N'hésitez pas à soutenir le forum ici ou encore . ♡
TEARS OF JOY célèbre sa première année d'existence sur la toile. ♡
anipassion.com
Partagez | 
 

 [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon   Mar 18 Oct - 0:53

Landon ∞ Elisa
J'attrapais ma petite culotte qui se trouvais par terre et la levais jusqu'à devant mon visage avant de grimacer. Elle était dans un salle état, complètement déchirée, si si c'était possible lors de partie de jambes en l'air un peu trop... bestiales ! Je me levais et allait fouiller dans mon tiroir à sous-vêtements. "Okay il est grand tant que j'aille faire un peu de shopping moi" Un grognement derrière moi m'indiqua qu'il y avait encore un homme dans cette pièce. Purée il ne pouvait pas faire comme tout le monde et se casser dès que son affaire était faite ? Je ramassais ses fringues par terre avant de lui lancer dessus "On se réveille mon bichon ! Tu vas pas faire ta vie ici hein ? " je filais dans la salle de bain pour prendre une douche et en sortant je pus constater qu'il était bel et bien partit. J'enfilais un string mais pas de soutif puis m'habillais d'une jupe courte et ample ainsi que d'un débardeur. Je me maquillais rapidement, cherchais mon paquet de clopes, prenais mon sac à main et sautais dans mes chaussures avant de quitter l'appart direction le centre commercial.

"Mademoiselle, vous n'avez pas le droit de fumer à l'intérieur, je vous prierais de finir votre cigarette dehors" Je baissais les yeux sur ma main droite. Oops. Je sortais pour finir ma clope. Faut dire que fumant très régulièrement ma clope était un peu comme un sixième doigt, je ne m'en rendais même plus compte. Une fois celle ci finit je l'écrasais par terre et rentrais enfin pour aller directement rayon lingerie. Enfin directement... Je dois avouer que je j'ai beaucoup ralentis dans le rayons des gâteaux, j'avais la dalle tout à coup. Tant pis je mangerais après ! Bon j'arrivais enfin au rayon qui m'intéressais ! Recalant correctement mon sac sur mon épaule pour éviter qu'il glisse je regardais quelques ensembles classique mais déviais vite sur les ensembles un peu plus coquins. La dentelle rouge et noire c'était un truc que j'adorais et qui m'allait bien au teint, en plus ça avait tendance à beaucoup exciter les hommes. Entre le body, les porte jarretelles et autre sous-vêtements sexy je sentais que j'allais avoir du mal à choisir moi. Bon après tout je devais remplir mon tiroir donc il faudra que j'en prenne plusieurs.
code by Silver Lungs


Dernière édition par Elisa Sparrow le Sam 22 Oct - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Landon Saunders
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/08/2016
☆ messages : 1953
☆ pseudo : V.
☆ avatar : Evan Peters.
☆ crédits : Schizophrenic&crack in time
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Oui o/
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon   Mar 18 Oct - 1:50

On ne fait pas dans la dentelle
au rayon lingerie.
Elisa&Landon

Journée de congé. Autant profiter pour rester à la maison, à ne rien faire. Mais non, un coup rapide dans le frigo me fit changer tous les plans que j’avais prévu. Direction le centre commercial de San Francisco, sans aucune grande volonté. Qu’est-ce que je détestais cette corvée ! Surtout que j’étais loin d’être un cordon bleu, j’avais plus tendance à m’arrêter chez un traiteur avant de rentrer dans mon appartement ou me faire livrer tout simplement. Malheureusement, les denrées vitales, j’étais obligé d’aller les chercher. Mon frigo manquait de bières. D’ailleurs, je n’arrivais même plus à me souvenir quand c’est que je les avais finies … et aucun cadavre ne traînait à la maison. Bizarre. M’habillant rapidement, mettant les premiers vêtements me passant sous la main, je sortis de chez moi, direction Walmart, à une bonne demi-heure de mon quartier.

Après avoir subi la majorité de mon temps de déplacement dans le métro, avec des gens puants en tous sens, je rentrais finalement dans le magasin. Avant de me diriger directement au rayon nourriture, je fis un saut au rayon habits, et plus particulièrement sous-vêtements. Maintenant que j’y pensais, il fallait que j’aille faire la provision de caleçons aussi. Tant qu’à faire, plutôt que perdre son temps à les laver constamment, autant en acheter plusieurs, pour éviter de faire des machines à tout va. Je me dirigeais donc vers ce rayon-ci, allant directement dans la partie homme. Non pas que la partie féminine ne m’intéressait pas, mais … j’avais d’autres choses plus importantes en tête. Malgré tout, je ne pus m’empêcher, une fois mes achats en main, d’aller zieuter chez les femmes, mes articles en main. Au pire, je pouvais toujours faire semblant de chercher quelque chose à offrir à ma petite amie. Personne n’était censé savoir que je n’en avais pas. Mais c’était mieux ça que passer pour un voyeur.

Au loin, mon œil croisa une tête brune, familière. Décidément, j’avais juste l’impression qu’il n’y avait que des brunes dans mon entourage. Entre Lizzie, ma cousine, et Janine … Je la balayais rapidement de mes pensées, approchant de la nouvelle venue. Enfin, nouvelle, façon de parler. Elle se trouvait devant un ensemble en dentelle, rouge et noir, et faut bien l’avouer, plutôt sexy. Surtout sur elle. L’image mentale se fit immédiatement, et je restais planté là, un instant, l’imaginant avec ces dessous. Je secouais la tête. Ce n’était pas le moment. Silencieux, je m’approchais de plus en plus, pour finalement me retrouver derrière elle. Je me penchais, murmurant à son oreille. « Attention à ce que tu choisis, ce serait dommage qu’ils ne durent qu’une nuit », dis-je, un sourire malicieux aux lèvres, sans qu’elle ne puisse le voir. Je me redressais. Elisa. Je la connaissais depuis environ huit ans maintenant, et, je pouvais presque dire que c’était ma relation la plus sérieuse que j’avais eu. Sur le plan sexuel. Il n’y avait pas de place pour les sentiments entre nous. Juste l’être humain à l’état pur. Animal. Et depuis tout ce temps, on en avait déchiré des sous-vêtements. Mon sourire s’élargit en y repensant, avant de revenir sérieux. Je m’attendais à une quelconque réaction de sa part. Je ne lui avais plus donné aucune nouvelle depuis un mois, et voilà que là je débarquais, comme si de rien n’était, comme une fleur. Bon, en même temps, je ne lui devais rien, et vice versa. C’était bien pour ça que notre petit arrangement marchait à merveille. Mais ne sait-on jamais. Les filles sont souvent imprévisibles. Je me penchais à nouveau, chuchotant pour que personne n’entende. « Et puis, est-ce bien raisonnable de dépenser de l’argent pour quelque chose, que de toute façon, est juste superflus ? » Je jetais un coup d’œil à ses épaules, et effectivement, comme je le pensais, aucune bretelle de soutien-gorge. Je souris, me mordillant la lèvre. Tout compte fait, ce n’était pas une mauvaise chose que je sois passé par-là.
 
Made by Neon Demon


Take me home tonight. I do anything with you. Buy a bottle of whiskey, we’ll get matching tattoos. Tell me that you love me. Oh let me drive vour car, we can sit to morning ligh. Just countin’ every stars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t948-freak
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon   Mar 18 Oct - 2:18

Landon ∞ Elisa
Les sous-vêtements pour femmes coûtaient tellement cher ! Arnaque ! Bon certes ils étaient beaux et bien travaillés mais ça justifie pas les prix exorbitant de certains articles. Sérieusement si vous êtes pauvres achetez vous des couches et gardez votre argent pour la bouffe. Mais bon je ne suis pas pauvre, pas super riche non plus disons dans la moyenne et j'aime bien m'accorder quelques petits plaisirs du genre parfois. Pourtant je n'étais pas très shopping, ça avait tendance à rapidement m'ennuyer et quand on me traînait dans les magasins au bout de trois c'était automatique je devenais désagréables et les vendeuses s'en prenaient plein la gueule. Non généralement j'allais acheter des fringues qu'en cas de nécessité, comme la. Mais les sous-vêtements étaient bien la seule chose dans les habits sur lesquels je pouvais passer du temps sans m'impatienter.

Je ne m'attendais pas à entendre une voix que je connaissais dans ce rayon, encore moins une voix masculine. Il m'avait fait très légèrement sursauté ! « Attention à ce que tu choisis, ce serait dommage qu’ils ne durent qu’une nuit » Je souriais finalement. Landon. Depuis le temps que je le connaissais ça n'était pas très dur de reconnaître sa voix encore moins avec ce qu'il disait. Ça faisait un moment que je l'avais pas vu d'ailleurs ! Il était probable d'ailleurs que je l'aurais contacté dans peu de temps vu que j'ai presque complètement lapidé le dernier achat que je lui ai fait mais maintenant qu'il était la j'aurais probablement l'occasion de lui en toucher un mot. "Effectivement c'est toujours le risque avec certaines personnes" Bien sûr que je faisais allusion à lui même s'il n'était pas le seul. Je ne m'étais pas encore retourné vers lui et reposais le cintre face à moi pour pouvoir mieux y regarder. On se passerait des formules de politesse du style bonjour comment ça va, quoi de neuf, ça avait tendance à m'ennuyer. Je sentais à nouveau son souffle contre son oreille et arrêtais de bouger le temps d'écouter ce qu'il disait « Et puis, est-ce bien raisonnable de dépenser de l’argent pour quelque chose, que de toute façon, est juste superflus ? » je me mordillais la lèvre inférieure tout en souriant avant d'enfin me tourner face à lui me trouvant de ce fait presque collé à lui. "Superflus ?" Oui je voyais très bien ce qu'il voulait dire et je mentirais si je disais que je ne m'étais jamais baladé sans petite culotte, juste pour avoir le plaisir de le dire à quelques mecs et de voir leurs réaction. Ceci dit ! "Ose me dire que me voir dans ce genre de lingerie sexy ne te ferais pas bander en un rien de temps ?" sans le lâcher du regard et toujours avec un petit sourire accroché aux lèvres je descendais ma main le long de son torse jusqu'à sous sa ceinture pour la poser sur son sexe à travers son pantalon. Comment ça ça ne se faisait pas dans les endroits publics ? Moi ça avait plutôt tendance à m'exciter !
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Landon Saunders
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/08/2016
☆ messages : 1953
☆ pseudo : V.
☆ avatar : Evan Peters.
☆ crédits : Schizophrenic&crack in time
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Oui o/
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon   Mer 19 Oct - 1:45

On ne fait pas dans la dentelle
au rayon lingerie.
Elisa&Landon

« Effectivement, c’est toujours le risque avec certaines personnes ». Elle ne s’était pas retournée, toujours perdue dans la contemplation de l’ensemble qu’elle avait devant elle. Je me penchais ensuite vers son oreille, lui murmurant quelque chose, et cette fois-ci, elle réagit. Elle se retourna, et, à cause de la proximité entre nous deux, nos deux corps étaient presque collés ensemble. Il ne restait pas beaucoup d’espace. Sans me départir de mon sourire, je la regardais, de la tête au pied, l’imaginant dans ces dessous, interrompant toutefois mes pensées avant qu’elles n’aillent trop loin. « Superflus ? » Je fis la moue, me mordant la lèvre. « M’ouii », dis-je, pas très convaincant. Je n’avais pas eu le temps de rajouter autre chose que ses lèvres bougèrent à nouveau. « Ose me dire que me voir dans ce genre de lingerie sexy ne te fais pas bander en un rien de temps ? ». Je grimaçais. J’avais oublié que je m’adressais à Elisa, et qu’elle ne passait pas par quatre chemins. Même en public. Et elle n’avait pas tortp. Autant j’adorais voir des femmes sans aucun vêtements sur leurs dos, autant j’adorais tout autant celles qui portaient de la lingerie. Ce n’était pas pareil, certes, mais … Je plantais mes prunelles brunes dans les siennes. « Pourquoi poser une question alors que tu connais déjà la réponse ? » Sa main vient se poser sur mon torse, avant de poursuivre sa route et s’arrêter au niveau de mon entrejambe. Je déglutis, fermant les yeux un quart de secondes. Je posais ma main sur la sienne, ne la bougeant pas. Je n’étais pas très à l’aise, mais avec elle, je ne pouvais pas m’attendre à autre chose. Je me penchais à nouveau – étant donné que j’étais plus grand d’une bonne dizaine de centimètres – pour m’approcher de son oreille. « Je t’ai manqué à ce point ? Ou alors aucun de tes autres amants n’est à la hauteur ? » Je repris ma place initiale, souriant. J’avais presque oublié ou sa main s’était posée, jusqu’au moment où j’entendis des gloussements. Des adolescents, environ seize ans, non loin de là, nous regardaient, les yeux pétillants. Ils s’attendaient à voir un porno ou bien ? Cela eut pour effet de me refroidir, et je revins à la réalité. Leur lançant, au passage, un regard noir. Je déplaçais la main de la jeune femme, avant de la lâcher. « Arrête ça tout de suite. Ce n’est ni le lieu ni le moment. Tu veux te faire arrêter pour attendant à la pudeur et voyeurisme ? » Je secouais la tête, utilisant un ton plus dur qu’à l’ordinaire. Sans rajouter un mot, je pris le dessous qu’elle regardait tout à l’heure dans les mains avant de le lui donner. « Tiens, essaie-le ». Il fallait que je l’éloigne d’ici, avant que la situation dégénère. Je n’étais pas contre, mais pas au milieu des rayons, à la vue de tout le monde. Y avait quand même des limites. Je la pris par les épaules, et je l’entraînais au loin, vers les cabines d’essayages. Je m’appuyais contre l’une d’elles, reposant mon regard sur Elisa. « Si tu veux essayer autre chose, va. Je t’attendrais ici ». Je n’avais pas plus trouvé mieux, mais au moins, cette fois-ci, nous étions loin des regards indiscrets. « T’as jamais pensé à te faire soigner ? », dis-je, en rigolant.
 
Made by Neon Demon


Take me home tonight. I do anything with you. Buy a bottle of whiskey, we’ll get matching tattoos. Tell me that you love me. Oh let me drive vour car, we can sit to morning ligh. Just countin’ every stars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t948-freak
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon   Mer 19 Oct - 4:17

Landon ∞ Elisa
Finalement ça n'était pas une mauvaise chose de m'être coltinée le bouchons pour parcourir les magasins ! On avait parfois de bonnes surprises. Landon était une bonne surprise, je savais qu'il aurait au moins le don de rendre ce moment classique plus distrayant. « Pourquoi poser une question alors que tu connais déjà la réponse ? » Mon sourire s'étendis "Juste pour qu'en répondant tu puisses te prouver à toi même que t'as eu tord en disant que c'était superflus" Certes sans sous-vêtements c'était bien aussi mais la lingerie faisait un peu le mystère, un joli mystère en dentelle qui alimentait le fantasme avant d'obtenir ce qu'on voulait. Bon ça c'était surtout quand on avait envie de prendre le temps de séduire, d'autre fois on en avait juste pas le temps. Mais en tout cas moi voir une femme dans de magnifique sous-vêtements me faisaient de l'effet ! Alors que j'avais descendus ma main à un endroit bien spécifique il mit la sienne sur la mienne. Il me cachait ou me stoppait ? « Je t’ai manqué à ce point ? Ou alors aucun de tes autres amants n’est à la hauteur ? » Quelle question ! "Tu sais bien que je ne suis pas facile à rassasier et que quand je le suis ça n'est pas pour très longtemps" Et puis bon on se retrouvait au rayon lingerie il ne m'en fallait pas plus ! Je le vis tourner la tête et en suivant son regard pour tomber sur des ados qui nous observaient. Je leur aurait bien offert un peu plus de divertissement en leur faisant s'imaginer des trucs avec pas grand chose mais Landon déplaça ma main « Arrête ça tout de suite. Ce n’est ni le lieu ni le moment. Tu veux te faire arrêter pour attendant à la pudeur et voyeurisme ? » Non mais oh les voyeurs c'étaient eux la pas moi ! Je levais les yeux au ciel "C'est bon ils ont plus six ans, ils ont sûrement déjà toutes les sortes de porno qui existent c'est pas voir une bosse dans un pantalon qui va les choquer" Je n'eu pas le temps d'en dire plus que je me retrouvais avec l'ensemble que je regardai une minute plus tôt dans les mains « Tiens, essaie-le » je fronçais légèrement des sourcils, je l'essaye si je veux non mais oh ! Bon okay j'avais bien envie de l'essayer mais je serais presque foutue de dire le contraire juste par esprit de contradiction et parce que je n'avais pas aimé son ton. Mais encore une fois, pas le temps de parler puisqu'il m'avait prit les épaules pour m'emmener jusqu'aux cabines d'essayages. « Si tu veux essayer autre chose, va. Je t’attendrais ici » Je ne pus pas m'empêcher de lâcher un léger rire "T'as peur de plus réussir à te contrôler ou simplement que je te viole ?" j'entrais dans la cabine et suspendais le cintre avant de me déshabiller « T’as jamais pensé à te faire soigner ? » Je souris tout en enfilant les sous-vêtements "Si tu me trouves si malade que ça pense à me refiler des cachetons, et prend en pour toi aussi ça te décoincera" Il était pas si coincé d'habitude mais bon le monde autour de nous avait du jouer un peu aussi. Je tirais le rideau pour me dévoiler devant lui "Alors qu'est ce que t'en pense de cette lingerie superflue ?"
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Landon Saunders
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/08/2016
☆ messages : 1953
☆ pseudo : V.
☆ avatar : Evan Peters.
☆ crédits : Schizophrenic&crack in time
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Oui o/
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon   Mer 19 Oct - 14:47

On ne fait pas dans la dentelle
au rayon lingerie.
Elisa&Landon

« Juste pour qu’en répondant tu puisses te prouver à toi-même que t’as eu tort en disant que c’était superflus ». Ha les femmes, et leur grand besoin d’avoir toujours le dernier mot, et surtout, raison. Pour simple réponse je lui souris, ne voulant pas rentrer dans son jeu. A ce petit jeu-là, je savais y jouer aussi, et je savais, par expérience, qu’il pouvait durer des heures. Rien qu’à voir la façon avec laquelle je me comportais en présence de ma cousine. Toutefois, elle marquait un point, mais il était hors de question que je lui prouve qu’elle avait marqué un point. Elle posa ensuite sa main sur mon entrejambe, vite rejointe par la mienne, lui tenant le poignet, scrutant les alentours. « Tu sais bien que je ne suis pas facile à rassasier et que quand je le suis, ça n’est pas pour très longtemps ». Je levai les yeux au ciel. Oui, j’étais au courant, merci. Mes pensées dévièrent de nouveau, me souvenant des soirées passées à ses côtés, les seules fois ou je restais toute la nuit, et non, ce n’était pas pour faire une partie de monopoly. C’était une éternelle insatisfaite et elle en redemandait toujours plus. Un peu comme les moustiques, qui dès qu’ils se posent sur vous, vous vident de plus en plus de votre sang, de votre énergie, et qui, dès l’instant suivant, sont prêtes pour un deuxième round. Des gloussements me firent sortir de ma rêverie, et tournant la tête, d’un geste machinal, je déplaçais la main d’Elisa. J’étais loin d’être pudique, et s’ils savaient une once de ce que j’avais pu faire dans ma vie, ils s’évanouiraient sur place, mais j’avais mes limites tout de même. J’avais très bien compris à quoi elle jouait, mais en plein rayon, dans un couloir ou il y avait du passage. Non. « C’est bon, ils ont plus six ans, ils ont sûrement déjà toutes les sortes de porno qui existent c’est pas voir une bosse dans un pantalon qui va les choquer ». Je soupirais.  Voilà du Elisa tout craché. Non, effectivement, il leur en faudrait bien plus. « Ce n’est pas pour autant que je veux me donner en spectacle ! »  Je faillis rajouter qu’on n’était pas tous comme elle, mais je me ravisais. Je tenais à ma vie, et les femmes étaient tellement imprévisibles, que des fois, il fallait mieux se taire. A la place, je pris l’ensemble qu’elle regardait et je le lui tendis, la guidant vers les cabines d’essayage. Là, ou, nous serions déjà plus seuls. Avant de rentrer dans la cabine, un léger sourire aux lèvres, elle me lança une dernière pique. « T’as peur de plus réussir à te contrôler ou simplement que je te viole ? » Je m’appuyais contre le rebord, regardant un instant les alentours, avant de lui répondre. « Tu sais très bien que j’arrive à me contrôler, Sparrow. Je ne suis plus un adolescent boutonneux et puceau, qui à la moindre vue d’un sein, perd tout contrôle. Et je doute que tu réussisses à me violer. Tu n’en aura pas le temps », ricanais-je, avant de poursuivre, sur le temps de la rigolade, qu’elle devait aller se faire soigner. « Si tu me trouves si maladie que ça pense à me refiler des cachetons, et prend en pour toi aussi, ça te décoincerait ». Je me passais une main dans les cheveux, les mains dans les poches de mon pantalon. J’étais sur le point de répondre quand elle sorti de la cabine. « Alors, qu’est-ce que t’en penses de cette lingerie superflue ? » Je me pinçais les lèvres, restant sans voix. Je n’aimais pas aller dans son sens, mais, effectivement, la lingerie qu’elle venait d’essayer était loin d’être superflue. « C’est … c’est … » J’en perdais même mes mots. Moi et les compliments, ça ne faisait pas bon ménage. « Ça te va à ravir, ma très chère », réussis-je tout de même à dire. Je m’approchais, lui chuchotant à nouveau. « Je n’ai rien sur moi, mais tu peux passer sans autre chez moi, plus tard, si vraiment t’en a besoin ». Je ne fis aucun commentaire sur le fait que j’étais, soi-disant, coincé. Puis, je la poussais violemment dans la cabine. Le self-control avait ses limites, avant de la retourner et de la pousser, de face, contre le mur en face. Je posais mes mains autour de sa taille, tandis qu’une des deux se frayait un chemin vers sa poitrine.
 
Made by Neon Demon


Take me home tonight. I do anything with you. Buy a bottle of whiskey, we’ll get matching tattoos. Tell me that you love me. Oh let me drive vour car, we can sit to morning ligh. Just countin’ every stars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t948-freak
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon   Jeu 20 Oct - 4:08

Landon ∞ Elisa
Oui c'est vrai j'étais joueuse. Et ça ajouté à mon côté accro au sexe forcément ça donnait des situations amusantes, ou en tout cas amusantes pour moi. Pour moi et pour les ados qui se trouvaient dans le coin d'ailleurs ! Eux au moins ça les faisaient rire, alors qu'on aurait pus tomber sur une cinquantenaire gonflante qui nous aurait fait la morale en terminant par un "ah les jeunes d'aujourd'hui" et que j'aurais probablement royalement ignoré... Ou bien encore plus provoqué parce que je n'aimais pas qu'on me fasse la leçon au choix. « Ce n’est pas pour autant que je veux me donner en spectacle ! » En spectacle ? Mais il portait encore son pantalon de quoi il se plaignait ? Puis c'était cool d'être le centre d'attention et de procurer du rêve aux frustrés nan ? Chacun sa vision des choses après tout. Je me laissais finalement entraîner jusqu'aux cabines d'essayages histoire d'être à l’abri des regards indiscrets qui dérangeaient tant monsieur. « Tu sais très bien que j’arrive à me contrôler, Sparrow. Je ne suis plus un adolescent boutonneux et puceau, qui à la moindre vue d’un sein, perd tout contrôle. Et je doute que tu réussisses à me violer. Tu n’en aura pas le temps » J'haussais les épaules tout en me changeant. Bon certes il ne pouvait pas le voir mais c'était un réflexe dans ma gestuel comme un autre "Pourquoi tant de précipitation dans les cabines alors ?" C'est vrai après tout s'ils savaient se contrôler et n'avait pas peur que je le viol... Peut-être qu'il avait pas envie de se contrôler aussi, c'était une possibilité ! Une possibilité que je pouvais tout à fait envisager avec Landon. Oh et puis de toute façon il savait comment j'étais et il était quand même venu me voir, et me parler de lingerie à l'oreille, ça n'était pas comme s'il ne m'avait pas chercher. Il savait très bien ce que ça allait provoquer. Enfin prête je sortais de la cabine en lui demandant son avis. J'étais plutôt ravis de sa réaction d'ailleurs qui parlait pour lui « C’est … c’est … » je souris tout en tournant sur moi même pour qu'il puisse voir ce que ça donnait de derrière aussi. J'aimais plaire, j'aimais faire de l'effet et c'était le cas de toute les femmes, celles qui vous disaient le contraire vous mentaient. « Ça te va à ravir, ma très chère » Le "ma très chère" me fit lâcher un rire avant de répondre sur un ton exagérément bourge "Merci bien darling" je rajoutais même un petit secouage de cheveux pour agrémenter le tout « Je n’ai rien sur moi, mais tu peux passer sans autre chez moi, plus tard, si vraiment t’en a besoin » Je le ferais probablement dans peu de temps oui "Je le ferais" Je le vis s'approcher de moi et sentis rapidement ses mains me pousser sans ménagement dans la cabine. Sans avoir le temps de réagir je me retrouvais plaquée de face contre le mur et me mordais finalement la lèvre sous l'excitation qui montait. Ça y est on passait aux choses sérieuses. Alors qu'une de ses mains remontait sur ma poitrine je me cambrais pour poser ma tête sur son épaule et appuyer mes fesses contre son bassin ou plus précisément contre son sexe tout en remontant une main dans ses cheveux. "Hmm d'accord peut-être pas si coincé que ça" j'avais toujours apprécié les hommes qui se montraient très virils voir dominant dans les ébats sexuels, c'était quelque chose qui faisait monter le désir encore plus rapidement chez moi. Je glissais mon autre main derrière mon dos pour défaire son pantalon du mieux que je le pouvais, je n'avais pas vraiment envie d'attendre non.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Landon Saunders
membre + petit scarabée

some info
☆ en ville depuis le : 17/08/2016
☆ messages : 1953
☆ pseudo : V.
☆ avatar : Evan Peters.
☆ crédits : Schizophrenic&crack in time
and more

Feuille de personnage
☆ disponibilité rp: Oui o/
☆ répertoire
:
☆ to do list
:
MessageSujet: Re: [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon   Lun 24 Oct - 15:56

On ne fait pas dans la dentelle
au rayon lingerie.
Elisa&Landon

Sur un coup de tête, je plaquais contre la paroi en face, sans toutefois retenir ses mains, chose que j’aurais dû faire, tandis qu’une de mes mains allait explorer sa poitrine. Elle ne mit pas longtemps à réagir. Elle se cambra, posant sa tête sur mon épaule, alors que son bassin vint s’appuyer contre le mien. « Hmm d’accord, peut-être pas si coincé que ça ». Je me penchais pour que mon visage soit à sa hauteur. « Tu en doutais à ce point ? » Je fis la moue, avant de me mordre la lèvre. D’un seul geste, je la poussais encore plus, décollant par la même occasion nos bassins, et lui retenant les bras, au-dessus de sa tête. Je chuchotais. « Patience. Tout vient à point à qui sait attendre ». C’était moi qui avait les choses en main, et je comptais bien avoir cet avantage. Ma main alla se glisser dans son dos, détachant une à une les agrafes qui le tenait en place. Qu’est-ce que j’avais dit tout à l’heure ? Une fois fait, ma main libre, celle qui ne tenait pas les siennes, se glissa sur ses cuisses, remontant gentiment, presque à une lenteur exaspérante pour elle.

Je pouvais bien m’octroyer ce petit moment. Tout partait à vau-l’eau ces derniers temps. Elle n’avait pas tout tort avant quand elle avait dit que j’étais coincé. Je ne l’étais pas à proprement parler, mais voilà, je n’étais plus le même. Depuis cette fameuse soirée. Celle ou mon monde entier s’était effondré, et je n’avais pas encore réussi à remonter la pente. Alors autant profiter de cette petite escapade. De toute façon c’était dans mes gênes, et puis merde, nous étions les deux célibataires, pourquoi ne pas en profiter ? Surtout que, ça avait tendance à me faire le même effet que la cocaïne, voire même mieux.

D’un coup d’œil, je remarquais que quelqu’un avait oublié une cravate. Qu’est-ce que … Je balayais la question de ma tête d’un revers de la main avant de m’en saisir, coupant tout contact avec son corps. Le fin tissu en main, je retournais la jeune femme, lui tenant toujours les poignets en l’air, avant d’y passer la cravater et de nouer le tout aux porte-habits. Au moins, une bonne chose de fait, là, j’avais entièrement le contrôle et j’avais mes deux mains de libre. Je passais mes deux mains sur sa taille, gardant toutefois une certaine distance pour le moment. Un de mes mains glissa sous le tissu, et repartit découvrir sa poitrine, déjà bien connue, tandis que mon autre main recommença l’ascension de ses cuisses. Elles s’arrêtent dès qu’elles rentrent en contact avec le tissu, avant de passer un doigt par-dessous, suivi d’un deuxième. Doucement, du bout des doigts, je caressais son intimité, sentant se corps se cambrer, un sourire aux lèvres. Je me penchais à nouveau, mordillant son cou.
 
Made by Neon Demon


Spoiler:
 


Take me home tonight. I do anything with you. Buy a bottle of whiskey, we’ll get matching tattoos. Tell me that you love me. Oh let me drive vour car, we can sit to morning ligh. Just countin’ every stars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofjoy.forumactif.com/t948-freak
avatar

Invité
Invité

some info
and more
MessageSujet: Re: [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon   Jeu 3 Nov - 18:26

Landon ∞ Elisa
A partir du moment où nous étions allé à la cabine d'essayage ce qui allait se passer semblait presque évident. En effet il ne fallu pas longtemps à Landon pour me rejoindre dans la cabine après m'avoir vu en lingerie. Autant dire que l'excitation était bien vite montée en moi, en particulier quand je m'étais retrouvée plaquée face à la paroi ! « Tu en doutais à ce point ? » Un sourire étendis mes lèvres. Non bien sûr que non, je savais comment il était, j'avais juste voulu le provoquer et ça faisait toujours son petit effet. D'un geste sec je le sentis me plaquer encore plus contre le mur me décollant de lui et j'entre-ouvrais la bouche. « Patience. Tout vient à point à qui sait attendre » Patiente moi... Hmm c'est vrai que ça ne faisait pas partie de mes grandes qualités et encore moins quand j'étais excitée. Il me maintenait les bras au dessus de ma tête et une fois mes mains neutralisées j'étais plus ou moins à sa merci "J'ai pas vraiment le choix de toute façon" je me mordillais la lèvre. Je frissonnais légèrement en sentant sa main glisser dans mon dos pour ne détacher que partiellement mon soutient-gorge avant de descendre sur les cuisses. Il prenait son temps d'ailleurs le bougre ! "Hmm c'est sadique de me faire languir comme ça" Moi qui étais plus que prête à le recevoir !

Je ne sentis plus que sa main qui tenait les miennes, son corps c'était éloigné du mien. Qu'est ce qu'il se passait ? Je voulu le savoir en tournant la tête pour essayer de voir ce qu'il faisait mais bien assez vite il me retourna de lui même et avant même que je n'ai le temps de poser la moindre question je sentis quelque chose m'attacher les mains au porte habit. Je relevais la tête pour voir qu'il avait visiblement trouvé une cravate. Ah ben la clairement je ne pouvais plus rien maîtriser et lui se retrouvait avec les deux mains libres. Être attaché et ne plus pouvoir avoir aucun contrôle ça faisait toujours un peu peur dans le sens où tout pouvait se produire sans qu'on ne puisse rien faire mais ça rendait mine de rien la chose encore plus excitante même si j'allais être frustrée de ne pas pouvoir le toucher. Lui en revanche il pu à nouveau poser ses mains sur mon corps, en remontant une sur la poitrine et descendant l'autre parcourais mes cuisses jusqu'à finalement me caresser à travers mon sous-vêtement. Une nouvelle montée de chaleur m'envahie et je fermais les yeux en me cambrant sous ses doigts. Je n'étais pas sûr que la lingerie du magasin allait sortir tout à fait sèche de cette histoire. Théorie qui s'appuyait quand je sentis ses dents mordiller mon cou, endroit stratégique et très sensible. Ses légères pressions sur mon intimité faisaient de plus en plus monter l'envie en moi et ma respiration se faisant un peu plus bruyante en témoignait.
code by Silver Lungs


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

some info
and more
MessageSujet: Re: [HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon   

Revenir en haut Aller en bas
 
[HOT] On ne fait pas dans la dentelle au rayon lingerie / Landon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les passages qui vous ont fait pleurer dans le manga ou dans l'anime
» Je fais dans la dentelle depuis 5 jours ....... j'adore !
» Caracteres trop petits dans les sms de la page d'accueil [RESOLU]
» Qu'est-ce qui vous a fait rire dans New Moon ?
» grenouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEARS OF JOY  ::  :: sound of silence :: rps terminés-
Sauter vers: