N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡

Partagez | 
 

 La p'tite pizza du lundi soir { Carlie & Andy }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: La p'tite pizza du lundi soir { Carlie & Andy }   Lun 31 Oct - 22:16



La p'tite pizza du lundi soir.


Charlotte PenroseΔ Andrew Greenberg


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Ce matin-là, Andrew s'était réveillé en étant déjà fatigué. Il n'avait pas dormi de la nuit, ruminant encore et toujours sa situation actuelle avec Carlie. Honnêtement, il commençait à en avoir assez. Il n'avait plus l'impression qu'ils formaient un couple. Premièrement, parce qu'ils ne se voyaient quasiment plus et tout le monde sait que, pour maintenir un couple sur la route, les sorties sont importantes. Deuxièmement, ça faisait plusieurs semaines que Carlie avait déserté l'appartement du jeune homme. Eux qui étaient habitués à se retrouver tous les soirs et de dormir ensemble, ça faisait un gros changement. Evidemment, Andrew avait bel et bien remarqué que quelque chose embêtait la jeune femme mais quand il lui posait la question, il avait l'impression de la déranger. C'était vraiment frustrant car, avant d'être un couple, ils étaient meilleurs amis et la jeune Penrose se confiait relativement facilement à son ami. Après tout, ils se connaissaient depuis qu'ils étaient enfants. Non, Andrew ne comprenait vraiment pas. A moins que ça soit lui le problème. Et voilà, le côté légèrement paranoïaque de Greenberg refaisait surface. Il décida d'essayer de s'enlever cette idée de la tête en prenant rapidement une douche et sauta dans un jeans, une chemise et des chaussures afin d'aller bosser.

Durant la journée, Andrew avait envoyé un message à sa petite copine pour lui demander si elle était libre le soir même pour manger une pizza. Au début de leur relation, ils avaient l'habitude d'aller dîner chaque lundi soir dans un restaurant. Généralement, ils allaient dans un resto chinois ou plus traditionnel mais, aujourd'hui, il avait envie de mettre la mémoire de Carlie à l'épreuve. Ce restaurant italien, ils y avaient été, entre amis, le soir où ils s'étaient embrassés. Le jeune homme pensait que c'était une bonne idée de tenter de raviver la flamme grâce à ce restaurant. Il avait donné rendez-vous à la jeune femme à vingt heures, devant le restaurant.

Sorti du boulot, il sauta dans sa voiture pour rentrer chez lui et prendre la deuxième douche de la journée comme il le faisait chaque jour après être rentré du travail. Il ouvrit son armoire et resta planqué devant la tringle qui supportait les chemises pendant un moment. Bon sang, il avait l'impression de se retrouver à un premier rendez-vous alors qu'il était en couple avec Charlotte depuis trois ans. Il ne devrait pas se mettre autant la pression mais, pas de bol, c'était dans son caractère. Finalement, il chopa une simple chemise bleu clair et enfila un jeans brut, puis ses chaussures. Il regarda l'heure: dix-neuf heures quarante-deux. Tout juste pour se mettre en route.

Arrivé au restaurant, il gara sa voiture au parking, prit sa veste bleue marine qui se trouvait sur le siège passager ainsi que la boîte de chocolats qu'il avait choisie pour la demoiselle. Il se mit en chemin vers l'entrée du restaurant et, qu'est-ce qu'il se sentait con.

par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: La p'tite pizza du lundi soir { Carlie & Andy }   Ven 4 Nov - 16:25

Charlotte & Andrew
“Sometimes I believe that this less material life is our truer life, and that our vain presence on the terraqueous globe is itself the secondary or merely virtual phenomenon.”
E
lle avait passé une autre journée sans grand intérêt. Charlotte était arrivée au bureau assez tôt et elle s'était immédiatement mise au travail évitant soigneusement de perdre son temps à jouer les informaticiennes sociables. Elle avait bien bosser, s'octroyant une pause déjeuner avec Hannah. C'était à ce moment là qu'elle avait reçu un message de son petit-ami l'invitant à dîner ensemble le soir même. La culpabilité était venue lui tirailler l'estomac en réalisant que ça faisait un sacré bout de temps qu'ils n'étaient pas sortis ensemble. C'était pourtant ce que faisaient les couples... sortir, se voir... entretenir leur relation. Et pourtant, depuis quelques mois, Carlie se sentait éloignée de tout. Depuis son plus jeune âge on lui avait donné une place particulière, la petite princesse, le petit bébé de la famille Penrose. Elle avait une place et pourtant même quand elle essayait de s'en convaincre, elle avait le sentiment que ce n'était pas SA place. Au fond, elle ne l'avait pas choisi... Avait-elle réellement exploré le monde à sa manière ou avait-elle juste suivi le chemin que ses parents et sa famille lui avaient tracé? La blondinette avait plus ou moins la réponse à cette question, mais elle n'aimait ni l'une ni l'autre réponse. En tout cas, une chose était sure, Andrew n'avait pas à subir sa crise identitaire et elle culpabilisait que ce soit effectivement le cas. Sans trop y porter plus de réflexion, elle répondit qu'elle serait ravie de sortir et que ça leur ferait du bien.
Après le travail, elle était rentrée à son duplex qui ne se trouvait pas si loin de La Pignata, le restaurant qu'Andrew avait choisi et celui où ils avaient échangé leur premier baiser... Avec la distance qu'elle avait mis entre eux ces derniers temps, peut-être qu'Andrew imaginait qu'elle avait oublié... Elle s'était douchée, avait enfilé une robe bleue, s'était hissée sur des escarpins beige claire avant de quitter son appartement.  Carlie avait dans l'idée de s'y rendre à pieds, donnant ainsi l'occasion à ce qu'ils rentrent ensemble et non pas qu'ils prennent deux routes différentes après le repas. Andrew n'était pas seulement son petit-ami depuis trois ans, avant cela il était son meilleur ami et elle sentait clairement qu'elle avait été négligente en ne sachant pas où en elle en était dernièrement. Charlotte n'osait pas en parler, même Hannah ne savait pas tout ce qui la triturait ces derniers temps.
Arrivée, elle entra et demanda la réservation au nom de Greenberg, le serveur la conduit alors jusqu'à la table qui leur avait été réservée. Andrew n'était pas encore là, mais le connaissant il ne tarderait pas. Le serveur eut à peine le temps de lui apporter un verre d'eau qu'elle aperçut son compagnon passer la porte. Elle afficha un sourire sincère lorsque leurs regards se croisèrent. Maintenant arrivé, elle s'était levée pour venir l'embrasser. "Hey toi." murmura-t-elle. Il avait toujours été là pour elle, elle avait clairement honte maintenant. Elle devrait se contenter de ce qu'elle avait et être heureuse avec ça. "Merci d'avoir invité la pire des petites amies à dîner ce soir." Tenta-t-elle de lancer avec humour alors qu'ils s'installaient l'un en face de l'autre à table.
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: La p'tite pizza du lundi soir { Carlie & Andy }   Ven 4 Nov - 17:33



La p'tite pizza du lundi soir.


Charlotte PenroseΔ Andrew Greenberg


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Honnêtement, Andrew ne savait pas quoi penser de tout ça. Sa relation avec Charlotte avait l'air tellement toute tracée, qu'ils suivaient correctement la ligne qui était devant eux. Il était heureux d'être en couple avec la jeune femme, elle avait toujours su le comprendre et ils s'étaient toujours très bien entendus, sur quasiment tout. Il ne faut pas oublier qu'ils étaient meilleurs amis avant d'être un couple. Et d'un côté, Andrew avait l'impression qu'il ne comptait pas autant pour elle que c'était le cas pour lui. Ce n'était pas méchant, bien au contraire mais il voyait la jeune femme changer, s'éloigner. Ca lui faisait peur. Non pas d'être seul, mais de perdre Carlie. Il l'aimait tellement, de toute les formes d'amour qu'il pouvait exister. La voir s'éloigner de plus en plus de lui, et de sa famille, ça lui faisait un mal de chien. Tout le monde changeait, surtout à leurs âges, mais il ne pensait pas qu'elle allait mettre autant de distance. Il avait longtemps réfléchi à ce qu'il allait pouvoir faire pour récupérer sa chérie, et puis, il s'était dit qu'il ne l'avait pas perdue. Qu'il fallait simplement qu'il mette les bouchées double pour la convaincre qu'il ne l'avait pas oubliée et qu'il l'aimait toujours.

Ne voyant pas la jeune femme arriver, il décida de rentrer tout de même dans le restaurant. Un serveur lui demanda sa réservation mais il n'eut pas le temps de lui répondre car son regard se posa directement sur Carlie. Un grand sourire se dessina sur le visage du jeune homme. Il était tellement heureux de la voir qu'on aurait dit un petit garçon qui découvrait ses cadeaux le soir de Noël. Une fois qu'elle fut plus près de lui, il déposa l'une de ses mains dans le bas de son dos avant que la jeune femme ne dépose un baiser sur ses lèvres. Il lui sourit avant de déposer un tendre baiser sur sa joue. Il avait complètement oublié le serveur.

Les deux amoureux se dirigèrent vers leur table."Merci d'avoir invité la pire des petites amies à dîner ce soir." Andrew leva les yeux au plafond, affichant un léger sourire sur le visage. Carlie était loin du compte. Certes, ils ne s'étaient plus vus depuis un moment, mais elle pourrait très bien lui reprocher la même chose. Carlie n'était pas la seule fautive. Il s'agissait juste d'un moment difficile, comme il arrive dans tous les couples.

- "Ne t'excuses pas. Je ne suis pas blanc dans l'histoire non plus. Je crois qu'on est un peu débordés et on arrive plus à accorder nos violons, c'est normal"

Andrew lui prit les mains une fois qu'ils furent assis. Le serveur arriva pour commander l'apéritif et le jeune homme choisit un verre de vin blanc. Une fois qu'il fut parti, Greenberg soupira doucement, comme pour se donner du courage.

- "Carlie, arrête de jeter la faute sur toi, d'accord? J'y suis aussi pour quelque chose. Et je crois qu'il est temps qu'on fasse quelque chose à propos de ça. A propos du faite qu'on ne se voit plus beaucoup. J'en ai marre d'avoir l'impression d'être un ado de seize ans qui sort avec sa petite amie. T'es bien plus que ça."

par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: La p'tite pizza du lundi soir { Carlie & Andy }   Dim 6 Nov - 3:53

Charlotte & Andrew
“Sometimes I believe that this less material life is our truer life, and that our vain presence on the terraqueous globe is itself the secondary or merely virtual phenomenon.”
T
rois ans ce n'était pas rien, surtout quand il y avait plus d'une décennie d'amitié avant cela. Charlotte se sentait mal pour les personnes qui l'entouraient parce que son comportement devait forcément avoir un effet sur eux. Certains diraient que ce que Carlie pensait et ressentait et ce dont elle avait besoin étaient le plus important mais elle n'arrivait pas à se résoudre à ne penser qu'à elle. Parce qu'elle ne l'avait jamais fait jusqu'ici, pourquoi cela changerait? Non. Ce soir, elle n'allait pas pensé à cette bulle qui l'avait enveloppé ces derniers temps et qui revenait trop souvent. Ce soir, elle allait passé un moment avec celui qui partageait sa vie parce qu'elle ne pouvait pas se permettre de perdre tout ce qu'elle avait et tout ce qui l'entourait pour quelque chose qu'elle n'arrivait pas à nommer. "Tu as raison. Il est plus que temps que ça change." Ils étaient tous les deux d'accord à ce sujet. Ils étaient maintenant assis à table et Andrew avait pris ses mains dans les siennes. Ca ressemblait étrangement à ce fameux rendez-vous qui les avait fait passé de l'amitié à l'amour. C'était magique un restaurant, un garçon, un baiser et hop, toute une vie changée mais qui continue à prendre un chemin tout tracé. Leur relation était attendue. Aussi loin qu'elle s'en souvienne, l'annonce de leur couple n'avait surpris personne. Tout le monde s'était réjouit chez les Penroses. C'était tellement idiot qu'elle n'arrive pas à lui dire ce qu'il aurait certainement aimé entendre. Bien entendu qu'il était plus que son petit-ami... D'abord parce qu'ils n'étaient plus des adolescents mais parce qu'ils étaient amis, qu'ils avaient un passé et que... depuis trois ans, ils pensaient avoir un avenir. Mais rien n'était plus évident pour Charlotte. Elle s'était un peu perdue ces derniers temps. Mais ça ne changeait en rien que Charlotte avait toujours des sentiments pour Andrew. Etait-ce de l'amitié, de l'amour.. Un mélange des deux en réalité. Le confort qui lui apportait devrait lui suffire et ce soir en venant ici elle avait envie de se laisser bercer et porter par le courant de cette relation. Après tout, il s'agissait peut-être que d'une simple crise idiote (un peu à rallonge mais idiote). "Je meurs de faim!" S'exclama-t-elle en détachant une de ses mains des siennes pour boire une gorgée d'eau. "Sinon, je trouve que ça te va bien le côté ado de seize ans." Lança-t-elle d'un ton amusé, elle lâcha même un rire léger. Ca lui rappelait leurs années lycée d'ailleurs, quand tout était encore très simple.
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: La p'tite pizza du lundi soir { Carlie & Andy }   Dim 6 Nov - 19:29



La p'tite pizza du lundi soir.


Charlotte PenroseΔ Andrew Greenberg


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Déjà rien que ce mot. "Petite amie". Ca faisait vraiment trop adolescent. Jusqu'il y a quelques mois, ça importait peu au jeune homme. Carlie était la jeune femme avec qui il était en couple depuis trois ans. Ils venaient de sortir de l'adolescence quand ils se sont mis en couple et donc, ça ne les avait pas plus choqué que ça. Ce n'était que deux petits mots, après tout. Et puis, Andrew avait grandit, murit et il en avait marre d'être traité comme un gamin. Pour lui, il arrivait à un âge, à un moment de la vie où le mot "petite amie" devait être banni d'une relation. Le "compagne" était beaucoup plus adapté. Carlie était sa compagne de vie, celle avec qui il partageait tout. Du moins, il était censé tout partager avec elle, et il le voulait sincèrement. Il était persuadé que la jeune Penrose était son âme soeur. Après tout, comment pourrait-il en être autrement ? Ils s'étaient toujours très bien entendus, avaient toujours tout partagé, s'étaient confiés l'un à l'autre quand leur coeur était brisé par une autre personne. Pour personne, tout comme pour Andy, sa vie sans Charlotte n'était pas envisageable.

Il était sur le point de tout lui dire mais elle lui coupa la parole. Andrew était tellement stressé de lui demander ça. Après tout, ce n'était pas une chose à prendre à la légère et c'était une étape que n'importe quel couple passait, surtout quand ils voulaient amener la relation à une étape supérieure. Ce n'était pas simple à dire car Andrew, bien que franc, ne voulait pas lui demander ça comme s'il lui demandait si elle voulait un verre de vin. Après qu'elle ai lâché l'une de ses mains, Andrew lâcha la deuxième, voyant que le serveur arriva avec leur commande. A peine fût-il parti qu'Andrew prit son verre de vin et but une gorge, qu'il avala difficilement. La remarque de la jeune femme le fit sourire et s'il n'était pas aussi stressé, il lui aurait répondu mais là, rien ne lui vint à la tête.

Le jeune homme se racla la gorge avant de poser ses yeux sur la carte. Sincèrement, il ne savait absolument pas ce qu'il allait prendre. Une pizza ? Des pâtes ? A vrai dire, il s'en fichait presque. Quand le serveur revint pour la commande, il prit une pizza jambon/champignons. C'était un peu sa valeur sûre. Le serveur repartit une fois les plats commandés et Andrew mit sa main dans sa veste, puis sauta presque sur les mains de la jeune femme, les prenant entre les siennes.

- "Ca me cogite depuis des semaines, Carlie, mais voilà..."

Il lui lâcha les mains, lui laissant une clé dans la paume de l'une d'elles. Il passa ensuite sa main derrière sa nuque, se frottant, légèrement stressé

- "Tu peux dire non, hein... Tu n'as aucune obligation envers moi. C'est juste que... Que je pensais qu'on pourrait se rapprocher de cette manière-là."

par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: La p'tite pizza du lundi soir { Carlie & Andy }   Dim 13 Nov - 6:24

Charlotte & Andrew
“Sometimes I believe that this less material life is our truer life, and that our vain presence on the terraqueous globe is itself the secondary or merely virtual phenomenon.”
E
lle réalisait de plus en plus tout le temps qu'elle ne passait pas avec Andrew. Leur relation allait forcément en en pâtir à un moment ou à un autre si elle ne réagissait pas. Andrew tentait de lui faire comprendre que lui aussi était en tort. Et si Carlie avait envie de lui dire que... non... puisque après tout c'était elle qui s'éloignait et qui avait le cerveau sans dessus dessous; elle le laissa prendre une partie des torts. Une façon de ne pas trop culpabiliser... et aussi de ne pas pousser le bouchon trop loin sur la raison ou les raisons qui la rendaient si distante ces derniers temps.
Elle voyait déjà cette soirée se dérouler sous un nouvel angle. Déjà parce qu'ils avaient tous les deux envie d'être l'un avec l'autre et qu'il était évident qu'après trois ans de relation, ils n'avaient plus le désir de ressembler à un couple d'adolescents. Au fond Charlotte ne savait pas ce qu'elle voulait, mais elle aimait beaucoup trop Andrew pour prendre le risque de lui faire du mal ou de mettre un terme à leur lien. Un lien qui n'était pas seulement amoureux mais aussi et surtout amical. Après toutes ces années, le perdre serait une vraie tragédie. Le serveur revint vers eux pour prendre leur commande. Elle se rappelait agréablement de leur premier rendez-vous dans ce restaurant. C'était sympathique de retrouver ces souvenirs... et à l'époque elle se posait aussi beaucoup moins de questions. Andrew avait repris les mains de Charlotte tout en lui avouant qu'il pensait à une chose ces derniers temps. Elle sentit un petit objet métallique dans sa main alors qu'Andrew retirait les siennes. Dans sa paume reposait une clé. Carlie n'eut pas besoin de bien longtemps pour savoir ce qu'Andrew lui proposait. S'installer ensemble... Ca n'était jamais réellement venu dans la conversation parce que c'était naturel d'aller chez l'un ou l'autre comme quand ils étaient enfants. Les deux endroits étaient chez eux. Mais vivre ensemble sous le même toit... c'était une étape dans leur relation. Hannah lui demandait depuis pas mal de temps si un jour ça allait devenir sérieux. Sa meilleure amie, depuis qu'elle était fiancée, lançait quelques piques et quelques perches à Charlotte quant à sa relation avec Andrew. Enfin... là n'était pas le sujet. "Tu veux qu'on vive ensemble?" C'était plutôt une question rhétorique. Elle était surprise sans l'être mais avant que son petit ami ne l’interprète différemment, la belle reprit: "Je crois que c'est une excellente idée." Ses doigts jouaient avec la clé, mais elle se leva un peu pour se pencher au dessus de la table et initier un baiser. Quand leurs visages s'éloignèrent un peu, Carlie lui envoya un léger sourire avant de reprendre sa place. "Tu es sur ceci dit? Parce qu'après tout... j'ai peut-être une face cachée hein..." Andrew ne verrait probablement pas ça, parce qu'il était certainement celui qui la connaissait le mieux. Mais malgré tout, si elle ne partageait pas ce soir ce qui se passait ou ne se passait pas dans sa tête, il y aurait forcément une partie d'elle dont il ignorerait tout.
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: La p'tite pizza du lundi soir { Carlie & Andy }   

Revenir en haut Aller en bas
 
La p'tite pizza du lundi soir { Carlie & Andy }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Bars à Disneyland Paris
» Tulle (19) : « Je ferai à ton enfant et à ta femme la même chose que ce qui s’est passé lundi soir en région parisienne »
» Le soir à Disneyland ....
» Le journal de Tite Kubo! (Les interviews de l''auteur)
» Formation Professionnelle en cours du soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: