N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 i've got something to tell you + GRAHELLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: i've got something to tell you + GRAHELLE   Sam 24 Déc - 17:31

I'VE GOT SOMETHING TO TELL YOU × ft. GRAHELLE
En faisant ses courses au supermarché, histoire de remplir un peu son frigo avant la grosse cohue des fêtes de fin d'années qui débuterait sous peu, il chantonnait en écoutant la chanson qui passait alors dans les hauts-parleurs du magasin. What a difference a day makes. La chanson était connue, il n'avait même pas besoin de réfléchir aux paroles comme elles lui étaient familières mais alors qu'il s'arrêtait devant un rayon et aperçu un couple s'embrassant non loin, il sourit. Oui, quelle différence un jour pouvait-il faire, avoir comme conséquences ? Bon, dans son cas c'était plutôt des semaines dont il était question mais bon. Force était de constater qu'en effet, sa vie avait radicalement changée ces dernières semaines quand on y pense. Il n'y a pas si longtemps encore, il était, ok peut-être pas au plus bas mais disons qu'il n'était plus tout à fait lui-même d'abord parce que sa relation avec l'ex de son jumeau avait créé des tensions de partout. Puis le départ inattendu de cette dernière sans une explication, qui l'avait laissé anéanti il faut le dire sans compter le tremblement de terre qui avait suivit -littéralement, San Francisco ayant encore une fois été frappée par le phénomène du à sa proximité de la faille de San Andreas- et ce qu'il avait compris ce jour là en voyant Cassandra dans le parc. Ça faisait donc pas mal de changements assez radicaux pour certains en un laps de temps assez réduit. De quoi en déstabiliser plus d'un mais par chance, pour lui tout ça c'était révélé être plutôt positif au final.

Et avec tout ça, il avait véritablement besoin d'en parler à quelqu'un et qui de mieux que sa meilleure amie pour se faire ? Aussi, sortit-il son portable de la poche de sa veste pour envoyer un message à Giselle, l'invitant à venir dîner chez lui ce soir si elle était disponible, laissant entendre que cela faisait un moment qu'ils n'avaient pas pu passer un peu de temps ensemble rien qu'eux deux -ce qui était vrai d'ailleurs- et qu'il offrait donc de remédier à tout ça autour d'un bon plat. En plus comme il était encore en train de faire ses courses, il pourrait déjà prendre ce qu'il lui faudrait pour le repas en plus du reste. Poursuivant ses courses afin d'attendre une réponse de sa part, quand celle-ci arriva pour confirmer qu'elle viendrait le rejoindre chez lui sur les coups de vingt heures, il sourit et lui dit à plus tard, terminant ce qu'il avait à faire ici comme il avait encore deux ou trois trucs à régler avant de pouvoir rentrer pour s'attaquer à la préparation du repas. Rien de bien long, juste récupérer un costume au pressing, envoyer un colis et aller prendre de l'essence.

Tout ça fait, il arrivait donc enfin chez lui et après avoir ranger ce qui devait l'être dans ses achats, il s’attela d'ores et déjà à la préparation du repas. Il ferait simple, pas de chichis entre eux puis il ne prétendait pas être un grand chef. Ça serait un repas entre amis, pas un repas pour célébrer quelque chose de spécial, bien qu'il en avait envie en un sens car à son avis, d'être à nouveau avec Cassandra méritait un tel traitement mais bon. Déjà il devait l'annoncer à la jolie brune, il fêterait ça ensuite. Laissant en pause le tout, la cuisson se faisant rapidement donc pouvant attendre que Giselle soit là, il alla se doucher, courir partout aujourd'hui n'avait pas aidé, surtout avec tout ce monde et il préférait éviter de sentir le chien mouillé pour accueillir sa meilleure amie. Changé après dans une tenue plus détendue que celle qu'il portait habituellement en étant au boulot -même si son bureau était dans son appart- il prépara la table et sortit quelques biscuits apéritifs aussi. Il n'y avait pas de programme précis, ils regarderaient sûrement un film au courant de la soirée mais surtout il avait besoin de parler, de lui demander s'il ne faisait pas une bêtise de se remettre avec Cassie si peu de temps après le départ de Savannah. Oh il l'avait déjà oublié elle, surtout depuis qu'il était à nouveau avec son premier amour mais il ne voulait pas donné à cette dernière l'impression que justement, ce retour avec elle était issu de cette histoire là. Bref il avait besoin des lumières de sa meilleure amie et dieu sait qu'il en avait besoin même si pour rappel, la demoiselle était bien la seule à ne pas l'avoir trouvé drôle lors de leur première rencontre, mais on ne va pas revenir là-dessus ici. N'ayant plus qu'à attendre la jeune femme, il s'installa dans le salon, tablette sur les genoux à regarder quelques articles en attendant, histoire de ne pas tourner en rond comme un lion en cage.
code by lizzou × gifs by tumblr


no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6110
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Mer 28 Déc - 11:11



i've got something to tell you.

« … Maman est aux anges ! Il paraîtrait que tu lui aies dit venir accompagnée cette année. C’est vrai ? » Je regardai l’écran de mon ordinateur, les joues probablement toutes rouge par l’embarras. « Oui, en effet. C’est bien ce que je lui ai dit… » Mon frère, Nathan, me fusilla du regard. « Tu n’avais dit à personne que tu voyais quelqu’un ! » Nerveusement, je remis une mèche de cheveux derrière mon oreille. « J’avoue avoir omis ce petit détail… » Mon frère finit par éclater de rire. « Il faudra que tu m’en dises plus petite sœur. » Je me pinçai les lèvres, cherchant un prétexte pour éviter tout interrogatoire. Du moins pour l’instant. Tout comme je l’avais fait quelques jours auparavant lorsque j’avais contacté mes parents pour leur annoncer que je viendrais sans encombre passer les fêtes de fin d’année auprès d’eux… en  précisant que je ne serais pas seule. Ma mère avait bien essayé d’en savoir plus mais je ne lui avais pas donné la satisfaction d’en savoir plus pour le moment, lui répétant qu’elle le rencontrerait de toute façon. « Nathan, je t’en prie, tu ne vas pas t’y mettre toi aussi. Maman c'est déjà bien plus que suffisant. » Je regardai au bas de mon écran et observai 15h45 passées. « Je vais te laisser. De toute façon, il est déjà bien tard chez toi et tu travailles demain. » Il y avait en effet huit heures de décalage entre San Francisco et Canterbury ; il était alors presque minuit là-bas. « Et cela t’arrange bien Giselle ! Mais je ne peux t’en vouloir de te soucier de moi. » Nous mettions ensuite fin à notre conversation vidéo, non pas avant que j’insiste pour qu’il embrasse ses deux petits bout de chou de ma part et aussi qu’il passe mon bonjour à sa femme, Sara. Je me déconnectai ensuite avant de passer le reste de l’après-midi – je ne travaillais pas avant le lendemain matin – à visionner des vidéos de cuisine ou encore à étudier quelques recettes intéressantes à tenter pour les repas festifs à venir.
Une recette en particulier avait immensément attiré mon attention, celle d’un gâteau de Noël aux fruits qui me semblait bien appétissant. Je prenais rigoureusement note de la recette – pour peut-être l’essayer dans les jours qui viennent si jamais l’occasion s’en présentait – lorsque je fus interrompue par la réception d’un message. Abandonnant mon actuelle occupation, je saisis mon téléphone et je fus ravie de voir apparaître sur l’écran le nom de Graham. Cela faisait un moment que nous nous n’étions pas vus et aussi m’invitait-il à venir dîner le soir même. Je me sentis un peu coupable pendant un instant. Déjà auparavant, nous ne pouvions nous voir très souvent en raison de mes horaires de travail aléatoires bien que nous n’habitions pas très loin l’un de l’autre, mais c’était sans compter les récents changements qui avaient eu lieu dans ma vie. Tout s’était passé à une vitesse folle et j’avais été prise au dépourvue. Certes le temps perdu ne pouvait être rattrapé ; toutefois, l’occasion se présentait pour que je puisse me rattraper moi. J’acceptais alors avec enthousiasme l’invitation, apprenant à mon meilleur ami que je ne serai au rendez-vous qu’aux alentours de vingt heures. Il m’aurait été en réalité possible de venir un peu plus tôt. Seulement, je refusais l’idée de venir les mains vides et, pour cela, il me fallait un peu plus de temps qui me serait nécessaire en cuisine. Encore fallait-il savoir que faire…
Et ce fut bien aux environs de vingt heures que je me tenais face à la porte d’entrée du duplex de Graham, un plat de brownies soigneusement emballé dans du film alimentaire à la main. Quand la porte s’ouvrit enfin, je dévisageai mon ami, un sourire aux lèvres. « Bonsoir ! » D’un geste plein de précaution, je lui tendis le plat. « J’ai eu le temps de nous préparer un petit dessert. Je ne voulais pas venir les bras ballants. » Et surtout, rares étaient les fois où je n’avais point cuisiné pour mon ami, peu importe qui invitait l’autre (même s’il fallait bien l’avouer, il avait été bien plus souvent l’invité que je l’avais été moi-même puisque la plupart des repas que nous avions partagé ensemble avaient eu lieu chez moi ; un très bon prétexte pour rester chez moi et passer du temps aux fourneaux). A peine étais-je entrée que je l’interrogeai. « Comment vas-tu ? » J’enlevai mon manteau.




Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   


Dernière édition par Giselle Davenport le Sam 7 Jan - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Mer 4 Jan - 19:47

I'VE GOT SOMETHING TO TELL YOU × ft. GRAHELLE
Les aléas de la vie étaient ainsi faits. Parfois il était compliqué de pouvoir trouver un créneau dans leurs vies bien remplies où les deux jeunes gens pouvaient se voir, car même si Graham avait plus de flexibilité niveau emploi du temps, ça ne voulait pas pour autant dire qu'il pouvait modeler ce dernier en fonction de celui de la jeune femme mais bon, heureusement de nos jours il y avait d'autres façons de garder le contact. Il ne l'avait pas vu depuis quelques temps mais croyez bien qu'il lui envoyait quand même un petit message par-ci par-là pour prendre des nouvelles ou donner signe de vie tout simplement. Mais avec tous les changements s'étant opérés ces derniers temps, il avait quand même besoin de la voir et surtout de lui parler car il avait besoin de ses lumières et son avis de femme aussi tenta-t-il de voir si elle était disponible pour un dîner le soir même. Il savait très bien que la réponse pouvait être négative et dans ce cas là, il se ferait une raison et finirait sûrement par l'appeler pour pouvoir vider son sac et surtout faire taire la petite voix dans sa tête qui lui rabâchait des sottises. Une voix qu'il n'était pas l'habitude d'entendre, lui qui en général était plutôt positif même dans l'adversité. Preuve qu'il était temps pour lui de mettre tout ça à plat et par chance, la jeune femme était disponible et ils convinrent d'une heure où se rejoindre à son domicile, puisqu'il avait offert de s'occuper de la préparation du dîner pour cette fois.

Une fois rentrée chez lui après son passage par la case centre commercial, il vaqua à ses occupations, rangeant ce qui devait l'être, entamant de concert la préparation du dîner et surtout, la sienne. Il savait qu'elle l'avait déjà vu moins présentable que ça mais quand même, il n'allait pas l’accueillir comme ça. Lorsqu'il fut douché et habillé plus convenablement pour l'occasion, il s'installa dans son salon, attendant d'être rejoint par la jeune femme à l'heure convenue. Lorsqu'on sonna à la porte, Graham posa sa tablette sur la table basse devant lui et se leva du sol pour aller ouvrir à Giselle qui l'attendait derrière. Lui souriant aussitôt, il était content de la voir enfin et en plus elle n'était pas arrivée les mains vides, ce qui le fit rire doucement. « Salut. Je vois ça mais on va avoir deux desserts maintenant, bonjour les calories à éliminer si on mange tout. » lança-t-il tout en attrapant le plat qu'elle lui tendait, refermant derrière elle avant d'aller vers la cuisine pour l'y déposer. Revenant à ses côtés rapidement, lui offrant le temps de retirer son manteau durant sa courte absence, il hocha la tête doucement à sa question, sourire aux lèvres. « Ça va bien, ouais, très bien même. C'est d'ailleurs un peu pour ça que je t'ai fais venir ce soir. Ça et parce que tu me manquais bien évidemment. » prit-il la peine de préciser en affichant un large sourire. Ce qui était vrai de toute façon. « Et toi ? Bon sang j'espère que tu n'as pas une garde tôt demain, j'ai pas pensé à ça zut. » dit-il en grimaçant, se sentant soudainement idiot et égoïste d'avoir proposer une telle soirée sans savoir si elle devait travailler peu de temps après, sachant que les gardes à l'hôpital pouvaient parfois être plus que longues et qu'il allait l'accaparer alors qu'elle aurait peut-être préférer se reposer tranquillement chez elle.
code by lizzou × gifs by tumblr



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6110
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Sam 7 Jan - 15:53



i've got something to tell you.

Le message de Graham tombait à pic. En quelque sorte. Pour le dire autrement, le timing était idéal. Il aurait envoyé l’exact même message deux jours plus tôt et j’aurais été dans l’obligation de décliner l’invitation à dîner. Le timing me semblait d’autant plus idéal que j’avais eu suffisamment de temps devant moi à la préparation d’un gâteau – bien que je n’avais pu évité un détour par l’épicerie la plus proche pour m’approprier les ingrédients nécessaires). Ce ne fut donc pas les mains vides que j’avais sonné à la porte de mon meilleur ami – quand l’avais-je déjà fait d’ailleurs ? – mais je n’avais pas pensé qu’il aurait pu avoir déjà prévu autre chose pour le dessert… Il n’avait pas manqué de me le faire remarquer dès lors qu’il me débarrassait du plat. Amusée, je souris à sa remarque. « Oups ? J’avoue ne pas y avoir pensé. Tant pis. » Nous étions sans aucun doute capables d’effectivement tout manger aux dépens de notre santé et je reconnaissais être moi-même déjà beaucoup trop gourmande pour réellement m’en soucier. De plus, cela n’arrivait pas que très rarement alors nous pouvions très bien faire une exception ce soir.
J’attendis ensuite qu’il soit revenu de la cuisine pour lui demander comment il allait tandis que j’accrochai mon manteau. « Ça va bien, ouais, très bien même. C'est d'ailleurs un peu pour ça que je t'ai fais venir ce soir. Ça et parce que tu me manquais bien évidemment. » La première nouvelle me réjouit – le sourire que j’avais jusqu’aux oreilles le montrait très certainement – et, aussi, je fus beaucoup trop dissipée pour prêter une attention particulière et réagir à celle qui disais que je lui avais manqué. « On a quelque chose a fêté ? » lui demandai-je avec un enthousiasme loin d’être dissimulé. De quoi cela pouvait bien s’agir par contre c’était une toute autre question mais il n’était pas dans mon habitude d’harceler autrui par un nombre infini d’interrogations – j’étais bien trop polie pour ça – bien que la curiosité, elle, était bien là. Et si la curiosité commençait à me dévorer intérieurement, c’était plutôt un mélange d’inquiétude et de culpabilité qui s’était emparé de Graham puisqu’il se disait que j’avais peut-être une garde tôt dans la matinée le lendemain. « J’avoue que je suis de garde demain matin à huit heures... » Je me pinçai les lèvres. « Mais j’ai eu la journée entière pour me reposer aujourd’hui, ça devrait aller. » avais-je ajouté pour le rassurer. Sans compter que j’étais très bientôt en congé aurais-je pu également préciser ; nous en viendrions au sujet sûrement un peu plus tard. « J’ai pu en profiter pour appeler mon frère aujourd’hui. » annonçai-je, toujours tout sourire. « En somme, je passe une très bonne journée. J’en suis ravie d’autant plus ravie qu’on ait pu finalement se voir aujourd’hui. » Sous entendu qu’il m’avait manqué également. Même si j’avais la tête complètement ailleurs ces derniers temps. Mon ventre affamé profita de ce moment pour s’exprimer également. « Je me demande ce que tu nous as préparé de bon pour ce soir. J’ai une faim de loup. » Je rigolai alors de bon cœur.  




Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Sam 7 Jan - 21:59

I'VE GOT SOMETHING TO TELL YOU × ft. GRAHELLE
Parfois il s'en fallait de peu pour que tout soit différent -et change potentiellement toute votre vie ou celle de quelqu'un d'autre-. Un virage à droite au lieu d'aller à gauche, une minute de retard qui vous empêchait de monter dans un train ou un avion, un message envoyé au bon moment ou pas. Ok, là j'y vais peut-être un peu loin mais vous aurez saisi le message. Heureusement pour eux donc, cette fois-ci c'était le bon côté qui était sorti et ils pouvaient se voir ce soir, ce qu'ils n'avaient pas pu faire depuis un petit moment. On ne pouvait pas leur en tenir rigueur, vu que chacun avait mine de rien une vie bien remplie côté boulot, mais pas que. Et c'était justement pour ça que Graham voulait voir sa meilleure amie ce soir car il avait quelque chose d'important à lui annoncer. Mais en parlant de ça, il n'avait en effet pas préciser à cette dernière qu'il avait fait lui aussi un dessert pour accompagner leur repas et il sourit en la découvrant à sa porte avec un plat de brownies qu'elle avait dans les bras. Ça pour sûr, ils auraient de quoi accumuler les calories s'ils mangeaient tout à eux deux. « Au pire j'te laisse repartir avec le mien et je mangerais tes délicieux brownies devant un bon film ce week-end. » admit-il amusé tandis qu'il déposait le plat en cuisine avant de promptement revenir vers elle ensuite. Deux gourmands qui aiment en plus tous les deux cuisiner ? Imaginez le fiasco que ça pourrait être s'ils ne se montraient quand même pas un peu raisonnable en fait. La gourmandise était après un vilain défaut... Enfin surtout pour vos hanches en général, faut bien l'avouer.

Répondant alors à sa question, il lui fit donc part de son état, qui était au beau fixe pour le moment, admettant même que c'était en partie grâce à cela qu'elle se trouvait là ce soir et qu'elle lui avait manqué aussi. Il sourit, prenant un air mystérieux à sa nouvelle question. « Humm... Qui sait, peut-être bien oui. » laissa-t-il entendre, s'amusant à garder le doute pour le moment. Mais avant de continuer, il réalisa qu'il l'avait peut-être fait venir là sans penser au fait qu'elle devrait se lever le lendemain pour aller travailler et il espérait que ça n'était pas le cas car la dernière chose qu'il voudrait faire c'était de la mettre dans la panade pour quelque chose comme ça. Giselle avoua être de garde à 8h mais aussi qu'elle avait pu se reposer durant la journée puisqu'en repos et il était déjà plus rassuré et s'en voulait moins de l'avoir invité sur un coup de tête sans penser à ce genre de détail qui pourtant avait son importance. « Oh cool ça, il va bien lui aussi ? Pas trop dur la vie à l'heure anglaise ? » demanda-t-il, sachant qu'elle était assez proche de ce dernier et que l'éloignement devait parfois être difficile à vivre. Souriant à ce qu'elle ajouta, il hocha doucement la tête. « Ravi d'apprendre ça et ouais, ça fait un moment en fait. Le temps passe vite parfois. » dit-il en se donnant des airs de penseurs avant de rire doucement en entendant le ventre de la demoiselle témoigné de son impatience. « Ce soir au menu dans La Casa O'Donnell: Entrecôte maître d'hôtel, avec son beurre fait maison, pommes de terres sautées aux herbes et pour le dessert j'te garde la surprise encore. » énonça-t-il en l'invitant à le suivre jusqu'au salon. « Je te sers quelque chose avant qu'on commence ? Ça devrait être prêt en 5 minutes. » La cuisson des steaks ne prendrait pas bien longtemps et il n'aurait qu'à réchauffer les pommes de terre, ils pouvaient donc prendre un petit verre avant de passer à table en attendant. Ok, c'était surtout pour qu'il puisse se calmer les nerfs en ayant un truc à triturer entre ses mains mais ça il n'allait pas le lui dire, vous pensez bien.
code by lizzou × gifs by tumblr


no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6110
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Dim 8 Jan - 16:29



i've got something to tell you.

Par ma faute, nous nous retrouvions avec deux desserts et « Tu pourrais aussi en donner à Cassie si jamais tu la vois. » J’avais tout naturellement pensé à elle puisqu’à maintes reprises je l’avais invité – elle et Graham – à venir dîner chez moi. Je ne la connaissais pas très bien quand on y réfléchissait mais sa compagnie était tout à fait plaisante et c’était toujours avec grand plaisir que je l’accueillais chez moi (ce n’était pas pour déplaire à celui que je considérais comme mon meilleur ami puisqu’ils étaient amis de longue date). Je proposai donc avec bon cœur qu’il lui donne quelques parts de mon brownie ; nos estomacs lui en remercieraient puisque la tentation de tout manger nous-mêmes disparaîtrait à l’occasion.
A ce que je comprenais, j’avais été invité ce soir pour une raison. Mais laquelle, il se le gardait bien de me le dire, tout comme il ne me disait pas si la raison de son humeur tout à fait frénétique. Ses paroles étaient toutefois suffisantes pour que je sache que quoi que cela pouvait être, cela s’avérait être une bonne raison de se réjouir. « Tu es bien mystérieux aujourd’hui. » Il ne s’agissait pas d’un reproche mais d’une constatation ; cela m’amusait de le voir ainsi d’ailleurs. Je ne pouvais de toute façon pas lui reprocher autant de mystères puisque moi-même je ne lui avais pas tenu au courant des derniers évènements qui avaient bouleversé ma vie récemment. De la bonne façon bien évidemment. J’étais alors plutôt heureuse dernièrement mais je me contentais pour le moment de partager mon bonheur d’avoir pu contacter mon frère aîné un peu plus tôt dans la journée. « Il va bien oui. En tous cas il ne s’est plaint de rien. Mais il était peut-être trop occupé à me taquiner pour ça. » En tous cas, femme et enfants allaient bien, ça j’en étais sûre, il me l’avait pas assuré. Et lui-même semblait être particulièrement en forme. Du moins autant que l’on pouvait l’être à minuit le soir après une journée de travail assez épuisante. Je partageais ensuite le bonheur de le revoir lui, Graham je voulais dire. Il avait raison, le temps passait vite. Et en même temps, tant de choses pouvaient se produire en si peu de temps : j’en avais eu la preuve encore cette année. J’acquiesçai à la remarque mais n’en ajouta aucun commentaire.
A ce stade, la conversation fut interrompue par mon estomac qui me réclamait à manger et je devins curieuse à propos du menu de ce soir. La « casa O’Connell » proposait un très bon menu ce soir – bien qu’il y avait un petit mystère à propos du fameux dessert – et j’en salivais d’avance. « Je commence à croire qu’on doit vraiment fêter quelque chose. » déclarai-je tandis que je le suivais jusqu’au salon où il me proposait à boire. « Oui, avec plaisir. Merci. » Je m’assis alors jusqu’à ce qu’une idée me vienne à l’esprit, je me relevai alors d’autant plus vite. « Je vais mettre la table le temps que tu finisses de préparer le repas si tu veux bien. » A vrai dire, j’avais quand même l’intention de l’aider malgré son refus ; j’étais assez têtue je le reconnaissais. J’étais certes l’invitée mais je n’avais pas pour autant l’attention de me tourner les pouce ; et sans doute lui aurais-je apporté mon aide en cuisine s’il n’avait pas déjà pris une certaine avance sur la préparation du dîner. Je n’étais pas du genre à m’imposer généralement mais puisque j’étais à mon aise ici : qui l’eût cru lorsque nous repensions à notre première rencontre ? En parlant de ça… « J’ai pensé à toi l’autre jour lorsque je suis passée près du bar où on s’était rencontré alors que je faisais un détur pour éviter le moins possible les embouteillages. Je n’ai pas pu m’empêcher de rigoler en y repensant. » D’ailleurs, j’en riais toujours.




Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Lun 9 Jan - 18:21

I'VE GOT SOMETHING TO TELL YOU × ft. GRAHELLE
La communication. Ça ne serait pas lui qui vous dirait le contraire, puisqu'il a passé quatre années à l'étudier, c'est l'outil essentiel partout. Sans ça, sans une bonne communication entre les personnes, les problèmes arrivaient toujours. Ou en tout cas beaucoup plus facilement comme ici où ils se retrouvaient avec deux desserts parce qu'il n'avait pas préciser qu'il en avait fait un lui aussi. Mais rien de bien grave en soi non plus heureusement. Et Giselle proposait déjà une solution au pire, en plus de sa suggestion qui n'était pas franchement raisonnable, vu les deux gourmands qu'ils étaient. « Elle ne refuserait pas de bons brownies c'est vrai. » dit-il en souriant amusée car oui, il voyait la jeune femme, c'était même la raison de la présence de la jeune brune ici ce soir mais pour le moment, Graham voulait préserver la surprise, ce qui évidemment eu vite fait d'intriguer cette dernière devant tant de mystère. « J'ai du trop regarder l'épisode spécial de Doctor Who faut croire. » plaisanta-t-il, vu qu'il s'agissait du retour de Mystério mais trêve de digression geek, revenons-en à nos moutons. La jeune femme l'interrogeait sur son état et il admit que tout allait bien et qu'elle était en partie là grâce à ça et il lui retourna la question, demandant des nouvelles de son frère également après qu'elle lui ai confié lui avoir parlé cet après-midi même. A sa réponse, il sourit, sachant que son frère lui aussi était comme lui du genre à aimer taquiner la pauvre Gigi. « Il est comme moi avec Leah, Gray ou les autres, c'est comme ça qu'on montre notre affection, tu devrais le savoir. » argumenta-t-il en souriant toujours. Qui aime bien châtie bien ne dit-on pas.

La conversation changea de direction après qu'ils aient admis tous les deux que cela faisait du bien de se revoir et qu'il était parfois complexe de trouver du temps pour se faire avec la vie qu'il menait chacun. Moment que choisit l'estomac de la demoiselle pour manifester son mécontentement de ne pas être nourri et Graham annonça donc le menu du soir à sa demande. C'était simple mais quand même assez classe comme repas. Ce qui visiblement laissait penser à Giselle qu'en effet, il y avait vraiment quelque chose à fêter avec un tel choix et Graham se contenta pour lui répondre de hausser les sourcils de façon dramatique, laissant planer le doute, surtout qu'il souriait en même temps histoire d'en ajouter une couche. Proposant à boire à son invitée, ils passaient au salon et il la laissa répondre et il s'apprêtait à aller lui chercher ça quand elle rebondit presque hors de son canapé, annonçant qu'elle allait mettre la table pendant qu'il finirait de préparer leur repas. Secouant la tête en souriant, habitué à ce genre de comportement venant de sa part, il s'écartait du chemin pour lui laisser le passage. « Après vous madame. » lâcha-t-il d'une voix pompeuse avant de l'écouter reprendre la parole pour évoquer un lieu qui avait une signification toute spéciale pour eux. Le bar où ils s'étaient connus. Immédiatement un sourire se fixa sur le visage du jeune homme qui rit de bon coeur. « Y a pas à dire, j'ai fais grande impression sur toi ce jour là. » admit-il en allant vers les plaques de cuisson, la laissant se balader dans la cuisine pour chercher ce dont elle aurait besoin pour mettre la table. « Encore à ce jour le pire rencard que j'ai jamais eu. Mais j'en suis pourtant super content, j'y ai gagné une super amie alors l'un dans l'autre, c'était un mal pour un grand bien. » concéda-t-il en lui adressant un clin d'oeil. C'est vrai qu'ils n'avaient pas passé une super soirée ce jour là mais au final, sur le long terme, tous les deux y avaient gagnés quand on y pense. Comme quoi, un mauvais départ ne voulait pas forcément dire qu'il était impossible de revoir cette personne parce que ça ne cliquait pas au niveau sentimental.
code by lizzou × gifs by tumblr



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6110
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Mar 10 Jan - 15:38



i've got something to tell you.

Graham laissait planer un certain mystère, chose très inhabituelle chez lui, et bien que je lui en fasse la remarque, il n’en retira pas le voile mais en profita pour plaisanter en faisant référence au dernier épisode de Doctor Who. Malgré la frustration de ne pas en savoir plus, je me montrai bon public et rigolai. « Je ne l’ai pas vu cette épisode. Mais je vois ce que tu veux dire. » Je ne regardais pas très souvent la télévision – encore moins ces derniers temps puisque j’étais beaucoup trop occupée à passer du temps avec Nolhan – et, quand je la regardai, c’était surtout pour me détendre et rêver un peu devant quelques comédies romantiques plus ou moins connues que je devais presque connaître par cœur aujourd’hui. Je n’en ai été toutefois pas moins au courant à propos de la célèbre série britannique que j’avais suivi malgré moi à alors que je vivais encore là-bas puisque mon frère en était plutôt fan, et encore aujourd’hui, il m’arrivait d’en regarder quelques épisodes ; j’avais alors le sentiment d’être un plus proche de mon frère malgré la distance qui nous séparait. J’avais d’ailleurs fait la remarque que ce dernier en avait profité – comme toujours – pour me taquiner et Graham me fit remarquer que c’était leur façon à lui, à sa fratrie et à mon frère de témoigner de leur affection pour moi. « Je n’ai quand même jamais compris pourquoi vous prenez toujours un malin plaisir à m’embêter de la sorte. » dis-je à moitié pliée de rire. Il n’empêchait que cette manie ne les concernait pas seulement ; c’était un fait totalement indéniable depuis toujours, peu importe les personnes que j’avais pu fréquenter.
Alors que nous étions tous deux dans la cuisine, lui s’occupant du repas et moi fouillant placards et tiroirs à la recherche des couverts, nous conversâmes à propos de notre première rencontre. « Je n’étais pas prête pour ton humour en ce temps-là. Tu étais pourtant très correct. » me justifiai-je encore par réflexe, comme si nous n’en avions jamais parlé auparavant. « Et si j’avais su qu’on finirait par s’entendre aussi bien et devenir amis, j’aurais été moins nerveuse. J’ai rarement été aussi nerveuse dans ma vie. » Déjà, ce soir-là, je m’étais trouvée idiote d’être aussi nerveuse, mais avec plus de recul aujourd’hui, le terme n’était plus assez fort pour qualifier le ridicule de mon comportement. « Et je suis traumatisée à vie par les blind date je crois bien. » Je ne m’étais jamais plus rendue à aucun autre après le fiasco de celui avec Graham : je me demandais bien ce qui avait pu me passer à l’esprit à l’époque pour accepter une telle chose : la solitude pouvait nous faire faire bien des choses. Et je disparus un instant avec couverts et assiettes pour enfin mettre la table. Je refis ensuite une apparition car il manquait les verres mais aussi à boire. L’odeur de la viande attint alors mes narines. « Ça sent délicieusement bon. » Ma famine n’en fut que plus immense et, pour l’oublier, je me concentrai sur ma tâche actuelle, saisir deux verres et récupérer un broc d’eau dans réfrigérateur. « Je n’ai jamais beaucoup goûté à ta cuisine quand on y réfléchit bien, non ? Quand je pense aux dîners qu’on a pu partager, je me vois surtout moi aux fourneaux à te préparer une des spécialités de Nanny. » Nanny était ma grand-mère paternelle, elle avait habité avec nous et m’avait en partie élevé ; elle m’avait surtout appris à cuisiner. A chaque fois que j’invitais Graham à dîner, j’aimais à ressortir quelques unes de ses vieilles recettes – écrites dans un vieux carnet qui lui avait appartenu et que j’avais gardé précieusement depuis son décès, il y a bien des années de cela.




Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Dim 15 Jan - 15:46

I'VE GOT SOMETHING TO TELL YOU × ft. GRAHELLE
Il mourait d'envie de vendre la mèche, croyez moi il voulait partager la nouvelle avec sa meilleure amie mais pour le moment il tenait encore à préserver la surprise. D'où ce petit simulacre de mystère qu'il tenait devant elle pour le moment mais heureusement pour lui, elle ne semblait pas trop lui en vouloir pour autant. « Promis, je vais me calmer sur les références ce soir. Enfin j'vais essayé en tout cas. » annonça-t-il en souriant. C'était plus fort que lui, c'était même pour ainsi dire partie intégrante de sa personnalité mais il ferait des efforts pour se calmer comme il venait de le lui promettre. Même si il la taquina quand même un peu ensuite, comme l'avait visiblement fait son frère avec elle dans l'après-midi quand les deux s'étaient parlés par ordinateurs interposés. Ah c'est toujours un peu comme ça les relations dans une fratrie non ? Ça se chercher en permanence ou pas loin mais ça s'aime énormément dans le fond. Ce qu'il évoquait d'ailleurs avec elle en prenant sa propre expérience comme référence puisque c'était ainsi que les enfants O'Connell se parlaient encore aujourd'hui. « Hum, si ça ne tenait qu'à moi je dirais que c'est parce que tu es bon public et qu'on aime te voir rire à nos blagues vaseuses mais ça n'est que ma théorie bien entendu. » La preuve en était qu'elle-même riait déjà à demander une telle question. C'est ça d'avoir un rire communicatif et d'être quelqu'un qu'on appréciait beaucoup, ça vous mettait forcément en bonne ligne pour ce genre de choses puis au moins ils ne s'ennuyaient jamais vraiment lorsqu'ils étaient réunis.

En parlant de ça, ou plutôt en évoquant des souvenirs de leur première entrevue, il fallait bien admettre que ce rencard avait été une catastrophe sur un plan purement sentimental mais sur un plan personnel, chacun y avait gagné. « Ah parce que tu l'es maintenant ? Bon à savoir. » dit-il en plaisantant, s'occupant de mettre les steaks dans la poêle une fois celle-ci préchauffée quelques instants sur la plaque de cuisson. Il ne le prenait pas mal du tout, c'est vrai que pour le coup, ce soir là, il y avait été un peu fort niveau jeux de mots et blagues avec elle et tout le monde n'aimait pas ça, surtout dans de telles circonstances. Car oui, un tel rendez-vous était déjà en soi une source de stress importante et lui n'avait fait qu'en rajouter une couche pour la pauvre brune à l'époque. « Hey! Je suis censé prendre ça comme un affront ou un compliment ? » s'offusqua-t-il faussement après l'aveu de la jeune femme, arborant un large sourire malgré tout. Lui aussi n'avait plus jamais tenté l'expérience par la suite vous me direz... Retournant les steaks pour cuir l'autre côté, il sourit en entendant la jeune femme revenir après avoir installé une partie de leur table et s'atteler à mettre ce qui y manquait encore. « C'est vrai qu'habituellement c'est toi qui est derrière les fourneaux mais tu aimes ça alors je te laisse faire puis ta grand-mère a des recettes tellement bonnes que je serais bien bête de ne pas en profiter, non ? » admit-il en souriant, mettant un peu de sel et de poivre sur la viande avant de se retourner vers Giselle. « Mais si tu te sens lésée, je ferais en sorte de te rendre la pareille. C'est tes collègues à l'hôpital qui vont être contentes. » Ça ne lui posait en effet aucun problème de lui apporter là-bas de temps à autres des petites douceurs qu'il aurait fait ou simplement de les lui apporter chez elle. La cuisson des steaks étant bientôt optimum, il coupa la flamme sous la poêle et pris celle contenant les pommes de terre. « On peut passer à table, j'apporte les steaks après ça, prends place avant que tu ne nous fasse une crise d'inanition avec un estomac si impatient. » dit-il à la jeune femme en souriant, déposant la poêle sur un dessous de plat, retournant chercher la viande dans la cuisine tout en la laissant s'installer à table pendant ce temps.
code by lizzou × gifs by tumblr



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6110
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Ven 20 Jan - 22:20



i've got something to tell you.

Je laissai de côté le trop plein de mystères dont j’avais droit ce soir pendant un instant et me concentrai sur ma présente tâche tout en assurant la discussion. Je notais d’ailleurs sa promesse de ne plus faire aucune référence tout du long ; je ne manquerais pas de le lui rappeler bien gentiment s’il venait à ne pas la respecter… Cela allait sûrement être difficile pour lui. Cette pensée me fit sourire. Et si l’occasion de l’embêter un peu à ma façon n’était pas encore d’actualité, lui ne manqua pas une occasion de le faire. Tout comme mon frère l’avait fait dans le courant de l’après-midi avant lui. Et tout comme sa propre fratrie aimait également à le faire avec moi lorsque nous nous voyions d’ailleurs. On en cherchait la raison de cette manie qu’avait les gens de me taquiner mais nous n’en étions pas arrivés bien loin je crois… « Peut-être bien. Mais je ne suis quand même pas convaincue… » Sans doute, n’en saurais-je jamais la raison ; ce n’était pas faute de ne pas avoir essayé. Tant pis. Il avait quand même raison, je me montrais très bon public alors forcément cela les encourageait sûrement.
Par contre, je n’avais pas été si bon public lors de notre première rencontre. Heureusement, depuis je m’étais fait à son humour. A l’époque, il m’avait juste effrayé. « Suffisamment pour ne plus m’enfuir aux toilettes à chacune de tes vannes en tous cas. » Et même si je disais cela en plaisantant, j’étais tout aussi sérieuse puisqu’il s’agissait là de ce que j’avais exactement fait ce soir-là… J’avais presque trouvé miraculeux que Graham m’ait reparlé lors de nos rencontres suivantes : j’aurais tout à fait compris s’il ne l’avait pas fait. Mais maintenant je pouvais dire que ça aurait été bien dommage. Bon… ça ne changerait rien au fait que les blind dates étaient maintenant bannis à tout jamais des choses que je ferais. J’éclatai de rire quand mon meilleur ami s’offusqua faussement de ma déclaration. « Prends-le comme tu veux… » Bien entendu, il ne s’agissait pas d’un affront. Même si je doutais que ce soit également un compliment en fait. Je ne pensais de toute façon pas à mal. J’en étais venue à la conclusion que ce genre de rencontre n’était pas très confortable pour moi : là était l’essentiel à retenir.
De fil en aiguille, nous finîmes par aborder mon habitude d’être toujours aux fourneaux, à mijoter quelques recettes de ma défunte grand-mère très souvent, et j’en étais venue à la conclusion que la cuisine de Graham m’était toujours un peu inconnu. Et il me proposait la solution qui arrangerait tout ça, pour le plus grand plaisir de mes collègues de travail également. « Lésée ? Pas du tout. Je ne refuserais tout de même pas ta proposition. On se verrait peut-être plus souvent de cette façon en plus. » Et ne m’empêcherait pas pour autant d’occuper la cuisine le plus clair de mon temps. La cuisine était après tout ma plus grande passion – la preuve étant que j’en parlais très souvent – même si je devais la reléguer bien souvent au second plan.
En parlant de cuisine… Le repas était enfin prêt et Graham m’invitait alors à prendre place à table avant que je souffre d’inanition ; il était vrai que depuis mon arrivée mon estomac n’avait cessé de réclamer son dû de façon plutôt audible. « D’accord. » Je passais donc à table, en prenant le temps toutefois de vérifier encore une fois si je n’avais rien oublié d’y mettre. Tout semblait nickel ; il ne restait plus qu’à consommer, surtout que Graham revenait de la cuisine avec les steaks. Je repensais alors à sa proposition à boire qu’il avait formulée un peu plus tôt avant que je ne me déclare soudainement volontaire pour mettre la table. « Je souhaiterais bien quelque chose à boire maintenant. » annonçai-je, amusée par la pensée de mon propre entêtement. « Sauf si tu as prévu du champagne pour qu’on puisse célébrer dieu seul sait quoi. Dans ce cas-là, j’attendrai le dessert. » Je me montrais patiente mais je n’en étais pas moins curieuse sur ce qu’il avait à me dire ; je ne pus donc m’empêcher d’y repenser alors que je me servais quelques pommes de terres. « Je ne t’en évidemment pas de te montrer aussi mystérieux. Je n’en ai pour ainsi dire aucunement le droit de te le reprocher... » finis-je par ajouter, en ne réalisant pas immédiatement que je laissais planer à mon tour un certain mystère.




Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Mer 1 Fév - 15:18

I'VE GOT SOMETHING TO TELL YOU × ft. GRAHELLE
Non, ça ne serait pas chose aisée pour lui de s'abstenir de faire des références à tous bouts de champs parce qu'il en faisait toujours, c'était une partie intégrante de sa personnalité et de son identité. Il n'avait jamais cessé d'être un geek, il se contrôlait juste avec plus d'efficacité quand il bossait, voilà tout. Mais en privé, il s'en donnait à coeur joie et il en donnait la preuve encore une fois mais il ferait un effort pour la soirée. Même si il ne pu s'empêcher de taquiner la jeune femme quand cette dernière remarqua qu'il avait le don de se moquer d'elle comme le faisait ses frères. Souriant lorsqu'elle admit que sa thèse sur la question pouvait être recevable, il ne pourrait pas expliquer non plus pourquoi il avait ce comportement là avec elle mais vous connaissez le dicton, qui aime bien châtie bien, disons donc que Graham appréciait beaucoup la jeune femme et c'était là une des façons de le lui montrer. Heureusement pour elle depuis le temps, elle s'y était habitué et il s'amusa de l'entendre dire qu'elle ne fuyait plus devant son humour un peu spécial qui avait bien faillit les éloigner à jamais lors de leur première rencontre, lors de ce fameux speed-dating désastreux. « Je vais prendre ça comme un compliment. » décréta-t-il alors en fronçant les sourcils, un air faussement vexé encore sur le visage qui se transforma en un large sourire une seconde après.

La conversation se poursuivait sur un ton plus léger après ça -pas qu'il ne l'était pas jusqu'à présent- et encore une fois, au final ils s'étaient aussi découverts une passion commune pour la cuisine. Penchant qui s'était jusqu'à lors plus exprimer du côté de la jeune femme, puisque c'était elle qui était aux fourneaux en général quand ils se voyaient mais ça ne dérangeait pas le jeune homme qui savait qu'elle appréciait ça tout autant que lui. Mais Graham étant ce qu'il est, il proposa de rétablir un certain équilibre de ce côté là en cuisinant pour elle ou ses collègues à l'hôpital. Surtout que lui avait en théorie plus de temps libre pour se faire que la jeune femme lorsqu'elle devait enchaîner les gardes et vivre tout simplement -y a pas que le boulot dans la vie après tout-. Hochant la tête à sa réponse, sa proposition avait cet avantage là en plus c'est vrai. « Alors c'est un deal. » conclu-t-il en lui annonçant au passage qu'ils allaient pouvoir prendre place à table puisque le repas était prêt. La laissant aller prendre place à la table, il terminait de tout mettre dans les assiettes et s'empressa de la rejoindre. Elle avait faim et le contenu de leur plat serait quand même bien meilleur chaud.

Relevant la tête aussitôt qu'il fut assis quand elle dit souhaiter prendre quelque chose à boire, comme il l'avait en effet proposé juste un peu avant. Esquissant un léger sourire à ce qu'elle ajouta, il n'avait pas prévu de champagne -ok il voulait célébrer la nouvelle mais de là à fêter ça au champagne, il n'en avait pas cette prétention-. « Non, pas de bouteille au frais de ce côté là. » admit-il avant qu'elle ne reprenne la parole pour à son tour commencer à sérieusement avoir l'air d'avoir quelque chose à lui dire. « Ah et pourquoi ça ? Toi aussi t'as une bonne nouvelle à m'annoncer peut-être ? » demanda-t-il en se relevant de la table pour aller chercher à boire juste après une dernière question à la jeune femme. « Rouge ou blanc ? » Parlant évidemment du vin qu'il allait chercher pour servir avec le plat, il attendit sa réponse et fit un bref aller-retour jusqu'à la cuisine et revint prendre place face à elle. « Si tu as sortit une telle phrase devant ton frère, pas surprenant que lui aussi t'ai taquiné tu sais... » Il partait à la pêche à l'info sans en avoir l'air oui, clairement. Lequel des deux aller céder le premier, ça restait encore un mystère mais cette soirée prenait une tournure tout à fait intéressante à présent, encore plus bien évidemment que le simple plaisir de profiter de la compagnie de l'autre autour d'un bon plat.
code by lizzou × gifs by tumblr



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6110
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Sam 11 Fév - 15:34



i've got something to tell you.

« J’attends ça avec impatience ! » m’exclamai-je à propos de cet accord que nous venions de passer. J’étais après tout enchantée à l’idée de ses visites occasionnelles futures à mon travail ; mes gardes – et accessoirement celles de mes collègues - en seraient égayés. Et ma gourmandise en serait tout aussi accessoirement encouragée également ; il s’agissait là d’une toute autre histoire. En parlant d’histoire… Il semblait que nous avions tous les deux beaucoup à raconter. Vu tout le mystère, cela devait être très fort exceptionnel en ce qui concerne Graham – me concernant cela l’était très certainement de mon point de vue – mais pas au point de sortir le champagne. Cela aurait pu. Ou peut-être l’était-ce ? Et il ne serait pas allé jusque là par pure modestie peut-être. « Je demandais quand même. » Histoire de jauger un peu mieux l’importance de la nouvelle. Il fallait l’avouer je tournais en rond à ce moment-là ; toutefois mon entêtement m’avait poussé à en faire la tentative. En vain. De toute façon, je ne pouvais le juger de me faire ainsi languir : s’il y avait quelqu’un qui comprenait sa position actuelle c’était bien moi, sans aucun doute. « J’aurais quelque chose à te dire oui. D’assez important je dirais. » L’occasion se présentait parfaitement ce soir. Je croyais bien. Au moins comme cela, nous n’aurions plus de secrets – enfin ce n’était pas vraiment le terme approprié – l’un pour l’autre.
Perdue dans mes pensées, je revenais à la réalité quand Graham m’interrogea sur ma préférence entre le rouge et le blanc. Si pendant un instant, je n’avais pas saisi la nature de la question, je finis assez vite par comprendre où il voulait en venir en repensant à notre conversation jusqu’ici. Nous parlions boisson alors forcément sa question devait se porter sur du vin. « Rouge. » répondis-je catégorique après avoir jeté un coup d’œil rapide au repas. Je n’y connaissais rien en vin mais il me semblait par expérience que cela se marierait mieux avec les steaks de bœuf. Notre conversation fut alors de nouveau interrompue alors que Graham s’en alla chercher ledit vin rouge. J’en profitai pour finir de me servir et attendis patiemment qu’il revienne et s’installe à son tour. « Je ne crois pas lui avoir dit quelque chose de semblable. Mais je suppose que j’ai du lui donner à mon insu des raisons de le faire. » Nous parlions là évidemment de mon frère, Nathan, et de la possibilité que ce soit mes propos tout aussi mystérieux qui eût été la raison de sa volonté de me charrier quelque peu lors de notre conversation vidéo qui avait eu lieu plus tôt dans l’après-midi. Et je l’avais bien cherché, c’était vrai puisque j’avais quand même omis d’évoquer un détail assez important de ma vie à ma famille. Qui ne m’aurait plus lâché pour que je leur donne chacun des détails de mon histoire, ne parlant plus d’aucune autre chose : comme il était le cas dorénavant qu’ils étaient au courant de tout. Les retrouvailles s’annonçaient très mémorables cette année.
Voyant mon meilleur ami s’apprêtait à me servir de ce fameux vin rouge, je l’arrêtai soudainement d’un geste de la main. « Pas beaucoup de vin pour moi s’il-te-plaît. Ce serait bête que je ne retienne pas un mot de ce que tu vas à me dire ce soir. » Et je n’exagérais à peine en disant cela : je ne tenais pas du tout l’alcool c’était bien connu. Même si présentement, j’allais en boire tout en mangeant, je préférais rester prudente. Ce qui me faisait penser à quel point je lui avais été reconnaissante en mon fort intérieur de ne pas m’avoir interrogé sur mon choix d’une boisson non alcoolisée, à l’occasion de ce désastreux blind date. Je crois bien qu’il était maintenant plus qu’au courant des dommages qu’avaient l’alcool sur moi après toutes ces années. En fait, je lui avais demandé de m’en servir peu, pour me rassurer, mais il était fort possible qu’il y ait pensé avant de lui-même. Ce qui me faisait penser aussi à une anecdote… Que je ne raconterais qu’après avoir dit ce que j’avais à dire. Déjà, fallait-il que nous dînions. « Bon appétit. » J’avais l’intention de faire honneur à ce repas qu’il avait tout spécialement préparé pour nous ce soir –étant affamée, ce serait fait très aisément, alors je n’avais pas souhaité perdre beaucoup plus de temps. Malgré tout, nous continuions la discussion. « Et cette nouvelle concerne le travail ou tout autre chose ? » Je commençais à ne plus tenir sur ma chaise tranquillement tellement la curiosité me dévorait.




Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Lun 27 Fév - 14:48

I'VE GOT SOMETHING TO TELL YOU × ft. GRAHELLE
Lui aussi était impatient de pouvoir lui rendre visite à l'hôpital. Des deux, il était clairement celui qui pouvait aménager son emploi du temps le plus facilement et il se doutait que de voir un ami et de grignoter un bon gâteau pendant une garde interminable et pas toujours facile, ça ne pouvait pas être un mal. « Puis c'est pratique, si jamais vous tombez malades, vous serez sur place pour vous faire soigner. » lança-t-il en plaisantant. Pas qu'il sous-entendait qu'il allait empoisonné tout le monde avec sa cuisine -jusqu'à ce jour ça n'était jamais arrivé en tout cas mais y a une première à tout à ce qu'on dit- mais bien sûr, une fois de plus c'était un simple trait d'humour de sa part. Mais il repris bien vite son sérieux pour en revenir à ce qui les avaient réunis ce soir. Oui il avait quelque chose à annoncer mais il ne semblait pas être le seul à ce qu'il pouvait en déduire après ce que venait de dire la jeune femme face à lui, ce qui évidemment aiguisa sa curiosité. Surtout qu'il semblait que cela soit important à l'en croire. « Oh, à croire que ce soir sera la soirée des annonces alors. » déclara-t-il en esquissant un léger sourire avant de lui demander ce qu'elle désirait prendre comme boisson avec son repas puisqu'elle avait mentionné sa soif juste un peu plus tôt. Se rendant dans la cuisine pour prendre une bouteille de rouge comme elle l'avait requis, il revenait à la table pour prendre place face à elle, reprenant la conversation en parlant du frère de cette dernière et de leur conversation ultérieure à ce même propos visiblement.

Il ne connaissait pas aussi bien son frère qu'elle mais il était vraisemblable qu'elle ai vendu la mèche sans le vouloir, avec un simple tic ou une micro-expression. « S'il a flairé quelque chose et que tu dis avoir quelque chose à me dire, dans le fond il n'avait pas tort. » fit-il remarquer alors, ne se doutant pas qu'elle avait fuité à son frérot le fait qu'elle avait quelqu'un dans sa vie à présent. Ouvrant la bouteille et servant sa meilleure amie, il sourit en stoppant suite à ce qu'elle venait de dire, déposant la bouteille sur la table après s'être servi un demi-verre lui aussi, sachant en effet que l'alcool n'était pas le fort de la jolie brune. « Ça serait bête en effet. » confirma-t-il avant de se servir à son tour pour remplir son assiette. Il savait son seuil de tolérance assez bas, il l'avait remarqué à force mais il ne la taquinait que rarement là-dessus, chacun avait un métabolisme différent après tout. Puis s'ils voulaient pouvoir discuter correctement, vu qu'ils avaient des choses importantes à se dire, autant que cela se fasse la tête claire, non ?

Lui retournant son bon appétit, Graham attaqua le plat en prenant un peu de pommes de terre sautées et releva son regard vers la jeune femme quand celle-ci revint à la charge, lui faisant esquisser un autre sourire. « Non, c'est l'option numéro deux. Niveau travail tout va bien et il n'y a rien de bien nouveau, même si j'ai envisagé de prendre une nouvelle secrétaire. » Elle ne pouvait pas savoir qu'il faisait là référence à la conversation qu'il avait eu quelques temps plus tôt avec Cassie mais il pouvait presque lire à présent l'impatience sur le visage de Giselle alors il pris la décision de mettre un terme à ses souffrances. Enfin presque... « Ça concerne le privé. Je ne suis plus sur le marché. » se contenta-t-il de dire le plus nonchalamment possible, se retenant de sourire pour ne pas vendre la mèche trop vite, même si ça partait mal. Oui, il lui avait plus ou moins annoncé ce qu'il voulait lui dire mais pas tout à fait puisqu'il n'avait pas pour autant divulguer l'identité de la personne en question. Non, ça il le gardait encore pour lui quelques secondes histoire de voir sa réaction à la nouvelle, de faire durer le plaisir, même s'il se doutait que du côté de Gigi, il ne devait pas en être totalement la même impression. Mais que voulez-vous, notre cher Graham avait un goût pour la théâtralité...
code by lizzou × gifs by tumblr



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6110
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Sam 18 Mar - 11:39



i've got something to tell you.

L’idée que mon meilleur ami puisse à l’avenir me rendre visite beaucoup plus souvent m’enchantait sincèrement. Celle de tomber malade un peu moins par contre. Mais ce n’était pas comme s’il m’empoisonnerait réellement avec sa nourriture, je le savais bien. Je continuai donc la plaisanterie. « Je dois m’inquiéter pour ce soir aussi ? » Un sourire et un regard malicieux apparurent alors. La malice n’était pas toutefois ce qui me consumait le plus ce soir. Il s’agissait du soir du « soir des annonces » comme le disait si bien Graham. Par conséquent, j’étais plus submergée par un mélange d’excitation, de curiosité, d’impatience et de nervosité aussi je crois (après tout, ma propre annonce serait sûrement très très curieuse lorsqu’on connaissait parfaitement comme Graham mes antécédents avec Nolhan... On n’en était pas encore à cette annonce de toute façon). Avec toutes ces gammes d’émotions à gérer déjà, je n’allais donc pas rajouter à ça une consommation d’alcool beaucoup trop élevée – ce qui représenterait très peu pour d’autres mais le sujet n’était pas là – qui m’apporterait en plus de ça une certaine confusion dans mon esprit.
Maintenant que je satisfaisais mon estomac impatient, ma curiosité s’accrut fortement puisque le temps passait et que je n’étais toujours pas plus avancée, n’ayant même pas un semblant d’idée de la nature de l’annonce de mon ami. Pas pour rien que je le poussais à cracher le morceau en le questionnant à ce sujet. Cela ne concernait pas le travail déjà. Bien qu’il ait envisagé d’engager une nouvelle secrétaire apparemment. Je le questionnerai peut-être plus tard à ce propos ; il  y avait plus important à savoir avant ça. Je l’encourageais alors à poursuivre d’un regard pressant tandis que je tâchais d’apaiser ma faim grâce à une nouvelle bouchée de pommes de terre. « Awww » Telle fut alors ma première réaction quand j’appris la nouvelle. Bien que très partiellement. « Tu veux dire que… Qu… » J’évitai de peu de m’écrier qu’il s’agissait là d’une coïncidence, ne souhaitant pas – redoutant même peut-être un peu -  que la conversation ne se porte sur moi. « C’est une très bonne nouvelle. Je suis contente pour toi. » me rattrapai-je donc, espérant avoir pu caché ma surprise due à la similarité de nos annonces.. Je déposai délicatement mes couverts sur la table, goûtant une petite gorgée de vin juste histoire de me mouiller un peu les lèvres et hydrater mes papilles. « Mais pourquoi tant de mystère alors ?   » Il aura fallu que je l’interroge pour comprendre l’ironie de ma question puisque je ne faisais pas vraiment mieux à vrai dire. Par contre, j’étais très bien placée pour savoir qu’il devait y avoir une très bonne raison à sa discrétion à propos des détails de cette nouvelle relation amoureuse. « Est-ce que c’est quelqu’un que je connais ? » finis-je donc par demander en ne lui épargnant pas mon ton suspicieux et amusé à la fois. Après tout ce ne serait pas la première fois qu’il se serait en couple avec une personne de ma connaissance. Et aussi, je voulais savoir jusqu’où allait la similitude de nos situations amoureuses actuellement…  




Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Mer 29 Mar - 11:13

I'VE GOT SOMETHING TO TELL YOU × ft. GRAHELLE
Ça lui ferait du bien de faire ça, de pouvoir aussi rendre ce petit service au personnel de l'hôpital, sachant que la plupart du temps, leurs conditions et leur rythme de travail étaient parfois difficiles. S'il pouvait apporté un peu de légèreté en leur préparant des gâteaux, il le ferait bien volontiers. Et au pire s'il ratait ses douceurs, tout le monde serait déjà sur place pour être soigné comme il venait de le faire remarquer en plaisantant. « Qui sait... » répondit-il donc à la question de sa meilleure amie, prenant volontairement un air qui se voulait innocent. Non, aucun risque qu'elle ne tombe malade avec ce qu'il avait préparé. Il n'y avait aucun ingrédient qui aurait pu tourné ou quoi que ce soit mais il comprenait bien que la jeune femme ne veuille pas trop boire malgré tout, sachant d'une part sa tolérance basse à l'alcool et aussi le fait qu'il semblait en effet que ce soir, tous les deux avaient bien des choses à se dire. Lui ne se doutait pourtant pas que la jeune femme avait une révélation très semblable à la sienne à lui faire car après tout, avec ce qu'il lui avait été rapporté par la jolie brune au sujet de Nolhan dans leurs échanges, clairement, il ne pouvait pas imaginer que c'était avec lui que cette dernière sortait dorénavant. Pour le moment, lui était de toute manière plus focalisé sur ce qu'il voulait lui dire qu'autre chose, même si à force, il commençait à se faire prier à en juger par la tête que faisait Giselle.

Voilà pourquoi il finissait enfin par lâcher le morceau...en partie. Il venait en effet de dire qu'il n'était plus célibataire en annonçant ne plus être sur le marché. Oui, il aurait tout simplement lui dire qu'il s'était remis avec Cassandra mais c'était plus marrant de le faire ainsi, non ? Il sourit en l'entendant réagir avant de rire légèrement en voyant la tête qu'elle se mit à faire, doutant d'être certaine d'avoir réellement compris ce qu'il venait de dire. Hochant la tête positivement pour lui faire comprendre que oui, c'était bien ce qu'il voulait dire, il sourit lorsqu'elle dit être contente pour lui de cette bonne nouvelle. « Très bonne en effet, merci. » rétorqua-t-il, sourire toujours aux lèvres. Oh ça oui, c'était une très bonne nouvelle car il retrouvait enfin celle qu'il n'aurait jamais du quitté et qui était faite pour lui. La question qu'eut Gigi alors acheva de le faire craquer pour de bon. Les rouages de sa pensée se mettaient en place et lui cacher la vérité plus longtemps n'avait plus de sens. « Super déduction, Sherlock. » déclara-t-il, amusé de son ton suspicieux. Il l'avait cherché après tout avec un tel simulacre. « Cassandra et moi on a remis le couvert. » finit-il par confesser, sourire radieux sur le visage. Oui, c'était bel et bien visible sur ses traits, cette joie de vivre retrouvé et le bonheur qu'il goûtait à nouveau grâce à elle. Il n'entrerait pas dans les détails de comment tout ça c'était fait si elle ne voulait pas les entendre mais il était au moins soulagé d'avoir partagé la nouvelle avec elle, espérant au moins que elle aussi serait ravie d'apprendre qu'ils étaient à nouveau ensemble. C'est sûr que c'était une telle évidence quand on les voyaient l'un avec l'autre mais encore une fois, à ce jour, il ne savait pas encore pourquoi ils avaient rompus puisqu'il n'avait jamais vraiment cesser d'aimer Cassie mais bon, les mystères de la vie sont ainsi faits parfois...
code by lizzou × gifs by tumblr



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6110
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Mer 5 Avr - 20:20



i've got something to tell you.

Un sourire sincère illuminait dorénavant mon visage tellement j’étais ravie d’apprendre que mon meilleur ami était en couple. D’autant plus que sa dernière relation ne s’était pas si bien terminée – je pouvais en dire autant de la mienne d’ailleurs mais pour la première fois depuis lors cela m’importait peu – ; le savoir de nouveau heureux en couple était donc une très grande source de joie et de satisfaction. Cela l’était encore plus que j’apprenais tout juste que la femme en question – que j’avais deviné faire partie de mon petit cercle de connaissances san-franciscain – n’était personne d’autre que Cassandra. Je supposais que je devais en être un peu surprise mais au fond je ne l’étais pas vraiment : voilà un étrange sentiment que je ne saurais expliquer. En connaissance des grandes lignes de leur histoire, il me semblait même… naturel que la relation entre ces deux là reprenne une tournure plutôt romantique, leur amitié ayant été toutes ces années assez spéciale, ambiguë même par moment – du moins pour des témoins extérieurs qui pouvaient facilement les prendre pour un couple lorsqu’ils étaient ensembles. Et dire que c’était maintenant réellement le cas.  « Je suppose que Cassie pourra déguster ce brownie finalement. » le taquinai-je en repensant à un moment ultérieur de la soirée, quand nous avions constaté un trop plein de dessert… « Mais comment vous en êtes arrivés à là ? Enfin je veux dire, il a du se passer quelque chose… je suppose. Et puis pouf ! Une épiphanie ou quelque chose comme ça ? » J’ignorais comment formuler correctement mon interrogation mais je supposais – et j’espérais – qu’il réussirait à m’expliquer dans les grandes lignes ce qui avait pu se passer ces derniers mois entre eux deux. Après tout, je savais en connaissance de cause qu’un enchaînement un soudain d’évènements pouvaient conduire à une conclusion plutôt inattendue. « On peut dire que cette fin d’année est pleine de surprises. De belles surprises en plus. » affirmai-je, un peu distraite par ma rétrospective mentale des évènements de cette année 2016. Evidemment, mon commentaire ne se portait pas uniquement sur son couple mais également le mien. Toutefois, nous n’avions pas encore évoqué ce sujet-là et en fait cela m’arrangeait quelque peu : de cette façon, je trouverais peut-être la meilleure façon d’expliquer ce revers de situation qui avait chamboulé ma vie, de la plus belle des façons au final. « En tous cas, après les fêtes, il faudra absolument que je vous invite à dîner. Ou déjeuner. Même un brunch, peu importe. Mais cette fois-ci, on peut dire qu’on fêtera cette merveilleuse nouvelle. » De moi-même, je n’aurais pas attendu aussi longtemps mais je n’étais pas exactement disponible plus tôt puisque j’allais quitte San Francisco quelques semaines, le temps du congé qui m’avait été accordé. Il ne me restait plus qu’à espérer trouver un créneau idéal après mon retour de vacances. « Quel dommage que je ne puisse profiter de mon congé prochainement pour qu’on fasse ça. » pensai-je à haute voix. Et je le pensais sincèrement même si rien ne me rendait plus heureuse que de passer les semaines à venir auprès de ma famille. Et de Nolhan. Mais tout ça Graham ne le savait pas encore et je venais tout juste d'en révéler une minuscule partie sans m'en rendre compte.




Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Lun 24 Avr - 18:51

I'VE GOT SOMETHING TO TELL YOU × ft. GRAHELLE
Il est vrai que sa relation avec Cassandra était particulière mais ça forcément vu ce qui c'était passé. Ils ont grandis ensemble, sont tombés amoureux à l'adolescence et étaient quasiment partis pour se marier si leurs familles ne leur avaient pas mis la pression les poussant à rompre. Pour ainsi dire, ces deux là étaient un couple avant même de l'être réellement et de les voir si proches même une fois après avoir rompus, ça pouvait en effet envoyé de drôles de signaux aux gens ignorant tout ça. Forcément, Giselle elle connaissait le fin mot de l'histoire, puisqu'il lui avait parlé de ce qui était arrivé à l'époque, de ça et de tout le reste à vrai dire, puisqu'il lui disait tout ou presque. C'était sa meilleure amie après tout, si il ne pouvait pas se confier à elle, à qui pourrait-il le faire en sachant qu'il ne serait pas jugé ? Pas grand monde, surtout depuis qu'il tentait encore de rétablir sa relation avec son jumeau suite à l'épisode Savannah. En tout cas, il était content de voir que Gigi était heureuse pour eux, pas qu'il en ai douté mais c'était quand même déjà un petit poids en moins sur ses épaules et il rit doucement en l'entendant poser ses questions quant à savoir comment c'était passé la chose. « Je ne sais pas vraiment, mais quand il y a eu le tremblement de terre, certaines pièces du puzzle se sont mises en place, j'ai réalisé certaines choses et c'est devenu une évidence pourquoi je n'arrivais jamais à trouver quelqu'un. Aucune n'était Cassie. » dit-il comme si c'était une évidence. A ses yeux ça l'était en tout cas et il était simplement heureux de l'avoir réalisé avant qu'il ne soit définitivement trop tard.

Acquiesçant au commentaire de la brune, il devait admettre qu'en effet, cette fin d'année était pleine de surprises, et heureusement, des bonnes pour cette fois. Il avait d'ailleurs hâte d'en entamer une nouvelle aux côtés de Cassandra, peut-être qu'enfin il allait pouvoir être complétement heureux, aussi bien niveau boulot que dans le privé et il rit en entendant Gigi parler d'ores et déjà d'organiser un brunch ou un repas ensemble. « Oh doucement, doucement Martha Stewart. On va déjà devoir annoncé ça à ses parents et après si tout c'est bien passé, on verra. Mais je suis certain que ça lui fera plaisir qu'on organise tout ça. » Après tout, les deux jeunes femmes se connaissaient déjà et s'appréciaient alors pas de raison que le fait qu'ils soient à nouveau ensemble change quoi que ce soit dans cette dynamique. Ils passeraient en plus très certainement un super moment ensemble, comme toujours, probablement les deux filles se liguant contre lui pour l'embêter mais bon, c'était de bonne guerre. Cependant à ce qu'elle ajouta, ce fut à son tour d'être suspicieux. S'il lisait entre les lignes, elle venait donc de lui annoncer qu'elle ne serait pas présente pendant les fêtes et elle ne lui avait rien dit à ce sujet jusqu'à lors, de quoi lui mettre la puce à l'oreille. « Quel dommage en effet...et on peut savoir quels sont tes projets pour cette fin d'années alors ? » demanda-t-il en prenant le plus possible un air détaché mais clairement on voyait à son visage et son expression qu'il comptait déjà lui faire cracher le morceau quoi qu'il arrive, quitte à la menacer de ne plus lui apporter ses cookies à l'hôpital. Quelque chose s'était passé et plus il y réfléchissait plus il suspectait que ça devait touché là aussi sa vie sentimentale, vu qu'elle avait laissé entendre que elle aussi avait quelque chose à lui annoncer et que si ça concernait le boulot ou sa famille, elle aurait déjà déballer tout ça. Il mettait donc son argent sur un changement de statut, il ignorait cependant qui cela pouvait être. Et une chose était certaine, quand il apprendrait qui était le nouveau Jules de sa meilleure amie, il allait en apprendre une bonne....

code by lizzou × gifs by tumblr


no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.


Dernière édition par Graham O'Connell le Lun 29 Mai - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6110
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Lun 8 Mai - 12:46



i've got something to tell you.

J’écoutais avec une attention très particulière l’explication de mon meilleur ami. Elle n’était certes plutôt vague, mais je comprenais d’un sens pourquoi. Ces choses-là s’expliquaient-elles vraiment ? Ma récente expérience des relations amoureuses me portait à croire que non. Je ne saurais jamais expliquer moi non plus comment j’avais fini par former un couple avec l’homme que j’avais supposément en aversion… jusqu’à ce que j’en tombe follement amoureuse pour je ne sais quelle mystérieuse raison. C’était juste arrivé. Et je devinais que Graham devait être tout aussi confus, que notre situation a toutes les deux devaient être plutôt similaire, à la plus grande différence près que son couple avec Cassandra paraissait probable depuis presque toujours. « C’est trop mignon. » A me voir, on m’aurait cru fondre devant une de mes comédies romantiques préférées, mais je trouvais que leur histoire, à ce stade, l’était tout autant (romantique, bien entendu). « On ne se rend compte de nos réels sentiments que face aux aléas de la vie. » ajoutai-je ensuite un peu distraite, en référence à sa mention du tremblement de terre qui avait touché la ville et surtout élément déclencheur de son bonheur présent. Comme quoi le séisme n’avait pas seulement apporté son lot de destructions mais aussi de révélations. Avant la catastrophe, j’avais découvert moi aussi les réels sentiments que j’éprouvais pour Nolhan alors que j’avais failli le perdre à tout jamais…
Je me retins d’éclater de rire alors qu’il m’invitait à y aller doucement, ne prêtant que peu d’attention à la mention de Martha Stewart puisque c’était dans ses habitudes de toujours me donner un nouveau surnom. L’hilarité venait surtout du fait que je n’avais pas vraiment réalisé que je m’étais quelque peu emballée suite à l’annonce. (Au moins, on ne pouvait douter de ma sincérité lorsque j’affirmais être très heureuse pour lui et pour Cassie donc.) Cela ne m’arrivait pas souvent et penser que j’avais presque déjà imaginer quelques alternatives de menu pour ce festin que je souhaitais tant donner, autant rire de mon enthousiasme. « Oui. Pardon. Tu me diras quand ça pourra se faire. » Je me pinçai les lèvres pour retenir l’énorme sourire amusée qui peinait à quitter mes lèvres. « Je compte sur toi. » Et têtue comme je l’étais, je ne me gênerais pas de le presser si jamais il tarderait à me donner un feu vert après mon retour de vacances.
Des vacances que je n’avais jusqu’à maintenant pas encore évoqué, de façon volontaire du moins. En effet, sans m’en rendre compte, j’avais dans le feu de l’action évoquer mon congé pour ces vacances de Noël et mon meilleur ami n’avait pas donc perdu de temps à me questionner là-dessus. En temps normal, j’aurais été moins embarrassée de lui annoncer que j’avais l’occasion de passer les fêtes avec ma famille en Angleterre – cela c’était déjà produit par le passé après tout – mais contrairement aux fois dernières, les circonstances étaient quelque peu différentes. Ne sachant pas trop comment aborder la chose – et regrettant déjà que la discussion ait dévié sur ma propre personne – je commençai par annoncer la chose de façon tout à fait neutre. « L’hôpital m’a de nouveau accordé un congé pour les fêtes alors je vais encore une fois en profiter pour les passer avec ma famille. » Je marquai une petite pause. « Je confirmais entre autre ma venue à mon frère cet après-midi lorsque nous nous sommes parlés et qu’il en a profité pour m’embêter un peu. » Mon visage se fit soudainement radieux à la pensée de ces vacances qui approchait à grands pas. « Mais j’avoue que si je n’avais encore rien dit c’est parce que cette année, je serai accompagnée… » Difficile de cracher le morceau plus clairement : je ne savais pas toujours pas comment lui annoncer que mon compagnon de voyage – et petit-ami – était en fait ce voisin dont je me plaignais toujours avec tant d’amertume…




Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise
avatar

Graham O'Connell
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 02/08/2016
☆ messages : 223
☆ pseudo : red.
☆ avatar : zach levi, the sexy nerd.
☆ crédits : red pants. (avatar); tumblr (gifs); alas (code signature)
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Mar 30 Mai - 15:51

I'VE GOT SOMETHING TO TELL YOU × ft. GRAHELLE
Difficile de trouver les mots pour parler de tout ça. Ce qui était ironique en un sens, quand on y pense, vu que c'était précisément son domaine. Il en avait même fait son boulot, ne l'oublions pas. Mais Graham ne pouvait tout simplement pas résumer comme ça le raisonnement qui s'était produit dans son cerveau suite à ce qui c'était passé après le tremblement de terre. Pourtant, auparavant, son amour pour Cassandra avait toujours été une évidence. Quand on les voyaient ensemble, seul un aveugle n'aurait pas pu en être témoin. Les hasards de la vie et surtout la pression mise sur leurs épaules par leurs propres proches les avaient séparés mais ceux destinés à se retrouver le feront toujours. C'est ce qu'il pensait en tout cas et s'il avait fallu que le sol s'écarte presque sous ses pieds pour qu'il s'en rappelle, alors ma foi, d'avoir eu la peur de sa vie en valait largement la peine. « Normal, je suis mignon après tout. » rétorqua-t-il en plaisantant, adoptant une moue digne du Chat Potté avant d'acquiescer plus sérieusement à ce qu'ajouta Giselle. « Ouais, et je suis simplement heureux de ne pas en avoir pris conscience trop tard. » admit-il alors. Tant d'autres avant lui n'avaient pas eu cette chance là, de pouvoir réparer les erreurs du passé, de manquer la bonne personne. Non, plus question pour lui de laisser Cassie partir cette fois-ci, quoi qu'il arrive. C'était avec elle qu'il finirait sa vie, il le savait, l'avait toujours su dans le fond.

Le jeune homme était en tout cas soulagé de voir sa meilleure amie approuver ce nouveau développement dans sa vie. Pas qu'il ai douté qu'elle ne le soit pas mais c'était quand même bien mieux de savoir que c'était le cas puis les deux jeunes femmes s'entendant déjà bien, ça ne pouvait que lui simplifié la vie aussi. Pas besoin de la lui présenter, de passer par la phase parfois tumultueuse de l'acceptation qui suivait généralement. Et pas besoin de choisir entre l'une ou l'autre, ce qui arrivait parfois on ne va pas se leurrer, surtout quand les deux concernées ne pouvaient pas se supporter. Non, de ce côté là, ce qu'il avait le plus à craindre c'est justement que les deux se liguent contre lui pour lui faire de mauvais coups. Rien de bien grave il le savait mais une alliance Gigi-Cassandra pour le faire une blague, ça pourrait bien s'avérer dangereux. D'ailleurs, il du tempéré l'enthousiasme de la jeune femme, elle qui commençait déjà à parler de repas et autres festivités sur le long terme alors qu'il lui fallait encore annoncé la nouvelle à sa propre famille ainsi qu'à celle de la jolie blonde. « Je le ferais oui, mais cache ce sourire là, en principe c'est ma marque de fabrique. » dit-il, tout aussi amusé qu'elle à présent. Bah oui, c'est deux là n'étaient pas devenus aussi proches et meilleurs amis sans raison, même si après leur première rencontre, personne n'aurait pu imaginé qu'ils en seraient là aujourd'hui, peut-être pas même eux.

Il était cependant temps que la conversation change de sens, la jeune femme étant à présent celle sur qui cette dernière se concentrait car après qu'elle lui ai dit qu'elle aussi avait des projets pour la fin d'année, la curiosité de Graham avait été piquée au vif. Surtout qu'en ajoutant ça avec les paroles qu'elle avait eu précédemment, il se doutait que quelque chose c'était aussi produit de son côté, sans savoir quoi au juste pour l'instant. Voilà pourquoi il partait à la chasse aux infos en lui demandant ce qu'elle comptait donc faire pour célébrer le passage vers la nouvelle année. La laissant donc répondre tout en ne la quittant pas des yeux, sachant que cet air là finirait par l'embêter et la forcer à lui dire ce dont il retournait, le brun claqua ses mains d'un geste triomphant quand enfin Giselle lâcha le morceau. « Ah Ah! Je m'en doutais! » confia-t-il alors, tout aussi souriant qu'elle avant quand il avait parlé de son retour en couple avec Cassandra. « Pas étonnant que ton frère t'ai taquiné avec ça! J'en aurais fait tout autant...voir pire en fait. » dit-il en riant doucement, un grand sourire sur le visage. Il était content que sa meilleure amie trouve enfin l'amour. Elle le méritait tellement, il espérait simplement que ça durerait cette fois-ci. « Et qui est l'heureux élu alors ? J'le connais ? Ou c'est ptet une fille ? Me cacherais-tu quelque chose ? » Il plaisantait encore, mais quelle tête allait-il faire quand il apprendrait qu'il s'agissait de Nohlan ? Ça, ça restait un mystère...

code by lizzou × gifs by tumblr



no more guessing who, it was always you.
and through it all she offers me protection, a lot of love and affection whether I'm right or wrong. I look above and I know I'll always be blessed with love and as the feeling grows, she breathes flesh to my bones and when love is dead I'm loving angels instead ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t574-i-am-always-will-be-the-op
avatar

Giselle Davenport
admin + cinderella

some info
☆ en ville depuis le : 14/07/2016
☆ messages : 6110
☆ pseudo : raissajoly (Raïssa)
☆ avatar : Emilia Clarke
☆ crédits : avatar: Gorgeousmali | gifs: Gorgeousmali & raissajoly
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp:
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   Jeu 22 Juin - 11:42



i've got something to tell you.

Après ne pas s’être vus pendant un certain temps, il était si plaisant de retrouver l’humour et la jovialité de celui que j’appelais mon meilleur ami. D’autant plus que je le revoyais encore plus heureux que jamais et donc ces deux traits de caractère que je lui trouvais était encore plus marquants qu’à l’accoutumée. Son bonheur était aussi très contagieux, me rendant encore un peu plus enjouée – même si, en toute honnêteté j’avais déjà le sentiment de nager en plein bonheur avant même d’avoir appris cette si bonne nouvelle -  et notre échange avec. Nos assiettes se faisaient au passage un peu délaissées, pourtant notre appétit n’en était sûrement que plus accrue. C’était en tous cas le cas pour moi mais j’étais juste beaucoup trop occupée à rire et me réjouir pour contenter mon estomac affamé avec plus de hâte. J’avais notamment en tête d’inviter le couple à dîner pour l’occasion – j’avais déjà l’habitude de les inviter tous les deux mais les circonstances seraient à présent quelque peu différente – dès que nous en aurions chacun le temps après les fêtes de fin d’année, leur laissant le temps d’officialiser leur relation auprès de leur famille respective d’ici là. Par conséquent, je comptais sur lui pour me tenir au courant de tout ça, un peu aussi par curiosité.
Je me pinçai les lèvres pour tenter de cacher mon sourire comme le demander tout en humour mon ami mais je ne pus me retenir que quelques secondes à peine.  « Je ne peux pas, c’est contagieux. » Ou du moins, je pouvais, il fallait seulement provoquer chez moi un sentiment assez fort qui m’en débarrasserait, tel que l’embarras. Ce dernier se montra très efficace à cet effet lorsque Graham finit par m’interroger sur mes plans pour les fêtes à propos desquels je me montrais assez allusive. Je finis par cracher le morceau, de façon très, très, très implicite et je fus peu étonnée de m’apercevoir qu’il s’était de toute façon douté que cela concernait ma vie amoureuse. (Après ces quelques d’une profonde amitié, je n’en attendais pas moins de lui.) Quant au sourire qui avait quitté mes lèvres, il avait en fait retrouvé celles de l’homme qui disait en avoir « la marque de fabrique. A sa remarque concernant les taquineries de mon frère, je fis mine de réfléchir un instant mais en réalité ma réponse était incontestable et déjà toute trouvée depuis le début. « Je confirme que tu aurais fait pire. Je connais bien ça maintenant. » déclarai-je sur un ton plein d’évidence. Son trait d’humour m’avait plutôt effarouché à notre première rencontre – comme je l’avais exprimé plus tôt dans la conversation – cependant, aujourd’hui, j’en étais parfaitement habituée vu que j’étais souvent victime de ses taquineries de toute façon. Le petit répit qu’il m’avait involontairement accordé sur ce sujet s’avéra un peu trop court à mon goût surtout qu’il attaquait de suite avec LA question. Balayant d’un geste de la main, son hypothèse qu’il puisse s’agir d’une fille je protestais faussement : « Une fille ? Mais quand même pas. Même si j’avoue que je me suis déjà posé la question si ce ne serait pas beaucoup plus simple… » Puis je pris une grande inspiration en réfléchissant à la meilleure façon de lui répondre et je finis par me lance, hésitante. « Eh bien pour répondre à ta question… Déjà il s’agit bien d’un homme. Oublie cette idée. » Je marquai une pause pour insister sur ce point, au cas où il serait borné à imaginer que ce serait le cas, et je repris d’une voix toujours aussi peu assurée. « Et ça dépend du de ta définition de « connaître quelqu’un » mais on va dire que oui. Parce qu’en fait il s’agit de… de Nolhan… enfin tu sais… le voisin si peu apprécié… soi-disant... Surprise ? » Souriant, ou plutôt grimaçant, j’attendais la réaction de mon meilleur ami.




Lovin' You
❝ I don't know what's in the stars [...] But I know what's in my heart. If you ain't mine I'll be torn apart. ❞ (Love Me Now - John Legend)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t341-give-my-heart-a-break-gise

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: i've got something to tell you + GRAHELLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
i've got something to tell you + GRAHELLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: city center :: habitations-
Sauter vers: