans vos plans. Finalement, Giselle conclut en soulignant que ta proposition risquait d’être bizarre vu les circonstances. Tu haussas les épaules, bizarre n’était jamais un problème à tes yeux. « Ce serait un bon bizarre. » Qui refuserait vraiment son plat favori ? Enfin, personne ne refuserait non plus des muffins. « Mais des muffins c’est une bonne idée. » Aussi, voilà ce que tu avais en tête. C’était moins spécial, mais c’était peut-être ce qu’elle recherchait au fond.
Quant à ton commentaire qui soulignait qu’il fallait bien s’y prendre plutôt que prier, il ne sembla pas non plus la convaincre. À sa question, tu pris une gorgée de thé. « Déjà s’il ne te ferme pas la porte au nez. » C’est que tu te trouvais marrant en plus, ton sourire le montrait bien. « Plus sérieusement ça dépend de sa réaction. » Était-ce vraiment sérieux comme réponse ? Probablement pas considérant que tu ne faisait que souligner l’évidence même. Il fallait dire que c’était difficile à savoir sans être directement confronté au voisin problématique. Giselle mit fin à ta réflexion en t’avouant qu’elle était mal à l’aise à l’idée de l’affronter seule. Tu n’étais pas idiot au point d’ignorer cet appel à l’aide, mais la vérité était que tu ne voulais pas t’impliquer davantage dans cette histoire. Tu voulais avant tout satisfaire ta curiosité, le reste c’était d’une importance moindre. « Je viendrais avec toi, vraiment. » Ou pas, peut-être qu’insister autant montrais que tu n’en avais pas envie. « Le problème c’est qu’on ne s’aime pas beaucoup. » Ce n’était pas strictement vrai, mais il était vrai qu’il y avait eu quelques altercations entre vous à cause de ta tendance à poser trop de questions. « Et comme je ne me suis jamais plaint avant, il pourrait mal prendre ce changement de comportement. » Toutes les raisons du monde pour ne pas faire partie d’une quelconque intervention. Ce n’était peut-être pas très gentil à l’égard de Giselle, mais c’était bien ton côté égoïste qui ressortait.
electric bird.


why do we insist, on crossing bridges that do not exist? let's take these issues step by step by step, to work it out, day by day by day we're falling down, but life goes on

why worry ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1120-through-it-all-you-could-
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6106
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Ven 19 Mai - 9:42

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
A bien y réfléchir, toute cette discussion n’avait pas été productive jusqu’ici : peu importe ce qui pouvait se dire, nous avions été tout à fait incapables d’arriver à une solution viable à ce problème de voisinage. Pourtant, il avait même été suggéré d’amadouer ce voisin fauteur de troubles avec muffins ou plat principal. « Non seulement cela gâcherait la surprise mais en plus ce ne serait pas très subtile il me semble. » La réaction de mon voisin de palier serait plutôt imprévisible dans ce cas là : nous étions partis du principe que cela lui ferait plaisir mais rien n’était garanti. Et s’il le prenait mal ? Et s’il ne croyait pas en la sincérité de mes efforts ? Enfin. Pourquoi se poser la question lorsqu’il était de toute façon hors de question de tenter cette stratégie. Les muffins restaient pour moi l’option la plus sûre, la plus prudente : elle ne donnerait pas l’impression que ce soit intéressé puisque je lui en avais offert bien avant toute cette malheureuse histoire. Même s’il s’agissait d’un « bon bizarre » selon Samuel que de demander du jour au lendemain son plat favori à une personne avec qui on ne s’entendait apparemment pas, et avec qui je ne m’entendrais probablement jamais si la situation ne s’améliorait pas. Je fronçai alors sûrement les sourcils, un peu perplexe. « Un bon bizarre ? » J’ignorais que ce genre de choses existait, et je gardais bien de le lui dire me contentant d’un simple. « Je n’avais pu la chose de cette façon. » Cela sonnait quand même mieux que « Je ne pense pas que cela existe. » Non ?
Sa réponse fut des plus inattendues quand je m’interrogeai – et Samuel au passage vu qu’il était là – sur le moyen de savoir que je gérais la situation la prochaine fois que que je confronterai mon voisin d’à côté. A voir son sourire amusée, j’étais probablement censée rire de la boutade moi aussi et je me sentis vraiment désolée de n’offrir aucune autre réaction que des gros yeux et une grimace exprimant perplexité – encore – et désespoir – encore aussi – ou du moins quelque chose qui s’en approchait, je ne savais plus trop au juste. Je finis par tenter un nouveau sourire aimable mais je me doutais que cela ne devait pas être une grande réussite. Heureusement, il rattrapa le coup et me répondit un plus sérieusement cette fois-ci, bien que la réponse ne m’apporta aucune lumière. « C’est bien sa réaction qui me fait peur, je dois le dire. Hier soir, tout est rapidement devenu hors de contrôle bien sa réaction qui m’effraie. » Et moi qui n’était généralement pas très nerveuse, je m’étais tout autant emportée, refusant de me laisser faire. Comme mon interlocuteur l’avait fait avant moi, je reprenais une gorgée de mon thé, tandis que je passais rapidement en revue la soirée dernière, si ce n’est la nuit elle-même puisque je n’avais pas pu me reposer avant une heure très tardive coïncidant avec la fin des festivités de l’autre côté du mur.
J’entrepris ensuite une nouvelle fois de chercher le soutien de Samuel dans ma lutte prochaine pour le respect du voisinage. Cela même si j’avais compris un peu plus tôt que ce serait sûrement peine perdue. Je m’étais entêtée et je fus déçue – et un peu surprise à la fois – d’apprendre que les relations étaient déjà tendues entre mes deux voisins. « Je suppose que la dernière chose qu’on souhaite est d’envenimer les choses alors tant pis. » Je cachais à peine la déception sur mon visage malgré toute la volonté du monde. Qui ne serait pas déçue en ayant l’impression d’être seule au monde ? Puis, comment aurais-je pu m’imaginer qu’il existait déjà certains problèmes de voisinage : je ne fréquentais pas beaucoup mes voisins et je m’enfermais généralement chez moi quand je n’étais pas de garde à l’hôpital. « Je n’aimerais pas en plus compliquer ta relation avec lui comme j’ai malencontreusement rendu la nôtre houleuse. » Avoir ça sur la conscience me rendrait encore plus mal à l’aise à chaque fois que nous nous rencontrerions aussi et me donnait une raison de plus pour ne plus le vouloir le mêler à ça. « Merci quand même. » J’ignorais moi-même pourquoi je le remerciais mais c’était ce qui m’avait semblé le plus juste à dire.
electric bird.


Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Samuel Dewar
admin + kenai

some info
☆ en ville depuis le : 13/11/2016
☆ messages : 162
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : bob morley.
☆ crédits : scarlett glasses & macfly.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Dim 28 Mai - 18:50

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Trouver des solutions n’avait rien de simple et cela s’expliquait peut-être par le fait que tu n’aidais pas vraiment au fond. Ce n’était pas que tu étais égoïste au point de te ficher de ses problèmes, mais bien que tu n’avais aucune envie de t’en mêler et que de toute façon, ce qui t’intéressait le plus était ses réactions. Ce n’était peut-être pas très correct de ta part, mais c’était plus fort que toi au final. « Certes, après même sans surprise ça pourrait lui faire plaisir. » Tu ne voulais pas la forcer à le faire, des muffins étaient une très bonne offrande de toute façon. Restait que de ton point de vue, que quelqu’un fasse l’effort de préparer ton repas préféré te faisait évidemment plaisir. Après, peut-être étais-tu plus bizarre que tu ne l’avais pensé. La preuve, pire que pour ton idée en elle-même, Giselle ne semblait pas très convaincue  pas ton expression de « bon bizarre ». Ça ne te dérangeait pas vraiment, mais tu cherchas tout de même à préciser le fond de ta pensée. « C’est quand quelque chose te parait étrange, mais ça te fait quand même plaisir au fond ? » Tu n’étais pas certain d’être particulièrement convaincant au fond, mais toi tu restais convaincu de ta théorie. Après, elle était une adulte apte à prendre ses propres décisions donc tu n’insistas pas davantage. De toute façon, ton argent restait sur ta première idée : celle qu’elle se présente en tant que femme.
Tu ne fus pas plus utile par la suite, plaisantant ouvertement sur la possible réaction de votre voisin. Elle ne sembla pas apprécier la chose ou du moins elle ne te trouva pas très marrant. Peut-être était-ce temps que tu cesses les bêtises et fasse un peu d’effort pour te montrer un peu plus… sérieux ? En étais-tu seulement capable ? Tu fis un effort, hochant la tête d’un air qui se voulait plus sérieux (ou du moins quelque chose qui s’en rapprochait). Ce n’était pas si difficile vu ce qu’elle te racontait. « Je pense qu’à têtes reposées il y a peu de risque que ça explose. » Tu lui souhaitais en tout cas, mais ça te semblait être la chose la plus probable. Après tout qui s’énervait dans une situation très calme ? Tes relations avec Nolhan n’étaient peut-être pas exemplaires, mais vous n’en étiez jamais venus à une violente dispute pour autant alors peut-être que ce serait le cas pour elle. En tout cas, tu lui assurais qu’elle aurait plus de chance sans toi dans les parages, quelque chose que tu pensais autant que tu voulais le croire. Tu voyais bien que ton refus de l’accompagner la décevait et rien que pour ça tu aurais pu te sentir suffisamment coupable pour changer d’avis. Sauf que ton égoïsme triomphait haut la main, ce qui te poussa plutôt à lui offrir tes plus plates excuses : « Désolé, je ne t’aide pas beaucoup en fait. » Tu n’avais pas de problème à l’admettre, elle se le disait sans doute déjà de toute façon. La corde de la culpabilité fut à nouveau tirée lorsqu’elle exprima une décence qui n’existait pas chez toi. Tu cherchas donc à la rassurer, quand bien même tu n’avais aucune idée de ce qu’elle ressentait vraiment au fond. « Je pense surtout que ça reviendrait à te tirer dans le pied de me ramener. » Imagerie un peu grotesque, mais c’était pour qu’elle te voit comme un boulet plutôt que comme quelqu’un à préserver. De toute façon, tu te fichais bien de ta relation avec Nolhan… Restait que dans toute cette histoire tu ne lui avais été d’aucune utilité si bien que tu cherchas à lui proposer quelque chose d’autre : « En tout cas, si une fois tu as vraiment besoin de dormir, tu n’as qu’à venir me voir et j’irai couper l’électricité. » C’était une proposition sérieuse, aussi idiote qu’elle pouvait sembler, mais c’était aussi une solution extrême puisque cela voulait dire que tu couperais le courant pour tous les logements. Ce détail ne te dérangeait guère puisque ce serait l’histoire de quelques minutes uniquement pour déranger le perturbateur, mais sans doute que Giselle n’approuverait pas.
electric bird.


why do we insist, on crossing bridges that do not exist? let's take these issues step by step by step, to work it out, day by day by day we're falling down, but life goes on

why worry ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1120-through-it-all-you-could-
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6106
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Mer 21 Juin - 22:37

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
C’était avec une attention particulière que j’avais écouté l’argumentation de Samuel, ses explications. Force est d’admettre que j’étais quand même de moins en moins convaincue par ce qu’il m’affirmait. Que ce soit concernant son idée certes intéressante mais plutôt étrange d’offrir son repas préféré à un voisin après lui avoir préalablement demandé quel était en fait ce plat, ou que ce soit sa définition d’un « bon bizarre ». J’avais beau y réfléchir, je ne réussissais pas à voir les choses de son point de vue. Selon moi, tout ce qui pouvait sembler bizarre n’était pas bon ; je trouvais le terme en lui-même plutôt péjoratif. Ou alors c’était moi qui voyait les choses d’une étrange manière. « Ah je vois. Peut-être bien. Je n’avais pas vu ça de cette façon. » avais-je alors conclu en toute diplomatie puisque je ne souhaitais pas vraiment continuer dans ce débat qui n’en finirait probablement jamais. En tous cas, j’en resterais à mon idée des muffins, cela me semblait plus raisonnable.
Encore fallait-il que raisonnable soit suffisant pour apaiser cette situation délicate de voisinage. Notant intérieurement l’ironie des termes utilisés par mon invité – après tout je ne demandais rien de mieux que d’être littéralement à tête reposée à cet instant, songeant à mes prochaines heures de garde qui se rapprochait de seconde en seconde, de minutes et en minutes – je hochai la tête en signe d’accord. « Il y a en effet peu de chance. C’est sur quoi je compte principalement pour trouver une fin heureuse à tout ceci. » Je patienterais quelques jours, j’aurais peut-être la chance d’être plus reposée jusque-là et je tenterais une approche pacifique. Bien que je n’aie jamais eu l’intention de chercher des poux à notre nouveau voisin à la base. Mais puisqu’il fallait faire encore mieux…
Mieux serait peut-être de ne pas être seule à faire cette juste requête. Je ne le saurais probablement jamais puisque le seul voisin que j’avais une chance de convaincre de me joindre dans approche n’était pas la personne idéale pour y arriver. Autant dire que presque aucune solution ayant été passée en revue ait mené où que ce soit… celle-ci ne faisait pas exception. Néanmoins, si je m’étais inquiétée des conséquences que cela aurait pour Samuel, il avait sans doute raison de préciser que cela aurait des conséquences tout aussi néfastes pour moi de m’allier à lui. Et je fus beaucoup trop polie pour l’affirmer ouvertement. Du coup, je cherchais de quoi répondre ; rien ne me venait malheureusement. Je rebondis lorsqu’il me fit une proposition des plus… extrêmes dirait-on. Exagérée, elle me rendit tout d’abord perplexe avant de me rendre le sourire ; c’était en fait une proposition assez amusante. « Ce serait plutôt tentant. Mais tu comprends que je vais essayer de ne pas nous mettre tout l’immeuble à dos. » répondis-je d’un ton légèrement amusée.
Suite à ça, je ne trouvais rien à rajouter. Ce qui m’embarrassa. Ainsi, lorsque mes yeux se posèrent sur les muffins que Samuel m’avait gentiment offerts, je pris une gorgée de thé avant de focaliser de nouveau la discussion sur les petits gâteaux. « N’hésite pas à prendre un muffin. Il y en a un peu trop pour moi seule. » A ces mots, j’en saisis un et poussai le plat vers lui pour l’inviter à en prendre un dans la seconde. « Ils semblent vraiment délicieux. » Je finis par en prendre une bouchée et fut plutôt satisfaite ; ils étaient effectivement pas mauvais. Maintenant, il fallait trouver de quoi alimenter la conversation… Et c’était le vide dans mon esprit.
electric bird.


Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Samuel Dewar
admin + kenai

some info
☆ en ville depuis le : 13/11/2016
☆ messages : 162
☆ pseudo : dday.
☆ avatar : bob morley.
☆ crédits : scarlett glasses & macfly.
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   Dim 2 Juil - 17:09

What'd I Miss ?
GISELLE & SAMUEL
Visiblement, ta manière de voir les choses était à des lieues de celle de ta voisine. Ça ne te dérangeait pas spécialement, bien au contraire, mais au final, une partie de toi se disait que c’était bien dommage pour elle. Tu ne pensais pas détenir la vérité, mais ta façon de penser avait le mérite de permettre de ne pas se casser la tête. Enfin, puisqu’elle restait aussi peu convaincue, tu n’avais pas l’intention d’ajouter quoi que ce soit. Tu hochas distraitement la tête à sa conclusion, de toute façon, il était sans doute plus pratique pour elle de se contenter de faire des muffins. Qui sait, cela suffirait peut-être à calmer votre voisin problématique. Là était bien toute la question malgré le peu d’utilité de tes interventions. La solution restait donc pour elle de parler à Nolhan lorsque la poussière serait retombée. Même toi tu pouvais approuver cette démarche (aussi peu amusante soit-elle) si bien que l’entendre dire qu’elle comptait surtout là-dessus pour régler la situation ne te surprit guère. Tu hochas donc la tête à nouveau avant de répondre : « C’est le plus simple de toute façon. Je te conseillerais tout de même de ne pas y aller de trop bonne heure. » Après tout, Nolhan te paraissait être le genre de personne qui faisait la grasse matinée. Simple intuition, tu n’avais certes pas pris la peine de le vérifier, mais ça te semblait logique considérant son métier et ses propensions à organiser des soirées. Les gens qui faisaient la fête étaient rarement ceux qui se levaient à l’aurore. Tu étais un assez bon exemple à la matière d’ailleurs… Ce n’était pourtant pas pour ton propre confort que tu avais prodigué ce conseil puisque tu t’étais arrangé pour être exclut de tout effort potentiel. Tu observerais le dénouement de cette histoire avec attention, c’était l’évidence même, mais il était hors de question que tu y participes activement. De toute façon, tes rapports avec le principal concerné n’étaient pas suffisamment cordiaux pour que ça avantage vraiment Giselle dans sa quête de calme et de respect. Tu avais réussi à la convaincre de cette réalité ce qui t’assurait un minimum de tranquillité à ce niveau-là. Certes, ça ne l’aidait pas, mais vu ton inutilité depuis le début ça ne devrait surprendre personne. Tu finis tout de même par proposer une autre alternative qui était certes plus drôle qu’utile. Bien que tu n’aurais aucune gêne à la mettre en place, tu doutais que Giselle te le demande vraiment un jour. Comme de fait, elle refusa poliment la chose avec un argument qui faisait bien du sens. « Il vaut mieux je pense, mais bon ça peut toujours servir de solution d’urgence. » Qui ne serait jamais mise en place, autant le dire tout de suite, mais maintenant que tu y pensais ça pourrait toujours être une carte à jouer pour ton propre confort…

Quoi qu’il en soit, tu compris rapidement que la conversation avait suffisamment duré lorsque Giselle te proposa de prendre un de tes muffins. Tu secouas légèrement la tête : « J’en ai encore chez moi. Au pire ils se congèlent très bien. » Puis malgré le fait que tu te considérais comme un relativement bon cuisinier, tu les avais fait spécialement pour elle et n’avait donc pas envie de te goinfrer dans tes propres muffins. « D’ailleurs je vais rentrer je pense. Je t’ai déranger assez longtemps. » Tu avais pu avoir une idée de cette nouvelle voisine et ça te semblait déjà d’ores et déjà prometteur. Tu comptais bien suivre le reste de l’histoire avec attention. Tu terminas ta tasse de thé avant de te relever. « Tu me tiendras au courant. » Non pas que tu avais spécialement besoin qu’elle le fasse, mais ce serait plus simple ainsi (et plus normal). Tu déposas ta tasse avant de te diriger vers la sortie. Tu n’avais peut-être pas été utile, mais cette discussion l’avait été pour toi.
electric bird.


why do we insist, on crossing bridges that do not exist? let's take these issues step by step by step, to work it out, day by day by day we're falling down, but life goes on

why worry ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t1120-through-it-all-you-could-

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: giselle. what'd i miss ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
giselle. what'd i miss ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miss Charity
» Miss Austen regrets : infos et news
» [En vote!] Miss Passion BJD 2010
» Miss Raketa: les montres russes plus désirables que les suisses?
» Participations Miss Passion BJD Noël 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: